Amélioration de la qualité Bavaria PUBLICITE !

On peut lire dans certaines revues nautiques que la fabrication des voiliers Bavaria serait en amélioration. Ce n'est malheureusement pas ce qui se dit sur les pontons par les plaisanciers concernés. On voit d'ailleurs de moins en moins de nouveaux modèles. Bavaria ferait mieux de faire le nécessaire sur les bateaux de la gamme précédente, victimes de nombreux défauts non considérés par les concessionnaires et le chantier.

L'équipage
16 nov. 2013
16 nov. 2013
0

Pour celui que je viens d'acheter en août (Bavaria 34 de 2000), la faible expérience que j'en ai me donne l'impression qu'il n'a rien à envier aux productions équivalentes dans les autres chantiers.

16 nov. 2013
2

Les problèmes évoqués concernent la gamme voiliers 2008/2010.
Effectivement dans les années 2000 Bavaria avait une bonne côte.
Cela s'est dégradé par la suite.

16 nov. 2013
7

ce n'est pas parce que vous avez eu un problème de vérins électriques de plage arrière sur un Bavaria que tous les Bavarias de la terre sont, je cite, "victimes de nombreux défauts et que çà se dit sur tous les pontons" ...

on ne doit pas fréquenter les mêmes pontons ...
je n'y entends, ni plus, ni moins de problèmes que pour tous les bateaux de grande série et de conception et prix équivalents...

et AMHA ce n'est pas en procédant de cette manière que vous allez inciter Bavaria à résoudre votre problème à l'amiable

16 nov. 2013
1

Malheureusement je n'ai pas eu que le problème de vérins, mais en tout 36 anomalies recensées, faute à une mauvaise préparation usine et concessionnaire. Cela dit à l'époque (en 2008) avec un préparateur sérieux j'aurais pu éliminer la quasi totalité des défauts.
Mes informations ne viennent pas que des pontons mais aussi au fil de mes navigations.
Si d'autres marques concurrentes ont des problèmes ce n'est pas une excuse.

Entamant la 7ème année de procédure judiciaire- prochaine audience le 17 janvier- loin de ma pensée un accord amiable.

En 2009 dans la revue "bateaux" j'avais fait un article me plaignant des plages électriques. La réponse de Bavaria fut: Nous allons régler ce problème. Il n'en a rien été à ce jour.

16 nov. 2013
2

Ben moi, j'ai acheté un BV34 cruiser en 2010 (neuf) je ne fais que me louer de mon achat. Que du bonheur avec un accastillage et équipement haut de gamme.
Aucun pb : gréement SELDEN , voiles Elvtrom, Volvo avec un alternateur de 120 a, pilote XPx 10 etc .. En fait équipement plutôt ++
Et en plus ça marche fort à la voile.

16 nov. 2013
1

D'accord au niveau du gréement, sauf qu'en ce qui me concerne le concessionnaire n'était pas agréé Selden . Mauvais montage obligé de refaire un réglage complet à mes frais, réparation de l'enrouleur. Pas de SAV. Je navigue avec depuis 2008 c'est un voilier raide à la toile qui marche correctement cela dit le terme "fort" est excessif.

18 nov. 2013
1

Bonjour,

Anomalies imputables au chantier qui auraient pu être réglées en partie par le concessionnaire (sélectionné par Bavaria):

Tableau arrière déformé d'origine changé au bout de un an.
Bancs de cockpits non autovideurs après lavage ou pluie reste une flaque importante en bout de chaque banc.
Fuite importante sur circuit d'eau sous pression.
Fuite hublot dormant tribord à la gite.
Fuite de tous les hublots ouvrants.
Entrée d'eau importante par les boulons de quille dès la deuxième sortie, l'eau arrivant au plancher constatation du non fonctionnement de la pompe de cale électrique.
Les vérins bien sûrs
La jauge de gasoil d'origine qui n'a jamais fonctionné.
Reste toujours beaucoup d'eau dans le fond de la baille à mouillage trous d'évacuation trop hauts et décalés.
Pente négative du bac à douche
Joint d'évier inexistant (eau dans les tiroirs)
Boulon moteur silentbloc s'échappe créant immédiatement une vibration importante;
Première année: barre bloquée brutalement, mauvais montage du boitier monomanette, chute d'un écrou dans la colonne bloquant la barre.

Tu comprends que je sois un peu énervé.J'ai tout réparé moi même -pas de sav- sauf la jauge et les vérins.

Je ne cite pas mes autres problèmes causés par les deux concessionnaires qui se sont suivis.

Cordialement

18 nov. 2013
0

Je préfère ne pas parler de Yachting Sélection car j'emploierai des termes qui seraient certainement censurés par le forum.
Quant à la préparation et au sav des concessionnaires , heureusement que je suis bricoleur. Le bon côté de la chose c'est que je connais mon bateau par coeur.
J'ai eu affaire à deux concessionnaires aussi absents l'un que l'autre.
Je ne me prononce pas sur ton dernier chapitre....

Cordialement

18 nov. 2013
3

"Je ne suis pas sur que Hallberg Rassy, X yatchs, Swan ce soit beaucoup mieux."
je crois bien que oui!!!
Je lorgne un bateau copie d'un HR (j'en dirais pas plus de peur de me le faire souffler) je peux te dire qu'après les océanis, harmony et autres voiliers de grande série tu pleures la différence.
Elle est visible partout !

09 jan. 2014
2

Ah non ! J'ai un Dufour récent acheté neuf, et si j'avais eu le quart de tes pb, j'aurais pété un câble ! Les quelques sujets que j'ai constatés ont été règles en 2temps, 3 mouvements par le concessionnaire Moby Dick à Hendaye (pub gratuite). J'avais acheté un Beneteau neuf juste avant, idem. Pas un seul souci sinon un peu de buée dans le GPS externe et c'est le concessionnaire lui même qui m'a proposé son remplacement... Ne pas mettre tout le monde dans le même sac ! :non:

12 jan. 2014
0

@Felipe 17

Marrant peut être pour toi, moins pour moi qui éponge surtout quand les enfants sont à bord.

12 jan. 2014
0

@ viking35

Merci, mais déjà fait .

Cordialement

16 nov. 2013
0

Donc c'est a ton concessionnaire qu'il faut t'en prendre. Le mien non plus pas agréé Selden, ni Elvstrom, pas plus qu'il était agrée Volvo, néanmoins j'ai eu un bateau nickel.
Mon bateau est de 2008 a part les vérins RAS, quand je vois sur le forum les boulons de quille qui fuient, les safrans bloqués, les enrouleurs qui cassent ... je me dis que j'ai quand même fait le bon choix ou que j'ai eu beaucoup de chance.
Qu'as tu eu comme anomalies imputables au chantier Bavaria a part les vérins ?
@+ Alain

18 nov. 2013
0

Le concessionnaire suit ce que lui disait l'importateur qui a l'époque était Yachting Sélection qui a dormi sur ses lauriers pendant quelques années.
Quand la réparation n'était pas trop embêtante avec un peu de main d’œuvre le concessionnaire corrigeait le tir gratos, quand cela devenait coûteux comme l'échange de vérins, étanchéification du joint de quille et de boulons etc, etc la ca se gatait, il n'y avait rien a espérer.

Moi aussi je n'ai plus de vérins, j'ai un cockpit baignoire au bout des bancs, cela ne nuit en rien quand on navigue, a la gîte il devient autovideur. j'ai aussi démonté la cuve d'évier pour faire un joint au sika, changé les manœuvres de barre d'écoute, de rail de génois de pataras qui étaient complètement nases au bout d'un an.

Globalement je ne me plains pas, Bavaria ce n'est pas plus mal que le reste de la production de plaisance classique, dufour, beneteau, jeanneau, ... Je ne suis pas sur que Hallberg Rassy, X yatchs, Swan ce soit beaucoup mieux.

