architecte naval ?

Diplomes et(ou)formations OBLIGATOIRES pour etre architecte naval?
J'ai construit et maintenant je voudrai pouvoir dessiner
Alain

L'équipage
29 nov. 2005
29 nov. 2005
0

L'oeuvre et l'artiste

Il n'y a rien d'obligatoire, si ce n'est d'être déclaré comme
profession libérale auprès du fisc et de l'urssaf.

Certains, s'ils n'en font pas une activité principale ou trop
ostensible se disent "artistes" ou exercent en assoc 1901.

L'IFAN recrutant par cooptation donne une certaine crédibilité car
ses membres doivent, en principe, avoir fait leurs preuves.

Mais, il faut arrêter de croire que diplôme = compétence!
J'ai croisé dans ma vie une ribambelle de crétins surdiplômés.

Ceci dit, jusqu'en 1950 ou 55, les archis d'immeubles pouvaient
passer des exams, mais ce n'était pas obligatoire pour exercer.

Dans les métiers de création, on devrait juger le professionnel à
ses oeuvres et non à une peau d'âne.

0

"architecte naval"
est une profession protégée, je crois aussi en france.
Chez nous, cela s'appelle "ingénieur en constructions navales". ce sont des études sérieuses et dures.

Pour dessiner un yacht, il n'est pas obligatoire d'être reconnu, c'est pourquoi el Angleterre par exemple, les architectes de yachts se dénomeront euc même "yacht designer" ou "small craft designer" et non "naval architect".

Il existe des cours par correspondance aux USA qui sont pas mal ficelés. En Angleterre, c'est plutôt troisième circuit d'études (soir et/ou stages). Je crois qu'en France, la voie royale est de travailler comme stagiaire dans un cabinet de designer, mais les places sont chères... ou alors, c'est les grandes écoles

29 nov. 2005
0

Les petits et les gros

Les chantiers de navires marchands, et l'Etat pour ses arsenaux,
exigent des diplômes d'ingénieurs ou équivalents.
Cela peut se comprendre, concevoir un super tanler ou un porte avions
doit être un peu plus compliqué que d'imaginer un voilier. :-)

Mais pour la plaisance, le métier reste ouvert.
Peut-être plus pour longtemps, l'Etat n'appréciant guère l'existence
d'activités échappant à son contrôle.

Après quoi, il faudra créer un doctorat d'accordéon obligatoire pour
les bals de campagne, un mastère de cartoonologie obligatoire pour
faire de la BD ou de la caricature, et une option à l'ENA obligatoire
pour pouvoir présenter le concours de ramasseur de feuilles dans les
squares. ;-)

29 nov. 2005
0

L'avis d'une pointure de la profession

Voir:

www.ribadeau.com[...]dex.php

0

effectivement
il n'y a pas grand chose à ajouter
;-)

29 nov. 2005
0

architecte naval

Pour excercer cette profession il faut en France simplement se faire imprimé des cartes de visite.
Aucun diplome (contrairement aux coiffeurs)n'est exigé , mais c'est vrai le diplome n'ai pas toujours gage de competences.

Par contre il exite ou existait un module de formation à l'architecture navale à l'Ecole d'Architecture à Nantes .

josé

29 nov. 2005
0

LN 392 & 393
il y a eu, sur 2 numéros, un dossier spécial sur les métiers du nautisme. De mémoire, le métier d'archi est abordé avec les filières possibles etc ...

