Annexe de sauvetage, embarcation de sauvetage fermé, totally enclosed lifeboat, radeau de sauvetage

Bonjour
on peut lire plein de sujet sur le sauvetage, comme cette discutions qui a 10 ans: www.hisse-et-oh.com[...]uvetage .

Je souhaite par ce nouveau sujet voir si les nouveauté technique ont changer la donne.

Je souhaite délimité le sujet a un cas particulier:
- une fortune de mer en navigation hauturière en pleine tempête.

car c'est le seul cas qui m’inquiète vraiment, en navigation côtière, les secours ne sont pas loin, et les cas de navigation hauturière qui oblige a percuter un radeau en dehors d'une tempête (incendie/voie d'eau/collision etc...) me semble moins dangereux et le sauvetage reste aisé si on a pas oublier la balise ais/gps

Le but du post est donc d'essayer d'imaginer la meilleure solution pour éviter un drame comme celui de reve d'O en 2015:
web.archive.org[...]er.html

il n'est pas question ici de dénigré les décisions qu'ils ont prise ni de pointé des éventuelle erreur mais bien d'imaginer comment faire encore plus sécuritaire. voici dont mes reflexions que je vous invite a critiqué ou amelioré afin de faire avancer le schmilblick:
1) on voit ici les conditions de mer au moment du drame: web.archive.org[...]ge.html
Dans ces conditions je ne comprend meme pas qu'un lagoon 400 est pu naviguer aussi longtemps. c'est de mon point de vue plutôt rassurant quand a la fiabilité des catamaran de croisière. Par contre dans ces conditions je n'imagine pas une famille dans un radeau de survie gonflable ! Que se passe t'il quand le radeau se prend une déferlante de cette taille ? impossible de trouver des image ou des video sur le net de radeau dans ces conditions. J'imagine que le radeau se retrouve complétement écraser par la déferlante, ou même probablement il se fait retourner, avec les personnes dedans qui se retrouve sur le toit du radeau et du coup qui l’empêche de se redresser dans la bonne position, voir même qui déchire le toit du radeau surement pas prévu pour résister a l'envers a 4 personnes qui s’appuie sur son toit... ? la survie en radeau me semble envisageable tant que il n'y a pas de déferlante, mais pas avec des déferlantes, surtout pas de cette taille. peut etre que je me trompe ?

2) dans ce genre de situation la seule chose qui me rassurerai serais ce genre de truc:


c'est clairement l'ideal, mais c'est pas simple a trouver pour les particulier, ça ne doit pas etre facile de se faire livrer, et surtout meme les plus petit de 9 ou 12 personnes pese dans les 4 tonnes et doivent pas etre facile a tracter sans poser des risques de collision dangereuse avec les bateau qui le tracte (ca serai le comble de devoir utiliser un lifeboat parce que notre bateau coule a cause d'une collision avec le lifeboat lol ). je ne parlerai pas du prix, la vie n'as pas de prix et 20 ou 40 000€ au regard du prix de certain cata de croisière me semble pas irréaliste, de plus il y a peu etre moyen de récupérer des vieux lifeboat: www.alibaba.com[...]23.html

3) un "mini lifeboat" serai une solution alternative mais ça ne semble pas exister, il y a bien des truc du genre "Portland Pudgy" portlandpudgy.com[...]feboat/ , mais la "tente" du bateau est en toile comme les radeau de survie et donc les déferlante entraine le même problème en cas de retournement. si quelqu’un connais autre chose...

4) utiliser son annexe: une annexe insubmersible et équipé du genre: www.seimi-equipements-marine.com[...]s-solas .
rien n’empêche d'avoir en plus son radeau de survie, 3 solutions valent mieux que 2.
Reste que contre les déferlante on est pas plus avancer: ( voir a 7:42 de cette vidéo)


de plus pas sur que l'on trouve le temps de descendre l'annexe de son bossoir surtout en cas de chavirage d'un catamaran... peut être faut t'il libérer l'annexe en avance et la trainée? ( avec le risque de la percuter ?)

