Amélioration système de ris classique

Bonsoir,

A la construction de mon bateau en 2008, on avait prévu des ris classiques: drisse de GV au mât, crochets sur la bôme, bosses de ris et bordure de GV redirigées vers un winch sur le mât via une poulie ouvrante.

L'année dernière, j'ai fait un changement important: la poulie ouvrante renvoie à présent les bosses de ris et la bordure de GV vers des coinceurs dans le cockpit.

L'année dernière, je n'avais pas beaucoup eu l'occasion de tester mes changements. J'ai enfin pu tester ce nouveau dispositif, et j'en suis très satisfait.

  1. On garde la fiabilité de la prise de ris classique, ainsi qu'une forme de GV 'propre'.

  2. On minimise le temps passé au mât pour la prise de ris: choquer la drisse de GV, passer le nouveau point d'armure dans le crochet, étarquer la drisse de GV, passer la nouvelle bosse dans la poulie ouvrante, puis retour au cockpit pour tranquillement étarquer la bosse de ris

  3. On voit bien mieux ce qui se passe quand on étarque la bosse de ris, une des raisons de ces changements. On peut aussi régler la bordure de GV à partir du cockpit.

  4. Pas plus de bouts dans le cockpit qu'avec des prises de ris automatiques.

Voili Voilou. Je parie que je ne suis pas le premier à avoir fait cela, mais j'avais envie de vous en parler.

François

L'équipage
28 juil. 2015
29 juil. 2015
0

cette variante de prise de ris auto est bien mais je trouve que comme pour le ris auto normal ca fait encore plus de bordel dans le cockpit...
j'ai toutes les drisses au mat ainsi que les bosses et j'ai tout de meme 13 bouts de ficelle dans le cockpit et encore sans compter les eventuels bouts d'emmagasineur d'un hypothetique gennaker ou code 0

29 juil. 201529 juil. 2015
0

Sur le rouf à bâbord, j'ai les bouts suivants:
- écoute GV
- hale-bas GV
- bordure GV
- bosse 2ème ris

Sur le rouf à tribord:
- écoute trinquette
- drisse de spi
- bosse 1er ris
- bosse 3ème ris

Sur le rouf en loop continu:
- rail de GV
- rail de trinquette

29 juil. 2015
0

bjr,
j'ai ce systéme sur le mien et la voile tombe dans les rabans du whisbone
je fais tout du cokpit ...
j'ai la drisse de gv avec des marques pour les ris ,trois bosses de ris et trois bosses de guindant la balancine et le palan qui permet d'avancer et de reculer le xhisbone pour jouer sur la forme de la voile
avec l'écoute de gv ,ça fait 10 manoeuvres tout ça avec 4winches
ce qui n'a rien de prohibitif
alain

0

Et encore moins quand deux des quatre winchs sont électriques :pouce:

29 juil. 2015
0

Bonjour,
J'ai renvoyé les trois bosses d'amures sur des taquets de part et d'autre de la descente, les points d'écoutes sont renvoyés sur des coinceurs dont j'ai supprimé une des joues afin de pouvoir les utiliser avec n'importe quelle manœuvre. Un petit pense-bête plastifié pour rappeler le code couleur des manœuvres et plus de déplacement en pied de mat, prise de ris très rapide et possibilité de régler la forme de la GV arisée.
Jean-Charles

0

bonjour
comment guides-tu les bosses d'amure au niveau du vît de mulet ?
J'ai le même système, mais la façon dont ces bosses sont guidées à ce niveau : une barre alu avec un trou par bosse et fixée sur le boulon de vît de mulet ; ne me plaît pas trop

29 juil. 2015
1

Dans mon cas, j'ai simplement une poulie ouvrante attachée avec une manille textile sur un pontet au pied du mât. Ce pontet sert en fait à fixer le pied de mât et est extrêmement solide.

Le bout qui règle la bordure et les 3 bosses de ris sortent de la bôme par en-dessous de manière standard, et sont renvoyés vers le cockpit en passant par cette poulie ouvrante au pied du mât.

