Amarrage pontons courts

comment faites vous pour vous amarrer en équipage reduit, disons plutot en solitaire, bateau cockpit arrière, sur ces pontons riquiqui (orto?) qui arrivent au max à moitié du bateau?
sur ceux qui ont une longueur normale je peux arriver à coté à la barre, capeler une amarre très courte et utiliser le moteur en avant lente pour garder tout sans bouger, le temps de mettre les autres amarres, mais dans les pontons courts il me faut quitter la barre: resultat s'il n'y a pas de vent ok j'arrete le bateau et pas de problèmes, dès que ça souffle un peu par contre...

et pire encore: avec ces pontons qui n'ont pas à l'extremité une bitte d'amarrage mais un anneau soudé (oscar de l'invention nuisible), où il faut avoir des bras longs deux mètres pour y faire passer l'amarre?

les deux des situations avec du vent et/ou courant, c.a.d. quand on a déjà cassé l'extremité de la gaffe.. ;-)

L'équipage
27 jan. 2004
27 jan. 2004
0

Deux amarres ....
courtes à l'arrière (une sur chaque bord) et moteur en marche avant puisssssante pour tirer sur les deux amarres. Quel que soit le vent, le bateau reste stable ... mais bruyant pour les voisins.

ça laisse le temps pour fignoler l'amarrage.

ça exige tout de même que quelqu'un sur le quai veuille bien prendre les deux amarrres arrières pour les mettre à la bitte d'amarrage :-) Dans l'ordre (si le vent est par le travers) d'abord l'amarre au vent, ce qui permet de mettre de suite en avant pour contrer le couple de fardage du vent . La seconde amarre est alors moins urgente.

Robert.

27 jan. 2004
0

pourquoi?
cherches tu toujours à te garer dans des endroits pourrits.
tu peux pas te mettre dans des coins sympas,avec des gens qui te filent un coup de paluche quand tu arrive et qui t'offrent l'apperot aprés, non ! il faut toujours que tu cherche la merdre,franchement ,Roberto,tu serais pas un peu maso ????

27 jan. 2004
0

voilà pourquoi Gérard
www.hisse-et-oh.com[...]cle.php

:-D :-D :-D

27 jan. 2004
0

ya t\'il forcemment une solution?
Quand ca m\'est arrivé de devoir ranger un bato sur cat-way en solo, je l\'ai toujours fait a la sauvage CAD, venu m\'appuyer contre le batal voisin (avec force pare batage) pour pouvoir desendre tranquilement a quai passer la garde avant...

27 jan. 2004
0

-
c'est vrai que en marche arrière c'est plus pratique, par contre faire évoluer le bateau en rond avec du vent avant de rentrer, surtout tout seul.. je vois déjà les voisins qui sortent tous leurs pare batt :-)

je pensais eventuellement à un crochet sur une amarre de longueur exacte, fixée à une bitte centrale sur le bateaux: on s'approche et avec une gaffe ou une perche on le passe sur la bitte du ponton, stop bateau, le problème est qu'il faudrait avoir une gaffe de trois mètres.. et surtout viser très bien !

27 jan. 2004
0

Si c'est une place habituelle
Tu peux déjà laisser l'amarre dans l'anneau à poste et employer ta technique en la rattrapant avec une gaffe et célérité :-)
Sinon, tu peux essayer de passer au ponton visiteur ramasser un matelot capable et prévenir les voisins présents. :-D

27 jan. 2004
0

une amare pret des aubans
Tu prepare une amare pret du auban et qui revient en arriere
Tu t'aproche du cat-way
Des que le bateau stope tu descend sur le cat-way avec l'amare et tu bloque provisoirement ton boat
Apres tu a le temps de paufiner ton ammarage
Bon vent

27 jan. 2004
0

A essayer (sans garantie...)
Si le vent ou le courrant ne porte pas a la panne:

Tu prends l'Extremité du cat-way comme un corps-mort. Tu t'y accroche le nez avec ta future garde,

tu laisse filer la bonne longueur (1/2 bato) en reculant.

Tu rentre dans ta place et tu te fais arreter par ta garde préétablie...

27 jan. 200416 juin 2020
0

schema...
...

27 jan. 2004
0

joli dessin
c'est vrai que si le vent vient du bon coté c'est assez pratique, ça laisse le temps de se déplacer sur le bateau

de plus, si on rate l'anneau du cat way le bateau va vraisemblablement tourner sur lui meme et on peut ainsi entrer en marche arrière ;-)

27 jan. 2004
0

Une astuce...
Pour les amarrages en solo, c'est d'avoir accroché au niveau des ridoirs de haubans un petit bout (~2M) avec un crochet d'alpiniste: on le croche n'importe où, dans les filieres du voisin, sur le catway ect...juste pour tenir le boat "droit" , le temps de tourner les vrais amarres.

