antifouling pas cher

qui connais la composition chimique d'un antifouling ?? bases ? matières actives ?

je vous donnerai quelques idées plus tard...

L'équipage
13 oct. 2003
20 oct. 2003
0

ouyi !!
oui j'ai fait des essai avec de la peinture acrylique blanche (la moins cher) bien qu'elle existe en toute couleur, c'est donc une peinture a base eau, dans lequelle j'ajoute du sulfate de cuivre (traitement de la vigne) et un deherbant soluble dans l'eau, ceci dans des proportions raisonnable.
evidement le prix de revient est derisoire et le resultat tres bon en mediterranée.

23 nov. 2003
0

Antifouling: arnaque

L'antifouling vendu pour la plaisance est une escroquerie.Pour ma part je prends de l'antifouling utilisé par les pêcheurs 200f les 5l et sa dure 18 mois.Il y a encore moins cher :du verni ordinaire avec de la poudre de cuivre et c'est tres beau.
A+
José

23 nov. 2003
0

Hé Bé!...
...vous êtes tous deux contre la pollution j'espère!Moins il y aura de poissons, d'algues, de coquillage, de plancton, en un mot de vie.....plus il y aura de place!
A José - qui n'ai pas Bové - sais tu que l'antifouling dont tu parles est strictement INTERDIT aux plaisanciers?Ce qui est HONTEUX et CRIMINEL c'est que jusqu'à ce jour, les dits " professionnels " ont,eux,permission de TUER tout ce qui reste de VIE dans nos Mers!Alors,STOP!n'entrons pas dans les rangs de ces gens qui ne voient que leur profit présent et se fichent pas mal de ce qu'ils laisseront aprés eux!
Crions haut et fort au SCANDALE et AGISSONS!
Tout juste 50 euros ( pour un 9M ) de "bon" antifouling par an c'est quand même pas....la Mer à boire! et si on peut pas mettre cette somme là,une solution:revendre son bato!
Se rendre criminel pour 50 euros ,vous avouerez que celà est triste à pleurer!Pauvre Humanité!

24 mar. 2009
0

j'ai essayé
j'ai collé des photos de josé Bové sous la coque.
Ca ne marche pas.

Les algues sont d'une bétise... :-D

29 juin 2009
1

inconscient et pitoyable
Entièrement d'accord avec cette vision des choses.
Si les autorités apprennent cette application de mixture maison ça va faire cher le carénage.
Ceci étant il n'y a aucune réglementation au niveau européen, tout le monde comprendra donc qu'un carénage à l'étranger où certains produits sont licites, puis la navigation dudit bateau dans nos eaux et c'est une pollution contre laquelle nous ne pourrons rien.
Si nous rajoutons que la marchande ou la "royale" utilise des produits hautement toxiques dans lesquelles sont rajoutés des quantités astronomique d'antibiotiques (c'est le cas pour les bateaux de la Marine nationale) et on arrive à un constat : tous ces navires polluent 5 fois plus en 1 an que les plaisanciers de tous les ports du monde en ... 10 ans!
Cela n'empêche pas bien sur de faire attention et de balayer devant sa porte et respecter un minimum de bon sens.
Pour finir, lorsqu'on voit des bateaux qui sont remontés à terre après chaque journée de navigation et qui sont traités à l'antifouling il faut carrément être débile!
Bonne navigation aux respectueux des éléments.
DR

23 nov. 2003
0

Comme le Dictionnaire...
M. José,

Non content de polluer la mer, vous polluez aussi l'othografe

On n'écrit pas "sa dure 18 mois" mais "ça dure......"

et en plus même au singulier "verni" ça prends un "s" : ce qui prouve d'ailleurs qu'alors il est plus bô.........

23 nov. 2003
0

dur! dur!
je ne comprends pas comment,a notre epoque, des gens qui on des bateaux ,en arrive a promouvoir la betise sur un site ou tout le monde prone une certaine forme d'ecologie.

ça m'ennerve ça!

si c'est cela votre pseudo liberté vous me faites bien marer.

je sais que ces gents ne representent pas la majorité,mais le forum est plein de ces profiteurs qui sous pretexte d'ecomomies,par betise ou inconcience, detruisent un patrimoine fragil.

alors qu'on ne trouve pratiquement pas de rubrique qui expliqueraient comment eviter d'etre des nuisibles.

