aménagement intérieur Arpège

bonsoir,
certains d'entre vous ont-ils modifié le plan de base de l'aménagement intérieur de l'Arpège

autre solution que:
la table centrale ?
les couchettes latérales et superposées ?
la table à cartes ?
la cuisine ?

preneur de toutes bonnes idées ;-)

L'équipage
19 mai 2010
19 mai 2010
0

Question idiote,
As tu fouillé dans le Héo Clubs à la rubrique Arpège?
Je n'ai modifié que le coin TAC et j'ai mis un revêtement sur le sol.
Sur le mât modifié l'engoujure, à tester...
Remonté les filières à l'avant, suite à un MOB il y a 1 mois environ, la peur de ma vie!!!.

A+

19 mai 2010
0

réponse ...
(idiote !)
ben oui, j'ai lu les fils, pas vu grand chose

où on peut voir tes modifs intérieures, stp ??

21 mai 2010
0

waouhhh !
le superNavitech en bonne position !

merci.

06 juin 201016 juin 2020
0

Mon "nouveau" tableau
déjà ancien!!!

A+

18 sept. 2020
0

Ah j'étais pas loin... presque la même modif ;)

21 mai 201016 juin 2020
0

Une photo de la TAC
qui à un peu changé depuis, je referais une photo prochainement.

A+

21 mai 2010
0

regarde les photos
des bateaux d'occasion sur le net. Tu peut tomber sur un modifié.

J'avais vu il y a 5 ans une réalisation ou on avait supprimé l'avant penderie WC et organisé cela à l'arrière en supprimant la cuisine et en déplaçant le carré vers l'avant. Enorme modification d'intérieur.

21 mai 201016 juin 2020
28 mai 201016 juin 2020
0

mes modifs
bonjour j'avais l'impression t'entendre mes mofifications mais c'st sur mon Fandnago. Mais c'est tout de même ce que j'ai fait.

06 juin 2010
0

Oui
Pas une modification un véritable massacre. J'ai déjà vu ça une fois, c'est à en frémir pour un Arpégiste...

22 mai 2010
0

un beau travail
d'ébénisterie par un monsieur qui vendait son Arpège en 2009, à Marseille - on était intéresses à un moment donné, mais il y avait plein de choses a finir dessus, et trop loin pour y aller chaque weekend. Il y a quelques photos sur Copains d'Avant (faire une recherche dans "questions-réponses" avec "arpège") - couchette avant, modification de la cuisine, et autres réjouissances. Pour notre part, on en a acheté un tout ce qu'il y a de plus classique, on est deux et ça nous va.
Autre idée - dans les albums photo de l'association de propriétaires (APA - www.voilier-arpege.com[...] ) il y a un travail sympa sur le coin cuisine.

28 mai 2010
0

travaux en perspective !
voir la photo du bordé ...

y'a du taf en perspective ! :-p

28 mai 2010
0

photo ...
photo sur "mon album"

28 mai 2010
0

?
Est-ce économiquement réparable?

28 mai 2010
0

?
bonjour à voir le choc c'est un peu la même question que je me posais. Il y a des bateaux d'occasion aux alentours de 15000€ remplissant les mêmes critères et ayant déjà subit un aménagement intérieur et souvent avec un moteur "neuf".
Donc se mettre sur le dos ce style de réparation .... et puis dans ce cas les bateaux en "plastique" même avec ce type d'avarie de se détruisent jamais.
Quelle est la valeur de l'Arpège ? entre 12000 et 18000 € et encore il y en a qui ne se vendent pas.
Bien sur je ne veux pas mettre le mien en avant mais un fandango, moteur 500 h refonte de l'habitat et prèt à naviguer pour un prix de départ de discussion à 19500€ .....
Chacun fait ce qu'il veut bien évidement

29 mai 2010
0

travail prévu ...
sur un devis: 200h à 55E

moins de 1000E de produits

yapuka retrousser les manches :-p

06 juin 201016 juin 2020
0

suite
...

06 juin 2010
0

ah, ça déchire, hein !!!!
mais c'est parti, avec amour et pas mal d'huile de coude :-p

06 juin 2010
0

qques tofs ...
y'a du taf ....

