ALUBAT

Bonjour,

J'aimerai avoir un ou plusieurs avis sur les qualités marines des OVNI (les plus petits :environ 9/10m). Merci
H22

L'équipage
03 jan. 2007
03 jan. 2007
0

les mêmes qualités...
...qu'un dériveur intégral !

Et les défauts aussi.

Mais rien n'est parfait... ;-)

03 jan. 2007
0

345
Essayé pendant 2 semaines aux Antilles, donc jugement en optique location familiale. J'ai trouvé très robuste, un peu gitard parfois. Dans les petites tailles la dérive est sous la table du carré et les déplacements sont un peu sport, alors qu'à partir du 435 la table est décalé et on a une vrai coursive.

En particulier, l'hélice est un peu protégée par un carénage et le safran est repliable par un système hydrolique, lui même protégé par une petite pastille en cuivre en cas de "touchette".

On voit que ces bateaux ont été pensés.

Par contre, il y a plusieurs fils sur ce forum où on en parle et comme pour tout bateau de voyage il faut réfléchir à son programme et discuter les aménagements, l'accastillage, les équipements. Alubat en a l'habitude. Par exemple, pour mon cas je reverrais le parc à batteries. Sur le nôtre il n'y avait qu'un etai (sloop).

Patrick

03 jan. 2007
0

Pas grave Fred,
pour ma part je n'ai pas réussi à identifier le métal qui constitue cette petite pastille ; c'est vrai que mes pastilles de rechange ont "verdi" comme du cuivre ;-)

03 jan. 2007
0

Pastille en cuivre ?
Meuuhhh , pas d'angoisse !

Dans la pompe hydraulique à main pour lever le safran, sur le circuit de pression il y a un petit clapet de décharge constitué d'une membrane calibrée: si le safran touche, la pression monte, et ce clapet se déchire libérant la pression. Même si c'est du cuivre, c'est grand et épais comme un confetti de carnaval (quelques milligrammes de cuivre), et coincé entre deux pièces en inox au milieu du tas de ferraille de la pompe, elle-même fixée au fond du cokpit ;-)

03 jan. 2007
0

La pression :
en fait il y a un bypass dans le systeme de descente du safran ; il y a une vanne 3 voies avec un petit levier : en bas pour descendre , en haut pour remonter et central : au neutre ; tu mets le verin en pression et il maintient le safran en position. Quand le safran est en bas et que tu ne peux plus pomper , tu remets le levier au neutre ce qui renvoie la pression du verin vers la 3eme voie qui est le bypass avec la petite pastille fusible . si le safran touche , la pression est sufisante dans le bypass pour percuter la pastille et le liquide hydraulique repart vers le reservoir tampon. Les pastilles sont à usage unique.

03 jan. 2007
0

Hum...
"protégé par une petite pastille en cuivre"... sur un bateau en alu ? :tesur:

[color=blue]_/)[/color]

03 jan. 2007
0

La pression
se libère en interne, ou est-ce qu'on met de l'huile partout ? :reflechi:

[color=blue]_/)[/color]

03 jan. 2007
0

Merci André,
C'est donc bien en interne que ça se passe, et le bout de cuivre ne peut avoir aucune influence sur l'alu ! :-)

[color=blue]_/)[/color]

03 jan. 2007
0

les plus petits
ne sont theoriquement plus construits chez Alubat : le 345 n'est plus au catalogue depuis l'arrivée du 365 ; la gamme est plutot tirée vers le haut . C'est à verifier aupres d'Alubat. Sauf erreur le site n'est plus à jour depuis longtemps (mais il y a quelques temps que je n'y suis pas allé ).

03 jan. 200716 juin 2020
0

un lien pour le 28 ...
Bonjour,
Voici un lien fait par un fan d'ovni 28.
monsite.wanadoo.fr[...]ovni28/
J'en ai eu un pendant 7 ans. Un vrai plaisir, un bateau passe partout. Avec les avntages et les défauts d'un DI en alu. Barre un peu dure qd le vent fraichit, il faut déborder assez vite le chariot de GV mais le bateau est sur.
Tu peux voir quelques photos dans mon album.
Comme il est dit plus haut la gamme en neuf commence maintenant vers les 11m.
Cordialement.

