"antifouling" maison ou tout pret???

Après voir lu les échanges sur les fils concernant l’antifouling (j’ai déjà le rouleau à la main), je reste perplexe sur l’approche de certains. J’ai demandé à un ami chimiste, pour espérer finir ma journée moins bête que ce matin, de me faire une recherche sur la composition des antifoulings disponibles sur le marché. Il m’a fait parvenir l’extrait d’une notice sur un érodable:

“In the present context, the term "erodible" is intended to mean that the coating in question and under the test
condi¬ tions described is subject to a reduction of the thickness of the coating of at least l μm per 10,000 nautical
miles of relative movement between the coated surface and the surrounding aqueous medium due to removal of coating
material from the surface of the coating.

In the present context the term "erodibility-conferring polymer" is intended to mean a polymer of formula I or of formula
II that, when incorporated in the binder system of a coating composition S of the following composition, stated as
solids volume parts:

30 parts of the polymer of formula I or II, 30 parts of gum rosin,

10 parts by volume of cuprous oxide with an average particle size of 2-4 μxa,

26 parts by volume of zinc oxide with an average particle size of approximately 0.2 μm
4 parts by volume of thixotropic bentonite,

results in an erosion rate of the coating in sea water with a salinity in the range of 37-38 parts per thousand of
at least 1 μm per 10,000 nautical miles when the coating composition has been applied on and has been allowed to form
a continuous film on the convex surface of a cylinder of diameter 1 meter and the coated cylinder is rotated with a
peripheral speed of 15 knots in sea water of a temperature between 10 and 30°C.

In the present context the term "marine" relates to any kind of aqueous environment such as salt, brackish or fresh water.

In the present context the term "marine surface" is intended to mean any surface or object exposed to a marine environment, e.g. the surface of vessels
(including boats, yachts, motorboats, motor launches, ocean liners, tugboats, tankers, container ships and other cargo
ships, submarines (both nuclear and conventional) , and naval vessels of all types) , pipes, shore and off-shore
machinery, constructions and objects of all types such as piers, pilings, floatation devices, bridge substructures,
underwater oil well structures, nets and other aquatic culture installations, and buoys etc.”

Suite à quoi, je lui ai demandé de me dire, pour un nul en chimie, à quoi cela correspondait :
Réponse : de la peinture à base de polyéthylène et de gomme naturelle pour accrochage (genre résine d’essence de térébenthine) avec composant favorisant le lissage. + de l’oxyde de cuivre + oxyde de zinc
Ces 3 composants sont accessibles dans le commerce. Alors, faire des économies en faisant « son » badigeon ? Ou utiliser les services de ceux qui bien sur n’attachant pas leur chien avec des saucisses nous le vendent (très ?)bon prix ? Tout est toujours possible, sans mettre dans la composition d’un antifouling »perso » des saloperies comme de l’insecticide par exemple. Pour l’instant, je vais donc commander sur le net en GB (-30%), par rapport au schip local.
;-)

L'équipage
24 mar. 2009
24 mar. 2009
0

Anti-fouling
Je suis intéressé par l'adresse en GB.thank's a lot.

25 mar. 2009
0

l'adresse de la société en UK où j'ai acheté
www.oceanbluechandlery.co.uk[...]gs.html

je me le fais ramener par un collégue qui est en mission en UK, je ne connais pas les frais de transport, mais de toute façon entre environ 160€ en france comparé à moins de 100€ en UK il y a de la marge pour des frais de transport généralement pour 2.5kgs inférieur à 12£.

cdt

28 mar. 2009
0

j'ai réceptionné mon AF - Interspeed Ultra 2.5l
direct GB, coût 90€ + Apéros (enfin 2)au collégue transporteur - belle économie par rapport au ship en france, désolé pour eux qui nous disent ne pas etre compétitif à cause de la structure de distribution française. Peut être, mais, c'est moi qui gére mon portefeuille..... ;-)

24 mar. 2009
0

bien plus simple

Pour en avoir fait durant des années , tres efficace et pas cher .