5) utiliser des combinaisons d'immersion ( avec un paddle ou un surf ? ) en attendant que les condition se calme ? www.nauticexpo.fr[...]98.html ça me semble difficile de rester relier a son annexe (ou radeau gonflable) en même temps que l'on survie aux vague pendant des heures, or si on se retrouve séparer de son annexe/radeau, on est foutu a court terme...

6) Tout a la foi: se mettre en combinaison immersion des que les condition se gâte, se préparer a quitter le navire en préparant le radeau le grab bag et en cas naufrage par tempête essayer d'utiliser le moteur de l'annexe pour tenter d’évité au max les déferlantes le plus longtemps possible, rester toujours relier par des cordes a l'annexe insubmersible pour pouvoir y revenir âpres chaque chavirage de l'annexe par une déferlante , et avoir toujours le radeau de sauvetage en secourt au cas ou l'annexe coulerai quand même ( ou pour simplement etre plus visible et avoir du matos de secours supplémentaire quand la tempête se sera calmé )

voila voila j’attends vos remarque constructive.

L'équipage
13 sept. 2021
13 sept. 2021
0

Si tu commences à baliser ton intellect de cette façon , c'est que tu n'as pas la foi.🙏🙏 .
T'imagines, les constructeurs Français vont faire faillite si tu fais passer tes craintes au pékin moyen qui, coincé dans les embouteillages, rêves à jouer à Adam et eve sur une île paradisiaque .
J'espère que la censure va passer par là et sabrer ce sujet délicat et risquant de désarçonner notre économie quelque peu amoindrie par la pandémie.🥂🥂


Flora :):Avec un pseudo pareil, il risque pas grand chose, même s'il a pas la foi...;-)·le 13 sept. 15:46
13 sept. 2021
1

Quand c'est l'heure, c'est l'heure, suffit d'etre en paix avec toi meme, pas la peine de se prendre la tete...


CapRac:Sûre. Remarque, si on peut retarder un peu la tocante, pourquoi pas essayer, hein?·le 13 sept. 15:34
13 sept. 2021
2

Le produit existe, mais un peu encombrant :


CapRac:Plus de 2 mètres x 1.30 x 1.10 et 114 kilos pour le 4 personnes, il est un peu encombrant, l’œuf salvateur. Je voudrais bien voir l’embarquement et la mise à l’eau dans des conditions difficiles…·le 13 sept. 15:27
Skywalker:je compte partir sur un catamaran, l'encombrement me gene pas trop, et apparement pas besoin de le mettre a l'eau on peu embarquer directement depuis le bateau, et les sangle lache automatiquement si le bateau coule avec l'oeuf ataché ( mais perso je prendrai pas le risque et si j'ai le temps de détacher une ou 2 sangle avant de monter dans l'oeuf j'hesite pas, a mon avis on met sa famille dans l'oeuf des que le vent depasse les 60kn ou que les vague dépasse les 6 mètres, on s'attache a l'oeuf, et on tente de sauver le bateau jusqu'au bout . par contre faut reflechir au cas du retournement du catamaran avec l'oeuf toujours attacher et le cata qui ne coule pas.. il y a un risque de se retrouver coincer dans l'oeuf, sous l'eau attacher a un cata qui coule pas...·le 13 sept. 15:56
13 sept. 2021
1

lol merci lolapo et mocitoo pour ces commentaires sarcastique j'aime ce genre d'humour :)
un grand merci a toi Fregoli pour cet excellent lien que je n'avais pas découvert, dommage qu'il n y est pas un revendeur en europe ,c'est vraiment un produit qui me comblerai.


