Alarme d'Homme à la mer

:-) :-) :-)

J'ai lu l'article trés rapidement, (je le relirai plus tard au calme), ca à l'air simple et effiace. Je pense qu'il sera bientôt en fonction sur mon bateau

L'équipage
04 mai 2004
04 mai 2004
0

Super
:-) :-) :-)

J'ai lu l'article trés rapidement, (je le relirai plus tard au calme), ca à l'air simple et effiace. Je pense qu'il sera bientôt en fonction sur mon bateau

04 mai 2004
0

oui, mais aprés,
comment faire croire à un accident?

04 mai 2004
0

Super de chez super !
Alors là, ça vaut 10000 étoiles !

Depuis le temps que je cherchais un truc comme ça, j'ai essayé de cogiter à tout un tas de truc sans succés, et là, tout simplement, Robert nous apporte LA solution: simple, pratique, pas cher.

Je me met tout de suite au boulot !

Juste une critique: où est la touche de désactivation discrète, appelée "touche belle mère" ? :-D :-D :-D

04 mai 2004
0

Oups ....
Le transfert du site a un peu brouillé la mise en page de l'article ! Je viens de la refaire ... s'il y a un bug avec les images dites le moi :-)

Robert.

P.S. je me sers de ce gadjet depuis 2 ans maintenant sans aucun problème, ça rassure drôlement le nuit quand on n'est que deux à faire les quarts solitaires au moteur en Méd ... avec le raffut du Perkins on n'entendrait pas un cri d'un "tombé à l'eau" , le pilote auto continuant imperturbablement à nous emmener en Corse avec personne à la barre :-(

04 mai 2004
0

je remercie bien Robert pour cet interressant article
mais comme je suis bien nul en électronique, je m'accorde le droit de dire une connerie

serait il possible d'actionner la fonction MOB du GPS ou la fonction DISTRESS de l'ASN, par une petite modif?(ou tout autre moyen de repérage visuel)

en effet,le temps de réaction de l'équipage peut rendre le repérage difficile, voire impossible dans le mauvais temps

amicalement

04 mai 2004
0

Fastoche :-)
JP, en parallèle avec le buzzer de sortie du récepteur il suffit de mettre un petit relais dont les contacts actionneront la fonction MOB du GSP si toutefois le GPS a une entrée prévue pour cela.

Robert.

04 mai 2004
0

ya plus simple
une simple VHF portable etanche a l 'immersion ou ds un sac etanche portée par l 'homme de quart et le gugusse qui n 'est pas capable de rester sur le bateau peut appeler les petits copains et meme leur dire quelle direction prendre, car lui il voit le bateau !!
bien sur il ne faut pas qu 'il soit assome, mais c 'est rare et comme disent les Glenans, l'eau froide ca reveille.

en cas de secours officiels, on peut faire du "homing" sur lui et avec les futures VHF portables ASN (pour les riches) il peut déclencher l 'appel sur toutes les VHF du coin..

ya aussi les balises sarsat copsas de poche mac murdo, un peu cheres, mais avec GPS intégré..

05 mai 2004
0

c'est dur.......
on poura bientot plus mourir en mer tranquil......

05 mai 2004
0

Jack ...
Tous les moyens pour sauver une vie se complètent et ne s'excluent jamais l'un - l'autre :-)

Et comment va faire la VHF pour réveiller ton unique équipié resté à bord ?

C'est bien dommage que tu penses qu'un homme qui est tombé à l'eau n' est "pas capable de rester à bord" :-( Fais une prière pour que ça ne t'arrive pas, ni en tant que "tombé à la mer" ni en tant que "seul survivant à bord". Le premier souffre quelques heures, le second morfle toute la vie s'il n'est pas une brute épaisse.

Robert.

05 mai 2004
0

pasmal pasmal
le système est intéressant quand on navigue à deux !
pour la vhf : un homme a été sauver par hélico grace à vhf quand il était seul et à l'eau, c'est lui qui dirigeait l'hélico vers lui !
moi j'ai ma corne de brume : pour réveiller le skipper en cas de besoin d'aide en nav, et au port et qu'il traine sur un autre bateau a l'heure du diner c'est aussi très efficace ;-)

05 mai 2004
0

je suis riche
car j'ai une vhf navicom avec ASN que je viens juste de finir de payer (prix 160 €)

elle est moins cher qu'une vhf normale et est largement remboursée par l'économie de la révison annuelle de survie dont me dispense mon beau pavillon noir/jaune/rouge

amicalement

ps: n'enlevez pas le bateau pour obtenir une rançon, car je ne cèderai pas au chantage :-D

07 oct. 2004
0

equier(e) à la mer!!

