anti fouling érodable ou matrice dur

Une question un peu bizarre.
Pour un voilier en eau chaude, qu'elle serait la durée de vie du traitement antifouling.
a: érodable classique, plus souvent au mouillage qu'en navigation.
b: matrice dure" plutot pour boat a moteur" je sais!!! Mais avec gratouillage de la coque 1 fois par mois.
Avantages et inconvéniants des deux solutions.
Lachez-vous c'est permis !!
A+Stephan

L'équipage
21 nov. 2005
21 nov. 2005
0

Fabriquants
Il faudrait poser la question aux fabriqants de la peinture pour savoir. Il se peut qu'il n'y a pas d'effet (je doute qu'il n'y en aie pas) ou beaucoup. Nous utilisons l'érodable, avec un nettoyage avant les regates par un service scuba.

21 nov. 200516 juin 2020
0

Objectif : 3 ans sans carennage !
Bonjour,
J'ai opté pour un antifouling érodable, sur les conseils d'un thonnier qui arrive à carenner tous les 3 ans.
Cela fait 2 ans maintenant et je commence à avoir un 'duvet d'algues' qui ne tient pas - le fait de changer d'endroit et tout disparait (mais cela revient assez rapidement) - donc en théorie, je devrais tenir encore un an : c'était mon objectif.
Note : j'ai mis la dose d'antifouling, je ne suis pas en marina, l'eau est à 28° et je navigue souvent.
Bon courage !
MooTEA

22 nov. 2005
0

pour suivre l'érosion...
ne faut-il pas mettre l'antifouling en plusieurs couches mais de couleur différentes afin de faire un control plus rapide ?

22 nov. 2005
0

c'est ce que j'ai fait
1 couche de matrice dure de couleur rouge, une couche d'érodable bleue par dessus

les bonnes années (quand je navigue) je vois ou j'en suis et ca me permet de le refaire à temps sans problème

les mauvaises années (les plus nombreuses), ca s'accroche bien sur l'érodable qui ne s'érode que lorsqu'on navigue mais tout part d'un coup de karcher sans avoir n couches superposées sur la coque.

pour l'eau chaude, ou je suis, c'est plus chaud (beaucoup) qu'en baltique, mais un poil moins qu'aux antilles (d'après l'office du tourisme)
:-p

22 nov. 2005
0

La dose c'est 1 verre ,2 verres,3.....
Salut Mootea

Lu sur les posts suivant une couche dure d'une couleur intéressant et couche erodable combien de passe avec le rouleau plein a vomir as-tu passé ?
A+Stephan

22 nov. 2005
0

la méga dose
Salut Stephan,
Interessant le mélange matrice dure/érodable ; attention, c'est érodable sur matrice dure et pas l'inverse.
J'ai acheté la méga touque ; il faut passer au moins 2 couches partout et 4 couches à la flottaison, safran, étrave. j'augmenterai la dose à mon prochain carénage (c'est insuffisant sur le safran et à la flottaison)

QUESTION A TOUT LE MONDE : COMBIEN DE TEMPS ENTRE 2 CARENNAGE ???????? (avant de gratter tous les w-e)

MooTEA

24 nov. 2005
0

pas cher
tout le temps que j'ai passé en polynésie, j'ai caréné en plongée, tous les 15 jours. Bon pour la santé, bon pour le porte monnaie, bon pour l'environnement. Mais l'eau y est bonne.
Kaoha
alex

24 nov. 2005
0

Je viens d'entendre un avis très critique...
...sur les érodables.
Un navigateur dont le navire séjourne dans le Morbihan
s'est plaint de son érodable de marque N...
Pour lui, l'antifouling érodable, d'une part s'enlève trop facilement (fragilité) et d'autres part se charge de salissures trop vite à son gout.
Moi qui était parti pour passer à l'érodable,
je remets mon choix dans la balance...

25 nov. 2005
0

Le courant et les marées
les courants accentuent l'érosion des antfouling, tout comme les marées. Si un bateau est dans un port à échouage, son antifouling sera érodé à chaque marée, même si le bateau ne bouge pas. :-(

25 nov. 2005
0

s'il est dans
un zone à fort courant, c'est comme s'il navigait en permanence, donc ca s'use plus vite (c'est d'ailleurs un peu le principe) et quand c'est usé, ca marche moins bien!
ceci étant, le N, m'a semblé moins performant que le I en vendée et sur mon canot

28 nov. 2005
0

je gratte, je gratte...
et ça me gratte!
la coque de mon bateau n'a pas été, par l'ancien proprio, décapée avant pose de l'antifouling depuis cinq ans. Donc, je m'y colle!
mais, putain, ça tient bien! après un passage au karcher efficace et avoir laissé sécher (si le temps le permet!) quelques semaines, je gratte!
et je me demande s'il est utile de gratter jusqu'au gelcoat???
mon idée était de "ravoir" la coque nue, mettre un primaire et ensuite l'antifouling....suis-je sur la bonne voie?

