Alors OSMOSE on s'est gourré....!

Salut OSMOSE,

Lis bien le bulletin météo MARINE de ce matin, ils parlent bien de brume ou de BROUILLARD.

Sans rancune.

FQFX41 LFPB 100443

ORIGINE: METEO-FRANCE TOULOUSE

RAPPEL: PRIERE DE CITER L'ORIGINE DU BULLETIN: METEO-FRANCE

BULLETIN LARGE DU JEUDI 10 JUILLET 2003 A 06H UTC
POUR LE SUD DE LA MER DU NORD ET LA MANCHE

  • VITESSE DU VENT EN ECHELLE BEAUFORT - MER : SIGNIFICATIVE TOTALE -

1/ PAS DE COUP DE VENT LARGE EN COURS NI PREVU

2/ SITUATION GENERALE LE JEUDI 10 JUILLET 2003 A 00H UTC ET
EVOLUTION:

ANTICYCLONE 1025 HPA AU SUD DES ACORES, ETENDANT UNE DORSALE 1020 HPA
SUR LA FRANCE ET LES ILES BRITANNIQUES. DEPRESSION 993 HPA A 400
MILLES AU SUD-OUEST DE L'ISLANDE, SE DECALANT VERS LE NORD-EST,
PREVUE 990 HPA A 100 MILLES A L'EST DE L'ISLANDE DEMAIN MATIN. FRONT
FROID ASSOCIE ABORDANT L'ECOSSE VERS LA MI-JOURNEE. DEPRESSION 1014
HPA SUR L'ESPAGNE, EVOLUANT PEU.
3/ PREVISIONS PAR ZONES VALABLES JUSQU'AU VENDREDI 11 JUILLET A 06H
UTC:

HUMBER, TAMISE : SUD 3 A 4, VIRANT SUD-OUEST LA NUIT. MER BELLE A PEU
AGITEE. BANCS DE BRUME.
PAS DE CALAIS, ANTIFER : SUD DOMINANT 2 A 3, VIRANT OUEST A SUD-OUEST
2 A 4 L'APRES-MIDI. BRISES COTIERES. MER BELLE A PEU AGITEE. BANCS DE
BRUME OU DE BROUILLARD.
CASQUETS, OUESSANT : SUD-OUEST DOMINANT 2 A 4, VIRANT SECTEUR OUEST
L'APRES-MIDI, PUIS NORD-OUEST LA NUIT.. BRISES COTIERES. MER PEU
AGITEE. BANCS DE BRUME OU DE BROUILLARD.
4/ TENDANCE POUR LES 24 HEURES SUIVANTES :

PAS DE PHENOMENE DANGEREUX PREVU.

TERMINE
NNNN=

L'équipage
10 juil. 2003
10 juil. 2003
0

Non, c'est eux qui partent en c.....
Les météorologistes font la distinction entre les deux. Pas les marins. Dans une réponse faite sur le sujet, WindJammer suggérait que faire cette différence, qui je le rappelle si nécéssaire tient à la distance de visibilité, était un progrés puisque cela allait dans le sens d'une meilleure précision. Je ne suis pas d'accord avec cette idée parce qu'en mer, il est impossible, sauf circonstances exceptionnelles, de savoir si la visi est de 500 mètres (brouillard) ou de 1500 mètres (brume).

Donc je maintiens. Mais je te remercie pour cette copie du BM, et je vais m'enpresser d'écrire à Météo France pour leur faire part de mon avis sur la question. Bien entendu, je vous communiquerai leur réponse.

A +

10 juil. 2003
0

C'est pas clair
Tu dis:"Les météorologistes font la distinction entre les deux. Pas les marins.".

Bon, mais quand même, les météorologistes,(enfin ceux qui rédigent les bulletins marine), s'adressent à des marins, et on est tenté de penser qu'ils parlent le même language.
ça parait logique....non..?

Quoi qu'il en soit, tiens nous au courant.
Je t'enverrai une photo de ma tronche mardi, je pars naviguer pendant 4 jours chez les Brithish.

Merci A+

10 juil. 2003
0

Faire simple
Comme Osmose, je suis incapable d'evaluer la visi quand on a autour de soit qu'une masse blanchatre et opaque ! D'ailleurs, quelle importance ,brume ou brouillard, puisque tout le monde comprend qu'on y voit pas grand chose et c'est bien ce qui importe, n'est il pas ? Je parle de puree de pois dans ces cas la. Je sais, c'est pas un terme "normalise" mais bon, on comprend aussi.

10 juil. 2003
0

Brumard
Et Kaj a inventé un nouveau mot, le "Brumard" !

Ca n'a pas d'importance, Fil, ou ça n'a que l'importance que chacun accorde à la chose. J'admets parfaitement que ce ne soit pas important pour toi et ça ne me dérange pas !

Si tu viens à Marseille, je te donnerai si tu veux une 'corde', qui me servais à 'attacher' mon bateau quand je le 'garais' au port, celle du taquet de 'droite'. Je ne m'en sert plus parce qu'elle était un peu faible par 'tempête de force 7', avec 'rafales à 8'.