@+ Alain

12 jan. 2014
0

Moi j'adore la pente négative du bac à douche. :langue2:

12 jan. 2014
0

La solution est surement de remettre le voilier dans ses lignes et de retirer annexe, coffres chargés , tout sur l'arrière...

18 nov. 2013
2

Ma parole!!! c'est retour des grincheux!
J'ai un Bav 36 cruiser de 2012, après 2 ans de navigation dans des conditions meteo pas toujours simples RAS. Bien sur qlq réglages ou chti trucs a reprendre mais pas de gros problèmes, la mise au point rien de +.
Quand aux discutions de pontons, j'ai 2 versions:
- Le grand marin: GG J'saitoumoi! tu devrais, ya-ka, moi je, Bavavaria c'est d'la m...regardes moi j'ai un ... de 30 ans et pas de problème, (le bon retro franchouillard ).
- L' autre, le raisonnable, il échange, discute, trouve le nouveau Bv 36 super sans avoir mis un pds a bord se renseigne. Sur que si je propose une chtite sortie...
Je suis bien et en sécurité sur ce bateau, il marche aussi bien que les autres construction, rien de plus simple avec un bon bateau.
Bon vent
Pistil

18 nov. 2013
0

Bonjour
Je pense que le forum doit être un moyen objectif d'information.
Je suis conscient que certains peuvent être satisfaits de leur bateau et heureusement. J'espère que mon intervention permettra à Bavaria et à quelques concessionnaires de mieux nous considérer quand on a des problèmes.

Cordialement

18 nov. 2013
0

Mon Bavaria 32 de 2011 ne me pose aucun problème et le premier propriétaire qui n'avait pas navigué avec n'en a pas eu non plus
si les temps n'avaient pas été aussi dur pour les ventes d'occasion j'aurais signé pour un 37 ...

18 nov. 2013
0

Cela fait plaisir.
L'important effectivement c'est de pouvoir profiter pleinement de son voilier.

18 nov. 2013
0

il est sur que si j'avais la moitié de tes problèmes je serais sur les nerfs
un exemplaire raté ca peut arriver c'est pas pour cela que tous les Bavaria sont de mauvaise qualité

mais un exemplaire raté ca passe si le sav est exemplaire
mais ça je pense pas qu'un chantier soit mieux qu'un autre

18 nov. 201318 nov. 2013
1

Tiens, c'est marrant ce fil, ce que les a priori ont la vie dure... Remarque, tant mieux, sinon, j'aurais payé le mien plus chère :-p (et comme je n’achète pas pour revendre...)

Pour info., le mien a en série :
- Barre à Roue à entrainement par biellettes
- Quille plomb avec boulon inox
- Réservoirs inox
- Étai largable d'origine
- Gréement Selden
- Boiseries Acajou

Et tout cela tiens bien depuis 1995. Et dans cette gamme de prix, pas de concurrent a prestation égale !
Après comme n'importe quel bateau qui navigue, ça s'use, casse, etc... mais c'est pas propre a Bavaria...

D'ailleurs, quand je visite les autres productions sur les salons, je visite toujours le stand Bavaria, et je n'aurais aucun souci a signer chez eux si je devais acheter neuf....

11 jan. 2014
0

honnêtement , une barre a roue sur un 33 pieds , ppour moi c est une connerie , ça ne sert a rien !

a part flatter le "capitaine " .......

11 jan. 2014
0

La barre à roue est souvent la seule solution valable sur un croiseur dont l'arrière dépasse les 3 m de large. Il y a certes des "plats à barbe" de compet qui ont des barres franches, mais on s'éloigne très fort des conditions de croisière (familiale) moyenne.
A défaut, avec une barre franche et 3 ma de large , il faut un stick hyper long et les positions de barre ne sont pas toujours des plus confortables.
De toute manière, les bateaux de pure croisière qui naviguent un peu (je ne vise pas ceux qui font des ronds dans l'eau avant de rentrer ni ceux qui font du lointain et du hauturier), naviguent majoritairement sous pilote.

11 jan. 2014
0

Pour pouvoir barrer tant sur les côtés (au vent ou sous le vent) et derrière.
Avec une barre franche, tu es obligé d'avoir un stick.
Quant à barrer assis sur les banc du cockpit, ils sont trop centrés et on ne voit rien devant (surtout si, comme par chez moi, la majorité des bateaux ont une capote)

11 jan. 2014
0

"La barre à roue est souvent la seule solution valable sur un croiseur dont l'arrière dépasse les 3 m de large.": pourquoi ???

18 nov. 2013
0

C'est vrai en 1995 les Bavaria étaient au top de leur qualité. Je me souviens d'un article paru dans la revue "bateaux"en 1994 concernant le B34. Que des louanges sur la qualité la seule critique négative.... bateau cher.
Désormais nous ne sommes plus dans les mêmes critères.
Si tu signes un nouveau Bavaria .......

18 nov. 201316 juin 2020
0

D'ailleurs, voici la conclusion de Bateau concernant l'essai de mon Bavaria 33 lors de sa sortie, c'est probable qu'ils ne l'écriraient plus pour la production actuelle, mais tout comme pour les autres chantiers...

En tout cas, moi j'en suis très content, et c'est bien là l'essentiel ;-)

18 nov. 2013
0

Nous avons croisé pas mal de Bavaria dans le Nord et 2 aux Svalbard.
Invités à bord d'un 44 norvégien, la discussion de la soirée n'a pas laissé transparaître plus de problèmes que sur des unités équivalentes d'autres marques.
Après, je pense que comme pour nous sur un Alubat, le concessionnaire est souvent responsable de pas mal de soucis (ou non).

18 nov. 2013
0

Bebop,
je crois que tes difficultés résultent essentiellement du concessionnaire ainsi que... comment dire.... une certaine inadéquation entre tes attentes et ce que la production de masse peut offrir.
.
Je reprends les points que tu évoques :

Tableau arrière déformé d'origine changé au bout de un an. ça il n'y avait rien d'autre à faire. Le délai ne me semble pas complètement hors norme dans la plaisance.
Bancs de cockpits non autovideurs après lavage ou pluie reste une flaque importante en bout de chaque banc. : Défaut assez fréquent sur beaucoup de bateaux. J'avais le problème sur mon Attalia de 83... c'est dire si ce genre de détails ne date pas d'hier.
.
Fuite importante sur circuit d'eau sous pression. J'ai eu mais pas trop importante et réglé par moi-même.
.
Fuite hublot dormant tribord à la gite. Défaut fréquent des hublots de coque collés. Personnellement ma "religion" est que ça ne peut pas rester étanche à moyen ou long terme.
.
Fuite de tous les hublots ouvrants. Problème typique et classique à régler par le concessionnaire.
.
Entrée d'eau importante par les boulons de quille dès la deuxième sortie, l'eau arrivant au plancher constatation du non fonctionnement de la pompe de cale électrique. : IDEM mais la pompe de cale ne fonctionnait vraiment pas ou était-elle (comme presque toujours) incapable de reprendre un peu d'eau qui courait dans les fonds. Le peu d'eau combiné à des fonds plats sont liés aux choix architecturaux actuels.
.
Les vérins bien sûrs : pas normal certes, mais tellement prévisible... (un verin électrique, forcément pas haut de gamme, ne peut tenir longtemps dans un milieu marin.)
.
La jauge de gasoil d'origine qui n'a jamais fonctionné. (Comme d'hab... jamais vu une jauge fonctionner un peu convenablement, tant sur un bateau que sur un autre engin mobile)... sauf chez ETAP qui avait un petit tube transparent à lecture directe...

