antifouling

J'ai suivi vos messages concernant le coppercoat. Quelqu'un a-t-il l'expérience du MB 300 qui est un monocouche avec cuivre que USHIP doit mettre à son catalogue prochain?

L'équipage
26 jan. 2013
27 jan. 2013
0

Merci j'ai déjà lu cette doc mais qui en a l'expérience ?

28 jan. 2013
0

Je n'ai aucune expérience de cet antifouling mais il me semble intéressant, assez proche du Coppercoat mais plus abordable et plus rapide à mettre en œuvre.
Ça n'est "que" deux fois plus chère qu'un antifouling haut de gamme, donc pour une petite surface mouillée comme celle de ma carène je me laisserai bien tenter.

28 jan. 2013
0

Bonsoir , aucune expèrience , beaucoup de bla bla technique sur la résine polyester hybride et beaucoup de doutes ......

28 jan. 2013
0

Bonsoir Safioran,
J'étais justement en train de vous lire sur un fil concernant Oceoprotec et je me disais que vous deviez avoir un avis "éclairé" sur cette question, j'apprécierais que vous développiez un peu plus votre argumentaire.
Mon point de vue est que intéressé par une solution au cuivre, le M300 à au moins l'avantage d'être abordable et de ne pas être très contraignant sur sa durée d'application.

29 jan. 2013
0

Bonjour , ma réserve concerne l'utilisation comme résine support , d'une résine polyester insaturée (même si elle est décrite comme hybride , c'est à dire modifiée vynyl ester ) . Le choix de cette résine est critiquable car elle ne présente pas de garantie d'adhérence dans le temps , sur le gelcoat , d'autre part , ce sont des résines dont la réticulation (polymérisation par péroxyde ) ne va pas donner un film de peinture ayant des caractéristiques mécaniques ( souplesse , résistance à l'humidité , résistance à l'impact ) aussi performant que les produits utilisants de l'époxy (Coppercoat & Océoprotect ) . Voila ma réserve , et les questions qu'il ne faut pas perdre de vue , c'est l'impact de l'application , car il s'agit d'application qui doivent durer longtemps ( on parle de 5 à 10 ans ) et qui , pour offrir les garanties proposées , se doivent d'être impeccables .
Je suis ingénieur en chimie des peintures et je me pose , moi même , des questions , sur l'opportunité de faire , ou faire faire mes applications , c'est vous dire ?????

31 jan. 2013
0

Merci à tous et à vous pour avoir animé cette discussion d'apports techniques. Le vrai pb d'Océoprotect c'est la grande variabilité des prix selon le chantier ( du simple au double !) les écarts portant surtout sur les travaux préalables...pas de noms mais sur la méditerranée il est trés facile de controler. J' ai entièrement ramené mon bateau à la coque nue j'ai bien envie de tenter le M300 après application d'un primaire anti-osmose type Gel-Shield International....merci de vos autres avis

30 jan. 2013
0

Merci pour vos explications Safioran,
Concernant l’adhérence, je parle de mon cas particulier d'une coque epoxy non recouverte de gelcoat, cela améliorerait-il le contact?
Le type de résine employé dams la formulation du M300 vous semble-il impropre à la libération du cuivre?
Cette solution cuivre me semble abordable et relativement facile d’application, c'est pour cela que je m’interroge.

30 jan. 2013
0

Et avez vous de retour du coppercoat sur prepas: retour gelcoat, epoxy, coppercoat.

30 jan. 2013
0

@ ABDLC , il n'y a pas à proprement parler de libération du cuivre dans le M300 , ni d'ailleurs ds le coppercoat ni océoprotect , l'important pourcentage de cuivre ( concentration pigmentaire volumique ) permet aux particules de Cu de se toucher , et de s'oxyder en ayant un effet biocide qui bloque la naissance des bactéries qui serviront ensuite à la prolifération des algues .
On comprend donc que le cuivre doit toujours être sous forme métal pour être actif et donc au fil des mois , il faut réactiver la surface en frottant avec un tampon abrasif ou un papier de verre fin . Cette réactivation va redonner un coup de fouet aux propriétés biocides du film .
C'est pour cela qu'il faut un film de résine , solide et résistant au ponçage ss l'eau et que je doute qu'une résine polyester " hybride " le soit suffisamment pour durer minimum cinq années .
De mon point de vue , sur une coque en époxy , je vous conseillerais plutôt de rester en époxy (cohérence des forces adhésives ) et si l'Océoprotect est trop chers , de perndre du Coppercoat , quitte à le diluer un peu pour l'appliquer .

30 jan. 2013
0

Tout cela me laisse perplexe, je crois que je vais m'en tenir à la matrice dur, tout du moins pour cette année.
C'est dommage car je trouve ces solutions au cuivre séduisantes, par contre Oceoprotec complètement hors budget, Coppercoat beaucoup trop long à appliquer et relativement chère, M300 avait pour lui d'être abordable et rapide d'application.
Je vais faire comme tout le monde, attendre que quelqu'un se lance :-D

21 fév. 2013
0

Après avoir gratté la coque de toute trace de primaire j'ai "calé" au dernier moment car je ne maitrisais pas la qualité de l'application. N'est-ce-pas le point crucial ? M300 recommande 3 à 5 couches d'un primaire Gel Shield d'International ce qui constitue une sur-épaisseur conséquente avec effet peau d'orange. Je n'ai pas osé en "rajouter" avec le M 300. Si les doutes concernant la qualité d'application étaient dissipés je pense l'utiliser l'an prochain, après avoir éliminé l'antifouling classique. Qu'en pensez vous ? Merci