13 sept. 2021
0

Pour ma part, j'aime bien le portland pudgy :
l'intérêt, c'est que c'est l'annexe, donc il est testé très régulièrement (mais à l'inverse, il faut l'entretenir, même si c'est du solide)
Il permet d'être utilisée comme survie dynamique (ce qui, indépendamment de la possibilité réelle d'atteindre les côtes à la voiles est déjà un gros plus pour la santé mentale de l'équipage)
Par contre, il reste un peu petit (prévu pour 4 personnes grand max)

Il faut aussi que le bateau puisse l'accueillir (retourné sur le pont, c'est pas génial pour la mise à l'eau...)

Bon, après, le must, ca reste d'avoir un bateau insubmersible et de sérieux moyens pour lutter contre l'incendie.


Skywalker:oui pour une famille de 4 il me semble trers tres petit, comment dormir la dedans a 4 ? mais surtout, en pleine tempete, j'ai pas confiance dans la tente, ni dans le systeme d'attache de la tente au portland puggy, une bonne deferlante doit te le dechirer ou te remplir le bateau d'eau. certe il coulera pas mais se retrouver en pleine tempete dans un bateau remplis d'eau, t'as interet a ce que la tempête dure pas trop longtemps ( impossible de dormir, hypothermie, stress, etc.. ) par contre avec un ovotek 7 tu attend trankille la fin de la tempête, avec plein de réserve d'eau et de bouffe, puis tu sort ton kitesurf et tu est aussi en survie dynamique ( voir même plus qu'avec un portland puggy, vu la taille des voiles de kite ) pour moi les 2 sont incomparable, si on me disais d'allez en pleine tempete avec ma famille avec l'un ou l'autre des 2 produit, je n hesite pas une seconde.·le 13 sept. 17:04
13 sept. 202113 sept. 2021
0

je partage ici une de mes trouvaille très intéressante:
tsb.gc.ca[...]077.pdf

on y voit que l'utilisation de l'ovotek est problématique quand il se remplis d'eau, mais que il reste possible de l'utiliser quand même, même remplis d'eau. ( on peut pomper l'eau depuis l’intérieur )

on peut surtout y lire que: "Après l'abandon d'un navire, des radeaux pneumatiques ont été retrouvés vides et retournés.
́ Pour améliorer la stabilité et limiter la dérive, le radeau de sauvetage SOLAS est
doté de poches de stabilisation d eau (poches d eau) qui se déploient sous les tubes de flottaison
(chambres de flottabilité), et d'une ancre flottante. L'ancre flottante est le principal moyen de
stabilisation après la mise a l'eau du radeau, mais des recherches indiquent que la stabilité des
radeaux de sauvetage est problématique en présence de vagues déferlantes
"

la suite est très intéressante également ( toute la partie 2.2.2 ) je vous met juste un extrait:

ANALYSE

Le rapport final sur la perte du traversier roulier à passagers Estonia, qui a fait plus de 850 morts,
juge que les radeaux pneumatiques sont utiles, mais il note de graves lacunes par grosse mer
comme c'était le cas le soir de l'accident du Estonia (Les vagues ont atteint quelque 4 m.) . Parmi elles figurent les suivantes :
- De nombreux radeaux ne se sont pas gonflés complètement.

  • De nombreux radeaux se sont renversés sous l'action du vent et ont dérivé à l'envers.

  • Certains des radeaux à la dérive à l'envers ont par la suite été redressés par les vagues.
    Lorsque c'est arrivé cependant, les personnes dans le radeau ont de nouveau été
    jetées à la mer et ont eu de grandes difficultés à rembarquer dans le radeau.

  • Les tendelets des radeaux ne se sont pas automatiquement mis en place, et les
    ouvertures n'ont pas pu être fermées correctement.

  • Une grande quantité d'eau s'est accumulée dans le fond des radeaux. Dans le pire cas
    rapporté, il se trouvait 20 cm d'eau au fond du radeau. Les écopes étaient si petites
    qu'elles étaient inefficaces et de nombreux survivants ont écopé avec leurs chaussures.

  • L'échelle de corde passait sous le radeau, emportant les pieds de ceux qui tentaient
    d'embarquer dans le radeau, de sorte qu'elle était pratiquement inutile.