Tu me comprends ?

10 juil. 2003
0

C'est exactement ça
On serait tentés de penser qu'ils parlent la même langue. Dans aucun cours de nav., dans aucun document du SHOM on ne parle de brouillard.
Ca c'est un fait incontestable.

Après, on me dit en substance, pourquoi en rester là, et justement ne pas faire cette différence en mer, puisque les météorologistes la font ? Et je réponds, parce que rien en mer ne permet de la faire. C'est une fausse précision, puisque un navigateur ne pourra faire cette différence que dans des cas exceptionels.

D'où :

[Courrier à Météo-France]

[Copie]

Bonjour,

dans le Buletin Marine dont vous trouverez copie ci-après, vous utilisez les termes 'brume' et 'brouillard' pour décrire un phénomène atmosphérique que les marins, comme vous le savez, désignent
traditionellement sous le seul terme de 'brume'.

Je sais bien que les météorologistes font, en fonction de la distance de visibilité, la différence entre les deux, mais pas les marins.
D'autant qu'il est impossible, en mer, de savoir si la visibilité est réduite à 500 mètres ou à 1500 mètres, par exemple.

Aucun document nautique sérieux, et à fortiori aucun document nautique officiel, du SHOM par exemple, ne parle de brouillard.

Cette différence que vous faites dans le texte ci-dessous, si elle correspond du strict point de vue météorologique, à une meilleure précision,
ne saurait être comprise par le marin, qui ne peut apprécier la différence en pratique.

Je me permmets donc de m'étonner que vous employiez le mot brouillard dans une information destinée aux navigateurs.

Mais je serais très intéressé de connaître votre avis.

Très cordialement,

[Fin copie]

PS : Ah, oui, la photo ! Sacré trouvaille du commandant Héo !

10 juil. 2003
0

On se comprend
Osmose, dans la manche on attache son camion au trottoir avec des ficelles. Ici, ils vident la mer deux fois par jour et quand on fait pas gaffe a cette conn...e, on laboure avec sa quille pour planter des patates dans le meilleur des cas, et certains vont meme jusqu'a monter sur le trottoir. Apres ca, ils prennent un malin playsir a la remplir a nouveau. Je sais pas qui sais, mais j'espere que c'est pas avec l'argent de nos impots....

10 juil. 2003
0

osmose et la droite...
petite précision, osmose, juste comme ça en passant, en marine marchande on remplace aujourd'hui tribord et babord par droite et gauche, car les 2 anciens termes prètaient à confusion du fait de leur terminaison commune .
ciao et bon vent

10 juil. 2003
0

Papillon,
ça, c'est une info que je n'avais pas. Tu es officier MarMar ? Quelles sont tes sources ?
Merci, c'est très intéressant.

10 juil. 2003
0

La réponse,
très détaillée, du Directeur des prévi marines de Météo-France.

Bonjour,

je vous remercie pour le message que vous nous avez adressé. Effectivement, dans l'univers météorologique (et en aéronautique, source, je pense, des précisions météorologiques en la matière), brume et brouillard sont des termes très bien définis.

Je suis allé consulter la toute nouvelle édition du SH 95 du SHOM, qui mentionne les deux mots, mais dans l'exposé les distingue très peu et les mélange même tout à fait.

Dans l'ouvrage remarquable de mes collègues Le Vourc'h, Fons, Le Stum "Météorologie générale & maritime", je trouve les définitions suivantes :
Brouilllard : suspension dans l'atmosphère de minuscules gouttelettes d'eau réduisant la visibilité horizontale [...] à moins d'un km"
Brume : goutelletes d'eau (ou particules pour la brume sèche) en suspension dans l'air réduisant la visibilité entre 1 et 5 km.

Dans l'ouvrage coordonné par Patrick Bétis, pour la formation de la marine marchande "La météorologie à l'usage du marin", on confirme vos propos. Le brouillard fait l'objet d'un chapitre, et il est bien précisé que "les météo... parlent aussi de brume quand ... etc."

Enfin, je me suis reporté à notre "Guide Marine", qui parle aussi de brouillard, évoque la brume, et indique : "Pour éviter toute confusion, le terme "brume" n'est pas utilisé dans les bulletins de météo marine" !!!

Nous y sommes donc ! Aussi, finis-je mon tour d'horizon par nos documents techniques internes (notre documentation "qualité" car nous sommes certifiés ISO 9002) et je lis :

7.3.5. Description de la visibilité

L’échelle descriptive de la visibilité rappelée ici (voir QPMD061, “ Glossaire bilingue ”), correspond aux besoins et règles de la marine marchande, en particulier pour la veille radar.

Français Anglais Seuils
Brouillard Fog &lt ½ mille
Mauvaise Poor &lt 2 milles
Moyenne Moderate &lt 5 milles
Bonne Good &gt 5 milles
Tableau 9 : échelle descriptive de la visibilité

· La visibilité n’est décrite que si elle est inférieure à 5 milles
nautiques. Seul est décrit l'état de visibilité le plus pénalisant, assorti si nécessaire d’un terme descriptif de localisation ou d'évolution, sans référence explicite au temps présent associé. Exemples :

Visibilité 1 à 2 milles en amélioration
Visibilité 1 à 2 milles la nuit
Visibilité passagèrement 1 à 2 milles
Visibilité s'abaissant 1 à 2 milles

· La mention de “ brouillard ” ou “ bancs de brouillard ” vaut indication de
visibilité.

