ALORS ? si on faisait un petit point sur le marché de l'occase !

je vois que les prix baissent et que les ventes stagnent !pourtant on est en juin !!!je cherche pour un copain tres peu argenté un 8 m pas trop pourri ,coyez vous que l'on peut en trouver un a moins de 3000 euros ?moi je crois que oui, vu l'hecatombe du marché !

L'équipage
09 juin 2010
09 juin 2010
0

tu vas
te faire des copains je sens....
;-)

15 juin 2010
0

vendeurs pas vendeurs ???????????????
Comme j'ai vendu mon bateau, j'en cherche un autre.

Donc dans ces trois derniers jours j'ai contacté des vendeurs :

  • envoyé 18 mails
  • laissé des messages sur 4 répondeurs

résultat :
- 1 mail en retour avec infos demandées
- 1 mail pour me dire merci c'est vendu
- 1 mail pour me dire " si tu veux des renseignements tu m appelles à 18h00"
- 1 appel pour me dire qu'il m enverra un mail

sinon : RIEN

pourtant dans mes mails, je dis Bonjour ,je dis Merci , je donne mon nom , mon N° de tel , j'évite les fote d'ortograf.

Donc y a pas la crise ....

10 juin 2010
0

Plus grand
et moins cher : www.hisse-et-oh.com[...]dex.php

:-)

10 juin 2010
0

Le marché repart un peu...
avec les beaux jours...les prix ne baissent plus mais ils ont déjà bien baissé : en effet, face à l'absence de demande, de nombreux vendeurs ont révisé à la baisse leur mise à prix en avril mai mais cette tendance sauf exception s'achève...aujourd'hui les vendeurs reprennent de l'espoir avec la demande qui redevient convenable !

Un exemple, j'ai vendu la semaine dernière un navire pour lequel je n'avais eu aucun appel ni touche sérieuse depuis le mois de décembre...et en trois jours quatre appels, trois visites et deux acquéreurs qui "se battent" pour l'avoir, l'un me proposant meme de surénchérir par rapport au prix auquel j'ai vendu mais trop tard j'avais donné ma parole !

Par contre dans les très petits prix tels que tu évoques, ton pote peut trouver mais "pas trop pourri" je doute ...il lui faudra surement beaucoup d'huile de coude et un budget remise en état conséquent pour avoir un navire en bon état
@+

10 juin 2010
0

oui çà bouge vachement
je n'ai plus eu aucun appel depuis un mois ..... et en plus je viens de baisser encore mon Fandango.
De plus tous les bateaux que j'envisage d'acheter sont toujours à la vente.
On se retrouvera tous l'année prochaine.
Je ne sui même pas sur que la petite annonce citée trouve aquéreur.
Pour l'instant je garde le mien et si quelqu'un un jour discute du prix on trouvera toujours une entente à condition qu'il l'emmène et que j'en entende plus parler.

10 juin 2010
0

avec la crise
on voit des truc plutot inhabituels .
je connais un kelt 8m qui a étè "vendu"pour la somme astronomique de 1euro,le gars l'avait mis en vente depuis pas mal de temps , extérieurement , il est bien,je me suis laissè dire que l'intérieur n'était pas pourri non plus.
le proprio en avait marre de payer le port,à force ,cela lui coutait plus cher que la valeur du bateau, d'ou le prix de vente.
en arriver là,ça doit faire mal ,car en principe on aime bien son bateau.

10 juin 2010
0

pas d'étonnement
d'en arriver à "donner" son bateau car comment faire si tu en a acheté un autre pour récupérer ta place. A force tu finis pas te débarasser de l'ancien et ce n'est même pas gagné.
C'est fini le temps ou les gens achetaient du rêve à travers le bateau. La conditions restritives de nav en France sont certaienment pour quelque chose.
Je pense qu'il va avoir de plus en plus de sabordages, si c'est bien fait cela fera des abris pour poissons ....

10 juin 2010
0

oui pierre 2 ton ami peut trouver un 8m pour moins de 3000 euro
peut-être a toulon,puis dit lui d'attendre le moi de septembre et le vendeur lui donnera en prime un chèque .
:-D
Bon plus sérieusement ,je pense comme gilles ,je viens de baisser le miens a 12000 euro ,chose qui m'aurait parut impensable il y a quelques mois
:-(

10 juin 2010
0

c'est très simple Pierre 2
je te prends au mot ,je cherche un bateau dont voici les critères qui sont assez large ,et donc le choix .

Un bateau entre 10 et 12 m ,en super état ,l'équipement n'est pas une priorité .
Des voiles correct et un moteur fiable .
Mon choix se situe entre un fifty ou un cokpit centrale .
FIFTY ,genre espace 1100
COKPIT CENTRALE , genre bavaria 38 cc ocean ou dufour 39 cc .

En sachant qu'a la moyenne a la vente :
un espace 1100 propre autour de 65000 a 68000 euro
un bavaria 38 cc autour de 100000 a 115000 euro
et idem pour le dufour 39 cc .
Je ne te demanderais pas de m'en trouver un ,ni a 1 ou 2 ou 3 euro ,ni a moins de 3000euro ,ni a moins de 10000 euro , mais seulement a 50% moins cher que le prix moyen .
Allez je suis grand seigneur 30% moins cher.

:-D :-D :-D :-D

10 juin 2010
0

oui Gilles mais nos critères sont différente
je ne cherche pas un bateau dans un budget de 60000 euro ,je n'aurais que l'embarra du choix .
Au départ notre point commun est identique ,nous souhaitons garder notre emplacement et vendons un bateau sans place ,d'où notre difficulté a vendre.
quand a mes critères de recherche ,sont sur les bateaux que j'ai cités au dessus et non pas sur tout bateaux qui correspondent a un budget

15 juin 2010
0

je sais ,pierre2
mais il ne correspond pas a mes critères,j'en ai loupé un a 55000 nickel
;-)

0

ben oui samedi
tu as vu plus haut il s'est vendu un kelt 8m a 1 euro ! ;-)

10 juin 2010
0

faisable
Mais faut aller le chercher aux USA...

10 juin 2010
0

Un nordship 34
10 m cockpit central,de 25 ans , situé en med, à 26 000 par un pros. ça existe, et c'est le prix avant négo...

Il y a aussi en corse, un Southerly 115, fortement négociable

Dans le même genre à moins de 40 000 il y en a pléthore. Et certains dans des états exceptionnels.

J'éviterai de citer mes sources, ça m'embêterait d'avoir de la concurrence à l'achat ;-)

0

attends,attends!
perso je n'affirme rien ,je lis ce qui est ecrit pour le kelt !pour l'espace 1100 je pense qu'on peut le negocier a 50000 euros et moins si les vendeurs veulent pas baisser tant pis pour eux, dans quelque temps ils te rappelerons pour les bavs et le dufour c'est pas mon truc je m'interesse qu'aux moins de 10m ;-)

10 juin 2010
0

budget
salut JP, il y a tout de même une grande marge dans tes budgets et dans l'odre de 60000 tu as pas mal de bateaux. De mon côté je suis plus modeste car c'est pas plus de 11m (place et prix du port) et un budget de 50000 et là encore on voit pas mal d'annonces mais comme toi il faut que je libère ma place tiens je ne dis plus qu'il faut que je vende mon bateau mais qu'il faut que je libère la place je m'approche doucement de mes idées "sabordeuses".

0

samedi
sur les annonces du forum il y a un espace 1100 a 57000 euros ,tu dois pouvoir le negocier moins !tu vois que j'avais raison ;-)

10 juin 2010
0

Il y a 5 ans................
..............je voulais changer de bateau.

Entre autre j'avais pris contact avec un gars qui vendait un fifti (souhaitant ménager ma moitié) son prix 15000€.
Je lui ai proposé 8000€, il m'a pas insulté mais pas loin.

Cinq ans aprés et dans la méme démarche je cherche un nouveau bateau (ayé c'est fait) dans mes recherches je tombe sur le méme, il en est a 5000€ négociable (sic) il insulte moins .......le port c'est 1200€ par an pour son bateau..........

Mais bon c'est son bateau il en fait ce qu'il veut..............

10 juin 2010
0

oui Rachid ,mais parfois il faut savoir arreter de baisser
:-(

10 juin 2010
0

Oui ?????????????
...........mais encore ?
:tesur:

10 juin 2010
0

Curieuses pratiques
Sommes nous encore en Europe?

