Ajout d'un bout dehors sur un voilier acier 9 mètre sous toilé pour le petit temps. Des avis ?

Allo les voileux et voileuses, j'ai un vieux cotre acier de 9 mètres, maître bau 2m30, fin keel, étrave droite sans bout dehors. La bête fut fabriquée en Afrique du Sud par deux allemands dans les années 90 et a fait 2 fois le tour du monde.
Elle tient super bien dans le gros temps, le gréement est sur-échantillonné, mais c'est poussif dans moins que 20 noeuds de vent : On parle de 3,5 noeuds de moyenne pour 10 noeuds de vent. Je sais je sais 9 m c'est court pour une coque acier. EN plus j'ai qu'une GV et un foc 100 % sur enrouleur.

Comme elle est assez raide à la toile avec son gros tirant d'eau (1m85) je me disait qu'il y avait bien moyen de lui en faire porter plus. Du coup, l'option d'ajouter un bout dehors rétractable me semblait possible. Après tout, c'est un côtre... Et ça ouvrirait tout un éventail de voiles à envoyer en avant de l'enrouleur de foc.

Croyez vous qu'il y aurait un problème avec l'équilibre du bateau et que ça se ressentirait à la barre ? Devrais-je équilibrer ça en augmentant également la surface de voilure en arrière ?

Je vous met des photos dans pas long

Gros merci

L'équipage
19 mar. 2020
19 mar. 2020
0

Voilà j'ai ajouté 3 photos, je vais en trouver une où on voit bien l'étrave aussi.

19 mar. 2020
0

Est-ce que vous connaissez les superficies de vos GV et génois? Et la hauteur du mat?

A vue de nez déja augmenter la taille du génois (grand recouvrement par exemple) serait un premier pas car celui sur la photo me paraît très petit.
Le bout dehors est plutôt fait pour des voiles de portant donc pour ces allures je partirai plutôt sur un spi classique plus efficace qu’un assymétrique.

En passant la largeur du bateau me paraît très petite. A titre de comparaison mon jouet 920 fait 3.1 pour 9m.

19 mar. 2020
0

Philovent :

GV 18.5 m2
Foc 15 m2

Je n'ai pas les chiffres exact, ils sont au Québec et je suis coincé en France : )

Le bateau est effectivement très étroit, ça se ressent dans le carré quand il y a des invités ! Consolation, il ne tape pas du tout dans le clapot et passe à la mer comme un charme.

Coque étroite = très peu de stabilité initiale mais avec la quille très profonde le couple de rappel se fait sentir dès que ça gîte pour vrai. J'ai pourtant essayé de mettre les winch dans l'eau : )

Peut-être avec un gros génois on y parviendrait...

19 mar. 2020
0

A titre d’exemple mon mat fait un peu plus de 10m, la GV 17 m2 et le génois presque 30 m2.
Si on considère que c’est à peu près idem pour le mat et la GV je pense que vous pouvez presque doubler le génois. A voir ensuite pour les renvois d’écoutes et la place dispo entre le mat et l’étai mais on ne doit pas être loin du compte.

A valider avec les prises de mesures d’un voilier sérieux mais si c’est ok ce sera un sacré turbo.

19 mar. 202016 juin 2020
0

Bonsoir,
Oui, je ferais ça aussi dans ton cas. Un bout dehors avec une sous barbe.
N'y a t il pas la place pour un mat de planche à voile à l'arrière, amovible, qui ferait un tape cul de plus ?
Une yole :)

1

Un yawl lol

19 mar. 2020
0

Est-ce que l’hélice est repliable ?

0

Sinon le boutdehors c'est bien c'est ce que faisait Moitessier sur tous ses bateaux !

19 mar. 2020
0

Hauteur du mat entre 10.5 et 11 m au dessus du rouf.

Tranquilou oui l'hélice est une maxprop.

19 mar. 2020
0

Si elle a déjà fait 2 fois le tour du monde, elle peut en faire un troisième telle qu'elle est.
Quand quelque chose fonctionne pourquoi changer ?
Sinon elle me rappelle les westerly centaur ketch.

19 mar. 2020
0

Un système de bout dehors simple sur les petits canot, le tangon pris sur un anneau en avant en haut du roof.
Avec les sous barbes. A passer dans le balcon.
Ça dépasse la largement, pour le portant. C'est modulable et amovible. Pas pratique en côtier. Système qui permet aussi de loffer à condition d'avoir les voiles et le reste.

20 mar. 202020 mar. 2020
0

Visiblement tu peux largement augmenter la surface de ta voile d'avant. Il faudrait mettre le tambour d'enrouleur beaucoup plus bas.

Il est sûrement possible de modifier ta voile en augmentant la surface de la laize basse ou refaire une voile qui augmente également le recouvrement.
Dans la mesure ou tu as un second étai ça serait la solution la plus simple (je pense :-) )

20 mar. 2020
0

La position du mât en longitudinal sur ton bateau ne correspond pas à un gréement de côtre, les côtres ont des mâts plus sur l'arrière.
Voir le lien ci-dessous, les Vancouver sont tous gréés en côtres.
www.yachtworld.fr[...]ncouver

20 mar. 2020
0

Il n'y a de problème particulier à mettre un bout-dehors.

Plus il est long, mieux c'est. Sur un voilier de 9m, il est possible d'avoir 2 m de dépassement devant l'étrave. Dans ce cas, il faut prévoir une sous-barbe.

3 types de voiles sont intéressantes :
- code 0 pour le petit temps à porter dès 40/45° du vent apparent
- le gennaker qui se porte dès 90° du vent et qui améliore les performances dans le petit temps mais pas que
- le spy asymétrique qui se porte à partir de 120-130° du vent

Avantage du code 0 notamment, cela permet de réserver le génois à des conditions dans lesquelles il est bien adapté = vent apparent supérieur à 8/10 noeuds.

20 mar. 2020
1

Bonjour Jordinghy,
L'idée est très bonne, c'est le meilleur moyen de réveiller ton bateau sans agrandir le mât, d'autant plus que ta seule voile d'avant est petite (100% seulement et un tambour d'enrouleur très haut).
Donc bout dehors bien costaud (j'insiste car les efforts sont importants,surtout sur un bateau lourd) avec sous barbe en dyneema, et gennaker sur emmagasineur. ( Gennaker = génois léger, plus ou moins creux selon le cap désiré).
Cette voile peut avoir du recouvrement, si tes barres de flèche ne gênent pas trop , il faut prendre des mesures précises et demander une simulation à un voilier pro.l'emmzgasineur permet de rouler la voile sur elle même et donc on choisit le moment où on ira à l'avant....c'est confortable.
Au niveau équilibre sous voiles, ton mât a l'air d'être très en avant, et donc ton bateau assez ardent... Non ?
Si c'est le cas, tu le rendras plus doux à la barre ainsi, au près jusqu'à 10 noeuds et au largue ensuite.
Au pire, si le bateau devient un peu mou, il faudra faire une GV avec un rond de chute maxi, souci peut toucher les pataras et même dépasser si besoin est, il suffit que le voilier rende bien lisses les sorties de fourreaux de lattes.
Pour exemple, la GV de VDH dans son tour du monde gagné en 2019 avait un rond qui dépassait de plus de 25cm à l'arrière du pataras.
Le gain de surface sur la GV serait très bénéfique aussi et permettrait de gagner un peu en cap au pres, tout en donnant de la tolérance à la voile.....
Puis un spi asymétrique, pourquoi pas, même si je reste convaincu qu'un spi symétrique est plus stable et performant quand il s'agit de descendre au maximum dans le vent, le rendant ainsi plus complémentaire du gennaker.
Et voilà !
Bon confinement
Zboinng

20 mar. 2020
0

j’ai un bateau de 12m relativement bien toile
j’ai un bout dehors qui depassse la proue de 70cm
la surface du gennaker est de 70m2
le genois 150% faisant 50m2
le voilier m’avait déconseillé de faire un gennaker trop grand ( je voulais 90m2 )
et je tres content de l’avoir suivi
vous ne ferez pas de pres dans le medium
mais par petit ça marchera pour le pres
et jusqu’a 20noeuds au travers

20 mar. 2020
1

Ou mettre le génois ou un yankee sur le bout dehors avec un enrouleur, et l’etai actuel devient l’etai De trinquette. Gain à toutes les allures pour une voile en plus....

21 mar. 202016 juin 2020
0

Bonjour,
Sur notre CNSO Shellfish de 8.80m sur 2.49m (gabarit routier, biquille polyester), on a un gréement comparable : génois enrouleur de 9.15m et GV de 8.05m.
Notre bateau, lui aussi, est dur à bouger dans le petit temps et ne dépasse guère les 4 kn au mieux, bien que très stable et doté d'une belle inertie pour les virements de bord en solitaire.

Il y a en plus un bout-dehors en bois d'environ 1m pour un éventuel gennaker/spi que je n'ai pas encore trouvé(s).
Il y a une sous-barbe imposante (à mon goût mais trop fort n'a jamais manqué dit-on) mais j'ai l'impression qu'elle est rattachée sur une cadène trop haute pour que l'angle de tire soit pleinement efficace. En même temps, si on va plus bas on n'améliore pas l'angle vu le profil de l'avant ! C'est une partie du problème à résoudre.
Une autre est les placements respectifs du bout-dehors et du davier : on n'a pas de davier ni guindeau et je réfléchis à changer cela. Du coup, davier à bâbord, à tribord ?
Merci pour les contributions ci-dessus, qui m'aident dans la réflexion.

21 mar. 2020
0

je ne pense pa sque l'on puisse faire d'un âne une cheval de course ..

sinon il faut se reférer a des courbes de surface de voilures en fonction du bateau et ne pas s'engager à l'aveugle

23 mar. 2020
0

Merci Calypso de ce rappel au bon sens.
Où trouver de telles courbes ou un calculateur, pour moi qui suis encore assez novice ?

Bien cordialement,

Jean

24 mar. 202016 juin 2020
0

premiere courbe...deuxieme

23 mar. 2020
0

une grosse tartine de mathématique

www.voileetmoteur.com[...]s/17076

23 mar. 202024 mar. 2020
0

Merci !
On va avoir le temps de potasser tout cela, je le crains !

24 mar. 2020
0

Merci à Calypso et Vandale pour ces infos !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

🎶Always the Sun 🎶

Après la pluie...

  • 4.5 (49)

🎶Always the Sun 🎶

mars 2021