06 juin 2010
0

Ouh là là
Rien qu'à regarder la tof, j'en ai mal physiquement, chair de poule carrément. Quand on dit qu'un bateau est bien autre chose qu'un simple objet... C'est bien vrai.

06 juin 2010
0

Oui, ça déchire
C'est le cas de le dire...
En tout cas bravo et bon courage dans cette entreprise. Beaucoup d'amour en effet aidera bien...

20 déc. 2010
0

ces rien
comme rep un jeux enfant suffit de respecter les règles de l art un bon tripe a réparer ca ,qua t il eu ce boat?

06 juin 201016 juin 2020
0

ma modif sur l'engoujure
Efficace à ameliorer

A+

22 oct. 2010
0

Le site de l'APA
s'est amélioré, me semble-t-il.

Surtout sur la page bon plans.

On y trouve quelques idées...
www.voilier-arpege.com[...]ans.htm

17 déc. 2010
0

tablette de la cuisine et réchaud
Bonjour, la tablette de la cuisine a disparu de l'Arpège que je viens d'acheter, ainsi que le réchaud.
Quelqu'un pourrait-il me donner les cotes de la tablette, et me dire comment elle est fixée ?
Quant au réchaud, je ne sais pas par quoi le remplacer. Avez-vous eu ce problème ?

Merci d'avance

17 déc. 201016 juin 2020
0

A partir de 3 images prise sur le net
On voit : les tassauts qui supportent la tablette coté cuisine.
Il existe au dessous de la tablette, fixés sur cette dernière deux autre tassauts qui permettent l'encastrement sur le rebord de la penderie.
Enfin la table se trouve bloquée à gauche par la cloison des équipets.
Rangée elle se logée au dessus de la couchette babord.

===

Pour le réchaud, malheureusement une version avec bouteille à suspendre n'existe plus.

Une adaptation possible consiste à acheter un modèle 2 feux et a refaire la balancelle en rehaussant le support des feux d'environ 5cm.
Quitte à perdre un peu sur la distance entre l'axe de rotation et le plan des feux.

Cela laisse la place nécessaire pour fixer la bouteille sur la balancelle elle même avec, sur la bouteille, juste l'espace pour mettre un robinet détendeur (modèle compact avec bouton vers l'avant) avec le tuyau caoutchouc qui relie le détendeur au réchaud.

Je sais suivant la division 240 c'est hors norme, mais la division ne s'applique pas aux bateaux anciens. Et c'est ce que j'ai trouvé de moins dangereux. Je le fais dès que mon réchaud rends l'âme.

Sur la photo, vraisemblablement, la bouteille est dans le coffre en dessous et le tuyau se supporte toutes les oscillations... Je n'aime pas.

18 déc. 201016 juin 2020
0

la balancelle,
c'est la structure en rond d'inox (D=4mm environ) qui supporte le réchaud et qui est articulé, monté en balançoire pour maintenir les feux horizontaux lorsque le bateau gîte.

Sur la photo on voit à l'arrière le verrou de blocage pour l'immobiliser en route et éviter que cela gigote si nécessaire. Le "serre casserole" tige coulissante est glissé à gauche.

Les deux bouts de bouchons servaient pour éviter les vibrations bruyantes du temps ou j'avais comme moteur un MD2B. ;-)

20 déc. 201016 juin 2020
0

Je confirme la forme générale de la cuisine
D'après la revue Bateaux N°108 page 141 de Mai 1967, "A la barre de l'arpège" les formes générales sont là. Variante d'une porte en moins sur le mien et de la pompe à eau qui est au pied. Et les serre-casseroles en plat.

22 déc. 2010
0

Quel bricolage !
Je n'arrive pas à comprendre le pourquoi de cette modif. Tel quel, je ne vois pas comment remettre un réchaud, il faut refaire complètement le haut du placard. En essayant de revenir à l'original... ou en s'adaptant à ce qui existe vraiment.
Je vais commencer par regarder du côté des réchauds ENO.
Merci pour la mise au point et les avis !

18 déc. 2010
0

tablette de la cuisine et réchaud
Merci !
On m'avait parlé effectivement de cette règlementation ; mais j'ignorais qu'elle ne s'appliquait pas aux bateaux anciens.
La balancelle, c'est la forme incurvée sous le réchaud ?