Reste toujours beaucoup d'eau dans le fond de la baille à mouillage trous d'évacuation trop hauts et décalés. : pas malin mais lié à une conception économique du moule de baille à mouillage.
.
Pente négative du bac à douche : Pas spécifique à Bavaria... loin s'en faut.
.
Joint d'évier inexistant (eau dans les tiroirs) : réalisation low cost.

Boulon moteur silentbloc s'échappe créant immédiatement une vibration importante; : ça arrive, ça ne devrait pas mais ça arrive ; à reprendre par le concessionnaire.

Première année: barre bloquée brutalement, mauvais montage du boitier monomanette, chute d'un écrou dans la colonne bloquant la barre. : idem, j'ai vu ça aussi sur un DUfour et sur un Hanse.

Bref, globalement, tout cela ne m'étonne pas et me semble correspondre à ce qu'on peut attendre d'un bateau de ce niveau de prix. J'en parle à l'aise car j'ai acheté un bateau du même niveau mais chez "ceux d'en face". Pas mal de petite choses a dû être corrigées par moi-même. ça m'a coûté du temps et de l'argent mais j'ai pu naviguer déjà trois saisons et je n'ai rien dépenser en procédure. Le seul point vraiment problématique en garantie (micro fissures localisées à un endroit d'un passavant) est en train d'être traité cet hiver après 2,5 ans d'échanges et de palabres avec le concessionnaire. J'ai même dû intervenir dans des frais annexes à ce travail sous garantie (dématage, mise en hangar,...) mais au moins ce sera fait.
.
Tout cela pour écrire que je ne m'attends pas à avoir le niveau de mise au point et de finition d'un HR ou d'un X sur un bateau qui coute 3 fois mois. Et grosso modo tout dans tout, mon bilan me semble équilibré

18 nov. 2013
0

Lorsque j'ai acheté mon Bavaria le constructeur éditait une "charte de qualité" précisant qu'ils étaient de vrais pros au niveau de la préparation et du sav. J'ai eu la naïveté d'y croire. On peut minimiser tous les problèmes. Mon tableau ar enfoncé d'origine je n'en ai tenu aucune rigueur. Mais qu'aurait t on dit si c'était une voiture neuve livrée avec une aile enfoncée, des vitres électriques qui ne fonctionnent pas mais qui sont payées. Je n'ai pas cité tous mes problèmes.
En ce qui concerne les vérins à la livraison du bateau j'ai demandé sur la valeur totale de celui-ci 120000€ un avoir de 500 € , de rendre les vérins et monter moi même un système manuel. Après on n'en parlait plus. Cela m'a été refusé.
Je n'ai gardé dans la procédure en cours que le problème de vérins, la jauge et le remboursement de la réparation de l'enrouleur que je n'ai pu effectuer seul.
Tout le reste sans exception a été fait par moi.
Les bancs de cockpit non autovideurs viennent d'une mauvaise fabrication du moule ou d'une utilisation trop répétée. Par rapport à 1983 j'aurais espéré une évolution. D'ailleurs sur les modèles 2010 Bavaria a effectué une modification.
Pourquoi mettre une jauge si elle ne fonctionne pas ?
Barre bloquée pour moi c'est très grave ce n'est pas une excuse si cela est arrivé sur d'autres bateaux -sécurité-.
Le boulon moteur moins grave mais alors à quoi sert le contrôle et la préparation ?
Je navigue avec des amis qui ont des bateaux plus haut de gamme il peut y avoir aussi des problèmes mais la réactivité du sav est là.

18 nov. 2013
2

@brufan, c'est beau de positiver comme ça.
Ca doit être vraiment cool de naviguer avec toi!
:alavotre: :alavotre:

Perso je suis aussi très cool mais le genre "entrée d'eau par les boulons de quille..." aurait "tendance" à me mettre quand même -un peu - les boules :reflechi:

19 nov. 2013
0

@brufan : OK avec toi sur le fait qu'une procédure c'est aller au devant de galères +/- longues et si on peut éviter....
Personnellement et dans le même cas j'aurais tendance, comme toi, à règler les pb et basta
Ma remarque portait plus sur le fait de considérer ces pb comme acceptables du fait que c'est pareil à coté. Là je suis plus d'accord et je pense qu'il y a des défauts qui ne sont pas acceptables et méritent d'être signalés.

18 nov. 2013
3

Tu sais, Eurus, mon métier est de faire du contentieux (éventuellement judiciaire). Donc, je connais un peu "la musique". Comme je travaille beaucoup avec des PME et des industriels, on fini par élever en dogme le fait qu'il vaut toujours mieux un (très) mauvais accord qu'un bon procès.
Bref, lorsqu'un contentieux risque de s'éterniser au point de créer un risque (on a déjà vu des adversaires déposer le bilan en cours de procédure...), on cherche la moins mauvaise solution concrète et rapide. On s'oriente plutot "solution" que "contententieux" même si, en droit, on a 100 % raison.
Avoir le droit pour soi est une chose, le mettre en oeuvre concrètement est autre chose.
C'est maintenant que je veux naviguer, pas dans 5, 6 ou 7 ans.
Et c'est vrai que je pars de l'idée que la SAV en plaisance n'existe pas et que si par bonheur on a une intervention du chantier et du concessionnaire, c'est un bonus.

.
Quand j'ai acheté mon premier bateau neuf, je suis parti de ce principe et j'avais même budgété une petite somme pour faire face aux reprises et ajustements après livraison. Le SAV est souvent à charge du concessionnaire sur ses fonds propres avec au mieux une intervention du chantier pour les pièces. Or, les concessionnaires dans la plaisance sont très peu rentables. Bref, ils n'ont pas de marges pour faire du SAV. Sachant cela, il n'est pas étonnant qu'un concessionnaire ne fasse pas beaucoup de diligence pour effectuer des prestations en SAV en pure perte vis à vis d'un client qu'il ne reverra pas avant X années et dont la décision est essentiellement dictée par l'évolution d'un produit qu'il ne maîtrise pas et marginalement par son service.
C'est pas glorieux, c'est même dégueulasse diraient certains mais c'est une réalité économique et humaine qu'on peut résumer "Si je n'ai pas un intérêt à court terme, ce n'est pas ma priorité".

19 nov. 2013
0

On est bien d'accord.
D'ailleurs, j'en ai eu aussi (micro fissures à un endroit des passavants et un type contre-plaqué intérieur qui bullait). J'ai du beaucoup insister pour avoir une réponse et attendre même 2,5 ans pour avoir la solution à tous les défauts que je voulais qu'ils reprennent mais il était hors de question que je recoure à la procédure. Maintenant, peut-être que l'usage (par inadvertance, bien sûr ;-) ) de mon papier à lettre professionnel a un peu pesé... qui sait ?

10 jan. 2014
2

Si jamais personne, ne va au procès, alors le fabricant et le concessionnaire peuvent tout se permettre !

Heureusement que certains ont ce courage Don Quichottesque de demander en justice que ce qu'ils ont payé soit conforme au bon de commande, ce qui, ne n'oublions pas, devrait être la moindre des choses.

thierry, sur troll

18 nov. 2013
1

On compare souvent bateau et auto. J'ai une auto low cost, un break logan mcv, que je maltraite en transportant tout mon bricolage et en tirant diverses remorques dont mon bateau. Résultat : 130 000 km, 6 ans, pannes, zero, problème, zero, cout entretien, modeste car c'est tellement simple que je fais tout moi même. Fiabilité au moins egale à celle des grosses autos allemandes, avec un cout sans comparaison. Donc l'equation low cost = emmerdements "normaux", c'est juste pour les bateaux ?

18 nov. 2013
0

Tout à fait d'accord avec toi parce que soit disant le bateau est moins cher (malgré que l'on parle de grosses sommes) il serait normal d'avoir des problèmes.
Pour le propriétaire lambda c'est un montant important.
Mais il faut satisfaire les fonds de pension.