L'idée est excellente et bien presentée, l'apport
d'une connection à la fonction MOB du récepteur GPS est bonne aussi, mais les sorties des GPS sont en NMEA ? sorte de ports de communications RS 232 spécifique au milieu maritime ?
Alors la chose est-elle possible ?

07 oct. 2004
0

étant absent...
du domicile pour ce fil,j'ai dû passer à côté,s'aurait été dommage car ce que tu as réalisé est tout à fait interressent.
Bien que je ne soie pas un mordu d'électronique,ce système m'interresse,aussi Robert,j'aimerai te poser une question(je te rappelle que je suis nul en électronique)
Serait-il possible,d'après toi,de coupler à cette alarme,un système type électromagnétique,ou electromécanique,qui à ce moment neutraliserait le PA,ou le régulateur en les décrochants de la barre?
cordialement
jacquot

07 oct. 2004
0

Tout est possible ...
mais pas en conservant une bonne fiabilité et en se limitant à une réalisation amateur !

Si on touche aux éléments basiques du bateau (barre, moteur ...) il faut que tout soit très fiable et testé de partout ... imagine la cata avec un faux contact ou autre truc de ce genre ! Donc pas bricolable :-(

S'il s'agit de déclencher la touche MOB, ça on peut le faire si il y a l'entrée par fermeture de contact prévue sur le GPS, car un faux déclenchement ne provoquera pas de catastrophe :-)

Robert.

07 oct. 2004
0

donc....
il me sufirait alors d'imaginer un mécanisme,fiable,qui pourrait être activé par ton système( mon but étant de libèrer la barre et la tirer ou pousser sur un bord,ansi,sous voiles le navire se retrouverait à la cape courante en moins de deux)
Merci robert
jacquot

07 oct. 2004
0

L'eau froide...
Jack06 cite les Glénans au sujet de "l'eau froide qui réveille". Si cette formule figure dans le cours des G. (je n'ai pas le temps de vérifier), ce n'est jamais qu'une c... de plus de cette équipe (j'apprécie les informations fort utiles mais je suis énervé par leur dogmatisme et certaines prises de position erronées, mais c'est un autre débat).
Dans une eau à 10° (par ici en hiver), l'hypothermie se produit au bout de quelques minutes, un peu plus quand l'eau est moins froide.
Je pense qu'il faut d'abord empêcher quiconque de tomber à l'eau par des moyens appropriés (lignes de vie et harnais). Ensuite, une lampe flash individuelle à éclats, visible à plus d'un mille me semble être un moyen de repérage efficace de nuit.
Pour détecter la chute, il existe une alarme MOB qui déclenche une alarme à bord dès le contact avec l'eau ou bien le système d'alerte et localisation qui coupe le pilote et fait loffer le bateau et coupe le moteur le cas échéant.
Dans tout système, il faut partir du principe que l'homme à la mer risque d'être inconscient ou incapable d'actionner un dispositif quelconque, donc automatisme indispensable. Je crois que c'est une erreur que d'estimer que l'homme sera conscient la plupart du temps. C'est accepter un taux de perte!

0

ou plus simple:
Une bête minuterie de cuisine qu'on règle sur 5 à 20 minutes selon les conditions.
double avantage, ça tient l'homme de quert éveillé même s'il ne tombe pas à l'eau... quand il aura réveillé deux fois ses coéquipiers par distraction, il ne s'assoupira plus.
:)

08 oct. 2004
0

hypothermie et fantaisies!!!!

Je partage l'indignation d'écumeur sur certaine affirmations fantaisistes.
Voileux,kayakiste de mer et plongeur j'affirme aussi que l'eau froide ne reveille que pour un temps trés bref !!!!
Pour celles et ceux qui en douteraient encore je conseille de consulter le site canadien et quebecois sur le kayak de mer et le site de la marine canadienne sur ce sujet vous serez édifié (e)s .
Cordialement .

14 déc. 2004
0

je ne trouve pas...
une précision peut-être?

