Après le sommeil, la fatigue

:doc:

après le fil sur le sommeil
www.hisse-et-oh.com[...]me-jour

la fatigue: quelqu'un utilise (peu ou beaucoup) ces questionnaires pour le suivi de l'état général de l'individu, genre le questionnaire POMS, ou le DALDA, ou variantes de la Société Francaise de Medecine du Sport ?

Si on n'a pas a disposition des instruments médicaux de monitoring, en repondant chaque jour à une série de questions on peut avoir une idée de ses conditions psycho-physiques générales, donc s'apercevoir quand on a "exagéré".

J'ai vu dans une vidéo que des ministes l'utilisent, des opinions ?

On trouve beaucoup d'exemples sur le net, mais est-ce qu'il y a des versions spécifiques de ces questionnaires pour la navigation de durée > 3-4 jours ?

L'équipage
13 fév. 2012
13 fév. 201213 fév. 2012
0

Bonjour,

Pourrais-tu expliciter voire citer les questionnaires POMS et DALDA ?
Merci.

13 fév. 2012
0

bonjour,

j'en parle comme néophyte absolument absolu :oups: , pour ce que j'ai pu en comprendre donc avec bénéfice d'inventaire

Ce sont des moyens qualitatifs utilisés souvent pour détecter le surentraînement chez les sportifs: on peut faire plein d'analyses cliniques, et eventuellement ajouter ces questionnaires: on repond chaque jour à une série de questions et on marque un "résultat", selon la tendance d'un ou plus paramètres on peut voir comment l'individu évolue

le questionnaire POMS (profile of mood states, profile des états d'humeur, états de moral..) en français est le suivant

www.fredericgrappe.com[...]OMS.pdf

un autre est le suivant:
physiomax.com.free.fr[...]ent.htm

le questionnaire Dalda par exemple (désolé je n'ai pas trouvé en français) pose ces questions, on vérifie chaque jour l'evolution du nombre de "a" dans les deux sections pour évaluer ses propres conditions

www.orthoassociates.com[...]ire.pdf

Si j'ai bien compris, ce sont des techniques pour éviter le surentraînement, ^henomène sournois qui peut causer tout genre d'effets, de la simple baisse de performance sportive à des états beaucoup plus graves, effondrement, blessures, dépression..

En tout cas, une fois j'ai vu une vidéo d'un ministe qui chaque jour avait son propre tableau et remplissait des espèces de courbes pour voir où il en était avec son état général. Je présume qu'il s'agissait d'un questionnaire de ce genre ?

Je ne connais rien de plus, mais bon je dois dire que cela paraît assez intéressant :-)

15 fév. 2012
0

Ciao Roberto
je te repond en bref, mais il y a beoucoup a parler sur cet soujet.

apred 72 heures normament s'installe un etat de fatigue, chez l'aviation allemande dans la IIguerre mondial Goring avais usee le chocolat aux anfetamine (pas bien):-(
normalment l'activite du corp et intellectuelle diminue jus'qua au moment ou on ne sait plus quai faire

Je m'excuse mais en franchais est difficile s'exprimer si tu voeu par mail je t'explique tout (in italiano!)

Alfredo

15 fév. 2012
0

ciao Alfredo,

c'est juste que prochaînement je pense faire quelques étapes en solo, s'il y a par exemple un tableau, un schéma... à remplir chaque jour pour avoir une idée de l'évolution de ses conditions psycho/physiques générales, je veux bien être volontaire :-)

pour le moment je me suis fait un questionnaire moi même en mélangeant le poms et le dalda, j'ai enlevé les question style "mes amis me trouvent plus insupportable" et rajouté d'autres questions qui me sont plus propres, loin d'être scientifique au moins cela fera une occupation pendant la journée :mdr:

(je pense que la vidéo du ministe qui remplissait chaque jour sa feuille rouge et verte c'était toi qui l'avais trouvée, non? )

en tout cas, toute information est bienvenue :-)

r

15 fév. 2012
0

Oui Roberto c'est moi qui l'a trovée. mais c'est en entrainement le plus interessant pour voire les moment en cronobiologie plus propices dans la journée pour attaquer ou prendre decision strategiques , et puis les rèproduire en regate.
un temp j'avais un programme sour cet soujet (pour le Vendée 91/92), helas il tourne en dos et il ne marche plus avec nos ordi.
mais t'enfait pas la fatigue et le sommeil vont ensamble, quand tu est crovè tu t'endort n'importe quoi arrive (F. Joyon docet ;-) )

Aloha

15 fév. 2012
0

la fatigue , pareil que le sommeil , c'est spécial et on est que des faibles bipedes .
Comme le sommeil , je ne change rien à ma routine .
Avant , je me débrouille pour ramer plus pour me mettre en forme .
quel trajet comptes-tu effectuer ?

16 fév. 201216 fév. 2012
0

roots

oh, trajets rien de bien spécial, la côte NE de l'amérique du sud, donc essentiellement aller au large pour s'écarter des pecheurs + avoir un bon courant, tirer droit, puis revenir vers la côte pour l'atterrissage final

puis des petits trajets aux caraibes, donc étapes 48h grand maxi, puis -si la famille me le permet- caraibes açores

si je ne suis pas mort de fatigue avant, acores bretagne

c'est un peu une découverte pour moi, j'ai traversé afrique brésil avec femme et enfants (qui dormaient tout le temps) et j'ai remarqué certains déficits d'attention, petites allucinations, bref des évolutions dans mon état général au fur et à mesure qu'on avançait; un jour je me suis reveillé et j'ai posé des questions genre "où est-ce qu'on est, qui était avec moi cette nuit" alors que j'étais tout seul, pour ce que j'ai vu ce sont des situations assez fréquentes.

Donc tout moyen de pouvoir suivre son évolution même un petit peu, détecter quand on s'approche de sa propre limite et il faut absolument récupérer, du moins du point de vue intellectuel est assez intéressant. Pas pour la course, ni record, ni rien, juste pour comprendre un peu plus comment l'individu fonctionne, et quand il y a les risques majeurs qu'il soit déréglé.

merci pour l'intérêt :-)

16 fév. 2012
0

je trouve que la nav solo est bien plus simple , en tous cas pour moi .
Pour un parcours " difficile " la famille est partie en avion .
Je crois que la routine qui vient d'elle meme est salutaire: recupérer les cartes meteo , pecher etc... et surtout régler le voilier pour etre bien dans sa tete .
Par contre , j'avais entendu un navigateur solo qui ne savait plus oû il était !( 70 ans)
C'est con , mais je crois que ça peut arriver plus souvent qu'on ne le crois .
Au large , je dors quand j'ai envie. En fait , j'essaie de toujours me reposer .
Quelquefois , en bouquinant , il m'en arrivé d'etre tellement dans l'histoire que je " n'étais" plus à bord d'un voilier . Donc , on devient un peu bringzingue quand meme ...
Au bresil , les pecheurs , vont étonnament loin.
Au cas oû , tu peux t'organiser une escale à kourou , juste aux iles du salut .
mouille et va manger à l'hotel histoire de " reconnecter " en douceur.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

juste après l'orage dans le petit port irlandais

Après la pluie...

  • 4.5 (198)

juste après l'orage dans le petit port irlandais

mars 2021