Amel 50

Amel sort un nouveau voilier :
www.bateaux.com[...]amel-50

Un sloop avec arrière large, 2 safrans, étrave droite, ....

Je sens que tous les tenants de la bonne vieille tradition sont en train de s'évanouir....

L'équipage
15 avr. 2017
15 avr. 2017
7

ça change , moderne et sympa

15 avr. 201715 avr. 2017
0

tt arrive, belle évolution !
prix raisonnable ? huuummm
qu'ils le construisent vite, pour qu'on puisse en acheter un d'occase ds 10 ans ...

15 avr. 2017
0

Superbe mais a quel Prix?????
Belle ligne et l'intérieur semble superbe
Je n'aime pas trop les hublots carrés.(c'est la nouvelle mode )

15 avr. 2017
0

au prix d'un bateau haut de gamme avec un SAV en béton :-)

15 avr. 2017
0

la tonture inversée, c'est nouveau aussi, chez Amel.

15 avr. 2017
0

amel casse les codes ... surtout les siens quelques peu "vieille garde " qui ne tient plus vraiment debout .

15 avr. 2017
2

Ils arrivent à rester différents ,avec une continuation dans la ''patte Amel '' et un dessin que je trouve plus ergonomique au niveau du pont ,+ voyageur avec sa belle timonerie ,et cette intérieur me semble somptueux et fonctionnel pour monter en gamme et éventuellement rajeunir leur clientèle . Je like .

15 avr. 2017
5

Résultat, d'un accouplement entre un Benneteau et....je sais pas.
C'est pas beau, banal, un bateau à la mode, mais faut vendre, on les excuses.
Le chantier doit vivre, donc s'adapter.

15 avr. 2017
2

Matstsyl , je te rejoins sur la la laideur des hublots de coque .

18 avr. 2017
0

Ces mirifiques hublots sont là pour donner un sentiment de sécurité rien qu'en matant le franc-bord. Eh oui, inconsciemment (sauf en cherchant bien) ça fait penser à... des meurtrières sur un bunker :mdr:

Deux soucis cependant : la cloison est en plastique, ça ne résistera pas à un bon vieux 88 de la dernière guerre et même s'il était en ferrociment de 20cm d'épaisseur ces sabords... ne s'ouvrent pas :lavache:

15 avr. 2017
5

Une jolie merveille....
Pas tout à fait dans mon budjet!!!

16 avr. 2017
2

Magnifique bateau. Je regrettais l'absence d'un plus petit bateau. C'est fait. Bravo.
L'automatisation c'est parfait. Pas besoin d'un second mat.
La timonerie couverte un must.
L'intérieur très clair d'un dessin très agréable et d'une finition parfaite. Ces deux cabines doubles quel luxe !
Vraiment un bateau rêvé !
Seul petit bémol pour les gens comme moi qui passent l'hiver aux Caraïbes le cockpit comme ceux du 55 et 64 est un peu petit et très enclavé. Nous vivons beaucoup à l'extérieur et on se sent un peu à l'étroit dans les "Te-punch" parties.
Globalement bravo Amel. J'espère qu'il va se vendre.

16 avr. 2017
0

Ils sont tous dans le même créneau, comme Garcia, et d'autres chantiers. L'etrave, le cockpit, les teintes.
Le revirement n'est pas complet, c'est juste "UN" modèle qui s'adresse à une autre clientèle,
En revanche, au niveau du tarif ....cela reste Amel.

16 avr. 2017
0

Il s'adresse à la clientèle de ceux qui veulent du solide et du confortable et ne sont pas fauchés. Il est dans la ligné du 64 et 55.

2

Curieux, sur un des dessins, ils font arriver la main courante tribord de descente en avant du meuble cuisine.

Sinon, comment se déplace-t-on dans cet immense carré sans mains courantes ?

Globalement, je le trouve plutôt moche et banal.

16 avr. 2017
0

Ce sont des images de synthèse avec des détails mal représentés. En y regardant de plus près de nombreux détails sont à approfondir. L'impression de volume est particulièrement notable mais un peu avantageuse ...
Quand à la main courante elle sera surement installée plus tard.
Sur mon Oceanis la main courante du carré n'est pas bien placée et bien on s'y fait.

16 avr. 2017
0

Même questionnement sur comment se déplacer avec 25 degré de gîte dans le carré ou comment se caller dans le cockpit. Je ne parle pas des lits où il me semble impossible de dormir avec de la gîte ou du rouli.

Ça ne me fait pas rever

16 avr. 2017
0

25° de gite et puis quoi aussi ! Visiblement tu n'es pas une cible Amel. Quand le vent conduit à une navigation trop inconfortable on engage le moteur ...
C'est pas un bateau pour faire de la régate. C'est fait pour voyager confortablement et ils ont bien raison.

16 avr. 2017
3

Ta question est intéressante. ...plus le bateaux est gros moins sa penche....
En tous cas si on me l'a offrère je le prend.....
Enfin un amél au goût du jour....

16 avr. 2017
0

Contrairement a certains jaloux ici ce bateau me fait rever et si le seul le probleme c est une main courante je prends quand meme
Pour vivre ca sera grand luxe par rapport a mon bateau actuel
mais je reve ca coute pas cher ca

1

Moi je ne suis pas jaloux ! Il y'a des bateaux encore plus chers qui me plaisent bien !

