Aménagements : La cuisine en long ou "en L". Votre avis?

Hello,

Je regarde pas mal (entre autre) les plans d'aménagement des voiliers en ce moment, ça occupe et puis ça peu servir d'avoir une bonne idée de ce qu'on veux au moment de passer au mettre de plus...

Alors, je remarque que les plans avec la cuisine en long (le long d'un bordé en face du carré) me plaisent moins, à priori, que ceux qui ont une cuisine en L sur un bord en bas de la descente.

Bien sur c'est un avis, juste sur plan, qui vaut ce qu'il vaut, donc je lance ce fil pour avoir vos avis basés sur l'expérience.

Même si ce n'est pas le plus important dans le choix du navire, ça peu jouer.

Alors, selon vous, la cuisine, "en long" ou "en L" ?

Merci de vos avis éclairés.
Now.

L'équipage
08 oct. 2012
08 oct. 2012
0

En U assez grand pour eventuellement ce tenir à deux , mais pas trop quand même pour qu'une seule personne puisse avoir à porté de main tout le plan de travail

08 oct. 2012
0

Au mouillage ou au port une cuisine en long c'est très bien. En mer il faut un dossier pour s'appuyer à la gite. De plus on s'éloigne du centre du bateau et cela bouge beaucoup.

Donc si on navigue, une cuisine en L est pour moi préférable.

08 oct. 2012
0

Cuisine en L, au pied de la descente, sans hésitation.
Sur notre Oceanis, ai testé la cuisson (et égouttage surtout) des pâtes à la gite, au milieu du Golfe de Gascogne, bien calée entre évier, gazinière et plan de travail, c'est impeccable.
Et plus rapide et patique pour approvisionner les équipiers dans le cockpit.

08 oct. 2012
0

salutatous
au minimum en L, le mieux, c'est en U
cordialités maritimes
larent le hareng

08 oct. 2012
0

En navigation une cuisine en U ou en L s'avère plus sécurisante et plus pratique, au port c'est différent n'importe laquelle fait l'affaire si elle est bien agencée.

08 oct. 2012
0

J'ai une préférence des aménagements dits à l'américaine, en long, du type de ce que l'on trouve sur les POGO.

08 oct. 2012
0

Très content avec une cuisine américaine (en long) sur Feeling 39, avec un solide dossier de banc pour s'appuyer sur toute la longueur! Assez de place pour cuisiner à 2-3, mais effectivement attention à la gîte babord amures!

08 oct. 2012
0

en long, préférence de madame oblige. Et vi, ça limite fortement les choix de voilier.

08 oct. 201208 oct. 2012
0

En L pour nous, ça faisait parti des critères.

Plus de points d'appuis et surtout une zone où se mélange du très chaud, du feux, et même du bouillant, il vaut mieux que ce soit isolé. Comme nous naviguons avec nos jeunes enfants la cuisine en L était une évidence. Pour éviter que la cuisine soit le long d'un lieu de passage...

08 oct. 2012
0

Les avis sont partagés... Mais quel est la longueur coque du voilier ? Adepte du Biloup 25, 7,50 mètres, dans ce cas, pour madame... et moi, c'est le TOP !

08 oct. 2012
0

Sans oublier, plus de rangements, possibilité d'un 2 feux + four... On ne mange pas que des pâtes ou des conserves..

08 oct. 201216 juin 2020
0

Chez moi en U avec un petit retour en plus, ça fait presqu'un G comme grande et géniale.

08 oct. 2012
0

Pircarre, quelle est la taille de ton coffre de cockpit, pour avoir une cuisine arrière de cette taille :reflechi:

08 oct. 2012
0

Il reste environ 1m50 jusqu'au tableau ce qui lui permet de contenir sur deux "étages" dans le fond le réservoir à gazole, le chauffage et les bateries, et au dessus, les aussières, les pare-batts, les bouteille de butane, les gaffes, les brosses, un seau, le cône, la boule, la chaise de calfat, des bout's à tout faire, etc... :mdr:

Le coffre tribord est plus petit car la cabine arrière est de ce côté là.

08 oct. 2012
0

Il y a aussi de la place dans les cusines en L. Dans la nôtre, double-évier, 3 feux, four + micro-onde, 2 frigos, et beaucoup de rangement. Le carré est plus convivial, et l'on ne tourne pas le dos à ses petits camarades en cusinant (pas toujours des pâtes ou des conserves).

