Appel a témoignages (etude scientifique)

Bonjour,

je suis enseignant enSTAPS ( Sciences et techniques des activités physiques et sportives.)
Je prépare un travail sur le thème de l'influence des activités nautiques sur l'intensité des douleurs chroniques et notamment les douleurs rhumatologiques et neurologiques .

Avec vous constaté chez des proches ou sur vous meme une diminution de l'intensité des douleurs chroniques lorsque vous vous trouvez sur l'eau?

douleurs rhumato: arthroses et arthropathies chroniques ( cou epaules Mb inferieurs...)
douleurs neurologiques chroniques: sequelles de zona , migraines , nevralgies et autres ...)

si oui, avec quel delai par rapport a l' embarquement.Re apparition apres le debarquement?

avec vous une experience sur une telle experience .?

Avez vous constaté que la pression barometrique pouvait etre differente , sur des lieux tres proches , mais l'un aterre et l'autre sur l'eau ?

Je vous remercie àl'avance de votre participation qui va faire l'objet d'une publication scientifique .

Cordialement
Christian Loiseau .

L'équipage
28 jan. 2004
29 jan. 2004
0

Réponse en 2 temps

1/ La plupart des maux que tu cites sont considérés, aujourd'hui, comme d'origine psycho-somatique. Et je confirme.
Si tu t'emm..... dans ton boulot, ou ta vie sociale en général, tu as mal au dos, à la nuque, aux articulations, bref tu te sens patraque en permanence.
Tu laisses tomber, tu pars pour une croisière de quelques mois (ou années) et là, OH Miracle(!) :-)au bout de 48 heures, tous ces petits désagréments de santé cessent illico.

Et ça marche aussi pour des maladies plus graves!
Exemples plus plus connus: Pierre Auboiroux (cf "Le tour du monde de NéoVent") dans les années 50, parti sur un vieux côtre de 8 m à moitié pourri qui manquera de couler sous ses pieds mais qui reviendra, 3 ans plus tard, guéri d'une tuberculose avancée et vivra encore quelques décennies...
Ou encore Sir Francis Chichester (cf "Gipsy Moth autour du monde") qui, grâce à la voile,dans les annaée 60, connaîtra une appréciable rémission de son cancer.

2/ Pour la pression, tout dépend de ce que tu entends: Variations cycliques de faible amplitude?
C'est-à-dire les brises de mer et de terre qu'on observe, quand il fait beau, le long de nos côtes.
Ou variations aléatoires, brutales, et de forte amplitude? Et là, à la limite, c'est ce qu'on subit quand une tornade ou un cyclone se forme.
Evidemment, si tout le monde peut observer les premières, il fortement déconseillé de s'attarder autour des secondes. Même dans l'intérêt de la science. ;-)

--
christian.navis.free.fr[...]ex.html

29 jan. 2004
0

Bonne nouvelle!
Je n'ai pas dit que P.A était mort,mais comme cela faisait longtemps que je n'avais pas entendu parler de lui, je me posais des questions.
Enfin, heureux de le savoir toujours vivant!
Car il fait partie de ces personnages dont le livre, pas assez connu amha, m'a fait rêver, et sûrement influencé.

29 jan. 2004
0

Participation
Merci de nous communiquer ton mail.

29 jan. 2004
0

ça va être difficile ...
de faire la part des choses entre l'effet "mer" et l'effet "vacance" qui sont souvent concommitents. En plus de l'effet "activité physique" également concommitent.

Hummm ... mettons que les vrais douleurs d'origine physique avérées (lombaires, rhumatismes articulaires, p.ex.) auraient plutôt tendance à augmenter suite à la manipulation répétée du mouillage pesant plusieurs dizaines de kg ... ainsi que suite à l'usage de banettes plus ou moins inadaptées à une position confortable pendant le sommeil, etc ...

Va y avoir collision entre les améliorations d'ordre psychosomatique (effet vacance) et les dégradations d'ordre physique (effet mer) dues à des sollicitations inhabituelle du squelette et des muscles (effet activité physique).

Quelques effets objectif peut-être un peu plus sûrs sur les maladies de peau peuvent être constatés à cause de la qualité de l'air marin, en général moins polué et moins sec que l'air des grandes villes à climat continental.

Robert.

29 jan. 2004
0

La peau?
Pour la peau, il n'y a pas pire que le bateau.
Entre les risques de mélanomes malins et les champignons exotiques qui peuvent y pulluler et s'accrocher pendant des années, nonobstant tout traitement, ça craint!
Même pour les vieux bourlingueurs dont on prétend qu'ils ont le cuir bien tanné.
Alors que dire de l'épiderme tendre des vacanciers?