03 jan. 2007
0

Merci.......
pour tous ces renseignements, j'ai vu quelques occasions dans les versions 30 et 32 mais j'hésite car passer du multi au mono n'est pas évident, c'est surtout la possibilité d'échouage et l'augmentation du volume de coque qui m'attire.

03 jan. 2007
0

A André 17
Je crus comprendre que Mer Océane était un bateau de cette marque ?
Quand est-il du confort en mer et/ou au mouillage ? ET des qualités de la carène . Enfin d'après les rens de Goupside, l'habitabilité de ce genre de coque (9-10m) n'est pas des meilleures.

03 jan. 2007
0

OVNI
Merci André ;-)

03 jan. 2007
0

Pour Hervé 22,
Mer Oceane est (un gars est en train de faire un boulot formidable de remise en état) un OVNI 345 de 2000 , version proprietaire 2 cabine. Je l'avais acheté d'occasion debut 2004. J'ai fait un peu plus de 4000 milles avec en 2004 (de La Rochelle à La Rochelle par le Canal du Midi , la cote d'Azur , la Corse , la cote Italienne jusqu'aux eoliennes , tour de Corse et retour direct par Gibraltar depuis Bonifacio. En 2005 ,à cause de gros pb de peinture la balade vers l'Irlande s'est transformée en tour de Bretagne jusqu'à Lezardrieux et retour. Tout cela en equipage trés réduit puisque ma femme est handicapée physique. J'ai quitté Lezardrieux sur le coup de 7 qui fermait la saison estivale en Manche.

Pour moi c'est un bateau de "grand voyage" ; c'est un deriveur donc ce n'est pas une bete de pres. J'ai été bluffé en Med sur les cotes italiennes par la securité que j'y ai trouvé alors que l'anémo etait bloqué dans les 8 / 9 . Je ne m'etais jamais senti aussi en securité par ces forces de vent; j'en avais déjà subi de tels sur un SunFast37!! c'est d'ailleurs à cause de cela que le petit 7 dans lequel je me suis planté ne me faisait pas peur ...
Coté habitabilité , à 2 nous etions à l'aise ; nous avons peu navigué à 4 et les rares fois que nous l'avons fait , nous n'avons pas ressenti de gene excessive. Toutefois pour nous ce bateau manquait un peu de rangements pour un grand départ de plusieurs mois. Si je ne l'avais pas détruit , nous nous en serions contenté quand meme. Mais l'occasion faisant le larron , nous prenons plus grand : Ovni 395 : version proprietaire avec un gros cahier des charges .....

03 jan. 2007
0

mon avis
bien sur qui n'engage que moi,

j'ai visité il y a 5 ou 6 ans le chantier, onenvisageait l'éventualité d'un achat neuf sur ce chantier, accueil excelent

mais très déçus par la finition et volume de rangement sur ces bateaux, à l'époque sur notre challenger alu de 7.5m on avait autant de rangement qu'un 30 pied ovni....

et la finition m'a laissé sur le cul pour un bateau à ce prix là, cornière sciées et non ébavurées (faisceau électrique) isolation disjointe pour un bateau prévu pour le grand nord à la demande du futur proprio;, vis ( bichromatée ou autre) de fixation directement dans les cornière en alu, baguette de bois du vaigrage fendue par les même vis...
c'est pas bien de dire du mal, mais à ce prix là, les ovni me plaisent mais j'irai plustot sur une occase avec vaigrage à refaire pour être sur de ce qu'il y a en dessous et sur un bateau au dessus de 32 voir 34 pieds,

la longeur aidant peut être à récuperer un peu d'anti dérive, mais surtout du volume de rangement

maintenant les ovni d'il y a qqes années étaient peut être mieux soigné avant l'angouement actuel

mais c'est mon avis....

03 jan. 2007
0

Goupside....
C'est précisément ce type d'avis que je recherche et bien sur aussi sur : le confort en mer et au mouillage (roulis ?), vitesse[ça change d'un multi]. En tout cas, merci pour les renseignements et points à vérifier.

03 jan. 2007
0

Un autre avis ...
le mien est un vieux 39 de 19 ans (1988).

La grande question est de savoir si tu en veux un neuf ou une occase.

Goupside a raison, les finitions sont très belles en apparence, mais "torchées" si on y regarde de près. La plomberie, et l'électricicté ne sont pas leur fort. Pour les volumes de rangements, on ne peut rien dire, car chaque acheteur les fait "meubler" sur mesure à son goût. Le mien est bien meublé de ce point de vue.

