America's Cup 2021

Pour suivre les courses, c'est par ici

L'équipage
10 mar. 2021
10 mar. 202110 mar. 2021
2

Super, les deux bateaux semblent avoir des performances proches.
Ce seront les départs et le contrôle pendant le parcours qui vont être déterminants.
Du vrai match race, on ne va pas s'ennuyer.
C'est là que ça se passe :


10 mar. 2021
0

En total adéquation avec toi, il n'est qu'à regarder les écarts sont infimes.


10 mar. 2021
1

Le pre-start est crucial, on retrouve le match race :-)


10 mar. 2021
0

C'est impressionnant ces départs! J'ai néanmoins l'impression que les italiens sont très fort sur ces pré-start! Ils ont fait de très beaux départs lors de la final PRADA. Espérons qu'ils arrivent à contrôler l'adversaire pour enfin ramener cette belle coupe en Europe!


2

Le plus difficile: atteindre le replay sans connaitre le résultat


10 mar. 2021
0

Deux régates superbes. Celles des califs m'avaient un peu déçu car les différences de vitesse des "bateaux" étaient trop fortes. Maintenant, ça va être un suspense infernal.
Comme dit plus haut, les départs vont être souvent décisifs car le contrôle peut s'imposer pendant les 6 legs. Ainsi que la MTO car Emirates semble préférer les vents généreux.
Il faut noter la technique de la Télé remarquable.
J'espère que les Kiwis conserveront la Cup...


Devpac:La coupe en Italie serait une belle chose pour eux, pour la coupe et qui sait pour monter un défi français (la proximité peut permettre de faire des économies sur la logistique)·le 10 mar. 17:55
10 mar. 2021
4

Forza Italia !
Bon sinon pour les passionnés, je recommande la chaine youtube Mozzy Sails qui est vraiment vraiment top.
Pero je note 2 infos importantes à l'issue de cette 1ere journée:
1) contrairement à ce que presque tout le monde annonçait, ETNZ n'est pas dramatiquement plus rapide que LR. C'est même très serré
2) contrairement à ce que je pensais, ETNZ est très bon dans les phases où il faut caper fort! La GV sublime de LR laissait penser que ce serait une arme très importante, mais cela ne sera pas le cas... Je me demande si le lof (tardif!) de LR après le départ 1 n'est pas lié à cette surprise par LR, qui pensait vraiment pouvoir tuer les NZ en étant sous le vent tranquille.


11 mar. 2021
0

images impressionnantes ! merci !


11 mar. 2021
0

Merci Jfloviou pour le site mais comme d'habitude in Englich avec sous titre French c'est à 😢. En France on a Marc Bouet voilesetvoiliers.ouest-france.fr[...]16a41a4


jfloviou:J'aime bcp Marc Bouet dont j'adore les livres notamment. Là dans la vidéo, il s'adresse plutôt au "grand public" je trouve: on apprend pas grand chose pour les plus passionnés. Mozzy Sail (effectivement en anglais :( ) c'est vraiment très très pointu. C'est un peu comme les vidéos de Yoan Richomme au dernier VG.·le 11 mar. 22:29
Adonnante:Bien d'accord avec toi c'est vraiment dommage de pas avoir l'équivalent de Mozzy sail mai c'est des compétences et du boulot surement un paquet d'heures. ·le 11 mar. 23:04
11 mar. 2021
-2

Etrange cet engouement pour ce drôle de sport qui ressemble plus à de la formule 1 qu'à de la voile ! Avec des budgets aussi astronomiques, ils n'ont qu'à en rajouter un peu, et plus besoin de solides gaillards pour faire tourner les moulins à café : l'intelligence artificielle et les algorithmes les remplaceront très bien et même les barreurs . Comme ça on aura une vraie compétition de Robots-Voile-Tech sans de ridicules humains à casque d'aviateur .
Les initiés de la Robot-America's Cup pourraient-il préciser s'il est nécessaire d'être un vrai marin à voile pour manoeuvrer les winchs et moulins à cafés de ces formules 1 des plans d'eau côtiers ou si un bon gars bien musclé de n'importe quelle salle de muscu pourrait faire l'affaire ? Grazie Mille !


totor:N'importe quel gars bien musclé peut faire l'affaire aux moulins à café. Je ne sais plus quel équipe avait embarqué des rugbymans pour le boulot, d'ailleurs.Cela dit, il ne suffit pas seulement de mouliner pour faire avancer le bateau vite , donc l'autre partie de l'equipage connaît " un peu" la voile quand même 😃.( Voir leurs palmarès 😉)·le 11 mar. 17:14
Adonnante:Ca me fait penser à Jean Galfione en 2007 embarqué comme grinder dans l'équipe de K-Challenge, une belle reconversion depuis. ·le 11 mar. 22:14
jfloviou:C'est nettement moins vrai pour cette coupe. Le changement des règles, la réduction considérable de la puissance hydrolique, font que les winchers de cette coupe sont tous des régatiers, physiques mais régatiers. Plus de rugbymen, bodybuilder ou perchistes. Ils ont des rôles au-dela du pur winch, même si bien sûr c'est *plus comme il y a 15/20 ans lorsque les winchers étaient tout en synchro. Au risque de paraître mono-maniaque, il y a une excellente video de Mozzy sail avec un wincher du bateau UK. Regarder notamment à partir de 38min où il parle un peu de son rôle au-dela de wincher: youtu.be[...]jU28ikc ·le 11 mar. 22:59
Adonnante:Encore une fois en total accord avec toi, on a testé une "bête" au winch 2 génois léger flingués dans les barre de flèche 😢 ·le 11 mar. 23:26
11 mar. 2021
0

Si ça régate ça va être dans la molle mais vu les prévisions météo pas sur qu'il puisse donner un départ, plus très sur de la limite basse de vent 6 nds de mémoire.


11 mar. 2021
0

Toujours en Anglais shit 😢 Par contre le film Wind avec la voile magique le woofer ou un truc dans le genre, j'ai le dvd dans mon bazard.


Nathis:toujours aimé ce film. de belles images, une histoire sympa, et la romance qui a le mérite de montrer la misogynie de ce milieu à l'époque. Seuls les dialogues français pendant les regates sont nuls. ·le 12 mar. 05:42
11 mar. 2021
0

Allez 2 très bons podcast Français, par l'ENORMISSIME Tip and shaft:
www.tipandshaft.com[...]ergent/
www.tipandshaft.com[...]-raget/


Adonnante:Yes le grand PYL . Météo annoncé par l'orga 6-9 kn wind direction NE variable SW marée basse 13h38 toujours parcours E. Une tricky course comme il dise je rajouterai shifty . plus que 4 heures. . .·le 12 mar. 00:03
12 mar. 2021
0

Pas de spoiler sur cette 3ème course, mais ces bateaux sont TRÈS impressionnants : naviguer à la vitesse du vent FOIS TROIS !!!


12 mar. 2021
0

victoire de luna rossa dans la 3eme régate.
Je ne l'aie pas encore vue.


Scotland:C'est pas forcément bien de spoiler pour ceux qui n'ont pas vu...Bon, les jours se suivent et se ressemblent presque : une course de folie et une autre, bien ch...te !Et je ne donnerai pas le score ! ah ah ...·le 12 mar. 05:51
12 mar. 202112 mar. 2021
0

2 à 2 à la fin de la 4eme.