08 oct. 2004
0

Happement convulsif

Les Américains se sont aperçus que certains plaisanciers et notamment des pagayeurs qui chavirent se mettent à ingurgiter l'eau irrésistiblement au point de se noyer en qqes instants si personne n'est là pour les sortir de la soupe.

Ce réflexe incontrôlé semble déclenché par un contraste exagéré entre la température extérieure et celle de l'eau.

Si on sent que l'eau est froide suite à plusieurs jours de vent de Nord, et que le soleil donne, on peut s'humecter la figure et porter un galurin.

08 oct. 2004
0

Peut être
mais je ne vois pas bien le rapport entre un kayakiste et un plaisancier.

Le système que propose Robert est destiné à un équipage réduit (un couple, la meilleure illustration) dans le cadre des quarts de nuit, au cas où l'équipier de quart tombe à l'eau.

Bien sur, sytème bien plus efficace en med qu'au Spitzberg !

Et pour Ecumeur, pour activer l'alarme MOB, encore faudrait il qu'il y ait quelqu'un de réveillé pour activer l'alarme MOB quand tu navigues à deux, et que l'autre dort !

Tout le monde ne navigue pas dans une eau à 10° et avec un équipage. Et c'est vrai que le système proposé par Robert existe déjà mais ça vaut 800 €. Robert nous propose tout simplement une solution alternative à 100 €. C'est tout !

Bon, vivement demain, je serai au bateau en Corse, et l'eau est à 22° :-p

30 jan. 2010
0

Pour actualisation
Bonjour Robert,
Je cherche à confectionner un petit matériel d'avertissement d'homme à la
mer et votre article sur ce sujet est vraiment d'un grand secours.
Mais je suis plutot débutant en électronique d'une part, et les références
mentionnées dans l'article n'existent plus malgré des recherches chez
velleman et selectronique. Vous serait il possible de me donner les
références des 2 kitts et des composants ajoutés (par exemple chez
Selectronique ) et je me mets au travail. Quoi qu'il en soit, je vous
remercie pour la qualité de vos articles
Dominique ROMAIN

30 jan. 2010
0

autres kit
Chez Conrad.fr il y a un grand nombre de kit émission-réception pour portes de garage, etc ...

Il y a des kits plutôt "pro" comme "Aurel" et d'autres dans la gamme Wellemann. Par contre, c'est à chacun de trouver comment faire la petite modification pour temporiser durant 10 secondes de récepteur pour éviter son déclenchement intempestif pour une petite perte de connexion radio d'une fraction de seconde qui arrive de temps en temps.

Par exemple à 60€

www.conrad.fr[...]_307752

www1.produktinfo.conrad.com[...]_es.pdf

Et voir aussi les pages :

www.conrad.fr[...]9_19261

www.conrad.fr[...]_115318

09 oct. 2004
0

Pour Freja....
J'évoquais un système qui déclenche une alarme d'homme à la mer (klaxon ou sirène et clignotant) et non d'un déclenchement automatique de la fonction MOB d'un GPS. C'est un appareil qui coûte la modeste somme de 480€ dans le catalogue AD.
Etage au dessus : alerte et localisation pour 990€.
Pour l'instant, je reste au harnais et la ligne de vie...

14 déc. 2004
0

Je me demande si tous les systèmes pour retrouver un MOB
(ou WOB...) et censés nous rassurer n'altèrent pas un peu notre vigilance ?

Sans remettre en question l'éventuelle éfficacité et utilité de tous les moyens mis en oeuvre pour retrouver un "Man Other Bord" - ou Woman... - la première règle sur mon bateau est qu'il est INTERDIT de descendre avant l'arrêt complet du véhicule.

Que je sois tout seul ou que l'on soit plusieurs à bord, si le reste de l'équipage est à l'intérieur (sieste, préparation de l'apéro ou autre) et que l'on se retrouve tout seul dehors, de nuit comme de jour, il est principalement interdit :
- de sortir du cockpit sans être attaché
- de pisser par dessus bord...

Et fort de ces recommandations, personne ne passera par dessus bord et avant de s'équiper d'un gadget supplémentaire, la manoeuvre de l'homme à la mer sera répétée plusieurs fois, ce sera très pratique pour repécher la casquette malencontreusement envolée...

