Antifouling sous les tropiques

Connaissez-vous un bon antifouling pas trop cher, capable de tenir dans les mers chaudes ? Car il semblerait que le meilleurs parmi ceux autorisés ne serait efficace que quelques mois.

Dans ce cas, comment font les plaisanciers sous les tropiques pour garder leur coque propre sans avoir à sortir leur bateau deux fois par ans ou à investir dans des produits extrêmement chers ? Certes, on peut plonger une fois par semaine pour la nettoyer à la force des poignets, mais bon...

L'équipage
07 mai 2011
07 mai 2011
0

Slt Jean23,

Pour y être en ce moment (Guadeloupe), les premiers problèmes commencent déjà pour certains aux canaries, s'emplifient au cap vert ou casamence,... alors, au caraïbes, c'est la Fête !!!!
Je plonge beaucoup sous les bateaux pour vérifier l'état des antifoulings et peu sont ok.
Seuls les antifoulings à base de silicone, teflon fonctionne, obligeant tout de même un nettoyage toutes les 2 semaines mais très facile,....
Autre solution, (là, je vais m'attirer les foudres de certains mais ce sont surtout ceux qui n'ont jamais naviguer dans les eaux chaudes,...) antifouling de cargo ou antifouling acheté à St lucie (soit l'antifouling lui-même, soit le booster). Ce qui dans les 2 cas, oblige à sortir le bateau.
En ce qui me concerne, je suis partis avec un antifouling reconnu et apprécié sur HEO, le Triton (érodable) de chez Castellano (Marseille) qui fonctionne très bien en Med mais pas du tout ici. Pourtant, j'avais doublé le nombre de couche!!!
Les autres marques comme international ne font guère mieux,...
Cela devient vite un problème car s'il n'est pas trop difficile de nettoyer sa coque au début,... après 9 mois de nav, les racines sont bien ancrés et sitôt nettoyé, sitôt repoussé !!
Erodable interdit en principe d'y toucher mais quand y a pas le choix !!!
Je nettoie donc ma coque tous les 2 mois environ et évidemment, certains endroits n'ont plus rien.
Un autre conseil également,... augmenter la ligne de flottaison de min 10 cm, ça fait peut être moins beau mais c'est surtout là qu'il y a le plus d'algues difficile à évacuer.
Mettre un antifouling costaud n'est peut-être pas écologique(3 à 4 ans de tenue sans rien faire tout de même) mais devoir nettoyer sa coque tous les 2 mois et donc laisser échapper les produits dans le mouillage et en avaler quelques tasses est encore bien pire à mon sens.
Jamais vu d'antifouing type océoprotec ici mais pas certain du tout que ça puisse fonctionner vu la rapidité de colonisation !!

07 mai 2011
0

J'ai pu tester le "seajet 039 platinum bicomposant", au cuivre. Efficace et dans des prix raisonnables (inférieur à International ici en Martinique, car très couvrant)… passer un coup de brosse douce de temps en temps… tient au moins 18 mois à ce régime à ce que l'on dit. Par contre éviter la sous couche que les vendeurs proposent comme compatible, ça tient mal dessus (un comble), heureusement que j'ai eu que quelques retouches de mastic sur la quille, sinon ça aurait pelé partout.
Sinon d'autres expériences : www.hisse-et-oh.com[...]ntilles
Un voisin avait choisi un autre qui nous était proposé, Jotun SeaQuantum, je ne sais pas ce qu'il en pense, un an après.
Cordialement

09 mai 2011
0

C'est moi qui avait mis le Jotun SeaQuantum il y a tout juste un an.... j'en suis pas mécontent. Je ne suis allé gratter la coque 4-5 fois dans l'année, quelques bernicles et une petite barbe a la ligne de flottaison, mais rien de plus.
Par contre, la ca commence a bien s'installer, surtout vers l'arrière, autour de l’hélice, à tribord (va savoir pourquoi).
Il faudra plonger plus souvent mais je pense tenir les 18 mois annoncés sans trop d'efforts! Donc c'est pas si mal, par rapport a ce qu'on dit sur les forums, mais je ne peux pas comparer je n'ai pas utiliser d'autres AF aux antilles.

07 mai 2011
0

Ils se valent tous! Jotun, Ameron ABC3, Nautix A88... et même coppercoat. C'est à dire qu'il faut, soit gratter tous les 15 jours (au bout de 2 à 3 mois) ou alors foutre la paix à la coque et accepter un fouling mort qui fait des petits grains marrons (au bout de deux mois. Pas top mais mieux que les filaires vertes d'une vingtaine de cm qui reviennent systématiquement en 5 à 10 jours quand on gratte.
En conclusion ,je passe le moins cher pour une charge de 60 ou 70% d'oxyde de cuivre, soit l'ABC3 pour le moment et le lieu (Tahiti).

07 mai 2011
0

Je suis justement confronté à ce problème.

Mon bateau est actuellement à Panama.

Avant la traversée vers les Marquises, je vais aller caréner aux îles Perlas où le marnage permet d’assécher sans trop de problème. Je passerai alors deux couches d'un antifouling acheté aux USA il y a quelques mois.

Mais on me dit qu'en Polynésie, la hauteur des marées ne permet plus cette facilité. Si l'on veut mettre une nouvelle peinture, il faut faire sortir le bateau dans un chantier...

En fait, plonger tous les quinze jours pour passer un coup de raclette sur la coque ne m'effraye pas. Mais quelle est le résultat au bout d'un an ou deux ? Le fouling ne s'épaissit pas ?

Mon bateau est en acier. Cela ne risque-t-il pas de nuire à la protection anticorrosion ?

Je pense passer une saison complète en Polynésie, avant d'aller plus loin. Ici, à Panama, on peut acheter un bidon de 5 gallons d'un antifouling assez bon, parait-il, pour 500 dollars. Mais s'il n'est pas possible d'en passer deux couche au moins une fois par an, alors à quoi bon ?

Merci,

08 mai 2011
0

C'est sur qu'avec 50 cm de marnage, tu vas pas loin pour l'échouage. Certains essaient de surfer sur le platier.. mais ils en descendent le plus souvent à la tronçonneuse. En Polynésie, tout est cher. L'antifouling est à quelques 40 euros le litre pour les moins chers. Cela vaut peut-être le peine d'avoir une dose pour le prochain carénage en partant des USA. Quant à la mise à sec + 4 jours de ber, c'est de l'ordre de 30€/m aux Îles sous le Vent (www.cnislv.com[...]tfr.php ) voire le double à Tahiti sur le seul spot aux normes environnementales. Il y a d'autres options mais c'est un bon ordre d'idée.
Il y a aussi Apataki, chantier sympa et isolé de tout mais pas cher (www.apatakicarenage.com[...]/ ). Faut pas oublier le pinceau : ravitaillement par avion 2 fois par semaine. Pour la peinture, c'est par bateau donc tous les 15 jours de mémoire.

Mais bon, on ne vient pas en Polynésie pour trouver les mêmes histoires qu'en métropole.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

double arc en ciel au ras de l’eau…magique..!

Après la pluie...

  • 4.5 (133)

double arc en ciel au ras de l’eau…magique..!

mars 2021