Très étonnant le déroulement de ces régates.
Chacun leur tour d'avoir 400/500metres d'avance, le même jour, dans les mêmes conditions, sur le même bateau, avec le même équipage, et des départs très serrés.
Pour l'instant, celui qui emporte le premier bord de près, s'échappe et l'emporte avec une belle avance, sans retour possible du poursuivant.
Difficile à comprendre.

j'ai encore failli me planter à la visualisation des regates de ce matin, pas terrible le lecteur youtube.
Je démarre la première régate alors qu'elle est terminée. Puis, je change de support car je me déplaçe, la connexion se perd, revient, et je me retrouve à la position de temps indiquée en bas, sauf que je suis en direct dans la seconde régate
Voilà ce qui m'est arrivé lors des 2 premières et ma confusion qui a suivi.
Ils devraient, sur YouTube, couper la retransmission en 2 vidéos, une pour chaque regates. Ce serait plus simple de s'y retrouver en direct comme en replay.


12 mar. 2021
3

Pour le moment, resultat déjà historique pour un contender italien (sans oublier Spithill): gagner deux régates en phase finale. La fois precedente c'était le Moro di Venezia contre America Cube, ils en avaient gagnée une seule.


12 mar. 2021
-2

Par curiosité, j'ai regardé la première régate... On dirait un jeu vidéo, il manque le joystick pour faire mumuse ! Bref, sans intérêt pour moi.


12 mar. 2021
0

Chacun voit ces courses comme il le veut , néanmoins les phases de départs sont cruciales pour gagner , les 2 bateaux sont très proches , et cette Coupe a rarement été aussi indécise .
Pas sûr que ce soit aussi facile avec un joystick . Imagine toi ou quelqu'un , jouant comme dans un jeu électronique , une petite erreur , sur l'écran , le chavirâmes n'a pas de conséquence , en vrai , on a vu ce qui est arrivé à American Magic qui a perdu toute ses chances sur une seule manœuvre .
Comme dans Grand Thief auto , tu voles , tu tues les policiers , mais quand tu passes dans la vie réelle on se retrouve déphasé .


12 mar. 2021
0

LR a l'air d'avoir eu un problème à un moment ...


vannina:ils étaient déjà derrière quand le problème est survenu.·le 12 mar. 11:16
12 mar. 2021
-1

Une partie d'un article du Télégramme (pas de nom de journaliste)

La deuxième journée de la finale a vu les Italiens remporter la première course et les Néo-Zélandais la deuxième. Ils sont donc toujours à égalité (2-2). « La journée est très positive et se termine par un point chacun. Nous avons très bien navigué dans la première course, avec un départ convaincant, tandis que dans la seconde un bon départ ne nous a pas permis de rester sur tribord amure », précise Francesco Bruni un des deux barreurs du Team Luna Rossa qui poursuit : « Nous avons également commis des erreurs de manœuvre qui ne nous ont pas permis de garder le match ouvert. Cependant, la journée a été intéressante, j'ai hâte de regarder les données pour comprendre comment nous pouvons nous améliorer ».
Cette deuxième journée a prouvé une fois de plus que le départ était crucial et a souligné à quel point les deux équipes sont égales dans des conditions légères. La troisième devrait connaître les mêmes conditions : ça promet.
s l’intention de lâcher l’affaire.
Coupe de l’America. Team Zealand - Luna Rossa Pirelli : 2-2

Les jours se suivent et se ressemblent sur la 36e Coupe de l’America... ou presque. La deuxième journée de la finale a vu les Italiens remporter la première course et les Néo-Zélandais la deuxième. Ils sont donc toujours à égalité (2-2). « La journée est très positive et se termine par un point chacun. Nous avons très bien navigué dans la première course, avec un départ convaincant, tandis que dans la seconde un bon départ ne nous a pas permis de rester sur tribord amure », précise Francesco Bruni un des deux barreurs du Team Luna Rossa qui poursuit : « Nous avons également commis des erreurs de manœuvre qui ne nous ont pas permis de garder le match ouvert. Cependant, la journée a été intéressante, j'ai hâte de regarder les données pour comprendre comment nous pouvons nous améliorer ».

Cette deuxième journée a prouvé une fois de plus que le départ était crucial et a souligné à quel point les deux équipes sont égales dans des conditions légères. La troisième devrait connaître les mêmes conditions : ça promet.

Après un premier départ interrompu pour faire expulser certains spectateurs, c’est Luna Rossa qui entrait dans la zone de pré-départ sur bâbord. Alors que les bateaux se dirigeaient vers la limite bâbord, les Kiwis furent les premiers à virer de bord. Les Italiens ont, eux, attendu le moment parfait pour virer en dessous. C'était un point d'amure parfait pour les Néo-Zélandais. Premier coup de poing aux Italiens. Mais Team New Zealand était forcée de virer et les Italiens semblaient plus puissants dans les 9 à 10 nœuds de vent. A 20-22 nœuds au près, la vraie différence entre les deux était les virements plus rapides des Italiens gagnant quelques précieuses secondes à chaque manœuvre. À la porte 1, Luna Rossa était en avance de dix secondes. A chaque marque, les Italiens grappillaient des secondes.
Pour la deuxième vent un peu plus faible 8kn les Italien ne tienne pas en tribord après le départ, rate un empannage c'est plié.


12 mar. 2021
0

Le papier de Gilles Martin Raget sur cette deuxième journée:
voilesetvoiliers.ouest-france.fr[...]36be788


13 mar. 2021
0

Bon, de moins en moins intéressant... Il faut regarder les pré-départs aujourd'hui et c'est plié.

Très impressionnant de voir ces différentiels de vitesse ! Dans la 2ème, l'écart est monstrueux quand les vainqueurs (chut...) passent la ligne.


vannina:l'intérêt est aussi dans la capacité des compétiteurs à se refaire après une manche perdue.sinon, c'est sûr qu'une fois le départ fait, reste plus que la faute pour remettre du suspens. on verra demain!·le 13 mar. 07:05
13 mar. 2021
0

Dans la 4ème, je n'ai pas compris l'abattée de Luna Rossa sous le vent de New Zéland juste avant de passer la ligne de départ.
En vue aérienne, il semblerait suffisant de simplement longer la ligne jusqu'au top.
Peut-être l'impossibilité de ralentir un tout petit peu?


totor:AMHA, tentative avortee de " hooking " ( engagement sous le vent, qui donne priorite ). LR a remarqué qu'ETNZ etait en mode " deplacement " donc scotché a ce moment la, et donc tres vulnerable au " hooking " mais comme il redemarre rapidement, LR reprend sa route direction la ligne. Ca re-abat un peu par la suite le long de la ligne pour gagner du temps et surtout reprendre de la vitesse avant de loffer et prendre le depart.
C'est comme ca que je l'ai compris, en tout cas ...photo plus bas : ·le 15 mar. 00:00
13 mar. 202113 mar. 2021
0

Bonjour à tous, et bon week-end pour ceux qui y sont.

Ok, je vais être le vilain de ce fil, l’emmerdeur, le complotiste, bref, celui sur lequel vous allez pouvoir vous défouler.

Mais là, le doute qui commençait à naître en moi après la seconde journée, se confirme sur la troisième. Et je vais paraphraser le grand Loïc Perron « je m’emmerde ».

Je m’emmerde car encore une fois, aucune bagarre sur l’eau, mais là, même plus de bagarre au départ.
Il y avait plus de bagarre au départ du VG, avec meme un départ volé, c'est complètement fou.