0

et encore ,il ne paye que 1200 e
ici c'est 1800 e pour un 8 m et il y a tres peu de places de 8 m toutes les places sont devenues des places de 12m ,lol ;-)

10 juin 2010
0

Occasion......
Bonjour , je crois qu'on est en plein délire , et que les propositions d'achat tournent au chantage.......j'ai mis mon bateau en vente , il y a déja...qlq mois.......plusieurs intêressés , qui demandent systématiquement , si la place est disponible, ....non monsieur , au revoir monsieur.....il y a ceux qui espèrent la bonne affaire , sur fond de crise....un professionnel m'a expliqué , que les bateaux subissaient une décôte de 20 à 30 % ....je lui ai indiqué qlq bateaux , succeptible de m'intêresser, en disant : trouvez m'en un à 20% de moins que le prix moyen , et on en reparle.....je l'attends toujours.
Il est vrai que de réelles difficultés financières poussent des plaisanciers à se débarrasser de leur bien à n'importe quel prix , mais pour celui qui a envie de changer , au bout de 10 ou 12 ans , ce n'est pas un caprice , et rien ne presse....si je ne change pas de bateau maintenant , ce n'est pas grave , je continuerai à aller sur l'eau.....Par contre pour certains pros , c'est dramatique , rien ne se vend , et ces messieurs se donnent pourtant beaucoup de mal pour expliquer au vendeur que son bateau vaut moins que ça...ils pourraient quelquefois chercher à convaincre les acheteurs que certains prix sont réalistes ,mais c'est une autre histoire.....

10 juin 2010
0

Pb de place
On en revient au problème des disponibilités de places de port.
Il est certain que s'il était plus facile d'obtenir une place, le marché de l'occasion repartirait à la hausse immédiatement.
Pour avoir vu le BDF de Samedi, il est clair qu'il vaut sur le papier largement 15k€: le problème étant pour le vendeur de rencontrer l'acheteur qui a déjà pensé ou qui a trouvé la solution pour stocker son futur bateau. Ca limite forcément de beaucoup le nombre d'acheteurs potentiels.

10 juin 2010
0

pas seulement le pb de place
car en Atlantique oû le pb se pose moins à condition d'accepter l'échouage ou un mouillage sur bouée, le niveau des transactions est assez proche de celui de Med, il y a donc d'autres raisons qui trouvent certainement leur origine dans la crise et la frilosité induite des acheteurs potentiels .

De plus les prix des bateaux neufs sont à la baisse en euros constants .

10 juin 2010
0

Pb de place
On en revient au problème des disponibilités de places de port.
Il est certain que s'il était plus facile d'obtenir une place, le marché de l'occasion repartirait à la hausse immédiatement.
Pour avoir vu le BDF de Samedi, il est clair qu'il vaut sur le papier largement 15k€: le problème étant pour le vendeur de rencontrer l'acheteur qui a déjà pensé ou qui a trouvé la solution pour stocker son futur bateau. Ca limite forcément de beaucoup le nombre d'acheteurs potentiels.

10 juin 2010
0

bonjour Rowider
c'est exact pour le problème de place ,puisque quand tu a visiter mon bateau ,c'était ce qui ta gêné .
Enfin qu'importe ,aujourd'hui je l'ai baissé a 12000euro et s'il part pas il me restera deux solutions ,soit investir dans un appontement ,pour pouvoir le vendre ,et louer cet appontement au nouveau propriétaire ,ce qui m'ennuie énormément pour la bonne raison que l'achat d'un appontement ,c'est un investissement de plusieurs dizaine de millier d'euro .
Soit de faire profiter une association en prêtant ce bateau gracieusement

10 juin 2010
0

Juin peut être encore
mais dés que l'on va aborder juillet ca sera trop tard. Enfin, autrefois, c'était comme ça, aujourd'hui, on va voir. Mais ceci, je ne vois pas tant que ça d'occasion baissée de 20 %...

10 juin 2010
0

trop de bateaux
en circulation , je suis au bord de mer , des bateaux ils y en a partout , dans le moindre recoin un bateau traine , bon j exagére un peu , mais sur ,trop de bateaux pour vendre le sien correctement

10 juin 2010
0

le marché
intermédiaire est compliqué , car ce sont des bateaux qui vont rester dans un port , donc pas évidant vu la saturation des places , par contre un bateau de taille importante vise une clientele aisé , le prix d une place est moins préocupante pour eux
Sur la façade en mêd. le temps est bien finit pour les petites bourses .

10 juin 2010
0

trop de bateaux.
Exact, le marché est saturé. Tous les gens qui pouvaient avoir un bateau "accessible" en ont déja un.
Ce n'est pas pour rien que benetau n'a sorti depuis presque 20 ans aucun nouveau petit modèle. (First 210 211 21.7 1991, first 260 25.7 1992). Les un peu plus gros, c'est à peine mieux 31.7 1998 et 27.7 2002.

Parmi ceux qui n'ont pas de bateau, ceux qui en aimeraient bien un, mais qui n'ont pas l'argent n'interessent personne, le but d'un constructeur étant de réaliser un bénéfice. Et ceux qui ont potentiellement l'argent, mais qui trouvent que les bateaux actuels ne sont pas très attrayants, ben on leur propose de l'océanis 58, du trawler 52, du lagoon 560 (tous des modèles récents) pour voir si ça leur plairait pas mieux.

10 juin 2010
0

la vente
sera correct pour ceux qui peuvent laisser la place du bateau . la grande production , qui a permis de faire baisser le prix du bateau a son revers , il y aura tj le même model qui vous interresse qq part ou le proprio sera hyper heureux de le vendre , par souci familial , santé ,argent ,achat d un plus grand etc ....

10 juin 2010
0

le rêve
je pense aussi que le bateau ne fait plus rèver comme avant, il faut dire qu'à lire tous les forums c'est plus que morose, place, mouillages payant ou interdit, entretien délicat avec des "pro" pas toujours honnètes etc. Une autre chose à laquelle je pense la plus part des pontons sont fermés aux visiteurs (merci tous ceux qui ont voulu se protéger) et que c'était bon aussi d'arpenter ces pontons en rèvant du bateau que l'on aura jamais. Maintenant c'est plus dur ....
Bref tout ceci pour dire que c'est pas gagné pour ceux qui vendent et pour ceux qui veulent acheter par la même occasion si ils ont déjà un bateau.
Je ne suis pas sur que cela s'améliore tout de suite car la crise est loin d'être finie. Je suis d'accord avec ceux qui pensent qu'il ne faut pas trop baisser mais je crains que jamais ils vendent et donc jamais ils ne rachètent.
Une des solutions serait de créer une prime à la casse prime payer par les fabricants de bateaux afin de purger ou que les pros reprennent "mieux" les vieux bateaux mais ils ne savent pas non plus ou les mettre.
Si cela intéresse du monde on discute sur la création de casse de bateau, on rachète pas cher, on enlève des ports, on démonte, on revend en pièce et on détruit les carcasse.
Je suis sur que c'est un boulot d'avenir.
Il faut un grand terrain, une entreprise de transport avec gruttage, puis des bras pour démonter et un hangar pour stocker.
C'est ce que font certains pays comme l'Inde à une très grande échelle, pourquoi on ne le ferait pas pour nos bateaux.
Bon je repars dans mes rèves.

0

le vrai probleme
c'est qu'il y a trop de bateaux d'occases sur le marché,avec la baisse du prix du neuf et l'habitude de confort qu'on pris les gens tous les vieux bateaux de moins de dix metres passent pour des epaves !c'est la loi de la consommation !et c'est aussi pour ça que les concessionnaires ne reprennent plus les vieux petits bateaux pour les eliminer du marché! aujourd'hui je suis passé le long de la corniche de tamaris et il y a une dizaine d'epaves echouées depuis l'hiver ,les proprios n'essayent meme plus de les recuperer ,ce qui ne se voyait jamais avant !le monde avance et la plaisance aussi ,ou?

10 juin 2010
0

Prise de conscience de la décote
Nous sommes maintenant dans une époque ou le bateau n'échappe plus à une décote les années passant. Pas autant que pour les voitures mais dans le même esprit.

Autre facteur, la conception (du confort) d'un bateau de 15 ans et + ne fait pas vraiment réver par rapport aux productions plus récentes.

Certains continuent de vouloir 80 à 90000 euros pour un bateau de 12M de + ou - 20 ans, c'est à comparer à un bateau de 11M récent (moins de 10 ans) qui lui se trouve entre 65 et 85000 euros.

Et l'argument du niveau d'équipement ne tient plus car par exemple, l'electronique a beaucoup baissé en prix et les bateaux de moins de 10 ans sont en général encore équipés assez correctement.
Alain

11 juin 2010
0

quand je cherchais
mon canote ideal, je me suis confronté a quelques soucis :

Beaucoup de bateaux surcotés dans des etats pas terribles
Des bateau a des prix correctes mais à l etat de poubelles.

Au final l acheteur potentiel a finalement de quoi fuire assez rapidement face a l' etat des bateaux et aux problemes qui viennent rapidement avec.

Choses prise à l envers, j ai acheté un bateau qui avait une place de port a vendre avec ..... que je n' ai pas acheté, je partais ailleurs avec...
Je l ai acheté plus cher que d autres de meme categorie car en etat nikel, pret a me barrer ou presque, c est pile ce que je cherchais
Depuis j ai vu d autres exemples d' acheteurs, a avoir acheté un bateau dans une cote correcte meme ancien, mais ils etaient presque tous " sexy" et en superbe état.