24 nov. 2003
0

Bon ben nous v'la beaux
C'est sur que Jose pollue, en tout cas derange.
Bon ce que j'aimerais, maintenant, c'est etre sur que les antifouling du commerce sont aussi ecolos qu'ils se pretendent etre.
Et comme d'habitude, il doit y avoir des fautes; aussi, Robert, et tres chers vous autres, ne m'en veuillez pas.

24 nov. 2003
0

Tjs les mêmes jugements
Et en général les bons juges sont très souvent les pires pollueurs, pour se permettre de se prononcer il faut être irréprochable ce qui est impossible "si vous avez compris vous avez surement tort" peut-être une histoire de moyens, respecter le choix des autres et fermer sa gueule avec ou sans fautes d'hortographe.

24 nov. 2003
0

Juste pour dire ...
que le Robert(non certifié) c'est pas moi :-)

Robert.

24 nov. 2003
0

on en a jamais douté
Bien ke des fois, l'ortographe et les zeus ki coz pa korrec aussi ca m'enerve, et encore + les mecs ki mettent pas les accents ;-)

24 nov. 2003
0

on est deja pollué ?!
de toute façon
la mer c est dégueulasse parce que les
poissons baisent dedans
on est deja contaminé
pourquoi dans chaque port il y a des bordels ?
cqfd

24 nov. 2003
0

Polluez seulement polluez.
Et puis dans dix ans si pas moins vous direz à vos enfants « on ne savaient pas ».
Vous balancez n’importe quoi n’importe ou et chacun avec la bonne conscience que ce n’est (par ex)qu’un mégot mais cela se fait x 1000 x par jour et cela devient une montagne de M….
De la même manière que les ruisseaux forment les grands fleuves.
A méditer.

24 nov. 2003
0

Utilisation
Juste une précision concernant les antifoolings utilisés par les professionnels et interdit en plaisance : la raison en est toute simple, ce qui polue vraiment c'est la dissolution de ces produits dans un même endroit. Je m'explique, un cargo est protégé par un antifooling très "toxique" et donc efficace mais un cargo ça navique tout le temps et ce à 20 nds de moyenne et pas seulement en juillet-Aout et quelques week-ends....la concentration est donc infiniment plus faible que pour un bateau de plaissance qui lui reste exactement à la même place 95 % du temps....
Alors on peut considerer qu'il est injuste d'autoriser aux pros ce qui est interdit aux autres mais c'est en fait une simple question de bon sens et de réalisme. Je ne tiens pas pour autant à justifier l'emploi de produits autement toxiques mais simplement à relativiser les choses.... A plus.

25 mar. 2009
1

Bravo mike
il y en a au moins un qui réfléchit.
et pour les autres: il faut refaire l'antifooling combien de fois pour que la coque reste propre pendant 18 mois: au moins 3 fois avec les merdes du commerce. ce qui arrange les shipchandlers.
donc résultat: pots à recycler, trois fois plus; pinceaux à recycler, trois fois plus; rouleaux à recycler, trois fois plus; chiffons, scotch et diluant idem, et pour un certain nombre, canette ou bouteille vide idem.
et vous prétendez que l'antifooling plaisance est plus écolo, revisez votre raisonnement, rendez vous compte de l'arnaque et de la manière dont on vous fait marcher...
et je vous parle pas de l'antifooling militaire.
5 ans à l'eau sans y toucher.
ne jetter qu'un pot tout les 5 ans à la benne et un rouleau, pour moi, ça se raproche plus de l'écologie que la soupe qu'on cherche à nous vendre.
il y a qu'a regarder le coin poubelle d'un port de plaisance, c'est immonde au printemps, ça dégueule de pots vides etc...

vous en penserez ce que vous voulez mais moi je suis bien heureux de ne pas participer à ça

24 nov. 2003
0

respecter le choix des autres...
Hein, Aurel?

Moi j'ai choisi d'avoir un ocean propre et plein de poisson et de le laisser comme tel.

Que dois-je dire à ceusse qui ne respectent pas mon choix?

24 nov. 2003
0

BENOIT
Tu ne dis rien et tu continues les sardines en boite.
(A huile d’olive c’est meilleur)
Cordialement

24 nov. 2003
0

meme les ecolos poluent
, quelque soit l antifooling, ca polue quand meme, et plus il est efficace, plus il polue, et moins il est efficace, plus il faut en mettre, et plus ca polue

maintenant, si qq 1 connait un antifooling qui ne polue pas, appelez moi !!! ( je ne suis pas sur d avoir beaucoup d appels...)