Ceci dit, si on veut un bateau neuf équivalent à un Ovni mais qui serait très proprement "fini", il faut payer 30% à 50% de plus chez d'autres constructeurs bien connus (p.ex. Garcia). Mais la structure des Ovnis est bonne et durable. Le mien, 19 ans, a tout l'avenir devant lui et pas de pb majeurs jusqu'à maintenant. C'est le genre de bateau sur lequel on ne se demande pas si les cadènes ou l'ancrage de l'étai vont se faire la malle ;-)

Ceci dit, je suis aussi d'accord avec ce qui a été dit plus haut, c'est aussi bien d'en acheter un âgé pour pas cher, et refaire quelques finitions soi-même pour pas grand chose (un peu de vaigrage, plomberie et électricité). Cela permet de bien connaitre son bateau et d'économiser pas mal d'argent tout en ayant un bateau plus grand que prévu pour le même prix.

Pour les qualités à la voile, c'est bizarre, mais l'image négative que trinballent ces bateaux est tout à fait fausse. Sur mer belle, environ 15 noeuds de vent, j'ai relevé à la trace GPS un près bord sur bord à 90° et 6 noeuds de vitesse. C'est juste la limite pour rouler un poil le génois au 1er ris. J'ajoute que les voiles étaient neuves et de qualité Elvtröm, biradial, la carène nickel de carénage, et que grâce à un passé lointain de régatier en 470 et 5o5 je me souviens encore à peu près comment régler un bateau et son gréement.

Pour les qualités par vent fort, pas de problème comme déjà dit.

03 jan. 2007
0

Qualité ,
compte tenu de la concurrence qui se fait jour , Alubat a semble t'il revu à la hausse la qualité de ses prestations : il n'y a rien de comparable entre les soudures (en autre ) que j'avais sur Mer Oceane et ce que j'ai pu voir sur les 395 que j'ai visités. idem du coté de la menuiserie.Pour le moment (mais çà changera peut etre dans les mois qui viennent) , le seul reproche qui reste à leur faire concerne la peinture et son mode d'application (pas de sablage mais un lavage à l'acide).
C'est vrai que les Ovni sont chers mais à ma connaissance ce sont les alu les moins chers du marché .

03 mar. 2007
0

à menhir
il y a plusieurs années que j'ai commencé à reluquer du coté des bateaux alu. A l'origine mon choix s'etait porté sur les Hermines du chantier Technimar. Petit chantier , grande qualité de construction , grande ecoute des clients ....helas le chantier a fait faillite; dans les temps qui courent , placer son argent dans un projet avec un chantier dont on ne connait pas la durée de vie m'a paru beaucoup trop hasardeux. Alubat m'est apparu comme etant le chantier qui avait les reins les plus solides tout en etant le moins cher du marché. Je dois partir pour plusieurs années , le probleme du SAV me parait etre egalement à prendre en consideration : j'ai eu l'occasion de tester celui d'Alubat :-) ....

05 jan. 2007
0

prix
oui alubat sur le marché du bateau de voyage alu est le moins cher
les différences avec allure , alliage , et autres plus chers

les finitions et certains choix ( discutables)

  • isolation en option ( et meme en prenant l'option, c'est pas génial )
  • finition à la va vite ( ajustements , qualité des vernis, casse )
  • qualité et réalisation de l'électricité et de la plomberie 'c'est cheap de chez cheap )

pour beaucoup de détails , c'est modifiable , et cela ne remet pas en cause les qualités du bateau,
il faut juste verifier dans le temps ,l'électricité

03 mar. 2007
0

André, ne trouve-t-on pas d'autres chantiers moins chers, comme
Coqalu avec son Généric 35 ou Mercator avec son 105, les 2 en alu épais ssi je ne me trompe ? Il est vrai que ce ne sont pas des DI ?

Avais-tu regardé de ce côté avant de retenir ton OVNI ?