Je pense qu il y a aussi un autre soucis, un "vieux" bateau n' est peut etre pas aussi "sexy", la vision que donne la presse invite a avoir douche, cabines à gogo et de l espace, quelque chose de clair. Hors dans les années 70 on a fait de bons bateaux mais pas sufisament sexy pour les gouts du jour....

Alors je crois que comme moi, il y a des acheteurs qui ont essayé d avoir un bateau qui a des "atouts, masculins et feminins", c' est surement stupide, mais peut etre que ces bateaux auront un peu plus de chance de partir si on doit les revendre, peut etre perdrons nous moins.

En attendant, j ai eut des vendeurs qui m' ont recontacté, les bateaux proposés aux environ 40000 sont tombés miraculeusement à 30-32000, ceux qui etait autour des 30000 il y a un an sont tombés à 25000, parfois moins selon les etats, curieux non et je ne parle pas encore de negociation.

15 juin 2010
0

Juste retour des choses
Bj,
Bj,

1) avant le passage à l' euro année 2000 un mélody se vendait 200000 à 220000FF après l'euro.
40000 euros avec quelques années de plus.
Donc maintenant avec 10 ans de plus on devrait kles trouver à 20000 euros. C'est un belle exemple que j' avais suivi lors de ma recherche pour l' achat d'un autre bateau.
Il est finit le temps ou on achetait un bateau et le revendait le même prix après 10 ans.
Cela me parait plus normal, il faudrait arrêter de mettre du coeur ds une vente.
J 'étais sur l'achat d'un Sharky (Amel) et le proprio agé et sympa, n' arrêtait pas de ma parler de la qualité Amel, mais j'avais beau lui expliquer que son moteur avait 23 ans son grément aussi etc..... Je n'ai dont pas négocié son bateau. 2 mois après, alors que j'avais acheté un autre bateau, il me demandait de lui faire une proposition.
Donc les personnes ayant un bateau en bon état, propre et soigné et qui le vente à l'argus trouve preneur.
Les autres comme les convoyeurs, ils attendent.
petit bonjour de Grèce à tous

A+

Joël

15 juin 2010
0

Je suis assez d'accord avec ce que tu dis
et ce, d'autant que les bateaux neuf de stock se négocient bien.
Ceci est surtout frappant pour les bateaux de moins de 10 ans. Il y a des propositions en occasion (ok, avant négociation) qui sont pratiquement au prix du neuf.
Faudrait effectivment arrêter de rêver :-D
Quoiqu'il en soit, cela sera toujours la "bonne" loi de l'offre et de la demande et actuellement, l'offre est plétorique et la demande un peu plate.
Le drame c'est que certains vendeurs ne veulent pas le savoir et ils resteront encore un temps certain avec leur bateau sur le dos .......

15 juin 2010
0

rapport euro franc
bonjour à tous l'allusion entre les euros et les francs me fait penser que mon bateau je l'avais acheté en 1994 160 000 F et maintenant je le revends aux alentours de 16 000 €.
Un constat que je fais actuellement c'est que l'achat d'un bateau ancien n'est pas lié au prix. Samedi brade son bateau à 12 000€ le mien est à 18000€ et tout se négocie. Je ne suis même pas sur que si je le donnais quelqu'un le voudrai. Il y a toujours le problème place. Ce qui manque cruellement c'est l'envie car de mon côté l'argent n'a jamais été un souci dans tous les sens (certains se rapelleront mes brocs où je donnais le matériel)

15 juin 2010
0

et même avec une place au port
salut à tous,
je suis le lien depuis le début et les autres qui ont précédés sur le même sujet.

je suis tout à fait d'accord avec ce constat, mais même avec une place au port il ne part pas. (Sail 902 à 15000 Euro traité anti-osmose et autres travaux).

Oui, il en a d'autres sur le marché, faut bien les comparer, mais même moins cher ils ne partent pas.!!!
je mettrais plus sur le compte de la conjoncture, car nos bateaux anciens de 8 à 10 m s'adressent à la classe moyenne basse qui se prive pour leur pation.les classes hautes ne sont pas touchées et achètent neufs ou occases récentes dans les 12m
c'est comme les logements ils ne partent pas non plus.
je pense aussi cette histoire de l'euro: une baguette à 1 euro, mais une baguette à 6,55 francs!!!!!!
un 8m à 100.000F et à 15.000 Euro.
faut-il ne pas afficher le prix sur le bateau?? j'ai essayé, pas plus de coup de fils.le mettre aux enchères? par un pro ?
bon courage à tous

15 juin 2010
0

il faut garder en mèmoire
que les bateaux neuf sont proposès prix catalogue:
sans équipement de sècuritè
sans survie
sans èlectronique
parfois sans voiles
sans propulseur d'étrave
etc.........
ce qui fait qu'un bateau rècent, soit annoncè à un prix èquivalent à un bateau neuf.
et pour peu que le matos soit de qualitè supèrieure,la facture a vite fait de grimper.
il est donc certain,que sur une occasion,le proprio veuille "rècupèrer"un peu de son investissement.

15 juin 2010
0

Ce n'est pas que les places
Je prospecte actuellement les chantiers à la recherche d'un bateau plus grand, mais pas cher donc qui sera à restaurer. J'ai entendu lors de mes visites à plusieurs reprises et à des endroits différents que du matériels donnés (coques, voilier, vedette...) ne partaient pas car il aurait fallut qu’en plus le transport soit gratuit. C'est vraiment je crois l'argent qui bloque le marché, même si le problème de place à flot complique les choses.

15 juin 2010
0

entierement d'accord avec gilles
mis a part ,je pense que vous confondez ancien franc avec nouveau franc
exemple ancien franc ------ unepièce de 100 fr
nouveau franc------ une piece de 1 franc
un ancien million fait en nouveau franc 10000 fr et 1500 euro.
Il est clair que le marché de l'occasion se porte mal pour divers raisons :conjoncture difficile par manque d'argent ,emploie incertain ,mais le plus handicapant est bien le manque de place au port ,le peux de personnes m'ayant contacter ,mon tous demander s'il avait une place au port ,devant tout ces freins a la vente ,s'ajoute que le parc de l'occasion s'agrandit de jours en jours ,et que pour vendre les prix diminuent de plus en plus ce qui creer en quelque sorte une enchère a la baisse.
Ce qui a pour effet que chaque acheteurs potentiels
attendent de trouver l'affaire coup de fusil

15 juin 2010
0

Pas sûr
Regardez le premier message de ce fil.

La limite, c'est 3000€ , avant même la place de port. La classe moyenne d'aujourd'hui, entre les salaires bloqués cause chomage et les prix immobiliers n'a simplement plus un rond pour acheter un bateau.

15 juin 2010
0

le prix initial ne veut plus rien dire
A mon avis, pour un acheteur potentiel (que je suis), le plus gros problème est le prix initial sur les annonces qui ne veut plus rien dire.
On trouve des voilies:
- hors de prix mais le vendeur sans aborder la question négo baisse déjà de 6000 euros.
- des vendeurs qui profitent trop de l'effet cosmétique (on refait les vernis/les coussins) et le prix monte en flèche.
- certains sont inflexibles sur le prix
- d'autres intégrent un inventaire important avec plusieurs voiles de rechange, annexe ou inversement rien même pas de mouillage.
- mettent tellement d'affectif que le voilier devient invendable (ils ne comprennent qu'un voilier perd chaque année de la valeur)

Conclusion: avec un budget de 20000 euros, on regarde des voiliers entre 15000 et 40000 euros.
Ce marché est vraiment à part!!

PS: on trouve de sacré perle (first30 à 34000 euros....

15 juin 2010
0

oui jordi
mais on trouve aussi d'autre perles rare
(brin de folie NV de 1979 en état irréprochable et super équiper a seulement 12000 euro)
;-)

15 juin 2010
0

moi aussi
mais je suis né en 52

15 juin 2010
0

Question de principe
je n'achète pas un voilier qui est plus vieux que moi (1981) ;-)

15 juin 2010
0

Et si tout simplement...............
.........la voile intéressait moins de monde?

Je m'explique, il y a eu une période ou faire du kayack, de la montagne, de la voile c'était important pour toute une génération (peut étre plusieurs).
Ces gens sont soit équipé, soit trop vieux maintenant.
Si l'hypothése est valable cela veut dire qu'on est que au début de la désaffection et que le phénoméne va s'amplifier.

Bien évidement le manque de place de port, la crise et Cie se rajoute a la chose en l'agravant.

15 juin 2010
0

le problème
est peut être aussi dans le pouvoir d'achat qui chute- si on le voit augmenter certains mois (insee) c'est juste les commerçants qui baissent leur prix, car salaires et emplois sont eux aussi en chutes.les français sont confrontés à cette dure réalité. ainsi on ne peut mettre cette situation nautique désastreuse uniquement sur le dos de la crise.
il ya non seulement l'achat , mais ce qui n'a pas été abbordé encore dans ce post est l'entretien.Qd on sait qu'il faut au minimun 3000 euros par an (place assurances grutages etc etc...) c'est qd même l'équivalant de 2 mois d'un salaire moyen en France.
il semble que le temps, dans l'investissement de loisirs couteux soit révolu.