  • Dans de nombreux radeaux trouvés après l'accident, l'actionneur de la bouteille de
    CO2 sous pression était mal fixé, ce qui expliquerait pourquoi de nombreux radeaux
    ne se sont pas gonflés complètement.

Malgré les avantages d'un radeau pneumatique au plan de la sécurité, d'autres faiblesses de ce
type d'équipement de sauvetage sont évidentes, dont les suivantes :

  • La vulnérabilité à la chaleur et aux flammes - Lors d'un incendie à bord du bateau de pêche Jakejewe, l'équipage a tenté d'abandonner le navire dans un radeau de sauvetage pneumatique, mais celui-ci a pris feu à son tour lorsqu'il a été mis à l'eau.

Un membre de l'équipage a été sauvé alors qu'il s'accrochait à une bouée; les deux
autres l'ont été après s’être accrochés aux restes dégonflés du radeau - l'un d'entre
eux est plus tard décédé par suite d'hypothermie.

L'incertitude associée à ce type de radeau de sauvetage:
- Même s'ils sont inspectés et reconditionnés chaque année (ou dans certains cas tous les deux ans) par des ateliers
agréés, les membres d'équipage ne peuvent pas vérifier eux-mêmes le bon état de fonctionnement d'un radeau jusqu'à ce qu'il soit temps de l'utiliser, ce qui est trop tard si le radeau ne fonctionne pas comme prévu.

  • La difficulté pour les membres d'équipage de s'entraîner à mettre à l'eau un radeau
    pneumatique
    . Il y a des obstacles à l'apprentissage par l'expérience de l'utilisation de
    ce type d'équipement. Si le radeau est mis à l'eau dans le cadre d'un exercice, il
    pourrait ne pas être disponible pendant un certain temps : le temps qu'il soit vérifié et
    reconditionné par un atelier agréé, d’où ̆ une formation couteuse et une source de
    complications. (note de Skywalker: c'est selon moi un gros point fort de l'ovotek !! on peut le mettre a l'eau et s'entrainer avec sa famille a l'utiliser dans diverse condition ! )

  • Le risque de dommages pendant le transport - Le fait d'enlever le
    radeau de sauvetage de son conteneur sur un navire, et de le transporter jusqu'à un
    point de service, puis de nouveau au navire, est la première cause de dommages au
    conteneur et au radeau de sauvetage lui-même. La mauvaise manipulation du
    conteneur peut le faire fissurer à l'intérieur, et les éclats qui en résultent peuvent
    endommager le radeau de sauvetage.

En comparaison, un radeau rigide affiche des points forts dans la plupart de ces domaines. Les
Ovatek résistent à la chaleur et aux flammes grâce à leur matériau stratifié ignifuge. Les
propriétaires peuvent aisément inspecter eux-mêmes le radeau en entier, à l'intérieur et à
l'extérieur. Aucun gonflage n'est requis, ce qui élimine les problèmes associés à ce processus.
L'échelle d'embarquement est rigide et aisément accessible, offrant une plus grande stabilité aux
personnes qui veulent embarquer dans le radeau.

Enfin, le radeau rigide peut servir d'abri pendant une urgence (C'est ce qui a été fait avec succès au printemps 2003 par l'équipage du bateau de pèche "Caboteur" dans le golfe du Saint-Laurent. Les six membres de l'équipage ont embarqué
dans l'Ovatek 7 sur le pont du bateau et ils ont été recueillis après que le bateau a coulé sous le radeau de sauvetage.). C'est là une possibilité particulièrement intéressante qui peut réduire l'aspect le plus risqué de l'abandon d'un petit
navire : le fait d'entrer à l'eau puis d'embarquer à bord du radeau de sauvetage. Dans ces
circonstances, non seulement les membres d'équipage doivent-ils entrer à l'eau, mais encore
doivent-ils tenter de diriger et de maîtriser le radeau de sauvetage, souvent dans des conditions
loin d’être idéales. De plus, les membres d'équipage à l'eau sont exposés aux risques
supplémentaires d'un environnement hostile, y compris l'hypothermie. Cependant, ils ne sont
pas exposés à ces risques quand ils utilisent le radeau comme abri.

