Application "estime navigation"

Bonjour a Vous tous
Un petit mot pour présenter l'application "estime navigation" disponible pour Android dans le play store.
Complètement gratuite et sans publicité permets d'être aidé a la pratique de la navigation a l'estime.
Téléchargez la utilisez la et faites savoir vos suggestions et améliorations.
Merci !

play.google.com[...]details

L'équipage

Para1Para114 fév. 2020 07:36

Para1ventura R3614 fév. 2020 08:23
0

Interessant
Y a t il une version I pad ?

Para1Para114 fév. 2020 08:4314 fév. 2020 09:08
0

Non désolé...
Pas pour l'instant au moins

Para1Larent le Hareng14 fév. 2020 11:32
-2

salutatous
si j'ai bien compris la présentation de votre appli, vous ne faites qu'une partie du sujet ? route surface/route fond et l'inverse ?
faire une règle de trois sur les coefficients n'est pas correcte; c'est l'équation d'une droite affine, donc les points sont très facile à calculer

Para1Larent le Hareng14 fév. 2020 11:5414 fév. 2020 11:58
-1

il faut aussi utiliser les termes consacrés car sinon on ne comprend rien; ex : direction surface, ça n'existe pas même si on comprend ce que vous voulez dire;
cap compas
déviation
cap magnétique
déclinaison
cap vrai
dérive au vent
route surface/vitesse surface
courant (vitesse et direction)
route fond/vitesse fond

Para1SAROYAN14 fév. 2020 11:57
0

Je préfère aussi le langage marin. On est plus sûr d'arriver à bon port... ! ! ! MM

Para1Para114 fév. 2020 14:52
1

Les critiques ça nous permet de s'améliorer mais tu peux argumenter stp parce sinon ce n'est pas très utile. Merci

Para1skipperTramex14 fév. 2020 12:12
-7

Lareng, une direction surface c'est ce que t'indique le gps.

Para1Larent le Hareng14 fév. 2020 12:5014 fév. 2020 12:53
0

@ skipperTramex : certainement pas, le GPS te donne la route fond
direction surface, ça n'existe pas, ça n'a jamais existé et n'existera jamais; cela ne représente rien et ne veut strictement rien dire
reporte toi à ma liste au dessus

Para1Para114 fév. 2020 12:53
-1

Oui tout au fait : COG course over groud et SOG speed over groud

Para1skipperTramex14 fév. 2020 13:42
-3

Non lareng, si tu ne lui donnes pas un way point il indique une direction et c'est tout.

Para1Larent le Hareng14 fév. 2020 13:49
-1

@ skipperTramex : arrêtes s'il te plait, tu dis des bêtises ... de plus, en estime/marine, une direction n'existe pas

Para1skipperTramex14 fév. 2020 14:27
0

Ben justement on a eu cela en formation maritime, un gps, sans waypoint d'arrivé, il indique une direction, tu fais demi tour il indique une nouvelle direction, etc.. donc tu peux bavasser, je maintiens et signe.

Para1Larent le Hareng14 fév. 2020 14:34
0

@ skipperTramex : et bien, reviens en formation maritime, parce que tu n'as pas compris: ou passe le permis hauturier, et reviens nous voir; de toute façon, la façon dont tu expliques les concepts prouve que tu n'as pas compris et, en plus, il te manque le vocabulaire précis pour le dire; je suis désolé de te dire ça mais tu insistes donc je te mets les points sur les i; quant à dire que je bavasse, je te laisse à tes certitudes erronées ...

Para1skipperTramex14 fév. 2020 16:06
-1

Avec un téléphone à la vitre cassée et aucun besoin d'être professoral. Pas de soucis, c'est vehiculer une idée bien récurrente, mais fausse. Il suffit de réfléchir.

Para1skipperTramex14 fév. 2020 18:26
-1

Et puis mon dossier retraite est déposé aussi ENIM...mdr

Para1Damjan14 fév. 2020 14:59
0

J'ai l'impression que mon compas fait ca aussi,si je fais demi tour,il m'indique une nouvelle direction,arg eurg oupf,j'ai chope la maladie!Cap,je voulais dire...

Para1Damjan14 fév. 2020 13:38
0

WAOOOOH

Para1Para114 fév. 2020 12:26
1

Merci pour les critiques ça nous permet d'ammiliorer l'application
Les premiers trois fonctions 1estime anticipé 2estime subie 3surface (il ya un erreur surface il faudrait que s'appelle courant)
Permettent de calculer le vecteur recherché plutôt que faire le dessin sul la carte
On utilise la route fond la route surface et le courant en termes de direction et force (=vitesse) parce que c'est comment ça que on identifie un vecteur et l'application est simplement une calculette pour nous trois vecteurs. Après sur un bateau ce qui montre le compas ce n'est pas la route surface (par contre le gps montre la route fond COG) bien-sûr il faut intégrer la variation (déclinaison et déviation) et la dérive du au vent. C'est des valeurs variables selon l'endroit l'année le bateau la force du vent et l'allure... L'application ne tient pas donc compte du cap compas, cap magnetique... Mais ça permet de calculer le valeurs en terme de "cap" direction et vitesse des trois vecteurs en connaissant 4 valeur sur 6
Je ne sais pas si je suis arrivé a m'expliquer faites moi le savoir
Pour ce qui concerne la règle de trois par rapport a la vitesse du courant coeff. 95 et coeff. 45 l'application fait exactement ce qui fait l'abac présent sur les atlas du courant du shom sauf que ça nous permet d'éviter de sortir un crayon et une règle
Merci beaucoup pour votre attention et pour vos retours les suggestions d'amélioration sont le bienvenue