08 oct. 201216 juin 2020
0

Une comme ça ou je pleure!!!!
C'est un peu comme les Amel.

08 oct. 2012
2

la plus efficace, sûrement , celle des halleberg-rassy 45 en U trés fermé
...mais plus que la disposition:
1/ cuisinière 2 feux
2/ serres-casseroles hauts et sérieux (pas les trucs riquiqui des plastimo)...sûrement le point essentiel dans une cuisine de bateau!!...
3/ poignée de maintien
4/ sangle
5/ équipets avec fargue
6/protection des cloisons (feuille d'inox)
7/ cardans et équilibrage de la cuisinière
8/ couverture anti-feu á portée
9/ plan de travail avec fargues hautes
10/ bacs évier (2) profonds
11/ robinets avec becs verseurs protégés
12/placard á cocotte minute (projectile douloureux)
13/verrouillage des tiroirs
14/rangement profond pour les bouteilles
etc.....etc....

08 oct. 2012
0

chez moi en U et c'est parfait, tt est possible par 3O° de gite,
et au mouillage aussi ... marin quoi
mais bon, ce qui compte, c'est surtout d'avoir un dossier ou de quoi bloquer son cul à distance raisonnable (donc faible) ...

08 oct. 2012
0

Sur la photo qu'à mis okilebo ce doit être la cuisine d'un océanis 361 en 2 cabines il me semble...le TOP !

08 oct. 2012
0

pas tout à fait c'est celle du 393 2 cabines.

08 oct. 201216 juin 2020
0

De préférence en U, sinon en L. A mon avis ne pas installer la cuisinière comme sur la photo passée par Okilebo. En cas de gîte les récipients où leur contenu ont toutes les chance d'aller arroser le cuistot. Nous avons toujours, sur nos bateaux, décaler la cuisinière à l'extrémité du plan de travail pour éviter les brûlures.

08 oct. 2012
0

en U ou L au minimum, sinon, en mer tu ne cuisines pas... pour avoir fait une transat retour musclée à trois, on a ouvert que deux boites de conserve en tout.... tout le reste cuisiné et chaud.... ah la cuisine était en U.... pour moi c'est incontournable. ca ou rien.

08 oct. 2012
0

Question aussi vieille que la plaisance.
Au début de la plaisance, des coques courtes (10m max) et des arriéres étroits, les cuisines étaient en L ou en U pour les plus grosses unités. Cela faisaient des voiliers marins y compris en cuisine mais qui roulaient sous spi.
L'arrivée des cabines arriéres a lentement repoussé les murailles arriéres et surtout a demandé des portes qui ont tué la cuisine en U. Des dizaines de voiliers sont sortis avec des cuisines amputées et inefficaces.
Les baus au maître ont pris de l'embonpoint et les premiéres cuisines en long sont apparues. Très style caravane, non pratiques en mer mais la plaisance utilise peu les cuisines en mer...
Sur les très grosses unités a cockpit central la cuisine en coursive vers la cabine arriére faisaient des cuisines géniales en mer.
Aujourd'hui les arriéres sont larges et les baus atteignent couramment 1/3 de la longueur. Deux amménagements s'imposent :
1) une ou deux cabines arriéres, un carré trés en avant et une cuisine toujours en L ou en U avec une jambe courte. L'efficacité de la cuisine est directement liée à la longueur de la jambe courte du U qui permet de se caler.
2) une cuisine en long dans le carré avec une demi-cloison pour se caler. vraiment limite sur le mauvais bord sauf si la demi-cloison se transforme en plan de travail. Ce qui permet de travailler sur les deux bords.
3) le carré arrière et le cockpit central existent toujours et permettent des amménagements intéressants pour les cuisines.
Úne bonne cuisine ? Un bon calage du cuisinier, des bonnes fargues, des tonnes de rangements, une bonne ventilation, une grande caisse froide, de l'eau chaude, de la lumiére. Peut importe sa forme.

08 oct. 2012
0

Quand ça brasse bien, cuisine en L ou mieux en U au pied de la descente; sinon beurk! avec pour la sécurité sangle + un ciré et des bottes + cuisinière sur cardan avec un blocage efficace des casseroles en cas de manipulation de liquide chaud.

08 oct. 2012
0

La cuisine en L, je trouve ça casse gueule à la gite.

Sur mon précédent bateau, j'ai mis une sangle qui la fermait entre la descente et l'extrémité du meuble.