16 avr. 201716 avr. 2017
0

Hello
D'accord avec certains, je ne le trouve pas vraiment beau, je trouve sa capote rigide laide et avec l'énorme franc bord elle augmente l'effet caravane... Pourquoi serait-on jaloux si on n'aime pas ?
J'ai du mal à comprendre la logique du raisonnement !
Et puis tous ces jolis hublots de coque qui vont se rayer quand les défenses frotteront...
Perso je trouve les XCroisière beaucoup plus beaux bien que sans jupe, dommage pour voyager, c'est quand même super pratique et un tableau ar basculant n'a pas le même agrément
Et puis une belle jupe allonge la silhouette...
Après les goûts et les couleurs...

0

"Et puis tous ces jolis hublots de coque qui vont se rayer quand les défenses frotteront... "

Pas de problème : c'est marqué sur le pont :"pas de défenses à ce niveau" (vu sur un cata)
En espérant que le voisin sache lire et que les bateaux ne bougent pas l'un par rapport à l'autre !

16 avr. 2017
0

Faut vivre avec son temps beaucoup de bateaux ont ce genre de hublots et ils en font leur affaire ! S'ils sont trop rayés on les change, c'est simple.

16 avr. 2017
0

Comme si l'esthétique était le critère prioritaire !....

0

"Comme si l'esthétique était le critère prioritaire !...."

a priori si pour les architectes de ce genre de bateaux.

28 juil. 2017
0

pour moi un bateau doit avant tout me plaire et ces hublots de coque non, j'aime pas, trop anguleux ce voilier, un vrai Hanse....faut vivre avec son temps je veux bien, mais pas pour moi ce genre de tank anguleux et pas dans mes prix donc pas de soucis

17 avr. 2017
3

D'abord moi je le trouve très moderne et beau.
Je peux aussi ajouter que les propriétaires d'Amel n'en ont pas grand chose à faire de l'esthétique. Les Amel ne se sont jamais fait remarquer par leur esthétique. Ils ont bien d'autre charmes et qualités.
Ou je suis les bateaux qui font rêver sont des catas dont le moins que l'on puisse dire c'est qu'il ne sont pas très beau.
L'Amel 50 correspond à un programme de navigation que certains ici ne partagent pas. Ce sont des points de divergence. C'est la vie !

17 avr. 2017
0

J'attendais un successeur au "Super Maramu" dont on dit qu'ils ont cassé le moule.
Le 55 est un peu grand et le 64 trop grand.
Donc je suis très content de ce 50 qui correspond pile poil à mes attentes.
Il me plait beaucoup comme à beaucoup d'Amélistes.
J'aime la suppression d'un mat pas très utile.
J'aime le cockpit rigide et bien protégé. C'est idéal pour voyager.
J'aime les aménagements bien calculés. Je me demande s'il ne va pas canibaliser le 55 car finalement il a l'air mieux aménagé.
C'est vraiment un bateau adapté à son marché.
D'ailleurs je vais réfléchir !...
Bravo Amel.

17 avr. 2017
1

Hello
Ici à Navy on a un quai bien pourri côté nord, avec tout ce qu'il faut pour l'aventure, ferrailles apparentes, morceaux de béton en relief, j'y invite tous les bateaux possesseurs de hublots de coque à venir s'amarrer là...
Avec un bon gros coup de mistral et les bateaux qui passent à fond dans le chenal c'est très sport !
C'est sûr on n'y voit pas trop de Yacht flambant neuf dans ce coin...

17 avr. 2017
2

Sur un AMEL 54 flambant neuf nous avons du nous derouter sur Las Palmas du a une fuite massive sur un hublot de coque babord qui ne sont pourtant pas tres grands.
Je n'aime pas les hublots de coque, trop exposes.

18 avr. 2017
0

Surtout des "hublots" rectangulaires, très marin ça la forme rectangulaire.......

17 avr. 2017
0

On dit aussi que les Amel ne sont pas toujours aussi solide qu'avant !
Un hublot qui se décolle c'est un défaut de fab. Un hublot posé le vendredi à 16h....et un défaut de contrôle qualité. Effectivement pas à la gloire du chantier et je comprend que l'on ne soit pas très content quand on a payé ce que l'on a payé. On dit aussi qu'il ont fait des efforts ces dernières années. A vérifier !
Sinon beaucoup de bateau aujourd'hui, catas et autres ont des hublots de coque. C'est dans l'air du temps.
Moi je ne vais jamais sur un quai cher "Jame". Même avec mon annexe j'ai peur. Uniquement des mouillages 80% du temps et de temps en temps un ponton de marina.

17 avr. 201717 avr. 2017
0

Hello

Et oui, mais des fois on n'a pas de thunes ou de choix que de prendre ce qu'il vient mon cher ami ...
Me suis pris une fois force dix dans un vieux port des canaries, et bien l'ancre a tenu et la longueur de l'amarrage à quai derrière à amorti la houle qui rentrait...
Pas de bol, c'était pas prévu aussi fort et on s'est fait piéger...
Y'avait pas de bo pontons et les douches chaudes à côté, juste un gourou avec sa troupe dans un coin et de l'autre le village où on buvait des canons avec les locaux !
Qui nous ont invités une nuit à dormir, ça secouait trop à bord....
Là, c'est vrai, les hublots de coque n'auraient rien eu...
Dehors y'avait 6 mètres de vagues qui deferlaient et passaient au dessus de la digue pourtant bien haute... Pas bon pour le mouillage ou on glandait depuis une bonne semaine !

