Alubat vs Wauquiez vs HR

Bonjour les Héonautes,
Je suis de nouveau à la recherche d'un voilier.
Mon programme:
- un aller/retour Corse-Grèce (sur un été)
- une traversée Atlantique avec passage par Guadeloupe (hiver puis printemps suivant)
- embouquer le canal de Panama puis remonter l'Ouest des Amériques pour arriver à vancouver (Canada)...oui c'est un peu ambitieux....
Mon budget global (avant départ car nous économisons 20k€ pour le voyage et aurons environ 1300E/mois pendant 3 ans) doit rester en dessous de 110k€:
-achat
-remise à niveau suivant ce qui est nécessaire (le plus prêt à partir le mieux même si du coup on approche des 90k€ histoire de garder de la trésorerie pour les inévitables mauvaises surprises)
Actuellement je prends des info sur ces voiliers:
www.ayc-yachtbroker.com[...]ovni-40
www.bateaux-antilles.fr[...]61.html
www.theyachtmarket.com[...]478551/
www.theyachtmarket.com[...]787164/
www.yachtworld.fr[...]581932/

Je recherche donc un voilier (monocoque du fait du budget..) permettant de naviguer au prés quand nécessaire, assez solide pour encaisser de légers impacts avec des ofni et au moins deux cabines (nous sommes un couple avec une fille de 10 ans).

Je vous remercie pour tous conseils constructifs
Bonne journée

L'équipage
05 nov. 2019
05 nov. 2019
0

3 bons bateaux.
Le hood 38 sera sans doute le plus solide/polyvalent, il est réellement sur-échantillonné, il remonte bien au près, mais pas très vite, il lui faut d'excellentes voiles, en terme de qualité, car il a tendance a vite les défoncer. Les voiliers gramment en fonction de la taille et pas du poids, ce qui est une erreur!

L'ovni 40 et le HR je connais moins, mais l'ovni est je crois pas réputé pour son près. Le HR est bien, à voir si ce te convient car c'est un cockpit central, pas top pour la partie "chaude" de ton voyage. pas le même accès à la mer...
Le garcia me semble moins bien aménagé à l'intérieur que les autres et c'est un ketch.

Enfin le centurion 42, même en PTE marchera mieux que les autres à toutes les allures et offrira un grand espace intérieur pour la vie à bord, une grosse capacité de chargement. à 79k€ avant négo, cela laisse un peu de marge pour la préparation. il a déjà un enrouleur de trinquette.

Après je crois que la remonté ouest USA vers le nord se fait avec les vents dominant pleine face!

Donc le plus important sera la préparation.

05 nov. 201905 nov. 2019
1

La remontée de la cote ouest us est certainement une des plus dures et les plus craintes des navigateurs us QI évitent de s y frotter

Pas un endroit pour un cata, 2 chavirages dont un tragique en convoyage

05 nov. 2019
0

n catamaran retourne entre San Francisco et Seattle
sfgate.com[...]cle.cgi

J' attends les commentaires de Richard Spindler , a priori c'est tres tres imprudent de partir de san francisco vers seattle le 8 decembre il y a eu une tempete epouvantable qui a eu des csqs desatreuses a terre ( arbres abattus, une famille perdu une semaine sur une route de montagne, 3 montagnards depuis 9 jours sur le mont hood en oregon). cette cote est tres dangereuse a n' importe quel moment de l' annee et il n' y a que 2 ou 3 ports accessibles par tous temps et a maree basse. Le bateau, c' etait un catamaran made in south africa, etait convoye sur un salon de la voilea Seattle et il y avait une date limite pour arriver ce qui explique, je presume cette prisque de risques. Ils etaient trois `a bord.