0

je crois que rachid a un peu raison
j'observe autour de moi une desafection pour la voile ,beaucoup vendent pour ne plus acheter de bateau!!il y a aussi des classes moyennes superieures qui achetaient un bateau pour faire bien apres la residence segondaire ,et qui trouvent que l'adition devient trop salée ;-)plus le mauvais temps et la crise!chouette ça vat redevenir comme avant ! il ne restera que les passionés

15 juin 2010
0

Jeanlittlewing.........
.........je n'ai touché personne et surtout pas ce Juste que je connais pas, et quand bien méme je l'aurais touché ma vie privé ne regarde que moi !!!!
Non mais !!!!!
:jelaferme:

désolé, j'ai essayé, mais j'ai pas résisté.........

18 juin 2010
0

Un jeune de 20 ans
il va commencer par faire être au chomage, puis va enchainer des stages "gratuits" ( cad pas payé), puis des intérims et des CDD jusqu'a pratiquement 30 ans. Age auquel les loyers ou remboursement de prêts immobiliers vont l'assassiner.

Ce n'est pas avec ça qu'il va s'acheter un 5m50 à 17-20 000€ neuf.

La voile n'est pas passée de mode. Elle est redevenue completement inabordable pour les générations suivantes, comme elle l'était au temps de classe J.

18 juin 2010
0

Limites du club
Ca marche tant qu'on est célibataire. Avec femme(s) et enfant(s) , c'est fini.

18 juin 2010
0

Pas sûr du tout.
Il suffit de traîner sur les terre-plein de La Rochelle, de la Trinité, de Lorient, du Havre, de St Malo et d'ailleurs en fin de WE pour peu qu'il y ait eu une journée de régate ou d'entraînement.

Tu verras qu'il y a une population nombreuse, jeune, très jeune même qui en veut.

Mais ils aiment surtout les bateaux sportifs, de régate.
Ils ciblent moins le p'tit WE entre potes, mouillés au bout d'une île qu'une bonne journée à tirer férocement sur les écoutes.
Ils veulent du multi sportif, da la voile légère, rêvent de Pogo, de Jod, de Figaro.

Et sans parler des planches, des kites, ...

Ils ont la même passion pour la mer que nous.
Mais ils la vivent différemment.
Ils veulent être sur l'eau mais surtout pas sous la coque à gratter.

19 juin 2010
0

Quand il y a un bon courant d'air
A l'ouest de Lorient, il y a la plage de Fort Bloqué, repère des tapés du vent.

Quand on peut, par F5, 6 ou 7 on approche près de la plage et immanquablement t'as les planchistes qui viennent nous tourner autour pour s'amuser. Comme des dauphins.

Un jour on a passé l'après-midi à tirer des bords là-bas.
Ils avaient compris qu'on avait avec nous un ancien champion de planche qui, par des signes, leur donnait des conseils.
On a passé un moment super avec des mecs qui préfèrent la planche au bateau mais qui sont passionné de mer.

Ailleurs.
Quand ça souffle en fin d'après-midi au Havre, faut les voir tous rappliquer avec leurs kites après le lycée, la fac ou le boulot.

J'adore les voir.
Ces mômes vivent leur passion pour la mer autrement.
Nous on n'avait que le bateau à notre disposition.

15 juin 2010
0

La mode de la propriété
Je ne sais pas si c'est une mode.
J'ai succombé à la tentation il y a 18 mois,puis j'ai remis en vente il y a 4 mois.
Il s'est vendu en moins de 2 mois.

Rien que le prix du stationnement et l'assurance me permettent une loc de presque 2 semaines pour un bateau d'une taille équivalente sans les emmerdements.

Aujourd'hui, plus je regarde les fils sur ce forum, avec leurs lots de problèmes (ou de galères) d'échappement, d'enrouleurs, de batteries, de démarreurs, de voiles à changer, moins je regrette.

Il est vrai que je n'étais pas à côté du bateau et la perspective de partir pour un ou plusieurs WE avec comme seul but de me mettre dans le bricolage à quatre pattes sous le bateau ne m'a jamais réjoui.
Je l'ai fait pendant 20 ans dans un autre contexte. Ca m'a suffit.

Et j'ai réalisé que je n'étais pas fait pour toujours monter à bord du même bateau et éprouver à peu près les mêmes sensations répétées.

Quant à la passion, je pense avoir celle de la mer et de la nav.
Mais la passion du papier de verre et de la boîte à outils, non, merci.

15 juin 2010
0

propriétaire ...
A la louche, j'ai estimé que le coût d'exploitation annuel de mon bateau (hormis la perte de capital par dépréciation) correspondrait à 2 à 3 semaines de location par an en haute saison (la semaine coûte 3000 à 3500€ !).

0

bien sur que
vus d'un point de vue communautaire comme tu le fais la loc est interessante !mais dans le cadre d'une famille de 4 comme la mienne c'est plus pareil !a mille euros la semaine ca ferait 12000 euros pour 90 jours ,mon bateau est loin de me couter ce prix ,meme en comptant le capital immobilisé ;-)et puis le coté affectif n'est pas chiffrable !

15 juin 2010
0

rachid a touché juste je trouve
je crois que la mode de la "propriété" est en train de passer mais la location ne connait pas la crise me semble t il
et l'entretien d'un voilier est vraiment contraignant si on ne s'en sert pas souvent et qu'on habite pas tout pres (mon cas ces dernieres années et faut vraiment avoir la passion)

15 juin 2010
0

juste ou justine
;-)

18 juin 2010
0

Changement de mentalité
Bj,

j'ai commencé avec un micro, 6.2m, 7.7m et maintenant 11m, j' avais 22ans et ns étions bcq sur des petits bateaux à naviguer.
Vs voyiez encore bcq de jeunes de 20ans partir en croisières sur des bateaux de 6m????
Je pense que les "vieux petits bateaux"n'ont plus d'acheteur.
L' âge moyen ds les ports est de combien??? 55--60ans???
Vs avez vu le prix d'une place ds les ports, faut avoir des sous pour payer 4000 roros par an( rien que la place)
Ds 20 ans, il y aura peut-être trop de place, la génèration 55--60 ne naviguera plus.
Je pense que la voile est passée de mode chez les jeunes.
a+

Joël

18 juin 2010
0

Les assos et les clubs
sont là pour parer à leurs difficultés financières.
Du coup ils n'ont plus besoin d'acheter de bateaux.
Ils sont plus sociables que nous l'avons été.
Nous on jouait perso avec nos potes.
Un peu en "exclusive".

18 juin 2010
0

Oui, mais l'avantage des clubs c'est que
25 ans après, les enfants sont mariés, on est veuf.... on peut y retourner :-D

18 juin 2010
0

Clair...
[i]Tu verras qu'il y a une population nombreuse, jeune, très jeune même qui en veut.

Mais ils aiment surtout les bateaux sportifs, de régate.
Ils ciblent moins le p'tit WE entre potes, mouillés au bout d'une île qu'une bonne journée à tirer férocement sur les écoutes. [/i]

J'en croise tout plein sortant des Minimes ( genre vers 18/19 h ), lorsqu'on rentre ( avec CE )...

Même pour deux heures intensives, ils sortent... :-)
Grand Surpise pour la plupart, donc clubs de voile

Pour les Kites, je les vois aussi jusqu'a pas d'heures le soir ( quand il y a du vent ) sur les plages voisines... ;-)

15 juin 2010
0

oui
parce que tu ne vis pas à coté en effet.

15 juin 2010
0

c'est compliqué ...
Car, de la même manière, il y des gens qui préfèrent vivre toute leur vie en location et ne pas avoir de maison ou d'appartement. En somme, d'être en permanence "de passage", même si cela reste abstrait :reflechi:

Ceci dit, ce qui m'a décidé, il y a longtemps déjà, c'est quand j'ai eu un bateau de location tellement pourri que cela faisait peur et était dangereux. Parmi les multiples problèmes, au moins 1 silenbloc de moteur sectionné, un axe de safran tordu, le bas de cloisons structurelles pourries, le tout agrémenté d'un loueur professionnel véreux :oups:

En fait le constat est le suivant : en location on ne se fait PAS de soucis pour le bateau, mais on n'a PAS vraiment confiance. En propriétaire, on se fait du soucis pour le bateau, mais on a davantage confiance dans le bateau.

0

combien couterai
la location d'un bateau de dix metres 90 jours par AN ?