Autre histoire,
J'ai un pote, son bateau en aluminium s'était échoué sur le sable gentiment après rupture de l'amarrage, pas de dégâts apparents , sauf qu'un cailloux méchant a perforé le hublot de coque, et comme personne n'a pensé à ça,tout le côté incliné du canote s'est retrouvé sous l'eau....
le temps qu'il revienne de France ou il était rentré et fasse remettre le bateau à l'eau, tout était mort, vaigrages électricité, etc...
Les jolis hublots de coque n'ont pas fait long feu sur son bateau !

17 avr. 2017
0

ou aux Canaries ??

17 avr. 2017
0

sur l'île de la Gomera,à Valle Gran Rey
y'a 15 ans environ,ça avait fait des morts sur les iles plus hautes ,des randonneurs pris par les pluies torrentiellles

18 avr. 201718 avr. 2017
0

Moi aux Canaries je ne connais que la Marina de Santa Cruz de Tenerif. Dans les Caraïbes les quais ne reçoivent généralement pas de bateau, sauf quelques charters.

18 avr. 2017
0

A mon avis les AMEL sont toujours aussi bien construits avec un SAV de qualite aeronautique.
Mais cela n'empeche pas quelques points de faiblesse. Sur un demi-tour du monde: le capot du puits avant fuyard par grosse mer il abrite aussi le propulseur avant, un hublot de coque mal monte qui a fuit au deuxieme gros temps, les retour d'eau de mer dans le coude d'echappement avec rupture du moteur diesel ou un enrouleur de genois qui n'a pas resiste aux trinquettes jumelles sur une traversee de l'Atlantique.
Tous ces points ont ete resolus avec le SAV, present aux quatre coins du monde et son proprietaire navigue toujours.

18 avr. 2017
3

une belle mocheté pareille que toutes les autres a crire qu'il ont tous le meme logiciel....
et les incontournables hublots de coque collés , dont on se demande quelle est l'utilité a part marketing..de quoi concurencer les Sense pour la frime au port...bientot la piste pour le drone

18 avr. 2017
5

Possesseur d'un vieux Amel, je trouve que ce nouveau 50 est beaucoup trop vert...
C'est aussi l'avis de Jean de Lafontaine :
Certain Renard Gascon, d'autres disent Normand,
Mourant presque de faim, vit au haut d'une treille
Des Raisins mûrs apparemment,
Et couverts d'une peau vermeille.
Le galant en eût fait volontiers un repas ;
Mais comme il n'y pouvait atteindre :
"Ils sont trop verts, dit-il, et bons pour des goujats. "
Fit-il pas mieux que de se plaindre ?

1

encore cette accusation de sordide jalousie, on s'est déjà expliqué là-dessus.
on n'est pas obligé d'aimer un bateau sous prétexte qu'il es cher !

18 avr. 2017
2

Il est pourtant clair que dans le message précédent, je ne parle que de moi, de mon envie et de mon budget... Maintenant,s'il est possible que d'autres se reconnaissent, je me garderais bien de généraliser !
Si je me suis permis un brin de dérision, c'est aussi qu'on est déjà dans la taverne.

18 avr. 201718 avr. 2017
4

Les commentaires ne declarent pas les raisins verts par depit de ne pouvoir les atteindre mais tournent plutot autour d'un jeu intellectuel consistant a imaginer le voilier de ses envies pour le meme budget.
AMEL est porteur de l'image du ketch de croisiere au long cours "parfait" qui se moque de la mode et selon des criteres qui ont leurs charmes mais qui ne sont pas les miens.
Avec ce projet AMEL sort incontestablement de son image, a tord ou a raison?
Pour avoir traverse l'Atlantique sur un AMEL 54 surequipe, je peux temoigner que le plaisir a la barre est inexistant, on a plutot l'impression d'etre sur un cargo a voiles.
Apres 48h dans 45nds de Sud-Sud Ouest entre la Corogne et Madere, dans le froid de decembre en tirant un long bord vers l'Ouest, nous avons apprecie la puissance de la coque et sa stabilite de route, de meme que le chauffage, le plaisir de manger chaud et de prendre sa douche quand meme.
Dans les Alizees et la houle, la coque n'aime pas du tout la survitesse et pour rester confortable doit se limiter a 8.5nds ce qui est un jeu d'enfant grace aux enrouleurs electriques. Lors de mes quarts j'ai un peu tire sur la bete en la faisant monter entre 11 et 13nds mais j'ai eu le droit a tout l'equipage sur le pont en 5s car c'etait le guerre dedans a cause du bruit et des coups de raquette de la voute arriere.
Donc un nouveau style de coque plus stable au portant, plus encline aux survitesses sans rouler comme un tonneau, pourquoi-pas?
Je demande a essayer juste pour voir comment AMEL a fait evoluer son style.
J'espere qu'ils n'y perdront pas leur ame. Je n'aime deja pas les grands hublots de coque.