· L’échelle descriptive est utilisée pour les bulletins en anglais.

· Pour les bulletins en français, l’usage d’une description numérique
prévaut actuellement.

· Le terme “ brume ”, “ mist ”, n’est pas utilisé dans les bulletins marine
de sécurité.

· La brume de sable, sand haze, est notée parce qu’elle peut réduire
fortement la visibilité dans les régions subtropicales, peu touchées par ailleurs par les phénomènes de réduction de visibilité, sauf grains ou cyclones.

====
Bref, je crois que la démonstration a suffit : vous nous avez d'une part mis le nez sur une non-conformité et d'autre part souligné que notre choix de terme "brouillard" plutôt que "brume" n'était pas spécialement le meilleur.

Nous allons garder précieusement votre remarque, car nous sommes en train de reprendre l'ensemble de notre documentation.

Je mets en copie plusieurs de mes collègues ; par ailleurs, j'évoquerai votre question au sein de la commission marine du Conseil Supérieur de la Météorologie.

Espérant que notre action, par ailleurs, vous donne satisfaction, je reste avec toutes les équipes de prévision marine de Météo-France à votre disposition, si vous le souhaitez, pour tout complément, et vous prie de bien vouloir agréer, Monsieur, l'assurance de ma respectueuse considération.

Merci à ce Monsieur pour ce remarquable effort de vérification !

10 juil. 2003
0

CLAP CLAP CLAP
CLAP CLAP CLAP ( 3 fois )

10 juil. 2003
0

Comme un chien sur un os, Osmose.
Mais maintenant, je suis paume....
D'apres eux, si j'ai bien compris, on devrait dire brouillard plutot que brume?????

10 juil. 2003
0

Stephan,
en tout cas pas les 2 en même temps. Et brouillard en effet, mais "(...) et d'autre part souligné que notre choix de terme "brouillard" plutôt que "brume" n'était pas spécialement le meilleur. "

Bref, brumard, c'est pas mal !

10 juil. 2003
0

brume et flou artistique
Les météorologistes font la distinction entre brume et brouillard, les marins pas. Ce ne date pas d'hier, dans le dictionnaire de la marine à voile de Bonnefous et Paris (1853), on lit: brume,c'est le nom que les marins donnent au brouillard. Faut-il changer cette position traditionnelle et adopter l'usage des météorologistes? A mon avis non, pour une raison qui me parait évidente: tout le monde sait bien qu'en cas de brume, la visibilité du haut du château d'un super-tanker est bien meilleure que la visu qu'aurait un dériveur dans les mêmes conditions.Légère brume pou l'un, brouillard pour l'autre. Ceci relativise la porté de l'observation et des prévisions qui doivent être universelles en s'adressant aussi bien au doris qu'au pétrolier se trouvant dans la même zone.

Par contre, je ne partage pas les considérations souvent avancées dans le forum du type "ça n'a pas d'importance si l'on se comprend". Le fait que le sujet soit relancé, pour savonner la planche d'Osmose, montre bien que celà a une certaine importance: le vocabulaire maritime est précis, cette précision est due à son histoire, celle des grands voyages du 18 et 19ème siécle, faits par des marins qui étaient aussi des scientifiques.
Si leur relations de voyage devaient trouver grâce devant les géographes, il fallait bien en faire un compte-rendu précis, cartographier les découvertes, ramener des échantillons attestant de leur matérialité: Bougainville rapporte un tahititien à Versailles, des plantes inconnues pour les herbiers du futur muséum, d'Urville des cailloux de terre Adélie. etc
C'est l'époque de la création de l'échelle anemométrique par Beaufort,une échelle toujours actuelle.Ce sont les débuts de l'océnographie physique.
Dans un certaine mesure (dontl'on peut débattre), la plaisance à voile est l'héritière des marines du 18 et 19ème siécles.
Si on l'admet, alors la précision du vocabulaire doit s'imposer.
Si on conteste cette filiation, alors toutes les dérives sémantiques sont possibles à l'exemple du facteur bombardé "préposé à la distribution du courrier", des nomades devenus de flous "gens du voyage", catégorie qui devrait inclure les estivants-campeurs, les bourlingueurs tour-du-mondistes, les salariés précarisés....
Bon nombre d'activités humaines necessitent un vocabulaire technique ou scientifique précis. La navigation ou la météorologie en font partie; et pour moi, un chat est un chat, pas forcement un "félin domestique"
Alan

10 juil. 2003
0

je persiste
Chacun prend l'information pour l'utiliser a son niveau. Que les meteorologues fassent la distinction me parait fort utile, car ils s'adressent a tous les usagers. Mais moi, a mon petit niveau (et, entre autres, bien bas sur l'eau par rapport a un supertanker), je vois pas la difference. Et quand on parle des conditions meteo avec les potes voileux des pontons, on utilise brume et brouillard indifferement. Pour resumer, comme Osmose, le terme brumard me parait pas mal du tout.
Maintenant c'est pas pour ca qu'on va se faire une derive semantique a tout propos. Ne nous prennons pas la tete quand c'est pas justifie !
Alan, j'espere que tu n'utilise pas le terme "digestion", mais plutot "vague alcaline postprandiale" afin d'admettre la filiation , comme tu dis.

