anticipation or not anticipation

un autre sujet m'a amené a une réflextion sur les pilotes type spx5,un humain anticipe sur la direction que va prendre le bateau en fonction de la gite,le bateau gitant a tribord,de par la forme de caréne on sait qu'il va partir vers babord donc on file un bon coup de barre pour eviter ca,le voilier ne bouge pas de sa route alors que le bareur n'arrete pas de filer des coup de barre pour contre le roulis,et ben le pilote avec son petit giro fait pareil,ni lui ni nous ne sommes devins,il anticipe sur la direction avec la meme information que nous,par contre je me sens quand meme superieur,il a le bras moins long !!! :-D

L'équipage
24 déc. 2010
24 déc. 2010
0

je ne pense pas...
...que ce soit de l'anticipation, mais plus une réaction proportionnée aux sensations. Perception de l'accélération ou de la vitesse angulaire, sensation d'effort dans la barre et réponse musculaire rapide.

En contrepartie, lorsqu'on barre à la lame, là on anticipe pour présenter le bateau de façon confortable. Plus encore, par mer croisée vicieuse, le barreur va choisir entre les vagues celles qu'il va parer et celle qu'il va laisser passer. Et on laisse le bateau faire de lacets.

L'anticipation, souvenir du moth, je l'avais surtout aux allures portantes par vent musclé quand je me mettait très à l'arrière, sur la pointe des pieds prêt à bondir en fonction de ce qui allait se passer. Et quand cela arrivait, parfois la réaction était déjà bien tardive.

Question intéressante en effet.

24 déc. 2010
0

Je serais assez d'accord avec Massale
Je n'avais pas réagi au fil qui adressait ce sujet au sujet des gyro, mais je ne partageais pas le point de vue d'un barreur qui anticiperait mieux qu'un excellent piolte bien réglé.

A mon humble avis, c'est kif kif, on barre avec les sensations de son cul, comme un gyro.

Par contre, je pense qu'un pilote sera meilleur qu'un barreur la nuit qui ne voit pas les vagues, et en plus, le pilote n'est pas sujet à la fatigue et ne fera pas d'erreurs.

RV

24 déc. 2010
0

ça depend de l allure
au pres un BON barreur fera mieux qu un pilote , parce qu il verra les ado et refus arriver , donc il anticipera vraiment et là un pilote ne fait pas le poids.
au portant sous spi avec un peu de mer , c est pareil un barreur anticipe la vague , ou met le petit coup de barre qui fait demarrer le bateau et là encore le pilote ne le fait pas .
donc en resumé , en croisiere un pilote sera plus efficace qu un barreur moyen ou pas concentré , mais en course un bon barreur va plus vite qu un pilote et il n y a qu a regarder ce qui se fait au Figaro où si les gars barrent enormement , alors qu ils ont de tres tres bon pilotes , c est qu ils y trouvent un interet §

;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-)

24 déc. 2010
0

en imoca
les etapes durent 15 a 30 jours , c est une course de fond ou la façon de gerer les problemes est obligatoirement differente

sur le Figaro les courreurs , je le repete preferent barrer quitte a ne pas trop dormir .

24 déc. 2010
0

.
un bon barreur peu faire mieux qu'un pilote pendant 10/15 min, mais des heures ?

Dans un mode performance en solo, à mon avis il vaut mieux laisser le pilote barrer et quand ça devient limite, passer au écoute et gérer les surpuissances dans les claques pour porter le plus de toile possible le plus longtemps possible.

sinon j'avais lut une fois qu'une petite expérience avait été tenté. Prendre un barreur de figaro lui bander les yeux à la barre. et bien le garçon barre très bien. Tu rajoutes un coussin sous les fesse du barreur et la c'est la cata ;)

Petite expérience que je fait pour apprendre au autre, au près je remet le cache du compas et j'explique comment sentir le bateau, en général 30 min après je bande les yeux de la personne. ;)

24 déc. 2010
0

.
En imoca il ne barre pas mais sont plus au écoute il semblerait.
Mais oui de toute façon un bon barreur fait mieux qu'un pilote le problème étant de rester bon dans la duré :p

25 déc. 2010
0

oui à cette analyse
A signaler :au vendéé globe de....me souviens plus de l'annéé(!)VDH barrait 12/15 heures par jour et branchait le pilote lorsqu'il allait dormir ceci ds la portion "grand sud"Ainsi,à ce régime il avait fait une excellente remontéé au classement pour,si je me souviens,finir 3ème....

24 déc. 2010
0

oui
le probleme avec mon pilote c'est son petit bras,si le bateau est surtoilé,condition de course ca le fait pas,ni au pres ni au portant.je ne sais pas si les coureurs on des verins plus long,la vitesse du moteur est aussi au coeur du sujet,un humain va plus vite.je ne parle pas des pilotes de course que je ne connais pas

25 déc. 2010
0

Pilotes
Les pilotes de course sont tous hydrauliques avec des pompes puissantes et tous ceux que j'ai vus avaient une amplitude de butée en butée pour le safran. Assez différent du pathétique petit vérin électrique...

25 déc. 2010
0

D'accord
Mais je répondais à la contribution de Massale qui semblait penser que les bateaux de course avaient les mêmes pilotes que les petits voiliers de M. Toutlemonde ou des versions plus puissantes... Un vérin électrique du type courant serait pathétique sur un 60' IMOCA.

25 déc. 2010
0

Gyro
Tous les pilotes dits gyro ont une gyromètre qui est en fait un accéléromètre angulaire : ce capteur mesure donc l'apparition d'un mouvement angulaire en cap dès l'origine, avant tout changement significatif de cap et ce, sans les délais de réaction du système sensoriel et moteur du barreur (qq dixièmes de seconde gagnés, d'où une légère supériorité théorique si les algorithmes sont bien écrits).

25 déc. 2010
0

Pourquoi pathétique?
Le besoin est fondamentalement différent entre ces engins de courses qui se déplacent à des vitesses que nous ne pouvons nous offrir (et en plus, on s'en fout!) avec des efforts énormes sur l'ensemble des éléments du bateau et nos modestes esquifs utilisés d'une manière beaucoup paisible!
Les "pathétiques" vérins électriques sont en fait largement suffisants pour notre utilisation et je ne vois pas pourquoi nous devrions investir (le pourrions nous tout simplement?) dans des usines ultra perfectionnées et puissantes dont nous n'avons nul besoin.
Le pilote électrique reste donc dans des zones de prix qui nous restent accessibles. Je suis bien placé pour avoir du en racheter un la semaine dernière, en profitant d'une super promo d'un de mes shipchandler préférés.

25 déc. 2010
0

madame soleil
vient d'inventer un pilote qui voit l'avenir
et j'en etudie un a retroviseur qui voit arriver les vagues par l'arriere comme les nouvelles consoles de jeux avec un retroviseur double pour l'effet doppler .et la peut etre il saur anticiper .
alain
:mdr:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie, le soir en Bretagne Nord.

Après la pluie...

  • 4.5 (61)

Après la pluie, le soir en Bretagne Nord.

mars 2021