AIS utile ou pas

bonjour,
devant le prix de cet équipement, 125 euros chez Nasa par exple, je me pose la question d'investir
néanmoins mon bassin de nav ne traverse pas de rails commerciaux (Bretagne Sud), et ts les pêcheurs ne sont peut être pas équipés, alors est-ce utile ou pas ? améliorer la confiance en oubliant la vigilance, c'est à craindre
mais bon, si vous avez l'expérience, vous avez peut être les arguments.

merci, à+
JL.C

L'équipage
20 déc. 2010
20 déc. 2010
0

AIS
Bonjour,
Utile si tu navigues dans une zone de navire, les pêcheurs ne le mettent en marche pour ne pas dévoiler leur position.
Utile si tu navigues de nuit, dans le brouillard un radar est préférable
Utile si tu navigues en solo.
jp

20 déc. 2010
0

idée recues
que certains pecheurs peu scrupuleux coupent leur AIS, peut etre (ceux qui pêchent le thon rouge hors quota peut etre...), mais ils sont surveillés par les CROSS (radar et veille) et ont l'obligation de l'allumer (+ 10m)...

je ne pense pas que l'on puisse généraliser.

20 déc. 2010
0

Icom
en fait avec l'ICOM et sa carte AIS (nécessite reprogrammation, quelques secondes de plus pour les canaux hollandais) il faut rester sur le canal 70 pour recevoir les trames AIS.

C'est pas tres pratique.

Tu peux mettre n'importe quel recepteur AIS avec un simrad, une VHF navicom ou radio ocean, une standard horizon GX2100, ou un recepteur advansea (pas de splitter), le nouveau weatherdoc easy AIS-IS (avec USB et splitter intégré)
ou une foultitude de truc taiwanais plus ou moins bien :)

20 déc. 2010
0

Question à Benoît
(que j'ai posée dans un autre fil mais qui est peut être passée inaperçue)

Dans un fil d'il y a quelques mois tu dais que sur la VHF ICOM 505 équipée de l'AIS, le fonctionnement de l'AIS était, je te cite, "berk".

Pourquoi ?

Selon toi, quel modèle est le plus efficace (et pose le moins de problème de connexion avec un écran type Simrad NX40) ?
Je précise que j'aurai probablement besoin de reprogrammer la VHF pour avoir aussi les canaux hollandais (je navigue souvent par là) et l'ATIS.

Merci déjà pour ta réponse.

20 déc. 2010
0

Comme Benoit
Je déconseillerai fortement le "bricolage" qu'Icom France en association avec Icom UK je crois à fait avec l'ICM505 (Appareil de très grande qualité au demeurant en dehors de cela, j'en ai un). J'ai un peu étudié le mode opératoire. Cette VHF n'a jamais été conçue au départ pour ça et le rajout de cette carte AIS est vraiment une solution bâtarde à mon sens. L'inconvénient majeur comme le dit Benoit est qu'il faut basculer sur le 70 pour que cela fonctionne puisque la VHF n'est pas équipée d'un récepteur AIS indépendant. En fait ils ont simplement rajouté une carte de démodulation et de décodage du 70, mauvais bricolage...
Elle n'a aujourd'hui plus aucune raison d'être avec la profusion de récepteurs AIS indépendants avec spliter intégré très fiables et de moins en moins couteux, par exemple le MXA5000 du même Icom dont je suis équipé et qui me donne toute satisfaction, mais il y en a d'autres moins cher et sans doute tout aussi performants.

21 déc. 2010
0

merci
pour cette précision que je n'avais lu nulle part

20 déc. 2010
0

Idée pas si reçue que ça
Jamais en Manche, jamais j'insiste, vu un chalutier émettant un signal AIS quelque soit sa taille. J'ai peut-être joué de malchance mais c'est mon expérience qui ne vaut que ce qu'elle vaut.
Par sécurité je part du principe qu'aucun chalutier ne fait fonctionner son AIS en émission même s'il en est équipé. Il faut de toute façon s'en méfier comme de la peste pour de multiples raisons.
Et même si une réglementation les y contraint, je ne leur fait aucune confiance pour la respecter. C'est complètement aléatoire et l'aléatoire c'est pire que tout en matière de sécurité donc je considère qu'il n'en ont pas, point.

20 déc. 2010
0

Entendu avant d'être vu ...
Mon bassin c'est la mer Thyrénienne et je suis enchanté de cet appareil. Il me prévient qu'un engin va passer à une distance de mon bateau que j'ai programmée et dans un laps de temps que j'ai aussi programmé.

J'ai fixé un cercle de rayon 1 M autour du bateau traversé dans moins de 30 mn et c'est fou le nombre de ferrys ou de yachts de luxe qui déclenchent l'alarme. Dans ce coin peu de pécheurs sont équipés.

L'alarme sonne avant que je n'ai vu le bateau potentiellement dangereux.

Question vigilance je me suis plus fait peur avec mes propres erreurs de navigation qu'avec les autres bateaux ... Mais c'est un autre débat.

En conclusion ce n'est pas indispensable mais presque.

Bon vent à tous.

