antifouling

j'ai gratté mes 3 couches antifouling et le primaire vient aussi avec par endroits. J'étais parti pour passer une couche de matrice dure puis une couche d'érodable mais maintenant je me demande si je ne ferai pas mieux de plutot passer une couche de primaire (primocon international,PO ou PE nautix ou autre) puis seulement une couche de matrice dure.
qu'en pensent les experts?
(je sais comme pour la sélection de l'équipe de France de foot ou la grippe A: nous sommes 63 millions d'experts)

L'équipage
24 jan. 2010
24 jan. 2010
0

oui a mon avis
si la couche(primaire est en partie décollée)il serait a mon avis judicieux de remédier au problème avant antifouling

25 jan. 2010
0

le primaire ...
Nous avons posé la question au salon nautique, chez Boero, "quand faut-t'il refaire le primaire ?"

réponse: "quand il cloque, on voit ça au moment du carénage".

Nous on n'y est pas encore, mais apparemment, toi tu y es...

Quand à l'érodable sur matrice, dure, on trouve l'idée bizarre... quel est ton raisonnement sur ce point ? as-tu déjà procédé ainsi ?

25 jan. 2010
0

Il y a un N° de telephone technique
chez inter où une personne m'avait longuement renseigné.
Cela s'est fini par primocon pour isoler le support (sain mais) pas forcemment connu puis de la matrice dure.
Je crois me souvenir en effet(j'espère ne pas dire d'erreur) qu'après le primocon il est conseillé de faire la première année en matrice dure quitte après a passer à de l'érodable.

28 jan. 2010
0

primaire
mon idée de manœuvre : après finition du grattage, décapage en cours (allez, plus que 2 jours de boulot!) au cours duquel j'ai enlevé un peu du primaire d'origine (j'ai même réussi à rayer le gelcoat) je repasse une couche de Primocon (c'est le moins cher des primaire) et une couche de matrice dure.
L'année prochaine je ferai un petit carénage avec passage d'une couche d'erodable. pour éviter l'accumulation.
Ca me semble être le bon compromis protection/effort/durabilité

28 jan. 2010
0

Antifouling
J'ai expérimenté (en Méditerranée) il a 3 saisons la formule primaire antifouling inconnu puis matrice dure puis érodable d'une couleur différente de la dure. Depuis, je me contente d'une couche d'érodable par an. Je trouve cette formule très pratique et rapide. La couche ne s'épaissit pas tous les ans. On sait quand arrêter le nettoyeur haute pression : à la disparition de la couleur de l'érodable. Cet avis n'engage que moi, je ne me suis pas autoproclamé expert.

28 jan. 2010
0

exact pour l'érodable
en ce qui me concerne j'utilise le semi erodable ou auto-polissant depuis des années une couche par saison et est une coque toujours impeccable .
Pourtant je ne navigue plus
marque castelano (triton)

28 avr. 2010
0

L'avis du UShip du coin
Je viens de poser la question au magasin UShip de mon quartier, voici sa réponse: poser de l'érodable sur une matrice dure ne pose pas de probleme, c'est l'inverse qui n'est pas possible.

Par contre l'érodable ne conviend pas aux zones de mouillages avec du courant. C'est donc pas la bonne option pour un bateau comme le mien qui est dans le chenal entre Séné et Vannes avec un courant bien établi à chaque marée.

28 avr. 2010
0

si tu veux en profiter
pour traiter ta coque contre l'osmose je vends 2 pots de 2.5l de gelshield 200 pour 150€. Chez les ships il faut compter 120€ le pot de 2.5l.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

la Bisquine La Cancalaise, en 2008

Souvenir d'été

  • 4.5 (34)

la Bisquine La Cancalaise, en 2008

novembre 2021