03 jan. 2007
0

Au mouillage...
le bruit parasite de la jupe alu peut en gener plus d'un ! (expérience d'un 455)
Par ailleurs, et comme dejà dit sur un autre fil, des bateaux globalement très agréables à vivre (en tout cas sur les grosses tailles).
Un avantage du dériveur ? dans les grains passagers, s'il y a de l'eau à courir....on remonte en partie la dérive au lieu de réduire la toile : le bateau dérape au lieu de "crocher" et de giter...économie de moyen pour passer un grain de quelques minutes !!! ;-)

03 jan. 2007
0

Merci Arny ,
je retients l'idée de la derive dans les grains , je n'ai jamais essayé :-)

03 jan. 2007
0

Tu verras , André
c'est très efficace et cela te permet de continuer à siroter ton 'ti punch sans affolements inutiles... :alavotre:

03 jan. 200716 juin 2020
0

Mon 31 me convient bien!
Il est de 1979, c'est un quillard que j'ai acheté il y a 5 ans. Après avoir arrrêté la production de ce quillard existant aussi en version DL, ALUBAT s'est définitivement tourné vers le DI avec le 28, puis le 35, le 37, le 33, etc, etc.
Gwalarn convient bien à notre programme "européen" plutôt nord(Irlande en 2005 et projet Ecosse en cours).
confortable en mer, autorise les rangements importants pour un bateau de conception classique.
L'ancien proprio avait rajouté une jupe, des voiles neuves et des winchx ST.
J'ai rajouté en ce qui me concerne lazy-jacks, capote, guindeau, refait faire l'électricité et changé le rc16 D d'origine pour un Volvo 2020.
Nous avons fait refaire la fixation de l'aileron porte safran sur la coque qui était source d'infiltrations mais apparemment,un des précédents proprio avaient déjà fait faire une réparation. J'ai eu de la chance en ce qui me concerne de tomber sur le "bon professionnel" qui m'a fait quelque chose de sérieux.
Sur la solidité de l'ensemble du bateau je n'ai rien à dire.
On dit que les bateaux ont une âme, je pense que le mien en a une(mais je crois que beaucoup pensent la même chose).
PM

03 jan. 2007
0

malheureusement !!
vu la courbe de croissance des métaux ferreux ou non je doute que les prix des boat de ce type soient à la baisse,
il faudra encore rogner sur quelque chose pour réussir à maintenir l'affaire,

mais mon sentiment semble partagé par d'autre , quand aux conditions sous voiles je ne crois pas que les alubat soient à remettre en cause quand on voit le nombre de bateaux de grand voyage qui en sont

le choix d'un dériveur amène des avantges , on ne peut tout avoir,

c'est sur que si avant on navigait sur un class J on peut être déçus, mais pour moi je devrais apprendre à mieux règler les voiles avant de dire qu'une option soit meilleur qu'une autre ;-)

04 jan. 2007
0

expérience ovni37
nous sommes partis pour une année avec notrre ovni 37 (un peu plus grand que ce que tu souahites), il est de 89, nous avons refait quelques vaigrages, revue l'ensemble des circuits d'eau et surtout refait toute l'electricité (grâce aussi à HEO et son équipage)
Comme dit Robert, l'achat d'un bateau ancien avec des réaménagements permet une bonne connaissance de son bateau.
Nous en sommes entièrement satisfait et nous nous sommes toujours sentis en sécurité même par fort vent et forte mer.
Le seul soucis que nous avons rencontré, c'est un problème de safran qui est connu sur les 32 35 et 37, il est necessaire de le compenser, car la barre devient vraiment très dure obligeant à réduire la voile plus rapidement et empêchant un régulateur ou un pilote automatique de fontionner correctement au dessus de 20 Nds de vent. Dômage que le chantier concessionnaire ne nous en ai pas averti lors du sablage et de la pose et depose du safran effectué par eux... Vérifier aussi la pompe de remonter du safran régulièrement, les connection aux cables peuvent s'user au niveau de la partie immergée... Enfin il est vrai que nous avons navigué pendant un an, donc un bateau beaucoup plus solicité que quand nous naviguions de façon saisonnière.
Quant à ses performances certe ce n'est pas les bateaux modernes ou autres multicoques qui nous permettent d'arriver au port plus rapidement... mais comme tout voilier le réglage est primordial en fonction du vent et de l'état de la mer. Ce n'est pas une bête de près surtout après avoir eu un mélody... mais à 45° du vent on avance sans fatigué ni l'équipage ni le bateau et sans tapé. Quant au portant quille relevé c'est pas mal du tout.
Je dois préciser aussi que Alubat et le service après vente a été très efficasse lors de nos problèmes de safran alors que nous étions aux US, et pour un bateau ancien.
Voili voilà pour notre expérience...