19 avr. 2017
2

Un bateau s'adresse à un segment de marché sur lequel on espère prendre une part importante. Visiblement @Altair tu n'est pas pour diverses raisons dans ce segment de marché. Il est donc normal que ce bateau ne soit pas ta tasse de thé.
Par exemple j'ai traversé deux fois et jamais nous n'avons barré sauf pour entrer sortir des ports. La traversée pour des gens comme moi c'est long et ennuyeux mais indispensable pour aller vers les navigations Antillaises qui elles sont merveilleuses.
Tu aurait bien aimé tirer sur la bête, typiquement l'attitude de certains équipiers, là pour se faire plaisir, pas toujours très responsables (pour traverser l'important c'est de terminer et en bon état) et toujours indifférents aux conséquences pécuniaires que cela peut engendrer. J'ai moi même demandé à mes équipiers de lever le pieds. "Qui va piano va sano".
Il existe des luges de type Pogo xx pour se faire plaisir dans un confort précaire, moi elles ne m’intéressent pas. C'est pas mon programme car je passe six mois sur mon bateau et j'ai d'autres priorités. Cet Amel 50 me plait beaucoup. C'est pas mal car j'avais pour projet d'achetre un 55 d'occasion et je vais réfléchir !...

19 avr. 2017
0

Tout dépend de tes navs , qq heures qq jours qq semaines ??

19 avr. 2017
1

Moi je vis et navigue @Altair six mois par an sur mon bateau dans les Caraïbes. Je n'ai pas besoin de vitesse pour me faire plaisir sur l'eau. Glisser confortablement installé sur une mer calme à vitesse raisonnable dans un environnement exceptionnel me convient parfaitement. J'aime cette nature. Un peu comme en voiture ou j'aime évoluer à vitesse autorisée, donc lente, pendant des heures en admirant le paysage. Mais comme je vis sur mon bateau et qu'il y a longtemps que quelques gouttes de lait ne pendent plus à mon nez j'apprécie, n'étant pas un sauvage, un certain confort et une certaine tranquillité d'esprit.
Je confirme comme beaucoup que la traversée est ennuyeuse. Mes autres navigations par contre sont des grands moments de plaisir.
Mais j'ai aussi écrit qu'il était irresponsable de forcer son bateau sur une traversée quand on connait le nombre de problèmes que certains rencontrent : voiles, bôme, pilote auto, drosses de barre, barre, drisses, safran etc etc...dont certains très graves. Moi sur mes deux traversées je n'ai eu aucun pb, même pas une vis de 8 à changer et j'en suis très heureux et surement très chanceux.
Mais ce que je disais surtout c'est qu'un bateau doit s'apprécier par rapport à l'objectif qui lui a été assigné lors de sa conception et il est normal que l'on ne soit pas attiré par des bateaux qui ne correspondent à son projet de navigation.
Moi l'approche du 50 me convient très bien. Pas toi, la belle affaire !....

28 juil. 2017
1

Un 64 et plusieurs 55 sont basés au Marin. En haute saison il y avait avec le passage une dizaine de 55 et 64. Soit en gros presque la prod annuelle d'Amel. Plus tous les autres Maramu et 54.

19 avr. 2017
3

Tu as tout dit.
Pour toi naviguer en voilier est un mal necessaire entre deux longues escales.
Pour moi les escales sont un mal necessaire entre deux navigations les plus rapides et sures possible.
Definitivement nos voiliers ne doivent pas beaucoup se ressembler.
Ton opinion vaut bien la mienne et vive la plaisance qui permet a chacun d'y trouver ce qu'il y cherche.

28 juil. 2017
0

je navigue aussi aux Antilles, on voit pas mal de Amel sur le ponton de la marina du Marin, les 54 apparaissent, et Ti Franck en prends grand soin...ce modèle me plait pas trop carré, j'aime les courbes et un voilier doit me plaire avant tout, je suis à la pointe des cailloux avant le trou à cyclone au Marin j'ai un dehler optima du nom de Veruf2

18 avr. 2017
0

Ces lignes droites, ces angles, ces gris, ces beiges (qui rappellent la bonne vieille bureautique des années 90), ce franc-bord dont la couleur comme la silhouette semblent pasticher la Royale pour tant est qu'elle dispose de navires furtifs tandis que le rouf lui donne l'allure d'une vedette pour la pêche au thon, que tout cela est froid et dur. Je ne savais pas que notre Bourgeoisie avait développé des goûts à ce point spartiates mais pour le tape-à-l'oeil on était au courant........