à 15 degrés de gite, cuisine au vent, je n'étais vraiment pas à l'aise.

la cuisine en U présentée par Noeme me semble très bien agencée. Mais j'ai l'impression qu'on ne peut s'y tenir à deux.

J'ai navigué également sur un Maracuja 42 avec cuisine en long.
Très pratique aussi puisque la banquette centrale a un dossier qui permet de se caler partout.
avantage : on peut y travailler à deux sans se gêner.
Le bateau est suffisamment gros pour que la position avancée de la cuisine de génère pas d'inconfort.

08 oct. 2012
2

Tout dépend évidemment de la taille du bateau et des habitudes alimentaires.
Il est évident qu'une cuisine en long est préférable sur un bateau " de ponton "
Pour peu que l'on désire vraiment naviguer et passer, ne serait ce que 48 Heures en mer, la cuisine en L ou U si possible est indispensable.
Petites précisions :
La cambuse le plus centrée possible dans le navire, disons à Bd et la TAC à Tb.
J'aime bien que les chiottes soient aussi le plus près possible du centre de gravité.
Perso, je déteste les yachts avec une "suite parentale" tout à l'avant et sa "salle de bains privative" sur le tiers avant du navire.
En cas d'envie ou de besoin, si les vagues font plus de 2 mètres, tu risques d'avoir le résultat de ton "oeuvre" collé aux fesses !!
La cuisinière disposée parallèle au bordé pour que le cardan absorbe le roulis.
Devant elle, une bonne barre de maintien en inox, et indispensable pour ceux qui y ont goûté, deux forts pitons pour frapper une sangle de retenue.
Pas de poêle à frire, mais une sauteuse avec des bords bien relevés, et indispensable, une cocotte minute qui a l'avantage de rester étanche, même par très forte gite.
Des équipets munis d'un système de verrouillage efficace et des étagères avec des hautes fargues.
Une isolation quelconque entre cambuse et carré pour éviter les projections sur les coussins rénovés par Tata Germaine .
Dernier point pour l'évier, un ou deux bacs suivant la taille du navire, mais surtout des bacs le plus profond possible.
Quoique, généralement en pleine mer, la vaisselle est faite dans le seau du bord.
Ah, oui, une dernière chose : en cas de grande traversée, emballer les paquets de PQ et essuie tout dans des sacs poubelles ETANCHES.
Je ne souhaite à personne une voie d'eau, mais quand tu dois déboucher ta crépine toute les 2 minutes parce qu'elle est bouchée par du PQ :non:
(expérience, hélas, vécue) :bravo:

08 oct. 2012
0

Tout dépend aussi du type de navigation et des préférences culinaires de chacun :

  • En côtière, nous ne cuisinons jamais. L ou U peu importe : il suffit simplement d'avoir tout préparé à l'avance et...roule galette (bretonne évidemment).

  • En semi-hauturière (traversée de 2/3 jours) : on ne cuisine toujours pas. Idem que précédemment avec plus de sophistication, on se contente de réchauffer rapidement. Donc U ou L, encore peu importe.

Pour des plus longues traversées, là je choisirais certainement une cuisine en U. Mais pas de projet de cet ordre en vue.

Conclusion : venez plutôt dîner chez nous au port... :alavotre:

08 oct. 2012
0

Hello,
sur le cata,elle est en U...pas de remontrances à ce jour...tout est facile d'accès,à portée de main.ah...important:le hublot juste au dessus de la gazinière...pour l'évaporation de l'eau des pâtes!! :mdr:

08 oct. 2012
0

Tu rigoles à cause de fil sur les pâtes, mais c'est vrai : très important le hublot au dessus de la gazinière pour évecuer la vapeur !

08 oct. 2012
1

Cuisine en U, ou à la rigueur en L, et TàC de part et d'autre de la descente : utilisable en toutes conditions de vent et de mer, pratique pour passer les plats dans le cockpit (proximité), le cuisinier à son affaire n'est pas isolé du reste de l'équipage : convivialité.

08 oct. 201208 oct. 2012
0

Hello,

Bon, ça conforte mon idée, il y a une forte majorité pour la cuisine en L ou U avec des avis argumentés.

Bien sur, ma question sous-entendais pour une cuisine utilisable en toute circonstances, donc en navigation, et pas seulement au port ou au mouillage. (Dans un bateau quoi)

Ce qui m'a fait poser la question est que je vois de plus en plus de plans qui passent de la cuisine en L (ou U) à une cuisine en long pour une même carène et sans forcement laisser le choix.
j'écartais ces plans systématiquement, mais sans avoir jamais eu de bateau avec cuisine en long, donc sans l'expérience.