Ah, j'oubliais un témoignage de première importance: :-) Transatant à poils dans les early 80', j'ai laissé au sens propre la peau de mes fesse sur les aspérités anti-dérapantes des bancs de cockpitt, alors méfiance!

29 jan. 2004
0

Veinard!
Pour moi, le marseille à l'eau de mer (et même à l'eau douce) n'empêcha ni ne bloqua l'invasion.
J'avais l'air d'un léopard quand je me déloquais!:-)
Fallut plusieurs cures de Kétoderm à 6 mois d'intervalle, entrecoupées de Septivon tlj, pour venir enfin à bout de ces saletés.

29 jan. 2004
0

Pour répondre à Christian Navis
Contre les cryptogames épidermique, le savon de Marseille,le vrai qui mousse à l'eau de mer et qui flotte, c'est ce qui m'a toujours réussi.

29 jan. 2004
0

Navré de ton infortune
Tu dois être l'exception qui confirme la règle; en général c'est efficace.
Ou alors, ton serviteur et son entourage possède un cuir spécial, inaltérable à l'eau de mer et autres agents nocifs.

29 jan. 2004
0

A Ch Navis
J'ai bien noté tes arguments concernant les somatisations .
Mon étude est partie sur l'analyse de sujets ex sportifs de haut niveau recrutés ds des centres de reeducation.Ces sujets ont été choisis por leur psychisme à 1OO (voire plus) % positifs avec un effet de somatisation nul . Les echelles de perception de douleur ont été utilisées de façon rigoureuse . Il apparait sur ces douleurs violentes ( douleurs de desafferentation neurologique)par exemple ou sequelles de polytraumatisme) une diminution nette apparaissant apres un temps assez court passé sur l'eau et reapparaissant apres . Nous observons ce phenomene sans l'expliquer . Micro variations barometrique ou de champ electriqueq par ex .
Il est donc exclus ds ce travail de prendre en compte des douleurs banales donc tu fais etat sur des sujets anxio depressifs voire hypondriaques plus heureux en croisière que derriere un guichet .

Actuellement l'effet est constaté , problème: il n'est pas rémanent.

Je cherche donc des témoignages ,mais dans ce contexte "un plus serieux" que la lombalgie du mal de vivre que l'on connait bien .
Christian Loiseau

29 jan. 2004
0

Bon, bon...
Il n'y a pas de mauvaises réponses.
Il n'y a que des questions mal posées.
Et en plus, aux mauvaises personnes.
Vois plutôt du côté de la médecine sportive de la voile de compétition.
Peut-être ceux-ci auront-ils une belle collection de marins momifiés dans leurs bocaux de formol? ;-)

29 jan. 2004
0

Aïïïaaïaïeuuu !
Ca c'est sur, les maux de tête, la gueule dans le c.. le matin, ça part vite dès qu'on est sur le bateau !

Par contre, j'ai eu les deux épaules fracturées (à des moments différents, heureusement !) il y a quelques années maintenant, ben ca me fait toujours mal, la vache, heureusement pas tous le temps.

Aucune différence entre la terre et la mer, aïeuh, c'est toujours kif kif, et je n'arrive pas vraiment à faire une relation météorologique !

La seule différence que j'ai constaté: à terre, j'ai une vie de flan: j'ai pas souvent mal. En mer, faut tirer sur les boutes et les drisses, et pis la chaine, et encore ce foutu bon dieu de truc qu'est coincé, .....: le soir et le matin, j'ai mal. Logique, non ?

Mais bon, c'est pas un témoignage qui va faire avancer la publi !

29 jan. 2004
0

Merci
Silence fini

29 jan. 2004
0

la peau ..
Sûr qu'au soleil ça craint :-) Mais bon, pour les citadins qui ont des gerçures partout en hiver (pollution et dessication) , rien de tel que huit jour en mer pour retrouver une peau de bébé ... Madame apprécie beaucoup ... à conditin de ne pas faire trop de calles en manipulant les écoutes :-)

29 jan. 2004
0

Migraines

J'ai ce genre de maux à terre, d'origine mal définie, (périodes d'anxiété ou alimentation ?).

Elles ne disparaissent pas en mer, au contraire, elles semblent plus fréquentes a cause des longues étapes, du sommeil peu réparateur, des prises de décisions, des canettes qu'on descend en plus grande quantité.