Plus qu'à trouver "l'ami" sympa pour se le faire offrir, hmm ? :heu:

19 avr. 2017
0

Quelques petites questions de néophyte, je n'y connais pas grand chose en Amel si ce n'est que mes pupilles se dilatent lorsque je vois le SV Delos... Bref, comme je n'ai pas encore commencé à jouer au loto, je n'y ai jamais regardé de plus près, mais je me posais la question du prix d'un tel bateau ? Et en terme de tirant d'eau ? Est-ce qu'un sloop (un cotre ?) a un tirant d'eau supérieur à un ketch ? En tout cas, moi je le trouve joli cet Amel 50, même si j'espère qu'ils feront encore des ketchs pour le jour ou je me déciderais pour le loto... ;)

19 avr. 2017
0

Amel ne fabriquait que deux bateaux, l'AMEL 55 et 64 et bientôt le 50.
Les deux premiers sont des ketchs. Normalement ce gréement divise les surfaces de voilure et stabilise le bateau. Mais comme les voiles sont à enrouleur électrique la division ne sert pas à grand chose. Un seul mât ça simplifie beaucoup.
Les Amel ne sont pas réputés pour leur vitesse. La qualité de conception et de fabrication, l'équipement et la maintenance sont ses arguments majeurs. On dit généralement, un Amel : on le paye, on fait le plein et on part faire le tour du monde.
Les prix sont à la hauteur : plus d'1 million pour le 55 et plus de 2 millions pour le 64.

19 avr. 2017
0

Le modèle économique d'Amel est surement fragile, car ils ne fabriquent qu'une douzaine de bateaux par an.
Au Marin ou je suis, j'ai vu entre 6 et 8 64, une dizaine de 55 et une vingtaine de Maramu Super Maramu et 54 et très très peu de HR.
Les HR sont d'excellents bateaux mais peu adaptés aux navigations ensoleillées. Nous vivons en permanence dehors a l'abri du soleil et allons à l'eau fréquemment pour nous baigner ou embarquer dans l'annexe. Ici quand on mange à l'intérieur c'est pour bénéficier de la clim.
Déjà les Amel sont à mon gout trop fermés alors les HR.

19 avr. 2017
0

@DeMo,
.
Le dernier AMEL sorti du chantier est un 55.
Coque gris souris et exposé à Düsseldorf...
.
Revenu en France, et remis à l'eau, cette unité n'a pas été vendue...
.
Pas aussi simple de vendre.
Pour le 50', à voir mais pécuniairement TRES hors possibilités de mon côté (simple remarque), on peut voir...
.
Maintenant, pour € 680.000,00 TVA inclue, offrez vous le dernier HR 44... Et je dis bien, pour clients fortunés !
Autre chose sûrement !

19 avr. 2017
0

AMEL 54 parfaitement equipe = 1MEuro
Le tirant d'eau n'est pas directement connecte au greement mais plutot a un style de voilier et a son programme de navigation.

0

Intéressantes ces données financières.

Intéressantes parce qu'elles permettent de mettre en perspective la qualité qu'il est raisonnable d'attendre de produits équivalents, meilleurs marchés mais de construction plus ordinaire, comme par exemple le Sense 55 qui fait l'objet d'un autre fil qui coûte (et certainement vaut) moitié moins cher que le Amel de même taille... :litjournal:

22 avr. 2017
0

Comparer un Amel avec un Sense c'est comparer une Rolls silver shadow avec une 403. Le concept stylistique est identique mais c'est tout....

22 avr. 201722 avr. 2017
0

C'est très précisément mon propos.

Le Sense est un produit de confection industriel ordinaire (tout est relatif...) l'Amel est un produit de haut de gamme et de qualité.

Le Sense est "bon marché", pour avoir de la qualité, il faut plus que doubler la somme.

19 avr. 2017
0

Quand on aime on ne compte pas !
Je ne sais pas si on peut comparer ces bateaux.
Je n'ai pas de recul sur les nouveaux Amel mais avec les anciens, donc jusqu'àu 54 il n'y avait pas photo.
C'est pas un hasard si des Amel parcourent le monde.

20 avr. 2017
0

@Demo J'acquiesce. Ces voiliers sont hors categorie. Ils s'adressent a une clientele aisee qui a toujours eue les moyens de resoudre ses problemes en sortant le carnet de cheque mais qui en retour exige un haut niveau de service et qualite, tout cela entre gens de bonne compagnie.
Un monde particulier que certains ont appele le charme discret de la bougeoisie.

20 avr. 2017
0

@ Altair Et ils ont pas le droit de naviguer ??

20 avr. 2017
0

Bonjour,
J'aime bien!
Ceci dit les codes ont déjà été cassés à la naissance du 55! Le 50 a perdu un mat et gagné un safran mais le reste est de la même veine.
Je m'étonne un peu du double safran sur une coque a déplacement de plus de 18 tonnes!
Enfin j'ai noté l'abandon du systeme de transmission "Amel" pour une ligne d'arbre classique.
@Altair2: excuses moi, mais je trouve cette categorisation assez "franchouillarde" et assez éloignée de ce que j'ai pu rencontrer pendant huit ans autour du monde. Les proportions sont les mêmes quels que soient les types de bateau.
Alain

20 avr. 2017
0

J'ai particpe en tant que conseiller technique a la commande et au suivi technique d'un 54. Ensuite j'ai convoye le voilier au Antilles. De la il a continue sur le Pacifique. Donc mon opinion, tres favorable au professionalisme du chantier, est directement construite autout de cette experience. Superviser un tel Projet sans avoir a sortir le carnet de cheque fut un vrai plaisir.
Ensuite j'ai construit mon propre voilier base sur d'autres criteres et en payant les factures une par une. Ce fut aussi un vrai plaisir.