Là, depuis 3 jours, et surtout ce matin, on a l’impression d'assister à des entraînements plutôt qu'à des duels.

Ils se partagent les victoires, une chacun chaque jour.

Premièr départ: pourquoi tnz reste si en dessous de la ligne de départ?

Seconde départ: pourquoi Luna rossa est il si loin de la ligne de départ?

Ensuite, comme dab, memes conditions de vents, mêmes bateaux, mêmes équipages, et 2 résultats complètements différents , sans aucune bagarre.

Perso, j’ai bien l’impression que les 2 syndicats, poussés en ce sens par leurs sponsors, ont conclu un arrangement pour faire durer le plus longtemps possible le grand cirque.

J’espère grandement me tromper, et que le jour 4 on verra, enfin, du vrai duel, le seul intérêt du match race.

Car là......


13 mar. 2021
0

Nathis "Je m’emmerde car encore une fois, aucune bagarre sur l’eau, mais là, même plus de bagarre au départ." si tu es un minimum objectif tu ne peux pas dire qu'il n'y pas eu sur les précédents départ de bagarre sur le 1er avec du vent de ~ 13kn, 33kn speed sur la ligne avantage de 15 mètres pour TNZ au vent, gros lof de LR suivi par TNZ, protest de LR no penalty à la sortie LN 100 mètres derrière, on connait la suite.
2ème vent ~ 15kn lead de 70 mètres pour LR. 3ème vent ~ 10kn, speed 30kn égalité sur le départ un coup LR un coup TNZ avant le 2ème bord ou LR sort TNZ. 4ème vent ~ 8kn speed 27kn, lead TNZ 5 mètres. 5ème vent 8kn à 40 secondes du départ grosse molle ETN limite archimédien à 14kn après départ lead LR 180 mètre.6ème vent 8-9kn LR à 15-20secondes du start est "collé à la piste" à 20kn TNZ à 30kn juste après départ lead TNZ = 190 mètres.


13 mar. 2021
0

J'étais passé à coté du debreif de Marc Bouet des duels 3 et 4 très intéressant:
voilesetvoiliers.ouest-france.fr[...]36be788


13 mar. 202113 mar. 2021
-2

Adonnante, visualise de nouveaux les videos des 2 cup précédentes en cata, et là tu verras de la bagarre sur les départs, acharnée même souvent,
Et pourtant, dans la version bahamas, il y en avait moins que dans la version san Francisco à cause des départs vents de travers.
Mais au moins, ça se cherchait, on poussait l'autre à la faute ...
là, rien.
Alors, faute à ces appendices enormes et affreux? ou autre raison?


Adonnante:Je pense que les foils y sont pour beaucoup question de sécurité et de se prendre un protest validé voir la fin de la vidéo de Marc Bouet ·le 13 mar. 17:05
13 mar. 2021
0

Personnellement, la dernière fois où j'avais trouvé vraiment intéressant l'América c'était lors de la remontée de 8-1 à 8-9. La, je regarde avec intérêt les résumés en 2 ou 3 minutes sur YouTube et ça me suffit.


13 mar. 2021
0

Il semblerait que les Italiens soient tombés dans une molle au départ de la 6. Ils étaient bien placés, en tout cas.
Autre chose,( un gars à soulevé cette question dans les commentaires YT) et peut-être une piste pour expliquer le retard accumulé du second à chaque fois : peut être que la trainée des voiles du premier affecte plus le second que l'on ne le pense. Comme exemple, je crois qu'il faut un délai de 2 minutes entre 2 avions au décollage ou atterrissage pour évacuer les perturbations.


Adonnante:C'est clair qu'il était super placé puis plus de vitesse 20kn alors que TNZ est à + 30kn. Le décryptage de Marc est intéressant. J'ai rêvé pendant ma sieste d'une manche cauchemardesque pour LR, j'espère que ce n'est pas prémonitoire . . . ·le 13 mar. 19:28
14 mar. 2021
0

Et pour rajouter un peu de suspense, la Météo !!!

Pas assez de vent ce matin, pas de course ce matin...

Bonne journée à tous !


14 mar. 2021
0

4eme jour de course, annulé, faute de vent.


Scotland:Pas réveillé, Nathis ? Info au dessus... 😜·le 14 mar. 07:33
14 mar. 2021
0

C'est pourtant beau de voir ces araignées qui flirtent avec les 90 km/h cependant quel régal c'était avec des monocoques au coude à coude luttant au 1/10° de noeud près dans le craquement du carbone, vieux,...... je regrette cette époque, pour mon plaisir il devrait y avoir l'Américas cup sur monocoque et un championnat du monde F1 voile


Scotland:Mouais, pas sûr que la mémoire joue un rôle "embellisseur", je ne dirai pas qu'elle va jusqu'à faire penser que CMA, mais sur les 34 éditions (je me suis arrêté juste avant la mise en place des catamarans AC 72), les perdants ont marqué AU TOTAL 14 points !!! La 1ère édition des 12 m JI en 1958 a constitué à regarder pendant plus de 3 heures à chaque fois deux voiliers arriver avec un écart supérieur à 11 minutes. 58, je n'étais pas né, mais ça n'a pas dû être super passionnant, non ? 3 heures pour voir une défaite annoncée...Ici, les pré-départs sont super à voir. La 2ème manche qui se termine avec un écart de 7 secondes était plutôt sympa, non ? Si on se base sur les deux dernières manches, c'est plutôt bof. ok.Encore une fois le pré-départ où l'un peut amener l'autre à tremper un peu sa coque, à avoir un réel déficit de vitesse est très sympa. Il semble, pour l'instant, qu'une fois devant, on y reste. Sauf erreur d'un équipage... Là, ils sont à égalité à 3 partout, cela veut dire que le perdant a déjà marqué plus de 6 fois plus de points que les perdants habituels. Rien n'est joué, et puis c'est la 1ère fois qu'ils se battent sur ce genre de "vaisseaux", ils vont progresser et peut-être arriver à se gêner de plus en plus ?·le 14 mar. 17:15
Scotland:Et pourquoi est-ce que l'on ne peut pas éditer son message, grrr...Je voulais écrire des écarts entre 7 et 11 minutes en 58...·le 14 mar. 17:17
CERIGO:La Cup la plus fantastique depuis longtemps a été celle de San Francisco sur les catas. La remontée des Américains avait été incroyable avec un chavirage des Kiwis évité à 1 ou 2 degrés de gite prés. Ca allait déjà très vite et toutes les techniques de régates étaient poussées au max et toujours à la limite. ·le 14 mar. 21:17
Scotland:Ah oui l'édition où le jury avait pensé préalablement à éliminer purement et simplement l'équipe américaine pour avoir triché lors des sélections sur AC45 ? Et où 2 régates furent annulées par le jury (trop de vent, pas assez...) alors que les kiwis étaient en tête ? Oui, pourquoi pas... (Ah au fait, pendant les sélections, un équipier mourut coincé après un chavirement, petit détail)Bon, on n'est pas obligé d'avoir les mêmes appréciations. Mais c'est vrai que cette remontée de 1-8 à 9-8 reste dans les annales... Vive Ben Ainslie...·le 14 mar. 21:40
14 mar. 2021
0

Si l'on en croit Windy ça doit courir sans problème vent NE 9-14 kn grand soleil 21°

Un avis sur les duels et les deux protagoniste: voilesetvoiliers.ouest-france.fr[...]c8c7d12


14 mar. 2021
4

En fait, faudrait des pre-departs de 20 minutes, et des courses de 2 minutes.
On y gagnerait en spectacle ! 🤓


Nathis:oui, tout a fait·le 14 mar. 21:18
tdm2023:Faudrait que la ligne d'arrivée soit juste derrière la ligne de départ, mais qu'il y ait beaucoup plus de manches. Et mettre des bouées à enrouler dans la zone de pré-départ aussi !·le 14 mar. 22:44
14 mar. 2021
0

Je ne suis pas assez calé en match race mais sur des bateaux aussi rapides , est ce que un départ travers au vent avec , ensuite , comme au Bermudes sur les AC 45 , des bords de près et de portants , ceci pour éviter de trop favoriser le bateau qui rentre en bâbord et qui est quasi sûr de gagner sans faire de faute , ne serait pas la solution ?


