ancre et chaine?

Je dois renouveler le mouillage de mon Trident 80 (2350kg à vide, j'imagine autour des 3000kg au départ pour la croisière d'été)
Quel poids d'ancre choisir, quel type pour des fonds type sable?
D'autre part, un ami a évoqué l'efficacité et le confort d'une ligne de mouillage plombée. Est-ce sur et fonctionnel?

Merci :-)

L'équipage
25 mai 2010
25 mai 2010
0

deux ancres au minimum
dont une, la principale, peut être de 9 kg si il s'agit d'une ancre moderne polyvalente type delta, ou kobra, ou spade, avec une dizaine de mètres de chaine de 8 au moins.
et une ancre légère de 3 kg avec cablot plombé (mais un court morceau de chaine+cablot, ça marche aussi très bien)impérativement Fortress et non les imitations qui n'en ont pas les qualités; mais cette ancre, très efficace dans le sable et dans la vase, peut se révéler nulle sur d'autres fonds; sinon, quel confort...
je n'ai pas l'expérience des ancres spade ultra-légères...

25 mai 2010
0

?
Dix mètres de chaîne sur l'ancre principale ? Et c'est tout ? :reflechi: :tesur: :oups:

A part ça, le câblot plombé c'est une bonne manière de faire dépenser exagérément ses sous au plaisancier :heu:

25 mai 2010
0

?
Avec 10m de chaîne tu mouilles dans 5m d'eau ?

25 mai 2010
0

je suis rassuré !
10m de chaîne et 50m de câblot, ça me va :langue2:

Le mouillage entièrement en chaîne n'est pas souhaitable pour diverses raisons, et pas seulement à cause du poids et du guindeau.

25 mai 2010
0

cas spécial
Le cas que tu décris, Erendil, est spécial et pas vraiment utilisable sur un quillard classique qui ne peut s'approcher de la plage, dans un lieu quelconque pas toujours choisi, avec de l'eau bien froide et une visibilité nulle ...

25 mai 2010
0

Ancre principale
J'ai 10 mètres de chaine de 8 sur mon ancre principale (d'abord une Brittany 12 kg, maintenant une Kobra II 12 kg) depuis plus de 20 ans.

J'ai aussi une CQR de 12 kg avec 50 m de chaine de 8. J'ai du sortir l'ancre un demi douzaine de fois, sans jamais dérouler plus d'une dizaine de métres de la fameuse chaine (la brittany et ses 10 m empennelée sur la CQR et le tout mouillé avec encore 10 mètres de la grande chaine).

Je ne mouille quasiment jamais dans plus de 3/4 mètres de fond. Je n'ai jamais eu besoin de mouiller dans plus de 5 mètres de fond.

Je me suis souvent posé la question d'une avarie grave genre dématage au vent d'une cote et de l'intérêt de mouiller en catastrophe, et j'en ai retenu que, dans la config des cotes méditerrannées, 10 m ou 50 m, c'est pareil. Vu les tombants qu'il y a, c'est quelques centaines de mètres qu'il faudrait pour pouvoir mouiller par exemple devant Sicié ou simplement au sud de Porquerolles, sans parler de Scandola ou des calanques de Cassis.

Jacques

25 mai 2010
0

10 m plus un cablot,
évidemment puisqu'il est apparemment nécessaire de confirmer l'évidence; je mouille depuis 40 ans avec dix mètres de chaine et 50 mètres de nylon, à la satisfaction générale, et sur tous les fonds possibles et imaginables; un mouillage entièrement en chaine n'est utile que si l'on se sert d'un guindeau électrique (et encore...)

25 mai 2010
0

Ben oui, un bon millier de fois...
Je redis, une britanny 12 kg devenu Kobra II, 10 mètre de chaine de 8. Une pate d'oie de 2 x 7 mètres.

Généralement je mouille de manière à avoir pied. Si possible avec de l'eau aux genoux (ce qui ne veut pas dire que l'ancre n'est pas dans plus d'eau, elle peut être à une trentaine de mètre de mes jupes). Si le vent souffle de la plage, ce qui est quand même le but généralement recherché, j'avance jusqu'à poser les ailerons, je descent, je porte l'ancre plus loin, et je pousse Erendil pour qu'il recule jusqu'avoir une 10aine de cm sous les ailerons.