23 avr. 2017
0

Au Marin les Amélistes ne sont pas tous fortunés loin de là. Certains ont achetés d'anciens bateaux aux alentour de 100 k€, d'autres des Maramu...autour de 250 k€.

23 avr. 2017
0

Je n'aime pas, ni les anciens d'ailleurs et 15* de gite c'est largement suffisant pour que cela reste confortable. Mais j'ai vu des étrangers qui n'en disaient que du bien.

23 avr. 2017
0

J ais eu l ocasion dans visite 1 c est sublime?
En tous cas c etait dix fois mieux que mon studio HLM de l epoque.
Bref le rêve un superbe T3 sur l eau.avec une terasse.....
J uste une critique impossible de gare ma voiture dans la soute.

23 avr. 2017
0

Très beau bateau de nature à booster les ventes du chantier.
C'est intéressant une entreprise qui investit. Je leur souhaite le plus grand succès.
Techniquement je suis pour la suppression du deuxième mat. Je ne vois pas trop l'utilité du deuxième safran sauf à sécuriser en cas de destruction du premier. Par contre la ligne d'arbre classique tranche avec les anciens Amel dont l'hélice était placée sur la quille. Une solution compliquée mais très pratique pour faire de la marche arrière.
Les aménagements sont très bien faits. Ils exploitent parfaitement les volumes.
Quand à la finition je suppose qu'elle sera du style Amel.

27 juil. 2017
0

Les chantiers de voiliers de grandes croisieres , semblent tous faire un nivellement par le bas pour atteindre la rentabilite des chantiers de voiliers dits de grande serie. On peut pas faire de reproches vu que des emplois sont en jeu. Seulement ce nivellement par le bas ne se traduit pas sur les tarifs. Alors pourquoi payer un Amel aujourd'hui le double ou le triple d'un Jeanneau yacht pour une qualite qui n'est pas autant différente ? Les chantiers Amel , RM , Garcia , Allures , Outremer... font payer a leurs clients une prime a la qualité sur la base de la reputation de modeles anciens alors qu'ils ne fabriquent plus les nouveaux modeles avec les memes normes.

28 juil. 2017
2

Comparer un Amel 55 ou 64 a un Beneteau faut le faire !
Il est possible que la robustesse ne soit plus ce qu'elle etait mais côté conception et qualité des équipements et des aménagements on est dans un autre univers.
Je peux assurer que le propriétaire d'un 55 n'a pas du tout le sentiment d'avoir un Beneteau. Maintenant si le proprio d'un Beneteau a le sentiment d'avoir un Amel tant mieux, tout le monde est content.
Maintenant les chantiers de voiliers de haut de gamme disparaissent car le marché se rétrécit. Probablement parce que la hausse de la main d'oeuvre rend ces bateaux hors de prix mais aussi parce ce n'est plus a la mode. Les personnes vraiment riches achètent des CNB des Wally etc... et aussi des MotorYatch toujours plus luxueux et toujours plus grands.

28 juil. 2017
0

L'an dernier HR a doublé les équipes pour assurer les commandes du 64.

DT...

28 juil. 2017
0

Heureusement il existe encore des chantiers qui font du haut de gamme mais de moins en moins.

28 juil. 2017
0

Il ne s'agit pas de comparer un Amel a un Beneteau . Seulement la difference de prix n'est pas réellement justifié. Amel peut rester plus cher vu qu'ils revendiquent une certaine qualité, mais pas autant a mon avis. De plus l'Amel 50 marque une volonté déclaré du chantier de rejoindre les standards des Jeanneau yachts et autres Dufour et Beneteau. La, le chantier qui etait hier precurseur avec Henri Amel devient aujourd'hui suiveur, c'est lui qui suit une tendance cree par d'autres dont la qualité serait "moindre ". Je ne crois pas que le propriétaire d'un Beneteau a le sentiment d'avoir un Amel, mais je ne crois pas aussi que le proprietaire d'un Amel55 ou futur Amel 50 puisse avoir le sentiment d'avoir un Amel tel qu'il a ete connu et reconnu. Il peut s'en convaincre bien sur avec la methode coue et en regardant tous les jours le nom d'Amel sur son bateau.

28 juil. 2017
0

sans doute une belle qualitè,mais je n'aime pas du tout surtout les grands hublots dans la coque et le roof lourd genre les ançiens trintella mais sans doute un bateau "mode".......

28 juil. 2017
0

Un bateau est conçu non pas pour plaire à tout le monde mais pour plaire à une certaine cible. Les gens ayant de bons moyens prêts à mettre un ou deux millions dans un bateau qu'ils vont utiliser quelques semaines par an et intransigeant quand à la qualité. Ou je suis, certains 55 et 64 y sont basés et utilisés quelques semaines par an et encore, l'un d'eux je ne l'ai jamais vu naviguer.
Amel vend une quinzaine de bateaux par an. Avec le 50 ils vont viser une clientèle un peu moins riche et je leur souhaite en vendre plus.
Moi ces bateaux sont pile poil dans mon cahier des charges. J'aime le roof bien protégé, les manoeuvres automatiques, les aménagements intérieures, la lumière et la vue vers l'extérieur, etc...à juste un détail près. Je n'ai pas le budget d'achat et encore moins de fonctionnement. Dommage !