27 jan. 2004
0

J'parie que c'est un quille longue
Roberto allons, on rentre pas un bateau de cette classe sur un catway de cette longueur.
L'autre te pose-t-il autant de problème ? (de marche arrière s'entend) javascript:WriteBinette(':-)')
javascript:WriteBinette(':-)')

28 jan. 2004
0

Messages codés
javascript:letrucaévenafoiré
javascript:revoitacopie

28 jan. 2004
0

:-)
bgcolor=yadesguskondéjàessayé
bgcolor=danslefilquelavenirpourleforum
bgcolor=onsétaitbienmarré
bgcolor=TOMlecatamislehola

28 jan. 2004
0

Mozilla
javascript: 'mozillafélagueulojavascript'
javascript : 'olieudetefoutdemagsitumèdè'
javascript : 'komenatudécouverlekod?'
javascript :'jelavèkchédanmontiroir'

28 jan. 2004
0

Croc d'amarrage
Ayant un bateau 2 fois plus long que le catway (ce n'est pourtant pas un 60 ft), et je vois que je ne suis malheurement pas le seul, nous avons du trouver une solution pratique sous réserve (car nous n'avons pas de voisin) de se retrouver débordé à chaque arrivée (un peu venteuse) entre les deux catway. Il a donc été posé un taquet au maître bau (le long de rail de fargue), dans lequel je passe une drisse qui est fixée à un bout sur un croc d'amarrage (fait maison) et qui passe à l'autre bout sur le winch de génois (pas très loin de la barre et de la manette de puissance). Le dit croc d'amarage s'emboite et se déboite sur la gaffe (du moins à l'autre bout). A l'arrivé, après avoir stoppé le bateau, un coup de crochet sur l'anneau, je déboite le manche du crochet, et raidi la drisse avec le winch. Le bateau se trouvant bloqué par sa garde il s'uffit d'embrayer en avant lente barre à contre et j'ai tout le temps de placer le reste des ammares. Et cela marche même avec les bouées ;-)

28 jan. 2004
0

même problème et amarre au maitre bau : propulseur d'étrave ?
Idem pour nous, Joy est bien plus long que le catway, et nous ne pouvons presque pas manoeuvrer car en arrière nous avons les bouées des gros cata en plein milieu du chenal d'accès ... bref, nous sommes toujours à 2, on s'arrange pour que le "ventre" de Joy passe près du bout du catway où je peux atraper à la gaffe une amarre que je borde au maitre bau au plus fort. Ainsi, il ne peut plus beaucoup bouger, et les défenses de ponton avant et de catway amortissent le contact si on a pas pu descendre à temps. en général, il y a toujorus d'autres marins compatissants qui filent bien volontier un coup de main ! Notre catway est en + relativement "sauvage" depuis le cylcone de l'an dernier : il a été cassé en 2, ressoudé provisoirement opur durer et il manque des flotteurs ... quand on saute dessus il coule !
Le départ et l'arrivée sont les manoeuvres les plus éprouvantes à mon goût ! Quelques pontons plus loin, un first 47.7 tout neuf avec propulseur d'étrave nous fait des démonstrations de "créneau" géniales, cela donne envie. Que pensez-vous des propulseurs d'étrave, quelqu'un en a un ?

28 jan. 2004
0

La solution miracle n'existe pas
Nos canot' ne sont pas identiques,nous ne sommes pas pareils et les pontons où nous accostons ne se ressemblent pas.
C'est ce qui fait la richesse de ce forum.
Ce qui marche pour l'un ne marchera pas pour l'autre.
Il va donc nous falloir essayer toutes les méthodes proposées pour voir laquelle nous convient le mieux.
Bonne manoeuvre à tous

28 jan. 2004
0

Coup de gueule :-( !
Merci de ne pas utiliser les autres bateaux ...
...pour se caler dans sa place, ni d'utiliser les filières pour s'y amarrer (même provisoirement).
comme je viens de le lire dans ce sujet !!!!

En lisant ce sujet je suis assez horrifié.
Tout les bateaux ne sont pas super solide, et certains bateaux fait en sandwich ne supporte pas ce genre de traitement :-(

Personnellement j'en ai plus qu'assez d'avoir à réparer mon boat parce que certains joue aux auto-tamponneuse dans les ports :-( :-( :-(

28 jan. 2004
0

un truc
merci à tous pour les idées

je rajoute un truc que je me suis fait pour les amarrages sur ponton normaux (pas courts) ou à quai.

A l'extremité d'une amarre j'ai épissé un anneau de +- 50cm de diamètre: avant de faire l'épissure j'ai fait passer le bout dans un tuyau d'arrosage long comme la circonference de l'anneau que j'allais épisser; resultat le tuyau tient l'anneau toujours ouvert.
Après j'ai mis un autre morceau de tuyau long 1.5m environ sur la partie de l'amarre qui arrive à l'anneau.

Avec ça, en tenant l'amarre par ce deuxième tuyau, si sur le ponton il y a un taquet et pas un maudit anneau, l'amarre est un peu rigidifiée et l'anneau reste ouvert, donc on reussit à le passer (lassoer?) meme sur un taquet assez loin.

si le ponton est court par contre c'est chaque fois maintes contributions nouvelles et fantaisistes au jargon censuré des marins :-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (185)

novembre 2021