Serait ce l'influence de la clientèle US comme évoqué plus haut? En effet, un chantier qui veux rationaliser ces plans, va les dessiner en fonction de sa clientèle la plus nombreuse au lieux de multiplier les versions.

En tous cas, merci de vos nombreux avis, je vois que le sujet ne laisse pas indifférent.

Bonne tambouille à tous, en mer ou au port.

08 oct. 2012
0

Un aspect qui n'a pas été évoqué. La cuisine en long permet souvent de ne pas plonger de trop loin dans le frigo (mon épouse est petite mais même moi...)
En revanche, il est vrai que c'est souvent plus compliqué de se caler.

09 oct. 2012
0

Une cuisine en coursive avec meubles parallèles marche très bien aussi. En fait c'est une cuisine en U sans la barre du U... On la trouve sur les cockpit centraux dans la coursive ou sur les carrés arrière en avant de la descente
La pire en mer c'est la cuisine en L, il faut la fermer avec une sangle.

09 oct. 2012
0

Non non le pire en mer c'est la cuisine en long sauf effectivement les cuisines en coursive. Mais ici les CC n'ont pas bonne presse...

Imaginez une cuisine en long babord et babord amure au près.
Plus on s'éloigne du centre plus ça monte et descend.
Sans dossier ou sangle bonjour !...

Le mieux c'est un plan de travail aussi prêt du centre que possible et de quoi se caler.

10 oct. 2012
0

Au près quand il y de la mer le voilier roule et tangue. Certes il roule moins qu'au vent arrière mais c'est tout.

10 oct. 201210 oct. 2012
0

Au près un voilier ne roule pas, il tangue. Dans ce cas la bonne position de la cuisine c'est vers le tiers arrière où le tangage est le moins sensible. Beaucoup de monde se dispute cette zone d'ailleurs.
Au vent arrière certains voiliers roulent beaucoup et l'effet d'ascenseur est plus sensible, encore que je n'ai jamais été gêné par le roulis car il prévisible.
Même si elle n'est pas ma préférée et par expérience la cuisine en long fonctionne bien en mer avec une coursive étroite, un appui solide et des bras longs.
Les premières cuisines en long n'avaient pas toutes ces qualités.

09 oct. 2012
0

Je suis curieux de comprendre pourquoi dans les cuisines en long, la présence typique du banc derrière ses fesses ne permet pas, au contraire, d'être super bien tenu pour cuisiner en cas de gîte sur l'autre bord.

09 oct. 2012
0

Justement c'est ce qui peut vous caler, mais tout les bateaux n'en on pas.
Par contre vous vous éloignez du centre du bateau et avec le roulis cela devient inconfortable.

Mais par dessus tout cela dépend de votre programme. Si vous étes solidement attaché à un quai ou à un mouillage tout les soirs pas de problème. Vous trouverez toujours un moyen de vous faire un café et d'aller chercher vos sandwitchs, vos biscuits, vos fruits etc ...
C'est pour ceux qui restent plusieurs jours en mer que cela se complique.

09 oct. 2012
0

pas de cuisine , un barbek au charbon de bois au milieu du carré . ou à l'asiatique au bois sur une plaque de tôle, il faut revenir au vraies valeurs , et le lave vaisselle ou le maije?
question essentielle ,
de toutes façon tout le monde en mer est malade et a quai au resto ..
j'aime bien les eviers au centre du bato ou pas trop loin ,ça evite les remontées d'eau à la gîte, finalement le cardan de la gaziniere je ne m'en sers pas beaucoup ,plus des coince- casserolles .
ma cuisine est d'equerre comme back ...baby
alain

09 oct. 2012
0

et si on évoquais aussi les cuisines face à la marche du bateau (le L classique) ou les cuisines à contre-sens (le L à l'envers).

celles où le plan de travail fait face au cockpit.

J'avais un sérieux à priori contre ces dernières, mais depuis que j'ai acheté un Westerly qui en est équipé, je trouve ce type de cuisine plutôt pas mal.

en mer, on est calé par les marches des descente qui "ferment" un peu le L.
On est en prise plus directe sur l'extérieur, son air frais et l'équipage dans le cockpit.
Passer les plats dehors est plus facile, tout en restant calé sur le plan de travail.