15 mar. 2021
1

Photo pour Polmar plus haut , a propos du depart de la manche 4 :


Polmar:C'est bien sur cet instant que j'avais écrit. Mais pas de réponse à pourquoi LR a-t-il autant abattu?·le 15 mar. 08:01
totor:Si, je t'ai répondu plus haut, sous ton message qui en parle ( mais posté la photo ici, on ne peut pas mettre une photo dans les commentaires)·le 15 mar. 23:43
15 mar. 2021
0

manche 7 : très joli départ, à regarder absolument.


15 mar. 2021
0

vraiment à regarder!
les trois premiers bord très intéressants


vannina:donc regardez la manche 7!(pratique ce confinement strict chez soi quand il y a en direct la course :) )·le 15 mar. 04:39
Adonnante:Magnifique ·le 15 mar. 04:46
vannina:on recommande vraiment à ceux que ces régates ennuient de regarder ces deux manches!·le 15 mar. 05:26
15 mar. 2021
0

@Safioran : 4 victoires bâbord puis les 2 dernières toutes les 2 tribord !
(et je ne parle pas des 2 dernières... Magnifique départ de la manche 7 !)


Scotland:Merci pour ce -1, mon commentaire ne faisait que répondre à cette phrase "ceci pour éviter de trop favoriser le bateau qui rentre en bâbord et qui est quasi sûr de gagner sans faire de faute", mais j'ai peut-être loupé des faits alternatifs, tous ceux qui gagnent sont peut-être entrés bâbord...Allez, qui est le courageux qui vient s'expliquer ?·le 15 mar. 08:05
15 mar. 2021
0

Bull shit 😢 😢


vannina:incredible, isn't it?·le 15 mar. 05:37
vannina:ils nous l'annulent cette manche, ou pas?·le 15 mar. 05:41
Adonnante:non je pense pas ·le 15 mar. 05:43
vannina:c'est quand même très spécial, la torture kiwi.·le 15 mar. 05:44
Adonnante:Mon cauchemar se réalise ·le 15 mar. 05:44
vannina:je suis bien contente de ne pas avoir de favori : j'aime l'idée d'une victoire européenne, mais je préfère les horaires NZ. donc mon cœur ne s'est pas emballé! ·le 15 mar. 05:55
Adonnante:J'ai rêvé pendant ma sieste d'une manche cauchemardesque pour LR, j'espère que ce n'est pas prémonitoire . . . ·le 13 mar. 19:28. C'est au sens propre j'ai vraiment rêvé du déroulé de ce qu'il s'est passé sur l'eau pour TNZ puis LR honnêtement ça me fait tout bizarre. Pourquoi je rêve pas du tirage de la loterie. ·le 15 mar. 12:11
15 mar. 2021
0

Excellente journée !!!!!

Et chut pour les résultats si possible... 🙏


vannina:on a rien dit! à part qu'il faut les regarder, ces régates. ·le 15 mar. 05:56
Adonnante:c'est vrai ça on a rien dit on est mignon juste que c'est incroyable bonne journée, bonne soirée pour d'autre. ·le 15 mar. 06:02
Scotland:Et c'est très très bien !!! Merci à vous de la part de ceux qui ne les ont pas encore vues...·le 15 mar. 08:05
15 mar. 2021
1

J'ai suivi les 2 régates en direct, les départs ont attiré mon attention, puis, une fois capté j'y suis resté. Du coup c'est dur dur de se lever ce matin.
Je ne comprends pas toutes les tactiques dans les bords à tirer, dés fois ils se contrôlent, dés fois ils se lâchent. Le côté gauche du plan d'eau semble le plus favorable dans la manche 8 avec une légère rotation.


15 mar. 2021
0

Manche 7, fin du 2ème bord (portant) LR profite d'une superbe adonnante.
Début du 3ème bord (au près), LR s'enferre tribord amure dans ce qui est un refus au même endroit, ce qui permet à NZ de s'échapper bâbord amure, et passer devant.

L'analyse après course a dû être chaude pour le tacticien de LR.


15 mar. 2021
0

Je suis cardiaque mais je regarde quand même et en direct même pas peur 😉

voilesetvoiliers.ouest-france.fr[...]655ac04


15 mar. 2021
1

Deux manches avec des shifts majuscules en manche 7 , ou LR en tête se fait avoir sur un mauvais bord .
Dans la manche 8 , ça a été la roulette , russe pour le perdant .
Bilan , le break est fait sur une météo merdique qui a donnée des points injustement AMHA .


15 mar. 2021
0

Comme en monocoque classique par des brises évanescentes.
Si on arrête le bateau, impossible de se recréer le peu de vent apparent suffisant pour tenir gonfler les voiles, en particulier le spi.
Il ne reste plus alors qu'attendre que le vrai vent revienne.
Gratter le mât peut aider! ;-)


Adonnante:ou siffler ·le 15 mar. 16:59
philou2:J'ai essayé mais ça n'a jamais été concluant.·le 15 mar. 17:31
Adonnante:J'ai compris il faut gratter le mât en sifflant 😉 ·le 15 mar. 17:55
tdm2023:Tu prends l'équipier le plus lourd, et avec de l'élan il s'envoie le plus fort possible dans l'épontille (dans le sens de la marche).. Pas sûr que ce soit possible sur les AC75..·le 15 mar. 18:05
15 mar. 2021
0

Je n’ai pas compris pourquoi dans le 3e bord de la Manche 7 LR à laisser partir TNZ seul sur tribord au lieu de le contrôler.
Je pense que c’est cela qui leur a coûté la Manche.


Adonnante:Je suis ok avec toi philou pas de marquage assez serré sur ce coup la et manque de bol ETZ prend une ado·le 15 mar. 18:36
15 mar. 2021
0

Marc Bouet donne son analyse: voilesetvoiliers.ouest-france.fr[...]655ac04

le texte est en parti mauvais,il ne dit pas ce qu'il dit dans la vidéo, le plan d'eau c'était le parcours E celui utilisé pendant les régates sous covid niveau 3 avec plus de vent c'est vrai. Il est d'accord avec nous sur le marquage léger de LR en 7ème, je vais proposer mes services à V&V 😉


15 mar. 2021
0

La rediff à 1h30 cette nuit pour ceux qui ont raté ça sur Canal : bit.ly[...]3bNmQqE


Adonnante:J'imagine qu'il faut être abonné ? les commentateurs ? ·le 15 mar. 21:42
15 mar. 202115 mar. 2021
0

Le live du 6ème jour, régates 9 et 10 le mardi 16 mars dans 4h ici:

4h du matin chez nous...