30 nov. 2005
0

Jadis
Il y a 20 ans dominique Pesles pilotait une UV d'architecture navale a la fac d'archi (terrestre ! ) porte de la chapelle(UPVI). Tout l'enseignement tournait autour d'un projet annuel.
Pour nous, c'etait les plans d'un halft tonner de jauge IOR .
Vouzavez dit Jauge IOR ?? Ca existe encore ca ?? Meuhhhhh non, c'est un truc pour les dinausores ....
;-)

30 nov. 2005
0

Je crois
" Dominique Presles" et autodidacte dans le métier, il a dessiné un des penduick, a confirmer.
Philippe

30 nov. 2005
0

SI.... plein de penduick...(avec un c)
mais ce sont les penduick 600....
Cordialement
Dom :-)

30 nov. 2005
0

pas des pen duik

mais entre autre le Grand Louis qui fit une course autour du monde.

josé

30 nov. 2005
0

Dominique Pesles

Maintenant il enseigne à Nantes

josé

30 nov. 2005
0

biensur mais

En nautisme et surement dans d'autre milieu aussi tout le monde connait tout le monde .

Et l'archi (auto proclamé) s'il ne tient pas la route il change vite de metier pour faire bouillir sa marmite et finalement c'est pas plus mal.

Souvent l'archi qui marche bien et au depart soutenu , poussé par le milieu , on lui passe des commandes jusqu'au moment ou il vole seul.

Par contre tu en as aussi qui apres avoir été rejeté d'entreprises en entreprises se mettent independant alors là ...ils attrapent que quelques nigots de temps à autre mais la reputation se fait vite.

et sans etre aucunement pejoratif la grande majorité des "archi" se sont des dessinateurs formation navale qui un jour ce sont mi a leur compte pour les raisons evoquées plus haut.

j'espere que je ne vais pas avoir encore des eclairs :-D enfin tant pis

josé

30 nov. 2005
0

Simple constat
Jusqu'au 18e siècle (et même bien aprés) on a navigué sur des bateaux construits par des non architectes.Les maîtres charpentiers étaient généralement illettrés.Le premier navire dessiné selon les (prémices des) "règles de l'art" date je crois de l'extrême fin du 16e siècle (en Angleterre), et en France, pour la marine de guerre,la désignation d'un maître d'oeuvre naval (il fallait savoir écrire et calculer) date du 18e.Jusque là, on tatonnait et affinait en fonction de l'expérience accumulée par l'humanité.
Et combien de maisons sont aujourd'hui construites par des architectes DPLG?Je n'en tire pas de conclusion bien sûr.

30 nov. 2005
0

on peut aussi
dessiner le bateau de ses rêves ....
avec le même genre de résultat :-(

Suffit de se promener dans un lotissement pour s'en convaincre !

JL

0

tout est relatif
si j'ai choisi de vivre sur un bateau, c'est parce que je suis capable de le comprendre et de décider de ce qu'il faut y faire. Si besoin était, je pourrais le dessiner et le faire construire, ce que je n'oserais jamais faire avec une maison.

une toiture de tuile de 25 ans sur une charpente centenaire qui résiste à des vents de 120 km/h, ça ne se construit pas sans savoir
;o)

30 nov. 2005
0

Faut voir le résultat
"Et combien de maisons sont aujourd'hui construites par des architectes DPLG?"

Toutes celles qui ont une surface sup ou égal a 170 m2, en dessous la signature d'un archi n'est pas obligatoire, il suffit de se promener dans un lotissement pour voir le résultat.
Philippe

30 nov. 2005
0

De mon temps
De mon temps,dans les années 70 !!!
L'E.N.S.M. à Nantes ( Ecole Nationale Supérieure de Mécanique) proposait une option "architecture navale",on y disposait d'ailleurs d'un joli bassin d'essai.
Cette école d'ingénieurs est devenue "Centrale Nantes", et j'ignore si ce module est toujours proposé.
A l'époque Langevin et Grégoire Dolto (qui y avait été) ,et chez qui je dessinais m'avaient dit que c'était la seule formation de ce type en France.