28 juil. 2017
0

Justement, les Amels plaisaient a une certaine cible en mettant en avant des atouts qui etaient propres au Chantier Amel. Avec l'Amel 50, le chantier veut plaire a une certaine cible en mettant en avant des atouts communs a tous les chantiers dit de grandes series, en suivant juste la tendance cree par eux. Voila ce qui est dommage a mon avis. Une entreprise doit bien sur evoluer et etre a l'ecoute du marché, mais pas en etant suiveur. Les Amels d'hier etaient exceptionnels et ceux d'aujourd'hui sont juste comme ceux des autres. C'est le droit des dirigeants du chantier de suivre la stategie plus a meme de perenniser leur entreprise.Mais pourquoi garder ce niveau de prix ? Batir sa strategie actuelle sur la reputation des anciens modeles alors que les modeles d'aujourd'hui sont seulement plus cher que la concurrence, sans plus, ne peut pas, a mon avis durer dans le temps. Voila ce qui est dommage pour un chantier comme Amel, mais aussi pour d'autres chantiers , qui hier etaient precurseurs du marché, et c'est pourquoi ils avaient rencontres le succès, et qui aujourd'hui ne font que suivre les tendances. Le client lui irait acheter un Jeanneau yachts ou un beneteau plutot qu'un Amel meme si ils seraient moins aboutis , mais l'idee générale est la meme , et surtout le prix est deux fois trois fois moins cher.

28 juil. 201728 juil. 2017
0

"Les Amels d'hier etaient exceptionnels et ceux d'aujourd'hui sont juste comme ceux des autres" je ne connais aucun autre bateau semblables au 55 ou 64 ...!
Quand au 50 il semble que le chantier se mette à l'écoute du marché. Dans l'industrie c'est un peu ce qu'il faut faire, non ? Certains diront que beaucoup d'entreprises Françaises auraient intérêt à le faire et que ça redresserait notre balance commerciale !
"Mais pourquoi garder ce niveau de prix" et bien parce que le niveau d'équipement n'est pas le même et que ce qui est rare est chère. Sais tu par exemple que chez Ferrari on limite volontairement la prod pour conserver la rareté. Un Amel au prix d'un Beneteau là c'est sur ce serait une très mauvaise idée.
Mais cette discussion est assez drôle en ce sens que bien peu d'HEOnautes ont les moyens d'acheter et d'entretenir ce genre de bateaux, donc nos avis sont d'une importance très relative ! ....

28 juil. 2017
0

tous les gouts sont dans la nature! perso je n'aime pas les novotels, je prefere les petits hotels de charme! ceçi dit meme si l'on recherche le cotè pratique et confort une certaine legeretè dans le design ne fait pas de mal dans le paysage.... les contest ont aussi de grands hublots dans la coque mais ceux çi sont tellement bien integrès que sur une coque marine ils sont quasiment invisibles! les formes extremes ou tres typèes sont vite demodèes! regardez un vieux swann, un baltic un bowman ou un x c'est toujours plus plaisant à regarder qu'un bus ou un camping car! mais on a pas tous la meme approche concernant les voiliers ,certains ont besoin de rever d'autres ont seulement besoin d'un moyen de deplacement sur l'eau avec un confort proche de la maison pour quelques semaines par an et si en plus l'engin est dans les canons de la mode actuelle dans la marina, ils ont trouvè leur bonheur et le fabriquant a gagnè son pari! bon 20 ans plus tard si c'etait moche au depart c'est toujours moche! j'exagere sans doute.....

28 juil. 201728 juil. 2017
0

Bonjour à tous,
L'amel 50 est en ce moment au port de Hyères entrain de se faire mater. Beau bateau, surprenant quand même ces hublots de coques très à l'avant.
André sur Folet2

28 juil. 2017
0

Etre a l'ecoute du marché oui mais quels marché ? Amel hier n'etait pas dans la meme classe que Jeanneau et Beneteau. Alors pourquoi Amel ecoute le marché de Jeanneau et Beneteau et pas son propre marché ?

28 juil. 2017
0

Amel au prix de Beneteau, oui ce n'est pas une bonne idée. Ferrari ne s'inspire pas de Fiat, c'est plutot l'inverse. Le haut de gamme ne s'inspire pas du bas gamme meme si l'equipement est sense etre meilleur. C'est la coherence de la demarche qui me gêne, Amel semble regarder ce qui fait le succes des equivalents en taille de Jeanneau et Beneteau mais pas ce qui a fait son propre succes. Ceci dit, nos avis sont effectivement d'une importance tres relative...

28 juil. 2017
1

Quand vous verrez le prix je sais pas si vous continuerez à le classer dans la même catégorie que Beneteau !...
D'autre part c'est un 50" pas vraiment la taille la plus vendue de Beneteau.
Quand je vois les 3d numérique de présentation certes comme les Beneteau il y a une coque et un mat mais pour le reste c'est pas la même catégorie de conception (cockpit central, roof, enrouleur de voiles électrique, winch électriques, delphinière, balcon inox, plage de farniente, ..) d'équipement d'aménagement (cabine avec lit double avant et arrière, cuisine de coursive, vue vers l'extérieur,...) et d'esthétique. Les matériaux il faudra attendre pour se faire une idée.
Moi je l'aime bien et si j'pouvais mais j'peux point.