C'est préférable de voir la course complète car le montage en résumé est assez médiocre, des images chocs, mais la tactique, les sautes de vent ne sont pas expliquées...il a plus d'émotions (des commentateurs) exprimées que d'explication

Ils sont à 5 victoires à 3, donc celui qui a 5 peut finir la course aujourd'hui en arrivant à 7 victoires, celui qui a 3 peut se mettre à égalité en gagnant les 2 manches. 5 à 5.

Le breifing du matin est à lire...du vent faible est prévu. A priori le parcours sera le C, avec une saute de vent au SW qui montera à plus de 10nds à venir.


vannina:pas sûr qu'il y ait assez de vent aujourd'hui! en revanche demain mercredi il y en a.·le 16 mar. 00:02
vannina:finalement il semblerait qu'il y ait un peu de vent en fin d'après-midi. une course, voire deux possibles. www.nzherald.co.nz[...]AFFL6M/ ·le 16 mar. 02:45
15 mar. 202116 mar. 2021
0

Je viens de regarder les deux manches, et bref, depuis le début, on s'est tous planté 🤓:
- celui qui part bâbord est favorisé : apparemment non
- celui qui gagne le départ gagne la course: non plus !
- une grosse erreur du concurrent suffit pour gagner : non,par contre, faut juste pas faire la même ! 😁
- " je m'emmerde" dixit Peyron . Pas moi aujourd'hui ! 😂
En gros, comme dirait l'autre : " je sais que je ne sais rien 😬"

Mais les Italiens méritaient 1 point aujourd'hui pour la dernière manche, ils se sont gaufrées sur une molle ( ou virement raté ) alors que les Kiwis se sont posés là où vraiment, ils auraient dû savoir que ça deventait.
J'ai pas regardé les commentaires à la fin, quelqu'un sait le fin mot de l'histoire pour le problème de vrillage de génois des Italiens ?
A souligner quand même que les Italiens avaient un génois 2 taille au dessus des Kiwis dans la première, qui explique à mon avis pas mal leur déficit de vitesse de +/- 2/3 noeuds.


16 mar. 2021
0

manche 9 : rien que pour le départ, les premiers bords (près, portant) : à regarder!
la fin du premier bord de portant est une merveille.
le deuxième bord de près est aussi superbe
la suite, euh comment dire? impossible de ne pas se répéter : magnifique spectacle.

je suis résolument hostile au fait que cela s'arrête au bout de 7 régates gagnées!


Adonnante:Bien d'accord avec toi ça va trop vite sur l'eau plus de manche genre 11 . . .·le 16 mar. 05:17
vannina:durant un confinement strict, c'est plaisant de savoir que chaque après-midi de 14 à 16 heures il y a la coupe. réflexe très égoïste donc. surtout qu'on risque de le prolonger ... donc 7 manches c'est pas assez, on fait comme au tennis : trois sets de 6 manches gagnées avec tie-break!·le 16 mar. 05:48
Adonnante:Une journée de plus dans tous les cas . . . j'en dit pas plus pour les "flemmards" qui vont regarder en replay 😉 ·le 16 mar. 06:06
16 mar. 2021
0

Heureusement effectivement qu'il y a eu plus de spectacle aujourd'hui et hier.....

Cela parait compliqué pour les italiens qui semblent ne plus réussir à garder un avantage quand ils en ont un.
Les NZ ont ils trouvé une solution miracle entre le day 3 et le day4?


vannina:le problème est simple : à la moindre faute des italiens devant, les kiwis passent. et l'inverse n'est pas vrai. donc la moindre bascule de vent défavorable suffit pour que les NZ gagnent : leur bateau est bien plus rapide. et ils se battent bien, les italiens, mais il leur faut être parfaits.·le 16 mar. 09:25
16 mar. 2021
1

Sans doute la manche (9 ) la plus disputée mais ce n'est vraiment pas intéressant coté tactique. Nous avons plus de situations à gérer dans nos régates locales d'une dizaine de milles.


totor:Comme caler la bouteille de pinard et trouver le couteau à saucisson , par exemple ?😁😁😁🙄·le 16 mar. 23:29
16 mar. 2021
0

Quand les deux concurrents se sont posés faute de vent. Impossible de redécoller avant d'avoir atteint plus de 15 nds.
Un truc m'a surpris, les deux ne gardent qu'un foil immergé.
Est-ce que mettre les deux foils à l'eau n'augmenterait pas la surface portante? Pour diviser par deux la charge "foilaire" (semblable à la charge alaire des avions), et donc de décoller avec moins de vitesse. Puis une fois en l'air, rentrer le foil au vent.

J'imagine qu'ils ont essayé à l'entrainement; et certainement sans succès!


yantho:Bonjour, peut-être trop de trainée hydrodynamique avec deux foils et vitesse de décollage plus difficile et plus longue à atteindre ..?·le 16 mar. 09:28
16 mar. 2021
0

Le choix du plan d'eau a joué un rôle très important car ce plan d'eau concentre des variations et des sautes de vents et de courants extrêmement aléatoires et les Kiwis le connaissent bien .
Dommage pour les Italiens et Jimmie Spithill qui font une Cup magnifique , mais Peter Burling a le c.l bordé de nouilles et devrait surveiller attentivement sa femme .
Pour moi , c'est bâché , les neo zed vont la garder même si cela me parait injuste au vu de ces régates .


moutick:entièrement d' accord, ils connaissent parfaitement le terrain, c'est comme si on faisait une course dans le Golfe du Morbihan...!!·le 18 mar. 17:34
16 mar. 2021
0

La 10ème manche sera ici, dans 4h environ. Dans le brefing on aura je pense le plan d'eau, en espérant que le vent y sera stable pour favoriser enfin les Italiens.
Je me demande si les Kiwis, n'ont pas une peinture spéciale sur la coque pour glisser sur l'eau quand le vent baisse, alors que les Italiens freinent et perdent 10nds quand le vent baisse un petit peut.


Scotland:Ah non, tu t'es peut-être trompé dans le décalage. La première course si elle démarre rapidement, c'est vers 4h15 du matin donc on a 2 heures de sommeil en plus !Et peut-être la dernière fois qu'on les voit se tourner autour ? La manche d'aujourd'hui était géniale pour cela. Et la visualisation des flux d'air 👍👍👍·le 16 mar. 22:43
16 mar. 202116 mar. 2021
0

Pour ce 7ème jour, encore du petit temps. De la brise pour le lendemain ...La course va se dérouler sur l'espace A

Mar 17: Race 10 and 11*
Mar 18: Race 12* and 13*
"*" = si nécessaire!!!

Départ entre 4 et 6h de l'après midi la bas .
A 23h ce 16 mars ici en France, il est 11h la bas le 17 Mars.

Départ vers 4h du matin pour nous le 17 Mars.

Qui va regarder le direct?