15 juin 2010
0

tout a fait convaincue
ton estime Robert se tient aussi dans une taille inférieur ,coût 3 semaine de location haute saison a 1000 euro a 1200 euro la semaine donne environ le coût en entretient a l'année (si pas de gros pépin )

15 juin 2010
0

Robert et Pierre 2
Robert.
Tu as raison en ce qui me concerne.
Je ne suis plus propriétaire (immobilier) depuis 2006.
Et je ne le veux plus.
Je suis locataire et heureux de l'être. Et d'un appart car je ne veux pas entendre parler d'achat (et d'utilisation) d'une tondeuse ou d'une toiture à refaire, etc...
Mais il est vrai que je vais à nouveau changer de lieu d'habitation dans 2 ou 3 ans max.
Rien que les frais de notaire à l'achat et d'agence à la vente, c'est non.
Comme ce fut le cas récemment, une panne de chaudière, un coup de fil, un rendez-vous et l'affaire est réglée.

Pour revenir aux bateaux, je n'ai jamais eu de gros problèmes avec les bateaux de loc sauf avec un neuf qui avait été acheté au salon (First 36.7) sur lequel aucune électronique ne fonctionnait.
Nous étions les premiers clients. Nous sommes sortis quand même car nous avons toujours notre matériel légers avec nous (VHF, GPS, etc...).

Pierre 2.
Pour les prix, il faut s'entendre.
D'abord, pour moi, une sortie c'est un moment de partage avec des potes que j'aime retrouver à cette fin.
Nous sommes donc plusieurs à chaque fois (jusqu'à 12 personnes sur un Gibsea 52 et ce n'est pas fermé).
La dernière sortie en date, nous étions 10. Nous avons décidé de louer 2 bateaux pour se tirer la bourre.

Ca nous a coûté 130 € (bateau uniquement) chacun pour 3 jours de JPK 960. Il est vrai que sur un tel bateau, 5 à bord ça faisait beaucoup : un de trop ? alors que sur un Bongo 960 ça l'aurait fait.
Comme on loue toujours une taille de bateau en fonction du nombre d'équipiers, les prix tournent toujours autour de ce tarif.
Admettons même 150 € ==&gt 50€/jour sur 90 jours 4500.€.
Et pour ce prix j'ai la joie de changer de monture à chaque fois.

Précisons que nous ne louons que de septembre à juin à l'exception de cet été 1 semaine sur un Lavezzi 40 pour un programme cool-familial.

Autre avantage : le loueur qui nous a la bonne nous contacte régulièrement (au dernier moment) quand il sait qu'un de ses bateaux ne bougera pas et là les prix s'effondrent. Lastminute.com appliqué à la loc.

Le prochain en septembre, un RM 1200 pour aller s'échouer dans un coin.
Je suis heureux de ne pas être obligé d'aller refaire le même programme sur le même bateau d'une taille qui limite le nombre de participants au partage.

Pour ceux qui aiment le JPK et le ... jazz. :-D

15 juin 2010
0

Exact

Quand ma femme venait avec nous, ça me coûtait deux fois plus cher :lavache:

Pour le côté affectif, j'ai toujours une petite émotion quand je passe devant ceux que j'ai eu entre les pattes.
Je suis un grand sentimental. :-D

15 juin 2010
0

je crois que la plupart d'entre vous
sont en Med, car en Atlantique, c'est quand même beaucoup moins vrai comme je l'ai dit + haut et heureusement je ne dépense pas les sommes annoncées cidessus mais plutot le quart !

Mouillage communal à l'année 130 euros . Et pour la dernière année carénage sur la grèv, avec eau et electricité incluses dans le cout annuel de redevance . On est loin des valeurs annoncées, il fait bon vivre en Bretagne .

0

gps
mon rêve : suppression du gps pour des raisons stratégiques !
Certes on aurait de temps en temps des crampes dans les muscles fessiers ... mais il y a aurait moins de monde dans les mouillages !

[ne pas répondre ! c'est de la basse provoc. Je suis en colère mon Hood 38 n'en finit pas de sécher son osmose]

Hubert, de Cherbourg

15 juin 2010
0

Le prix d'un bateau
ancien ne peut pas indéfiniment baisser de façon linéaire. Sinon on en trouverait une majorité à donner.

D'autre part, on ne peut pas non plus trop regarder sur les dépenses engagées depuis l'achat neuf, sinon on verrait que de nombreux bateaux ont fait dépenser bien plus d'argent dans leur vie qu'ils n'ont couté à l'achat. En vertu de ce principe, il vaudrait mieux aussi les donner.

A un moment donné, un bateau est au prix du jouet, c'est à dire qu'il se trouve quelqu'un qui pense que le prix vaut le plaisir qu'il va en tirer. On a donc un acheteur.

Sinon, oui, je pense que la pléthore de bateaux et la situation économique est le plus gros responsable de la désaffection pour la voile.

Je ne sais pas si le monde du moteur est affecté de la même façon.

15 juin 2010
0

pour répondre a chtit luma
je pense en effet que le monde du moteur est pire
(prix du carburant )

0

responsable
desolé

0

oui pour le moteur
je parlais hier avec un reposable d'un chantier de carenage ,il m'a dit que pour le moteur c'etait encore pire ,car entre le prix des pieces et des meccano c'etait devenu de la folie !

15 juin 2010
0

Alors
si comme cela commence à apparaître il y a un vrai problème de désaffection pour la plaisance, nul doute qu'on tient un bon élément de réponse à la question du manque d'acheteurs.

A l'époque où des Tabarly, Damien et autres Moitessier faisaient la une, ils ont communiqué leur passion et en ont fait naître d'autres.

Aujourd'hui, on ne parle plus de navigateurs ni d'exploit, à part les grandes courses médiatisées au point qu'on les confond avec les réclames.

15 juin 2010
0

exact chtit luma les grandes courses d'aujourd'hui
ne sont plus porteur de passion et d'aventure comme celle d'autrefois.
Mais bien un grand combat publicitaire .
exemple ,un peu simplet peut-être ,mais un peu révélateur :
casse grain talonne baby belle ,mais générali n'est pas loin suivi de très prêt par credit agricole .
etc etc

15 juin 2010
0

"C'était mieux avant"
les conditions de navigations ont bien changées également lorsqu'on ne va pas très loin : beaucoup des petits mouillages sympas où j'étais quasi seul il y a 30 ans sur les côtes catalanes espagnoles ou les Baléares sont aujourd'hui interdits ou envahis de corps morts ou bouées payantes ...

La clientèle du bateau d'occase a des moyens limités, et l'attrait des marinas est faible (litote !).

Si c'était a refaire aujourd'hui avec mes moyens de l'époque (posséder un bateau d'occase pour qques semaines de nav par an) je ne suis pas sûr que ça me tenterait.

16 juin 2010
0

penloch
bonjour
tu écris

Mouillage communal à l'année 130 euro
en bretagne

je suis de concarneau a 130 euro c'est le prix pour un mouillage de bateau télécommander de 49 cm

pour en revenir au marché de l'occasion vue les vieux bateaux rondouillards passer de mode ça vaut pas plus d'une bière

mille excuses d'avoir fait une remarque

16 juin 2010
0

inadmissible
un post pareil !!!

16 juin 2010
0

akwaba
pourtant c'est vrai
il faut redescendre de vos nuage

il faut enfin en finir avec j'achète a 10 car je suis sur de revendre a 11

vous avez cri que le bateau c'était comme a la bourse toujours plus cher a la revente

je suis bien content de la crise il y a un juste retour des choses j'espère que ca va descendre encore plus

vous pouvez toujours naviguer c'est déjà pas mal

pour ce qui on prix la plaisance pour un placement c'est bien fait pour eux

rémy

16 juin 2010
0

Avant de parler
De la bourse et de la plaisance il faut commencer
par l'orthographe

16 juin 2010
0

Hymn
il est vrai que vous êtes tellement parfait

bonne crise

16 juin 2010
0

l'achat
d'un bateau et son entretien est une passion et je comprends tout à fait que quelqu'un capable de se réjouir de la crise ne puisse l'assimiler

16 juin 2010
0

"je suis bien content de la crise"
tu diras ça aussi quand tu seras au chomage (ou tes enfants seront au chomage si tu es retraité!!),franchement,n'importe quoi!!!!

16 juin 2010
0

ben oui
comprends pas que le post de "bulax" soit passé ...

16 juin 2010
0

Taux d'épargne
En même temps, il est intéressant de constater que le taux d'épargne moyen, après une baisse significative à la fin des années 80-début des années 90 à environ 10%, s'est depuis stabilisé à peu près à 15% et enregistre, depuis 2-3 ans, une hausse importante. Seuls les allemands font mieux à 16%. N'y aurait-il pas aussi un phénomène de frilosité en face d'un investissement qui peut être aisément perçu comme superflu, et remplacé par d'autres modes de jouissance ? Ca y est, j'les entends déjà...C'EST PAS DE CA QUE J'CAUSE...

16 juin 2010
0

explication
bonjour,
je pense que tu as ajouté une autre explication qui peut être juste.
l'avenir n'étant pas rose, les fourmis mettent de côté pour des temps difficiles et donc épargnent beaucoup plus et dépensent moins en "superflu".
je compte sur les coups de cœur d'un passionné pour vendre mon bateau mais pas sur quelqu'un qui veut investir.
cdt
JC22

16 juin 2010
0

Investissement ?
Pas certain que l'achat d'un voilier soit un investissement ...