10 juil. 2003
0

Alan,
je te remercie, je suis bien entendu en accord total avec ce que tu écrits. J'avais relevé l'impossibilité de mesurer la visi en mer, mais tu vas plus loin, avec raison, avec ton histoire de visi différente en fonction de la hauteur d'observation : le matelot sur le pont verra du brouillard là ou l'officier sur la passerelle ne verra que de la brume, et tous deux auront raison.

Il faut être précis quand on en a les moyens. En mer, on a pas les moyens de distinguer une visi de 800 m d'une autre de 1200 m.

Merci encore pour ton soutien, je commencais à me sentir seul...

:)

10 juil. 2003
0

En effet, fil
Je n'utilise pas le terme "vague alcaline postprandial" mais régulièrement celui de "choc anoxygènique postprandial", qui apparait consécutivement à la mobilisation de l'oxygène à des fins de digestion. Ceci se traduit par une douce torpeur due à la diminution de la pression patielle d'oxygène dans les tissus cervicaux.
Les peuplades méditerranéennes ont décrit le phénomène sous le nom générique de "sieste", un rituel culturel auquel je sacrifie le plus souvent possible.
Pour rester dans la physiologie digestive, je dois admettre qu'une filiation intellectuelle avec L. Spallanzani ou C. Bernard ne me déplairait pas.
Question: quel est le navigateur du 18 ou 19, allons jusqu'à Charcot, qui t'impressionne le plus?
Alan

10 juil. 2003
0

Précisions
Hervé, marci encore pour ce bulletin litigieux.
Je vais t'envoyer par mail copie d'un nouvel échange que j'ai eu avec la Directeur des Prévi Marines de MTO France, tu vas voir c'est intéressant et je me suis pas gourré.
:)

Celles et ceux qui seraient intéressés de connaître le point de vue de MTO France voudrons bien me le faire savoir.

A +

10 juil. 2003
0

bravo ! mais !
Bravo Osmose! bon travail mais il y aun truc qui me gene, gourré ? Vous mettez tous, deux (R) et moi un seul. Aurais-je tort a l'insue de mon plein gré ?

Parce que dire : "Me gourre-je" ou "une gourrance" c'est pas pareil avec un ou deux "r" je sais bien que dans le sud il faut 2 r pour pouvoir les rouler mes quand meme !

11 juil. 2003
0

Gouré, bien sur ! Merci Kaj.
Hervé, ton email ne fonctionne pas. Peux-tu m'écrire sur vctar@yahoo.fr (si tu veux la suite des courriers)?

Amicalement.

11 juil. 2003
0

droite et tribord...
osmose,
non, je ne suis pas dans la marmar, et je tiens cette info d'un officier qui avait corrigé mon erreur sur un thread de STW...
voili voila
ciao

11 juil. 2003
0

Tu parles de Windjammer ?
Dans un sujet WindJammer avait donné cette information. Je n'avais pas relevé, mais j'ai vu que tu disais la même choses ici. Depuis, je cherche à savoir d'où ça vient, sans y être parvenu pour l'instant.

Si qq a des infos....

Merci.

24 juil. 2003
0

j 'comprend +
En relisant un de mes "code Vagnon" comme je l'avais promis à Osmose j'y trouve la mention de "brume" et "brouillard" et ce avec distinction de visibilité.
Dans le "Macmilan" itou alors là je suis dans le pastis et je fais une bouillabaise dans toutes ces terminologies.
Y a t il de la brume et du brouillard marin, ou comme suggèré + haut rien que du brumard.
Babou.

24 juil. 2003
0

Bof, du brumard !
Salut,

au stade où on en est, je pense qu'on peut objectivement dire ceci :

  • Traditionellement, les marins parlent de brume. "Dictionnaire de la marine à voile de Bonnefous et Paris (1853), on lit: brume,c'est le nom que les marins donnent au brouillard."

Cours de Navigation des Glénans : "(...) les marins parlent de brume dans tous les cas"

  • En météorologie, on fait la différence entre brume et brouillard en fonction de la visibilité.

  • Météo-France, dans ses prévisions marine, a choisi d'utiliser un seul terme, et c'est brouillard qui a été retenu. J'ai eu à ce propos plusieurs échanges avec le Directeur des Prévisions Marines qui considère que c'est là un mauvais choix (brouillard) et envisage d'évoquer la question en réunion afin que brume soit utilisé à la place.

Objectivement dit.