18 nov. 2013
0

La différence c'est qu'on te vends pas un break logan pour une AUDI break.
Le pb bateau c'est qu'on tire sur ce qui se voit pas pour "faire comme si".
Mon fils a fait aussi le choix DACIA - vu ses possibilités financières - il n'a pas eu de clim, et autre au rabais ... y'a pas c'est tout!

21 nov. 2013
0

Je confirme. Logan MCV super bagnole économique mais la 7 places SPACIEUSES ne se fabrique plus. Le progres c'était bien mieux avant !

18 nov. 2013
1

Je possede un ancien bavaria 320 de 94. Je peux vous assurer que la conception, la finition et l'accastillage sont haut de gamme. Rien que de voir la taille des taquets, des ridoirs, les plaques de renforts intégrés au polyester (piano, taquets...), des lisserets bleu intégrés dans le gelcoat (immuable) bois massif, plancher d'origine, selden... Il a bientot 20 ans et il est impeccable.
J'avais vu pas mal d'autre bateau (français) de cet age et c'était pas comparable.
Voir aussi l'engouement des anglais, allemand et espagnol sur les anciens bavaria.

En France, le chauvinisme et le fait que les gens mécontents ralent (les satisfaits ne le font pas forcement savoir), par rapport aux volume de vente de bavaria.... font que les nombreuses discussions et critiques sur ce chantier sont relevés
Concernant les récents, la tendance actuelle est de réduire les exigences de solidités dans les cahiers des charges. Mais c'est pareil pour les autres constructeurs grand public français. En optimisant les chaines de fabrication, Bavaria a pu egalement réduire les couts et rendre plus accessible les bateaux neufs.
Après en fonction du positionnement, du HR est surement de meilleur fabrication, mais cela vaut il le double ou le triple?
Enfin, il faut egalement voir comment est monté, livré le bateau : la part du concessionnaire est fondamentale.
Bon nav
(enfin là tempete en ce moment)

19 nov. 2013
0

Effectivement, pour reprendre le fil, comme certains des correspondants l'ont souligné (en cas d'achat neuf), il appartient aussi à l'acquéreur de faire son "petit marché", d'écouter le bouche à oreille sur tel ou tel autre concessionnaire, de mesurer le "risque encouru" en quelque sorte, terme un peu fort sans doute.
La boîte à outil à toujours emporter à bord.. certains se reconnaissent.

Et tout comptes faits, à nous de décider et de prendre nos responsabilités.. La plaisance reste du semi-industriel.

Maintenant personnellement, puisque nous parlons de BAVARIA.

Un importateur français bien implanté ne réclame que 20% à la commande et 80% huit jours avant le départ chantier.
Je vous vois venir, et bien non ! Cette dernière clause est modifiable par le dit importateur pour un paiement du solde à RECEPTION BATEAU, mise à l'eau, tests et mise en main effectués !
Donc, des pros encore sérieux, cela existe.

12 jan. 2014
0

Je ne connais pas la politique de paiement de l'importateur en question mais quand j'ai acheté mon Hanse, il est clair que le chantier ne faisait pas confiance à son réseau.
Le chantier exige d'être payé à 100 % par le dealer avant que le bateau ne quitte l'usine.
Je crois savoir que la quasi totalité des chantiers de masse agissent de la sorte désormais.
Dès lors, pour que le concessionnaire consente à n'être payé du solde qu'au moment de la livraison et de la levée des éventuelles réserves, il faut qu'il fasse l'avance au chantier sur sa trésorerie propre et supporter le risque d'impayé ou de retard de paiement.
Les concessionnaires qui sont en général des structures modestes ne peuvent pas se le permettre… sauf à avoir 100 % confiance en son client … et encore.

11 jan. 2014
0

Bonsoir Philippe.
"Maintenant personnellement, puisque nous parlons de BAVARIA.
Un importateur français bien implanté ne réclame que 20% à la commande et 80% huit jours avant le départ chantier.
Je vous vois venir, et bien non ! Cette dernière clause est modifiable par le dit importateur pour un paiement du solde à RECEPTION BATEAU, mise à l'eau, tests et mise en main effectués !"
Tu nous parles d'un importateur BAVARIA? Tu penses qu'il peut être négociable le paiement du solde à la réception bateau, mise à l'eau, tests et mise en main effectuées?
Merci de ta réponse.
(Le mien arrive à Port Camargue début Mars 2014)
Cordialement yann

20 nov. 2013
1

Tout comme gerever, je possède un "vieux" Bavaria 320 de 94 acheté aux Pays-Bas, près de la frontière allemande. Achat effectué en 99 et depuis lors, aucune déception. Si ce n'est l'usure normale, rien à déplorer. Boulons de quille inox, pas une trace d'entrée d'eau. Bois massif, tout est correctement dimensionné et assemblé. De plus, le niveau d'entretien des hollandais et allemands fait que vous vous retrouver bien souvent avec une unité de plus de 15 ans dans un état exceptionnel... (mais cela est peut-être hors sujet?)

20 nov. 2013
0

Désolé si je me répète mais un minimum d'honnêteté intellectuelle oblige à prendre en compte les volumes de production d'une marque ramenés au nombre des mécontents
Suis pas certain qu'en fonction de ce ratio on ne trouverait pas un nombre de "satisfaits" (qui ne s'expriment pas, en général) supérieur chez Bénéteau ou Bavaria à celui des HR ou Alubat !

CA annuel Bavaria : 300 millions d'euros et 2000 navires par an (de la création à 2010, 30000 yachts avaient été produits)
CA annuel Alubat : 4 millions d'euros et ?? navires

Pour un proprio déçu par la qualité de son Ovni (et j'en connais plusieurs), il faudrait 75 déçus de Bavaria pour que ce soit equivalent ...

20 nov. 2013
0

A la lecture d'un récent fil, j'ai l'impression que, selon cette méthode de comptage, Wrigthon tient (tenait) le record.

20 nov. 2013
0

Une bonne méthode est toujours empreinte de bon sens.

20 nov. 2013
0

C'est pas une méthode, rien que du bon sens, non ?

21 nov. 2013
0

@brufan

D'une part ton avis de ne pas engager de procédure en fonction des évenements demeure le choix de chacun. Ton intervention précisant que les concessionnaires ne peuvent pas assurer un bon service ( préparation et sav) est erroné . Ce métier est difficile car saisonnier il demande des techniciens compétents , une trésorerie correcte, très important: une gestion des reprises à leur juste valeur. Il faut avoir les moyens de ses ambitions.
Pour moi le forum par les différentes interventions doit permettre d'améliorer les sujets traités.
J'ai engagé cette procédure, appuyé par de nombreux propriétaires insatisfaits, qui n'admettaient pas que Bavaria continue une fabrication durant deux ans- soit des dizaines de voiliers construits- avec le même vice de conception pouvant se révéler dangereux lors de son utilisation.
Le chantier a préféré diluer ses responsabilités dans le temps et n'a jamais répondu techniquement aux problèmes. cela est inadmissible et doit faire réfléchir les futurs acheteurs au moment du salon nautique de Paris.

21 nov. 2013
0

Je respecte bien entendu ton choix de la procédure contentieuse. J'espère juste que cette voie te donnera un résultat concret à relativement brève échéance.