Véro

PS à priori l'épaisseur de l'alu serait supérieur de 2 mm sur les OVNI anciens...

04 jan. 2007
0

Merci.......
Véro, pour ces renseignements qui complètent peu à peu le descriptif de ce type de bateau.

04 jan. 2007
0

une chtite question a propos de l'electricité
vous dites que vous avez * refait toute l'electricité *
Mais ce doit un être un sacré boulot a faire ça sur un ovni ? non ? car d'après ce que j'ai pu voir tout le cablage est bien caché derrière les amménagements et les vaigrages. Avez-vous dû tout demonter ?

merci

04 jan. 2007
0

Non
nous n'avons rien démonté... l'éléctricité existente était très simple...
Une bonne conception afin d'étudier le bon passage des gaines pour les cables et effectuer un bon schéma... Quelques messagers pour passer derrière certaines étagères... c'est beaucoup de temps pour des débutants... mais maintenant nous connaissons parfaitement le bateau. et n'avons rencontrer aucun problème électrique depuis... j'espère que cela va continuer...
Véro

04 jan. 2007
0

la dérive bat-elle ?
Après avoir pratiqué quelques bateaux à appendice relevable, j'ai développé une phobie pour les battements rythmique de la dérive descendue, surtout autour du travers.

qu'en est-il de l'ovni ? des ovni ? ça bat ? bruyamment ?

Yves.

04 jan. 2007
0

Ben mon bon monsieur ,
çà depend , si ya du vent .....
En fait la derive est tenue en lateral par des patins qui s'usent à force de s'en servir . En 2004 la derive de Mer Oceane battait , j'ai fait changer les patins et en 2005 il n'y avait plus de bruit.
C'est vrai que meme à moitié sourd , je faisais une fixation sur ce bruit ;-)

04 jan. 2007
0

battement ?
la mienne ne bat pas.

04 jan. 2007
0

Non pas tres onereux .
Mer Oceane avait fait une transat avec RIDS avant que je l'achete. Les patins ont donc été changé au bout de 5 ans. Je les ai fait changer pour ne pas m'enm... à le faire ;-) : en fait il s'agit de barres de genre eptalon (ou qqc comme cela) qui doivent etre rabotées à la demande....
A noter que la derive battait parceque je ne reprennais jamais le bout de bloquage "descendue" ; si je le bloquait elle battait nettement moins mais par principe je laisse ce bout libre , ce qui permet à la derive de remonter si il y a le moindre obstacle.

04 jan. 2007
0

si c'est pas incurable ...
Bon, s'il y a une solution, ça peut aller.
Faut en changer souvent, délicat à faire ? onéreux ?

Après tout on change bien les paliers auto-alignant sur les safrans

05 jan. 2007
0

hors sujet pour hervé 22
mais un OVNI bien acheté est un OVNI qui ne décote pas beaucoup...

Pierr

12 jan. 2007
0

tour de l'atlantique nord à l'envers en solo
j'ai fait en 16 mois, de juin 98 à septembre 1999, le tour de l'Atlantique par le Nord (Bretagne, Irlande, Ecosse, Shetland, Freoe, Islande, Canada, U.SA., Bermudes, Antilles, Yucatan, Floride, Bermudes, Açores, Gibraltar, Corse, et retour par Portugal) avec un Ovni 32 acheté neuf.
Le chantier avait du retard, malgré un délai de 9 mois; vernis pas terminés, descente non étanche, menuiseries mal ajustées, les ouvriers ont passé trois jours sur le bateau après sa mise à l'eau pour essayer de finir avant de partir en vacances.
J'ai dû refaire une bonne partie de l'électricité; la durite d'amenée d'eau de mer au moteur a été mangée par une membrure mal ébarbée avec lequel elle était en contact; j'ai trouvé 53 vis égarées dans les fonds du bateau, alors que le chantier préconise de faire très attention à ne pas laisser le moindre morceau de métal dans les fonds. Et des tas d'autres défauts, apparus au cours de la navigation.
Les voiles de série livrées par le chantier sont innomables !
A part ça, le bateau correspondait parfaitement à mon programme, et, s'il est vrai que ce n'est pas une bête de près, je n'ai jamais été dépassé par les événements (2 tempêtes à Force 10).
J'ai très bien revendu le bateau, il faut dire qu'il était à ce moment là parfaitement au point!
Je pense qu'acheter d'occasion est un bon plan.