je vous laisse le soins de lire la suite pour ceux qui se soucis de ce genre de chose, mais ca me conforte dans ce que j'imaginais


13 sept. 2021
1

pour info: l'entreprise ovatek existe toujours, un ovatek 7 place coute 11300$CAD soit 7600€ ils peuvent livrer en france mais le tarif doit etre bonbon sans oublier la TVA, mais bon on peut aussi allez le chercher sur place si on fait un grand voyage en bateau. je crois que j'ai trouver mon bonheur !!! un grand merci a Fregoli tu vient peut être de me sauver la vie qui sais ;)


13 sept. 202113 sept. 2021
0

Ceintures de sécurité + harnais (4 points), casques impératifs... prévoir aussi de nombreux médicaments contre le mal de mer.


Skywalker:oui les casques sont une bonne idée, ainsi que oreiller couette et duvet. faut toujour se faire un grab bag bien complet ;) l'avantage c'est que dans ce cas precis on peut préremplir le canot donc le grab bag peut etre reduit au minimum.·le 14 sept. 02:46
14 sept. 202114 sept. 2021
0

Surtout que c'est un bouchon sur l'eau, il s'agit plus de ne pas se blesser que de confort si la mer est formée.
Tu devrais pouvoir te rendre sur place et en essayer un pour avoir une idée


Skywalker:c'est ce que je vais faire,car finalement ils ne livre pas en europe. mais encore une fois je ne doute pas une seconde qu'on se fasse secouer comme une bouteille d'orangina la dedans, et qu'on est le mal de mer de sa vie ( l'oreille interne doit pleurer sa mère la dedans ) , mais c'est une situation de survie, c'est ça ou mourir, car dans une mer former le radeau gonflable est pire...·le 14 sept. 10:35
CapRac:Je ne sais pas si c’est pire dans un radeau gonflable de qualité. Par exemple, celui la devrait probablement résister à ta déferlante, devrait être moins”Orangina” que l’œuf, et prend quand même beaucoup moins de place. www.youtube.com[...]/watch ·le 14 sept. 14:29
Skywalker:c'est clair que en terme de place rien ne rivalise avec un radeau gonflable. mais si tu a lu le rapport de naufrage sus cité, ceux ci se retourne dans les déferlantes de seulement 4m, ils ne se gonfle pas toujours, peuvent s’enflammer, l'eau peut s'accumuler dedans, etc... ça fait quand même beaucoup de risque potentiel juste pour gagner de la place ( cependant cela est totalement subjectif, l’appétence au risque est très personnelle, et certaine personne pense que le risque de naufrage est trop faible pour mérité de s'y intéresser, d’ailleurs si la réglementation ne rendais pas les radeau obligatoire, je suis certain que plein de gens se passerai d en avoir a bord.)·le 14 sept. 14:56
CapRac:Je te suis tout à fait pour l’évaluation du risque, d’où mon intérêt pour ton œuf, et comme toi, j’aime bien chercher à réduire le danger au maximum, mais je pense qu’une gonflable bien étudiée, bien conçue, bien construite, ne devrait pas se retourner, doit absolument se gonfler à tous les coups, doit être très facile à mettre en œuvre ,etc…, présente un meilleur confort pendant les quatre ou cinq jours (estimés) avant la rescue avec une chance équivalente de survie. Sans vouloir faire de pub, évidemment, l’exemple de la Viking - utilisée par beaucoup d’Imocas sur le VG - où de même qualité me paraît safe, vraiment. ·le 14 sept. 15:48
Skywalker:Caprac, oui dans un monde parfait ça serai peut etre le cas, mais mes recherche sur le net m'indique plutot que les radeau ne se gonfle pas tout le temps, qu'il est loin d'etre aisé de monter dedans sans entrainement, que par grosse mer ils prenne l'eau et peuvent se retourné, que les sac ballast en dessous se déchire ou ne se gonfle pas d'eau, etc... bien sur certain marche certainement mieu que d'autre, si on regarde leur publicité ils ont tous le radeau parfait ( les pub plastimo sont miraculeuse ) apres, c'est pareil pour ovatek ils dise que leur produit est le meilleurs mais les rapport d'enquete montre que il y avais aussi des problemes, des joint de porte pas completement etanche, les sac a ballast de l'ovatek 4 ronger par le sel qui se dechire, des dificultee pour monter a bord si le premier a monter fait 110kg, mais n'empeche, le truc est insubmerssible, ne peut pas se degonfler, ne brule pas, on peut le vider de l'interieur avec une pompe si il est rempli d'eau, et on est proteger du froid et au sec une fois qu'il est vider et fermer, et duquel tu ne sera jamais ejecter du radeau par une deferlante ce qui me laisse penser que l'on survivra plus longtemps dedans que dans un gonflable, meme bien concu, qui ne protegera jamais du froid ou de l'eau qui rentre, et ou tu risque d'etre ejecter par une déferlante ou que ton matériel dans le radeau soit ejecter et perdu ( perdre le contenu du grab bag peut équivaloir a la mort parfois , si tu perd tes reserve d'eau , ton desalinisateur manuel, tes medicament precieux, etc...)·le 14 sept. 16:49
0