Après, sans aucune objectivité, je pense ceci (ce n'est que mon avis) :

  • il existe une tradition qui fait qu'un utilise brume et seulement brume en mer : il n'y a aucune raison pour ne pas respecter cette tradition. Brouillard est un terme de terrien, qu'on peut laisser aux terriens et autres conducteurs de PCBN sans culture maritime (et qui pour beaucoup ne connaissent pas la différence entre les deux). Il n'apporte rien de plus, et surtout pas une meilleure précision dans la description d'un phénomène, en cela qu'il est impossible en mer de faire la différence entre brume et brouillard que font les météorologistes.

Attention à ne pas se méprendre, je ne suis pas réac ! (coucou Ausone) : les traditions pour les traditions, j'en ai rien à battre. Ce qui est intéressant dans le 'parler' marin, c'est sa grande précision et sa capacité à décrire des objets et des phénomènes en y intégrand (dans la dexcription) le ressenti que l'on en a en mer ou sur un bateau. Mais c'est un autre sujet.

Et voili voià, comme quoi Internet, c'est parfois passionant.

24 juil. 2003
0

ni de droite, ni de gauche
Désolé de reprendre en cours une discussion ancienne.

Du temps (jadis) où j'étais Chef de Quart dans la Royale, on nous avait appris à parler de "tribord/babord" pour parler des côtés du navire; mais de "droite/gauche" pour parler d'angles de barre.

Ainsi, on mettra la barre 10° à droite pour venir accoster tribord à quai en laissant l'alignement légèrement ouvert à droite, ce qui pare le bout de la jetée à 20m sur babord.

24 juil. 2003
0

Sorry
Osmose bonjour,
Voilà donc relancé le premier forum que j'avais suivi avec beaucoup d'interet, mais si le macmilan fait une distinctio ainsi que le code vagnon ou ont ils été chercher cette nuance.
de plus si je décide de faire du cabotage la nuance peut me permettre de savoir si je pourrai ou non distinguer les côtes non ?
Et ainsi de savoir si elle est à tribord ou à gauche?.

24 juil. 2003
0

Droite...
Effectivement Hubert, dans la marchande c'est pareil, les ordre Tribord et bâbord sont INTERDITS pour la barre. On met la barre à droite pour venir sur tribord, par exemple.

Babou, le code Vagnon, je te dis pas où je me le mets. Le code Vagnon est à la mer ce que Pagnol est à la littérature, si tu vois ce que je veux dire. Le MacMesChoses, je connais pas, mais si c'est du même ordre...

A +

24 juil. 2003
0

alors tu comprends
pourquoi je parlais d'une priorité.
Le macmilan par contre est un genre de bloc marine" mais deux fois plus gros avec TOUS les renseignements dont a besoin un anglais pour franchir la manche.
Si tu as une fois l'occasion d'en compulser un chez un bouquiniste je crois que tu seras surpris de son contenu.
Quand au fait qu'il fasse une traduction entre mist et brume il ne le fait pas dans toutes les langues (traductions de termes les plus utilisés en marine de l'anglais vers French, Deutch,Nederland, et je crois que c'est tout y as pas le wallon).
Pour le code vagnon fait attention c'est un papier assez dur donc...

24 juil. 2003
0

toujours dans la meteo
Osmose, cette histoire de brume et brouillard me refais penser à une imprécision qui m'avait choqué dans les bulletin meteo cotiers. Ils parlent de zones de l'ancienne France, nos chères provinces du Roussillon, de la provence, du Languedoc etc.. qui ne sont définies nulle part avec précision. Les premières fois que je naviquais en Mediterranée, j'étais incapable de savoir si le vent du sud languedoc me concernait en rentrant à Cap d'agde, ou si c'était celui du roussillon. Je pense que c'est pire pour les étrangers. Je ne sais même pas si ces zones du littoral ont des définitions légales. J'ai demandé à Meteo-France, mais il ne m'ont pas repondu. Il semble que toi tu saches leur parler !

24 juil. 2003
0

Alain,
je suis étonné par ta rematque, parce que les zones sont parfaitement définies et elles le sont lors de conventions internationales auquelles participent les pays concernés. Leurs limites géographiques sont publiées partout. A moins que tu parles seulement du second découpage, comme Est-Provence et W-Provence ? C'est ce découpage en 2 d'une zone qui te semble imprécis ?

A te lire,

Cordialement.

24 juil. 2003
0

Zone
Nan,
Alain a raison.
Ci dessous, un extrait du bulletin de 18h30 :

TEMPS : PASSAGES NUAGEUX.
VISIBILITE : BONNE
VENT:SUR ROUSSILLON: NORD-OUEST 4 A 5 MOLLISSANT 3 A 4.
SUR LANGUEDOC: NORD-OUEST 3 A 4.
MER: PEU AGITEE.
HOULE: CONFONDUE AVEC LA MER DU VENT

On y parle bien de zone qui n'ont rien à voir avec les zones météo conventionnelles.

C'était une bonne remarque

25 juil. 2003
0

En effet,
c'est une bonne remarque.
Je défend depuis des années l'idée que les zones de MTO France sont trop grandes.