Il m'est arrivé, dans du vent, de ralonger ma patte d'oie avec deux aussières.

Il m'est arrivé aussi, à Santa Manza, dans 35 nd de mistral, d'enterrer un petit grappin qui sert à mon kayak quand ma fille pèche avec, sur la plage avec un bois flotté en travers des branches et de passer trois jours comme ça (pour récapituler, il y avait 2 mètres d'eau, mon mouillage classique, et sur la plage le grappin enterré et une aussière entre le grappin et Erendil.

Ca a marché 20 ans commme ça, et l'année dernière, d'un coup, je n'ai pas arrêter de déraper même dans 80 cm d'eau. Ma Brittany ne se plantait jamais, sauf si je l'a prenais à la main pour la planter à la main. Une fois plantée à la main, elle ne dérapait plus.

J'ai remarqué que l'axe entre la pelle et la tige était trés usé, que cela créait beaucoup de jeu. Peut être que c'était çà, le problème.

J'ai la Kobra depuis quelques semaines. Je n'ai pas (encore ?) dérapé. On verra.

Jacques

25 mai 2010
0

Il faudrait peut-etre deja savoir ou notre ami navigue
Chez nous, 10m.... c'est le marnage par bon coefficient !
Dans ces conditions, c'est mini 25 m de chaine pour gére la différence de ht d'eau entre BM et PM.

Pour l'ancre, avec son bateau, entre 8 et 12 kg suivant l'inspiration, le tour de biceps du capitaine et ce qui peut rentrer dans la baille à mouillage.

25 mai 2010
0

mince
je ne mouille pas moins de 40 metres de chaine de 12...

meme dans 5m d'eau...

trop fort n'à jamais manqué

25 mai 2010
0

5m d'eau ?
Contrairement à ce qu'on pense, c'est quand il y a peu de fond que le problème de l'amortissement dans les rafales de vent et le clapot est le plus grave, car la chaîne est posée au sol et n'a pas d'effet amortissant.

Donc avec peu d'eau il faut tout de même une grande longueur de ligne et de préférence une ligne à amortissement, donc beaucoup de textile.

25 mai 2010
0

ho la la
à mon humble avis, le fil a dérivé très rapidement d'un sujet intéressant (quel type de mouillage pour un bateau de 8m et 3 t) vers un autre qui est résolu depuis longtemps (quelle longueur de mouillage); c'est dommage...
car 50 mètres de chaine de 14 sur une ancre qui ne croche pas, ça ne sert à rien (sauf à se casser le dos); par contre échanger sur les divers types d'ancre apparus il n'y a guère, ça pourrait être intéressant pour tout le monde...
bof, les mystères de l'âme humaine...

25 mai 2010
0

le débat le plus intéressant ... ancre ou ligne ?
L'expérience passée du forum me fait dire qu'un fil sur le choix de l'ancre (qui se termine souvent en pugilat) n'est pas plus intéressant que celui sur la longueur du mouillage (qui reste souvent raisonnablement courtois).

La raison est que le choix de l'ancre est en bonne partie affectif, alors que celui de la ligne de mouillage obéit à quelques règles qu'on peut expliquer avec rationalité :heu:

Pour les ancres proprement dites , on peut se faire une idée ici: www.hisse-et-oh.com[...]cle.php

25 mai 2010
0

Ancre et chaine
Oui, c'est un fait, les ancres nouvelles générations sont certainement très efficace. Mais avec la chaine qui va bien, le cablot qui va bien.
Je suis actuellement en train de refaire mon mouillage. J'ai une ancre plate 16 kg et 27 m de chaine de 12.
Je me rend compte au fur et à mesure des mouillage que je suis trop juste en chaine. J'ai dérapé 2 fois, cause chaine trop courte. Mon ancre n'était sans doute pas en cause.
Donc avoir une ancre au top, yes, mais avec la chaine qui va bien.
Pour ma part, je commence par changer la chaine, et l'ancre par la suite (sans doute une delta 16 ou 20)
Je pars sur 70 mètres de chaine de 10. (pouvoir mouiller dans 20 mètres de fond sans cablot...)

25 mai 2010
0

textile
oui, tu as surement raison...mais je n'ai pas confiance dans les épissures,ca fait toujours un point de rupture. un tort certainement...effectivement ca amortit.
Pour toi il y a un risque de décrocher avec 5 x la h d'eau sans textile? avec une forte houle?
Vais y réfléchir

26 mai 2010
0

En Méd ...
Avec la nouvelle manie des bouées protégeant les plages, les places par 5m de fond deviennent rares et celles avec 2-3m sont rarissimes en été.

Disons, que c'est souvent entre 5 et 10 mètres qu'on mouille, et parfois 15 mètres comme à Port-Man par exemple.

26 mai 2010
0

pour les 20 mètres
Je dis 20mètres, c'est sur que c'est un cas extrème, c'est a la limite le grand max, qui arrivera surement rarement...
Pour ma part, pour l'instant je navigue en Bretagne. Avec 1.9m de tirant d'eau, je prevoit au mini 1 mètres de plus, soit mini 3 mètres à basse mer. Par grand coeff, avec un marnage de 5 mètres, j'arrive à 8 mètres à pleine mer. Mais c'est vraiment le strict mini car ces places là sont rares... Je galère un peu pour les trouver... Et puis je préfère m'éloigner un peu des voisins, histoire d'avoir un minimum de tranquilité, donc vite arrivé dans les 10/15 mètres...
De plus, prjet de voyage d'ici 2/3 ans, donc anticipation.
Effectivement pour le textile...

25 mai 2010
0

70m de chaîne ...
50% chaîne 50% textile donne une bien meilleure tenue grâce à l'allongement du textile ... surtout s'il y a peu de hauteur d'eau ;-)

25 mai 2010
0

dsl nervermind
suis dsl, c était pas l'origine du fil!

26 mai 2010
0

En Med...
mouiller dans 20m d'eau c'est souvent prendre le risque de coincer l'ancre; 20m c'est á proximité d'une côte rocheuse,on ne voit rien et il y a presque toujours des gros cailloux en bas.
Donc, comme le dit dit Erendil, on mouille presque toujours dans 3/4m et souvent moins; pour un petit bateau comme le trident le mouillage mixte n'a que des avantages; comme pour des problèmes d'évitage on doit mouiller long á cause des gros bateaux on utilise beaucoup de cablot. Chez moi (10m, 3,2T et pas de fardage, le bateau, pas moi) je n'ai jamais eu de problème avec ma Brittany de 10/12 Kgs,(je n'ai jamais su exactement), 14m de 8 et du cablot á la demande, plus de 40m dans les mauvais coups.
Pas besoin de guindeau non plus dans cet ordre de poids.
Attention toutefois au "faux" sable dans certains coins; c'est une belle dalle jaune claire dure comme du béton; là on dérape avec 15N de vent, quel que soit le mouillage.

26 mai 2010
0

5x la hauteur d'eau ?
Toutes ces questions ne se posent que lorsque le vent est très fort.

Dans ce cas (vent très fort) , les tests montrent que avec moins de 6 fois la hauteur d'eau la majorité des ancres décrochent quand la ligne est tendue et avec des effort très grands (l'angle de traction sur la verge est trop grand). Dans cette situation, l'amortissement est critique, car il va limiter les pics d'efforts sur l'ancre qui risquent de la faire décrocher.

Avec une ligne de bien plus que 6 fois la hauteur d'eau, les bonne ancres ne décrochent pas (l'angle sur la verge reste sous le seuil critique), mais elles chassent doucement sans décrocher. Dans ce cas l'amortissement est toujours bienvenu, mais moins critique, puisqu'un effort excessif la fera plutôt chasser que décrocher.

Le raccord chaîne ancre est un point à soigner, en effet. Pour ce qui me concerne, j'ai mis un oeil galva et une manille de bonne taille.

26 mai 2010
0

La chaîne ne fait pas tenir l'ancre !
C'est une fausse idée reçue. Si ton ancre a chassée, c'est qu'elle n'a pas pu tenir sur le fond en question ou qu'elle n'était pas bien plantée.

La chaîne permet d'éviter le raggage. Peut être son poid aide lors du manœuvre de mouillage pour maintenir la verge à plat jusque l'ancre puisse s'enfouir.

A part ça, son poids n'a qu'un effet mineur (sauf le 100 kilos vers l'étrave lors de la navigation, qui ont un effet mesurable et indésirable lors de la navigation. )

En Méd j'aime la chaîne parce qu'il y a tellement de touristes qui n'ont pas la moindre idée de ce qu'ils font que ça donne un élément de sécurité: la chaîne ne se découpe pas facilement dans un coupe-orin !

26 mai 2010
0

il y a ce qui ne devrait pas faire débat et...
ce qui donne lieu à d'interminables débats...
Ce qui semble acquis,au fil du temps et des expèriences:lepoids de l'ancre principale(selon poids et taille du bateau)et la composition du mouillage(20/30 m de chaine,relié par une solide manille dont le manillon est assuré)Si guindeau prendre le système qui évite la manille de liason..chaine reliéé donc à un cablot polyamide(materiau élastique)et de 30/40 m de long.Simple,éprouvé,et le moins onéreux..poids de l'ancre:12kgs(voir règlementation avant sa refonte récente,avt division 240)
Le choix de l'ancre??inépuisable sujet d'études,d'essais,d'avis,de retour d'expèriences,..En 2010 il semble que kobraplastimo et FOBHP offrent le meilleur rapport qualité prix..tenue/prix....
Au final le mouillage "en soi" ne pose aucun pb:plus on peut "long et lourd"... et mieux ça tiendra....mais ds bcp de cas ce sera l'évitage entre voisins qui va poser des pbs ds les mouilages encombrés.Une solution possible(sterwen et ds bcp de mouilages en Méd;)envoyer une amarre à terre,(et ce splendide mouillage se transforme peu à peu en un quasi port!inévitable en pleine saison,et raison de plus de cultiver courtoisie, entr'aide,discrétion tard le soir et,ou,tot le matin,convivialité et échanges de tuyaux....y compris sur la tenue des mouillages!

26 mai 2010
0

Au delà d'une certaine taille
le mouillage mixte devient problèmatique, hélas, car j'en suis très partisan. Je précise : bateau de 15,50 m et 16 tonnes. Chaine de 12, ancre de 35 kg (Brake MPI). Le passage sur le guindeau de la chaine au cablot s'est révélé dangereux et très difficile, au point qu'il a fallu y renoncer et passer à 80 m de chaine. Le puits à chaine est en plus très mal conçu. On a ensuite si necessaire du cablot que l'on peut rajouter avec une manille qui prend la chaine de 12 par l'extérieur, mais ca reste batard.

26 mai 2010
0

François,
cela ne fonctionnait pas avec une liaison cablot/chaine via épissure ?

26 mai 2010
0

Sur mon Trident 80 en 79/80
J'avais suivi les prescriptions de la réglementation de l'époque, (que je trouve toujours très valables).

Ancre plate de 12 kg, 20 m de chaîne de 8 mm et 40 à 50 m de câblot de 12 ou 14 mm, en mouillage principal. Aujourd'hui j'utiliserai une Kobra de 12 kg.

Sur son Gib Sea 28 (8m50, 2.5/3 tns) mon fils à une Kobra de 14 kg avec &gt 40 m de chaine de 8 mm, plus un câblot.

Je n'ai jamais utilisé de ligne plombée pour mon ancre légère; 3 à 4 m de chaine de 8mm et 50 m de câblot me semblant tout aussi efficace et moins onéreux. Certaines revues nautiques abondent dans ce sens.

26 mai 2010
0

Quelles que soient les théories évoquées...
Il me semble tout de même, après plus de 40 ans de nav en Manche et diverses déconvenues vécues, que l'adage "trop fort n'a jamais manqué" ( sans tomber dans la monstruosité) reste toujours d'actualité.

Autre détail : Au lieu de se précipiter goulûment sur l'apéro après avoir balancé les apparaux, quels qu'ils soient,mieux vaut prendre deux minutes pour battre en ARR et s'assurer de l'accrochage de la pioche, et accessoirement observer la situation par rapport aux autres.

26 mai 2010
0

Très juste
Combien de fois a-t-on vu les gens qui arrivent dans un mouillage déjà encombré pour lâcher leur ancre sans même regarder ceux qui sont sur place, puis laisser une longueur de 1,5 la hauteur d'eau, sans se soucier si leur bateau va taper les autres lorsqu'on évite ?

Ils ne regardent même pas si ça tient.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Ecosse, convoyage en 2007

Souvenir d'été

  • 4.5 (77)

Ecosse, convoyage en 2007

novembre 2021