Ancre flotante

Puısque la mode est de dıscuter des ancres....
Je suis a la recherche d'une ancre flotante pour mon canot.
J'aı trouver cette photo sur un catalogue US maıs rıen en France.
D'autre part est-ıl possible d'en fabrıquer une (surement) alors sı quelqu'un a des shemas ou plans ıl sera le bıenvenue...a bord.
Et sı je me lance dans la fabrication...peut etre auraıs-je autant de succes que THE SP..E quı flotte tre bıen a ce que j'aı cru comprendre......
bon vent 2005
steph

L'équipage
31 déc. 2004
31 déc. 2004
31 déc. 2004
0

et puis
meme si nous vivons des moments douloureux, je me rappelle un moment inoubliable (je vs rassure, je n y etais pas) ou les 3 grands marins, clochards celestes franco-francais, se sont retrouves dans un de leur bateaux a Durban...pour une soiree ou la discussion a porte sur lancre flottante...souvenirs souvenirs...Moitos, Bardiaux et Gau...yavait aussi Wakelam le british...

31 déc. 2004
31 déc. 2004
0

oups, pardon, Moana
J'ai fais le perroquet... Trop lent l'ours en hiver...

Bon Réveillon!

31 déc. 2004
0

??????
fo aller ou a la rubrıque 17 ou a l'article 32...
Merci et bon reveillon

01 jan. 2005
0

Puisqu'on parle d'ANCRE
J'ai equipe mon canot perso avec un trainar de JORDAN de fabrication perso...
Heureusement, je n'ai pas eu a l'utiliser mais il semblerait que ce soit le summum actuellement

Il y a plein d'info's sur GOOGLE a Jordan Drogue ou www.cruisinghome.com[...]dan.htm

02 jan. 2005
0

Pitié! Pitié!

Mon Dieu, ça y est, cette fois il veut nous vendre des ancres flottantes! ;-) :-) ;-) :-)

02 jan. 2005
0

Ca PUE le sectarisme..
le trainard de Jordan est a mon humble avis (et aussi celui des Coast Guard Americains) ce qui se fait de mieux dans ce domaine..
(et je n'en suis pas le concepteur et je n'ai rien a vendre..)

Il suffit que je donne une info qui devrait interesser tous ceux QUI NAVIGUENT VRAIMENT pour que (toujours les memes) viennent critiquer mon intervention...

Alors?? n'est-ce pas la preuve d'un SECTARISME forcene sur ce Forum??

Dis moi NAVIS avec ta GRANDE GUEULE.. qu'as tu donc comme information UTILE a apporter sur ce forum??

03 jan. 2005
0

Normal que ça pue !
"Pas loin d'une cinquantaine ne sont là que pour foutre la MERDE..
Alors?? HEO = Forum POUBELLE??"

Alain poireau( d'hylas)

02 jan. 2005
0

Chouette, un troll!

Les brailleries du commodore Alain d'hylas de la Sépiade ne me feront
pas perdre mon flegme.

J'attends avec impatience qu'il nous narre par le menu les tempêtes
dantesques, les ouragans effroyables et les typhons monstrueux dont
il est sorti entier grâce aux trainards.

Perso, n'ayant subi que quelques coups de vent sans intérêt autre
qu'anecdotique, je résumerai plutôt ce que Vito Dumas pensait de la façon
de mener des navigations extrèmes.
(Pour la jeunesse, Vito est un des deux solos, l'autre étant Yves Pestel,
à avoir tourné par les 40°/50° Sud sur un voilier de moins de 10 m)

Refusant a priori toute idée de ralentir son esquif, Vito voyait le
salut dans la fuite à sec de toile, surfant sur les lames, et barrant
à la vague pour ralentir sur les crêtes si nécessaire lorsqu'il y avait
risque de sancir. Plus tard, Moitessier dira s'en être inspiré, après
avoir renoncé aux trainards.
Quant à Tabarly, je me souviens d'une de ses phrases lapidaires:
"Les trainards, c'est bon pour ceux qui se trainent!"