On trouve aussi des choses comme ça :

T,3-JOURNEE DU VENDREDI 25 JUILLET
T,ET NUIT SUIVANTE

TEMPS : CIEL DEGAGE.
VISIBILITE : BONNE.
VENT: DE PORT CAMARGUE A SICIE: NORD-OUEST 3 A 4 REVENANT OUEST A
SUD-OUEST 4 A 5 L'APRES-MIDI. LA NUIT, VARIABLE 2 A 3.
A L'EST DE SICIE: NORD-OUEST 3/4 REVENANT OUEST A
SUD-OUEST 5 A 6 VERS LA MI-JOURNEE. LA NUIT, OUEST A NORD-OUEST 4.
MER: PEU AGITEE A TEMPORAIREMENT AGITEE A L'EST DE SICIE.
HOULE: CONFONDUE A LA MER DU VENT.

C'est même une excellente remarque. On va essayer d'avoir l'avis de Météo France.

A +

25 juil. 2003
0

Zones météo côte/méditerrannée
Humble témoignage d'un étranger, je veux dire de qq qui ne navigue là qu'une ou deux fois l'an: les zones sont assez claires, sur papier, pour donner une idée générale, mais il me semble que les phénomènes locaux sont parfois tellement en contradiction avec la prévision sur zone, genre tu prends 30 noeuds juste au pied de Sicié alors qu'on te prévoit 1-2 BFT ou l'inverse, que la mission de MTO FR semble bien difficile/coûteuse à assumer plus précisémment, non? Suis déjà arrivé sous spi de Lérins avec à qq encablures sous mon vent un gars qui venait sous spi aussi, exactement en sens inverse, qq minutes plus tard, pétole totale, puis qq minutes plus tard spi à contre en torchon. Pour les gars du ch'nord, assez déroutant. Une oreille sur les prévisions, un oeil sur le baro, un oeil sur la zone au vent (attention de ne pas les éloigner trop, danger de strabisme divergent prononcé!), pas trop de pastaga et la manoeuvre tjrs prête, ça m'a tjrs semblé composer le meilleur système de veille dans vos parages d'en bas.
Jean-Louis

25 juil. 2003
0

Meteo quoi ?
T,DE CERBERE A PORT CAMARGUE
T,ELABORE LE VENDREDI 25 JUILLET 2003 A 6H30

Ca doit correspondre à Languedoc+Roussillon
dés fois ils coupent la zone au Cap d'Agde, d'un coté Roussillon, de l'autre Languedoc sans doute,
selon l'humeur du redacteur!

Osmose, t'as du pain sur la planche!

25 juil. 2003
0

Kidd,
oui, mais c'est tout à fait passionnant. Je vous tiens au courant.

25 juil. 2003
0

zone meteo
Ce n'est pas génant qu'ils séparent des zones en coupant à Cap d'agde ou ailleurs, même en changeant la coupure entre deux bulletins si cela permet une meilleure précision de description de prévision. Ils ont même le droit de se tromper; Mais ils devraient faire référence à des endroits bien défini et bien connus. Cap d'agde n'est pas la limite entre Languedoc et Roussillon, elle serait plutôt prés de Narbonne.

Alain

25 juil. 2003
0

Osmose
Oui, Alain, nous sommes bien d'accord. Quand ils donnent de Port Camargue à Marseille, c'est clair. Quand ils donnent "Roussillon", ça l'est beaucoup moins. J'ai parfaitement compris maintenant et je suis parfaitement d'accord, c'est une excellente question.

J'ai déjà écrit à MTO France.

25 juil. 2003
0

Réponse
Alain,

j'ai la réponse de Météo France.

Je te tiens informé par email.

A +

25 juil. 2003
0

et nous !!!
on n'a pas le droit d'avoir la reponse !!!! rétenteur d'informations !!! et mon annexe je m'assoies dessus !!!

25 juil. 2003
0

Si, bien sur,
Gilles.

25 juil. 2003
0

merci va voir ta BAL
...

25 juil. 2003
0

rapide
Merci

26 juil. 2003
0

couleur et brume
ns passons souvent une route de cargo et ni babord, ni droite : on se donne les couleurs :
"on se passe rouge sur rouge, vert sur vert etc...'
Pour la brume et le brouillard :
notre interpretation est :
brouillard : purée de pois qui restera toute la journée et discussions à bord faudrait un radar com'même
brume : brouillard non épais, disposé ça et la par exemple le long des falaises, ou en mer ce qui donne de jolies vues de bateaux flottants 'dans la brume', plus souvent en été suivie d'une belle journée
ceci n'est que ma vision perso bien entendu,
ceci dit avons deja traversé devant calais avec purée de pois (sans radar) mais que ce soit là ou ailleurs ns avons de bons contacts vhf et les ports control ns signalent les ferry etc..

28 juil. 2003
0

Droite, vert et brumard
En effet Catherine, on se croise vert sur vert ou rouge sur rouge, c'est vite dit et sans ambiguité à la VHF.

Je reviens juste sur l'emploi des mots droite et gauche à la barre, pour préciser mon message : comme vous le savez, ce n'est pas parce que le timonier serait supposé incapable de comprendre tribord que l'on dit "la barrre à droite 25" par exemple, mais pour éviter la confusion avec les ordres destinés aux machines. On dit donc :

"A droite, 10" et "tribord en avant demi".