Para1Larent le Hareng14 fév. 2020 12:56
-1

@ Para1 : ok pour le calcul des coefficients mais ce n'est pas une règle de trois

Para1Para114 fév. 2020 13:1614 fév. 2020 13:22
1

On parle du même abaque on est d'accord ? Les valeurs peuvent être calculé par interpolation ou extrapolation
Je vous donnerai le calcul exact qui fait l'application

Para1Larent le Hareng14 fév. 2020 13:4414 fév. 2020 13:54
-1

@ Para1 : oui tout à fait; on trace une droite entre les 2 points à 45 et 95; ces deux points te permettent d'en déduire l'équation de la droite; quand tu connais l'équation de cette droite, tu peux calculer la vitesse du courant quelque soit le coefficient; c'est une droite affine y=ax+b; avec les 2 points, tu calcules a et b et roule ma poule

Para1Para114 fév. 2020 18:09
0

L'application "estime navigation" pour le calcul de la vitesse du courant en connaissant la vitesse coeff 45 et 95 fait ça :

valcoeff = valcoeff45 + ((valcoeff95 - valcoeff45) * (coeff - 45)/(95 - 45)))
coeff étant le coeff dont on calcule la valeur

Para1Larent le Hareng14 fév. 2020 14:0614 fév. 2020 14:27
0

à mon avis, tu as fait le plus difficile, c'est à dire l'addition vectorielle; pour ce que soit vraiment pratique, il faudrait que la première entrée en début de calcul soit la position géographique située par ses coordonnées (Latitude et Longitude) et que le résultat soit la nouvelle position géographique (Latitude et Longitude); la première serait lue sur la carte et la deuxième serait reportée sur la carte; cela éviterait le long dessin sur la carte et ses erreurs et le calcul serait instantané;
par contre il faut prévoir d'entrer une durée correspondant à la véritable durée de l'estime; habituellement c'est 1 heure mais ça peut varier en fonction des contraintes de manœuvre;
pour passer d'une position à l'autre, c'est de la géométrie sphérique (puisqu'on se déplace à la surface de la terre), ce sont des équations complexes mais, une fois qu'elles sont entrées dans la machine, plus de prise de tête;
plus je réfléchis à ton projet, plus ça m'apparaît comme extrêmement intéressant; bravo, bonne idée; si tu la mets dans un téléphone android (ou autres) qui est, forcément, toujours proche de la table à carte, ça va être super pratique

Para1Para114 fév. 2020 14:44
0

Je comprends mais on voulais une "calculette" pour aider a la pratique de l'estime (justement une calculette pour vecteurs) quand la mer n'est pas calme par exemple et tracer des vecteurs sur une carte ça devient compliqué... Ou quand est en équipage réduit ou même en solo... Pendant des navigations en Manche j'ai bien compris que le courant que on subit ("le tapis roulant") c'est un élément que on peut pas ni sentir ni voir loin des cotes (évidemment !) la dérive au vent on peut la estimer selon la gîte du bateau par exemple et compenser avec la barre même au pifomètre... Le gps aide mais le risque c'est de faire la courbe du chien parce que lui ne connais pas le courant sur les prochaines 6 heures...
Après ton idée c'est une bonne piste pour encore quelques choses d'autre à réfléchir
Pour l'instant "estime navigation" est juste comment je viens de dire une calculette pour vecteurs + un livre de bord.
Comment definirais tu les vecteurs si on veut pas utiliser le terme direction que je suis d'accord ne fais pas partie des termes du vocabulaire navigation ?

Para1Larent le Hareng14 fév. 2020 15:14
1

@ Para1 : j'ai bien compris que c'est un début et c'est très bien, c'est pour te donner du boulot pour la suite et si tu arrives à faire, numériquement, une estime complète, ton appli aura beaucoup de succès et j'en serai ton premier utilisateur;
le courant a une direction et une force (intensité on dirait pour un vecteur);
c'est surtout qu'il faut utiliser route surface/vitesse surface et route fond/vitesse fond sinon on ne sait plus de quoi tu parles; ex : Rs=230°/Vs=6nds; Rf=235°/Vf=7.5nds; le courant t'aide mais te fait dévier de 5°;
pour ce qui concerne la "route du chien", si tu ne modifies pas ton cap compas de façon à suivre en permanence la route fond donnée par le GPS au départ pour relier le port où tu veux aller, effectivement tu fais la "route du chien" qui fait que tu n'arrives pas là où tu voulais aller ou que tu te mets sur les rochers que tu voulais éviter; d'où l'importance d'une estime précise (quand on n'a pas de GPS)

Para1Para114 fév. 2020 16:17
1

Merci pour ton encouragement.