01 déc. 2005
0

si t'es bon t'en vit
si t'es mauvais, tu fais autre chose :prof d'archi :-D :-D :-D :-D (voir un fil sur D Presle)ou expert :-D :-D :-D :-D

01 déc. 2005
0

pour être sérieux
Paris (VII je crois) Nantes ou Southampton (GB)

peu d'archi vivent de leur passion (15 ou 20?)

autre fois, les 1/4 de ton IOR pas trop cher voir les half avec la course de l'aurore (puis figaro) leur permetaient de metre le pied à l'étrier...maintenet, à part les minitransat???

sortir diplomé de Southampton permet tout juste d'être stagiaire dans un grand cabinet (et souvant en architecture MAR MAR)

01 déc. 2005
0

je rajouterais
aussi que beaucoup d'archi viennent de familles qui souvent leur permettent de commencer le métier, se perfectionner, se faire connaitre, etc tout ça pendant 10 ans voire plus sans avoir une stricte obligation de gagner des sommes énormes ;-)

01 déc. 2005
0

voici un exemple

Je connais un chantier qui construit à l'unité des petites vedette en alu de differente longueur (5,6 etc) juste pour aller à la peche ou pour se balader .Un HB 30 ou 50ch un poste de conduite et 2 bancs et voilà.

Et bien le "plan" un bien grand mot est signé d'un archi connu (je tairai le nom)celà fait vendre le bateau ,il suffit de dire au client que c'est le bateau concu par un tel et ça marche.

Mais le pb c'est qu' a chaque fois qu'un bateau est fabriqué il touche 3000€.

Ainsi va la vie. :-D

josé

01 déc. 2005
0

architecte...naval
J'ai moi aussi suivi l'UV d'archi navale de D. Presles à la villette...C'était tres enrichissant. Il me semble tout simplement que pour le choix d'un archi, naval ou pas, il faut se fier à ce qu'il a déjà construit....heu, et lesz jeunes qui débutent?? mm bonne question, merci de me l'avoir posée...

0

je ne suis pas du métier..
mais j'en ai pas mal bavardé avec des gens du métier, car ça m'a fasciné un temps (hélas trop tard pour envisager de bosser comme stagiaire, train de vie oblige)

Un plan peut rapporter pas mal, dans le sens que le cout d'un plan de grande série ou d'un plan de stock (façon Roberts ou Laurent Gilles) est amorti sur le volume.

Pour les petites séries, le cout de développement est seulement important pour des projest très pointus, mais pour des croiseurs à l'unité, tous les architectes ont dans leurs carnets quelque chose qui est déja calculé et développé jusqu'à un certain point, lequel peut rapidement être adapté pour le client. Dans ce cas d'espèce, en fait cela peut même devenir une opération très lucrative car ce projet rapportera pas mal pour relativement peu d'heures en développement.

Un architecte comme Colin Mudie par exemple a été suffisemment honnète pour facturer bien moins que le prix normal pour des plans qu'il avait déja partiellement développé qui ont été vendus à des projest intéressants. Evidemment, Traikass paiera plutôt le double du prix normal pour le même plan... L'archi sait à qui il a affaire.

01 déc. 2005
0

c'est bien ce que je disais
autrefois, 1/4 tonner ou half (pas trop cher ....avant l'invention du carbonne :-D :-D :-D :-D)

maintenant, à par la mini transat .....
je pense que tous les nouveaux doivent passer par un cabinet celèbre (Joubert ... Finot...Berret et autres ténors), éventuellement si ils ont du talent, cossigner un plan (ex: P.Conq, avec Finot)et ensuite éssayer de voler de leurs propres ailes...

Je connais très bien un jeune qui fait Southampton...et il sait qu'il a 9 chances sur 10, s'il veut vivre de l'architecture, de finir dans un grand cabinet déssinant des portes container (à voile? ;-) ) ou des paquebots

01 déc. 2005
0

2 façons de gagner des sous
1) dessiner un bateau qui se vend en grand nombre et toucher des royalties (de 1% à 10% suivant la difusion et la taille du bateau)

2) dessiner des gros bateaux très chers et faire le suivi de chantier et là, ça peut rapporter gros

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (121)

novembre 2021