Pour finir, j'ai quand même lu l'article du commodore
www.hisse-et-oh.com[...]cle.php
En théorie, cela parait cohérent. Mais la question est: Combien de bateaux
ont vraiment utilisé ce système hybride?
Ceci dit, sans vouloir nourrir le troll. ;-)

03 jan. 200516 juin 2020
0

Chacun étant bien sur

libre de gérer sa sécurité suivant son entendement, et me fichant éperdument de l'expérience ainsi que de l'avis de quiconque y compris des plus illustres navigateurs...
Cela ne m'empêche nullement d'avoir un avis que je vous promets de suivre à la lettre ... "le mien "

Qui malgré mon incompétence totale dans tous les domaines maritimes ou autres, me fait toujours pousser ma modeste embarcation au maximum de ses possibilités...

Ralentir quelque soient les circonstances est une aberration sauf pour un canot à moteur en panne de motricité... et qui n'a pas grand-chose à faire d'autre qu'attendre d'hypothétique secours...

Bon précisons, que je n'ai pas une barque de chez prisunic non plus et qu'il est probablement moins tape à l'oeil que les bricolage que l'on trouve chez jeannedebonton...
Mais au moins je suis certain que rien de me lachera...

Alors d'accord pour la spade, la cqr, la braque, la kobra, la tous ce que vous voulez... mais pour l'ancre flottante, allez donc vous emballer avec!

Tant que j'y pense, tous mes voeux de bonne balades aux différents protagonistes...

Je profite également de l'occasion qui m'est offerte de vous signaler que je puis fournir à prix raisonnable tout objet contondant, tranchant, serrant, ou mieux bien sur en fonction des affinités de chacun...

pfffzzzz

03 jan. 2005
0

Je respecte votre avis...MAIS
Personnelement j'en ai eu besoin 2 fois.

-La 1ere avec un Boston Wealer 9.5 m 2x 125 ch yamaha neufs (30h) avec 7 passagers a bord au retour d'une plongee en mer rouge.
Quand la mer s'est levee et que les 2 moteurs l'un apres l'autre sont tombe en panne,
Un Con....rd de mecano avait ferme la trappe de visite du reservoir avec du silicone qui c'est lentement dillue dans l'essence et a bouche les filtres.
J'ai jette a l'eau les bouees et 2 jerycans attache a un bout de 30-40m, ca m'a evite de me crasher sur les recifs le temps de nettoyer les filtres et de mettre 1 moteur en prise directe sur un jerrycan de secours.
Et surtout mes amis se sont sentis en securite, ce qui n'etait pas le cas avec le bateau en travers.
Ca c'etait avec un bateau a moteur.

-La 2eme avec mon Tirhandil je remontait au vent pour m'eloigner d'un orage au moteur seul a bord.
Il m'est impossible de naviguer a la voile en solitaire dans des condition difficile, je n'ai pas l'experience et mon bateau n'est pas prevu pour.
Bref panne de moteur (desamorcage de la pompe fioul due a une prise d'air sur un racord)
La pareil, bateau en travers on s'accroche a ce que l'on peut...impossible d'acceder au moteur.
Meme reaction que precedament a l'eau tout ce qui peut flotter et le bateau ce met sagement face au vent.
Ca m'a permis de reparer, et de repartir.
Voila pourquoi je recherche une ancre flottante.

Je ne suis qu'un amateur et j'essaye de mettre toutes les chances de mon cote.

SVP messieurs les donneurs de lecons laissez nous en paix.

Rebonne annee a TOUS.

Steph

03 jan. 2005
0

j'ai pas d'avis sur la question et c'est pour ça que je le donne
tout d'abord, quand on est près de la cote, il est peut etre aussi possible d'utiliser les 50 m de bout pour mouiller l'ancre qui fera tout aussi bien que l'ancre flottante pour la sauvegarde du bateau

ensuite j'ai toujours appris qu'un bateau était + manoeuvrant avec de l'erre, or cette ancre flottante a pour but de réduire l'erre, donc la maniabilité du bateau

non comprendo....

d'autant + qu'avec un bidon derriere le bateau n° 2 se met sagement face au vent, mais comment une ancre flottante qui sera sous le vent peut maintenir un voilier face au vent? mystère

un bout de tape cul ou un tout petit bout de GV me parait bien + efficace pour se tenir bout au vent
mais comme d'hab......
amicalement