A 4 dans moins de 3 m3 (2 x 1,1 x 1,3 m) c'est pire que dans la cale d'un brick négrier :-(


Skywalker:ouai c'est bien pour ça que je vais plutôt prendre un ovatek 7 (282x130x112) 4.1m3 c'est juste un peu moins pire, mais ca reste mieu qu'un radeau gonflable.·le 14 sept. 10:47
0

Et ta famille, elle en pense quoi ? Faudra faire des exercices en situation réelle.


lolapo:👍·le 14 sept. 14:18
CapRac:Des exercises en conditions réelles? Avec un œuf de près de 3 mètres de long, de 180 kilos plus trois ou quatre personnes dedans? Je voudrais vraiment voir ça!·le 14 sept. 14:23
Polmar:Surtout dans le gros temps, en combinaison de survie, vraiment pas conçue pour satisfaire proprement les besoins naturels.Ce sera quelque chose à l'ouverture de l'oeuf. 😷Sinon, tout faire pour ne pas avoir à abandonner le navire porteur, c'est pas mal (cloisons vraiment étanches en particulier)Sur un voilier non lesté (multicoque en l'occurrence) il ne doit pas être en impossible d'avoir un compartimentage tel que la poussée d'Archimède soit toujours suffisante pour rester en surface.·le 14 sept. 14:36
Skywalker:pour répondre a Flora, ma femme qui était flipper a beaucoup apprécier le concept. pour ce qui est des exercices ça me semble indispensable au vu des rapport de naufrage sus cité. pour ce qui est des odeur et des besoin naturel le probleme semble identique dans les enclosed lifeboat et les radeau gonflable ( l'odeur en moins dans les radeau ouvert )·le 14 sept. 14:40
Skywalker:et pour caprac, promis je ferai une video des exercices dans 2/3 ans pour que tu ai le bonheur de voir ça, ça sera surement comique les premier essais, mais contrairement a un gonflable que personne ne test, on pourra s'entrainer pour améliorer la technique.·le 14 sept. 15:08
Flora :):Succès garanti ! Si ça peut rassurer ta femme, il est avéré, d'après les quelques rares personnes qui l'ont raconté, qu'en situation de survie, le corps retient tout... sauf l'urine, qu'il est possible de boire (en se pinçant le nez pour les plus délicats) pour que rien ne se perde... perso, je me sens capable de boire la mienne.·le 14 sept. 15:27
CapRac:Skywalker, merci de ta réponse et pour ta vidéo future. J’aime bien le concept du “rigide”, ce qu’ils ont tous sur les bateaux pro de bonne taille, mais sur nos voiliers, je le sens beaucoup moins et puis la forme ovoïde…. je vois ca tres instable, beaucoup plus instable qu’un radeau plat, même s’il est prévu une sorte de lest. Tu envisages la big déferlante? alors dans ce cas l’œuf va ressembler a un tonneau qui dévale la pente, non? L’intérieur d’une machine à laver?Un détail, il y. eu de nombreux tests sur les gonflables, quoique peut être pas avec force 10.·le 14 sept. 15:49
Skywalker:Flora, avec un ovatek 7 places pour 4 a bord il y aura de la place pour un grab bag bien complet, avec un desalinisateur manuel, pas besoin de boire l'urine. Pour Caprac: je n'ai jamais connu une tempete force 10 ni meme 8 d'ailleur donc je dit peut etre une connerie, mais je pense que meme par ce temps là, la plupart des vague ne déferle pas tout le temps. je pense que la plupart des vagues fond juste faire des montagne russe haut bas, et que seulement a certain moment tu atteint le haut de la vague juste au moment ou elle déferle ( et la c'est le shaker garantie ). de plus quand je regarde la forme de l'ovatek 7 le "lest" est dans une quille qui prolonge l'etrave, et qui doit aider l'oeuf a glisser plus droit. ·le 14 sept. 16:37
CapRac:Ok. Alors, bonne ballade a Bas-Caraquet, au New Brunswick, d’après ce que j’ai entendu dire, la region doit être plutôt sympa, mais je verrais ça plutôt en été. Tiens nous au courant. À bientôt!·le 14 sept. 16:48
0