-Du vernis grossier
-de la poutre de cuivre

melanger , peintre.

josé

24 mar. 2009
0

Pas cher ?
Tu as des prix ?

Ca m'étonne car amha l'agent actif est l'oxyde de cuivre ou des sels de cuivre et pas le cuivre pur.

De plus, cette poudre de cuivre enfermée dans du vernis... je doute. M'enfin si tu l'as essayé...

24 mar. 2009
0

oui, bon
je veux bien te croire, mais ça m'étonne, c'est tout

24 mar. 2009
0

Et à gratter
lors du carénage, comment ça se passait?
Parce que le vernis, ça encrasse vite les outils!

24 mar. 2009
0

Tuer ou empècher l'accrochage ?
Dites, ne vous souvenez-vous pas du fil www.hisse-et-oh.com[...]dex.php ?

(ritlabroc vient de le faire remonter avec le même texte...)

Quand va-t-on arrêter de lancer des fils sur "l'antifouling-pas-cher-mais-qui-pollue-et-on-s'en-fout" ??? :-(

Eh oui ! Les répulsifs sont plus chers que les toxiques ! Mais que voulez-vous, ma bonne Dame !

25 mar. 2009
0

histoire d'en remettre une couche et d'activer les neurones
de nos chimistes,j'ai constaté depuis longtemps que certains petits cailloux dans mon aquarium(quartzite blanc)restaient exempts de salissures alors que tout le reste était couvert d'algues.
réduire en poudre ces cailloux ne semble pas être un problème mais, ou celà se corse,c'est quel liant utiliser?.Je suis tout ouie.
A ce soir.Je part au port donner un coup de main à un ami qui remet son bateau à l'eau.

25 mar. 2009
0

detrompe-toi bien...
"personne ne contrôlera la "peinture "utilisée sous la ligne de flottaison "...
bah si, ca se controle , et ca se prune aussi !

:policier:

25 mar. 2009
0

moi, non...
Je ne me suis jamais fait controle.
J'ai rencontre un Allemand en Galice sur un ketch acier qui mettait les 20 premiers centimetres du haut avec du "legal", puis le dessous en "illegal", pour detourner les controles.
Je ne pense pas qu'il faisait ca pour du beurre...

:policier:

Maintenant, tout ca n'est pas tres malin ...
:-( :-(

25 mar. 2009
0

pour faire simple...
et pour nous plaisanciers...
legal : ton pot de chez Ad-Uship
illegal : un pot de la base navale d'a cote au TBT.

Maintenant, chaque pays a sa loi, hein !
J'ose imaginer qu'a Bruxelles, ils se sont mis d'accord, en ce qui concerne l'Europe.

Ok avec toi pour dire qu'ils polluent tous, mais les uns plus que les autres, AMHA...

sinon, ils y en a qui cherchent :
www.letelegramme.com[...]571.php

25 mar. 2009
0

Je ne vais pas t'apprendre que
les 20 premiers centimetres sont ceux qui se nettoient le plus facilement, aussi...

Et c'est comme on dit : "l'algue qui cache la foret"

:-D :-D

L'astuce doit marcher, amha...
Bon, pas avec toi, hein, parce que tu reflechis...
:jelaferme:

24 mar. 2009
0

Question
oxyde cuivrique ou cuivreux et comment les différencier ?
A bientot sous le bateau avec un rouleau

24 mar. 2009
0

Picarre

à une époque je le faisais sur 15 Caravelles qui restaient à l'eau 9 mois de l'année et celà durant pres de 10 ans...

