antifouling et transportable...

Bonjour

En cette fin d'hiver, je rentre le bateau à l'atelier pour le préparer à la prochaine saison, à commencer par la semaine du Golfe et ensuite navs dans les pertuis charentais.... le bateau va rester dans l'eau de mi-mai à mi-août (avec Arradon-La Tremblade à 50 noeuds de moyenne...vive le transportable!)

L'antifouling a "servi" 4 mois l'année dernière et a l'air nickel; dois-je:
- En repasser une couche
- Ne rien faire et là est- ce qu'un coup d'éponge "qui gratte un peu" sera suffisant dans la période ou je risque une incrustation des algues et autres joyeusetés?

Actuellement antifouling matrice dure AF5 soromap sur apprêt époxy

Merci

T.

L'équipage
16 fév. 2007
16 fév. 2007
0

regarde ta notice

en principe les antifouling perdent de leurs qualités s'il reste plus d'un mois hors de l'eau.

mais sur ta boite ça etre indiqué

josé

16 fév. 2007
0

pas le VC 17 ni le VC Offshore
de chez international

16 fév. 2007
0

V'la la notice!
Bonsoir

www.soromap.com[...]af5.pdf

Je pense que seules les experiences heureuses (ou malheureuses) peuvent apporter au sujet...

Pour info, l'antifouling a été appliqué avant retournement de la coque (en construction), soit plus de six mois avant mise à l'eau... Deux mois de port et nav à Sokoa... Sortie de l'eau trois semaines... Douarnenez 2006... Sortie de l'eau une semaine (bonjour Diaoulig!)... Les pertuis un mois... Repos hivernal avec un bon coup d'éponge et de jet sur la carène (cela grisaillait par endroits).

J'ai l'impression que ce type de nav a été quelque peu oubliée dans les notices de fabricants!

Bien cordialement

Thierry

16 fév. 2007
0

à ta place
je ne me casserai pas les pieds!
J'ai aussi un transportable et suite à un réhaussement de la ligne de flottaison je me trouve en début de saison dans le même cas que toi (sauf que j'ai recouvert mon anciene matrice dure (en très bon état apparent) par un semi érodable (histoire de ne plus empiler les couches).
De tout façon tu ne prends pas beaucoup de risques.
Au pire, si la coque se salit trop vite, tu fais un à deux carénages pendant la saison en venant te poser sur une cale ou une plage le temps d'une marée.
Eventuellement, sur une cale tu peux même appliquer une couche de semi-érodable (mais il ne faudra plus revenir sur du matrice dure à moins d'un décapage complet).
Il suffit d'en trouver qui te permette une mise à l'eau rapide après application.
Vu la taille du bateau, c'est vite fait si il est échoué sur béquilles et si c'est un DI, alors faut faire en deux fois en trouvant la combien pr abattre en carène.
Mais si tu navigues régulièrement pendant la saison un bon coup d'éponge à mi-saison depuis la plage quand l'eau est déjà chaude devrait suffire;
En tout cas c'est comme ça que j'ai prévu le coup cette saison pr mon canot.

17 fév. 2007
0

Bon plan...
Bonjour

Merci pour le conseil, je vais faire cette saison comme ça

Au sujet du semi-érodable, je pensais qu'il résisait mons bien aux rouleaux de la remorque... Qu'en est-il?

Cordialement

Thierry

17 fév. 2007
0

à propos de la résistance
de l'antifouling au rouleaux, je n'ai pas d'expérience puisque c'est une première pr moi avec un semi-érodable.
Par contre, par prévention j'intercale sous les patins de chandelles entre coque et patin, des carré découpés dans des dalles de moquettes. Au moins les secousses de la route ne lui feraont pas de mal.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Mouillage a cap Lardier dans une eau digne des plus beaux lagons

Souvenir d'été

  • 4.5 (54)

Mouillage a cap Lardier dans une eau digne des plus beaux lagons

novembre 2021