Ancre à vis - Hélicoïdale - Elliptique ?

Bonsoir à tous

Je voudrais poser un mouillage permanent… et le faire en ayant l'impact le moins important possible sur le fonds. Il existe pour ce faire, des ancres à vis... voici un topo sur le sujet : www.portcrosparcnational.fr[...]ony.pdf
Or ici, en Martinique, il est très difficile de trouver ces bêtes là, personne n'en a en ce moment… et vu les difficultés d'approvisionnement maritime en ce moment, je risque de les attendre longtemps… bref…
Il est aussi, et plus sûrement, possible de les faire fabriquer sur place par un artisan… or je n'ai ni plan, ni cotes… que quelques photos glanées ici et là…
Y aurait-il parmi ces nobles marins héossiens, quelque ingénieur naval, hydraulicien, ou bricoleur génial qui disposerait de plans… voir simplement de bons conseils ???

Merci d'avance !

L'équipage
14 oct. 2010
14 oct. 2010
0

Si tu cherchais
sur Google sous "helical anchors" tu devrais trouver pas mal de photos que tu pourrais donner à un fabricant. L'ennui serait de controler la fiabilité de l'ancre "fait maison". Nous en utilisons (je ne connais pas la marque) dans notre port. Ils sont supposés être si forts que, pendant les ouragans, on doit larguer un peu les amarres, pour qu'avec la marée haute le bateau ne soit pas submergé à cause d'une amarre trop courte.

14 oct. 2010
0

Comme d'habitude ...
j'ai lu attentivement le lien et les arguments présentés et ne peut constater que comme d'habitude, faute d'arguments irréfutables on triche !

L'idée du principe est très ancienne et a en effet fait ses preuves, mais les arguments commerciaux du site m'énervent :

  • En effet pas le moindre "plan"... pour se protéger des "copies" ?

  • Il n'est pas indiqué qu'il faut forcément faire appel à un plongeur pro pour une mise en œuvre fiable, car ce n'est probablement pas à la portée du plaisancier moyen...

  • Ni que ce système demande une surveillance annuelle pour être "garantie"...

  • Ni que ce n'est utilisable que dans des terrains (des fonds) bien particuliers...

  • Ni que l'argument de la bouée intermédiaire qui évite à la chaîne de racler les fonds est applicable à n'importe quel corps mort classique...

J'arrête là : encore un site qui compare ce qui n'est pas comparable dans le seul but de vendre sa soupe ! :-(

Les bons vieux blocs de béton classiques ont encore un bon avenir devant eux... avec une fiabilité qui n'est plus à démontrer ! :heu:

_/)

14 oct. 2010
0

il y en a à saint martin
... si tu peux faire le déplacement !
personnellement, je n'aurais pas grande confiance, vu l'état de celles qui sont retirées, hors d'usage, toutes tordues !

14 oct. 2010
0

Les ancres à vis
installées aux baléares dans le cadre "natura 2000" pour la protection des herbiers de posidonies ne sont garanties que jusqu'à 28 noeuds de vent. En juin 2009 à Fornells sur l'île de Minorque, 2 ancres ont dérapé lors d'un coup de vent de nord-ouest avec rafales à 40 à 45 noeuds. Il s'agissait de modèles avec axe central de 2m environ et lame hélicoïdale sur toute la longueur.

14 oct. 2010
0

Merci à vous :-)
Je pense avoir trouvé une piste avec un héossien sur place qui en a eu une pour un bateau de 10t… et jamais un soucis… à tel point qu'à la vente de son bateau, il a récupéré l'ancre pour le prochain. Je devrais récupérer au moins des photos précises. Si les choses se font… je tenterai un plan avec les cotes, en ligne pour de futurs besoins.