Pour le reste, tu confirmes ce que j'évoquai. "Ce métier est difficile car saisonnier il demande des techniciens compétents , une trésorerie correcte, très important: une gestion des reprises à leur juste valeur. Il faut avoir les moyens de ses ambitions. "
Justement, ils n'en ont pas les moyens pour la plupart (voir le nombre de faillites chez les concessionnaires et/ou importateurs). Ils sont souvent pris entre le marteau (le client insatisfait) et l'enclume (le chantier qui ne leur laisse qu'une très faible marge pour assumer le SAV). je ne les plains pas pour autant mais la réalité économique est telle qu'on ne peut jamais faire saigner une pierre.
.
Pour le reste, je suis d'accord que c'est inadmissible et que le chantier aurait dû corriger ce défaut. Comme souvent, il a voulu faire "luxe" avec une plage arrière équipée de vérins mais en utilisant du matériel "pas cher". C'est vendeur mais ça ne peut pas fonctionner longtemps.
C'est une méthode de gestion déplorable mais parfaitement assumée par Bav et tous les autres compétiteurs de même niveau.
Quant au fait que Bav' puisse être impressionné au point de corriger sa façon de faire... je n'en suis pas convaincu.
De plus, il faut être conscient que pour eux, la France est un marché peut-être important mais d'un poids très très relatif par rapport au marché allemand et aux flottes de location (Un petit tour au salon de Dusseldorf permet de le comprendre tout de suite).

09 jan. 2014
0

Bonjour à tous et meilleurs voeux pour cette année 2014.

Objet: Salon nautique de Paris.

J'ai visité les principaux stands des voiliers et j'ai été déçu par Bavaria. Je trouve que la gamme est tombée dans l'extrême low coast , alors que j'ai noté de nombreux efforts chez Bénéteau et Jeanneau.
Si je me permet d'écrire cela c'est que j'ai tout regardé véritablement dans le détail.
J'ai le projet d'un 40 pieds neuf ou occasion récente je penche plutôt vers Bénéteau.

09 jan. 201409 jan. 2014
1

@ KIKI,

Si tu trouves que BAVARIA se noie aujourd'hui dans le LOW-COST, excuses-moi... Un 33' à l'eau coute 125.000 € et le 37' un bon 165.000 € ...
Le chantier , justement cherche à se sortir de cette fausse image !
Prends-toi la peine de ne fut-ce que soulever les planchers, les accès divers (moteur notamment), charnières équipets ou l'intelligence des aménagements des nouveaux "CRUISER" etc..etc... et si pas l'échantillonnage... et j'en passe..
Prends la peine aussi de passer sur leur site pour te donner les prix.

Tout est détaillé ! Et HANSE est dans le mouvement, de bons, efficaces, et jolis voiliers.
A propos, le 37 et 41 Bavaria ont été encensés par la presse "indépendante".

09 jan. 2014
6

Bonjour,

Qui est la presse indépendante ?

Cordialement

09 jan. 2014
1

Franchement, j'ai même envie d'en rajouter..
Marque des gréements, qualités offertes de qualité de voilure,
un coup d'œil au davier d'amarrage.. ( pour exemple ) personnalisation poussée de son unité... et quoiqu'on dise SAV existant !!! S'il le faut vraiment !!!

@ padichah... voir YOUTUBE ! note, j'ai employé le terme "presse" inopinément. Sorry.

09 jan. 2014
1

@fannybelle

Pas convaincu par tes "arguments"...

Par exemple simple davier au lieu d'un double avec sous-barbe pour Bénéteau.

Pourquoi aller chez Bavaria aujourd'hui alors que j'aurais un bateau mieux fini chez Bénéteau et pas plus cher

09 jan. 2014
0

Soit, tu as le libre choix.. jamais dit le contraire !
Je ne m'engage pas dans cette voie (double davier.. sous barbe..).
Je te cite: ... gamme tombée dans l'extrême low-cost...
J'ai réagis simplement.

Note, si tu vises un 40', tu devrais quand même montrer un peu plus de " modération mature " dans tes écrits...
Cordialement quand même...

09 jan. 2014
0

De passage au salon Nautic 2013, j'ai pu visiter les Bavaria et quelques autres. Je n'ai pas du tout été choqué par la qualité de construction des nouveaux modèle de la marque. Même si sur quelques détails, j'ai pensé que c'était très mal conçu (accès frigo sur le 41 très étroit sur le dessus et placard en façade inutile)
Globalement cela me semble rester dans le haut de gamme des productions industrielles de masse avec un équipement de qualité. Certainement pas pire en tout cas que les constructeurs Français. Dans la taille des 41 pieds, c'est le Dufour 410 qui m'a le mieux plus. Mais je n'étais pas acheteur.
Je possède un BA38 modèle 2004. Aucun soucis avec celui-ci à ce jour. Bien au contraire. A aucun moment nous n'avons regretté cet achat. Et quelques uns ont fait le TDM avec ce 38 pieds sans soucis. C'est un bon banc test.
Je suis aussi convaincu que la qualité du chantier de livraison et d'entretien est primordiale pour la satisfaction de l'utilisateur. Sans doute ne sont ils pas tous aussi rigoureux. Cela semble le cas à lire certains fils du HEO. Alors j'ai de la chance.
Mon chantier est compétent, serviable et animé par une jeune équipe fort sympathique. Je les considère comme de vrais professionnels et peut les recommander sans retenue. Peut être aussi une des raisons pour laquelle il y a tant de Bavaria chez nous.
J'ai aussi été propriétaire d'un Jeanneau (Fantasia) pendant 20 ans. Jamais aucun souci non plus sur celui-ci. Il a maintenant 31 ans et navigue toujours dans la région. Alors s'il est réel, le problème de fiabilité tient surement plus des contraintes actuelles de coût / rentabilité des chantiers que d'autre chose. N'oublions pas aussi l'impact sur les conceptions que donne le marketing. L'analyse faite tant à prouver que les chantiers considèrent que peu de bateau s'éloigne à plus de 20 M des côtes et que pour la plupart il ne naviguerons pas plus de 10 jours par an. Alors on privilégie les bateaux caravane au bateau marin. Pour ma part, même si j'avais acheté mon Fantasia neuf, je n'achèterais plus de bateau neufs aujourd'hui. Si des ennuis doivent avoir lieu, c'est dès les premières sorties. Quand on achète un bateau récent d'occasion (2 à 3 ans) on peut espérer que les problèmes de mise au point auront été réglés. Et si le bateau est un gros raté, il aura disparu des catalogue très vite et le bouche à oreille permettra de voir ailleurs. Ceci reste valable pour toutes les marques. Mon sentiment est que Bebop n'a pas eu de pot comme cela peut arriver aussi parfois sur un véhicule auto pourtant très réputé (j'ai eu 5 modèles identiques en 5 ans. 4 n'ont jamais rien eu en 80000 KM. Un m'a tout fait. Tout pétait au niveau électronique et le véhicule passait son temps au garage. Allez savoir pourquoi celui-ci et pas les autres. Ca arrive)

09 jan. 201416 juin 2020
0

non, attendez, mais allo quoi!, les Bavaria de 94/95, c’était les meilleurs, d'ailleurs, j'ai une photo!Ceux de 2000, c'est mieux.
Les Bavaria, ça marche "fort".
C’était pendant une régate dans l'Adriatique qui rassemblait une quinzaine de Bavaria...en course.
Quatre ou cinq sont allés par le fond, je ne me rappelle plus.

10 jan. 201410 jan. 2014
0

Virginisland: Tout ce qui est excessif est insignifiant.
Ne parle pas de "Quatre ou cinq sont allés par le fond". ou alors relate nous les cas...
D'ailleurs des voiliers de croisières de série qui ont perdu leur quille, sans talonnage, j'ai le souvenir d'un seul autre en Angleterre.
J'admets que c'est deux cas de trop.

10 jan. 2014
0

@ virginsisland
C'est très bien d'avoir une photo, et on a le droit d'être ironique.
En revanche, c'est bien aussi d'être clair, car je n'ai rien compris...

Dagget (propriétaire d'un Bavaria de 1995 ;-))

10 jan. 2014
0

Chacun exprime ici ce qu'il vit avec son bateau. En tout cas c'est mon cas. Et j'en suis très satisfait.
@virginsisland tu as un Bavaria ? C'est une photo de ton bateau qu'on voit ici ??? car sur ton profil pas grand chose.
Par contre une chose est sure, tu suis bien l'actualité people française même si tu es loin d'ici. Nabila a ses fans partout

1

"quatre ou cinq sont allés par le fond, je ne me rappelle plus."

c'est faux !un seul bavaria 38 match a perdu sa quille !