03 jan. 2005
0

Pas derrierre
Mais a l'avant l'ancre ou ce qui peut flotter

03 jan. 2005
0

pour steph
20 juin...1981, a qques 20 milles de Horta, le vent souffle en tempete dans le nez...nous sommes 5 jeunes-gens a bord dun gin-fizz en route pour la mer-med...afin de faire tout de meme halte aux acores, je decide de mettre lancre flottante, en plus c etait ma premiere fois...resultat satisfaisant, on est reste presque 24h en attente, confort, securite,...derive assez importante...a lepoque on utilisait le sextant...en conclusion, lA.F ca peut servir...meme en 2005...

03 jan. 2005
0

mise au point
les trainards se mettent a larriere, lA.F a l`etrave...non?

03 jan. 2005
0

Puisque
gébé croit qu'on confond, développons juste pour passer le temps... :-)

Avec une ancre flottante, qui est bien sûr toujours fixée sur l'avant au point le plus
costaux de la barque... vous allez systématiquement encaisser tous les coups de butoir au maximum de leurs forces, et si la ou les déferlantes sont trop forte (ça arrive parfois...) le navire va culer, avec tous les risques que cela comporte pour le safran sur la plupart des machins du commerce...
Et ceux qui parlent de confort sous ancre flottante, ont probablement beaucoup lu sans jamais expérimenter...

Pour la cape, courante sèche ou avec douche incorporée, il est bien sur que si on est crevé, qu'il y a de l'eau a courir et que l'on veut passer une nuit tranquille en attendant le lendemain, c'est une solution parfaite, Il y a une quarantaine d'années, beaucoup la prenaient à partir de 7...

Un jour où je m'étais pété le bras, j'ai même utilisé une cape tordue, foc à contre et barre sous le vent pour prendre un ris c'est relativement confortable...

Quant à la fuite, freinée ou non, on ne fait malheureusement pas toujours ce que l'on veut dans la vie, mais si je fuis (ça m'arrive dans certaines circonstances...), autant le faire vite... ;-)

Pour revenir à l'ancre flottante, mon avis perso que je garde, est que pour un bon voilier (je ne parle pas de barque à moteur), non seulement elle n'apporte aucune aide, mais qu'en plus elle est dangereuse pour l'embarcation qui l'utilise puisque de toute façon il y a d'autres solutions possibles !

Cela dit, si cela vous rassure de l'avoir, grand bien vous fasse, et que le ciel vous protège...

pfffzzzz

03 jan. 2005
0

on peut tjrs dire
si javais su...
l
histoire ne se fait pas par des paroles...mais par des...actes.
en clair quand on est vieux, tres vieux (comme toi braco?)on a bcp dexpe et ca peut servir...quoique que la cest la hanche ou la clavi qui lache...relisez les pages de Moitos sur lA.F, un jour peut-etre vs vs en servirez, pour ma part je ne lai fait qu`une seule fois sous le vent de Horta, pas de GPS pour calculer la derive

03 jan. 2005
0

Vous connaissez

encore beaucoup de monde qui navigue sans GPS... :-D

Et pour suivre l'exemple de quelqu'un, ce ne sera sûrement pas l'expérience d'un gars qui ne fait que perdre ses navires que je suivrai...

Cela dit, j'ai toujours bien aimé lire ces histoires elles sont très amusante
Mais il y a quant même des gens un tantinet plus fiables que moitier-scié...

Noté que s'il avait eu une ... et un GPS...

pfffzzzz

03 jan. 2005
0

moi je, je je moi
j ai possede mon premier gps en 91, magellan a 1250 dollars (il marche encore super bien, donne le point en 55sec), mais avant cobra c etait le sextant....le gazier scie c est Moitos I suppose, qui perd ses boats, j ai relu ds vagabonds des mers du sud, page 58 a 65, le passage de l`A.F et de la cape, ils jugent tous ca plutot dangereux, tu peux amarrer ta barre tout de meme et quand ca bastonne, c est toujours craignos, neammoins ca peut servir un jour, pour ma part once only...et au fait mais tu t en doutes les mecs un peu scies qui perdent leur bateaux qques fois me sont diantrement plus sympas...il faut etre tombe souvent de cheval pour etre un bon cavalier...