06 nov. 2019
0

C'est bien chouette comme idée ça: faire un boucle vers Hawaï. Si le temps imparti le permet ce sera un choix sûr et plus agréable. Merci

05 nov. 2019
0

Atlantiquenordfirst30littlewing
jeanlittlewing
Chavirage Catamaran PDQ 32 cote oregon californie du nord
Le bateau n'a rien à se reprocher il n'avait rien à faire dans ces conditions, rappel : la cote nord ouest américaine est un des pires endroits pour naviguer au monde, cote sous le vent, tres peu d'abri, eau froide toute l'année, coups de vents violents possibles à toute époque

les 3 équipiers ont survécu de justesse grâce à l'epirb et après 2 heures à l'eau, le chien a disparu

Accident du à des dates fixes et un départ malgré une météo annonçant des vents 20/25 nds en côtière et 40/45 nœuds au large

le skipper était très expérimenté, maitre voilier et une vie de courses au large, ils ont d'ailleurs magnifiquement barré, mis des trainards, repossé l'inévitable chavirage pour un cata plutôt léger et pas prévu pour cela

ici photos du bateau retourné retrouvé dans une crique

www.latitude38.com[...]y.lasso

ci dessous plus de détails

www.latitude38.com[...]y.lasso

Catamaran Flips off Ft. Bragg, Crew Rescued
July 7, 2010 – Mendocino Coast, California

Bay Area sailor Kristy Lugert and her two male crewmen were rescued by US Coast Guard resources Saturday, after their 32-ft catamaran Catalyst capsized in extreme conditions, roughly 20 miles west of Fort Bragg.

According to the Coast Guard and other sources, the three sailors were in the process delivering the newly-purchased boat from Crescent City to Alameda when conditions built to what they deemed to be life-threatening proportions — 20-ft seas and 40- to 50-knot winds. The small measure of good luck in this story is that the crew activated their EPIRB shortly before the cat flipped and temporarily pinned them beneath its hulls.

Coast Guard rescue swimmer David Foreman descends to pick up the three hypothermic crew from their overturned cat.
© 2010 US Coast Guard

All three crew were able to scramble up onto the overturned hulls, however, where they somehow held on for more than an hour before being rescued, with frigid waves washing over them. According to a Coast Guard report, they were wearing neither survival suits nor lifejackets. A 47-ft motor lifeboat out of Station Noyo River (near Fort Bragg) and an MH-65C Dolphin helicopter out of Air Station Humbolt Bay arrived on the scene within minutes of each other. Thanks to the expertise of rescue swimmer Petty Officer 2nd Class David Foreman and his helo team, all three sailors were hoisted into the Dolphin without further incident, then flown to Ukiah, where they received hospital treatment for hypothermia. (See this link for rescue footage.)

Why the crew set sail from Crescent City Marina with gale warnings posted is a question that puzzled marina staffers at the time, as much larger boats were making unplanned stopovers at the facility to avoid the turmoil offshore. However, Catalyst's crew was complimented by the rescue helo's copilot, Lt.j.g. Bernie Garrigan, for having the presence of mind to stay with the vessel even after she flipped. "It is much easier to find a boat, even an overturned boat, in the ocean than an individual person,” said Garrigan. The fact that Lugert had left a float plan with her family also aided in the efficiency of this rescue. “If you ever wanted to hear a story about how important it is to have a registered EPIRB on your vessel and a float plan ashore, look no further than this case," said Coast Guard spokesperson Lt. Todd Vorenkamp. "Without that piece of electronic gear aboard the Catalyst, this would be the story of a maritime disaster, not a story with a happy ending.”

At the risk of restating the obvious, we — and the Coast Guard — remind mariners that offshore conditions at this time of year can be extremely treacherous. As we've seen time and again, although waiting for calm conditions can be maddening, doing so can sometimes mean the difference between having a safe passage and a disasterous one.

05 nov. 2019
1

Oui bon, en général pour aller de l'Amérique Centrale à Vancouver on tire un bord presque jusqu'à Hawai. Des amis l'ont fait, du Mexique à Vancouver.

