Apparition de rouille sur la coque

Mon dériveur Acier nouvellement acheté est au chantier naval en attendant de pouvoir le rénover..
Et voilà que je note l'apparition de points de rouille sur la coque,lorsque l'antifouling devient poreux et disparait. Sans conter l'arbre d'hélice qui lui commence a rouiller en surface.

Que doit je faire le voilier ne partant pas a l'eau avant 1 an ?
Gratter l'anti-fouling , mettre de l'anti rouille ? puis attendre de repeindre la coque ?
Doit je poncer jusqu'à la coque au risque de peut être frotter l'acier ?

Je suis un peu perdus sur ce que je doit faire, sachant que je n'ai pas prévus de repeindre le voilier avant 1 an.

L'équipage
24 jan. 2010
24 jan. 2010
0

traiter la rouille
1/ quelques traces de rouille ne sont pas graves, tant que la corrosion ne met pas en péril la solidité de l'ensemble (épaisseur le ta coque ?) ; sur une coque acier, il y a coulure de rouille à chaque égratignure de peinture.

Si tu veux faire un traitement préventif , achète un peu d'acide phosphorique à diluer, ou un transformateur de rouille (dans tout bon bricolage) et bagigeonne une fois, laisse sécher et passe une peinture de protection en attente

Je suis en train de faire un traitement sur une coque acier de 35 ans :
sablage
chouppage : projection de zinc à chaud
régréage au mastic époxy
une couche d'apprêt époxy
2 couches de peinture polyuréthane
+ antifouling sur les oeuvres vives

à l'intérieur, peinture ce cale 2 couches , bicomposant époxy, après transformateur de rouille

et c'est reparti pour 35 ans ...

Pour une coque acier, le plus important après la peinture, ce sont les anodes et une isolation galvanique sur ton alimentation de quai

24 jan. 2010
0

attention
souvent quand il y a des coulures de rouille sur une coque c'est que la rouille est passée au travers du metal,ce qui n'est pas trop grave en soi .
il faut prendre un marteau à piquer et frapper dessus si le marteau passe au travers il ne reste plus qu'a decouper jusqu'au metal sain et souder une tole ,il est préférable de faire ce test avant de se servir du voilier ou de commencer un sablage ou un traitement et meme avant l'achat .
la fleur de rouille n'est pas grave à l'exterieur
actuellement il existe des peintures dont l'usage est recommande justement sur cette fleur de rouille 'rust....'sur le forum il y a eu des essais .
alain

24 jan. 2010
0

j'en profite pour poser une petite question
Dans le BT autrefois sur l'acier neuf,on dégraissait,coup de ponçage pour l'accroche,puis minium de plomb (aujourd'hui produit interdit) et finition peinture .
Aujourd'hui ce traitement (minium de plomb ) est remplacé par une peinture anti-rouille qui fait office de finition.

Donc ma question est:(aprés sablage d'une coque)
le traitement anti-rouille que l'on passe sur les coques acier sont des produits différents que ceux utilisés en BT .
Quelle en est la raison?
Merci

24 jan. 2010
0

la reponse est du
au agression qui sont moins violente dans le bâtiments que dans la navale et le cout aussi une peinture epoxy est plus cher, exemple la peinture epoxy qu il propose pour les radiateur qui est presque 2 fois plus cher que une glycéro la voila la réponse . une chose qui me chagrine ces l utilisation de cette acide a croire qu il y a vraiment des acro de ca ici , il faut bannir ca car les peinture apres bonjour les dégâts pas accroche etc!!!!!!!!!!!!!!!!!!! 60 nora faut peut etre pas dramatiser a chaque coulure de rouille car bien souvent le ruissellement du pont et la stagnation sont bien souvent les résultat de ces problèmes mais ce que tu dit est vrai donc faut vérifié. pour ces problèmes ces simple un brossage et une couverture après dégraissage avec de la peinture antirouille l idéale utiliser celle que tu mettra après si sablage aucune importance. noel

24 jan. 2010
0

la construction acier
sur membrures couples et lisses
pose des problemes d'isolation et la condensation qui est une eau pure donc très agressive stagne le long des lisses et occasionne une corrosion trés active qui finit par traverser la tole de la coque .Un bateau acier doit pouvoir etre inspecté de partout donc tout doit etre démontable pour l'entretient intérieur ,il en est de meme pour l'alu malheureusement ce n'est pas souvent le cas
j'ai l'exemple d'une coque acier dont le puit a chaien avait été doublé avec de la tole d'inox
quand ils ont retire le bac en inox la coque etait pourrie dessous ,il a fallu refaire toute l'etrave lisses y compris .
passiver à l'acide phosphorique est très valable à la condition de le neutraliser avant de peindre
de toutes façons que se soit sablage ou passivation il vaut mieux le faire par petites surfaces et suivre scupuleusqement la chaine fournie par le fournisseur de peinture en respectant les temps de séchage et l'ordre des produits .
sur ce bonne barbouille
alain

24 jan. 2010
0

Ouf...
Bon, toute ces recommandations me font déjà moins paniquer.

Alors sur le pont Brossage puis acide phosphorique dilué puis anti rouille et finition peinture (2 couches).

Mais la Coque:
Doit je gratter l'anti fooling pour ensuite brosser aprés appliquer l'acide.

PUIS:

J'applique de l'anti-rouille dans l'attente de repeindre la coque ou je doit appliquer obligatoirement de la peinture par dessus l'anti-rouille ?

24 jan. 2010
0

le rustol
si tu ne veux pas engloutir des sommes folles dans des peintures exotiques ,tu peux utiliser de la peinture pour metal en y adjoignant du rustol comme diluant ,la peinture pour fer forgé avec du rustol fonctionne très bien evidement il faut la refaire de temps en temps .
j'ai eu un ovni 35 dont le pont recouvert de tradmaster etait attaqué sous les plaques, après avoir tout arraché ,deroché, mastiqué à l'époxy pour boucher des crateres de 1mm j'ai passé une sous couche de primaire pour goutieres en alu
puis 4 couches de glycero blanches avec du rustol
délimité des zones avec du ruban de masquage platique rouge et pasé 4 couches de piolite grise très clair avec des micoballons phenoliques melangés dedans c'etait il y a trois ans et ça n'a pas bougé .
alain

24 jan. 2010
0

Acier
Laxisme et coque acier ne font pas bon ménage.
Mais il y a de la matière. On peut mener des actions de retardement avec préparation minimum et anti rouille mais cela ne remplacera pas un traitement correct. Pour le bateau hors d'eau cela suffit souvent mais dans l'eau c'est insuffisant et on peut trouver de vraies et très désagréables surprises (j'ai hélas testé. Un bateau acier demande vraiment de l'entretien)
Pour l'inox il faut impérativement agir tôt car la rouille traduit une faille dans la protection qu'apporte le chrôme, avec piquage rapide alors qu'il est simple de faire ce qu'il faut.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le Renard, cotre corsaire de St Malo, en 2005

Souvenir d'été

  • 4.5 (124)

Le Renard, cotre corsaire de St Malo, en 2005

novembre 2021