Les blocs béton, c'est bien, certes, mais difficile à manœuvrer et à construire quand on veux du lourd (il me faudrait 1m cube)… et vu le résultat d'une houle comme celle du cyclone Omar il y a 2 ans… tous les corps morts bétons des Trois Ilets ont été traînés jusqu'à la côte avec les bateaux… Remarquez… une ancre tire-bouchon serait sûrement restée… mais c'est au niveau du bateau que ça aurait lâché ;-)

L'avantage est de pouvoir la récupérer, la déplacer au besoin.
A St Martin en effet (un peu loin pour une ancre) les marina sont équipées de ces ancres… et vu les cyclones réguliers qu'ils reçoivent, ce choix ne doit pas être fortuit…

Certaines sont garanties pour 10 à 20t en traction… donc avec des bateaux de moins de 10t… il faut un sacré coup de tabac (genre classe 5) pour en venir théoriquement à bout (très théoriquement, vu que le bateau, lui, n'est pas garanti pour un classe 5 !!) :reflechi:

Après il va falloir soigner la galva… on verra ;-)
Merci encore de vos réponses :-)

14 oct. 2010
0

Expérience
J'en ai fait deux avec un copain serrurier pour un usage précis : mouillage à l'année dans le bassin d'arcachon dans une zone assechant presque. Bateau : un cata open de 8 m puis un Fugue 8,50 m. La première fois, j'avais mis une tige pleine dans les 16, ca s'était tordu sans lacher. La deuxième était faite ainsi : un tube de 15/21 de 1m avec en haut un anneau costaud soudé. En bas, un disque en acier de 30 cm de diamètre et 5mm d'épaisseur, ouvert selon un rayon et écarté dans le sens vertical de 5 cm pour faire pas de vis. Soudé à 10 cm de la pointe basse de la tige de 15/21.
On visse ça à marée basse, avec le moins d'eau possible, dans les 30 cm ca va encore, avec une bonne barre à mine, car à la fin, ca force vraiment. Tenue 2 ans sans problème. Je pense que si je reprends un cata léger, j'en embarquerais une pour laisser le bateau sans crainte quelques jours.
A noter dans un ordre d'idée très différent qu'en eau profonde, j'ai souvent mis des corps mort légers, dans les 250 kg, sur lequel j'attachais mon sportyak ( si, ca le fait) pour les amener sur place, et sur lequel je frappais une ancre de 20 kg avec 5 m de chaine. Une plongée pour allonger la chaine dans le sens des vents dominants, et on laisse s'enterrer. Selon les terrains, ca va bien. A Mayotte, en 6 mois, on voit plus rien. Tenue d'un Via 42 de 10 tonnes pendant 4 ans.

14 oct. 2010
0

vu le prix
Il est recommande d'en poser Trois et de les acheter a St Martin C'est la solution adoptée par un copain qui y a amarré un cata grand sud au Marin Naturellement comme tout il faut y faire de l'entretien

14 oct. 2010
0

ancrest
ou plastiplus

16 juin 2013
0

Est-ce que quelqu'un peut m'expliquer l'intérêt de mettre une chaîne si on annule son poids avec un flotteur pour éviter qu'elle ne rague sur le fond?

16 juin 2013
0

En plus l'argument du flotteur expliqué dans la brochure harmony est parfaitement applicable à un corps mort en béton. Moi personnellement je pense que ce n'est pas mal pour un mouillage de passage, mais je n'aurai qu'une confiance limitée pour un mouillage permanent. Les écolos feraient mieux de phosphorer sur la forme idéale que devrait avoir un corps mort pour servir de récif artificiel et d'abri aux poissons, car en particulier dans les eaux tropicales le bloc va vite être colonisé par les algues et peut devenir un petit récif artificiel si sa forme est adaptée.
En plus, ce qui ne me rend pas confiant c'est l'acier galva.En particulier avec une chaîne qui va raguer sur l'anneau. Je pense que cela veut dire que de tels systèmes ont une durée de vie assez courte et doivent être changés assez rapidement ainsi la corrosion marine inévitable n'aura pas eu le temps de faire son œuvre. Il y a des pays ou on immerge des vieux blocs moteurs acier ou en fonte coulés dans du béton. Cela me semble une bonne variante poids/volume, une faible empreinte au sol et avec un anneau inox surdimensionné, il n'y a aucune raison que cela cède un jour. Bon en cas de cyclone, de toute façon, il n'y a que les mouillages dans les trous à cyclone qui tiennent bien.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Eté norvègien

Souvenir d'été

  • 4.5 (133)

Eté norvègien

novembre 2021