16 juin 2010
0

exact atlante a ma connaissance l'achat d'un bateau n'a jamais été un placement
si non qu'un mange pognon

16 juin 2010
0

Epargne
Attention, en France, la définition du taux d'épargne est assez fantaisiste : l'achat d'un logement est comptabilisé en épargne ! La hausse récente du taux d'épargne reflète plus la hausse de l'immobilier qu'autre chose...

16 juin 2010
0

la part des frais fixes est énorme même si on navigue pas !
Et c'est en proportion bien pire sur des vieilles unités achetées pas cher !
Trouver un 40 pieds âgé de 25 ans en assez bon état c'est toujours possible ... mais pas de réduc sur place de port, frais de carénage, qui seront les mêmes que pour un millésime 2010 à 180000€ ! ajoute assurance, douanes et entretien de tout ce qui se dégrade sans même sortir du port ...
Contrairement à ta bagnole (assurance mise à part et encore, tu peux la laisser dans ton jardin) qui ne te coûte rien si tu décides de ne pas t'en servir parce que tu traverses une mauvaise passe financière, la seule possession d'un "canot" génère un budget qui peut faire peur en ces temps incertains (emploi)
Ne pas oublier non plus le coût des trajets A/R domicile-bateau ...
SNIF !

16 juin 2010
0

oui mais
oscar wilde a dit
si tu vises haut tu atteint les étoiles ;-)
enfin qque chose de similaire :-p

16 juin 2010
0

Hello ;-)
[i]la principale philosophie pour ne pas se degouter du prix de revient d'un bateau c'est d'avoir un bateau qui correspond a sa situation financiere ;-)

[b]en bref ne pas vouloir peter plus haut que son cul [/b]![/i]

Ca mérite one star ;-)

Comme pour beaucoup, qui achètent des voitures Allemandes ( pour ne pas citer de arques ), et qui se plaignent de devoir payer une révision de base hyper chère...
( j'en connais qui mangent des patates a l'année, ne sortent pas le weekend avec leur femme et leurs gosses, etc... juste pour aller frimer au pays avec leurs bagnoles )
Désolé pour le HS, mais c'est pratiquement pareil pour les bateaux...

Si on a les moyens, OK, et dans ce cas là, on ne se plaint pas, autrement, faut se rabattre sur plus petit, moins récent etc...

Idem sur les équipements...

Honnêtemment, je ne me vois pas mettre 500/800 € dans un ensemble veste/salopette juste parce que ça fait bien d'avoir un logo porté par une star de la Transat...

Quelques bons vieux pulls sous un vieux ciré jaune, ça le fait pareil... :-)

Bien sur, privilégier le matériel de sécurité...

Pareil pour l'électronique dernier cri...

Suffit de se remettre aux calculs papier/crayon pour économiser une grosse partie sur le budget...

Pour le reste, chercher du matos' d'occase...

Concernant le bateau, en cherchant bien, il y a de bonnes affaires...

Mais une chose a se mettre dans le crâne lorsqu'on achète, est que ça coute quand même [b]un max de pognon en entretien[/b]...

Donc, a la base, on sait a quoi s'attendre...

Si en plus, on est pas du tout manuel... :oups:

Concernant la place au port :

Bein je sais que ça prendra surement quelques années pour en avoir une " attitrée", mais quand j'achèterais le bateau, je sais déjà que je dvrais passer par là avant de l'avoir...

Forfaits hors/pleine saison ( comme visiteur ), mais voilà...
C'est comme ça, et prévu a l'avance...
Ca risque de me couter 300/400 € par mois, bein je me débrouillerais pour les avoir...
( faut dire que je suis assez "manuel" :heu: , je bricole un peu, et n'ai pas peur d'aller bosser le Dimanche, faire du rab le soir etc... pour me permettre ça... )

Oui oui, je sais... c'est pas légal... :oups: ( mais je préfère ça ( bricoler ), que de dealer ou que sais-je... )

J'ai une passion, j'ai envie de la vivre, je fais, donc, suivant mes moyens ( bateau modeste ), et je me sors les doigts du c.. pour pouvoir l'assouvir...

Quand je lis des choses genre :
[i]Je cherche un bateau, mais j'ai pas de place au ponton/corps mort ou autre, ça risque de me couter un max[/i], je ne comprends pas...

[b]C'est [b]LE TRUC[/b] a prévoir dans le budget[/b], soit on s'y attends, on fait comme on peux, et on ne se pose pas la question, soit on fait du BDA ou de la LOC'...

Est-ce moi qui ai une "fausse idée" sur comment ça se passe réellement ??

Je ne crois pas...
Je croise pas mal de personnes qui ont les mêmes réflexions, et qui se démerdent comme ça... :-)

Mais ils naviguent,( quitte a trimmer, autant en profiter ;-) ) certains vivent a bord, font des petits boulots au jour le jour, mais ils ont "signé" pour...

Faut juste se dire,[i] j'achète un voilier pour en profiter le maximum[/i], pas[i] j'achète un voilier parce que c'est la mode, ils ne sont pas chers en ce moment, et il sera plus gros que celui de mon voisin[/i]...

( désolé pour le pavé ) :-)

17 juin 2010
0

Chtit Luma
[i] ce que j'ai compris du sujet, c'est que c'est celui qui veut vendre qui se plaint ou qui subit la conjoncture.[/i]

Je compatis, mais en tant qu'acheteur, j'vais pas me priver de chercher...

Mais le sujet du fil lancer par Pierre2, était acheter a bas prix...

Sauf qu'il n'y a pas que le montant de l'achat a considérer...
C'est tout ce qu'il s'en suit qui doit faire l'objet du "calcul" du/des budgets...

[i] Et celui qui est en difficulté économique le devient encore plus s'il doit perdre aussi sur la valeur de son bateau. [/i]

Oui, au même titre que ceux qui ont vendu un bien immobilier depuis deux/trois ans...

Pour la petite histoire perso', j'ai quitté Paris un an ou deux avant la crise ( 2007 ), et je me "tatais" entre mettre mon appart en vente ou en location...

J'ai déménagé, et pendant un an, ( le temps que tout se mette en place ), j'ai cogité ( appart vide, qui ne m'a rien rapporté ), j'ai décidé de le vendre ( pour pouvoir faire des travaux là ou je suis maintenant ), réserver une petite part pour acheter ZE bateau qui me plait ( et tout ce qui s'en suit ), bein... en une année, j'ai perdu 25/30.000€ sur la vente ( tout en payant les charges/taxes et impots qui vont bien )... :jelaferme:

Je prends sur moi... tanpis... :oups:

Maintenant, je compte acheter un petit voilier, je sais que se sera un bouffe pognon, mais je pense "pouvoir assumer" ces frais...

Ce n'est pas sur un "coup de tête", ( depuis deux/trois ans, je mesure tout ce que ça peux engendrer ), mais si je ne m'en sentais pas capable financièrement/manuellement, je m'abstiendrais... :oups:

D'ailleurs, pendant des années, je croyais la plaisance réservée a une certaine "classe" de la société, et en attérissant sur H&O ( a la recherche d'infos ), j'ai vu que ce n'était pas le cas...

Suffit d'être passionné, et suivant nos possibilités, tout rêve est réalisable... :bravo:

Mais, aussi modeste soit-on, il y a certaines choses a considérer...

Sans vouloir être méchant, mais si on a 20/30/40 ans ( voir plus ), qu'on se traîne de CDD en CDD payés au SMIC, deux mains gauches, et juste de l'argent de poche ( comme apparament le copain de Pierre2 :
[u]je cherche pour un copain tres peu argenté... [/u], honnêtement , j'acheterais pas...

:-)

17 juin 2010
0

Je n'avais pas dis ça
que c'était son cas...

J'ai dis "SI"... :-)

[i]mon copain peu argenté, c'est un exelent peintre[/i]

C'est déjà une bonne chose... ;-)

16 juin 2010
0

Le chiffre que j'ai est hors logement principal
:-(

0

faut pas exagerer non plus
si tu fais tout toi meme un bateau ne revient pas si cher que ça,par contre il faut entretenir pour ne pas avoir de gros frais,n'oublions pas non plus qu'un bateau neuf ne l'est plus un an apres!!! ,un vieux bateau bien remis a niveau ne coute pas plus qu'un neuf !la principale philosophie pour ne pas se degouter du prix de revient d'un bateau c'est d'avoir un bateau qui correspond a sa situation financiere ;-)en bref ne pas vouloir peter plus haut que son cul !

17 juin 2010
0

ce qui se dit en centre Finistère ....
"plus un singe monte haut
Et plus on voit son derrière"

17 juin 2010
0

Oui Jorghino
Mais là tu parles du mec qui veut acheter un bateau. Donc, si des gens qui ont peu de moyens parviennent à accéder à leur passion, tout va bien, et nous sommes d'accord.