A +

30 juil. 2003
0

De l'eau au moulin d'Osmose
Lu dans Clause et Viant: la mer et le vent EMOM (1970):
" il faut ici signaler une querelle de langage entre les marins et les météorologistes. Les premiers parlent de brume quand la visibilité devient mauvaise en admettant grosso modo qu'elle devient inférieure à 2 km, tandis que les météorologistes parlent de brouillard quand la visibilité est inférieure à 1 km et de brume quand elle est comprise entre 1 et 2 km.
C'est donc une question d'intensité de phénomène et IL FAUT BIEN RECONNAITRE QUE LA NUANCE PEUT ECHAPPER AU CALCUL"
La position d'Osmose s'appuie donc sur une certaine orthodoxie; de plus, elle illustre le rationalisme scientifique dans un de ses principes, celui de parcimonie (économie des paramètres): Si on est pas capable d'établir rationellement une distinction, on ne la fait pas.
C'est bien pourquoi ce débat n'est pas que sémantique. Et bien même qu'il le serait, si les gens s'interrogeaient un peu plus sur la racine des concepts, des mots qui les véhiculent on pourrait approfondir les divergences qui sont plus fondamentalement philosophiques.

Alan

30 juil. 2003
0

babord tribord
ça fait plus rèver que gauche et droite, mais ceux qui en abusent font juste du snobisme marin. Surtout avec des équipiers occasionnels, on prends plus de risques a utiliser le beau (mais archaique) vocabulaire marin que des mots simples, genre:

"attention a la poupe à tribord ça va tosser!"
"hein, ou ça??"

là je ne prends pas de risques! " fait gaffe derriere, m....!!"

mais quand on a le temps, c'est l'occasion d'expliquer et de faire participer les nouveaux a cette partie du charme de la voile:
"tu fais des noeuds plats gansés sur les garcettes, sinon on n'arrivera jamais a larguer le ris!"
"des quoi ?"

suit une demi heure de discussion sur les noeuds les ris et les manoeuvres...

30 juil. 2003
0

cargos ou voiliers?
comme je le dis plus haut vert sur vert etc... et ceci en plusieurs langues : français, ndl, anglais, donc juste le temps d'annoncer la couleur et les noms des cargos, porte-container, ferry etc...
ce qui est quotidien dans le nord ou on traverse le rail avec plusieurs bateaux à surveiller !
ce qui manque c'est un code entre voileurs, par ex les dimanches de beau temps, connaissent ils les priorités etc...on ne connait pas souvent leur intentions !
comment faites vs à la cote d'azur : ou il y a certainement énormément de voiliers ?? ça se passe bien ?

31 juil. 2003
0

Réponses
Bj, Catherine.

oui, ça se passe bien entre voiliers. La différence entre cargos et voiliers, c'est que lorsque 2 cargos sont en route de rencontre ou en situation rapprochée, ils écoutent la VHF. De plus, ils se reconnaissent souvent, et peuvent s'appeler par le nom, ce qui facilite la chose et incite à utiliser la radio.

Michel,

le terme archaïque pour désigner le vocabulaire marin me semble impropre, en tout cas ce n'est pas celui que j'emploierais. Il est spécifique et précis, ce qui est à la fois son but et sa raison d'être, mais pas archaïque !

Les termes poupe et proue ne sont pas employés, sauf dans les livres. On dit plutôt l'avant et le cul, ou l'avant et l'arrière. Je n'ai jamais entendu aucun officier MarMar employer proue, mais avant ou parfois étrave. J'ai entendu poupe une seule fois. Ce sont des mots qui existent bien dans le vocabulaire marin, mais qui ne semble utilisés que par les... terriens. Il est donc normal de dire : "Fais gaffe derrière, ou devant". Par contre, on dit figure de proue. Par exemple, le nain de notre ami, s'il le met à la place de l'Océane, devient une figure de proue. Chez moi, on dit aussi figure de poulpe, mais c'est autre chose...
:)

Amicalement.

31 juil. 2003
0

pour en remettre une couche
Pour avoir ete moniteur avec des debutants, je puis assurer que le vocabulaire marin est une des premieres choses qui rentre dans la tete.

Ta phrase
"tu fais des noeuds plats gansés sur les garcettes, sinon on n'arrivera jamais a larguer le ris!"

devient
"tu fais des doubles noeuds et tu laisse une boucle sur un des bout de la corde sur ces petites cordelettes qui sont attachées au milieu de la voile, sinon on arrivera jamais a réaugmenter la taille de la voile en laissant filer la corde rouge et verte et en tirant sur la bleue afin de refaire monter la voile tout en haut du mat"

Le vocabulaire, c'est indispensable!