24 nov. 2003
0

TAKARI
Il a été question tout un temps d’un système silicone.
Le principe est de transformer le dessous de boat en plaque Teffal.
Par conséquent + de matière qui se dissout dans l’eau.
Et le vilain mollusque qui veut se coller se casse la G….. pasque ça glisse ;
Il y a aussi le système matrice érodable dont le principe est d’avoir une couche comme de la craie (par ex) qui se nettoie par le frottement de l’eau (ponçage de la matière).
Donc il y a des débuts de solutions MAIS c’est cher et c’est Ch…. a mettre en œuvre.
Qui a dit qu’il n’y aurait pas de réponse ???.

24 nov. 2003
0

T'emballes pas BENOIT
poursuit ta route, l'éducation ne vaut que par l'exemple avec les mots on ne règle rien, moi j'en mets pas de l'anti machin je frotte plus que toi, comme ça je peux causer, sinon à quoi bon parler....la bètise humaine est sure de triompher juste histoire de surnombre

24 nov. 2003
0

le meilleurs antifouling c'est de ...
NAVIGUER .Moins tu t' arrete plus ta coque est propre.
L ete 2002 de avril à mi septembre j' ai fait en gros 900 milles moitie regates et convoyages moitie croisiere .
à la mise à terre pour un traitement curatif de l' osmose à la mi septembre la coque etait nikel ,rien , meme pas un coup d' eponge.
en plus j' utilise du VC17M qui est repute pour la glisse mais pas pour son effet antifouling.

donc le seul remede aux algues et berniques qui colonnisent notre cher coursier C EST DE NAVIGUER LE + POSSIBLE
cela tombe bien c' est bien pour ça que j' ai un voilier

@+

RV

24 nov. 2003
0

Pas de polution ?
Y a bien un systeme qui poluerait bien moins ; un truc cathodique il me semble (a verifier) ou on polarise le bateau. C'est aussi employe sur certains bateaux commerciaux. Je ne me rappelle plus des details (ni de la polarisation du bidule) mais bon, ca consomme que dalle (quelques ma pour un plaisance en fonction de la surface) qu'un panneau peut fournir.
Maintenant va savoir ce que les zhabitants en pensent. On s'apercevra peut etre a l'usage que comme les eoliennes et autres portables, ca fait du bruit, des ondes nefastes et patati et patata.
Kika des precisions sur ca ?

24 nov. 2003
0

j'ai lu .
quelque part que c'etazit une arnaque.....

l'endroit ou l'on se trouve compte pas mal aussi.

24 nov. 2003
0

erodable ou non
d accord babou, t as des solutions, j e m y resoud.

Mais l erodable ( qui s en va donc ) est surement tres poluant ( puisque en plus il part de dissoudre au fond de l eau, là ou est la vie sous marine )

J aime bien la methode de RV, d ailleurs, si on naviguait tous autant, on aura pas lancé ce sujet puisque on serait sur nos bateaux, mais là est une autre affaire

Moi, je pratique le petit coup d eponge toutes les deux semaines en plongee afin de virer la premiere couche de petite algues et donc de ne pas avoir une belle chevelure avec plein de petits molusques qui s accroche a mon bord.

Ca a tenu 7 mois impeccable et ca aurai pu continuer ( puisque maintenant y en a plus, j ai decapé oeuvres vives et morte pour le refaire a neuf )

Mon prochain antifooling sera blanc ( pour mieux voir les crasses ), matrice dure ( pour durer !!! ) et deux couches.... j espere ainsi etre tranquille quelques temps

24 mar. 2009
0

j'ai appris une chose sur la couleur de l'antifouling .....
cette semaine en passant le mien sur Gruissan, jusqu'à maintenant j'ai toujours pris du "Bleu clair" un pro m'a dit prenez plutot des couleurs FONCées vous aurez moins d'algues car moins de réverbération du soleil éffectivement j'ai regardé et relevé que sur la pluspart des bateaux à quai, le coté le plus sale était celui au soleil.
En plus j'ai vu arriver environ une 15 de bateaux neuf pour Sunsail et d'autre loueur, tous étaient déja peint avec un antifouling NOIR !!