Or, ce que j'ai compris du sujet, c'est que c'est celui qui veut vendre qui se plaint ou qui subit la conjoncture. Et celui qui est en difficulté économique le devient encore plus s'il doit perdre aussi sur la valeur de son bateau.

Pour ce qui est du parallèle avec "l'investissement" (notez bien les guillemets, hein?), il faut acheter au son du canon et vendre au son du clairon.

17 juin 2010
0

Le problème
"Sans vouloir être méchant, mais si on a 20/30/40 ans ( voir plus ), qu'on se traîne de CDD en CDD payés au SMIC, deux mains gauches, et juste de l'argent de poche ( comme apparament le copain de Pierre2 : "

Le problème qu'il n'y a plus que ça comme acheteurs. Peut être les 2 mains gauches à part.

Et encore les vendeurs de bateaux n'ont rien vu.

Tout ceux qui ont acheté de l'immobilier entre 2000 et 2007, sans vente préalable (en gros le premier achat de jeunes) n'auront d'argent disponible pour le bateau qu'une fois le prêt immobilier remboursé. Avant, c'était 15 20 ans. Pour cette période là, ça sera 20 25 ans. Un sacre trou économique à prévoir vers 2020, pas uniquement pour les bateaux, mais aussi l'immobilier de renouvellement ou les voitures.

0

mon copain peu argenté
n'a pas deux main gauche c'est un exelent peintre ,mais il a decidé de vivre modestement et un 8 mlui suffirait ,il vit depuis 15 ans sur un 7 M ,chacun sa vie !

17 juin 2010
0

Et si le marché était saturé.
Un million de bateaux de plaisance immatriculés en France voile et moteur.

Le baby-boom qui s'est transformé en papy-boom.
Ce ne sont pas les retraités qui vont se lancer dans le refit d'un bateau d'occasion.
Les plus fortunés font marcher l'industrie nautique en renouvelant par du neuf, du coup les occazes s'accumulent encore.

Contrairement à la bagnole, on n'envoie pas un bateau à la ferraille. Du coup on trouve sur le marché des unités qui ont plus de trente ans.
L'engouement pour la plaisance a un peu plus de 40 ans, période durant laquelle les bateaux se sont accumulés.

Un million d'unité pour 60 millions d'habitants.
Quand je vois autour de moi le peu d'individus concernés par le sujet, je me demande à qui ils appartiennent.

Autre indice : la liste d'attente des places de port qui s'est stabilisée depuis plusieurs années. Selon les calculs et les sources de 35 à 55 000.

Ajoutez à ça quelques coups bas dans le pouvoir d'achat, le chômage et l'incertitude quant à l'avenir.

Les années fric des années 80-90 où il fallait savoir se faire plaisir d'abord sont révolues. :-(

17 juin 2010
0

Je partage cette analyse Gadloo............
.........et cela voudrait dire que méme avec une reprise de l'économie le prix des bateaux n'évolura que peu ou pas.
Tendance lourde donc.

17 juin 2010
0

quand
l'eau va monter
les prix vont grimper
élémentaire... ;-)

17 juin 2010
0

je partage vos avis Francois2 et gadloo
par contre la reprise de l' économie ,je doute quelle se fasse ,et si elle se fait elle ne sera perceptible que sur papier ,nous nous en apercevront pas ,je vois plus une dégradation pour nous qu'une amélioration

17 juin 201016 juin 2020
0

alors j'achète
:-D

17 juin 2010
0

Papy boom
Je ne pensais pas si bien dire.
Une étude d'Odit France vient de sortir.

Il y est dit, entre autres, qu'un tiers des plaisanciers a plus de 70 ans.
J'ai bien lu. Et je me suis bien relu : 70 ans.

Le lien pour ceux qui ont 25 € dans la poche.

www.oditfrance.com[...]-france

18 juin 2010
0

70 ans ?
Je suis aussi surpris que toi.

Ce chiffre sort d'une étude complète et approfondie du monde de la plaisance essentiellement tournée vers l'utilisation des ports réalisée par Odit France.
Donc, pas de kite, pas de 420, pas de planche.

Plus haut je parle d'un million de bateaux immatriculés.
Il va de soi qu'il n'y a pas non plus un million de voiliers.

Quelle proportion de canots à moteur pour la pêche à la journée, de bateaux à moteur en général, cabine cruisers, etc...
J'avais sorti ce chiffre d'une première étude réalisée par le Ministère Borloo que je n'arrive plus à retrouver.
Mais il me semble que la plaisance voile ne dépassait pas 300 000 immatriculations (sous réserve et de mémoire).
Je vais me fendre de 25 € et me payer cette étude réalisée par Odit France (voir lien plus haut) et je vous en dirai plus sur ce que je vais y trouver.

Je vais également reprendre le fil que j'avais ouvert sur les projets liés aux ports de plaisance à partir du hors série du Marin qui sort demain et que j'ai déjà sous les yeux (28 pages) et dans lequel il y a beaucoup de news qui nous concernent.

Pour rappel :
www.hisse-et-oh.com[...]dex.php

17 juin 2010
0

70 ans ?
Cette "stat" (30% des plaisanciers ont plus de 70 ans) doit vachement changer selon la définition qu'on donne au mot plaisancier !

Si tu inclus la planche à voile, le Kite-surf et le 420, la proportion des plus de 70 ans doit tomber à 1% :lavache:

Si tu réserves la "stat" au Super Maramu, tu vas probablement arriver à 75% de plus de 70 ans :heu:

18 juin 2010
0

Nombre d'immatriculations.
C'est par ici :
www.insee.fr[...]eau.asp

18 juin 2010
0

Effectivement
J'ai commencé à feuilleter l'étude d'Odit France.
210 pages de statistiques jargonnantes.
Le problème, c'est qu'à aucun moment on a une idée du nombre réel de personnes concernées. On n'a pas non plus le pourcentage que ces plaisanciers représentent au sein de la population française.
Tout est sous forme de valeur relative.

Ce qui expliquerait les 30% de plus de 70 ans, c'est que l'étude englobe dans les plaisanciers les "excurtionnistes" (de quelques heures à la journée) et donc de très nombreux retraités qui embarquent chaque jour pour une ballade à bord d'un bateau à passagers.

0

le marché des petits proprietaires se casse la gueule !
bientot il ne restera plus que la loc ,les tres gros et les tres passionnés ,je vois cette evolutions depuis 5 ans dans les ports de la rades deja il n'y a plus de places de 8 m !!!et c'est vrai qu'il reste que des vieux !

17 juin 2010
0

ou alors
si pas 25 roros
faire( partie) ou( côtoyer)

un système d intégration par la plaisance? ;-p

MDR

18 juin 2010
0

et en plus
l'équipe de France de foot va mal, cela ne va pas arranger la crise ni le moral par contre cela peut faire reculer les projets de retraite car il faut se méfier des français mécontents quand le foot va mal !!!!!

18 juin 2010
0

Hé hé Gilles ;-p
[i]car il faut se méfier des français mécontents quand le foot va mal !!!!![/i]

C'est surement pour ça que la France va si mal depuis 2002 ( mondial Corée/Japon )

:heu: :langue2:

18 juin 2010
0

pitié !
parlez pas de foot ici ....

18 juin 201016 juin 2020
0

3000 euros.........?
tu cherches quoi ; un voilier ?
A ce prix là : une coque de 8m avec un mat, un jeu de voilure..un vieux RCouach, et tout à reprendre, et accastiller.......tu peux trouver, mais t'auras du boulot...c'est un choix...Faut pas rever ce n'est pas la conjoncture qui fera brader les prix à moins d'avoir un besoin plus qu'urgentissime....Une unite meme ancienne mais bien entretenue se vendra à bon prix........

0

c'est ça mon gars
j'ai deja trouvé 3 bateaux de 8 m en etat potable pour 3000 euros !arretez de rever le marché s"est effondré ,c'est pas parce que vous avez des bateaux a vendre que vous forcerai l'acheteur ,ça me rappele le melody a vendre il y a six mois pour 40 000 euros !trop drole ;-)

18 juin 2010
0

Si, si, on peut parler
de foot

C'est la "pelle" du 18 juin

Pardonnez-moi, je n'ai pas pu m'en empêcher
(pardon pour le HS)

18 juin 2010
0

comme ce qui a déja été dit
les bateaux d'occasion sont en général vendus par des vieux. Ceux ci ne peuvent plus trop entretenir et se disent que le mieux c'est de vendre. Le probleme du papy boom est bien réel et cela est problématique pour les vendeurs.
De l'autre côté du miroir, l'acheteur qui recherche un modele précis (moi en l'occurrence, qui était à la recherche d'un ne quid nimis), pensent plus au bateau qu'à l'argent.
J'ai acheté mon bateau l'année derniere 32000 euros (+3000 pour le remonter par la route en bretagne).
Je viens de faire mon antifooling et il va partir sécher 1 an avant de se faire appliquer une couche d'époxy (vous l'aurez compris, l'osmose) 8000 euros.
Le volvo md11C tourne mais chauffe si je le pousse trop, il sera donc à changer avant le grand départ 10000 euros.
J'ai refait tout le pont, équipé d'électronique, refait toute l'élec (merci robert et tilikum), la je suis en train de refaire la cale moteur.