Mise en oeuvre, pour avoir une idée :


Skywalker:il y a également la protection contre le froid a prendre en compte:www.youtube.com[...]/watch ·le 14 sept. 15:15
0

Ce concept avait été déjà appliqué en 1906 par un marin qui avait testé malgré lui en vrai les problèmes énormes que représentaient en pleine tempête une chaloupe de sauvetage ouverte.


Skywalker:dommage que les européen fabrique pas ça... tu a le nom de ce marin ?·le 14 sept. 15:24
0

A Flora.
Certains boivent un peu de leur urine tous les matins à usage de traitement (préventif?).
Mais, il ne faut pas oublier que l'urine sert à éliminer ce qui est mauvais (résidus) produit par notre corps.


CapRac:Ok. Sinon, un verre de bon rhum vieux, non?·le 14 sept. 19:16
0

Et sur quoi tu vas le mettre ton œuf ? Parce qu'il faut avoir beaucoup de place... Bonjour le fardage!
Autant çà me parait "OK", pour la pêche, autant je suis dubitatif pour la plaisance


Skywalker:oui c'est également mon principal problème, un ovatek 4 serai mieux mais trop petit... j'etudie la possibilite de l'instaler sur le bossoir a la place d'une annexe et d utiliser une petite annexe gonflable legere sur le trampoline par exemple. Si deja avec un catamaran j ai du mal a trouver un emplacement, sur un monocoque ça doit etre pire. a mon sens il faut choisir entre l'ovatek et l'annexe, on peut difficilement avoir les 2, sauf a tracter l'ovatek ( ce qui va ralentir le bateau, mais avec l avantage que sa forme n'entrainera peut etre pas les problemes de retournement et plantage/cassage que l on peut voir avec les annexe tracté, mais avec le soucis du choc entre le bateau et l'ovatek et les risque de l amare qui se prend dans les helices ) peut etre serai t il possible d'envisager un système de bossoir "double" mais ca me semble compromis également.·le 14 sept. 20:59
2

@Skywalker :
autant je trouve la recherche et la volonté de se poser des questions et remettre en question des usages communs tout à fait utile et intéressante,
autant je pense qu'il est nécessaire de faire la part entre l'étude et la mise en oeuvre.

Nombre de navigateurs ont planifié pendant x années leur expédition, pour réaliser très rapidement que la moitié du bordel qu'ils avaient embarqué ne servait à rien, et était très encombrante.

