Après une construction CP époxy,projet de construction polyester

Bonjour,
Je vais mettre à l'eau d'ici à la fin de ce mois de Mai le bateau que je viens de terminer en cp-époxy.
Excusez-moi mais ce n'est qu'un bateau à moteur de 8 mètres ( style boston whaler ).
Ce bateau,construit en 4 mois,était pour moi un test avant de me lancer dans un projet plus ambitieux,la construction d'un trawler de 20m sur lequel je compte vivre,la retraite approchant,avec mon épouse.
Ce test m'aura permis de comprendre que la construction cp-epoxy,ou le strip planking, ne seront pas adaptés à ce projet.Trop de contraintes,je précise que je vis en Thailande,et durant cette construction j'ai souffert de trois choses,la chaleur,la chaleur et la chaleur.
Travailler l'époxy par plus de 30° en permanence est une vraie galère,la réaction est hyper rapide,et après avoir travaillé au début en tenue de "touriste" short et Tee-shirt je me suis retrouvé deux fois chez le dermato .
A présent je travaille avec pantalon ,manches longues,bonnet,masque,et gants en permanence ( ce qui m'a donné un éxéma ).
Par cette température,aujourd'hui 35°,j'ai perdu 7 kilos (pour 8 mètres !!! je redoute d'en perdre 16 pour 20 mètres !!!)

J'envisage donc de me reconvertir pour mon prochain chantier vers une construction plus traditionnelle en polyester sur moule.

Qui a l'expérience d'une construction de ce type,ou des adresses de site web s'y rapportant.

Pour ce que cela intéresse je précise que la construction époxy avait pourtant de grands avantages en Thailande.J'ai payé le kilo 6 Euros (pour une commande de 100 Kgs à l'usine de Thaï epoxy à 45 Kms de chez moi)
mais je ne veux pas y laisser ma santé,et je souhaite engager pour ce nouveau projet 4 à 5 ouvriers Thaïs ,le process est trop contraignant pour des gens non formés.

Sawatdee Krap

L'équipage
15 mai 2005
0

Polyester ou mieux vinylester

Je connais bien le travail de l'époxy en pays tropical pour avoir résidé 5 ans à
Tahiti ou j'ai construit en strip planking et contre plaqué époxy. Effectivement
ce n'est pas si simple avec la température et l'humidité ambiante.
Passer à la solution polyester (enfin de préférence vinylester) peut résoudre
quelques problèmes d'allergie mais cela a des conséquences sur le bateau final
qui ne peut qu'être différent d'un bateau en CP époxy.
Très globalement concernant le matériau la différence est essentiellement liée
au mélange résine/accélérateur et les types et poids de tissus, pour le reste
tout est du même ordre sauf en terme de poids de bordé au m²et malheureusement
on peut avoir aussi des allergies à au styrène bien que comme pour l'époxy cela
ne soit pas systématique. Pour le savoir il faudrait entreprendre une mini
construction test exemple une annexe de 3.5m par exemple.
Il y a aussi la grosse différence dans la construction sur moule par rapport à
une construction CP. Le coût du moule même s'il est d'un coût modique n'est
amortissable que sur une seul bateau à moins que le projet soit la réalisation
de bateaux en série. Une bonne solution serait de construire sur mannequin et
en sandwich. Vous pourriez trouver de la documentation sur les n° spéciaux de
Loisirs Nautique. Cela suprime le moule qui doit d'abord est lui même réalisé
depuis une pièce mère même succincte. Cela fait beaucoup de travail pour
obtenir une seule coque. Il y a aussi la solution d'un moulage de « tôles » en
polyester sur des tables de la forme de la pièce à obtenir et d'assembler le
tout comme le CP époxy cela dispense de moule mais il faut que les formes du
bateau s'y prête ( formes développable).
Tout cela demande un développement très important et il est difficile de résumer
ici succinctement les différences et méthodes de réalisation d'un bateau
polyester.

16 mai 2005
0

Merci Jean-Claude
Tout d'abord je dois vous remercier de cette si longue réponse.
A vrai dire c'est la première fois que je place un post sur ce forum et ai été agréablement surpris par la qualité des réponses.

Comme je l'écrivais mon problème avec le bateau que je termine en Cp époxy a été lié à la chaleur qui provoque une réaction très rapide du système.
Pourtant les caractéristiques de la résine et du hardener étaient tout à fait adaptées puisque fabriqués à Rayong près de chez moi.
Et les ingénieurs de l'usine m'ont reçus très gentiment lors de ma commande,étonnés de voir un Falang se lancer seul dans la construction d'un bateau. ( L'époxy n'est pratiquement pas utilisée dans les chantiers Thaïs).