16 mar. 2021
1

Le point d'aujourd'hui ne me paraît pas mérité 😠. Être du bon côté du plan d'eau pour la bascule parce que le concurrent en tête t'as forcé à y être , c'est pas un choix tactique, et pourtant ils ramassent les lauriers.
Chapeau aux Italiens pour leur course quand même !!!
A voir si la chance tourne, parce deux jours d'affilée de scoumoune, ça fait beaucoup...


vannina:c'est mérité si on considère que la majeure partie du job a été faite il y a longtemps : avoir le bateau le plus rapide, ce qui permet de profiter de toutes les occasions. Luna Rossa ne peut pas de son côté faire autrement qu'avoir des parcours parfaits.·le 16 mar. 23:40
17 mar. 2021
0

Et c'est parti !!! 👍


17 mar. 2021
0

C'est très calme par ici...

Bon, ce qui se passe en NZ, reste en NZ, apparemment.


vannina:y'en a qui bossent!en regardant la coupe, quand même :)·le 17 mar. 05:16
Scotland:Ah, tout de même !!!Bon, ici, encore un petit dodo et ce sera le boulot !Très bonne journée à tous 👍·le 17 mar. 05:24
17 mar. 2021
17 mar. 2021
0

allez, pour la route!


17 mar. 2021
0

Pour une route longue et pavée d'embuches. voilesetvoiliers.ouest-france.fr[...]c00688c

Bravo à TNZ Bravo à LR.


17 mar. 2021
0

Je me suis endormi dans mon fauteuil avec la tablette sur les genoux ...Pour une veille attentive ...c'est loupé.
Je viens de regarder le Replay. OK c'est plié. On verra la prochaine fois


17 mar. 202117 mar. 2021
1

J'ai rien suivi mais je suis contente pour les NZ... ;-)

Peter Burling sait que Team New Zealand - emmené par son légendaire big boss Grant Dalton - vient de réussir un triple coup énorme, préparé depuis de longues années, à savoir : 1/ gagner la coupe en 2017 sur les multicoques imposés par les Américains en faisant oublier le traumatisme de 2013 (défaite des Kiwis 9-8 après avoir mené 8-1 à San Francisco) ; 2/ Réinventer les monocoques et les imposer de nouveau sur l’America’s Cup, à l’inverse de ce que voulaient les Américains qui ne juraient que par les multis ; 3/ Gagner encore la Coupe en tant que Defender, à la maison, à Auckland, devant un public en délire. Le triple pari était plus qu’audacieux. Il est réussi. Bravo les Blacks !


17 mar. 2021
0

Belle course des NeoZed
Les deux concurrents voulaient la droite du plan d'eau, et le départ au "com" des deux le prouve.
ETNZ a parfaitement géré le placement (en virant de bord) et le timing (en virant tardivement). LR avait un moins bon timing, il a laissé la porte ouverte et est parti plus lent.
ETNZ est parti du bon coté, plus vite comme le prouve le -10m seulement après le virement de bord (alors d'un virement de bord la perte est facile 50m).
Comme le coté droit s'est bien avéré favorable, la messe était dite...


17 mar. 2021
2

Sur les premières régates, je trouvais meilleur le barreur italien mais ensuite le Kiwi a été excellent, aidé aussi par un vent plus favorable pour lui.
Je sui ravi que la coupe reste en NZ, ce petit grand pays loin de tout, (sous nos pieds) , aux habitants si aimables envers les étrangers (quand il peut les recevoir...). Bravo à mes amis de là-bas, Glenn, Karen et les autres.


17 mar. 2021
0

Point mérité pour les Kiwis dans la dernière manche, c'est vrai que les Italiens ont un peu "tricoté à l'envers" ( mauvais côté du plan d'eau au départ, resté dans le devent pendant trop longtemps, etc ).
Pour la coupe en général, peut-être que les Italiens ont laissé passer plusieurs chances de bien couvrir les Kiwis quand ils avaient l'occasion. A l'inverse, les Kiwis ont très souvent couvert leur place quand ils étaient devant.
A mon humble avis, les Italiens ne pouvaient gagner qu'au début, quand ils étaient sur la lancée de la Prada Coup, avec les Kiwis encore " verts". Plus ça allait, plus les Kiwis ont rattrapés leur retard en expérience en course.
Dommage pour les Italiens, ils ont fait un bon parcours et auraient mérités une victoire, et ça aurait permis des horaires de retransmission décents pour nous ! 😁


17 mar. 2021
1

Les Kiwis ont été meilleurs en terme de tactique de course, ils semblaient également un peu plus rapides.
Dommage, cela aurait été sympa de voir la coupe se courir de nouveau en Europe !!!!


17 mar. 2021
0
18 mar. 2021
0

Rien ne vous étonne ?
On dirait le monde d'avant sur ces photos... pas un seul masque !
Tant mieux pour eux. L'avantage d'un petit pays insulaire.
Si l'Italie avait gagné, ça aurait été bien différent !


moutick:on pourrait revivre sur les 2/3 de la France, normalement sans masque...!!·le 18 mar. 17:36
18 mar. 2021
0

ca commence quand ?

;-)


totor:Dans 4 ans, normalement 😊·le 18 mar. 20:56
19 mar. 2021
1

C'est parti pour les préparatifs de la prochaine :
"Ineos Team UK sera le challenger de Team New Zealand"
www.ouest-france.fr[...]7192653


Adonnante:C'est ce qu'on entendait dans les coursives de la Cup suite à la forte dégradation des relations entre TNZ et LR. Pour répondre à Jjeronimo j'aurais tendance à lui répondre ça ne s'arrête jamais 😉 Totor on va pouvoir ouvrir bientôt un fil préparatif, mercato, évolution Cup pour la prochaine ·le 19 mar. 09:32
19 mar. 2021
2

Comme dit plus haut , c'est reparti , le COR n'est jamais que le mouton qui va se faire tondre par un défender qui ne pense qu'a conserver son trophée .
Je ne suis même pas sûr que Luna Rossa sera de nouveau challenger , il doit être furieux de s'être fait rouler dans la farine .
Si personnellement je suis fan de ces régates , vitesse , tactique , agressivité et technologie , je suis dégouté de toute les manœuvres politiques qui entourent ces défis pour milliardaires .
Soyons sérieux , a 120 millions de dollars le concurrent X 4 concurrents = 500 millions de dollars pour 50 régates de 25 minutes ça fait 10 millions de dollars la régate de 25 minutes ........
Comme dit par Marc Bouet , il n'y a aucun milliardaire français qui s'intéressera a ce genre de jeu , nous n'avons pas la folie pour jouer à ce genre de casino .
Laissez moi vous dire ce qui va se passer prochainement :
Les Néo Zed ont décelé des points de jauge qui peuvent leur donner de l'avantage . Ils vont travailler pour bien les maîtriser et informer le plus tardivement possible le COR qui se fera battre encore une fois , ils vont encore proclamer que ce sont les meilleurs régatiers du monde et auront ainsi satisfaits leur égo .
L'étrange mélange d'une jauge absconde et de règles manipulées par un concurrent guidé par le seul désir de ne pas perdre , AMHA ne présente aucun intérêt sportif .


Adonnante:Eh oui Safioran rien de neuf à ce niveau depuis 1857 pour le reste + 1 ·le 19 mar. 10:36
19 mar. 2021
1

Il court le photographe de la coupe, quand il est sur terre...il va vite, quand il est sur l'eau !!
Très sympa cette vidéo, à voir absolument, on ne s'ennuie pas !!

voilesetvoiliers.ouest-france.fr[...]cb9d13e


19 mar. 202119 mar. 2021
1

Voilà, les grandes lignes du nouveau protocole et le futur COR annoncés :
voilesetvoiliers.ouest-france.fr[...]d032e49

Les anglais en challengers. Règlement favorisant la baisse des coûts et l'émergence de nouvelles équipes. Priorité aux équipages nationaux... Même classe AC75, un seul bateau. Épreuve pas forcément localisée en Nouvelle Zélande...