18 déc. 2010
0

Surprise ! Est-ce dû à l'ancienneté de l'Arpège 1968 ?
ce n'est pas du tout comme ça sur le mien ! Là où vous avez un creux entre deux créneaux (= le logement de la bouteille de gaz), moi je n'ai ni créneaux ni creux : depuis l'arrière du réchaud jusqu'à l'avant, j'ai un arrondi qui fait toute la largeur de cet espace (donc du réchaud). Je me demande comment on faisait tenir la bouteille de gaz ?
Par contre le propriétaire m'a donné un vieux réchaud qu'il avait démonté du bateau (sur lequel il ne faisait pas de cuisine, préférant les sandwiches) ; sous le réchaud proprement dit il y a deux étriers métalliques qui soutiennent deux plaques métalliques superposées, 10 x 20 x 2 cm environ chacune). Je n'ai pas pris le temps de ramener le réchaud au bateau pour voir comment ça s'insère, ni de prendre les mesures (bateau acheté jeudi, quelques formalités et un grand nettoyage, puis retour en Ile de France mardi). Comprends pas.
Mon Arpège est de 1968 ; cette structure arrondie est-elle la norme pour les Arpège de cet âge, ou est-ce un bricolage ? Ca a été repeint (mal), mais c'est tout ce que je peux voir.
Merci pour la photo, précieuse !

20 déc. 2010
0

C'est exactement
ce que décrit Gilus et la photo ressemble à mon réchaud à un détail prés, les serres-casserole sont constitués de grosses barres plates en inox qui s'insèrent dans des encoches.OUATAPAN est de 68

A+

20 déc. 2010
0

Moi j'ai remplacé il y a deux ans
L'ancien réchaud Camping-Gaz deux feux avec bouteille intégrée par un réchaud deux feux inox ENO. Ce sont exactement les mêmes côtes et je n'ai pas eu à modifier la balancelle. J'ai fixé le réchaud à l'aide de 4 colliers "tirap" de chaque coté. J'ai mis la bouteille avec robinet et détendeur dans le placard sous le réchaud sur l'étagère intermédiaire, elle tient juste bien. Elle est relié au réchaud par un tuyau souple type butane.
Je suis très satisfait de cette installation.

22 déc. 201016 juin 2020
0

en principe
vu par dessous ton meuble de cuisine doit ressembler à cela.

Cela te permettra peut être de savoir s'il y a eu simple bouchage ou défonçage et transformation irréversible.

Le tuyau gris= Évacuation de l'évier arrière
Le tuyau brun : l'arrivée au robinet.
A droite par la porte ouverte on devine le rebord extérieur de l'évier et le haut de la porte d'accès du carré.

Au dessus de la poignée bleue les formes du porte couteau cuillères et fourchette et le logement pour une bouteille.
Les deux autres formes : le dégagement pour le réchaud et le dégagement pour la bouteille de gaz suspendue.

22 déc. 2010
0

Sur le mien (1974)
J'ai un réchaud à alcool. Sous chaque emplacement de casserole, il y a une "gamelle" de +/- 7 cm de haut et de +/- 20 cm de diamètre dont l'ouverture varie pour règler la flamme comme sur un réchaud à fondue.

Je ne sais pas s'il est d'origine, mais je peux en dire ceci :

avantages : sécurité (pas de gaz ni de raccords) et ça chauffe très bien.

Désavantage (majeur) : comme il n'y a pas de bouteille pour faire balancier, le centre de gravité est très haut et la stabilité d'une casserole dans le roulis précaire...

22 déc. 2010
0

Oui oui
Tout à fait. Seulement un modèle un peu plus ancien, mais c'est ça.

