Appel à tous les connaisseurs de voiliers Etap.

Bonjour à vous tous.

Fort intéressé par un 30 cq, je viens, auprès de vous, rechercher quelques renseignements.

Je ne conteste pas la qualité des derniers bateaux Etap, mais sur certains points a-t-on assez de recul ? je pense au revêtement de pont en liège, qu'en est-il dans la durée, solide ou pas ?

Le foc autovireur, sûrement agréable en solitaire et c'est mon cas. Mais par petit temps? J'ai lu grace à Héo, un essai du 28s rebaptisé par la suite 30cq, il marchait bien, mais l'essai était fait par force 6. A 65 ans, quand ça me tombe dessus je fais avec, mais ce n'est plus ma condition idéale de vent recherchée.

Alors un génois, autant celui de l'essai avait en plus les rails d'écoute sur le roof, le 30 cq a bien les winchs de génois mais uniquement le rail en travers devant le mat pour l'auto vireur. Alors peut être un gennaker frappé sur une poulie. Qu'en pensez vous?

Bref si des connaisseurs pouvaient me renseigner, par avance je leur adresse un grand merci.

L'équipage
22 fév. 2012
22 fév. 2012
0

Je ne connais pas directement ETAP mais j'ai un voisin de ponton très content de son 28S.
Au niveau durabilité, ETAP était très bien construit avec beaucoup d'astuces intelligentes. La qualité de l'accastillage est par ailleurs remarquable. Quant au liège traité du pont, le bateau de mon voisin doit avoir 4 ou 5 ans maintenant et ça n'a pas bougé. De toute façon, le "vrai" teck dure rarement plus de 15-20 ans sans faire pitié. J'ai un autre voisin qui a un HR 352 de 25 ans d'âge mais dont le pont est passablement entamé alors qu'il passe 7 mois par an dans un hangar.

Pour ce qui est de la config avec foc autovireur, j'ai la même chose sur mon Hanse.
C'est effectivement insuffisant par moins de 10 noeuds. Il faut alors sortir une voile d'avant libre (Code 0, Gennaker, Spi assym, ...) selon les temps et l'allure et, là, le bateau prend des ailes.
Je préfère ce système à celui du génois 130 % que j'avais sur mon ancien bateau. Il est en effet plus facile et plus efficace de tenir le petit foc autovireur à 100 % jusqu'à 25 - 30 noeuds que de devoir rouler dès 15-20 noeuds (peu efficace) ou d'aller faire l'acrobate à l'avant par F 5-6 pour fixer un étai largable et une trinquette.
Ce n'est vraiment qu'au dessus de 25-30 noeuds qu'il faudrait vraiment rouler ou mettre une voile plus petite sur un étai largable... mais objectivement, c'est rare quand je navigue par ce temps là (famille à bord oblige).
Avec un foc autovireur, tu vas surtout à l'avant par temps (très) calme pour mettre une grande voile d'avant légère.
Pour moi, c'est plus facile et plus sécurisant.

22 fév. 2012
0

Proprio d'un Etap 32 S , je ne le connais pas particulièrement ,j'avais fait un essai

avec un 30 I qui avait un foc auto vireur .Ce foc est vraiment trop petit le bateau n'avançait pas.
C'est peut-être bien par force 6 ou 7 , mais par un temps normal avec 3 ou 4 on se
traine.Pour ce qui est du spi ou Gennacker c'est pas bon pour faire du pré ou du travers.

23 fév. 2012
0

AH bon un genak. bien coupé en Dacron light n'est pas bon pour le travers ? le mien faisait ça très bien et sans dévente .

22 fév. 2012
0

A l'époque où je possédait un écume de mer, J'ai eu l'occasion de naviguer de concert avec un Etap 30i équipé d'un foc autovireur; je le remontait sans aucun problème par force 3-4. Depuis ce copain a remplacé son foc autovireur par un foc à recouvrement pour avancer de manière plus honorable dans le petit temps.

PS: cela ne m'a pas empêché de craquer quelque temps après pour un Etap 28i

23 fév. 201223 fév. 2012
0

Merci beaucoup pour vos réponses. J'ai bien compris qu' une voile avant plus importante sera indispensable, le problème est que sans rail d'écoute ça ne sera pas évident et installer un rail, quelqu'un l'aurait-il déjà fait ?

22 déc. 2013
0

Bonjour,
Vous avez toujours un 28i ? Je suis sur le point d'en acheter un. Pouvez-vous me donner des avis et conseils ? Il a un moteur Volvo de 18cv type 2002 à refroid. direct par eau de mer. Qu'en pensez-vous ? Merci.

22 déc. 2013
0

Je suis très content de mon Etap 28i, pas de soucis avec le moteur. Juste un soucis avec l'inverseur où j'ai du remplacer l'arbre de transmission (usé et rayé) en plus des joints spi.
Il faut surveiller l'huile de l'inverseur, car les joints au niveau de l'hélice sont fragile et en cas de défaillance on voit alors de la mayonnaise se former dans l'inverseur.
C'est un bateau un peu gitard, il faut réduire à temps. J'ai une hélice fixe et la barre a tendance à vibrer si je bloque l'inverseur en navigation sous voile.
Je navigue régulièrement seul et cela ne pose aucun pb.

23 fév. 2012
0

Un Code 0, Un gennaker ou un spi n'ont pas besoin d'un rail.
Avec un Code 0, tu peux remonter un peu au près (mais pas hyper serré).
Pour un génois 100-130%, les rails sont effectivement indispensables.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie, le soir en Bretagne Nord.

Après la pluie...

  • 4.5 (123)

Après la pluie, le soir en Bretagne Nord.

mars 2021