J'achetai la poutre de cuivre chez notre fournisseur de manchons cuivre à sertir .la poutre était surement un residu de sciage .

josé

24 mar. 2009
0

sinon...
il y a mieux... quelques litres de peinture radioactives, et zou !
Tant qu'a polluer, hein !
Va falloir s'y mettre severe, si on veut la bouziller un jour, notre planete !!!
:-(

25 mar. 2009
0

ne pas confondre..
Loin de moi l'idée de prôner la fabrication d'antifouling pas cher, TOXIQUE OU POLLUANT pour l'environnement. Quand j'ai lu le fil que tu mets en référence, j'ai justement eu envie de tout simplement dire qu'il était possible en utilisant des composants disponibles sur le marché de faire un VRAI antifouling maison non polluant et respectant les textes sur l'environnement, sans utiliser je ne sais quels désherbants ou autres produits de traitements agricoles déjà dangereux à terre, et qui, quand on stationne au quai, deviennent une véritable petite bombe écologique.
Sachant que personne ne contrôlera la "peinture "utilisée sous la ligne de flottaison l’avenir est grand ouvert aux inventeurs du dimanche…… en espérant que le contenu du fil aura pu en donnant quelques informations limiter leur imagination aux composants citer.

25 mar. 2009
0

Pourquoi ?
Tu t'es fait prendre en flagrant délire?

25 mar. 2009
0

Là tu me fais bien marrer !
T'as déjà vu un gars contrôler un antifouling sur la coque d'un voilier ? Comment ? Où ? Quand ? et merci de ne pas parler du pote qui a vu le gars qui a vu le loup ...
Olivier

25 mar. 2009
0

je ne voit pas
ce qui est légale ou pas car si tu carène en Tunisie tu aura encore de l antifouling au plomb alors je voit pas ce qui est illégale car de toute façon tous les antifouling polut donc ça revient au même

25 mar. 2009
0

Oui c'est vrai
Bizarre son truc ! en plus, les premiers 20cm sont les plus importants pour l'oeil !
J'imagine son voilier avec plein d'herbes et des coquillages à la ligne de flottaison puis parfaitement lisse en dessous ... si j'étais flic, ça me mettrait la puce à l'oreille !
:-p
:-D

28 mar. 2009
0

Mais Totor c'est parce que l'Allemand
est un éduqué formaté (dont les Français devraient s'inspirer de temps en temps :-D) . Et comme il carénait à l'étranger, il en a profité pour se lâcher... mais avec une petite précaution, o k ou !

25 mar. 2009
0

Antifouling ce que j'ai remarqué cette année....
jusqu'à maintenant je n'y avais pas spécialement prété attention mais le coté qui est le plus exposé au soleil est toujours le plus sale.
Réponse avec un pro qui me recommende de mettre des antifouling FONCés (NOIR ou Bleu foncé) car ils prennent moins la lumiere et donc favorisent moins la pousée des algues. Autre constatation j'ai vu arriver à Gruissan la semaine dernière environ 20 Voiliers tous neuf pour des professionels type Sunsail et autres, la plupart des bateaux étaient livrés avec antifouling en place et tous NOIR !
Il n'y a pas de fumée sans feux!!

A méditer

je prenais du Bleu clair, j'essaierai le Noir en 2010

25 mar. 2009
0

j'ai toujour mis du noir
;-)

25 mar. 2009
0

Autre idée à creuser
il y a quelques années,j'ai tenté l'acrylique.Sur le pont,parfait.Résiste à tout mais,sur les euvres vives, s'est transformée en super,super super érodable et comme c'est pas cher, on peut en mettre souvent....si l'on navigue dans un coin à marées.
ps:ne pas se frotter dessus...c'est comme si on trempait son doigt dans le pot.

26 mar. 2009
0

alors!
pourquoi ne pas y incorporer mes petits cailloux réduits en poudre vu que dans l'aquarium,rien ne pousse dessus.Reste à savoir le pourquoi cette peinture redevient "liquide"une fois immergée alors qu'elle était sèche et pourquoi, sur un pont souvent arrosé de paquets de mer plus la pluie,il ne se passe rien?!