10 jan. 2014
2

Un a perdu sa quille (et je ne suis même pas sûr qu'il ait vraiment coulé). Il s'est couché et un des équipiers est malheureusement resté coincé sous l'eau.
Un second Bavaria Match a failli la perdre.
A ma connaissance, c'est tout.
A ma connaissance toujours, la responsabilité du chantier et/ou de l'architecte lors de ces accidents n'a jamais été établie.

Les expertises de l'époque avaient montré que les deux bateaux (de location...) avaient subi des chocs dans les fonds dans des régions où les fonds sont faits de roches dures.
Maintenant, la question est de savoir si les fonds n'auraient pas dû résister à ces traitement de choc. Mais il faut aussi reconnaître qu'on a à faire à des bateaux de régate.
Cet accident a servi à alimenter toutes les rumeurs possibles contre Bavaria qui (surtout à l'époque) était le mouton noir de l'industrie nautique car il créait une pression sur les prix et les marges.

Un peu de campagne de dénigrement, un peu de rumeur de pontons assaisonnée d'un soupçons de chauvinisme protectionniste et l'affaire médiatique était lancée...
HANSE a connu le même phénomène (mais dans une mesure moindre car il est plus petit que Bav) avec le naufrage de Megawat.

11 jan. 2014
0

Je vais me répéter, comme signalé plus loin, il ne faut pas affirmer quand on se sait pas. La responsabilité du chantier n'a jamais été établie et la décision d'arrêter la production a été purement commerciale.

10 jan. 2014
0

Tu oublies les nombreux Sangria GTE qui ont eu des pbs de lest !

10 jan. 2014
0

Faux Brufan. Autant je ne partage pas les affirmations qui visent la qualité des Bavaria en général, autant sur ce coup là, la responsabilité du chantier a été établie car la quille des Bavaria Match concernés ne disposaient pas de contreplaques. D'ailleurs, Bavaria a immédiatement arrêté la production des Bavaria Match.

10 jan. 2014
2

Donc si j'en crois virginsisland tous les bateau de course (le Match 38 Bavaria construit POUR la régate compris) qui ont de pbs de quille sortent de chantiers minables ?
Va falloir prévenir les amateurs de 60p IMOCA etc ...

10 jan. 2014
1

Le meilleur moyen de se foutre le moral en l'air, c'est de se renseigner sur un forum...on y trouve tous les râleurs :jelaferme:

10 jan. 2014
0

Non, je ne râle pas mais cependant, comparer la qualité de construction d'un Bavaria avec un X ou un hanse ou un Wrighton, y'a quand même des choses a ne pas faire.
"La responsabilité du chantier et de l'architecte n'ont pas été reconnu"
Regardez bien la photo...vous voyez les six trous pour serrer la quille, a part l'arrachage d'un peu de matière au milieu.
Ne venez pas me dire que ce bateau a talonné si fort que la quille s'est arrachée! naaan, la quille est tombée dans l'eau après un petit choc qui a brisé deux ou trois boulons de quille, pas grand chose en effet comme choc.
Les Bavaria, des bateaux de régates, et bien moi, j'en ai jamais vu en course régates dans mon bassin de nav et quand aux chantiers de Vor 60 et autres merdes de course(prévu pour duré trois courses, dixit l'architecte du Poujoulat),rappelez moi donc les nouvelles règles de course et de construction du comité IOR parce que y'en a marre de voir des monstres des mers perdre leurs quilles basculantes dans l'eau.
Y'en aura bientôt plus dans l'eau que des containers! c'est une vraie maladie.

4

ce qui est inadmissible c'est que quelqu'un qui ne participe jamais a aucun autre debat sur héo et qui donc n'apporte rien a la communauté ,ouvre un fil pour se plaindre d'un constructeur ,en fait pour pleurer sur son petit probleme personnel ,ce forum est un forum d'echange ,pas de jeremiades :-)

10 jan. 2014
1

Autre chose particulièrement désagréable : Les gens qui postent ou commentent avec des profils vierges.
Finalement on ne sait même pas s'ils ont un bateau. Et encore moins s'ils ont un Bavaria.
Alors le plus simple n'est-il pas d'aller vérifier sur les infos du profil qui s'exprime et au nom de quoi. S'il a un Bavaria son avis mérite d'être pris en compte. Si non c'est du radio ponton et pour mon compte personnel son avis n'a aucune importance.

10 jan. 201410 jan. 2014
1

Virgin... Je note que tu es capable d'effectuer une expertise en observant juste une photo...
Par ailleurs, dans mon bassin de navigation, je connais trois 35 Match et Bavaria 40 qui obtiennent d'excellents résultats en course et n'ont pas rencontré de problèmes particuliers...
Quand à moi, j'ai déjà écrit ici mon heureuse surprise après avoir effectué une croisière d'une semaine en Manche sur un Bavaria 38 Cruiser. (Fontion "recherche" et taper Bavaria 38)

10 jan. 2014
2

Google est ton ami: recherche "porte de cabine qui bloque a la gite" recherche "tiroirs qui ne ferment plus" recherche "fuite a l’évier sur bateaux low coast" recherche "quilles perdues".
Quand on mets du "Selden, du Harken ou du Karver sur une bassine, ben...on a toujours une bassine.

et puis, autre chose: point n'est besoin de savoir pondre un œuf pour savoir apprécier une omelette et commenter l’élevage des poules et poulets de France et de Thaïlande.
Maintenant, je ne poste pas souvent mais bon, cela ne m’empêche pas, même en n’étant pas propriétaire d'une bassine, pardon d'un Bavaria de commenter, de lire sur le web ou dans les revues maritimes, même les Indépendants(I:) les différents articles écrits sur cette marque de.bateauxbateauxlocoastcoast.

10 jan. 2014
1

Désolé si je me répète mais un minimum d'honnêteté intellectuelle oblige à prendre en compte les volumes de production d'une marque ramenés au nombre des mécontents
Suis pas certain qu'en fonction de ce ratio on ne trouverait pas un nombre de "satisfaits" (qui ne s'expriment pas, en général) supérieur chez Bénéteau ou Bavaria à celui des HR ou Alubat !

CA annuel Bavaria : 300 millions d'euros et 2000 navires par an (de la création à 2010, 30000 yachts avaient été produits)
CA annuel Alubat : 4 millions d'euros et ?? navires

Pour un proprio déçu par la qualité de son Ovni (et j'en connais plusieurs), il faudrait 75 déçus de Bavaria pour que ce soit equivalent ...

10 jan. 2014
0

Allez mettons les pieds dans le plat.
@virginsisland aurais tu l'amabilité de compléter ton profil qu'on sache qui crache ici son venin et quel est ton bateau.

Pour ma part vive les bateaux low cost quand ils font la satisfaction de leurs propriétaires.

10 jan. 2014
0

@virginsisland merci pour le complément de ton profil. Maintenant c'est plus clair. Tu n'as pas de bateau et pas de Bavaria. Tu reportes ce que tu as pu lire ici où là sans possibilité de vérifier le bien fondé de ce que tu affirmes.
C'est ton droit. Comme celui de ne pas plus y croire.
Chacun pourra tirer ses conclusions s'il consulte l'intégralité de ce fil.

Au final ces débats n'ont sans doute pas grand intérêt et apportent peu à ceux qui veulent de l'information sur le niveau de satisfaction des PROPRIETAIRES de BAVARIA

10 jan. 2014
1

De reporter sans avoir de Bavaria, je te rapporte la parabole de l’œuf.