30 juil. 2015
0

Bonjour,
j'ai deux anneaux reliés par du dyneema, je voulais les remplacer par un plat d'alu façon Selden, que reproche tu à ce système?
Jean-Charles

29 juil. 2015
0

ben et l'enrouleur ( s'il y en a un) les hales bas et balancines de tangons, ecoute de foc/ genois, ecoutes de spi/gennaker ( je les laisse a poste et l'amure d'assy ca fait 16 je les avais oubliées)..y'a aussi les lignes de vie qui trainent par là et encore pour ceux qui en ont le frein de bôme, ca fait deja du monde..
ce concept de tout au cockpit me plait bien mais si je fait j'aurais en tout 26 bouts non , trop le bordel...mais je ne critique pas l'idée

03 août 2015
0

Il y a déjà beaucoup de binz dans un cockpit pour ne pas en rajouter, avec sur les coinceurs: drisse gse, enrouleur gse, drisse trinquette(et balancine de tangon), frein de bome, hale bas de GV, hale bas de tangon. Cela ne fait que 6 manœuvres 2 x 3)mais c'est pour moi bien assez et je suis horrifié quand je vois des pianos avec 6 coinceurs de chaque côté de la descente! La seule bonne raison à ces plans de pont moderne est de limiter le nombre de winchs à bord... j'en ai 8 (+1 pour la dérive)

On rajoute les écoutes de GSE (voir trinquette), et le palan de GV: ça occupe bien le cockpit...

Donc en pied de mat est rassemblé tout ce qui concerne la GV: bosse de ris, bordure et drisse (en plus de la drisse de spi) et très franchement avec un pont relativement plat et un balcon de pied mat on est bien calé en sécurité. Par exemple je monte la GV sans winch en quelques seconde sur un voilier de 12m, chose plus compliquée sur un 10m avec la drisse au piano ...

Je pense que j'aurais une vision diffèrente sur un bateau de régate, mais pour la croisière sur des voiliers de tailles raisonnables, il faut que ce soit simple.

03 août 2015
0

Sur mon bateau, la plupart des drisses restent au mât: GV, yankee, trinquette, et gennaker. Je trouve cela plus pratique en effet. Pas de balancine et de hale-bas de tangon, puisque je n'ai que des asymétriques.

04 août 2015
0

oui j'en ai 9 en tout et c'est vrai que ca fait cher, il y a donc pour mon courant 9 winchs + 12 coinceurs au cockpit et quelques taquets au mat.
Il est vrai que la manoeuvre qui aurait avantage a etre au cockpit est la drisse de GV+/- la drisse de foc de brise car les etarquer dans la piaule surtout le nuit c'est tout de meme un peu la guerre.
mais dans ce type de configuration je trouve genant d'etre a l'arriere pour hisser ( surtout le foc = ce n'est pas le sujet)), si'l y a une connerie on est obligé d'aller a l'avant et revenir....
mais la principale raison pour laquelle j'ai renoncer n'est pas tant l'encombrement que l'impossibilité de passer tous ces bout a plat pont sur un bateau ancien dont le pont "rustique n'a pas ete concu pour cela...
si on fait du neuf il doit etre possible de resoudre ce probleme a la conception et sans doute aussi de trouver un moyen de pouvoir faire les manoeuvres, hissage et prise de ris, a la fois du cockpit ou du pied ce mat = ce serait l'ideal.
apres il est forcement possible de faire en sorte que le cockpit ne soit pas un sac de noeud , mais il faut de la discipline..
.
dans la grosse brise j'ai toujours peur d'en cas de chavirage ou de deferlante la flotte mette un bordel qui devient dangeureux, dans ces bouts de ficelle...il n'existe pas a la vente de systeme de rangement correct..ni de protocole universel dans les ecoles de voile du moins a ma connaissance...il faut l'inventer

03 août 2015
0

Je sais pas, ta modif' me fait furieusement penser à une prise de ris semi-automatique comme on en trouve sur la plupart des voiliers...
Ou alors c'est moi qui ai loupé le détail qui fait la différence?

03 août 2015
0

Ben je reprends le point d'amure de chaque ris sur des crochets sur la bôme. Si vous appelez ça des ris semi-automatiques, alors d'accord.

05 août 2015
1

Si si.

Les principales raisons pour lesquelles j'ai ramené les bosses de ris au cockpit:
- Les coinceurs des bosses de ris sur la bôme ne fonctionnent pas bien (je crois que c'est une constations assez commune). A présent, je les laisse ouvert en permanence, puisque la bordure et les bosses passent par des coinceurs sur le rouf.
- A partir du mât, je ne vois pas bien ce qui se passe avec la bosse de ris que je suis en train d'étarquer. Et je ne navigue pas toujours avec un équipier suffisamment expérimenté dans le cockpit pour pouvoir me donner des instructions fiables.
- je voulais pouvoir régler la bordure de GV à partir du cockpit.

04 août 2015
0

Ah, j'ai du sauter un mot, au temps pour moi.
Donc si j'ai bien compris l'origine du problème est que tu n'as pas de boîte à réas avant sur ta bôme?

05 août 2015
0

Du coup, comment as-tu fixé tes coinceurs sur le roof? Tu avais prévu des renforts d'origine, les coinceurs étaient là dès le début ou tu as mis une contreplaque à l'intérieur pour reprendre les efforts?

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (9)

mars 2021