23 juil. 2011
0

Gaz vs alccol...
Difficile débat impossible à trancher vraiment.
Tu dis Gepetto "Mais comme je dois prévoir d'envoyer le gaz dans le coqueron par sécurité". Sur l'Arpège le coqueron communique avec le reste du bateau donc si tu as une fuite, même punition, par effet de cuve le gaz envahira de la même manière l'habitacle, la seule sécurité serait que le coqueron soit parfaitement séparé du reste et que tu aie une aération sur un point bas, irréalisable sur l'Arpège . Pire, en augmentant la longueur de la conduite et avec les raccords supplémentaires, tu multiplieras les risques de fuite.
Sur le mien j'ai installé un réchaud à gaz ENO avec un flexible qui va vers une bouteille avec détendeur et robinet d'arrêt. La bouteille est calée et arrimée sur l'étagère qui est dans le petit placard sous le réchaud. Pas parfait, pas aux normes actuelles, je sais bien mais raisonnablement sûr à mon avis. Je ferme le gaz après chaque utilisation et vérifie régulièrment le flexible et les deux raccords.

L'alcool... Oblige à stocker l'alcool dans un jerrican ou pire dans des bouteilles, un liquide inflammable supplémentaire à bord, pas bon.
Pas de risque de fuite de gaz mais fuite d'alcool dans les fonds possible si bouteille ou jerrican mal fermé. Manipulation très hasardeuse à la mer au remplissage et carrément suicidaire si le réchaud est encore chaud. Lu ici il y a quelques années (mais je n'ai pas retrouvé le fil) le témoignage d'un heonaute qui a fait bruler son bateau en remplissant ce genre de réchaud ne l'ayant pas suffisamment laissé refroidir; ca a été très très vite. Bien sûr je sais bien aussi que des explosions dues au gaz arrivent aussi.
Les deux systèmes, gaz ou alcool comportent des risques, et je n'aurais pas la prétention de trancher le débat mais me concernant et ayant eu à faire ce choix pour mon Arpège, j'ai opté pour le gaz sans hésitation sachant bien que ce n'était pas l'idéal non plus.
Bien sûr l'idéal étant de toujours manger froid et de débarquer complètement le réchaud et tout combustible du bord en dehors du gasoil pour le moteur.
Sinon, comme pour tout, il s'agit d'une prise de risque raisonnée.

23 juil. 2011
0

Il y a les primus à pétrole, très prisés par les anglais il y a quelques années. Quelques accidents spectaculaires aussi, explosions et brûlures graves. Il faut les mettre en pression et ne jamais les rallumer chaud et il y a aussi le problème du remplissage même s'il est moins critique que pour l'alcool car le pétrole est moins inflammable.
J'ai aussi une couverture anti-feu à portée, c'est d'ailleurs curieux qu'elle ne fasse pas partie de l'armement obligatoire mais c'est plutôt pour les feux gras de cuisine ou bien pour les feux liquides, genre alcool justement. A mon bord les fritures sont totalement proscrites, les frites c'est à terre, à bord c'est du suicide. Une poêle qui prends feu avec deux cuillerées à soupe d'huile c'est gérable, une friteuse non... Sans compter les risque de brûlures.
En tout cas en matière de début d'incendie, avec le gaz, on coupe le robinet et c'est réglé. Avec un combustible liquide et particulièrement l'alcool c'est une autre histoire, ca déborde au remplissage, ca coule dans le placard puis dans les fonds, si ca flambe je vous laisse imaginer la suite... Sauve qui peut.
Le risque aussi avec ces réchauds à alcool c'est de trop les remplir, ca déborde avec les mouvements du bateau, ca coule sans qu'on s'en aperçoive, on allume et c'est la flambée garantie.
Bon avec le gaz il y a la fuite, le risque d'explosion et d’asphyxie, rien n'est parfait, je le sais bien.
Les voiles d'avant, oui c'est un autre fil.

25 juil. 2011
0

Ok:
Alcool/gaz, le choix n'est pas évident en terme de risque, il y a
eu un fil à ce sujet , big controverse!
D'autres avis? ou expérience?

22 déc. 201016 juin 2020
0

soyons pragmatiques
Si c'est par mauvais temps, on parle de réchauffer de l'eau pour une boisson chaude c'est la bouilloire ou de faire cuire un plat unique dans la cocotte avec le couvercle en place. (C'est plus facile de ramasser le tout en un seul morceau au cas ou.)
Rien n'empêche de suspendre une petite masselotte qui équilibrera le tout.
Ton réchaud ressemblerait à cela?