03 jan. 2005
0

chaque bateau a ses reactions
hello,
chaque bateau reagis selon des schemas qui lui sont propres et si sur un multi coque ou un mono rapide la fuite est souvent la bonne solution à condition d'avoir de l'eau à courrir (essayez de mettre en fuite dans le fond du gascogne avec un coup d'ouest pour voir), sur un mono la cape ou l'ancre flotante peuvent etre une bonne solution, notement avec une quille longue.
par experience et contrairement à ce qui est dit plus haut l'ancre flotante ne doit pas etre frappée le plus à l'avant possuble ce qui met le bateau face à la lame mais en general autour du pied de mat, ce qui, outre le fait d'etre plus solide, fait que le bateau se present à environ 45 degres du vent et de vagues et fatigue beaucoup moins.
j'ai testé trois fois du coté de terre neuve avec des first 456, je peux vous ire que cela marche tres bien.
encore un fois aucune solution n'est universelle mais toutes peuvent etre bonnes à un moment ou un autre.
bon vent
jpierre

03 jan. 2005
0

Merci Diaoulig
J'ai apris quelque chose ce soir.
Pas con le truc des 45º.
Bon vent
Stephan

03 jan. 2005
0

Frappé

en pied de mat avec une sortie 3/4 avant dite vous...

Bon moi je veux bien, mais vous avez intérêt à bien prévoir le passage de la ligne et d'avoir un chaumard sérieusement dimensionné et fermé au 3/4 avant... ce que je n'ai entre nous soit dits jamais vus sur les voiliers que vous citez....

Dans le cas contraire, attention à la ligne qui ne va pas manquer de balayer les passavants et fricoter avec les bas haubans à l'occasion... après avoir arraché deux ou trois chandeliers...

Pour utiliser l'ancre flottante, les conditions ne doivent pas être très délicates, sinon vous n'y arriveriez pas...
Et si ce n'est elle qui se déchire, quelque chose va casser....

Maintenant, je me doute par les propos de ceux qui la défendent qu'ils l'ont utilisée dans des conditions de temps très maniables juste pour attendre et dans ce cas, vous pouviez faire n'importe quoi

Si vous avez choisi cette solution, et que vous êtes la pour la raconter, c'est qu'elle n'était pas plus mauvaise qu'une autre...

Maintenant, je ne vous souhaite pas de devoir essayer de jouer avec cela dans du temps vraiment musclé...

Heu entre 45 et 60° du vent, pour attendre, j'aurais plutôt tendance à prendre une cape courante si je veux dormir tranquille par temps maniable...

Mais comme j'ai toujours dit, j'y connais rien du tout...alors surtout, faite comme vous voulez je continuerai tranquillement à faire comme je le sent! :-)

pfffzzzz

03 jan. 2005
0

lire "navigation par gros temps"
ma seule expéreince est dans la lecture de celivre.. qui fait le point sur les ancres flotantes.
de mémoire, les marins qui ont utilisé des ancres flotantes l'ont "presque" toujousr fait en les filant par l'avant, pour présenter au bateau l'avant ou un angle faible de coté pour encaisser les vagues. Le but étant de ne pas se trouver de travers. alosr il est vrai que les exemples donnés le sont pour des situation ou la fuite était impossible.
Mais toutes les situations sont un peu différente. Livre néanmoins à lire.. mais surtout il y a des conseils élémentaires d'anticipation!
- attacher tout ce qu'il y a à l'intérieur,
- fermer et sécuriser les ouvertures, hublots...
- se préparer aussi en mettant à l'abri des vétements, les affaires séches, des piles.. afin de bien vivre une csquette toujousr possible..