Le but pour moi c'est de faire de transmanche ou des allez retour des îles anglo normandes a l'estime avec la carte, la règle de Cras, les atlas du courant du Shom, les horaires de marée, un bloc notes et un crayon mais le smartphone pour les calculs que je ne sais pas faire de tête et qui demandent une solution graphique (et le gps en sécurité évidemment)

le courant, pour moi, a une direction et une vitesse tu est d'accord ?

On utilise route surface/vitesse surface et route fond/vitesse fond dans l'application. Ou tu trouves que on l'utilise pas?

Naviguer que au gps en regardant le COG entre Cherbourg et l'île of Wight ça nous fait naviguer en ligne droite sur le fond mais contre courant sur l'eau (hypothèse 12 heures de nav 6 avec le courant de flux et 6 avec le courant de jusant) quand se laisser depaler avant dans un sens et après dans l'autre ça fait une "S" sur le fond mais on arrives plus vite parce que le bateau navigue sur l'eau. Tu est d'accord avec moi?

Para1Larent le Hareng14 fév. 2020 16:56
0

@ Para1 : tu as un bateau à moteur ou un voilier ?

Para1Para114 fév. 2020 17:0214 fév. 2020 17:05
0

Voilier !
Au fait moi je n'ai rien mais oui je fais de la voile avec une fameuse école de voile qui prend son nom par celui d'un archipel a sud de Concarneau avec un s a la fin...

Para1Larent le Hareng14 fév. 2020 21:0614 fév. 2020 21:08
-1

@ Para1 : pas de nom ici ... sinon y a des méchants sur H&O qui vont t'enduire de goudron et de plumes ... lol

Para1SAROYAN14 fév. 2020 17:29
0

OUI un "s" à la fin. Nous y tenons. Les iles de Glénan et l'école des Glénans. MM

Para1Para114 fév. 2020 17:35
Para1KivoaLai14 fév. 2020 19:15
0

Para1 : une carte (une vraie carte !), une règle Cras, un bon crayon (une gomme !), le Marin Breton, la carte des courants du SHOM...
Ah que c'est sympa ! J'adhère.

Para1Para114 fév. 2020 19:56
0

une carte (une vraie carte !), une règle Cras, un bon crayon (une gomme !), le Marin Breton, la carte des courants du SHOM...
Et l'application "estime navigation" quand même :-))!

Para1Hubert, de Cherbourg14 fév. 2020 21:2414 fév. 2020 21:41
1

@larent le harant

Ce que tu dis n'est vrai que si tu raisonnés sur un courant constant comme par ex la traversée d'une rivière
Mais lorsque le courant varie voire s'inverse faire une route fond rectiligne entre départ et arrivée est un mauvais choix.
Sur une traversée Cherbourg Solent en une douzaine d'heures on se fait déporter de souvent plus de 20 milles de la route directe puis la renverse nous ramène et la traversée est plus rapide que si on avait voulu se maintenir sur route directe.
Para1 l'explique bien.

Para1Larent le Hareng15 fév. 2020 07:34
0

@ Hubert, de Cherbourg : je n'ai encore rien dit ... lol mais je réfléchis fortement à ma réponse car le sujet est très intéressant et la réponse n'est pas aussi évidente

Para1Hubert, de Cherbourg15 fév. 2020 08:3315 fév. 2020 08:34
0

C'est bien toi qui a écrit:

si tu ne modifies pas ton cap compas de façon à suivre en permanence la route fond donnée par le GPS au départ pour relier le port où tu veux aller, effectivement tu fais la "route du chien" qui fait que tu n'arrives pas là où tu voulais aller ou que tu te mets sur les rochers que tu voulais éviter;
?

Para1Larent le Hareng15 fév. 2020 11:55
0

@ Hubert, de Cherbourg : tout à fait d'accord avec toi mais on parlait de la route du chien pas du cas particulier de traverser la manche

Para1Chemistrebor16 fév. 2020 18:35
0

Hubert, c'est un des points qui m'avais un peu interpellé. Pour une trav assez longue Piriac--> Yeu, en stage RYA, l'instructeur nous a fait calculer graphiquement le vecteur résultant sur 12 heures de route pour avoir un cap constant à suivre. Mais il faut l'appliquer que une fois bien dégagé de la cote et de ses dangers car avec cette construction vectorielle, on est forcément décalé au début, puis de + en + juste à la fin..
J'ai bien aimé aussi le principe du Lee Bowing the tide que du reste je n'ai jamais vu abordé dans le programme de stages en France.