De bonnes idées à mon sens


19 mar. 2021
1

Baisse des coûts : ce genre de chose reste du domaine du veux pieux... mais ça fait du bien de le dire.
Emergence de nouvelle équipe : avec la limitation à la construction d'un seul bateau, il y a clairement un bonus énorme à ceux qui son déjà sur place. A moins qu'un design package + simulateur + xxx permette vraiment à une équipe de rentrer dans la compétition.


19 mar. 2021
0

La baise des coups , ça c'est sûr , Grant Dalton est un filou de première .
Tous les challengers et défendeurs de cette dernière Cup ont déjà l'expérience avec les bateaux déjà construits .
American Magic a 2 bateaux
TNZ a 2 bateaux
Prada a 2 bateaux
Inéos a 1 bateau et une maquette de 15 m .
Imaginons la France qui lance un défi , avec 1 seul bateau , leur retard technologique , ils seraient refait .
La nationalité de l'équipage , itou , avoir le passeport de puis 3 ans , je suis mort de rire .
Je préférais l'ancienne règle qui imposait que la technologie et la construction devait être du pays du défi , ça m'éviterais d'avoir tous ces français qui travaillent pour les défis étrangers , et de voir nombre d'entreprises françaises sponsoriser l'excès memes défis , n'avez vous pas l'impression que l'on a été pillés .....
laissons les anglo-saxons jouer entre eux .


19 mar. 2021
1

Extrait de la News Letter N° 256 de Tip & Shaft du grand PYL

CE QU'IL FAUT RETENIR DE LA 36E COUPE DE L'AMERICA

La 36e Coupe de l’America s’est achevée mercredi par la victoire 7-3 d’Emirates Team New Zealand face à Luna Rossa Prada Pirelli. Tip & Shaft dresse un premier bilan de cette édition en compagnie d’experts impliqués sur cette campagne : Martin Fischer, Francis Hueber et Philippe Presti pour Luna Rossa, Gautier Sergent et Antoine Guillou pour Ineos Team UK, Arthur Rozand pour American Magic. Avec l'aide, également, de deux observateurs attentifs, Bertrand Pacé et Franck Cammas.

Les spécialistes de l’épreuve ne cessent de le répéter à longueur d’éditions : le vainqueur de la Coupe est toujours celui qui a le bateau le plus rapide. Ce qui s’est encore vérifié sur cette 36e édition : "Les Kiwis avaient un net avantage, et encore, je pense que ça aurait été encore plus flagrant dans la brise, résume Antoine Guillou, qui faisait partie, aux côtés de Benjamin Muyl, du design team d’Ineos Team UK. Les Italiens ont eu la chance d’avoir les conditions qui leur étaient plus favorables, ce qui leur permettait de capitaliser sur leurs bons départs, mais au fur et à mesure des régates, les Néo-Zélandais ont comblé leurs manques, notamment sur les virements, et leur avantage de vitesse a fini par payer."

Franck Cammas, skipper de Groupama Team France sur la 35e Coupe, ajoute : "La différence de vitesse n’était pas énorme, mais suffisante pour permettre aux Néo-Zélandais de gagner, même en partant derrière. On sentait bien que les Italiens essayaient d’écarter les bras pour les empêcher de passer, ce n’était pas le cas quand les Kiwis étaient devant."

Ce potentiel de vitesse supérieur a en effet sans cesse mis la pression sur des Italiens qui, du coup, sont parfois partis à la faute. "Dès qu’ils faisaient une erreur, ils la payaient cash, il aurait fallu qu’ils ne fassent que des régates plus que parfaites pour l’emporter", note Gautier Sergent, patron de North Sails France, détaché au sein du défi anglais sur le Coupe. La journée de lundi, qui a permis au defender de faire le break, de 3-3 à 5-3, après deux manches que Luna Rossa a pourtant eu l’occasion de remporter, aura en ce sens été décisive. Ce que concède Philippe Presti, coach français du challenger italien : "C’était le jour pour faire le hold-up. Il nous a manqué un peu de réussite, à 5-3 en notre faveur, on aurait pu bousculer la hiérarchie.

Le système à deux barreurs mis au point par Luna Rossa a-t-il atteint ses limites quand il s’est agi de résister à la pression néo-zélandaise ? "Ça a fonctionné tant qu’il n’y avait pas une décision à prendre de façon rapide, j’ai trouvé le processus de décision chez les Kiwis plus tranchant", répond Bertrand Pacé, sept campagnes de Coupe à son actif.

La parole est à la défense, en l’occurrence à Philippe Presti : "Nous en avons avons tiré profit sur les phases de départ, le fait d’avoir deux barreurs de match-race permettait d’être réactif, par contre, quand ce barreur de match-race passe la moitié du temps à regarder le foil pour essayer de maintenir sa hauteur par rapport à l’eau, il ne voit rien d’autre, ça draine de l’énergie et de la concentration sur une tâche très mécanique. Donc ce qu’on a gagné d’un côté, on l’a perdu de l’autre."

"La force de TNZ, c’est leur
capacité à prendre des risques"

Pas de regrets cependant dans le camp italien où l’on reconnaissait la supériorité de l’AC75 néo-zélandais, tous nos experts louant le travail du design team dirigé par Dan Bernasconi. "Ils ont fait un travail magnifique d’ingéniosité, de détails et d’innovations. Partout, ils ont poussé le design jusqu’au bout", confie Francis Hueber, architecte spécialisé en CFD (mécanique des fluides), qui faisait partie du design team de Luna Rossa.

"La force de TNZ, c’est leur capacité à prendre des risques et d’aller là où d’autres équipes n’osent pas forcément aller. Ils n’ont pas gagné parce qu’ils ont eu une idée incroyable que les autres n’ont pas eue, ils ont gagné parce qu’ils ont tout fait un petit mieux, analyse Antoine Guillou. On le voit notamment sur leurs petits foils : chacun savait que ça allait bien, mais on avait tous un peu peur que ça ne marche pas dans le petit temps ou qu’on ait des soucis de cavitation. Ils ont su trouver des solutions pour que ça fonctionne."

Arthur Rozand, qui faisait partie du design team d’American Magic, ajoute : "On s’attendait à ce que les petits foils les gênent dans les phases de manœuvres ou d’instabilité, notamment dans le petit temps, mais en fait non, ils sont parvenus à garder un bateau très performant, preuve qu’ils avaient d’autres composants leur permettant de rattraper ce petit défaut."

Dont, selon Gautier Sergent, "un super package aéro, avec le pont abaissé pour gagner de la surface de grand-voile et un cockpit dessiné de façon à avoir un écoulement très propre." Et le patron de North Sails France d’ajouter : "Les Kiwis ont aussi compris qu’il fallait être capable de gérer la puissance des voiles, ils ont développé des solutions pour cintrer le mât assez fort et avoir des voiles très plates qui traînent peu tout en gardant de la puissance. Tout ça était très malin, on voit qu’ils ont vraiment maîtrisé le concept de ces bateaux."