28 nov. 2005
0

Mon conseil : tout enlever pour repartir sur une bonne base.
Salut Rêvance,
lors de mon dernier carénage, j'ai trouvé une technique pour poncer le bateau en 1 journée jusqu'au gelcoat(et c'est un 14 mètres) et enlever 20 ans de couche de peinture en tout genre.
J'ai acheté dans une quincaillerie 1 abrasif de chaque et j'ai tout testé ; résultat du meilleur rapport qualité/prix/TEMPS :
Disque CPS D.230 très gros grain : 4 ! sur grosse meuleuse 2000W - le disque coute 8 euros et j'en ai utilisé 10.
Résultat : le disque n'a pas le temps de s'encrasser et ça décape, même un peu trop !
Attention quand même, c'est un poil dangeureux avec la meuleuse, on fatigue vite.
Allez, au boulot maintenant,
MooTEA

29 nov. 200516 juin 2020
0

Disque Semi-Rigide CPS
Ce n'est pas un disque lamelle (pas avec des lamelles d'abrasifs), c'est un disque semi-rigide pour matériaux (béton) à base de bakelite.
C'est pour ça qu'il faut faire attention : ça creuse ! et il faut impérativement mettre le variateur de la meuleuse à fond.
Assez dur à trouver en D.230 et en grain 16 (pas plus) - marque : Norton (Saint-gobain)
Je répète : attention ! équipement obligatoire, protection.
MooTEA

28 nov. 2005
0

disque cps ,disque a lamelle?
bonsoir, mootea

tu dois parler des diques lamelles ,je les utilises pour décaper des peintures.
çà n'a rien a voir avec un disque de meulage standart.
Seule la machine est indentique ,un meuleuse de 1600 w c'est plus léger. j'utilise un polisseuse de 1500w.
On peut faire varier la vitesse .
Sinon le couteau electrique avec décapeur thermique .
Seul problème l'antifouling chaud ,bonjour les gaz toxiques.

29 nov. 2005
0

Ok vu
Déjà essayé ,mais ayant pris du grain 80 j'avais trouvé le bourrage rapide .
j'essayerais le gr 16 .
Bon tuyau!!
Bien sûr agir avec modération et prudence.
A+Stephan

28 nov. 2005
0

Autre avis
Bonsoir,

Depuis 2 ans, et comme mon prédécesseur, chaque année, après carénage, 2 couches d'érodable N...
Mouillage en rivière, dans le Morbihan. Pas de sous-couche epoxy. A la mise à terre annuelle au 1er novembre, des salissures de type micro organismes très faciles à éliminer au karcher.
Bonne soirée à tous
François

28 nov. 2005
0

Ouille aille aille !
Le coup de la meuleuse avec très gros grain,
je déconseille vivement.

Et c'est un avis ferme et définitif...

Ben oui quoi, y'a des conseils à pas donner,

désolé...

28 nov. 2005
0

Faut savoir ce qu'on veut
2 inconvéniants :
&gt La meuleuse, c'est super dangeureux mais tu n'as pas le choix car le même disque monté sur une perceuse va s'encrasser très vite.
&gt ça décape super vite et si tu fais pas gaffe, tu attaque le gelcoat
Avantages :
&gt en 1 journée c'est fini,
&gt tu enlèves les erreurs de peinture des carénages précédents,
&gt tu vois mieux l'êtat de la coque et l'osmose
&gt tu repars sur une bonne base, avec un bon primer et l'antifouling juste après

je reconnais que cela se discute...

MooTEA

29 nov. 2005
0

merci
...de vos conseils
pour le ponçage, je vais être patient et continuer avec les moyens du bord, je n'ai pas de disqueuse
je vais tenter l'orbitale
mais déjà, à froid, et en zone très ventilée, je trouve que ça pique les yeux, j'ose pas imaginer à chaud!
une fois la coque "nue": quel primer?

29 nov. 2005
0

chaud et froid
Bonsoir,

Si tu te lances durant cette période hivernale attention aux températures .l'epoxy ne supporte ni le froid ni l'humidité.
Le ponçage pas de problème ,pour le reste au chaud mini mini 15/17 degrés pas d'humidité jour de pluie dans un local mal fermé et non chauffé ,il y a risque d'avoir des problèmes . l'epoxy ideal 20/25 degré avec une température descendante.
EXEMPLE : impréniation de la coque 2 ou 3 couches a 20 degrés le temps du tirage ta température peut descendre jusqu'a 17/18 degrés.
Il existe différent catalyseur en fonction des températures.
A+Stephan

30 nov. 200516 juin 2020
0

érodable, qui s'y frotte s'y tache !
quand l'annexe gonflable frotte un peu sous la jupe ou sur le coté du bateau avec le clapot, elle arrive à avoir des traces d'AF même avec de la matrice dure, alors avec de l'érodable, je ne préfère pas essayer. Mon choix : matice dure et coup d'éponge à gratter en nageant ou à l'échouage pendant que madame bronze, avec un biquille c'est plus simple.

30 nov. 2005
0

Curieux ça ?
Ca ne m'est jamais arrivé, pourtant des calins annexe, bateau il y en a eu ... même l'annexe qui disparait en partie sous la jupe (oups :-p )
C'est une question de qualité d'AF ou j'ai eu de la chance ??
Si tel devais être le cas, cetains bateaux de loc n'auraient plus d'AF au bout d'un mois de nav quand on voit le traietement qu'ils subissent.
D'ailleurs, comment font les pros dans ce domaines ?

07 déc. 2005
0

antifouling a base de epoxy-cuivre??
qui connait est a essayer un produit similaire a COP-R-BOTE
epoxy antifouling qui contient 70% de pur cuivre.

voir

merci
:-)

07 déc. 2005
0

j'ai acheté COPPERCOAT
qui est anglais et qui est de l'époxy avec du cuivre

je vais le passer au printemps et je vous donnerai les résultats dans 10 ans

à noter que ce produit fait aussi traitement préventif anti-osmose ou couches de surface en traitement curatif

amicalement

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bergen , sous le soleil

Souvenir d'été

  • 4.5 (5)

Bergen , sous le soleil

novembre 2021