Para1Para116 fév. 2020 19:41
0

Lee Bowing the tide est tenir compte du vent courant ? Qui évidemment modifie le cadre?
Peu tu m'expliquer parce que je ne connais pas? Merci beaucoup

Para1Chemistrebor16 fév. 2020 19:59
1

Exactement, c'est surtout applicable quand on le vent de face et que l'on doit remonter un point au vent, il est plus rapide de choisir le bord contraire au vent, pour avoir une composante de vent vitesse générée par le dépalement et le vent résultant adonne.
www.pbo.co.uk[...]d-41887
www.sailingtoday.co.uk[...]bowing/
J'aime bien la belle construction vecto de ce raisonnement, c'est typique de l'enseignement de la voile chez les anglais.
De même que le Ferry Gliding,et pas mal d'autres perles, ce que je ne comprend pas c'est pourquoi on ne l'enseigne pas en France, car même si c'est des configurations spécifiques, c'est quand même assez pédagogique..

Para1Para116 fév. 2020 20:32
0

Ça c'est super passionnant effectivement

Para1Para114 fév. 2020 22:10
0

Merci Hubert on est d'accord
L'avantage sur un transmanche est qui on a pas des cailloux a éviter au milieu de la manche
Déjà il faut éviter les cargos ça suffit...
Du coup on se laisse depaler par le courant ce n'est pas pareil quand il faut éviter les cailloux mais la ce n'est plus de l'estime c'est plutôt du pilotage
Alors l'application "estime navigation" tu la trouvés comment ?
Utile pas utile ? Bien pas bien ?
Merci !

Para1Hubert, de Cherbourg15 fév. 2020 09:04
0

Je n'ai pas trouvé comment entrer les courants sur plusieurs heures consécutives ce qui serait pratique avec les courants giratoires des anglais.
Sinon je reste fidèle aux cartes de courants papier avec l'heure marquée sur un post-it à chaque page qui permet de visualiser les moments critiques.

Para1Pacha14 fév. 2020 22:13
0

Moi je veux bien tester mais en version html ou win64, je suis sur iPhone

Para1Para114 fév. 2020 22:15
0

Désolé pour l'instant on est que Android...

Para1Tilandsia14 fév. 2020 22:22
0

Excusez moi de m'immiscer dans la discussion, mais il m'est impossible d'ouvrir l'application: "Estime Navigation s'est arrêté". Samsung android".J'ai désinstallé et ré-installé,rien à faire.

Para1Para114 fév. 2020 22:3014 fév. 2020 22:32
0

Oups désolé
Ne t'excuse pas, merci déjà d'avoir voulu l'installer pour la tester
Je ne sais pas trop mais
Essaie d'aller sur paramètres applications estime navigation stockage et effacer les données
Fait moi savoir dans tous les cas

Para1maitai15 fév. 2020 08:33
0

Pour comparer c'est ce que calcule qtVlm en se basant sur les données grib "courants", si on lui demande une "estime grib" avec un cap fixe (qui est un CTW, pas un COG)

Par exemple avec un cap sur l'eau de 0° et une bascule de courants, ca donne ca:

Para1Para115 fév. 2020 10:41
0

QtVlm est une grande école
Estimer navigation est la maternelle
Nous c'est juste faire avec le smartphone un calcul vectoriel que je me suis personnellement un peu fatigué a faire sur la carte
Après ça c'est ma vision du problème

Para1Calypso215 fév. 2020 09:34
0

interessant ,mme tres interessant ...

une chose m'ennui dans cette application ...ceux qui vont l'utiliser ,ils vont avoir un resultat credible valable ...mais pour moi ce n'est pas l'estime telle que je la conçois ..

je m'explique : au depart d'une route on fait l'estime anticipée c'est à dire que l'on tiens compte du courant que l'on va rencontré durant le temps estimé du trajet à une vitesse estimé en fonction du bateau et de la meteo (force et sens du vent) puis on tiens compte de la derive , de la declinaison et de la deviation et on a un cap compas ..ok

mais ça c'est au depart ,c'est une estimation .. mais au bout d'une heure il faut voir ce qu'indique le loch ai-je parcouru la distance estimée au depart ,ma vitesse est-elle celle que j'avais pensé avoir , biensur que non ...il y a toujours un ecart ..idem pour ma derive du au vent (puisque ma vitesse est differente) ..

il faut donc corrigé l'estime initial .. Dejà reposition le bateau sur la carte ,revoir a cet endroit le courant ..et reprendre l'estime ..et ainsi de suite ...heure par heure ...

si l'on se contante de faire une estime et si elle n'est pas corrigé tout le long du chemin à coup sûr dans la brume on rate la bouée qui était prevu rencontré dans 3 ou 4h ...

Comme dit les Glenans (avec un s) l'estime doit étre rafraîchi

et ce qui m'embete avec ce genre d'application , c'est que ceux qui l'utilisent sans rien comprendre sont un peut comme des animaux dressé ils tapent sur le clavier mais n'ont rien assimilé

Para1Now16 fév. 2020 12:40
2

Quelle caricature !

Penser que ceux qui utilise un outils vont le faire uniquement bêtement sans rien comprendre... c'est une réflexion totalement arbitraire et bien évidement fausse. Comme avant il y a ceux qui vont utiliser l'outil à bon escient et comme avant ceux qui vont l'utiliser sans comprendre. Mais "comme avant", ni plus, ni moins ...