29 jan. 2004
0

TENDANCE MIGRAINE
Moi aussi j'ai une tendance à la migraine est ce à cause du Ricard. ;-)

29 jan. 2004
0

faudrait quand même étudier un mystère:
comment qu'cà se fait qu'une gueule de bois disparait plus vite en mer? (mon hypothèse: la pression atmosphérique est supérieure au niveau de la mer, donc l'alcool percole plus vite?) :-D

29 jan. 2004
0

Zona
Je suis en plein dans le sujet, victime de séquelles d'un Zona du trijumeau depuis Aout 2002. Apparu au cours d'une escale en Grèce. Facteur déclenchant : ?? fatigue ? Canicule ? Age ?(64 ans) Autre??. Soins dans un CHU en Grèce, rapatrié en Bretagne car grosse fatigue et douleurs. Renavigué d'avril à novembre 2003 (Grèce - Canaries). Ni mieux ni pire. A la maison actuellement,ni mieux ni pire. Espère repartir début mars. Pour essayer de diminuer l'antalgique (Propofan, 8 cp / j) je note depuis une semaine heure par heure ce qui m'arrive. On peut en reparler.
Autre chose: il y a qq années,au cours d'une traversée seul à bord, apparition après 10 jours d'acouphènes qui persistent encore (chuintement pas vraiment invalidant). Des détails si tu veux.
A + Michel

29 jan. 200416 juin 2020
0

Puisque t en parles , voila une photo .
Hé les gars , vous etes gentils , mais moi je rentre du boulot , vous allez pas tous raconter vos petites miseres ...

29 jan. 2004
0

Vous ètes vraiment deg...
Mais bon. Moi j'ai un autre problème, j'ai pas fait la guerre et pourtant j'ai un trou de balle, même en mer.... c'est normal docteur ? :-(

29 jan. 2004
0

Rassures toi , Evenkeel ,
C est tout a fait NORMAL.
C est pas un hasard si les malades ont des trous , et les medecins des doigts ..

30 jan. 2004
0

hihi
"Mon étude est partie sur l'analyse de sujets ex sportifs de haut niveau recrutés ds des centres de reeducation.Ces sujets ont été choisis por leur psychisme à 1OO (voire plus) % positifs avec un effet de somatisation nul "

z'ont mis la main sur terminator, bah oui l'était en rééducation
-allez termitotor, fô dire merçi
-'rçi!
-c'est bien encore une fois....
-beuuurps
-oh non pas, bien! Je vais allé chercher la seringue...!

Y sont comique les docs!

On l'trouve dans l'EPO le "psychisme a 100" fôdra nous dire hein!
"effet de somatisation nul "
Y z'ont tué sont pere, sa mere, violé sa soeur, foutu en prison, torturé, cassé sont bateau, lynché ses gosses, ils l'ont méprisé, craché a la gueule tout les matin au réveil, privé de sucre dans sont café et rien a faire y pétait toujours la santé... formidable non.
psychisme a 100% , il y crois a c'qui raconte...!!?!
"ex sportif de haut niveau" beh oui "ex" ça fait moin cher le cobaye surtout si en plus l'est a moitier cassé!
Ciao
Laurent

30 jan. 2004
0

200%
Sur l'eau en voilier on a un super psychisme
c'est pour ca qu'on est bien

30 jan. 2004
0

vous avez dit scientifique ?
Une étude "scientifique" basée sur un vague sondage sur Internet, avec une question mal formulée tendant à suggérer la réponse, pas de groupe-témoin, pas de moyen de contrôler la validité des réponses, etc... ???

Et qui embraye sur des élucubrations limite New Age (micro variation baro et electromagnétiques, pourquoi pas "énergies bénéfiques" et "aura" pendant qu'on y est?) pour suggérer des "explications" d'un phénomène non encore démontré...???

Mort de rire... (ah, ça, ça fait du bien, du coup j'ai plus mal au dos!) :-D :-D :-D

30 jan. 2004
0

je sais...!
"effet de somatisation nul"

z' trouvé des cas en fait relativement répendu
ils fonctionne a 3 neurones
-1er allumé /éteint=éveil/dodo
-2ventre vide/ventre plein...
-le dernier c'est l'plus compliqué: au stimuli ballon=courir schooter.

on les mets par louche de 22 sur une pelouse rectangulaire...

Honteux d'récupérer ceux qui sont cassé pour en faire des cobayes...

apres tu m'étonne que ça leur fait bizard quand ont les met sur un bateau...

y a pas une pétition a signer : fô proteger nos ex haut niveau, après n'en n'aura plus, on poura pas montrer a nos ptit enfants pourquoi on hurlait BUUUUUUT!

ciao
laurent

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

LAGON aux eaux turquoises et au sable rose de GRAMVOUSA en CRETE

Souvenir d'été

  • 4.5 (79)

LAGON aux eaux turquoises et au sable rose de GRAMVOUSA en CRETE

novembre 2021