Bref la lecture de ce livre, même si elle décrit des situation "extrèmes", donne de bons conseils

03 jan. 2005
0

à l'attention du reptile
tres cher cobra,
sans vouloir mettre en doute la qualité de vos persifflages, je voudrais juste vous demander si trente heures sur ancre flottante avec 60 à 70 nds de vent et un bon 12 à 13 metre de creux vous semblent un temps maniable....
c'est ce que j'ai encaissé au large de terre neuve en convoyage un hiver. alors, effectivement, je n'ai pas detaillé plus haut les details de la mise en place de la dite ancre mais je puis vous affirmer que d'une je n'ai rien cassé et de deux le bateau se présentant à 45 degrés de la lame soulageait fort bien et que sous cape j'aurai beaucoup plus dérivé.
maintenant ce que je raconte, et je pensais le reste de ma contribution suffisement clair, fut valable dans ces conditions et avec ce bateau, mais serai sans doute nefaste dans d'autres cas.
ce n'est pas parce que vous pensez que c'est idiot que ce l'est, ce qui est idiot c'est de penser que c'est idiot... sans avoir essayé.
amicalement
jpierre

04 jan. 2005
0

Cher doualig,

Votre choix a été déterminé par votre désir de limiter au maximum la dérive, puisque comme vous le dites vous étiez en convoyage.

Comme votre récit prouve que cette solution est possible...
Je pense que plutôt qu'un crépage de chignon entre nous...:-D, vous devriez développer techniquement la manière de procéder (fixation, passage de la ligne, chaumard, longueur de ligne, élasticité, lestage de l'engin, etc.)

Cela permettra à ceux qui croyent en cette technique d'avoir une référence supplémentaire intéressante :-)

Cela dit vous me permettrez de rester convaincu du danger d'utiliser ce procédé par très mauvais temps pour des plaisanciers non aguerris et pour la plupart des voiliers...

pfffzzzz

0

pied de mat
Il faut faire attention à cette légende du pied de mat. je suis étonné de la retrouver dans beaucoup de cours modernes comme le point d'attache le plus fort pour une ancre ou une remorque.

Cela est encore valable sur certains yotes, et bien sur sur les bateaux d'antan avec mat posés sur quille et barrots imposants. Toutefois, un grand nombre de bateaux modernes on un espar fort fin, simplement posé sur le pont, même parfois sans clavette ou goupille. Pas vraiment le poind d'attache rèvé pour retenir un bateau contre une ancre ou une remorque dans le mauvais temps.

04 jan. 2005
0

Adlard Coles !
Comme Louis 33: c'est la bible des ancres flottantes !

Pour l'amarrage, il préconise une patte d'oie entre les taquets AV et AR, ce qui positionne à peu prés le bout dans l'axe du pied de mat, mais sans soucis de raguage.

Pis ya plein d'autres trucs passionnants à lire dans ce bouquin.

04 jan. 2005
0

En ce qui me concerne
je n'ai, par chance, jamais eu a affronter de conditions extremes et, j'espere ne jamais devoir en affronter, toutefois, un de mes livres de chevet est ce chef d'oeuvre de la litterature d'epouvante qu'est "Navigation par gros temps".

Bien qu'un peu ancien, il me semble contenir toutes les recettees afin d'essayer de survivre en cas de coup dur

r.d.

04 jan. 2005
0

Lestage,

En ce qui concerne le lestage il y a 2 solutions completement opposees:
1- lestage avec 2 a 3 m de chaines juste avant le parachute
2- pas de lestage du tout mais un bout flottant??

Je m'avoue un peu perdu....

Bont vent

Stephan

04 jan. 2005
0

explications rapides
à l'attention du reptile:
sans trop entrer dans les details j'avais une ancre flotante d'environ 0.5 m², environ 70 m de cordage frappé en pied de mat.
un fois le bateau en dérive et postionné par rapport à l'ancre, un gros pare-battage sous le bout au niveau du rail de fargue, fixé sur celui-ci et un oeil en cordage pour maintenir l'aussiere au milieu du pare-battage.
malgres les creux, le bateau dérive régulierement et les tractions sont certe fortes mais pas tant que cela et presentent peu de gros à-coups.
pour kiwi
je ne sais pas pour les derniere productions tupperwear, mais jusqu'à il y a peu meme les mats posés sur le pont etaient engagés et bloqués dans un ergot de la platine posée sur le pont et celle-ci etait boulonnées à travers, souvent sur l'épontille ou au moins sur une bonne contre plaque par 6 ou 8 boulons de bon diametre. à mon avis ce montage est largement plus costaud que les 2 boulons de n'importe quel taquet...
bloavez mad
jpierre