Mais bon c'est comme ça quand on est dépassé par son époque, on ne comprend pas/plus l'évolutions et alors on trouve forcement que c'était mieux avant en appliquant "bêtement et sans rien comprendre" les idées passéistes. Vous voyez, moi aussi je peux manier la caricature, c'est pas bien compliqué... 😁

Para1Calypso216 fév. 2020 15:0316 fév. 2020 15:05
0

pour le depasser ce qui est possible bien evidement seulement pour ton info ça fait dejà 40 ans que je me suis amusé à programmé ce genre de calcul sur la fameuse calculette Casio scientifique..c'était le "jeu" a l'epoque ,seul le support a changé ... je dois l'avoir toujours dans un tiroir .

mais je confesse j'aurai du mal a rediger de nouveau le programme ..a moins que tu m'aide un peu sur les imput ..et autre

Para1Now16 fév. 2020 15:17
0

Donc, tu vois que tu as toi même fait ce que tu dénonce et pourtant je ne pense pas que tu ai fait ça "bêtement et sans rien comprendre"

Mon propos n'était pas de dire que tu est dépassé, d'ailleurs j'ai pris la peine de préciser en écrivant que "moi aussi je peux manier la caricature" pour étayer ma démonstration.

Je ne conteste pas non plus tes dires sur une bonne estime ni sur la navigation en général, je ne me le permet pas. Mais je n'aime pas les généralités faciles. (et si j'en fais j'acceptes qu'on me reprenne)

Non, je voulais juste dire que ce que tu fais en mettant toujours dos à dos les génération est une caricature et que les outils modernes ne sont pas en cause, il y avait de bons et de moins bons navigateurs "avant" et aujourd'hui, ben il y a toujours de bons et de moins bons navigateurs. Juste que comme il y a plus de monde sur l'eau, ça se voit peur être plus.

Para1cezembres15 fév. 2020 10:4615 fév. 2020 10:46
3

l'instrument (appli.) qui permet de faire de l'estime.
estime mode de fonctionnement employée quand les instruments sont en pannes.

là je dois avouer que ça me laisse sans voix ...
c'est un peu comme inventer l'eau déshydraté.

Para1Para115 fév. 2020 13:17
-1

L'application fait des calculs que moi je ne sais pas faire de tete
Tous qui est addictions et soustractions ça va mais le calcul vectoriel j'ai besoin d'un crayon d'une règle d'une carte...
Et ce pour ça que je m'appuie sur mon téléphone
Après l'eau déshydraté tu m'excuseras c'est autre chose le problème est que on sait pas avec quoi la diluer... :-)

Para1cezembres16 fév. 2020 10:5116 fév. 2020 11:08
3

Tu n as pas compris la metaphore

Employe un appareil capable de gerer une carto pour faire de l estime ...

Le jour ou tu auras un black out l estime tu n auras rien d electronique pour la faire.

Fonde un systeme de back up employant ce dont on manque n a aucun sens - comme l eau deshydrate

Para1Para115 fév. 2020 10:48
0

Calypso je suis tout a fait d'accord avec toi
L'estime anticipé on la fait pour donner un cap au barreur
L'estime subie pour savoir où on est
Et tout ça se travaille avant de partir et chaque heure
On anticipe mais bien sûr on adapte c'est un travail permanent
Pour l'utilisation sans bon sens, sens marin je veux dire, ça vaut pour tout le gps toute l'électronique

Para1Larent le Hareng15 fév. 2020 12:1415 fév. 2020 12:18
0

@ Calypso : Para1 propose exactement ce que tu dis puisque son appli fait l'estimé ET le subi.
@ Cezembres : quand les instruments sont en panne ? pas du tout, pour faire une estime, on a besoin d'un compas de route (pour le cap compas) et d'un speedo (pour la distance parcourue dans l'intervalle de temps considéré) qui fonctionnent, sinon pas d'estime possible;

Para1Calypso215 fév. 2020 12:27
0

Laurent , c'est bien là qu'est le probleme actuellement et que je n'ai pas encore pu le resoudre ..etant adepte de l'estime

lorsque tu dit tous les instruments en panne celà fait pensé à une panne electrique , probleme c'est que l'on a pas non plus de loch dans ce cas ..
A une epoque lointaine on avait des lochs speedo autonome ,sans etre branché aux batteries ..et suite au "progres" ils ont disparu du commence ..ce qui perso est une connerie .

Ce qui fait que finalement on ne peut plus faire une estime digne de ce nom

Para1Larent le Hareng15 fév. 2020 14:4815 fév. 2020 15:09
1

@ Calypso : il faut refaire la corde à nœud (1 noeud tous les 51.4 cm) et le log et avoir un chronomètre

Para1Calypso215 fév. 2020 17:05
0

c'est effectivement la seule solution ..tout de mme

Para1cezembres16 fév. 2020 11:48
2

@Larent Le Hareng,

EN cas de panne.

si je n'ai qu'un smartphone de disponible, je vais utiliser son positionneur ou sa carto, pour établir un premier positionnement certains.
En fonction de la distance restant a parcourir et de l'autonomie du smartphone.
Soit je finis ma nav avec, sois je l'éteind (pour preserver la batterie).