A méditer

24 nov. 2003
0

gerard va
sur le ponton K (celui de mon frere ) tu verras ou plutot tu entendras il y en a un petit qui fait un drole de bruit ,d' ailleurs il est toujours branché,il parait que c' est un antifouling electro quelque chose : efficacité inconnue

c' est comme je le disais + haut le mieux c' est de naviguer le+ possible

@+
hervé

25 nov. 2003
0

de fait,
mais des fois , ça va vachtement vite .de mon coté je n'ai jamais eu de gros blemes mais c'est vrai,sur mes anciens canots en bois il y avait des crises , sur 3semaines un mois,c'etait le cholera...........

25 nov. 2003
0

je pensais.........
tout le monde a vu cela.on est sur une cale,ou,gruter sur le bord du quai du port,et la,on ponce joyeusement sa coque en imaginant gaiemant comme elle va etre belle aprés sa nouvelle couche .et pendant ce temps,un joli ju bien pourit de l'ancien anti foutlamerdre,coule sur la calle ou dans le port.

c'est pas beau ça!et bien je l'ai fait plusieurs fois et sans m'en rendre compte...quel con...

mais comment faire????

poncer a sec pour que ça recouvre les autre bateaux d'une poussiere degueu........

comment faites vous???

25 nov. 2003
0

On y viendra
Aux US certains (la plupart) etalent de grandes baches au sol avant de caler le bateau. Les baches apres usage sont lavées au jet vers des egouts spéciaux.

24 mar. 2009
0

Radin
Tu mets le vieux gratté dans un moulin à moudre le café, pis tu le mélange à un vieux reste de peinture?

25 mar. 2009
0

un antifouling, c'est
un pigment qui donne la couleur
une base qui permet d'assembler le reste et qui donne l'érodabilité ou la matrice dure
et un principe actif biocide qui est le plus souvent de l'oxyde de cuivre

le principe actif étant inclu dans la masse de la peinture, il faut lui permettre d'aller au contact de l'eau pour se dissoudre très lentement et faire son office

pour un érodable, la base est étanche et c'est l'usure qui active le principe actif

pour une matrice dure, la base est poreuse et le principe actif se délite à travers la masse
l'effet est le même et dans tous les cas, quand tout l'oxyde est parti, il reste une peinture inerte ( matrice dure ( c'est comme le gout du chewing gum) ou une coque sans antifouling ( érodable)

pour augmenter l'efficacité de l'antifouling,il suffit d'augmenter la dose d'oxyde sachant que la durée d'efficacité dépend uniquement de cette concentration

attention, augmenter la concentration d'oxyde n'augmente pas l'efficacité, la dissolution étant toujours la même, mais augmente la durée d'efficacité ( comme la capacité du réservoir de gazole n'augmente pas la conso du moteur, mais l'autonomie

amicalement

24 mar. 2009
0

Tiens, au fait une question me titille, là :
Je lis, au cours de fils, que l'antifouling rapidement n'antifoule plus bézef ce qui conduit à devoir l'ôter.

L'antifouling ôté n'antifoulant plus ne doit pas être plus toxique pour l'écosystème, qu'il ne l'est pour les populations goulues qui s'engraissent avec délice lascivement alanguis sur la coque.

Quelqu'un pourrait-il m'explique ce paradoxe ?

Si c'est le simple fait de gratter de l'antifouling foutu qui lui redonne vie, ne pourrait-on pas antifouler de nouveaux avec les restes du vieux (avec du scotch pour que ça tienne) ?

Merci de vos lumières.

:-)

24 mar. 2009
0

Goude ayedi, Zefrogue
On pourrais faire fouligthon :
Donnez vos fonds de pot et vos grattis. :-)

25 nov. 2003
0

Hum,
Ya de plus en plus de ports qui se sont équipés de cuves spéciales pour les eaux de lavage, en Med.
Et il n'est plus question de faire n'importe quoi sur la zone technique.
Ceux qui sablent, poncent ect... bachent leur bateau.