31 juil. 2003
0

Figure de proue toi même
Ah ce vocabulaire ! le plus important et l'essentiel c'est de se comprendre et d'être sur d'être compris, il faut lorsque l'on donne un ordre s'assurer qu'il va bien être compris et pour cela il faut adapter son langage avec les personnes qui vont l'entendre.

pour le croisement des voiliers en Med, cela se passe comme on peut, il est vrai qu'il faudrait que chacun de nous fasse un effort pour montrer clairement son intention de route et ce n'est pas toujours le cas mais il est vrai aussi que deux voiliers qui se rencontrent ne vont pas trop vite comparés aux cargos.

enfin comme par tout un peu de courtoisie serait le bien venue

31 juil. 2003
0

Vocabulaire
On dit aussi 'tronche de calamar', 'être coiffé comme un oursin'. On ne dit pas 'tête de con' en mer, 'ni figure de bite', mais on pourrait dire 'tête de bitte', avec 2 t, non ?

:)

31 juil. 2003
0

language maritime
Les languages techniques sont tous par nécessité prècis et généralisables à toutes situations: Il esr certain qu'un marin du 19 siècle trouvait plus facilement un embarquement s' il était familier de la langue technique et non pas d'un patois. C'est toujours vrai pour les jeunes qui croient malin de "parler banlieue" à un entretien d'embauche!
Le point de vue libertaire de Pendruig est respectable mais peu réaliste. Il a peut-être raison sur un point; il n'y a quasiment plus, socialement, de voileux professionels capables de maintenir un corpus cohérent du vocabulaire maritime qui, aisi, pourrait se transformer en une langue morte uniquement compréhensible par quelques initiés.
Alan
Ah oui, tu fais des noeuds plats gancés sur les garcettes?. J'en étais aux noeuds de vache gancés; comme tout le monde, j'ai du apprendre à les faire à l'école maternelle, pour vite larguer mes pompes. Ah la précision du language: deux noeuds pour une prise de ris!

31 juil. 2003
0

sorry osmose
j'ai dit archaique sans etre péjoratif, j'aurais du dire ancien, et certains de ces termes passent logiquement aux oubliettes, car inadaptés a la voile a enrouleur et winch..ils restent trés beaux quand même...tiens je vais ouvrir un fil de "vocabulaire " pour voir..

01 août 2003
0

ouf !
J'y perdrais même mon latin !
il y a les termes qui font partie de la culture marine ( et dont je me délecte )
et puis la "normalisation", née d'une longue expérience, dont le but est d'éviter la confusion

Exemple: les splendides roses des vents ( celles avec la fleur de lys au Nord ), mais qui , la fatigue et le "brouhaha" aidant pouvaient amener à confondre "Nord quart Nord-Est" avec "Nord-Est quart Nord", ce qui n'est pas la même chose!

Le commandant, puis Amiral Paris fut un puits de science à son époque, tant en marine à voile qu'en marine à vapeur. En 1853, il y avait en France l'empereur Napolèon III, qui, à part quelques "républicains " attardés, faisait l'unanimité. Les sextants étaient à vernier, les chronomètres à ressort, les unités physiques en système MKpS; il n'y avait pas bien sûr de GPS (mais comment faisaient-ils donc?)

Si les méthodes de navigation de l'époque ont évolué, il reste que ce remarquable marin nous a laissé le musée de la marine de Paris et des CENTAINES de dessins et d'aquarelles (cartes, vues de côtes), dont également une étonnante variété de navires, en particulier de multicoques (Elodie, penchée sur mon épaule, vient de bondir "mais je croyais que c'était Tabarly qui avait inventé "ça"

- ???!!! -
"mais oui, je l'ai lu dans "le nouvel obs" ! :
(j'ai de la chance de ne pas être cardiaque!. Enfin, comme le chantait Brassens "... on ne demande pas...")

28 août 2003
0
  • et bien non les byzantins ne sont pas tous morts -

C'est vrai que je prend le sujet en retard, mais ça n'a rien à envier aux discussions de théologiens baveux du temps des "Pères de l'Eglise", les St Augustins et autre St Jérôme etc...

Il y a une expression trés grasse pour dire la chose, je m'en dispenserais ici.

J'ai bien aimé la prose d'Alan... un rien suréaliste quand même... mais chacun ses dégoûts aprés tout...

28 août 2003
0

Byzantin, tiens, j'ai dit byzantin......
Il est réjouissant de voir qu'un forum sur la voile puisse déboucher sur tout; les médisants pourraient dire sur n'importe quoi.
Ventampoup fait référence à deux Pères de l'Eglise qui auraient pu éclairer-obscurcir- notre fil s'ils avaient été nos contemporains.
Sauf qu'Augustin n'écrivait pas en grec mais en latin, fort bien, sur des sujets abscons: la Grâce, qui a pourri la vie de millions de gens pendant des siécles.
Nous, Osmose et alii, sommes donc de très modestes byzantins, conscients de nos limites: il y a peu de chance que la querelle brume/brouillard débouche sur une guerre civile ou de religion.
C'est pourquoi nous nous arc-boutons sur nos positions: c'est bien facile quand ca n'a pas trop d'importance et qu'en plus nous avons raison.
Alan

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

"Le temps d'une pause" sur le Canal du Midi avec un SIR 530

Souvenir d'été

  • 4.5 (5)

"Le temps d'une pause" sur le Canal du Midi avec un SIR 530

novembre 2021