Antifouling kelt 7.07

Bonjour à tous, je suis l'heureux propriétaire d'un kelt 7.07 acheté en janvier dernier. je n'avais pratiqué la voile qu'en location jusqu'ici...
De ce fait, avant la mise à l'eau sur Damgan (mouillage à échouage) de mon voilier début avril je souhaiterais refaire l'antifouling. Cependant n'ayant que très peu de connaissance, je souhaiterais savoir quel antifouling choisir (érodable ? matrice dure?...) Aussi dois je seulement nettoyer la coque ou faire un ponçage de celle-ci?
D'avance merci pour vos conseils!

L'équipage
23 fév. 2021
23 fév. 2021
0

Bonjour,
En avez-vous discuté avec le précédent propriétaire ? Histoire de mettre un antifouling compatible avec ce qu'il y a déjà, sous peine de devoir tout enlever.
Pour cette raison (c'est une vraie corvée de virer de multiples couches de matrice dure qui commence à s'ecailler.. ) je ne mets plus que de l'erodable.
L'idéal-à mon sens, après tout le monde à sa propre opinion- est de passer sur une coque grattée jusqu'au primaire, une couche de matrice dure d'une certaine couleur, puis, une ou deux couches d'erodable compatible de la même marque mais d'une autre couleur.
Ainsi, un bon coup de haute pression jusqu'à commencer à voir disparaître d'erodable usé permet d'éviter les multiples couches annuelles...
Si votre antifouling noir est un matrice dur en bon état, essayez dessus un erodable bleu marine, quand le noir apparaîtra ce sera un signal...


24 fév. 2021
0

Bonjour,

je me répète:
DANS UN PORT A ECHOUAGE, on peut très bien se passer complètement d' antifouling.

En Bretagne Sud, un coup de brosse tous les deux mois suffit pour avoir une carène largement aussi propre que celles de mes voisins de port utilisant de l' antifouling.

il faut quand même savoir que l' antifouling érodable s' use et fout le camp dans l' eau en navigation, coûte cher, et nécessite soit de sortir le bateau de l' eau, soit de caréner dans des lieux "homologués" récupérant les résidus.

L' érodable est juste une solution de fainéant, et de loin la plus polluante de toutes les techniques!

Se passer totalement d' antifouling est plus compliqué dans les eaux plus chaudes, car nécessite un brossage plus fréquent.
Pour exemple, bateau à l' eau en permanence en Galice ou au Portugal, il faut brosser tous les 15j/3sem.

Pour les bateaux à flot tout le temps, il y a aussi des alternatives comme les antifouling électroniques à ultrasons qui commencent à avoir des bons retours, si bien installés, et permettent d' espacer les carénages, et sont amortis en moins de deux ans.

L' immense majorité des plaisanciers utilise de l' antifouling plus par habitude que par nécessité.

A méditer!

Gorlann


Rigil:C'est ton opinion, j'ai tenté chez moi, ça ne marchait pas. J'ai essayé aussi le suif, le silicone...Peut-être que l'alu a un petit rôle antifouling ?·le 24 fév. 14:25
penloch:Gorlann, as bien vu qu'il s'agit d'1 Kelt 707, le TE est de l'ordre de 50 cm, je ne me verrais pas accéder sous la coque avec seulement 20 ou 30cm d'espace , cpte tenu de l'enfoncement de la quille dans le sable ou la vase . Déja avec mon biloup 77 c'était coton pour nettoyer entre les quilles et l'intérieur de celles ci .·le 24 fév. 15:23
gorlann29:Bonsoir Rigil,il serait intéressant pour la communauté que tu expliques dans quel coin est ton bateau, ton bassin de nav et les conditions dans lesquelles tu as fais des essais sans antifouling.@penloch, avec un biquille ou autre bateau à très faible tiran d' eau, le nettoyage à l' échouage, surtout si c' est dans de la vase, n' est vraiment pas pratique, voire impossible.Dans ce cas, je pense qu' il n' y a que les solutions du brossage depuis un ponton ou annexe avec une brosse genre "lulu" (mais qui ne pourra aller entre les quilles d' un biquille), ou alors se mettre à l' eau et nettoyer en plongée.Il y a aussi la solution plus guère à la mode de l' abattage en carène, mais plus facile sur un petit bateau que sur un gros.Gorlann·le 24 fév. 22:25
24 fév. 2021
0

Zone à échouage.? Matrice dure.


24 fév. 2021
0

En résumé:
Un bon nettoyage de coque au karcher et grattage si des éléments sont restés accrochés afin d'avoir une surface la plus lisse et propre possible.
Une couche de primaire ne sachant pas quel antifouling a été utilisé sur la coque auparavant
Et après: pas d'antifouling ou sinon matrice dure.
C'est bien ça?


Rigil:Tu va rapidement te faire ta propre idée ...Perso, c'est tout le contraire. Il faut avoir viré 25 ans de matrice dure sur un bateau d'occasion pour s'en rendre compte..·le 24 fév. 14:27
24 fév. 2021
1

En gros de ton côté tu n'applique plus rien sur ta coque?
Mais si je fais de même sur la mienne ne va t'elle pas s’abîmer en échouant 2 fois par jour?


24 fév. 2021
0

tout dépend de l' état actuel de la coque et du nbre de couches d'antifouling présente, si ce n'est que de l'érodable ou du semi, aucun PB pour continuer avec du semi érodable préférable si les échouages sont quotidiens ou pire avec du courant . Si le bateau est hiverné au sec, ce sera le moment opportun pour réaliser l'opération .


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie, le grain s'éloigne.

Après la pluie...

  • 4.5 (108)

Après la pluie, le grain s'éloigne.

mars 2021