Aprés les voitures et les vélos à assistance électrique pour quoi pas les voiliers?

Juste une idée comme ça, bête ou pas, cela qui a déjà navigué avec 2 à 3 nds de vent et avancé à plein à 1/1,5...... n'a t'il pas rêver d'avoir un petit moteur électrique (alimenté par batterie elle même assistées par PPV, pour ne pas démarrer la risée yanmar ou volvo) qui s'embrayerai sur l'axe de l'hélice au point mort, via deux pièces coniques, (automatiquement ou pas), le tout avec toute les voiles déployées pour profiter de l'effet venturi qui, permettrai de gagner 1 nd de plus..... et peut-être à l'instar de de nos vieilles dynastar profiter de cette manne en cas de panne d'alternateur ou de manque d'energie solaire. Je sais qu'il y a eco sailing project, mais dans le cas présent je propose l'idée "d'assistance électrique".

L'équipage
27 juil. 2019
27 juil. 2019
0

Si vous vous lancez dans l'entreprise, un conseil, entourez vous d'au moins un dessinateur industriel :mdr:
C'est pas Nanni qui avait lancé ce concept il y a 5 ou 6 ans ?

27 juil. 2019
0

ça je peux faire, mais j'ai la flemme et c'est juste pour étayer une hypothèse et on est dans la taverne, et les idées commencent toujours sur le bord d'une nappe en papier ;)

27 juil. 2019
0

Il y a plus simple... (et ça existe)
La poulie sur l'arbre : à la voile ou au diesel ça charge via une sorte de "dynastart" (si on accepte de garder une bonne grosse tripale) et au port ça s'inverse, on manoeuvre au tout électrique.
Principe éprouvé sur les sous marins classiques.

27 juil. 2019
0

pourriez-vous étayer le principe éprouvé sur les sous-marins classiques ?

28 juil. 2019
0

l'alterrnateur d'arbre ,ça existe depuis des décennies .
il est différent car il fonctionne avec une exitation anticipée .
normalement aux alentours de 400/tmn
le rapport de démultiplication idéal c'est 5/1 mais il faut un minimum une hélice trois pales de 17" pour avoir suffisamment de couple à partir de 4nds
le débit moyen tourne autour de 4A mais sur 24h on alimente tout le bord
en navigation hauturière .
il faut impérativement un inverseur mécanique qui n'a pas besoin d'être refroidit .
je crois que tout est dit
alain

27 juil. 2019
0

quelle que soit la pertinence de tes inventions, tu vas te heurter à la barrière de l'autonomie électrique ...

27 juil. 201927 juil. 2019
2

Rien de neuf...
Un alternateur d'arbre et un moteur électrique.Tout cela existe déjà...
Mais a quoi bon ? Quand je navigue en voilier c'est pour prendre le temps de vivre,sans stress,sans montre,sans obligation.A bord WC, de quoi cuisiner...et une bonne couchette...la terre peut s'arrêter de tourner,Zeus et un clown devenir Président, je m'en moque,comme de ceux qui réclame un permis pour naviguer a la voile, une taxe pour pisser par dessus le balcon,un diplôme bac + 6 pour se bronzer les fesses,et des Père la morale qui sont de retour sur ce site!!!

28 juil. 2019
0

... Cela revient à faire un moteur électrique.
Pour simplifier, et générer une redondance, je préfère l'idée d'une seconde hélice distincte.

J'avais remonté il y a quelques années un projet d'un propulseur électrique d'étrave, sur pod rotatif, qui permet donc de faire les manœuvres, propulseur d'appoint, et régénération.
( www.navigaflex.ch[...]roduits )

Maintenant, le nerf de la guerre, c'est la puissance électrique et la consommation :
Un voilier trimbale facilement des batteries qui mettent 2 jours à se recharger en solaire.
... Combien de temps vous voulez faire durer ces batteries ? 8h ?
Ca veut rapidement dire que on est limité à une puissance comprise entre 250W et 500W. (et on est sur un gros habitable, pas la petite annexe)
En gros, on est en train de vider toutes les batteries pour 3 fois rien.
Et si on ne veut pas vider les batteries, ca veut dire que l'on est limité à la puissances des panneaux solaires, et ne l'utiliser que lorsque l'on est en plein soleil.

Bref, toujours le même bordel.

Maintenant, si c'est pour faire "comme les voitures et vélo électrique", il faut faire tout pareil : tous les soirs, on rentre sagement à la maison / au port, et on recharge, et on est limité à une certaine autonomie... Ca, ca marche, mais c'est pas le même trip.

28 juil. 2019
0

l'hybride sur un navire qu'il soit à voile ou à moteur n'a comme intérêt
que la discrétion et la non pollution dans les manoeuvres de port .
c'est comme une voiture en côte dès que l'on coupe la propulsion il stoppe .
un véhicule terrestre profite de son inertie ou des descentes pour recharger ses batteries ,avec un navire à part les lacs en pente
la mer l'est très peu ,bien que ...
c'est encore du poids en plus et des complications .
soit on passe en tout électrique avec les avantages et les inconvéniants ,soit on reste en thermique
et pour le prix on peut se payer largement un jeu de voiles performant .
il est vrai que maintenant moins on en fait mieux on se porte et ça s'étend jusqu'à la plaisance assistée.
alain

29 juil. 2019
0

Il y a quelques bateaux qui sont totalement à l'électrique, sans aucun moteur thermique ou générateur. Avec deux pods réversibles géné-moteurs et des batteries lithium. J'ai vu un catamaran comme ça, très intéressant. Je l'ai visité lors d'un grand pavois à LR. Il était en vente il y a quelques mois à Malte, il est vite parti !

29 juil. 2019
0

De toute façon, comparer l'électrique au thermique est difficile surtout du point de vue autonomie, silence, masse et stockage d'énergie.

30 juil. 2019
0

Peut-être ceci marcherait mieux, pour un voilier?
img-new.cgtrader.com[...]-mb.jpg

30 juil. 2019
0


Eco sailing project a tenté le tout électrique il y a quelques temps avec plus ou moins de succès.
Leur chaine Youtube reste très instructive.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

dans le port de Pollenca aux Baléares

Après la pluie...

  • 4.5 (28)

dans le port de Pollenca aux Baléares

mars 2021