06 nov. 2019
0

Merci Cédric pour tes conseils/ Le Hood me plaît beaucoup, pour avoir eu un Gladiateur dont j'étais très très content (bien que son comportement rouleur était un véritable défaut à mes yeux), je sais que ces Wauquiez "anciens" sont très solides. De plus celui-ci possède deux entrées (une classique depuis le cockpit vers la caine arrière et la table à carte et une moins utilisable en nav' sur le roof vers le carré et la cambuse. Oui je sais que remonter la côte ouest se fait nez au vent: c'est pourquoi je lorgne vers le Centurion ;)
Bonne journée
ps: si d'autres annonces ou d'autres voiliers te semblent indiqués, n’hésite pas

05 nov. 2019
0

J'ai l'impression que le programme va évoluer :alavotre:

06 nov. 2019
0

Le programme évolue toujours: surtout à si longue échéance mais ça fait partie de l'aventure n'est-ce pas ;)

05 nov. 2019
0

le hood 38 proposé est un mk1 ,descente style swan impossible pour une vie a bord ,sous voilé .
le mk2 descente classique bien que déjà haute ,mat 2 étages de bdf
100m2 au près ,fonctionne très bien ,près époustouflant pour un dériveur lesté .
une petite modif qui l'améliore encore ,positionner deux petites cales dans le puits de dérive de chaque coté de la dérive basse sur le bord de fuite ce qui lui donne en appui quelques degrés au vent .
je connais j'en ai eu un, pas mal modifié par mes soins

alain

06 nov. 2019
0

Bonjour Fritz
merci pour ta réponse
je pense que c'est peut-être un mk1 mais il possède deux entrées (peut être effectuée dans un deuxième temps??): voir l'autre broker le proposant à la vente www.theyachtmarket.com[...]742766/
peux tu savoir (au regard de ces deux séries de photos et surtout de ton expérience) si la surface de voile est inférieur sur celui ci?
très franchement il me plaît beaucoup: pont sans teck, voiles assez récentes (2012 pour le génois et 2014 pour la GV, gréément complet en 2012) et bien équipé (batteries 2018, 4 panneaux solaires, pont repeint en 2018, winchs énormes -d'origine à ton avis?- etc)
merci de ton aide et si d'autres annonces ou d'autres bateaux te semblent "correctes", n"hésite pas à partager

1

Perso je prendrais soit le HR382 soir le Centurion 42 avec une préférence pour le premier dont la marque à la plus belle réputation et est un bateau super marin. Un dériveur lesté ou intégral n'a pas trop de raison d'être pour ton programme..

06 nov. 2019
0

merci pour ta réponse
le dériveur me plaît surtout pour explorer les petites criques en Méd car se mettre à l'abris de la houle sur ces bateaux anciens et souvent très rouleurs est très important pour nous tous
un fond plat comme sur l'Ovni, pour moi qui aime frôler la côte autour de la Corse où j'habite depuis pas mal d'années, je trouve cela très tentant même si je n'en ai jamais eu: je me fais peut être des idées
que penses-tu de cette annonce: www.yachtworld.fr[...]188989/
merci encore d'avoir pris le temps de répondre

06 nov. 2019
0

beau bateau! 2 cabines donc coffre immense. Le bateau semble bien équipé, et à 60k€ cela laisse de la marge. Très grosse capacité d'eau. Un peu limite en GO peut-être, encore que 100l en 5 X 20L dans les coffres, cela se fait bien, et évite les bactéries dans les tanks qui ne tournent pas assez.
Je rejoins l'avis un peu plus haut qui te mettait en garde sur un bateau trop physique. Un 40 pieds se manœuvre seul avec un physique correct. Si en plus un winch elec pour la drisse de GV c'est tout bon!
J'ajouterais un autre argument en faveur un 40 pieds, c'est le coût de la maintenance, voiles etc.

Pour le fait d'avoir un dériveur ou un quillard, cela ne change rien en med dans 99% des mouillages.
Jusqu'a 2m tu es tranquilles. En fait il y a tellement de restrictions, de zones avec des bouées pour les plages, que 2m est suffisamment peu pour mouiller partout.

Après un Wauquiez en PTE, cela fait un près suffisant pour ton programme et sera de toute façon bien assez lesté, ces bateaux sont raides par nature.

La seule zone qui est délicate en GTE, c'est les lagons polynésiens... et d'une manière général les zones à corail.
Egalement les petits port, ou un PTE trouvera plus facilement de la place. Avec 1m70 c'est bien!