26 mar. 2009
0

ponton
pour certains, oui mais pas ceux là et pour les escargots,j'ai résolu le problème en introduisant un bothia macracanta très efficace.J'ajouterai que mes "petits cailloux"sont mélangés aux autres probablement d'origine calcaire et qu'ils sont les seuls à rester propres.Autre remarque,ils rayent le verre et on les trouvent en noir ou blanc et çà brille.

26 mar. 2009
0

une élevage d'escargots sous la coque
Voila l'idée.

Ou de poissons rouges.

Ou une photo de Nicolas Hulot.

26 mar. 2009
0

merci ritlabroc
la mienne était du type satiné en provenance d'un mi..igan. à pas cher et je n'ai regardé que la couleur.ceci explique donc celà.

25 mar. 2009
0

Oui,
le noir te va si bien .
Bof…

26 mar. 2009
0

aprés complément d'info c'est normal
la base "peinture" que m'a donné mon copain chimiste est effectivement de l'acrylique où on ajoute les oxydes de zinc et de cuivre!!!

26 mar. 2009
0

les petits cailloux
de l'aquarium sont nettoyés à longueur de journée par les poissons et autres escargots ou lèche-vitres!

26 mar. 2009
0

et pourquoi pas
des écailles collées sur la coque! :-)

26 mar. 2009
0

il y a une explication fonction de la fabrication de la peinture Acrylique
Ne voulant pas rester idiot, j'ai à nouveau E..... mon copain chimiste.
Réponse claire et simple:
*2 cas de figures possibles:
-le plus vraisemblable, il s'agit d'une acrylique "chargée" c'est à dire que l'on introduit lors de sa fabrication une certaine quantité de craie ou de talc pour "épaissir" la composition (type peinture une couche plafond)
- autre possibilité, l'acrylique contient de l'alcool pour assurer une tension superficielle en donnant un aspect satiné lors du séchage.
Ces 2 types de peintures sont exclusivement réservés à un usage intérieur (ceci explique cela).
Sa conclusion: utiliser une acrylique pour façade, elle donnera le meilleur résultat.
;-) ;-)

26 mar. 2009
0

et encore...
salut
vu au Vendée globe un fabricant qui incorporait du nacre dans son antifouling ( mais je ne me rappelle plus la marque)
Pour se qui est du cuivre: voir oceanoprotect.com , dont j'attends un devis
www.peinture-antifouling.fr[...]dex.php
www.peinture-antifouling.fr[...]nt.html
si ça vous dit..!
quelqu'un connaît il?

26 mar. 2009
0

je connais malheureusement très bien son frère COPPERCOAT
c'est tout dire........

cordialement

29 mar. 2009
0

Serait-ce finalement un Hoax ?
Ça doit bien faire deux siècles ou plus qu'on utilise du cuivre pur en tôles clouées sur les bordés des bateaux en bois d'arbre comme antifouling... plus d'ailleurs comme barrière contre les tarets que contre les algues.

Les versions plus modernes sont à base de peintures plus ou moins chargées en cuivre "fonctionnent" peut-être dans les eaux froides mais en aucun cas dans les eaux tropicales.

Pour ce qui est proposé sur le marché, il y a en gros que deux possibilités :

  • Une marque bien établie comme celle dont JP a été victime, dont le discourt est invariable : si ça ne fonctionne pas, c'est que ça a été mal appliqué.

  • Même si le produit a été appliqué par des techniciens agréés et que ça ne fonctionne pas, c'est bien entendu une mauvaise utilisation du client...

Concernant les autres marques moins connues, c'est encore plus simple :

  • La garantie est invariablement d'au mois dix ans...

  • En pratique, le client/victime s'aperçoit que ça ne fonctionne pas mieux que la marque connue...

  • Là... la réponse n'est pas celle de mauvaise foi du fournisseur connu mais bien plus simple : l'entreprise a disparu au bout d'un an ou deux et c'est imparable... aucun recours contre elle !

C'est ainsi que le même produit revient régulièrement sur le marché avec des brochures vantant bien entendu l'aspect "écologique" pour mieux tromper le client potentiel !