28 juil. 201728 juil. 2017
28 juil. 201728 juil. 2017
28 juil. 2017
2

Et bien moi , il me plait bien cet Amel 50 , il propose tout ce que l'on pouvait améliorer sur un Super Maramu à la sauce moderne : arrière planant , intèrieur clair , confort moderne , étrave plus droite et élancements gommés pour la vitesse de coque , le tout en conservant la qualité de construction Amel , échantillons matériaux généreux , simple et facile à gérer en navigation , sécurité en équipage réduit . Bref un bateau pour naviguer loin et longtemps .
Une seul chose à espèrer , c'est qu'ils en vendent suffisamment pour sauver le chantier .
On croise les doigts .

29 juil. 201729 juil. 2017
0

Bravo Amel.
Le jour où HR et X-Yacht vont aussi sortir des bateaux à cul large, et ça ne saurait tarder car c'est vraiment mieux, certains vont faire une déprime carabinée. :doc:
Il leur restera les OVNI, qui sont désastreusement scotchés à leur gloire passée. :scie:

29 juil. 2017
2

du genre si ils se mettaient à faire ça:
www.hallberg-rassy.com[...]sy-340/ ???
meuh non, jamais HR ne fera ça… ah mince, c'est le site de HR mon lien… :litjournal: :acheval:

29 juil. 2017
1

Il est vraiment trop beau...un reve

29 juil. 2017
0

c'est vraiment mieux un cul large?????pour un imoca sans doute! ça m'etonnerais que les possesseurs d'ovni fassent une deprime( perso je n'ai pas d'ovni mais un garçia),ceçi dit je trouve que les ovni sont d'excellents bateaux et certainement pas des gloires passès, ils repondent tout à fait à leur programme= le voyage,la possibiltè de s'echouer et de naviguer dans tres peu d'eau! quand aux hr certains modeles sont tres performants et leur architecte renommè mais le programme c'est dabord la croisiere confortable contrairement aux x yachts qui sont plus destinès à la course! maintenant tenir un 48 pieds surtoilè dans la brise cul large ou pas il faut etre à la hauteur! quand à amel dont j'ai bien connu le premier proprietaire qui presque aveugle continuait à naviguer, il est indiscutable que leur production est parmi ce qui se fait de mieux en europe question qualitè, mais perso je n'aime pas l'esthetique! on a le droit.....

29 juil. 2017
2

J'ai beaucoup de mal à comprendre ce ''bashing'' d'Amel .Nombre de propriétaires de HR viennent nous voir et nous disent rêver d'un Amel pour la simplicité et la qualité de construction des Amel . Je me souvient d'un propriétaire de HR , en Grèce , venu se plaindre de passage d'eau par les vis de fixation du pont en teck , et pourtant , il habitait dans la même rue sur Mr Harlberg !
La philosophie qui guidait les choix de Mr Amel etait : construction solide et solutions fiables et marines , un détail qui m'a intrigué , le cockpit central , sur les Amel est bas sur l'eau , comparé à tous les autres cockpit centraux HR compris , cette situation basse apporté confort ( mouvements plus doux du bateau ) et sécurité ( fardage et exposition aux paquets de mer ) , détail important au milieu de l'océan .
Je ne parle pas de la fixation du safran , des choix des résines et gelcoat ( mon métier ) de qualité exceptionelles , etc .....
sur le Amel 50 , peu d'entre vous on noté le nouveau dessin du cockpit central , prolongé par un faux roof arrière , qui abrite les 2 bains de soleil , c'est un dessin novateur et l'apport de Berret Racoupeau n'y est pas pour rien.
Alors , please , stop bashing French Shipyard ......

29 juil. 201729 juil. 2017
1

Moi j'aime beaucoup mais je suis surpris par les safrans suspendus et la ligne d'arbre très conventionnelle. Je pense que l'un des plus gros risque d'ennuis c'est la perte/la casse/l'endommagement du "gouvernail". Là il est très exposé et très fragile même si comme ils disent, un caisson étanche isole le passage de la jaumière en cas de pb. Mais heureusement pour compenser il y en a deux.
Deuxièmement une hélice très reculée augmente la rotation du bateau à chaque marche arrière.
Bon mais c'est pour abaisser les coûts.
Quand au bashing c'est un sport national qui s'applique à tout. Des jaloux !...

29 juil. 2017
0

perso je prefere la constrution des malo plutot que celle des hr ou nayad !pour le cockpit profond c'est vrai que c'est une securitè ,mais avec les constructions actuelles ou c'est =un max de volume pour la longueur c'est moins au gout du jour

29 juil. 2017
0

C'est vrai que les safran suspendus peuvent surprendre mais difficile de faire un bi safran avec skeg et crapaudine , pour la ligne d'arbre , la simplicité en grand voyage peut l'expliquer mais on peut se poser la question du confort qui etait une valeur Amel ( vibrations ) , à surveiller .

01 août 2017
1

Un superbe AMEL 50 est exposé sur le ponton AMEL de LR.
Vraiment très beau ce bateau. Moi je vais en rêver !...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bol d'Or 2016

Après la pluie...

  • 4.5 (22)

Bol d'Or 2016

mars 2021