Martin Fischer, « co-design coordinator » de Luna Rossa, confirme : "Ils ont été très bons sur les voiles et le gréement en général, avec une approche légèrement différente des autres, un mât plus courbé qui leur a donné un avantage. J’ai aussi trouvé l’aérodynamisme de leur coque très propre. Il y a plusieurs petits trucs qui leur ont permis d’accumuler des avantages qui se sont transformés en avantage de vitesse significatif."

"Du vrai match-race à
des vitesses de 35-40 nœuds"

Reste que d’après nos experts, il y a eu match, tous donnant du crédit aux Néo-Zélandais d’avoir lancé un nouveau type de bateau, alors que beaucoup étaient assez sceptiques. "Au moment où on a reçu la règle, on n’était pas tous convaincus que ça allait marcher, et au final, on a eu une Coupe magnifique, avec des bateaux très performants et du vrai match-race", estime Arthur Rozand.

Même son de cloche chez et Martin Fischer : "Beaucoup de gens étaient négatifs, je n’étais moi-même pas convaincu à 100% que c’était le bon bateau pour donner lieu à des régates proches, mais on a vu du vrai match-race à des vitesses de 35-40 nœuds, c’est exceptionnel."

Francis Hueber partage cet enthousiasme : "Ils ont réussi à concilier la tradition du match-race et la très haute technologie et c’était génial de renouer avec les départs au près, avec le suspense du premier croisement qui n’existait pas au reaching, ça a rajouté du piment." Pour Franck Cammas, "le concept du bateau n’avait été étudié qu’en simulateur, le réel a été presque au-delà de ce qu’on a pu imaginer". L’Aixois ajoute, à propos de cette 36e édition : « C’était agréable de voir l’engouement du public autour d’un tel événement voile, on a vraiment senti une nation derrière son équipe, comme derrière les All Blacks. Ce sont de bons signes, vendeurs pour la Coupe de l’America. »

Justement, comment faire en sorte que pour la 37e édition, dont le challenger of record sera Ineos et qui se courra encore en AC75 (les premiers détails, avec notamment une règle de nationalité renforcée, ont été annoncés ce vendredi), il y ait plus de quatre défis au départ ? "Il faudrait permettre à de nouvelles équipes un accès à la technique et à l’ingénierie existantes. Avec 20 millions d’euros par an, tu peux faire quelque chose de bien si tu as accès à une partie de tout ça", estime Bertrand Pacé.

Team France
repart en campagne

Martin Fischer ajoute : "On peut imaginer faire une partie des systèmes de contrôle en « one design » pour que ce soit moins casse-tête techniquement et faciliter ainsi l’entrée de nouvelles équipes. Il y a aussi des bateaux d’occasion qui vont être à vendre, un bateau de première génération peut aider énormément pour gagner de l’expérience."

En plus du defender et du nouveau challenger of record, Patrizio Bertelli, patron de Luna Rossa, a affirmé que le défi italien serait sans doute encore là la prochaine fois, rien n’est encore acté du côté d’American Magic. Quid d’éventuels entrants ? Récemment interrogé sur la question, Ernesto Bertarelli, patron d’Alinghi, n’a pas exclu un retour du défi suisse, plusieurs de nos experts estiment que Stars & Stripes, qui a jeté l’éponge avant le coup d’envoi de la 36e Coupe, reste intéressé.

"On va avoir des surprises avec de nouveaux arrivants qui vont ouvrir de nouveaux marchés commerciaux, de très bons teams avec des moyens pour gagner, affirme, sûr de lui, Franck Cammas, sans en dire plus. C’est une preuve de plus que cette édition a plu et que la Coupe reste attractive et addictive pour ceux qui ont mis le doigt dedans." Dont l’Aixois, de nouveau en campagne pour trouver un financement : "Team France a été restructuré, on a des personnes de qualité, dont un nouveau président [Antoine de Véricourt], on commence à avoir des rendez-vous intéressants pour financer un projet autour d’une vision à très long terme."

Reste à connaître le format exact de la 37e édition, la possibilité d'un match unique à Cowes entre Emirates Team New Zealand et Ineos est notamment évoquée. Ce qui fait dire à Francis Hueber : "Avec le Covid, le bilan financier doit être compliqué pour les Néo-Zélandais tandis qu'Ineos a plein de sous, ils veulent gagner, donc c'est une hypothèse. Mais je trouve que ce serait un peu fort de la part des Kiwis de faire passer ça à la communauté, alors qu’ils se plaignent régulièrement des équipes qui ont plein d’argent. Après, si c'est dans un temps bref, par exemple en 2022, et que la suite est déjà actée, ce qui peut permettre à de nouvelles équipes de commencer leur développement ou de chercher de l’argent avec de la visibilité, ça peut être intéressant."


19 mar. 2021
0

@adonnante , copier coller Tip&Shaft , c'est un peu court , prend le risque de donner un avis . Ça fera vivre le débat , non ?


Scotland:C'est déjà pas mal. Cela manque plutôt d'un lien vers le site, et un petit extrait au lieu de tout copier... Les journalistes (Tip&..., télégramme, V&V...) vivent aussi du nombre de clics vers leurs pages...·le 19 mar. 20:08
Adonnante:Philippe beaucoup de chose très pertinente dont tes interventions on déjà été écrite j'aime le sujet je tente de le faire vivre d'où le copier coller. Alain j'imagine toujours que les personnes qui s'intéresse à la régates connaisse Tip&Shaft mais tu as raison si mettre un lien peu faire encore découvrir à certain ce bon site et sa news letter PYL sera satisfait et c'est normal. C'est noté pour une prochaine.·le 19 mar. 21:45
Scotland:+1 !·le 19 mar. 22:19
safioran:J'ai bien aimé cependant le dernier podcast de T&S sur les raisons de la victoire de ETNZ , ainsi que l'analyse de M.Bouet , j'en conclu que ce n'est pas pour les français , frustré mais réaliste .·le 19 mar. 22:29
totor:Disons que, sur cette édition, ça aurait été presque possible, avec des gros sous, puisque tout le monde ( hors defender 🥴) partait sur un pied d'égalité. Pour la prochaine édition, c'est sûr, les nouveaux arrivants (si ils y en a ) devront en plus des gros sous, combler un retard technologique certain.·le 19 mar. 22:36
20 mar. 2021
0

Tabarly serait content. Les bateaux qui volent c'est grâce à lui.


21 mar. 2021
0

Vous oubliez un peu vite "Monitor".


Adonnante:Bonjour Daniel tu parles de celui de 1861 ·le 21 mar. 06:58
Adonnante:C'est plus 1960 ·le 21 mar. 07:12
21 mar. 2021
0

Effectivement, je pensais à Monitor "de 1956 mais aussi à Trimama. Ce trimaran original naviguait fréquemment en Baie de St Malo dans les années 70/80, au moins un autre lui a succédé.

"Avec mon père, Roland Tiercelin, nous avions aussi construit un trimaran de 12m avec un mat sur chaque coque qui marchait très bien.Dans une régate du trophée des multicoques à la Trinité, nous avions terminé à quelques mètres de Paul Ricard. Le bateau s'appelait TRIMAMA.
Que de bons souvenirs !
Peut-être quelqu'un se souvient de ce bateau?

Il y a une revue qui à fait un article sur toutes les réalisations de mon père
au moins une vingtaine de bateaux tous plus originaux les uns que les autres."

karibario.blogspot.com[...]rs.html


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un soleil gros comme ça

Après la pluie...

  • 4.5 (168)

un soleil gros comme ça

mars 2021