Ancre flotante

Je voudrais avoir quelques informations sur la meilleur utilisation d'une ancre flotante.

  • La mettre à l'avant ou à l'arrière ?
  • A sec de toile ou non ?
  • Avec une amarre de quelle longueur ?
  • Ancre parachute ou ancre traditionnelle ?
  • Quand faut-il la mettre ?

J'espère que ce nouveau sujet ne va pas mettre le feu au forum comme celui sur l'ancre Spade !!!!!

L'équipage
11 fév. 2003
11 fév. 2003
0

NNNNNOOOOOOOONNNNN!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Non, non, non, non je ne veux plus entendre parler d'ancre.....
Je suis certain que la SPADE va redevenir le centre du sujet..... NON pitie, plus de SPADE, plus d'ancre.....meme flottante.............Au secours, je ne veux plus voir d'ancre !!!!!

11 fév. 2003
0

Nav de gros temps
Cela mériterait une longue discussion, comme d'hab ça dépend du bateau, du temps, des conditions de l'équipage, etc etc.

Il y a beaucoup d'éléments de réflexion très intéressants dans "Navigation de gros temps", pas seulement sur l'ancre flottante bien su^r

11 fév. 2003
0

Aussi ntéressé
Nico, on va te donner des anti-histaminiques (c'est contre l'urticaire je crois) ;-).

Te jettes pas à l'eau quand même.

Et puis t'es pas obligé de répondre si ça ne t'interesse pas. Yen a qui vont partir en mer et sont intéressés par les connaissances de ceux qui ont de l'expérience sur ce sujet.

Merci Roberto, Navigation par gros temps ça date, bien que les mers impossibles soient toujours les mêmes. Je crois que la question veut dire aussi, pour des bateaux modernes. (Je n'ai pas de réponses, et n'avit m^me pas d'ancre flottante au premier Voyage.
Bon vent à tous.

Même à Nico qui doit faire gaffe au sens, à cause du pollen.

11 fév. 2003
0

Si je peux me permettre...
sans me faire assassiner.. JE N'AI RIEN à VENDRE..

J'ai écrit qq chose là dessus: voir l'article dans:
- Matériel
- Autres sujets
- Fabrication d'un traînard série de Jordan, du 10 10 2002:

Ancre flottante ou traînards ?

Lors du renforcement des vents, les manoeuvres successives sont bien connues et maîtrisées..
Prise de ris..
Changement de voiles
Tourmentin et mise à la cape..

Puis, si les vents continuent à forcir, toutes les voiles sont enlevées et le bateau reste livré à lui-même.. Dans ce dernier cas de figure, la plupart des bateaux modernes se comportent très bien, à la façon d’un bouchon. Le seul et le plus important danger, reste les vagues déferlantes.

En Atlantique, des vagues d’une dizaine de mètres de haut et plus, ne sont pas rares. Lorsqu’un bateau se trouve pris par la crête déferlante d’une vague, pouvant se déplacer à 20 ou 30 noeuds, il n’est pas grand chose que puisse faire le skipper. Le bateau se trouve projeté dans le creux de la vague, les tonnes d’eau balayant le pont peuvent arracher les capots ou le panneau de descente ou pire encore, le bateau peut être entraîné le mat dans l’eau, jusqu'à se retourner complètement, souvent avec pour conséquence la rupture du mat ou du gréement...

Le bateau devient in-manoeuvrable.. le vent est fort à la crête des vagues et chaotique dans les creux et la mise à la cape ne peut fonctionner. Si le bateau est frappé par la crête d’une vague déferlante, il est entraîné à la vitesse de la vague par l’étrave ou par la poupe dans le creux qui précède................... (suite dans l'article..)

12 fév. 2003
0

Jean Pierre
J'avais aussi la premiére édition de Nav de gros temps, d'il y a qques dizaines d'années, et on m'a offert la dernière (sortie il y a peu): il y a tout juste des essais fait avec un bateau moderne (un najad je crois?) avec les différentes ancres flottantes - dispositifs de traine - parachute etc.

Comme d'hab il n'y a pas de recette miracle mais cela donne pas mal d'idées sur ce qui peut "moins mal" marcher selon les conditions.

13 fév. 2003
0

Flottons
Merci Alain et Roberto,

Un sacré montage pour les longuessoirées d'hiver. Dans un coup vent, dans le sud, il y a au chgt de vent deux houles, et le déferlantes partent dans plusieurs sens. De nuit on peut passer 'sur ancre flottante (?) parce que de toute façon on ne voit rien venir, mais de jour on n'a plus de chance de donner un coup de barre qui orientera le bateau sur la déferlante qui n'est pas suivant la houle pricipale. Enfin c'est un peu théorique, car il faudrait laisser quelqu'un dehors à la barre.

Bon vent
JP

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (134)

novembre 2021