10 oct. 2012
0

Ca a l'air pas mal en effet, mais à la gîte, tu gères comment ? J'aime bien l'idée de la visi directe sur le cockpit et la facilité accrue pour passer les plats.

10 oct. 201216 juin 2020
0

Le coffre moteur sous la descente est assez proéminent et permet de se caler très confortablement.

l'une des plus belles réussites dans ce style me semble être la cuisines du westerly Fulmar.

10 oct. 2012
0

bsr
si on parlait de la gaziniere :2 feux ,3 feux ,avec four ou gril ou les deux ,au gaz, au petrole ,à l'alcool , à l'essence C ou comme sur les anciens amel la cusiniere perkins au g.o avec bruleur qui alimentait aussi des radiateurs dans les cabines .
ce n'est plus des voiliers c'est des caravanes , ma brave dame es-ce que vous avez esssayé les couteaux en ceramique ,exct ......
on se croirait à consomag .
aujnourd'hui je me suis fait un retour de port-cros avec 25nds de vent au prés ,ma deuxieme bosse de ris a laché, j'ai été obligé de bidouiller une bosse pour la remplacer avec le wisbone c'est pa évident ,et ça tout le monde s'en fout , par contre votre cuisine c'est façon ebenisterie ou du plaissandre de rio ? ça c'est important
alain

:scie:

10 oct. 2012
0

Mais quel grognon ce Alain! :-p

12 oct. 2012
0

mais non on s'en fout pas de tes bosses! :)
...(mais pourquoi donc elle a cassé d'ailleurs?) :P
mais ne plaisante pas avec les couteaux en céramique! ...ce sont les seuls capables de couper certains textiles composites que tu pourras avoir un de ces quatre comme ....bosse de ris!
:-( :-D

13 oct. 2012
0

C'est juste le sujet de ce post. Excusez nous de ne pas en dévier !

10 oct. 2012
0

Le seul avantage de la cuisine en L, c'est sa position reculée moins sensible au tangage. A la gîte ou pire au roulis, si on n'est pas sanglé on se retrouve le dos à la table à carte la casserole à la main, et ça fait beaucoup plus loin du fourneau qu'avec une cuisine en long.
La cuisine en long ofre souvent un plan de travail assez grand, sympa quand on aime cuisiner, et on est pas mal calé.
Le top c'est effectivement la cuisine en coursive, mais cela necéssite un bateau déjà grand et typé. Il faut aimer ce genre de bateau, et même dans ce cas ça ne courre pas les chantiers.
Je pense qu'il faut commencer par se poser la question temps de navigation, au moins à la journée, par rapport au temps de mouillage. Et en navigation, du temps qu'on passe à la cuisine et dans quelles conditions. Si c'est pour sortir les bolinos ou faire des sandwiches dans le cockpit dès que cela secoue un peu, il n'y a pas besoin d'une cuisine 40è rugissants.
Deplus, il n'y a pas que la disposition de la cuisine qui compte pour cuisiner dans des conditions un peu musclées. Quand on doit rester un moment dans la cuisine, une aération efficace ça change la vie (mais ce n'est pas fréquent).

12 oct. 201216 juin 2020
0

une cuisine pour les cas difficiles!....

12 oct. 2012
0

Bonjour à tous,
Je n'ai pas d'avis sur la cuisine en long ou en L, mais je suis étonné de voir très souvent le frigo à côté du four !
Sur mon bateau, avec 10 cm d'isolant entre les deux, si le four est en marche le frigo tourne comme un avion !
M'enfin!

13 oct. 2012
0

En long toujours calé contre le dossier du siège derrière moi. Quel que soit le côté de la gîte je ne suis jamais gêne. Et. Croyez moi, je l'ai beaucoup utilisée en nav, cette cuisine.

Les cuisines en L sont pour moi dangereuses. Tu peux facilement te retrouver vers la TAC sur un coût de gîte du mauvais côté. Pour moi, ça fait un peu loin de la cuisine, surtout si tu as ta casserole bouillante à la main !

Le plus sécurisant, c'est une cuisine en U.

13 oct. 2012
0

Faut-il qu'il y ait un dossier de siège.

Le problème c'est qu'il faut pouvoir se caler. Alors toutes les bonnes solutions sont bonnes à prendre.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Décembre à Manly beach.  été australien

Souvenir d'été

  • 4.5 (29)

Décembre à Manly beach. été australien

novembre 2021