04 jan. 2005
0

j'oubliais le lestage
dans mon cas l'ancre etait lestée avec deux metres de chaine de 14 mais en fait dans d'autres condition j'ai utilisé une ancre flotante non lestée.
ce sont les conditions du moment qui determinent le lestage ainsi que la facture de l'ancre.
le pricipe etant de toute façon que l'ancre doit reste ouverte à quelque metres sous la surface et ne jamais sortir sous peine de se degonfler...
jpierre

04 jan. 2005
0

:-)
Pas con le pare bat et surtout le maintient par un bout à oeil...

pfffzzzz

04 jan. 2005
0

WAOUW!!!!!!!!!!
un compliment du reptile, j'y crois pas.
merci beaucoup monsieur le cobra, venant de vous cela me touche d'autant plus.
:-D :-D ;-) :-D :-D
jpierre

04 jan. 2005
0

ALORS LA...
C'est le type même de débat contradictoire qui me fait plaisir.
Y sont vraiment pas d'accord,le JP et l'Cobra,mais après explications,RESPECT TOTAL!!
C'est-y pas joli tout ça...
Chapeau,messieurs ;-)
jacquot

04 jan. 200516 juin 2020
0

Ancre parachute
Diaoulig parle d'une ancre de 0,5m2 et d'une derive qui est restée importante.
le visite du site ICARAI montre de "nouvelles" ancres dites "parachute" qui semble arreter le bateau. Vos avis ? l'un d'entre vous a t il une experience ?

0

vous savez
quelle est la meilleure ancre flottante ,indestructible et amortisseuse de choc ? un bon gros pneu de 4_4 et en plus c'est pas cher!et ca freine drolement !

0

pour Diaoulig
Sur beaucoup de tupperware, le mat est posé dans une espèce de soucoupe, parfois équipée d'un rail longitudinal, mais bien souvent sans clavette de bloquage. Le rail se loge dans une gorge pratiquée dans le pied du profil, ce qui empèche le dérappage latéral, et la concavité de la "soucoupe" empèche le dérappage longitudinal.

Il y a des variantes avec un rail plus important, comportant une clavette de faible dimensions...

Tout bien considéré, cela n'est plus conçu pour encaisser d'importants efforts ou chocs horizontalement.

En principe, les ponints les plus adaptés à recevoir ce type d'efforts sont les winch d'écoutes et le guindeau (à priori conçu et dimensionné pour ça justement). Hélas, aucun de ces points ne se trouve près du pied de mât
:-(

05 jan. 200516 juin 2020
0

photo
et il y a pire
:-/

05 jan. 2005
0

c'est sur que là...
merci kiwi d'actualiser mes données. j'en etait resté à des platines un peu plu conséquente, avec un ergo de bonne dimension, des ergots tout autour pour fixer les renvois de drisses et un boulonnage serieux. c'est vrai que la dessus j'aurai pas forcement confiance non plus...
reste donc la solution de la patte d'oie entre les winchs ou un bon taquet arriere et le guidau ou un bon taquet avant en equilibrant celle ci afin que le bateau se presente de 3/4 comme si il etait pris en pied de mat.
le pire c'est qu'ils vendent encore ça sous le nom de bateau, va falloir reviser la nomenclature.
bon vent
jpierre

07 jan. 2005
0

Tres...tres cher
Pour 2m² de tissus quelques sangles et 1 mousqueton c'est hors de prix.
J'ai la chance de pouvoir en faire fabriquer une (en Turquie tout reste encore possible) .
Pour ce faire j'aurais besoin si non de plans ou croquis de photos montrant les details:
-y a t'il une cheminee au centre du parachute
-la largeur des sangles pour un modele donne
-le Ø du para
etc...
Si quelques zuns peuvent m'aider je les en remercie d'avance.
Et si l'experience est positive je pourrai vous en faire fabriquer pour, je le pense moins que moitier prix.
Bon vent
Stephan

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (107)

mars 2021