Je lis, je m’intéresse, je regarde, je m'instruit, je vais dans les salons Nautiques de par le monde, je croise mes informations et je commente sur des bateaux que je n'ai jamais acheté et heureusement.
Cherchez bien sur le web ce que les gens de l’époque ont écrit sur la construction de ce bateau, sur la façon dont le chantier a boulonné sa quille, sur les erreurs commises(comment mettre un boulon de quille sur la peinture du fond, entre les varangues et sans mettre une sole convenable pour accueillir cette quille et vous pourrez comprendre la photo, ou je dit que la quille ne s'est pas arrachée sauf sur un petit bout ou il y avait de la colle mais que les goujons ont bien fabriqués leur passage a travers le fond de coque sans rien casser autour. les trous de gougeons sont nets, pas d'arrachage, édifiant.
Construction de merde low-coast, je pèse mes mots.
Mais qui va appareiller sur un bateau ou la quille est collée a l'Araldite avec des boulons fixés dans les fonds sur un bout de plastic, ben...pas moi, c'est clair même si le chantier s'est amélioré, ne comparez pas un X avec une bassine en plastic.
Maintenant Fullhaya, personne ne t'attaque et ne fais jamais a autrui ce que tu n'aimerais pas que l'on te fasse, ne me cherche pas des poux dans la tête, tu seras gentil, nous sommes entre marins et d’après ton profil plus rempli que le mien, je vois que l'on se ressemble et concernant mon bateau, si tu être tranquille dans la vie, ne l'ouvre pas trop. Tu frôle le point Godwin.
Pas de renseignements sur le web, pas de réseaux sociaux et un profil un peu standard participe a la paix de mon âme. :policier: :non:

10 jan. 2014
1

Tu as sûrement plus et mieux raison que les experts qui se sont penchés sur les fonds du bateau impliqué et la décision finale suivant laquelle la responsabilité du chantier n'est pas engagée.
Il y a eu plusieurs expertises compte tenu des enjeux (L'assureur du bateau ne souhaitait pas garder à sa charge la perte du bateau et l'indemnisation due pour l'équipier décédé).
ça se sont les faits et "les faits sont têtus" (Lénine).
Pour le reste, tu as une opinion, on l'a tous bien compris mais ça reste une opinion que tu es bien libre d'avoir et d'exprimer.

11 jan. 2014
1

de passage sur ce fil

confondre des trous faits à la scie cloche (probablement pour faire une analyse de la structure des fonds en expertise) avec des trous causés par un arrachage des goujons de quille (a cette distance de la quille, je vois mal sur quoi ils auraient été vissés)

çà c'est édifiant ....enfin ce qui est édifiant c'est que personne n' relevé ce qui tient de l’évidence

10 jan. 2014
2

Il ne faut rien affirmer quand on ne sait pas. Lors d'une régate en Adriatique il y a eu 14 Bavaria 42 match qui ont talonné sur une bouée de dégagement particulièrement ''mal placée'', un des bateaux a talonné beaucoup plus fort que les autres, il a continué à naviguer mais la quille avait subi des chocs beaucoup trop importants, elle est devenue ''pendulaire'' et a fini par s'arracher sous la contrainte de la gite. Le malheur a voulu qu'il y a eu un décès lors de cet accident. Il y a eu des préconisations de renforts préventifs sur les fonds mais tous les 42 match n'ont pas été traités et ils naviguent très bien depuis des années. Pour les résultats il y a tout de même eu un Bavaria 35 match champion de France en IRC3.

10 jan. 2014
0

Allez, c'est reparti,
Et bien j'ai eu un Bavaria de 1984 et maintenant un modèle de 2002 (37 pieds).
Je suis super satisfait de mes bateaux, et au fil des rencontres, à chaque fois que nous croisons un proprio de Bavaria, c'est plutôt un constat positif et on ne manque pas d'aborder cette acharnement de certains qui relatent toujours les mêmes commentaires sans aucun fondement étayé.
Quand à la notion de Low cost, n'importe quoi ! Allez voir de près la rigidité des fonds des Jeaneton depuis qq années !
Pas grave, ceux qui veulent se renseigner réellement n'on qu'à faire une demande à des Vrais proprios de Bav et là, comme à chaque fois, aucune critique représentative, peut être quelques plages arrières.

10 jan. 2014
0

Bonjour à mon tour de poster un avis que j'essaie de faire le plus objectif possible. J'ai acheté neuf il y a 8 ans un Bavaria 37 cruiser,(le modèle à jupe arrière, avant les tableaux arrière à verins), j'ai eu qq misères liées à une fabrication de grande série mais rien de sérieux (coffres à repeindre car gel coat mal catalisé, finir le poncage du teck du cokpit pour l'avoir bien lisse, génois à changer assez rapidement car l'origine est de bas de gamme, jauge gazole n'a jamais marché, oui moi aussi j'ai fait un joint de silicone autour de l'évier !) et le problème qui m'a ennuyé le plus longtemps car tatonnements de ma part avant de trouver la bonne solution (barre dure liée au gonflement de la bague : il faut démonter le safran, sortir et faire réduire la bague... et ne surtout pas la changer car le problème revient 2 ans plus tard !)
A part ceci je trouve le bateau très volumineux et confortable au port avec tous les hublots ouvrants, le bois clair est agréable. Le confort est là avec eau chaude, douche
Le bateau est bien isolé et pas du tout humide l' hiver.
En navigation il se comporte plutot bien par rapport aux

croiseurs de même taille malgré sa GV enrouleur (un gros plus de sécurité car on navigue en couple) Il est confortable à la mer, pas piègeux et au port il vire dans un mouchoir et manoeuvre bien même en marche arrière.
Je trouve la qualité globale bonne voir très bonne :
gréement Selden... que l'on trouve sur des belles productions valant 2 à 3 fois plus cher que nos bateaux de série, électronique assez complète de série (à rajouter traceur et pilote) et très pratique (tout devant les yeux du barreur), l'accastillage est de bonne marque (Lewmar) 4 winches, barre écoute, grands rails de génois... et souvent mieux échantilloné que des concurrents équivalents.
Dans les fonds c'est du sérieux avec des varangues imposables
Donc en résumé pas de souci grave mais bien sûr du bricolage d'entretien et qq maintenances liées à l'âge (cumulus changé cette année car percé au bout de 8 ans, est ce anormal ? parc batterie changé...)
Ce bateau me donne satisfaction et ne me pose pas de souci particulier. Il y a plusieurs Bavaria autour de moi (30, 38) et leurs propriétaires en sont également satisfaits.
A contrario des bateaux dont certains louent la qualité ont fortement déçus leurs propriétaires qui ont mis le chantier au tribunal (Hanse 370)... donc rien n'est parfait en ce bas monde et il faut se dire que sur tous nos beaux voiliers l'option "caisse à outils" reste nécessaire.
En tous les cas, bons voeux à tous pour 2014 avec de belles navigations réussies quelque soit nos montures !

11 jan. 2014
0

Bonjour

Ton intervention est positive sur un plan général. Elle résume bien les difficultés rencontrées sur un voilier acheté neuf, et je le pense quelque soit la marque.
Le problème avec Bavaria c'est que le constructeur est "intouchable" j'en suis la preuve depuis bientôt 7 années.

Cordialement

Un "don quichotte"

10 jan. 2014
2

C'est un dialogue complétement stérile, l'imbécile agressif qui intervient sur le forum, et avec qui je ne souhaite même pas échanger ne mérite pas vos réponses. D'ailleurs je ne m'adresse pas à lui.
Il y a des associations de proprio Bavaria qui existe et qui sont des vecteurs représentatifs de la satisfaction des Proprios Bavaria.

10 jan. 2014
0

Virgin... Merci d'avoir compléter ta fiche. A sa lecture, je constate que tu régatais à Deauville. Il est donc étonnant que tu n'ai pas observé de Bavaria en régate. Car il y en a dans le Calvados... Ou alors, "tu parles d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre..."