05 nov. 2019
1

salut
si c'est juste un avis sur ces 5 voiliers en fonction de ton programme:
je connais à fond le Centurion 45 (42+jupe) 7ans dont charter et plusieurs triangles moyenne nav. (Canaries/Açores/Galice+transat), c'est un bon boat confortable au mouillage et au port, plaisant en petite et moyenne nav, marche pas mal mais catégoriquement pas fait pour du très grand voyage, trop physique et exigeant en manoeuvres et pas assez confort en longues nav, je l'ai revendu pour ça. donc pareil pour le 42' (en plus annonce beaucoup trop chère) et idem pour le Hood 38.

pour le Garcia je n'ai pas d'avis et pour l'Ovni préfère ne pas en avoir
car je ne le connais pas assez.

par contre pour le HR38 à ce prix, équipage 2+1 et ton programme, aie aie aie ne réfléchis pas trop longtemps ! et quand tu seras à Vancouver je veux bien te le louer 2 à 3 mois ou te l'échanger contre ma super unité dans les mers du sud !

06 nov. 2019
0

Bonjour et Merci
j'ai les sous pour un HR mais le cockpit central avec son fond très peu profond et très au-dessus de l'eau me semble moins confortable tant au mouillage qu'en Nav
le Centurion (voir exemple de cette annonce: www.yachtworld.fr[...]188989/ ) me plaît bien (j'ai eu un Gladiateur et la solidité m'a paru impressionnante)
peux-tu développer un peu sur le Hood 38? c'est un Wauquiez assez atypique de ce que j'en vois, avec deux entrées (une donnant sur cabine arrière/table à carte et une plus en avant-diffcile à utiliser en nav'-) mais dont la solidité n'est pas usurpée, qui semble bien remonter au près et qui offre de beaux volumes intérieurs..... et à ce prix, j'ai de quoi le maintenir en très bon état et profiter des escales sans trop nous serrer la ceinture
si d'autres annonces ou bateaux te semblent "correctes", n'hésite pas à partager
merci et bonne journée

06 nov. 2019
0

Ce sont des winches électriques sur le Hood 38 ? Ils ont une drôle d'allure. Un des problèmes sur le Hood c'est de border l'immense génois, on a intérêt à avoir winches, poulies et enrouleur au top. J'en avais visité dont les winches d'origine n'étaient pas ST !

06 nov. 2019
0

Personne en fait ne remonter la cote ouest et la plupart l évite même en descente !

06 nov. 2019
0

Pour info panama Vancouver = Brest cap nord mais pourquoi pas

06 nov. 2019
0

pour info: à ceux qui préfèrent dire que ça va être impossible de faire Panama-Vancouver plutôt que de participer au partage de conseils concernant le choix d'un éventuel voilier:



www.sailingtotem.com[...]an.html

www.passagemaker.com[...]-part-1
www.passagemaker.com[...]-part-2

comme le dit le proverbe: ceux qui sont occupés à dire que c'est impossible sont priés de ne pas déranger ceux qui essayent

ah et dernière chose: la sortie du Canal de Panama n'est pas du tout à la même latitude que Brest, pas plus que Vancouver n'est au même niveau que le Cap Nord mais pourquoi pas

06 nov. 201906 nov. 2019
1

J ai pris cet exemple ca c la même distance la même distance, rien n est impossible je n ai pas dit ça mais connaissant le coin, bien réfléchir avant d emmener sa famille dans cette galère

J ai habité et navigué dans le coin pendant 3 ans

Mexico vers sf ca s appele le Baja bash, moteur a fond des qu on peut avancer, de sf à Vancouver c encore autre chose vu le peu d abris, mais vous faites vos choix et je vous souhaite le meilleur

07 nov. 2019
0

Bureaucratie tatillonne dans les ports, le guide te dit tout

07 nov. 2019
0

En tous cas lecture indispensable de latitude 38 et de guide sur le Mexique, revue gratuite sur cote ouest et Mexico et monde entier dans « changes in latitudes »

issuu.com[...]tg-2019

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bol d'Or 2016

Après la pluie...

  • 4.5 (126)

Bol d'Or 2016

mars 2021