_/)

26 mar. 2009
0

budget antifouling
bonsoir à tous mon budget anti .... est de 25E par an donc je ne me casse pas les pieds ...
Antifouling oleronlac de chez les pêcheurs une bonne couche tous les deux ans
Et vous ????

27 mar. 2009
0

pour JP
tu ne peux pas être plus explicite?
tout retour bon ou mauvais est intéressant...

sinon, pas de nouvelles du système à ultrasons?

27 mar. 2009
0

je suis très explicite et j'ai déjà beaucoup dit sur le sujet
dans d'autres fils sur HeO

c'est de la merde vendue hyper cher qui ne marche absolument pas

voir les photos dans mon album d'Aloha traité avec COPPERCOAT

cordialement

28 mar. 2009
0

Pour Nossi
Réduire des cailloux de quartzite en podre est du genre fastidieux. Par contre, la silice à l'état de sable fin se trouve dans la nature, avec une purté de l'ordre de 98 %, c'est bien connu des habitants de la région parisienne et c'est le sable de Fontainebleau. très bon pour faire des antidérapants mais en antifouling, ça doit le faire rugueux !
Depuis que je navigue en Bretagne, j'ai découvert qu'en séjoiurnant de temps à autre en rivière, la carène restait à peu près propre. En méditerranée, je mettais 3 bonnes couches et en Atlantique, une "manière".
Bon vent
Albert

28 mar. 2009
0

Albert11
Pour être fastidieux,c'est sûr et j'ai déjà commencé.En ce qui concerne l'antidérapant, il y a belle lurette que je récolte le sable de dune tès fin qui se dépose derrière les obstacles.Une cuillère à soupe rase dans un pot suffit.Ce qui me pousse dans ma démarche est le fait d'avoir constaté que ces cailloux restaient toujours propres alors que le reste était couvert de végétation.La possible rugosité d'un antifooling de ce type ne me semble pas incompatible quand on sait que la peau d'un squale est rugueuse mais, le plus important est d'obtenir une peinture qui mouille gage d'une bonne glisse en mariant les molécules d'eau "dure" avec celles en contact direct avec la coque et bien entendu un répulsif à la pousse de tout ce qui se colle sur nos coques et si en plus, celà évite d'utiliser des agents chimiques polluants, c'est tout bénef.Dans les rivières aussi, les algues et autres animaux sont présents.

28 mar. 2009
0

un auto-érodable à pas cher
- zôner sur la grève pour ramasser du bois flotté, sec si possible
- zôner sur la grève pour ramasser des coquilles d'huitre (des nacres peuvent faire l'affaire)
- préparer sur la plage un fourneau en empilant alternativement une couche de bois et une couche coquilles jusqu'à atteindre une certaine hauteur
- on aura bien entendu prévu paille et brindilles à la base pour l'allumage
- à la nuit tombée, allumer le foyer . Dans le noir ça fait très zouli .
- pour améliorer l'efficacité, on peut se mettre nu et danser autour du feu accompagné par un tam tam et la langoureuse mélopée de vierges nubiles .
- un esclave en bonne santé sera préposé à la surveillance et à l'entretien du fourneau . Si il remplit bien son office, il sera dispensé de coups de baton pour une semaine .
- laisser brûler puis attendre le refroissement des cendres .
- pendant ce temps, dans la campagne environnante, on va couper des brindilles de saule, rotin, bambou ou osier qui serviront à tresser un panier ajouré à usage de tamis .
Couper aussi un gourdin en bois dur qui servira de pilon .
- lorsque les cendres sont refroidies on va les pilonner sur une roche plate en veillant bien à ne pas y introduire de sable de la plage .
- quand le pilonneur tombe épuisé et mort de soif, évacuer le cadavre puis cribler le pilonnat avec le panier . C'est un geste répétitif et peu intelligent qui peut être confié aux veuves et aux lépreuses en échange de quelques dattes (certains on peut-être déjà remarqué que la poudre en question contenait de la soude et de la chaux vive, très mauvais pour les bronches) .
- pendant ce temps, les hommes se seront mis en quête de bouse de chameau ou autre ruminant . En Normandie on se contentera de bouse de vache .
- faire sécher les bouses au soleil .
- pilonner les bouses séches et cribler .
- dans un panier pas percé, mélanger intimement les poudres à raison d'une gamelle de cendres criblée pour une gamelle de bouse pilée .
- dans un récipient étanche, placer le mélange de poudres et mouiller progréssivement avec de l'eau pure jusqu'à atteindre une consistance de peinture mono-couche (ou de crème d'Isigny pour les Normands) .
- au début, ça va un peu fumer et bouillonner, éviter de sniffer .
- laisser reposer quelques jours en touillant de temps en temps .
- appliquer sur la coque en couches régulières jusqu'à obtention de l'épaisseur voulue .
- attendre quelques jours voire quelques semaines pour améliorer le durcissement .