Puis je tiendrais une estime "manuel - à l'ancienne"

Que je recalerais toute les X heures ou jours par allumage du smartphone.

EN aucun je ne me casserais les pieds a faire une estime avec un smartphone, capable de me donner une position fiable ;-)

Mais bon chacun fait comme il veut ;-) en fonction de sa logique personnel.

Para1Larent le Hareng15 fév. 2020 15:5615 fév. 2020 16:10
-2

votre principe de vous laisser dériver par le courant pour être ramener à bon port par la renverse ne fonctionne que si la durée de navigation est un multiple de 12 (2*6h de marée); et comme il y a 60M entre Cherbourg et les Needles, à 5 nds moyens pour un voilier lamba, ça fait 12h de nav; vous retombez sur vos pieds; mais avec un voilier plus lent ou plus rapide ... ça ne fonctionne pas;
de plus, il faudrait que le courant, à moment donné, soit strictement le même sur le parcours; ce qui est impossible; les marées sont beaucoup plus importantes coté français que côté anglais; donc j'imagine que les courants sont plus forts d'un côté que de l'autre ? à vérifier sur le livre des courants; et, point le plus important, vous ne maîtrisez pas les caprices du vent qui peut changer en force et en direction; le cas de figure le plus défavorable, c'est de se retrouver face au vent pile à la fin des 6h de marée; le retard sera à comblé au louvoyage donc c'est impossible malgré l'aide du courant; je pense qu'il vaut mieux tout faire pour rester sur la route fond (voire un peu au vent de la route fond pour pouvoir abattre en cas de refus), l'angle entre la route surface est le courant ayant de grande chance de permettre de profiter de la composante contributive du courant; enfin, je l'analyse comme cela, peut être que je me trompe ?

Para1Hubert, de Cherbourg15 fév. 2020 16:17
3

@larent
Allons y :
On est en mousquetaire vitesse 4 noeuds
Courant travers 4 noeuds
Si tu veux rester sur la route directe tu n'est pas près d'arriver !

Bien sur que l'on ajuste en fonction de la durée de la traversée et si l'on pense traverser en dix heures on met bout à bout les vecteurs courant des dix prochaines heures et on fera route à cap constant en se laissant déporter d'un côté puis de l'autre.

Cela fait 50 ans que je fais cette traversée les premieres fois en mousquetaire avec un compas de route un comps de relèvement et quand même une gonio !

Para1Larent le Hareng15 fév. 2020 16:2715 fév. 2020 16:29
0

@ Hubert, de Cherbourg : donc tu dis que tu as 4 nds moyens de courant pendant 12h ?

Para1Hubert, de Cherbourg15 fév. 2020 16:31
0

Tu me fais marcher ?

Para1Calypso215 fév. 2020 17:25
-1

et bien hubert pour traverser la Manche perso je SUBIE le courant je n'additionne rien du tout sur une traversé estimé à 12h ,je me laisse porter alternativement par les courants et ma route surface est plus courte de 5 à 7 milles car je n'ai pas à lutter contre le courant ..

Para1Hubert, de Cherbourg15 fév. 2020 18:53
0

pour une traversée en 12 h oui
mais en 10 ou 14 ?

Para1moana29s15 fév. 2020 16:4615 fév. 2020 16:47
1

Je confirme, la route à "cap constant" est plus rapide qu'une route où l'on essaie de rester sur la route fond. Comme le dit Hubert il faut faire la somme des vecteurs courants, "prévoir" une "vitesse fond" et porter le tout au départ qui donnera le cap constant à suivre. Il est bon d'anticiper plusieurs "vitesse fond" et la somme des courants à venir correspondants, qui seront donc différents dans la force, la durée et la direction. Le tout aura une incidence sur la durée du parcours et le vecteur courant global. Exemple, si une vitesse moyenne habituelle du canot dans ces conditions est de 5 nœuds, on peut calculer un "cap constant" pour cette valeur ainsi que pour 4,5 nœuds et 5,5 nœuds... Et pour toutes les valeurs que l'on souhaite....
On peut aussi corriger en route sur le même principe, si le vent faiblit par exemple. Cet exercice est très intéressant et aide à comprendre pourquoi certains mettent toujours moins de temps pour traverser la manche par exemple....

Para1Larent le Hareng15 fév. 2020 17:04
-2

on est bien d'accord sur le principe, vous intégrez le courant (et ses variations) sur la durée du trajet et vous calculez à chaque fois la route surface pour vous servir au mieux du courant, une fois déterminé cette route surface vous la conservez; MAIS vous ne vous laissez PAS dériver comme dit plus haut; et c'est bien ce que je dis, vous essayez de rester au plus proche de la route fond; en fait, l'amplitude du S sera fonction du rapport entre la vitesse surface et la vitesse du courant; plus la proportion est grande, plus le S est aplati et plus la proportion est petite, plus le S est ample

Para1Hubert, de Cherbourg15 fév. 2020 17:14
4

on ne corrige pas le cap toutes les heures !
si je prévois une traversée de 10 h je calcule de combien je vais être déporté sur ces 10 heures ce qui détermine un cap unique et définitif (tans que la vitesse prévue du bateau ne change pas)

bien sur si des choses changent en cours de route on s'adapte.

je te conseille LArent de faire une construction sur le papier.
Pour ma part je suis à cours de méthode pour t'expliquer mieux.