Autant l'idée d'un radeau de survie n'est pas absurde, (parce qu'il a sauvé quand même légèrement plus de vies qu'il n'en a tué), autant au final, il n'en a pas sauvé beaucoup...
Du coup, ca justifie pour la plupart du monde de trimballer un petit machin gonflable que l'on oublie sur le pont (et puis c'est obligatoire), autant même sur un aspect sécurité, c'est à mon avis très loin d'être la priorité :
un bateau robuste, des circuits électriques, gaz, et moteur sécurisé, un ais/radar, des balises mob, éventuellement un bateau insubmersible ... me semblent tous largement préférable à un radeau de survie totalement disproportionné.

Après, si vous avez prévu de le laisser sur les bossoirs et de l'utiliser comme annexe au quotidien ... Ca serait bizarre, mais ca se défendrait (mais ca serait bizarre, et encore sacrément encombrant)

En gros, on a un gain assez limité, multiplié par une probabilité d'usage franchement ridicule, qui viennent s'opposer à des contraintes monstres.
Alors, oui, ca mérite réflexion, mais clairement, non, ca ne mérite pas une réelle mise en oeuvre (sauf à être l'heureux propriétaire d'un chalutier de 20m... Ce pour quoi ces machins sont destinés d'ailleurs)


Skywalker:je suis tt a fait ok que l'ideal est de limité au max les risque pour n avoir jamais a utiliser une radeau de sauvetage. je suis tout a fait ok que le risque est faible ( mais pas tant que ça quand on voit le nombre d'abandon sur les regates a cause de collision avec un OFNI, chaque année il y a 1 ou 2 collision avec des OFNI sur 20 participants www.vendeeglobe.org[...]e-globe ça fait quand même 5% de chances de collision sur 40 000km juste pour les ofni, je parle pas des risques de tempête, des erreur de pilotages , des pécheur philippins sans ais sur leur barque en pleine nuit, etc... alors certe ça veut pas dire que le bateau va couler a chacun de ces cas, ça se saurai si 5% des marin coulais leur bateau tout les 40 000km lol, mais le risque n'est pas inexistant comme le rappel le lien sur le drame de Reve d'O que j'ai donner. Apres une fois que l'on a le risque en tete, et les inconvénients du radeau rigide en tete, c'est un arbitrage que chacun fait, ton arbitrage est que le jeu n'en vaut pas la chandelle, mon arbitrage est que la vie de ma famille ne mérite pas que je joue a la roulette russe alors que ca va juste encombrer mon bossoir de catamaran et que je vais surement devoir acheter un gonfleur électrique pour l'annexe qui risque de souvent etre gonfler/dégonfler·le 15 sept. 22:45
0

Pourquoi ne pas trouver , modifier un cata insubmersible ???


Skywalker:pour cette raison là: www.plaisance-pratique.com[...]ibilite je suis pas assez fou pour croire qu'un catamaran ne peut pas couler: déferlantes par l arrière qui remplisse le bateau, incendie a bord, catamaran retourné cassé en miettes par des déferlantes de 15 mètres, choc avec un conteneur flottant qui abimerai les 2 flotteurs a la fois etc... le Titanic aussi était insubmersible hein...·le 16 sept. 15:32
lolapo:Abandonne le projet cata.Prends un gros et grand croiseur en acier ou alu. C'est beaucoup plus sécurisant.·le 16 sept. 15:38
CapRac:Lolapo n’a pas tort… on n’a pas la même sécurité dans un tank que dans une F1.·le 16 sept. 16:05
Skywalker:le choix n'existe pas Mme refuse de partir en monocoque, malade dedans. sans oublier la place pour vivre a 4 et le confort pour faire les devoir des enfant, la cuisine etc...·le 17 sept. 00:35

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un éléphant ça trombe

Après la pluie...

  • 4.5 (40)

un éléphant ça trombe

mars 2021