25 nov. 2003
0

carène propre
vaste problème que celui de l'antifouling ..!!
la solution sera peut etre par un système de nettoyage à flot type "boatscrubber" ou par des buses haute pression genre Karcher pour le meme effet
l'idée étant de se passer carrément d'antifouling
d'ou = économie + écologie + performances(voile ou moteur)
le système est à mettre au point mais pourrait rapidement etre opérationnel et remplacer nos trop chers et trop polluants pots de peinture
affaire à suivre....
a+
pierre

25 nov. 2003
0

juste comme ça en passant:
la matière active d'un antifooling est souvent(entre autres) de l'oxyde de cuivre qui donne une belle couleur rouge: donc un antifooling blanc doit contenir moins de matière active et etre moins efficace qu'un autre et le rouge est toujours le plus efficace dans une gamme donnée

l'antifooling actif électronique est basé sur la constatation, sur un bateau de guerre américain d'une zone propre au milieu de la coque / après étude, ils se sont aperçu que ça correspondait à l'emplacement des haut parleurs (à l'intérieur) de l'appareil à musique d'un matelot qui créait une zone de vobrations sur la coque

conclusion, en créant des vibrations adéquates sur la coque, le fooling ne s'accroche pas
reconclusion: ça doit mieux marcher sur une coque métallique qui vibre mieux qu'une autre

l'idée d'un nettoyage mécanique de type auto est séduisante sauf que: ceux qui pourraient le proposer sont précisement ceux qui vendent l'antifooling et qui n'ont pas intéret à ce que ça change....... donc c'est pas près de venir

la différence entre matrice dure et érodable: 0

dans le 1er cas, on enlève tous les 5 ans 10 couches d'antifooling et c'est plutot un travail d'esclave romain que d'homme moderne

dans le 2eme cas, on enleve cuaque année 2 couche d'antifooling soit 10 couches sur 5 ans

de toute façon, si vous raisonnez en terme de poids de peinture à éliminer c'est toujours strictement identique

donc la pollution est la meme pour les deux types et le travail plus léger pour l'érodable

amiaclement

25 nov. 200316 juin 2020
0

OK.
c'est pour cela que mon ship etait propre quand je naviguais seul avec les "ZZ TOP" a donf"

25 nov. 2003
0

Yat-il un Géotrouvetout dans la salle...
...qui pourrait nous inventer un antifouling autocollant? On pourrait l'enlever proprement quand il n'est plus efficace en pelant la coque !

25 nov. 2003
0

genre.
chaussette autour du ship,thermo retractable,on soude au liston et on enleve le dessus pour naviguer,suf pour les longues durée de repos ou on le laisse emmailloté comme un sauciflart sous vide?????????

mort de rire!!!!

25 nov. 2003
0

moi j'ai mieux
de gigantesques bandes épilatoires à la cire froide qui rendent le carenage propre et rapide...

25 nov. 2003
0

C EST PAS C...
Et ca rejoint le sys silicone.

02 juin 2004
0

le bliou
le bliou il n'y a que ça de vrai. cela fait des centaines d'années que l'on utilise cela. il n'y a jamais eu autant de poissons en bretagne qu'après le nauffrage de l'Amoko. rien ne se perd, rien ne se créer tous se transforme, ce n'est qu'une question de temps.
le retour dubliou à l'état organique est très rapide en milieu marin (+ rapide que le mégot jeté par dessus bord). problème, la glisse et la couleur.

11 sept. 2004
0

dites moi
alors quoi mettre sur sa coque si tout est si mauvais ??
merci suis un bleu et j'aimerais bien savoir
geo ;-)

11 sept. 2004
0

Matrice dure téflon couche mince...
J'ai eu du matrice dure classique, mais surépaisseurs, la surface finit par ne plus être lisse et nécessité un jour de tout gratter (très gros travail).
Autoérodable : comme le frottement de l'eau érode progressivement l'antifouling, on échappe aux surépaisseurs. L'efficacité était moyenne dans les eaux où je navigue.
Les essais de VV il y a quelquea années ont montré que tel antifouling efficace à La Trinité par exemple l'est beaucoup moins en Méditerranée ou dans la Manche.
Finalement, je suis arrivé à l'antifouling au téflon en couche mince (VC17M extra).
Lorsque je sors le bateau pour le carénage, seulement une mince couche grasse qui part au nettoyeur à pression sans difficulté avant de passer mes deux couches.
Avantages : efficace donc, pas de surépaisseurs, nettoyage facile (en fait un coup d'éponge suffirait), application rapide (sec en 40mn), écologiquement correct puisq'il ne diffuse pas de biocides.
Inconvénient : cher mais on n'a rien sans rien et j'accepte de payer cher un bon produit sans pleurer sur ceux qui gagnent de l'argent en le fabricant et le vendant, business is business.