11 mar. 2013
0

Bonjour,
M300 s'applique en 1 seule couche et recommande éventuellement l'application antérieure d'un primaire epoxy si l'on souhaite étanchéifier sa coque. L'application du M300 n'est pas difficile, c'est plutôt la préparation qui doit être bien faite avant application.
Cordialement
Antoine Bulot

15 avr. 2013
0

pour M300antifouling

si j'ai bien compris (pour un bateau par trop sale)
il faut nettoyer le bateau au karcher gratter les éventuels coquillages
passer un primaire époxy
le lendemain une fois sec poncer au grain 120
puis une seule couche de M300
poncer au grain 120 au mini 12 h après

questions
-peut on passer du produit sur le loc, la sonde, l'hélice...?
-comment gère t on les patins de tenu des bers
-pour un voilier 10,25 m 3,15 de large 2,10 m je calcul 39 m² soit 8 kit, c'est bien ca?
-vous garantissez l'antifouling 5 ans que contenez vous dans cette garantie?
Cordialement

15 avr. 2013
0

Bonjour,

Je ne connais pas cet antifooling, mais je connais quelqu'un qui à fait un traitement similaire lui même en appliquant un mélange cuivre et résine epoxy.

Après avoir fait des essais concluants sur le safran sur plusieurs années, il a passé toute la coque avec ce principe la.

Le principe est de ne plus appliquer d'antifoolling du tout, mais de frotter la coque de temps en temps pour réactiver le phénomène, exactement comme expliqué par Safioran.

ça marche donc bel et bien avec la préparation "maison", mais effectivement expérience réalisée avec de la résine epoxy et non polyester.

15 avr. 2013
0

Bonjour, apres une preparation époxy, Combien de temps maximum avant la mise a l'eau du bateau suite a un traitement Coppercoat ou M300? Je compte le faire sous peu et mettre le bateau a l'eau en juin. Merci

05 mai 201305 mai 2013
0

Bonjour, pour le Coppercoat, pas de limite maxi. Juste une limite mini qui peut être considérée élevée : qcqs jours.
J'ai appliqué 4 couches de Coppercoat sur 7 à 8 couches de VC-Tar2 l'été 2012.
Le voilier a navigué régulièrement depuis plusieurs fois par mois.
Dès que la température de l'eau sera plus clémente, je plonge et je prends des photos (Bretagne ...).
A la ligne de flottaison, j'ai nettoyé 2 fois : le film gras part très facilement et 0 coquillages. En fait, j'ai plus de film sur le gelcoat hors de l'eau que sur le Coppercoat.
La durée du mélange semble plus grande avec le Coppercoat que le M300.
Le Coppercoat a 1 L de résine époxy pour 2 Kg de cuivre.
Le M300 a 1 L de résine pour 1,25 Kg de cuivre.
Tout le monde s'accorde à dire que c'est le cuivre qui a un effet biocode.
Je l'ai appliqué au rouleau : c'est long, mais facile avec de la méthode et nettoyage à l'eau des outils.
J'attend donc la plongée pour me prononcer.
J'ai déjà essayé quasiment tout (pas les ultrasons ...) : érodable, dur, téflon, VC17 etc ...

16 sept. 2013
0

et l'adhésif antifouling: n'existe-t- il pas encore ?

24 sept. 2013
0

Certains d'entre vous on-t-il des retours d'expérience ?!

24 sept. 2013
0

bonjour, et l'antifouling EU45 vendu sur le net a base de resine copolymere de cuivre. 45/100 de cuivre (oxyde de cuivre ou thyocyanate de cuivre).facile a appliquer et pas cher:80 euros les 2.5L
avez vous un retour, une idee sur le produit?
je n'ai aucun interet dans cette marque.

merci

24 sept. 2013
0

Premier retour du CopperCoat après 13 mois.
Seul un voile se forme en quelques semaines. On va dire 3 semaines.
Il part d'un coup d'éponge à gratter.
0 coques ou autre.
Je sais maintenant que si la coque reste sans être nettoyée pendant plusieurs mois, il est possible de la nettoyer sans karcher : rien n'adhère.
Malheureusement, je n'ai pas un voilier rapide : je plafonne à 7 à 8 noeuds et ce n'est pas suffisant pour un auto-nettoyage en navigant !
Je pense que je garderai en remettrai du CopperCoat : mise à sec prévue lorsque je verrai par endroit le primaire dans quelques années !

02 avr. 2015
0

Bonjour,
je viens de lire votre retour sur le Coppercoat, après 18 mois supplémentaires vos conclusions sont elles toujours favorables?

10 déc. 2013
0

Bonjour à tous.
J'ai lu avec attention la discussion sur le M300, CopperCoat, EU45, et Oceoprotec. En fait sur un voilier de plaisance, le vrai problème est l' hélice qu'il faut régulièrement gratter entre les carénages. Ces produits sont-ils adaptés et efficaces sur une hélice en bronze ? En trouve-t-on en petit conditionnement? Quelqu’un en a-t-il l'expérience.

10 déc. 2013
0

Les revendeurs de résines chargées en cuivre (Coppercoat M300 etc..) expliquent que le surcout est amorti sur 5 ans et que l'on bénéficie d'une carène plus propre (selon les ports) en permanence. N'y a-t-il pas intérêt à envisager un système à ultrasons type Com'air pour un cout à peine supérieur ? Qui en a l'expérience ? Il pourrait être judicieux d'envisager pour l'un ou l'autre de ces produits un appel d'offre.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Recouvrance, Portsmouth, commémoration Trafalgar, 2005, durant le feu d'artifices

Souvenir d'été

  • 4.5 (183)

Recouvrance, Portsmouth, commémoration Trafalgar, 2005, durant le feu d'artifices

novembre 2021