variante longue durée :
on peut remplacer la bouse de ruminant par du suif . Mais le mélange se fera à chaud dans un chaudron .
- fondre le suif sur un feu vif
- introduire progréssivement la poudre de coquillages plus cendres de bois jusqu'à obtenir un mélange crèmeux .
- laisser tiédir et appliquer à la spatule .

Facile la chimie !

28 mar. 2009
0

je suis interesse par ta recette...
il ne me manque qu'une chose... le tam-tam...
Quelqu'un aurait des adresses ?
En Angleterre, ou la livre est pas chere ???...
Ou alors au US, mais ca va etre en inches ...
On m'a parle d'une adresse a Hong-Kong aussi, la secretaire parlerait anglais ...

si je trouve pas, je revends les vierges nubiles ( premiere main, jamais servies !!! )

:-D :-D :-D :-D

28 mar. 2009
0

échange
gong Népalais contre Tam-tam (dimensions en coudée mesure de Paris).....

28 mar. 2009
0

alien ,
j'ai mis ta "recette" en tete de fil ,elle le mérite !

30 mar. 2009
0

Alienix
Je m’incline devant toi HO druide, mais fait gaffe, il me semble que ta cuisson génère de la chaux vive, s’il ne te reste que les moignons tu va avoir du mal à tourner les winchs. Je te met une étoile, le bel humour est trop rare.

30 mar. 2009
0

coming out
à ma grande honte, il me faut avouer que la recette n'est pas mienne .
Elle est séculaire et se pratiquait sur les rivages de la mer rouge et autres lieux de piraterie .

31 mar. 2009
0

Paru ce matin dans Voiles News
www.voilesnews.fr[...]29.html

Antifouling "électrique"
Perso j'ai juste peur d'une fuite électrique et de favriquer une pile qui me "nique" ma dérive.
Cela m'est déjà arrivé pour d'autres raisons et j'ai du changer ma dérive

02 avr. 2009
0

si un heossien à des infos circonstanciées (pas de pub marketig)
sur cet antifouling, je suis preneur, car je me souvient du "Cricket" qu'il faut éteindre pour pouvoir dormir. il y a des années que l'on nous parle de ce système miracle, mais le seul que j'ai vu équipé avait un bel antifouling classique pour les péroides où son ultrason ne fonctionnait pas!!!!

02 avr. 2009
0

Il me semble
que tu en a déjà parlé il y a quelque temps ? www.hisse-et-oh.com[...]dex.php ... plus quelques autres fils traitant du même sujet comme ici : www.hisse-et-oh.com[...]dex.php ... pour les autres voir par le moteur de recherche.

Aucun souci de "fuites électriques", ces systèmes étant basés sur des vibrations à différentes fréquences ! ;-)

Pour l'efficacité... c'est une autre histoire ! :tesur:

_/)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

lever  du  soleil  à la  Cala  Mongo Costa  Brava

Après la pluie...

  • 4.5 (70)

lever du soleil à la Cala Mongo Costa Brava

mars 2021