Cordialement

14 déc. 2004
0

Felipe ...
tu supposes que les homme (et les femmes) sont des êtres parfaits :-)

Les accidents sont quasiment toujours la conséquence d'une erreur humaine.

Alors dire: "il n'y a qu'à pas faire d'erreur humaine" c'est la garantie que l'erreur arrivera très vite ... et sera très grave.

14 déc. 2004
0

et pourquoi
vouloir toujour plus d'electronique???
le harnais et la ligne de vie pas bon sa ???
enfin je demande hein!!!!
suis idiot en voile mais a sa oui, mais je me soigne et essaye d'apprendre :-)

14 déc. 2004
0

Je vais peut-être dire une bêtise, mais c'est une métaphore...
...
En voiture j'attends que le frein à main soit serré pour en descendre... :-p
Mais effectivement on peut essayer de descendre en roulant !

Ce que je veux dire est que plus on multipliera les systèmes de sécurité en leur faisant confiance et plus on risque d'oublier la sécurité elle même.

Personnellement je dors plus tranquille en naviguation lorsque je suis certain que l'équipier (ère) de veille est attaché, au risque d'être réveillé s'il vient pisser un coup, que de penser pouvoir l'être par une alarme qui va me signaler une catastrophe.

Car un MOB est une catastrophe avec les émotions qui vont avec...
Temps de réaction nécessaire, manoeuvres à faire à peine réveillé, peut-on faire demi tour sans tenir compte du vent, réglage ou affalage des voiles en urgence, conneries qui en découlent, bout qui passe à l'eau et se retrouve dans l'hélice en démarrant le moteur...
Plus l'improbabilité de retrouver quelqu'un la nuit :-(

Mais maintenant si cela rassure de savoir que l'on va pouvoir faire tout cela, je
m'incline... :-(

Cordialement

14 déc. 2004
0

Principe de base ...
un système de sécurité en plus n'oblige pas à supprimer le précédent ! Donc avoir un MOB ne te dispense pas de harnais ... Il servira le jour où tu oubliera le harnais, le jour où la ligne de vie cassera, le jour où ...

La circonstance qui fait le plus peur, ce n'est pas la grosse tempête ! C'est le calme plat , au moteur, et seul la nuit dans le cockpit (l'autre dort...). Justement, c'est là qu'on n'est pas attaché, et qu'on glisse sur la peau de banane en allant voir les dauphins à la proue ...

Personne ne t'oblige à mettre un MOB sur ton bateau ... c'est pour cette même raison de libre choix qu'il ne faut pas minimiser ceux qui souhaitent en avoir un :-)

14 déc. 2004
0

Il est vrai que le fil parle d'un SYSTEME de...
...sécurité !

Et je parle de SECURITE tout court.

Maintenant si on laisse trainer des peaux de bananes la nuit sur son pont en s'autorisant à quitter le cockpit sans être attaché, c'est effectivement un choix... ;-)

Mais je ne cherche à minimiser personne, et chacun fait comme il veut, de mon côté le choix est dans une application très rigoureuse de la sécurité, pas dans la fiabilité hypothétique d'un système qui est chargé de l'assurer à notre place.

Filets dans les filières quand il y a eu des gamins à bord qui en plus étaient attachés à une ligne de vie spéciale enfant et avec le gilet de sauvetage...
Gilet même obligatoire au mouillage et à terre sur les pontons, ce qui permet de rigoler si un gamin tombe à l'eau, et pas d'en pleurer...

Cordialement

14 déc. 2004
0

Un truc génial avait été présenté
Il y a quelques années par un inventeur farfelu....? il y a quelques années lors d'un journal télévisé de midi sur une grande chaine nationale .

C'était une réaction en chaine , le skipper s'attachait par une garcette trés fine au feu à retournement le feu était lui même relié à une petite planche de surf ( ou à une bouée couronne ) reliée à un trés long filin de survie passant d'un coté d'une poulie le bout sortant de cette poulie était relié à une ancre flottante qui était attachée elle même par un fil assez fragile ( genre laine )sur la fin du trajet faisant tomber celle ci (ancre flottante )à l'eau .

La longueur du dispositif faisait que l' e navigateur même solitaire avaitlargement le temps de s'accrocher à la bouée ou au surf et ensuite l'ancre flottante immergée ramenait automatiquement le nauffragé sans effort vers le bateau .( l'ai je bien expliqué et me suis fait comprendre rien de moins sur)

Pas cher simple que de la ficelle si j'ose dire .