23 juil. 201123 juil. 2011
0

Bonjour Pircarre,
j'aimerais bien en savoir plus sur l'utilisation du réchaud à alcool, le mien non plus n'a pas de bouteille de gaz en dessous, la bouteille est rangée dans l'équipet derrière, donc de toute façon la stabilité est précaire.
Mais comme je dois prévoir d'envoyer le gaz dans le coqueron par sécurité, il serait peut être préférable de passer à un autre système.
Je sais que les anglo-saxons sont très farouchement opposés au gaz, je pense à raison, pourtant tant de bateaux équipés au gaz et pas trop d'accident , si?
Le tien semble s'adapter au support d'origine?
Certains d'entre vous utilisent-ils encore des lampes à alcool, à pétrole?
En 1974 un frigo a alcool nous a servi pendant 6 mois, de Corse en Guadeloupe!
Mais cela semble bien passé de mode et je suis hors circuit depuis bien longtemps moi aussi. :famille:

23 juil. 2011
0

merci pour ta réponse, c'est bien parce que le débat est difficile que je voulais avoir l'avis d'un possesseur de réchaud alcool.
Si j'ai bien compris tu as eu deux Arpèges, les deux versions totalisant ainsi de nombreuses années à bord?
Ton expérience parait inestimable.
Bien vu concernant la communication entre le coqueron et la cabine, c'est bien pour éviter toute décision hâtive que je viens profiter de l'expérience des autres.
Je ferme bien entendu le robinet à chaque utilisation, et j'ai tout de suite mis une couverture anti-feux sous le réchaud, en plus de l'extincteur à portée de la main dans la cuisine.
Il nous faudrait des réchauds à gasoil :reflechi:, comme pour les chauffages.
Je voudrais avoir ton avis sur le choix optimum des voiles d'avant pour un solo en grande croisière, mais il vaut certainement mieux que j'ouvre un autre fil à ce sujet?

24 juil. 2011
0

Tiens, il me semblait qu'elle faisait partie des choses obligatoires, la couverture anti-feu ? Radin comme je suis, je n'en aurais pas acheté sans ça !
Je manipule des camping-gaz de diverses tailles depuis... disons des dizaines d'années. Jamais de pb. Et aussi des poêles à gaz, des briquets à gaz, même un barbecue à gaz.
OK, tout cela sur terre. Mais tout de même, la sécurité me paraît très bonne, à condition, comme le dit Jean-Philippe, de vérifier très régulièrement le tuyau et les connexions. Et, ça va de soi, de fermer la bouteille immédiatement après usage.
Donc j'ai mis sur Carthage la même config que sur La Joliette. Et je conserve le vieux réchaud qu'on m'a donné quand j'ai acheté le bateau : des fois qu'il serait d'origine et restaurable...

25 juil. 2011
0

ah enfin un autre hissonaute avec un réchaud origo !
il y a tout une gamme jusqu'à la cuisiniere
il y a aussi un accessoire chauffage
www.equipements-bateaux.com[...]00.aspx

26 juil. 2011
0

Bonjour, je prends le fil en route car je reviens de vacances. Concernant le remplissage du réchaud, je ne sais pas si LaJoliette avait un origo 3000, mais sur le mien, cela ne me pose pas de problème de sécurité. J'extrais les "gamelles" du réchaud et je les remplis (au tiers comme prescrit) dans le cockpit. Je le fais toujours "à froid", en début de croisière, et j'estime qu'une gamelle remplie au tiers doit tenir environ 3 heures, ce qui fait quand même pas mal de repas.

03 juil. 201116 juin 2020
0

Balancelle de réchaud

05 juil. 2011
0

Merci, Pierre ! Ca se ressemble pas mal, bien sûr. Je vais comparer les mesures. Il s'en faut de quelques millimètres pour que mon réchaud puisse se balancer, c'est bête mais pas trop grave. Je ferai des photos de ça aussi.
J'admire avec amertume la superbe tablette de cuisine... disparue bien sûr, sur Carthage...
Encore ça à refaire !

24 juil. 2011
0

Pierre, sur ta photo numéro 6, il y a un anneau, sur la cloison séparant la tablette du réchaud. Etonnamment, je l'ai aussi sur Carthage, sisi !!! Mais je me demande à quoi il sert ?