24 mar. 2009
0

en cherchant les sujets sur "antifouling"
Je suis tombé (aïe) sur ce fil.
Après voir lu les échanges, je reste perplexe sur l’approche de certains. J’ai demandé à un ami chimiste de me faire une recherche sur la composition des antifoulings disponibles sur le marché. Il m’a fait parvenir un extrait de la notice :

“In the present context, the term "erodible" is intended to mean that the coating in question and under the test
condi¬ tions described is subject to a reduction of the thickness of the coating of at least l μm per 10,000 nautical
miles of relative movement between the coated surface and the surrounding aqueous medium due to removal of coating
material from the surface of the coating.

In the present context the term "erodibility-conferring polymer" is intended to mean a polymer of formula I or of formula
II that, when incorporated in the binder system of a coating composition S of the following composition, stated as
solids volume parts:

30 parts of the polymer of formula I or II, 30 parts of gum rosin,

10 parts by volume of cuprous oxide with an average particle size of 2-4 μxa,

26 parts by volume of zinc oxide with an average particle size of approximately 0.2 μm
4 parts by volume of thixotropic bentonite,

results in an erosion rate of the coating in sea water with a salinity in the range of 37-38 parts per thousand of
at least 1 μm per 10,000 nautical miles when the coating composition has been applied on and has been allowed to form
a continuous film on the convex surface of a cylinder of diameter 1 meter and the coated cylinder is rotated with a
peripheral speed of 15 knots in sea water of a temperature between 10 and 30°C.

In the present context the term "marine" relates to any kind of aqueous environment such as salt, brackish or fresh water.

In the present context the term "marine surface" is intended to mean any surface or object exposed to a marine environment, e.g. the surface of vessels
(including boats, yachts, motorboats, motor launches, ocean liners, tugboats, tankers, container ships and other cargo
ships, submarines (both nuclear and conventional) , and naval vessels of all types) , pipes, shore and off-shore
machinery, constructions and objects of all types such as piers, pilings, floatation devices, bridge substructures,
underwater oil well structures, nets and other aquatic culture installations, and buoys etc.”

Suite à quoi, je lui ai demandé de me dire, pour un nul en chimie, à quoi cela correspondait :
Réponse : de la peinture à base de polyéthylène et de gomme naturelle pour accrochage (genre résine d’essence de térébenthine) avec composant favorisant le lissage. + de l’oxyde de cuivre + oxyde de zinc
Ces 3 composants sont accessibles dans le commerce. Alors, faire des économies en faisant « son » badigeon ? Ou utiliser les services de ceux qui bien sur n’attachant pas leur chien avec des saucisses nous le vendent bon (très ?) prix ? tout est toujours possible, sans mettre dans la composition d’un antifouling »perso » des saloperies comme de l’insecticide par exemple.

24 mar. 2009
0

Super intéressant mais ...
si je dois passer deux ans à réunir les ingrédients, c'est pas vraiment rentable !
Est-ce que quelqu'un sait où trouver :
- une peinture à base de polyéthyléne et gomme naturelle (:reflechi:)
- un composant favorisant le lissage (!)
- de l'oxyde de cuivre (à la boulangerie ? chez Leroy ?)
- de l'oxyde de zinc (!)

Peut-être qu'il est plus simple d'acheter un anti-fouling 1er prix et d'y rajouter ces fameux oxydes qui doivent être la "clé" de la protection, non ? Mais on revient tout de même à la question de départ ...

Bref, c'est tentant mais je me sens démuni et un peu perdu :pecheur:

Olivier

30 juin 2009
0

antifouling pas cher
Bonsoir à Tous,

Les antifoulings du commerce sont basés sur 2 constituants principaux:
un polymère (résine)et un principe actif
(molécule chimique) qui migre de l'intérieur du film vers la surface.
La liste des molécules utilisables est réduite d'année en année par la Directive Européenne Biocide (prochaines étapes 2010 et 2013).
En plaisance les oxydes métalliques sont proscrits (cuivre, étain et autres saloperies)
Les aspects visuels sont créés par les pigments (couleurs) utilisés et des additifs (anti bullage, agent d'étalement....).
La plupart sont en phase solvantée (dérivés d'hydrocarbures) mais l'on commence à trouver des phases aqueuses (l'eau est le solvant)

Quand nous serons totalement clean vis à vis du milieu marin, nous serons bons pour un carénage bimensuel à la brosse.

André

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Un souvenir d'un mouillage aux Grenadines il y a déjà longtemps

Souvenir d'été

  • 4.5 (65)

Un souvenir d'un mouillage aux Grenadines il y a déjà longtemps

novembre 2021