Ce brave gars voulait faire homologuer on dispositif et le faire commercialiser par le circuit des fournisseurs référencés. Il est sans doute mort de faim et son dispositif tombé à l'eau.... ou enterré....

Une démo vit été faite derrière une vedette de la SNSM à vitesse respectable et le gars est remonté seul sans assistance.

Peut être l'as ton repoussé à l'eau après avoir recoupé la corde .

14 déc. 2004
0

j'ai tout compris
sauf comment faire tomber à l'eau l'ancre flotante ?

sinon, le truc est génial, il te remonte à bord, si tôt que l'ancre flotante tire plus fort que la résistance de ton corps dans l'eau, et qu'il y a une poulie à bord capable de supporter les deux charges réunies.

14 déc. 2004
0

à Falcor
sans croquis ce n'est pas facile à expliquer

la poulie est attachée sur bout qui lui permet en tension de tomber légérement du bateau et d'entrainer de par là même l'ancre flottante
je peux essayer le croquis mais je maitrise malle fait d'envoyer un shéma par le fil

sinon je peux le faire par mail en faisant un shéma sur Jpeg

un piètre utilsateur informatique

Amicalement

15 déc. 2004
0

Ah falcor voila ... le principe shématisé
Je viens de faire un petit croquis qui permet
de voir le principe
aprés le naufragé tombe la bouée ( reliée à lui par une garcette) puis se déroulent 200 m de cablot qui permettent a la personne de rejoindre la bouée . Quant le bateau tend le bout un fil de laine ( ou un cassant tire l'ancre flottante dans l'eau la force exercée par celle ci raméne le malheureux au bateau et pour peu que la poulie soit assez haute elle aidera l'infortuné à grimper .

C'est pas de moi j'ai simplement essayé de comprendre comment le fameux inventeur avait pu faire et j'ai adapté (peut être à ma façon son raisonnement )

Amicalement

15 déc. 200416 juin 2020
0

Ben zut j'ai pas reussi
à mettre la photo du schéma de principe
je suis vraiment un boeu de la communication
si quelqu'u peut m'aider dans ce domaine ?

18 juil. 2005
0

bing .... aie mon nez
son truc est super mais il faut faire attention . comme tu paniques un peu apres etre tombe tu t agrippe tres fort a la bouee et tu ne penses qu a ratrapper le bateau.
quand le bout de laine casse si tu fait du 5 ou 6 noeuds je te promet que la vitesse a laquelle tu va voir arriver la coque de ton bateau c est hallucinant.
quan il dit 200 m c est le minimun pour te permettre de te calmer et de bien prevoir l arrivee.
j ai essaye il y a bien longtemps sous pilote a 5 noeuds. je n etais pas seul a bord il faisait beau et on cherchait un systeme de repechage . la vitesse a laquelle je me suis payer la coque de mon bateau acier j en ai encore mal au nez.
amusez vous quand il fait beau c est un bon exercice

15 déc. 2004
0

je viens de jeter un coup d'oeil
rapide il est vrai sur le schema ci dessus.
Il me semble indispensable que l'engin flottant soit une planche de surf (ou assimile) car dans le cas d-une simple bouee ou pourquoi pas d'un gilet , c'est le MOB qui fera ancre flottante et il ne sera jamais ramene vers le bateau

enfin je dis ca parceque moi je fais plus de 100 kgs alors evidemment.....

r.d.

15 déc. 2004
0

Il est vrai que.....
lors de l'essais il s'aissait d'une petite planche de surf comme mes enfants en utilisent sur les plages ( transpersée par le filin pour la résitance mécanique) et que la vitesse de la vedette devait avoisner 8 à 10 noeuds .

Mais l'opérateur jeté à l'eau a trés vite étéramené au bateau , ce qui peut laisser à penser que la résistance à la traction es beaucoup plus importante sur l'ancre que sur le corps qui se met en possition horizontale ;

comme le point de tirage de la poulie était assez haut sur le bateau et que le corps étant alors sorti de l'élément liquide l'effet de levier est encore plus important pour grimper sur le bateau .

Le syteme ne coute pas cher il est donc facile de faire quelques essais en été . La seule contrainte étant pour le barreur de se relier par une garcette a l'objet flottant et de positionner le dispositif à l'exterieur des balcons.

Cordialement

15 déc. 2004
0

Tout système de sécurité ...
est intéressant ! (comme dit plus haut).

Simplement certains sont à usage plus ou moins universel. Celui-ci est très spécifique: il faut le mettre au point, il faut être plutôt sportif, il est astreignant à utiliser, il ne faut pas être dans les pommes quand on tombe à l'eau ... et il ne faut pas que la mer soit grosse ou même seulement trop agitée ni le vent trop fort.

Je pense aussi qu'en version commerciale fiabilisée (avec obligation de résultat) il serait très cher et risqué pour son fabriquant qui s'exposerait à beaucoup de plaintes.

A mon avis c'est pour toutes ces raisons qu'il n'y a pas eu de suite après son exposé par l'inventeur.

Mais ça n'empêche pas un particulier de s'en faire un pour lui :-D

17 fév. 2007
0

PAS MAL TON IDEE ROBERT MAIS...
je te signale que ce principe existe dans le commerce depuis 1993, qu'il arrête le bateau sur le lieu de la chute et qu'il est breveté.
Je te signale aussi qu'une contrefaçon de cet appareil est commercialisée sous le nom d'adsm...

17 fév. 2007
0

oui ...
d'accord Michel, pas de problème, l'Adsm est connu et je crois qu'il en a été question sur le forum. Et NKE fait le même genre de truc depuis pas mal d'années aussi.

Je suppose que tu ne m'accuse pas de contrefaçon ? ;-)

22 fév. 2007
0

NON MESSIEURS Robert et Michel!
je ne suis pas un anonyme commercial. Je suis celui qui a mis au point et breveté le système (plus ou moins copié par NKE d'ailleurs)et qui n'en a pas tiré le moindre centime bien au contraire. Je voulais simplement dire que l'idée de Robert est bonne, bien sûr, mais pas nouvelle! et je voulais profiter de l'occasion pour faire savoir que l'ADSM est une "vraie contrefaçon" fabriquée et commercialisée en France en toute illégalité par une certaine "classe" toulonnaise... je ne voudrais pas qualifier "ladite classe" mais j'espère qu'on m'aura compris!

22 fév. 2007
0

oui Robert
en effet une liaison radio n'a rien d'innovant, tu as raison (mais un siècle çà fait peut être un peu beaucoup :-D ). Le point fort du brevet, absolument incontournable "légalement", réside dans le fait cet appareil pouvait s'adapter à TOUS les pilotes automatiques du commerce et SANS AUCUNE intevention technique sur les pilotes. Pour ce que tu ne vois pas, disons une catégorie de personnes qui sévit dans le sud est un peu comme à naples... OK?
Pour ton système, tu as du voir par toi même que ces petits émetteurs sont un peu gourmands et leur autonomie est assez faible. Il est intéressant de les faire travailler en impulsion, et de prévoir une constante de temps sur le récepteur de manière à déclancher seulement quand 2 ou 3 impulsions viennent à manquer. Pour plus de détails, tu peux chercher, mais comment? l'émission de Thalassa du salon nautique de 1993. Si tu veux plus de détails, envoie moi un mail direct.

17 fév. 2007
0

eh!
j'ai rien dit, moi!
c'est juste un anonyme commercial!

22 fév. 2007
0

michel
pas de problème, on a un point commun, je n'ai pas tiré de profit de ma proposition, volontairement et librement mise à disposition de tous sur le net. Je n'ai aucune prétention d'originalité technique. Ma seule pétention (originale ?) est de proposer gratuitement une solution pratique , pas chère , et accessible à tout bricoleur soigneux ;-)

Pour ton brevet, désolé pour toi. Mais bon, "ladite classe" de Toulon, non je ne vois pas qui c'est.

Ceci dit, il me semble impossible de breveter un pricipe aussi général qu'une liaison radio pour une télécommance de quelque chose. Cela fait bientot un siècle que ce genre de chose existe. Ce serait intéressant de savoir quel est le contenu précis de ton brevet, et sur quoi il porte, si tu veux bien préciser ?

22 fév. 2007
0

Autonomie ?
ça fait 3 - 4 ans que je m'en sers, ça va très bien: une série de pile AAA dans l'émetteur tient une centaine d'heures, pour des vacances d'été et quelques traversées nocturnes en duo , c'est parfait. Pour des coureurs au large c'est insuffisant bien entendu.

Mais c'est entendu que faire de l'impulsionnel c'est plus logique. Mais mon propos n'est pas de faire du "pro" à vendre (ça je sais faire à mon boulot), mais c'est de donner à chacun le moyen de faire simple pour pas cher et qui marche.

22 fév. 2007
0

La suite
Donc pour revenir au système d'alarme, et pour autant qu'on ait pas une centrale, la discussion sur l'hydroptère m'avai donné des frissons dans le dos quand on avait abordé l'homme à la mère à de telles vitesses. Le temps que tu arrêt la bête le bonhomme à l'eau c'est une aiguille dans une botte de foin quand il e souffre pas de ploy traumatisme. ET ben comme quoi l'hydroptère ça m'en a donné une idée aussi sotte que grenue :

La nuit, par malveillance ou autre, si on tombe, le temps que l'alarmé reprenne ses esprits ça peut aller vite et trop loin.

Alors en regardant les horribles, mais très visibles et régulières traces visceuses que laissent les "dégats zeurs" qu'on voit prises de l'hélicoptère, je me suis dit : "et si notre gentille alarme commandait la libération d'une substance visceuse, phosphorescente (pour l'obscurité) et fluoérescente (le jour), assez sympa pour ne pas polluer trop (on cherche à sauver quelqu'un quand même), on a alors un fil d'ariane chimique, le temps que l'alarmé devenu solitaire qui est bien obligé de quitter son naugragé pour organiser la recherche (arrêter le bateau, demi-tour, lancer un pan-pan) qu'on peut suivre par mer pas trop mauvaise, non ?"

OK, ça a sûrement plein de défauts mais si ça ajoute une chance de plus ? Le soucis c'est le bon rapport quantité, viscosité, visibilité et là ce n'es pas du tout mon domaine.

Qu'en pensez-vous ?

Patrick

Et d'accord avec "ne pas descendre avant arrêt complet du véhicule", la vigilance c'est le premier maillon de sécu, le second c'est l'entrainement (toute casquette à l'eau doit être repêchée)

22 fév. 2007
0

pas mal
cette idée de produit pour "marquer" l'homme à la mer, et pourquoi pas aussi sur la boué couronne, car même avec du monde à bord je ne sais pas dasn quelle mesure à 6 ou 8 kts pas temps moyens on ne perd pas rapidement de vu le gars

car nous nous entrainon régulièrement à repêcher les chapeau de paille de l'amirauté qui passent par de dessus bord , et bien même par calme assez plat le chapeau bombé qu'on pourrait assimiler à une tête passe assez vite pour un point très difficle à voir,

bon depuis qu'elle a été obligée de faire la maneuvre elle même et surtout les dernière fois uniquement à la voile (bin oui ça peut être moi qui tombe et le moteur peut ne pas démarrer) elle attache le chapeau, et elle ne fait plus la tête quand je dis qu'on doit s'attacher... la nuit ou quand il commence à brasser...

bien le réacif dans l'eau

02 fév. 2010
0

ref materiel
Merci Robert,
j'ai commandé le matériel,et je tente le montage.

02 fév. 2010
0

petite pub
J'utilise le Splash buzzer depuis notre depart, c'est un systeme de surveillance de piscine pour les enfants, pour l'instant pas de problemes.

Séb

PS: Robert si tu passes dans le coin, Bonne année à toi !

30 oct. 2013
0

Bonjour,

Est-ce que quelqu'un aurait gardé l'article ? Il ne semble plus accessible.

Merci

30 oct. 2013
0

Bonjour,

C'est cet article que tu cherches :
www.plaisance-pratique.com[...]me-a-la

A+ Sergio

30 oct. 2013
0

bonjour,
j'ai eu moi même quelques difficultés à trouver le bon site, certains navigateurs web modifie quelque peu l'adresse et on tombe sur un site qui n'a rien à voir.
il faut pour cela bien écrire l'adresse directement dans la page du navigateur et non cliquer sur le lien de cette page
popsea.fr[...]/MOB/
et là on tombe bien sur le très intéressant site: Pratiques et Techniques de la Plaisance ;)
bon vent à tous!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Nos belles soirées !

Souvenir d'été

  • 4.5 (7)

Nos belles soirées !

novembre 2021