Para1Calypso215 fév. 2020 17:4015 fév. 2020 17:47
1

je pense que tout le monde dit la mme chose

ce qu'il ne faut pas faire lorsque l'on a des courants traversier alternatif c'est de naviguer au GPS en restant constamment sur une ligne droite fond , alors là on prends 2h de plus pour traverser la Manche ...

lorsque les courants sont alternatfs il faut faire leur addition total avec une vitesse estimée (ou plusieurs ) et resté avec un cap constant ...et pour affiner on peut decaler sur la carte le point de depart du resultat de l'addition vectoriel si elle n'est pas nulle

Para1Hubert, de Cherbourg15 fév. 2020 18:55
0

tout à fait cher Calypso 2

Para1Larent le Hareng15 fév. 2020 17:46
0

@ Hubert, de Cherbourg : j'ai parfaitement compris; rien ne bouge, si rien ne bouge; mais en voilier sur la mer, en manche, tout bouge ... vent (direction force), vitesse du bateau, dérive au vent (si le vent tourne beaucoup), etc ... tu fais une estime (estimé, subi) et donc ça change forcément

Para1Micmarin15 fév. 2020 17:45
0

Pour Larent, moi aussi je t'invite à réfléchir à nouveau à ce problème. Surtout parce que ce que tu dis ici (et en général) est vrai, précis et juste. Sauf pour ce point de suivi de route avec courant.

Hubert est dans le bon, Calypso aussi. Oui on se laisse dériver, dans un sens puis dans l'autre. Oui le cas de deux marées pour la traversée est plus facile à imaginer. Mais 9 ou 15 heures fonctionnera aussi. Sauf qu'on se laisse un peu moins dériver d'un côté que de l'autre. Mais on suit en tous cas un cap constant.

Il y a pas mal de fils concernant ceci sur Heo, tant cela perturbe la compréhension!

Para1moana29s15 fév. 2020 17:55
0

Une explication avec schéma donnée par "le cours de navigation des Glénan".
En résumé, la route la plus rapide, en dépit des apparences est celle où on se laisse déporter par le courant après avoir calculé et suivi un cap constant depuis le départ.

Para1Calypso215 fév. 2020 18:25
0

oh on a la mme édition ..

Para1Para115 fév. 2020 18:19
0

Et pour tous ces passionnants calculs vous pouvez utiliser l'application "estime navigation"!

Para1Calypso215 fév. 2020 18:31
0

et bien non car celà ne devient plus passionnant ,c'est tout le sel de la nav que tu veux nous retirer mdr pourquoi ne pas naviguer aussi avec des waypoints temps que l'on y est ,rien d'amusant la nav a l'electronique ..

perso au depart j'integre toujours les courants que je vais rencontré et la drive ..mme au pif ,vite fait pour regler le pilote

Para1Para115 fév. 2020 19:18
1

Calypso je ne veux pas du tout enlever le sel
Je me permets simplement de dire que un calcul vectoriel on arrives pas du tout a le faire de tête
Et soit on fait une résolution graphique avec carte règle de Cras gomme et crayon
Mais ça prend du temps...
Soit on peut (ce n'est absolument pas une obligation évidemment) utiliser une calculette pour vecteurs et "estime navigation" est juste ça.
Tu l'as téléchargé?
Tu n'est pas d'accord ?

Para1Calypso215 fév. 2020 21:12
0

ça veut dire quoi "ça prend du temps" ?? il faut toujours toujours aller plus vite ..pour quoi faire d'autre ...

je suis certain que tu as pris un grand plaisir à developper ton application ,et bien mon grand plaisir est d'étalé la carte , lire l'altas des marées , tracer des petits vecteurs dans tous les sens et voir le resultat . Puis je critique ce que j'ai fait ,je fais un peu mieux et avec tout celà je suis dejà en mer ..je navigue dejà devant ma carte ...

et en suite dans la pratique en mer vu que j'ai tout dans la tete un petit ecart en vitesse ou en cap je sais instinctivement comment corrigé ..sans calculette .

mais je te rassure j'ai 3 gps à bord et un tas d'autre instruments mais les seul qui m'apporte un sens marin et du plaisir c'est la carte papier,la regle et le compas de relevement ..