25 juil. 2011
0

C'est ça et c'est drôlement utile et sécurisant surtout bâbord amures. C'est le genre de petit détails qui montre que ce bateau a été conçu pour naviguer et pas seulement par petit temps. J'ai oublié, Hélène, de te montrer cette astuce lors de ta visite. Ma sangle est encore d'origine.
A propos de la cuisine par mauvais temps, cette sangle est très utile mais si un truc chaud se renverse, tu es coincé par la sangle donc le cuisinier (Toujours moi en fait à partir de F5) est TOUJOURS en salopette de ciré étanche et bottes comme ça si la gigantesque casserole de spaghettis juste cuits se renverse sur tes cuisses sur un coup de mer pas de bobo (Vécu) sinon c'est l'appel au CROSS et l'évacuation. Bien sûr la cuisson se fait toujours à la cocotte minute couvercle verrouillé sans soupape mais à un moment ou à un autre il faut bien égoutter... Opération délicate.
Bon ou pourra objecter qu'à partir de F5 ou plus, on mange froid, ce serait bien dommage. Un bon plat chaud bien consistant surtout au milieu de la Manche, en hiver, de nuit, c'est tout de même irremplaçable...

24 juil. 2011
0

Fixation pour une sangle permettant de se caler face au réchaud, quand ça bouge trop?

On fixait l'autre extrémité au niveau de la cloison séparant du carré.

26 juil. 2011
0

Je suis stupéfaite pour deux raisons ; la première : je n'avais pas deviné. La seconde, comme tu le dis, c'est à quel point ce bateau a été bien conçu pour naviguer.
Moi je n'ai plus la sangle (on s'en douterait... vu la nudité de ce bateau), mais j'ai bien les deux anneaux, y'a plus qu'à acheter un bout de sangle avec mousquetons, ou, mieux, utiliser la longe d'un des cinq harnais que j'ai trouvés à bord (curieusement).

28 juil. 201116 juin 2020
0

la sangle (d'origine) sur un bord babord amures, pour la petite omelette jambon en milieu de matinée , je confirme ... ( photo ci-jointe mon équipier cuistot préféré aux manouevres )

12 nov. 2012
0

Bonjour,
voici les modif que j'ai faites :
cabine avant fermée à la place du bac à voiles et du cabinet de toilettes, cuisine avec plan de travail dans le carré en rognant sur la moitié de la banquette babord, cabinet de toilette (assis) avec WC à la place de l'ancienne cuisine en bas de la descente à babord.
Un frigo en plus de la glacière, eau chaude.
Donc tout le confort moderne dans un bateau de légende, et qui est loin d'être ridicule en nav si tu sais bien le mener, notamment par vent moyen et au pres.
Bonne nav
Michel

12 nov. 2012
0

Michel

là, franchement, t'as pas le choix .... on veut des photos !!!

Dom

13 nov. 2012
0

j'en ferai dès que je descends à martigues! Promis
michel

07 déc. 2012
0

pour Gu Bragh, quelques modifications minimes - la petite penderie à cirés à coté de la cuisinière est devenue local bouteille de gaz+réserve de gaz+patates et conserves, au dessus il y a un couvercle et une étagère à épices. La table à cartes a gagné deux étagères sous le hublot, pour ranger des CD ou quelques bouquins (pas super pratique, finalement). Sur la cloison de descente, derrière le poste de navigation et coté cuisine, des équipets (coté poste de nav - une pavillonnerie et un équipet fourre-tout, coté cuisine un râtelier à épices et deux étagères, tout ça sécurisé par des filets). Tribord, coté table à cartes, nouveau tableau électrique encastré et derrière - un rangement à cartes. Dans le carré - deux tasseaux forment des rails dans lesquels s'engagent trois panneaux de CP, le dernier bloqué par des targettes, qui forment chaque soir un lit king size dans lequel moi et l'armatrice dormons très bien chaque soir. Ah, oui - c'est que nous vivons à bord depuis plus d'un an et demie. Et pour le poste avant, l'ancien propriétaire a posé des tasseaux et des planches qui permettent un rangement plus cohérent des sacs de voiles et autres babioles.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer