amarrage à couple sur bouée.

quelle est la bonne façon de s'amarrer à couple sur bouée?

J'ai été assez surpris et peu rassuré, mon petit Trident amarré tranquillement à une bouée, lorsqu'un skipper "enthousiaste" s'est invité à couple. Jusque là, pas de problème, si il n'y a plus de place, l'homme est évidemment le bienvenu.

Son engin étant un Gib'sea 33 au fardage plus que conséquent, j'avais le plus petit bateau de la bande, bien d'autres étaient seuls sur bouée et sur des bateaux équivalents au sien ou bien plus grands.

Pour tout amarrage, notre homme s'est contenté d'une amarre avant et une arrière, sans même passer une aussière en double au niveau de notre bouée, ce qui m'a semblé peu sur et un peu léger...

J'ajouterai qu'il s'agissait d'une zone à très fort courant et d'un vent très calme.

Vous semble-t-il logique et sur qu'un bateau de 10 au déplacement important se repose sur un petit bateau léger sans prendre aucune autre précaution?

L'équipage
01 fév. 2011
01 fév. 2011
0

la logique ET la correction
impose à tous de mettre une amarre sur la bouée , parce que si toi tu veux partir , comment fait on ???

moi dans ce genre de cas , il n y a pas de negociation , c est ou le nouveau venu ( quelque soit sa taille) met une amarre sur la bouée , ou bien il va ailleurs !

a la limite je veux bien rapprocher les bateaux de la bouée une fois qu il est a couple pour que ce soit plus facile , mais il doit mettre un bout à la bouée

;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-)

01 fév. 2011
0

bien dit ...
idem pour moi,
bienvenue, mais vous vous amarrez en direct sur la bouée, vous mettez vos défenses (en plus des miennes), et vous passez une garde arr en double pouvant être larguée facilement

01 fév. 2011
0

Le mieux...
... c'est d'éviter une telle situation.

Si l'on ne peut faire autrement, exiger, comme le dit très justement hotelgolf, le passage d'une aussière sur la bouée.( on ne devrait même pas avoir à le dire...)

De plus, éviter que les deux mats soient dans le même plan, car le passage d'un abruti plein pot n'est jamais à exclure, et dans ce cas, tu risques de ramasser ton mat à la petite cuillère.

Enfin, ne pas lésiner sur les barre-bats...

01 fév. 2011
0

ok
la prochaine fois je serai d'abord plus exigeant, ensuite moins poli :-)

Si j'avais été dans sa situation, je me serais dirigé vers un bateau plus gros que le mien, et j'aurais bien sur passé ma propre aussière autour de la bouée, non seulement pour ne pas que son canote encaisse tout, mais d'autre part, méfiance envers la qualité des noeuds et des aussières d'autrui :-)

01 fév. 2011
0

Pratique assez courante
C'est une pratique assez courante dans certains site. La courtoisie élémentaire veut naturellement qu'on demande l'autorisation avant de s'accoupler. Elle veut aussi qu'on ne refuse pas.

Bien sûr: amarre en double à la bouée, pointes, gardes et pare-battages.

Mais si le clapot arrive (comme parfois à Serk ou à Chausey, par exemple), cela peut devenir infernal, au point de risquer des gros dégâts sur les bateaux. Dans ce cas, c'est au dernier arrivé de déguerpir.

Autrement, c'est une occasion de passer une soirée sympa entre équipages.

01 fév. 2011
0

bonsoir, il n'y a pas
qu'à serck ou chausey, omonville aussi surtout qu'il n'y a que trés peu de bouées et que çà remue pas mal. donc, ammarrage tête bêche pour éviter la casse du grémment avec un ammarrage comme dit plus haut et bien serré, et bien sur, une demande polie de l'arrivant.

01 fév. 2011
0

Logique
vous n'iriez pas plus logiquement vers un bateau de taille/déplacement/fardage similaire au vôtre? En ce qui me concerne, ça serait ma priorité.

03 fév. 2011
0

Taille similaire
Si les bateaux sont de la même taille, il faut faire attention à ce que les mats ne soient pas cote à cote. S'il y a un clapot ou un grand sillage ils peuvent se cogner ou s'entrecroiser.

03 fév. 2011
0

T
les mats auraient peut-être tendance à s'entremeler. Quand nous nous mettons à double sur une bouée, nous cherchon

03 fév. 2011
0

Pas de pbe
.. depuis que mes défenses sont des pneus de voiture. Personne ne vient !

Bon je sors.

03 fév. 2011
0

attention au tirant d'eau
au port d'Argol, à Hoedic, à la tonne la mieux abritée au fond du port, il y a souvent moins de 1m d'eau : le spectacle n'est pas triste (?) quand des quillards s'y sont amarrés, et se couchent sur les autres bateaux.
Souvent observé lors des grandes affluences d'été!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie, le grain s'éloigne.

Après la pluie...

  • 4.5 (182)

Après la pluie, le grain s'éloigne.

mars 2021