ça me coute des sous, ça me prend du temps et je me sali les mains. Mais pour rien au monde je ne changerai quoi que ce soit.

Je ne suis pas riche, loin de la. alors comment je fais?
J'habite à bord, je mets tous mes sous dans mon bateau et je fais un max de trucs moi même.

Si un jour je devais vendre mon bateau, je ne le brederai pas mais je n'éssaierai pas non plus de me rembourser des investissements faits.

L'ancien proprio à qui je l'ai acheté n'était pas honnete, et beaucoup de choses ont été cachées.
il y a des gens qui s'en foutent. Il n'appelle même pas pour savoir ce que devient le bateau qu'il a utilisé (mais pas entretenu) durant 28 ans.
Si je blablatte comme cela, c'est juste pour signifier qu'un bateau trouve toujours son acheteur si le prix est en rapport avec le bateau.

pas trop cher évidemment mais pas trop bon marché non plus.
J'ai monté une petite boite de vente de panneaux solaires pour la plaisance (voir sur ma fiche si certains sont interessés ;-)) et je rencontre le même probleme : comme mes prix sont bas, beaucoup de gens hésitent à appeler car ils se disent que c'est au détriment de la qualité (évidemment que non).
Pareil pour nos bateaux. Les choses ont une valeur et la sacrifiée ne sert à rien. Pendruig à raison quand il dit que s'il voulait donner son bateau il n'est pas sur que celui ci trouve preneur.

J'ai tenté de donner un plan cornu, et cela m'a prit 1 an et demi avant que pilote de bord (bonjour à toi françois) ne le récupere.

désolé pour la tartine, je parle beaucoup je sais, mais la il fait beau dans mon carré et ça me donne des ailes au bout des doigts!

18 juin 2010
0

Y a juste un problème :
"J'habite à bord, je mets tous mes sous dans mon bateau "

Il y a beaucoup plus de bateaux à vendre que de gens prêts à mettre tous leurs sous dans un bateau et habiter à bord.

19 juin 2010
0

n'était point le rateau
du 17 juin plutôt?

STéphane

18 juin 2010
0

la valeur objective
d'un bateau d'occasion n'a plus de sens aujourd'hui

Ce qui détermine le prix de vente, ce n'est plus l'équipement ou l'entretien,
c'est le désarroi du vendeur.

Ainsi sur Internet, j'ai vu des Centurion proposés à 23000, moins chers que les affreux Biloup de 9m.
On trouve des First 30 à partir de 11000 (plus souvent 13000), et des First 25 à 18000.
Les Fantasia sont proposés entre 9000 et 20000 (motorisation identique) ; les Folie Douce sont proposés entre 9000 et 18000 ; les Arpège entre 7000 et 20000 ; les Mélody entre 8000 (!) et 38000.
Les bateaux en acier ne se vendent plus au-dessus de 15000 quelle que soit la taille.
Les séries étrangères peu connues (même de qualité) sont invendables.

Ce phénomène ne touche pas seulement la plaisance. Dans les arts et l'artisant d'art, par erxemple, plus rien ne se vend (ou presque).

Ce sont les signes manifestes d'une économie en très mauvaise santé.

18 juin 2010
0

cela s'explique
par les nouveaux modes de répartition de la richesse et du patrimoine à l'échelle nationale ou internationale. N'oublions pas que nous vivons une période où s'effondre ce que nous nommions la "classe moyenne" en France au profit d'une très forte dualisation de l'espace social.
Avec la diminution continue du pouvoir d'achat (en dépit de ce que dit l'INSEE qui recourt à de multiples artifices statistiques pour en arriver à la conclusion inverse), gageons que les choses ne vont pas aller en s'arrangeant de ce point de vue là, même si comme vous, j'ai entendu dire par nos élites à la télé que nous allions faire baisser le chômage à 6,5% !

"Tout va très bien, Madame la marquise...".

Pourvu qu'un Français gagne le Tour de France cette année n'est-ce pas ?!
:topla:

0

j'ai un first 25 a 6000 e
potable avec in bord juste le vaigrage decolé !ca y est :vendu!

18 juin 2010
0

du vent
de plus en plus de gros zodiac avec la grosse voiture qui va avec le parking déborde le week end
on est juste passer du plastique a voile au plastique a moteur

rémy

19 juin 2010
0

Lu dans la presse ...
Avec le départ prochain des ports de plaisance des plus de 70 ans, il devrait y avoir un déficit important de nouveaux plaisanciers pour remplacer les anciens. Si c'est le cas, ce sera plus facile pour les passionnés de trouver une place.
Aujourd'hui à St-Malo ils en ont à des inscrits depuis 1995.
Il faut aller plus à l'ouest pour trouver des places en - de 9 mètres (Perros-Guirec)....
Dans mon cas, pas de place dans un port accessible donc pas de bateau (si un vaurien mais ca ne compte pas).
D'ailleurs je crois que la location n'est pas une si mauvaise idée mais ca ne permet pas de partir n'importe quand, ca oblige à faire avec la météo...

0

merci a vous
pour avoir rendu ce fil interessant et sans polemiques !!!:pouce:

20 juin 2010
0

comment cà ????
moi, voir des types qui mettent même pas d'accents sur les é et les è , je trouve ça ....

bon,... :acheval: :acheval: :acheval:

:-D

22 juin 2010
0

pas assez de baisse...
...sur les vieux bateaux.

Un petit retour sur mon expérience,je recherche un bateau depuis plus de 10 mois maintenant,je pense donc avoir une bonne vision du marché.
1ère constatation,les bonnes affaires sont rares et ne restent pas longtemps sur le marché,se sont des bateaux soit en etat irreprochable,soit bradé car à reconditionner.

Moi, je cherche un bateau à reconditionner et souvent les propriétaires de ses bateaux pratiquent des prix exagerés les justifiant en montrant d'autres annonces du meme type de bateau mais sans préciser que ceux ci sont en parfait état.Aussi ils restent ferme sur leur position bloquant ainsi les ventes pendant longtemps.
Un vieux bateau ne peux pas être cher car le remettre en état entraine vite de gros frais,l'exemple de johann avec son Ne Quid Nimis le montre acheté 32000 € avec 21000 € de frais à prevoir c'est beaucoup trop.
Autre exemple entre un Melody état d'origine à 25000 et un autre reconditionné à 28000 l'un des deux restera longtemps à vendre..

23 juin 2010
0

trés bonne analyse
que rajouter?

;-)

22 juin 2010
0

Tout est relatif.
Citation de Wili: "j'ai vu des Centurion proposés à 23000, moins chers que les affreux Biloup de 9m."

Ben je te dis pas à combien se vendrait l'affreux Biloup 9, mais un grand coup 10.000 roros, ce qui en fait peut-ètre une meilleure affaire.

22 juin 2010
0

tout est relatif
même la perception des (belles) choses

plutôt que "affreux Biloup" il faut lire :
"bateaux à voiles dont les performances et l'esthétique ne sont pas la priorité des propriétaires".

Quand il es sorti, je le trouvai affreusement laid, ce bateau.
Aujourd'hui, vu l'épaisseur du porte-monnaie, je ne dirai pas non.

Il y a deux sortes de bonheur :
- celui d'admirer le cul des (beaux) bateaux.
- celui de naviguer quel que soit le cul qu'on traîne derrière soi.

Ces deux bonheurs-là ne sont pas discutables.
(ceci dit pour ne pas me fâcher avec les (heureux) propriétaires de Biloup 9m

Pour en revenir au marché de l'occasion, je trouve (quand même) que les Biloup sont exagérément surcôtés.

22 juin 2010
0

et mon Fandango
à 15000 c'est trop cher ?????
Les prix ne veulent rien dire le seul le vrai l'unique c'est celui que quelqu'un te donne, le reste c'est du discour.

22 juin 2010
0

c'est ce que je disais plus haut

C'est la dure loi de l'offre et de la non-demande.

0

ben oui c'est ce qu'on dit depuis le debut
c'est l'acheteur qui fait le prix ;-)

23 juin 2010
0

Le prix : souplesse ou fermeté ?
Curieusement, lorsque j'ai mis mon bateau à la vente au début de l'année, j'avais précisé "prix ferme".
En me disant on verra bien.
Il y a avait de la concurrence sur le site d'annonces boncoin.fr, les prix étaient serrés, j'étais dans la fourchette, ni plus, ni moins.

Il s'est vendu en 2 mois au prix demandé.
Les 3/5 des autres annonces sont toujours d'actualité dont un depuis bientôt deux ans, que j'avais visité, affiché à un prix normal.

J'ai fait la même opération pour du matériel "roulant".
Parti en un mois et demi.

Aucun des deux acquéreurs n'a cherché à baisser le prix.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (103)

mars 2021