D'autre part la précision requise dans les dosages,surtout pour de si petites quantités,maximum 200g lors de la stratification,et 50 à 100g lors des joints congés,n'est pas très compatible avec le "dilettantisme" des ouvriers Thaïs qui ne sont pas formés à ces techniques.

J'envisageai au départ de construire ce trawler de 20 mètres suivant le même procédé,grosso-modo,un strip planking utilisant des bandes étroites de CP,faute de trouver un bois local adapté.
L'importation de Red Cedar serait prohibitive,et personne n' a été capable de m'indiquer une essence locale qui puisse s'y substituer.
De plus le degré d'hygrométrie du bois est toujours élévé ici ( j'en sais quelque chose, je possède en Thailande une société immobilière et je ne vous dis pas les problèmes que nous avons rien qu'avec les huisseries )

Pour ces raisons j'envisage donc de me rediriger vers une construction polyester sur moule.
Car à vrai dire,hormis le fait de se passer de moule,les avantages de la construction "strip planking ne sont pas du tout déterminants pour moi.
La légèreté je m'en moque puisque le déplacement sera de 50 tonnes.
Et les problèmes d'osmose peuvent être résolus par un traitement époxy dès la conception.

S'agissant d'un trawler à déplacement l'essentiel des formes sera développable,la construction d'un moule "perdu" ne me parait pas insurmontable,sur une ossature en acier soudé j'envisage de fixer des plaques de mélaminé.
Cela me permettrai en outre de conserver le bateau dans son moule pendant la quasi-totalité de la construction,puis de détruire ce moule pour sortir le bateau.

15 mai 2005
0

ambitieux
une coque de 20m, c'est trés ambitieux en amateur! un copain vient de mettre a l'eau un 10m en cp aprés 5 ans, un autre a mis 4 ans pour un 13m en polyester sur moule.. alors 2 fois plus long, quatre fois plus de surfaces , n fois la masse....

bref, bien reflechir, pour eviter l'echec.

l'epoxy est dangereux, le polyester intoxique... et la prise du polyester a 30° est trés trés rapide, et de plus il n'aime pas l'humidité! il faudrait un local climatisé.

il y a eu un fil d'un chantier installé en thailande sur heo , c'est surement le meilleur conseiller, car d'ici on va dire des conneries..

16 mai 2005
0

bois
pour avoir longuement chercher a faire construire notre jongue de 27 m d abord en thailande ; on a visité pas mal de chantier , les prix de revient d une construction local style bateau de peche amemagé en croisiere devrait etre moins galere que de se lancer dans une contruction a l europene , on a fait la jongue au vietnam , il y a 15 ans , 27 m pur 70 000 dollars!!!!!!!!!!!par contre tu me laisse reveur sur le coup de l epoxy

16 mai 2005
0

coup ou coût
Je vous laisse rêveur sur le coût de l'époxy ?
pour une petite commande de 100 Kgs ( normalement l'usine ne "détaille " pas ).
J'ai payé la résine 285 Bahts le kg et le hardener 360 Bahts ; ratio : 100/31
Aujourd'hui un Euro = 50 Bahts
Quant à construire en bois traditionnel,pour moi c'est hors de question.

16 mai 2005
0

Vous avez raison
Vous avez tout à fait raison de nous faire part de vos réflexions.
Il est vrai que le projet peut paraitre démesuré,mais tout au long de ma vie je ne me suis jamais arrêté à ce qui peut paraitre "raisonnable".
Lorsque j'avais 20 ans ,10mètres me faisaient rêver,à 40 j'en étais à 15,et aujourd'hui un peu plus tard,20 mètres me paraissent le minimum pour un confort réel.
Et sagissant d'un trawler à moteur et à déplacement la vitesse est directement liée à la longueur à la flottaison,et comme j'aimerai une vitesse de croisière de 9 à 10 noeuds,nous y sommes aux 20 mètres !!
C'est exact que les frais d'entretien sont à prendre en compte,mais les finances ne sont pas mon souci principal.
Et si pour les 3 millions de Francs que je compte y mettre je m'achetais une "petite" maison sur la côte d'azur,je crois que le coût annuel serait encore plus élevé.
Et 6000 litres de gasoil au prix Français ça fait cher mais ici à 18 Bahts le litre !!!!
( et encore l'hiver dernier on était à 12 Bahts !!!).

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

La relève (Jumeaux).

Souvenir d'été

  • 4.5 (102)

La relève (Jumeaux).

novembre 2021