Para1Para116 fév. 2020 08:24
1

Ton point de vue Calypso est clair et je le comprends
On est pas obligé a utiliser "estime navigation" chacun navigue comme veut évidemment
Qui au gps qui de façon traditionnelle qui utilise des logiciels de routage
La seul chose que je demande ici, si tu as la patience et le temps, est avec ton expérience de jeter un œil a "estime navigation" et de me dire si tu trouves des erreurs, si tu as des suggestions, des idées d'amélioration après ce n'est pas une obligation c'est juste une proposition que je me suis permis de faire a la communauté de ce forum

Para1Calypso216 fév. 2020 11:24
0

j'ai donc regardé de pret

premiere question : qu'appelle tu "route surface" ? comment la connait tu ou la mesure tu

Para1Para116 fév. 2020 12:1516 fév. 2020 12:22
0

La route surface est le chemin sur l'eau tu la trouvés a partir du cap compas en tenant compte de la variation (déclinaison et déviation du coup cap magnetique et cap vrai) et de la dérive au vent (bâbord tribord selon ton allure et tes amures...)
Mais si ton bateau n'est pas en acier (a voir la courbe des déviations) et si la déclinaison est négligeable on peut, ça dépend, se dire cap compas = cap vrai

Para1Calypso216 fév. 2020 14:56
0

d'accord Para alors si je puis me permettre vu que tu réalises une application il serait bien de pouvoir rentrer tous les parametres les uns apres les autres ..cap compas ,puis la declinaison etc ..et ainsi l'application fait lui mme le calcul ..ainsi pas d'erreur possible et inutile de prendre le crayon et/ou la calculette et celà leve toute erreur ou ambiguité ...

Para1Para116 fév. 2020 15:27
0

Je comprends ton point de vue
Mais ce n'est pas le mien au fait tu n'est pas le seul à me dire ça, l'application fait "juste" une partie du calcul c'est vrai mais, excuse moi, c'est comment ça que a été pensé du début
On va dire c'est un système semi-automatique et non automatique
Rentrer la déclinaison vu que ça dépend de l'endroit et de l'année ça risque de devenir compliqué mais bon je reconnais pas impossible
La déviation ça dépend du bateau et perso je ne navigues pas toujours sur le même bâteau vu que je ne suis propriétaire d'un voilier, mais bon rien est impossible
Sauf qui c'est des fonctions qui ne font pas partie du projet initial
En toute transparence (moi je ne vends rien on est d'accord) je peut te signaler une autre application en anglaiis un peu plus vouee a la marine marchande que a la plaisance mais qui tiens compte de la dérive au vent son nom est "navigation calculator" par exemple, je rien trouvé d'autre e c'est pour ça que on a écrit "estime navigation"
Après c'est des choix, merci a toi et a tous les participants de ce forum ce que je me permets de demander c'est de critiquer de façon constructive ce que on a fait pas ce que on aurait pu faire
Ce que je veux dire est que a ce stade la on veut déjà valider ce que on a produit après les évolutions ça serait en un deuxième temps

Para1Calypso216 fév. 2020 15:42
0

ok je pensais seulement que s'il y avait des cases "deviation ,declinaison" les utilisateurs de l'application ne ferait pas l'erreur de rentrer seulement se qu'indique le compas ou ferait l'impasse sur ces parametres mais en toute connaissance de cause ..car l'erreur est vite faite

Para1Para116 fév. 2020 16:19
0

Ça tu as tout au fait raison on va le préciser, le bien preciser, dans l'aide a l'utilisation
Au fait il faut toujours considéré fausses les informations que on obtient en tappant sur des boutons et réfléchir la on est complètement d'accord !
Merci pour ton apport

Para1Larent le Hareng16 fév. 2020 10:35
0

salutatous, philosophons un peu
- le courant est notre ami indéfectible : il est fidèle, constant dans sa relation à nous, prévenant "soit arrivé à ce point, avant telle heure", ponctuel comme un horaire SNCF, et, si on sait attirer ses faveurs, parfaitement contributif à la réussite de notre navigation;
- le vent est notre ami perfide : il fait des promesses, qu'il ne tient jamais, de navigations douces et débridées, il est inconséquent, peut faire volte face à tout moment, voire se dérober insolemment; il fait tout pour faire échouer notre navigation;
C'est avant tout cela une navigation à la voile

Para1Para116 fév. 2020 11:58
0

Génial !

Para1Hubert, de Cherbourg16 fév. 2020 10:50
1

Il y a les courants de marée tels que montrés sur les cartes, mais la réalité peut varier un peu en particulier avec les courants de surface dûs au vent, ce grand perturbateur.
Mais c'est vrai que six mois six ans six siècles .... à l'avance je peux savoir à quelle heure je devrai quitter Cherbourg pour Guernesey

Para1Larent le Hareng16 fév. 2020 11:10
0

@ Hubert, de Cherbourg : et la poésie ? bordel ! lol

Para1Para116 fév. 2020 11:59
0

Larent le Hareng je me suis permis de vous envoyer un message privé vous l'avez reçu ?

Para1MBI5j
0

Très pratique en l'état, on peut toujours améliorer, merci à vous pour cette application.

Autrement le GPS indique la route sur le fond certainement pas une route surface sauf si il n'y a aucun courant dans ce cas RS+RF.
Et c'est justement le sujet de cette application calculer sa route fond par rapport à sa route surface sans avoir recours à une construction vectorielle papier!

Après on corrige en fonction de sa dérive estimée 1° pour 2 noeuds au près...
en plus ou en moins comme pour la déclinaison et la déviation...mais bon en eau saine ... et en côtier en eau saine ta besoin de rien "tant que tu vois tu avances^ "

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer