ajout de panneau solaire

J'ai un (vieux) panneau solaire de 30watts environ (déduit de part sa taille). Il est monté sur un régulateur PWN Solsum 6.6(maximum 6A) branché sur une batterie plomb 100Ah.
Tout ca fonctionne très bien.

Je veux rajouter un panneau, entre 60 et 80 watts.
j'ai vu que les panneaux récents ont des tensions nominales autour de 18V,tout ce que je sais du mien (le vieux) c'est qu'il y a écrit tension nominale 12V dessus. Est-ce que je peux le monter directement en parallèle avec mon vieux panneau? ou pas?

Si je dois racheter un régulateur, est-ce que je peux en monter 2 sur la même batterie? Vont-ils bien "gérer"?

L'équipage
07 déc. 2011
07 déc. 201107 déc. 2011
0

Je serais très surpris que le vieux panneau ne donne pas du 18/20v au repos. Pour ca il suffit de le débrancher et de mettre un voltmètre.
De toute façon mettre deux régulateurs c'est pas une bonne idée, car le régulateur mesure la tension de la batterie on ne peux donc mettre de diodes pour isolé les circuits. Sauf à avoir des parcs de batterie isolé, j'ai bien peur que tu sois bloqué à un seul régulateur.

07 déc. 2011
0

Ok je vais faire le test pour le panneau. par contre mon régul risque d'être limite... 6A max ca fait max 6*12= 72 Watts de panneaux c'est ça? donc un peu juste si je mets 65W en + du 30W

07 déc. 201107 déc. 2011
0

Non, ça n'est pas tout à fait ça.
Ton panneau sort forcément plus de 12V car sinon il ne pourrait pas recharger ta batterie qui doit être à 12,8V. Je pense que ce que tu lis est la tension nominale du parc de batterie pour lequel il est destiné.
Avec ton régulateur 6 amperes tu vas être trop court. Il faut que tu montes un régulateur PWM 10A qui acceptera jusqu'à 120W de panneaux solaires (30 euros sur mon site ou ailleurs, c'est pas un gros investissement donc ne t'en prive pas).

Ah oui, au fait, la puissance ne se calcule pas comme cela. Ce n'est pas un tension de 12V à laquelle travail ton panneau mais une tension supérieure. C'est donc la tension du panneau qu'il faudra multiplier par l'intensité pour avoir les watts.
tu vas donc obtenir un chiffre plus important mais il ne faudra pas oublier de soustraire entre 20 et 30% pour rester dans les limites du régulateur.

07 déc. 2011
0

Et pourquoi ne pas monter un régulateur MPPT ? Il y a quand même une nette amélioration du rendement.
Johann, tu dois aussi avoir ça chez toi.

07 déc. 2011
0

yes sir! mais le coût est dans ce cas plus élevé et j'ai cru comprendre que notre ami ne voulait pas dépenser trop. Si je me trompe, alors oui, un mppt améliorera le rendement.
Il faut voir aussi ce que leeroy attend de son panneau, ce n'est peut être pas indispensable.

07 déc. 2011
0

Je partage l'opinion de KOALA -5 le PWM n'a plus raison d'exister .

07 déc. 201107 déc. 2011
0

Personnellement, pour mon panneau de 130 W, je suis passé d'un PWM à un MPPT de 20 A et j'ai nettement vu la différence.
Je suis en autonomie électrique total avec.

Pour notre ami un MPPT de 10 A devrait suffire, don't you think so Johann ?
Amitiés

07 déc. 2011
0

I think so, mais je n'en sais toujours pas plus sur ce que souhaite leeroy.
Si il prend un MPPT de 10A, il se retrouvera dans la même situation qu'à présent si il doit rajouter un panneau plus tard (changement de son 30W).
Donc passer à un 20A ne serait dans ce cas pas beaucoup plus cher et lui donnerai de la marge, isn't it?

07 déc. 2011
0

Pour ma part j'ai un PWC avec un paneau de 65W en moyenne j'ai 2.5A de charge effective vers la batterie par temps couvert, ce qui n'est pas si mal. Certe un MPPT est un peu plus efficace, car à l'inverse du PWC qui à une courbe de correction fixe, le MPPT peut s'adapter aux variations des conditions de soleil. Toutefois il ne faut pas non plus rêver, c'est pas le régulateur qui fabrique le courant.
Dans la pratique un MPPT sera donc meilleur aux extrêmes. Dans certain cas il peut sans doute gagner jusqu'à 20 à 30% de charge. Mais répartie sur la journée, je doute qu'il puisse faire mieux que 15% par rapport à un PWC.
Reste au final à voir si l'écart de prix est justifié par le gain. Un contrôleur PWC 10A coute 30€, combien pour la même chose en MPPT ?

08 déc. 2011
0

On peut trouver des MPPT pour 60€/80€ en 10A avant il y avait le Jutta en 10 A mais on en trouve plus. Il y a d'autres marques sur le net. Mettre des euros dans le MPPT comparé à un panneau + puissant pour obtenir le même gain est bien moins couteux.

07 déc. 2011
0

ben, tu perds 1 ampere. Maintenant si cela te convient, c'est l'essentiel. Suivant l'utilisation qu'on en fait on n'a pas toujours besoin d'avoir un rendement maximum.
C'est vrai que le PWM (Pulse width modulation) est moins cher.
Chacun voit midi à sa porte (c'est con cette expression, si on voyait 19h00 à la porte des autres on pourrait prendre l'apéro...)

08 déc. 2011
0

MPPT ou pas , c'est une question de coût que je règlerai en voyant les prix au magasin.... mais c'est vrai que s'il faut changer le régul....autant passer au MPPT. ma question était surtout de savoir si je peux monter mes 2 panneaux sur le même régul...mêmes s'ils ne sont pas de la même génération. merci

08 déc. 2011
0

Normalement tu peux coupler tes panneaux, ils ont des diodes anti-retour donc les brancher en parallèles ne posent pas de problème.

08 déc. 2011
0

Ben justement, non. En fait si tes panneaux ont des tensions de fonctionnement différentes, la recherche du point de puissance risque d'être compliquée pour le MPPT.
Mais effectivement en PWM ça marche.
Si tu nous disais vraiment ce que tu attends de tes panneaux, les caracteristiques du panneau que tu as et les caracteristiques de ceux que tu veux acheter, on saurait de quoi on cause.

09 déc. 2011
0

Mon panneau de 30Watts suffit aujourd’hui pour les besoins du bord (lumières, électronique, pc + pilote très rarement).Je veux ajouter une glacière/frigo à compresseur (pour être plus précis Waeco CF35 ou 40), qui consomme d'après le constructeur environ 20Ah par jour a 32 degrés.
Donc je veux ajouter un panneau qui couvre cela. Je précise que je suis aux Antilles!

Pour le panneau que j'ai : tout ce que je sais c'est qu'il y a marqué Siemiens dessus, il a la taille d'un 30W d'aujourd'hui(il doit avoir 10ans environ)
Pour le nouveau, je souhaite acheter un entre 65 et 85W, en fonction des dimensions dispo pour pouvoir l'adapter sur le bateau.

Voila!

09 déc. 201116 juin 2020
0

connaissez-vous ce régulateur ? Il était livré avec mon éolienne et c'est un régulateur hybride. Je peux y adjoindre un panneau 150 W maxi.

09 déc. 201109 déc. 2011
0

Pas d'accord, deux panneaux en parallèles vont ajuster leur tensions, c'est l'intensité qui ne sera pas la même en fonction de l'ensoleillement et du type de panneau.
Ensuite régulateur PWV ou MPPT le principe est le même, Le régulateur hache le signal électrique pour expédier des tensions la plus élevé possible sur la batterie.
Le fait qu'il y ai un ou deux panneaux ne change rien, ton régulateur prend la tension du panneau en ensuite fait du hachage pour obtenir ce qu'il veut. Il est probable que les courbes de tension/intensité ne seront pas identiques et qu'un panneau ne travaillera pas à son optimum et que 65W+65W ne donne pas 130W, mais à part ça.

09 déc. 201109 déc. 2011
0

En effet, pour faire court,
- En parallèle, les tension sont les mêmes et les courants s'ajoutent.
- En série c'est le contraire.
Pour les curieux, voir sur le net, les cours d’électricité de base, ou Wikipedia "loi des mailles" et "loi des Nœuds" (on ne parle pas de tricots, ni de vitesse de bateau ici, c'est pas les mêmes mailles ni les mêmes nœuds :langue2: ) ou aussi loi de Kirshof, du nom du monsieur qui les à exprimées ...

10 déc. 2011
0

oui mais non,
Si les tensions des panneaux sont différentes, les technologies des panneaux, la puissance aussi, alors le régulateur MPPT ne pourra pas trouver un point de puissance puisque celui ci dépend justement des panneaux.
si tu as un panneau qui travail en 16V et l'autre en 18V, tu vois tout de suite ou se situe le probleme.
C'est la raison pour laquelle je te demande les caracteristiques techniques de ton panneau actuel. ça permet de pouvoir te donner un équivalent qui s'adaptera à celui ci et qui travaillera pareil. Dans ce cas ton MPPT pourra calculer un point de puissance.
Pour info j'ai déja entendu parlé de la mise en série et en parallele

:heu: :mdr:

10 déc. 2011
0

oui, mais non ;-)

Normalement, la majorité des panneaux prévus pour la recharge de batteries en 12V fonctionnent aux alentours de 18v, mais bon, il est vrai que sur un panneau ancien ou de techno différente, ça peu ne pas être la cas.

Cela dit la mise en parallèle de deux panneaux de tension nominale (légèrement) différente aura pour effet de limiter la tension à la plus faible des deux.
Bien sur il ne faut pas que cette différence soit trop importante (pas de panneau 12v en // avec un 24v)

Posez vous donc la question de ce qui se passe par exemple avec une installation comportant deux panneaux de même technologie en parallèle. Croyez vous que les deux panneaux vont toujours avoir les mêmes conditions de production en fonction de l'ensoleillement (ombres), de la température de leur cellule (exposition), de leur encrassement (sel, poussières)?
Non, bien sur, leur tension individuelle va donc varier (faiblement il est vrai mais cela peut atteindre plusieurs % de la tension nominale )et pourtant tout va continuer à fonctionner (heureusement) MAIS avec un rendement qui varie.

La ou je rejoins Johann, c'est que la différence de tension ne doit pas être trop grande. C'est pourquoi on conseille toujours d'utiliser des panneaux de même caractéristiques.

Bref, suis (quand même) les conseils de Johann et essaye de trouver les caractéristiques de ton vieux panneau. Si tu n'y arrives pas(étiquette effacée?) compte le nombre de cellules (36 pour les panneaux 12v et 72 pour les 24v dans le cas le plus courant) ou comme déjà indiqué, met un voltmètre sur le panneau à vide et en plein soleil et remonte nous l'information ici.

A+,
Now

10 déc. 201116 juin 2020
0

merci now.
Je ne dis pas que ça ne marche pas en mettant des panneaux différents et je suis tout à fait d'accord sur la tension. Ce que je dis, c'est que le PPM (point de puissance maximal) ne peut être calculé par le régulateur que pour une puissance donnée et la puissance c'est la tension multipliée par l'intensité (P=UI). ça c'est pas un avis c'est de la physique.
Pour éviter de tomber dans des explications à n'en plus finir, je vous conseil la lecture de cette étude faite par les rigolos néophytes du cnrs et du LAAS et je vous invite à vous rendre directement à la page 12, 1er paragraphe ou sont listés les problèmes rencontrés par le MPPT.
cde05.etse.urv.es[...]pub.pdf
Le dernier dit clairement qu'il faut éviter les différences de puissance.
Lire le reste c'est bien aussi mais moins rigolo que l’intégrale de Desproges, laquelle est rigolote mais ne nous en apprend pas (beaucoup) plus sur le MPPT. CQFD. (encore que cet dernière affirmation est toutefois à relativiser car une étude de cet homme formidable compare un cassoulet maison du cassoulet en boite, ce qui se rapproche assez d'une bonne à une mauvaise installation solaire, même si on n'est pas toulousain ou, mieux, chaurien (de castelnaudary donc).

Bon appétit.


10 déc. 201116 juin 2020
0

Chouette, le rapport de stage d'un étudiant, ça me rappelle des souvenirs, mais ça me rajeunis pas ! je ne te remercie pas Johann de me rappeler cette réalité ;-)

J'ai pas le temps de lire ce rapport, mais la liste en question répertorie les points faibles du MPPT analogique en introduction au rapport de stage qui porte sur l'évolution vers un MPPT numérique, et donc je suppose que l'étudiant va expliquer dans la suite du rapport comment il va faire avec son MPPT numérique pour diminuer ces inconvénients, ce qui est assez classique pour un rapport de stage.

A+,
Now

PS: qu'est ce qu'elle fait la cette photo?? et impossible de l'enlever :oups:

10 déc. 2011
0

Bonjour
Tu peux monter ton deuxiéme panneau en paralléle sans probléme
Pour le régulateur , il vaut mieux un MPPT
Cordialement

10 déc. 2011
0

Ben disons que le numérique fait baisser les couts et diminue l'encombrement mais pour ce qui est des tensions de panneau, il ne peut rien y faire vu que cette tension lui arrive tel quel.
Mais pour répondre à l'instigateur du fil, qu'il se rassure, les ampères rentreront quand même dans sa batterie.

Mon conseil : si il s'agit de petites nav' à la journée ou au week end de temps en temps, un PWM fera largement l'affaire.
Si les nav' sont plus longues (ou les périodes au mouillage), dans ce cas un MPPT serait un bien meilleur choix.
Une chose très importante pour tous : LE CABLAGE! Je vois trop d'installations faites avec du cable domestique en 2,5mm² quand ce n'est pas du 1,5mm². C'est très largement insuffisant en 12V.
J'ai souvent des clients qui viennent vers moi pour acheter un panneau supplémentaire alors que leur installation devrait leur donné bien plus que ce qu'elle leur donne.
En allant à bord et en branchant du câble de bonne section, il n'y a plus besoin de rajouter de panneau supplémentaire.
Pareil pour les connections : il faut les soigner. On se focalise beaucoup sur le panneau solaire parce que c'est l'élément le plus visible je pense, mais le probleme ne vient quasiment jamais de la. C'est dans la majorité des cas le cablage qui n'est pas adapté.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

l'ENEZ SUN, à l'Île de Sein, 2016

Souvenir d'été

  • 4.5 (172)

l'ENEZ SUN, à l'Île de Sein, 2016

novembre 2021