25 nov. 2017
0

J'ai écrit ce post, mon pseudo n'apparaît plus :oups:

25 nov. 201725 nov. 2017
1

pas désinscrit à un moment ?
ou un bug dans une des transitions de version ?

m'enfin tu mérite quand même un petit:

12 jan. 2007
0

Et celui là ?
Il n'est pas mal, non ? J'espère bien car j'ai passé pas mal de temps à le mettre au point et le bichonner. Beaucoup de rangements, mais un peu plus gros quand même !

ovni435.free.fr[...]

13 jan. 2007
0

récit périple OVNI 32
il y a eu un petit article dans VV de janvier 2000, mais c'est tout, j'ai surtout fait de la video, et de la photo argentique; il faudrait que je trouve le temps de scanner tout ça et le mettre en forme...

03 mar. 2007
0

voile magazine
fait ce mois-ci un article sur le bilan de croisière de 7 OVNIS ayant traversé l'Atlantique...

03 mar. 2007
0

un autre sur l'Ovni 365
dans Loisirs Nautiques de mars

03 août 2007
0

Mon avis sur l'OVNI 30
Je participe à la discussion un peu tard...

J'ai depuis cette saison un OVNI 30 de 18 ans (L hors tout 9,70), c'est mon premier bateau.

Impressions de navigation : pas très gitard, assez lourd donc passe la mer en douceur, avance à 5-6 noeuds (selon l'allure) dès force 3, cap au près moyen mais il faut dire que ma GV est un sac. Il ne faut pas surtoiler sous peine de barre qui durcit exagérément. Ne mouille pas.

Aucun problème de jeu ni de battement avec les appendices (dérive, safran) sauf la remontée du safran, un peu délicate du fait d'un winch de remontée mal positionné, le bout de relevage surpatte (eh oui, ce n'est pas hydraulique sur ce modèle).

Sinon intérieur spacieux pour sa taille (sauf hsb plus petite que les standards actuels, mais il faut dire que je fais 1,89 m... mais ça va quand même).

Je ne regrette pas mon achat, c'est un bateau facile et qui correspond bien à mon programme (croisière cotière pour 4 à 6 personnes).

25 nov. 2017
2

j'ai eu un ovni 35 sonate (soi-disant un des meilleurs )
auquel j'ai ajouté une petite jupe de 30cm ,
j'ai modifié aussi le système débile de relevage de safran hydraulique
quand le safran est en bas le vérin est sorti les dents de vieille se mettent sur l'axe et quand on rentre celui-ci on cisaille les joints
j'ai compensé la pelle de 10% ce qui rendait la barre plus douce ,
viré le treadmaster du pont à la lampe à souder changé quelques passe-coque et j'en passe .
j'ai tellement été déçu par ce voilier que je l'ai revendu .
j'ai eu l'occasion de convoyer un 455 sur dakar
au portant dès que nous dépassions 7nds il devenait incontrôlable
et nous étions obligés de réduire .
par contre contrairement au sonate la menuiserie intérieure était splendide ,mais je crois que c'était un toutes options ..
j'ai toujours trouvè que c'était bien cher payé pour 4 tôles ..
alain

26 nov. 2017
1

Cht'ite video :

28 nov. 2017
0

Bonsoir Alain,tu peut m'expliquer comment tu as modifié le vérin de relevage de safran du 35,merci.

28 nov. 2017
0

j'ai déplacé le point d'ancrage du vérin de l'autre coté de l'axe
de la pelle de safran ,ça n'a pas été facile ,il a fallu faire une trappe
dans les flasques pour accéder .
le voilier s'apelle cosmos il doit être du coté de lorient
alain

29 nov. 2017
0

Fallait y penser,je vais étudier cette idée.dans la configuration actuelle fait pas oublier de relever le safran des que l'on est à l'arrêt sinon c'est la mort du vérin.merci

29 nov. 2017
0

Avec mon précédent bateau sequoia et un ami en ovni 455 nous partîmes en même temps des calanques de cassis vers l'estaque (corbières) par 20 nds de nord : arrivant 1h30 avant eux nous avons pu préparer tranquillement un sacré appéro !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Petit matin devant La Rochelle, pas tout à fait "après" la pluie...

Après la pluie...

  • 4.5 (128)

Petit matin devant La Rochelle, pas tout à fait "après" la pluie...

mars 2021