12 jan. 2014
2

Virgin n'a pas pu observer des Bavarias en régate...parce qu'ils étaient trop loin devant !

Propriétaire heureux d'un Bavaria 32 (2002)

:-D

10 jan. 2014
1

Je suis proprio d'un Bavaria 47/3 de 2001 et Je ne vais pas couper la "branche" sur laquelle je prends du plaisir....
Hormis les problèmes de livraison dus au concessionnaire, je n'ai eu aucun soucis majeur à ce jour, actuellement le bateau est en chantier (carénage, traitement préventif osmose, garde robe, contrôle gréement ....) et je n'ai pas de mauvaise surprise après 12 ans.
Les bruits de ponton, je vous en livre ici un exemple: le capitaine d'un bateau en acier (hideux) et mal entretenu (alors que se disant ancien inspecteur matériel d'une grande marque de matériel TP) fait une manœuvre calamiteuse (cela peut arriver au meilleur) en quittant son poste et accroche avec son "coffre fort" mon balcon avant. Comme il a une panne d'inverseur je crois, il ne peut se sauver et évidemment il essaie de cacher son infortune alors qu'il a réveillé toute la marina tellement c'était bruyant....Prévenu, je viens aux nouvelles et lorsque je l'aborde pour lui demander de faire un constat d'avarie.
a il nie avoir touché mon bateau
b il me demande mon cv maritime.....
C il me dit avoir fait un convoyage sur un Bavaria et que Bavaria c'est de la merde
D comme la gendarmerie maritime était sur le ponton il fini par accepter de faire le constat

Pour les plus futés, dites moi ou se trouve la mise en cause de la qualité de Bavaria?

Les commentaires sur les défauts et/ou qualités de nos bateaux de série claironnés par ce type de personnage ne sont pas à prendre en compte....
Le bateau est quand même un concentré d'équipements ( voiles, moteurs, production d'énergie, d'eau, navigation.....) et toutes les marques ont leur lot de soucis.
Ne pas oublier que l'on peut avoir un Bavaria + un Beneteau pour le prix d'un HR ou d'un Amel.
N'en déplaise aux "grincheux" il y a des propriétaires de Bavaria heureux (j'oubliais, je kif sur le Amel 55.....je joue au loto)

Ceci dit je compatis sincèrement pour ceux d'entre nous qui doivent faire appel à la justice pour réparer un préjudice. Mais, juste un conseil, un jour une fois l'affaire réglée, vous devrez vendre (peut être) votre Bavaria ou Beneteau j'espère que vous en tirerez le bon prix.....
Marc

11 jan. 2014
0

Bien que toujours en procédure, évidemment un jour je vais revendre mon bateau. Mais n'est-il pas plus honnête de parler des défauts et de les corriger.

11 jan. 2014
2

Je n'ai pas de Bavaria,
Mais ce que j'ai vu en Gallice et au Portugal me fait constater le fait suivant:
Beaucoup de navigateur allemand et suédois venant de chez eux et partant pour la Med ou les Antilles ont des Bavarias et en sont content.
Je pense que rien que le trajet Hamburg/Porto est déjà une belle nav que certains dénigreurs de Bavaria ne feront peut être jamais.
Les ports étrangers sont pleins de Bavaria...
Je pense que c'est une question de moyens, c'est sur qu'avec beaucoup d'argent, on va vers des marques plus prestigieuses. N'empêche que on peut faire le tour du monde sans PB avec des bateaux meilleurs marché.
Je dis ça, je dis rien...

11 jan. 201411 jan. 2014
0

Aucune des marques "prestigieuses" citées comme référence n'est exempte de reproche ... il y a des fils entiers sur des malfaçons HR ou Hanse (moins chez Amel, à priori)
Et comme l'a rappelé l'un d'entre vous, les "lots techniques" ont souvent les mêmes fournisseurs : hublots, accastillage, moteurs et inverseurs, matériel électrique, sanitaire, électronique et j'en passe ... la probabilité de pannes sur chacun de ces éléments est quasi identique quel que soit le chantier qui les achète, non ?
Comment croire qu'un relai 12v BOSCH (made in ?) sera plus fiable sur une Mercédès que sur une Clio ?

11 jan. 2014
1

bonjour à tous;un bateau quelque soit sa marque à voiles à moteur de consommation courante ou de grand prestige demande une mise au point plus ou moins longue à son neuvage! il faut en etre bien conscient! soit c'est le distributeur qui fait le boulot soit c'est vous meme! plus l'engin est sophistiquè plus c'est long ,il faut rester zen! lorsque l'on met en serviçe un bateau professionnel il faut de nombreux essais ,de long mois avant d'avoir la certification ,que ce soit pour un remorqueur ou un porte containers! j'ai convoyè des bateaux neufs de grand prestige ou le trajet ne fut qu'une suite de bricolages !une bonne idèe= se faire un presse book avec la documentation technique les plans et modes d'emploi de chaque appareil! dans l'euphorie de la livraison on oubli ou on perd le fusible de rechange le mode d'emploi( oubliè par le fournisseur) ou traduit en chinois etc etc ! c'est vraiment rare qu'à la premiere sorti il n'y ai pas un bruit ou un grinçement bizarre un collier mal serrè, ou une cosse defectueuse! les bateaux actuels sont de plus en plus equipès et bardès d'electronnique, si c'est zero defaut c'est le loto mais mefiançe ça ne va pas tarder!! ou alors le bateau ne bouge pas de trop !bien sure c'est agaçant sur un bateau neuf surtout si l'on est pas bricoleur, mais apres plusieurs croisieres et mises au point tout se stabilise !on connait la bete et l'on est (relativement) tranquille cordialement

11 jan. 2014
0

Ce qu'il faudrait connaître c'est le taux de "pannes" sur une gamme complète. Si tu as 100 bateaux qui posent problèmes sur une production annuelle de 3000, le constructeur est meilleur que celui qui a un seul bateau à problèmes mais qui n'en sort que 20 par an.
Après et c'est plus subjectif, il y a la politique de suivi SAV qui varie … sis qui a tendance à être nivelé par le bas dans la même proportion que les marges réalisées sur les bateaux.

11 jan. 2014
0

J'ai un BV 34 acheté neuf en 2010. Que du bonheur. Pas un seul pb depuis la livraison. La préparation a été sûrement bien faite. Évidement je n'ai pas pu tester le service après vente, mais je ne m'en plains pas bien sur!! Je suis très content de mon achat. Et pour le prix d'un bateau "nu" d'une autre marque j'ai eu un bateau prêt à naviguer et full options.

12 jan. 2014
0

@Natilea

Acheté le même modèle que toi en 2008, plusieurs saisons avant de régler la quasi totalité de mes nombreux problèmes.
Dans ton cas tu devrais citer ton vendeur méritant-bon à savoir-

Un peu exagéré le prix du bateau nu d'une autre marque. Ils se tiennent tous dans la moyenne gamme -concurrence oblige-

12 jan. 201416 juin 2020
2

Une idée du varangage BAVARIA ???

12 jan. 2014
4

varangues non contre-moulés, visible et accessible sous les planchers. Facile de voir s'il y a des fissures autour des boulons de quilles (talonnage par ex)
E t surtout, de l'avis de chantier, réparable sans avoir à tout "découper" dans le bateau.
A noter les reprises en aciers (stratifiées à la coque) qui remontent pour accrochage des cadènes de haubans.

12 jan. 2014
0

Merci PAMPUS,
une simple photo en dit toujours long, non ?
A te lire, et bonne saison.

16 jan. 2014
1

joli voyage pour un Bav 42 norvégien de 1999, ...

www.sy-empire.com[...]n_s.jpg

www.sy-empire.com[...]ng.html

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (13)

novembre 2021