20 déc. 2010
0

ok merci
si les pêchoux ne le branche pas (ce qui ne m'étonne pas) ça n'est pas prioritaire ds mon bassin de nav mais bon, come j'ai plus de tps maintenant à naviguer, j'irai peut être plus loin, et en solo, alors !!
mais des yatchs de luxe, par chez nous, ce n'est pas légion... ;-)
il existe des VHF équipées d'AIS, c'est un bon plan il me semble en tant qu'instal, 1 antenne et en haut du mât, plutôt qu'une 2ème antenne ou un splitter et du câblage;
je vas donc réfléchir, avec la neige dehors, y a tt le tps; évidemment en Corse, la neige c'est un peu les figues de barbarie pour nous en Bretagne :-D
bonne nav
JL.C

20 déc. 2010
0

suite
J'ai installé un Nasa affichage sur ordi avec un duplexeur comme antenne, le tout fonctionne correctement.
Au large de la Corse, il m'arrive de voir des navires situés à l'ouest de la Sicile (complètement inutile), c'est juste pour l'efficacité.
L'antenne est à 15m de haut.
Attention à ne pas mettre deux antennes à moins de 2m de distance.
jp

20 déc. 2010
0

Va voir ce site...
www.marinetraffic.com[...]lt.aspx

et le nombre de chalutiers dans le golfe d'Aigues Mortes (couleur magenta). Leurs AIS semble fonctionner.

20 déc. 2010
0

Bof !!! mais ce n'est que mon avis
Rien ne remplace la veille visuelle et ... auditive dans le brouillard;
Cet été j'ai percuté dans le chenal des petits pointus à St Malo, en plein brouillard avec visi 50 m, une vedette de plaisance en pèche à la dérive, moteur coupé, sans personne aux commandes!
Heureusement c'est un bruit bizarre sous le vent du génois qui a attiré mon attention et j'ai eu juste le temps de loffer à fond pour essayer d'éviter la collision . J'ai juste un chandelier qui a accroché la vedette qui s'est arraché.
Devant l'inconscience de certain, l'AIS ne sert pas à grand chose.
Sur les grandes routes commerciales, et pour les grandes navigations celà est certainement une aide,
mais ....seulement une aide.

20 déc. 2010
0

A mon avis ca vaut la peine
Je navigue aussi en Bretagne Sud, et si de jour par beau temps l'AIS est effectivement inutile, de nuit et/ou des que les conditions se tendent légèrement c'est un plus de sécurité indiscutable.

A noter que de nuit, beaucoup de pêcheurs l'allument, et que la législation fait qu'ils vont bientôt devoir l'avoir tous en permanence.

Sans compter que même sans faire de la grande croisière pour passer de nuit la sortie de la Loire en allant de Belle Ile à Yeu c'est sympa de savoir 30mn à l'avance ou ce trouve les gros bateaux.

Pour ma part, je trouve que ca vaut largement 150€.

20 déc. 2010
0

Utile certainement
Mais en effet tout dépends du bassin de navigation.
En Manche ce qui est mon cas et pour chaque traversée transmanche ce n'est pas utile mais simplement indispensable.
Ce qui n'empêche bien évidemment pas la veille visuelle et l'usage immodéré des jumelles. Je confirme d'ailleurs systématiquement l'information AIS par un visuel aussitôt après si la visibilité le permet.
D'autre part l'AIS permet aide à s'entrainer sur la bonne appréciation visuelle en cap et en distance des navires en vue. Soit je les détecte à la jumelle ou à l'œil nu en premier et je confirme à l'AIS, soit c'est l'inverse. Je me suis rendu compte que j'appréciais de mieux en mieux la distance et la route visuellement, surtout de nuit avec cette aide.
Enfin c'est un outil pédagogique excellent pour l'apprentissage de la veille aux équipiers novices:
Question à l'équipier (De nuit c'est encore mieux) avec l'AIS caché: A ton avis ce navire fait route au combien, à quelle distance et à quelle vitesse? Outils: compas de relèvement, jumelles, chrono, crayon et papier.
Vérification ensuite avec l'AIS; c'est très pédagogique...
Une autre utilisation de l'AIS comme outil d'enseignement, pourquoi pas?

20 déc. 2010
0

très utile
pour moi c’est une aide importante à la navigation, spécialement la nuit et dans des zones avec beaucoup de trafic de ferries (Corse/Sardaigne…) ou cargo (Naples/Gêne..) et connaitre le non du navire pour l’appeler sur la VHF est très utile. Dans mon dernier bateau j’avais une VHF/AIS Navicom, pour le nouveau je pense l’equiper avec un radar ais nasa pour avoir un système indépendant

Cyril

20 déc. 2010
0

très bonnes analyses en effet
les récepteurs à ce prix en valent la peine,
et comme souligné dans un fil il y a quelques pois,
pour ceux qui naviuent loin ou systématiquement dans les zones de traffic, un émetteur-récepteur AIS, c'est vraiment le top,
c'est le point de vue d'un voileux qui bosse sur les gros bacs,
en bref, on ne voit pas les voiliers ... donc merci ceux qui investissent dans un transpondeur AIS, mais je sais, c'est plus cher !
et cela dit, sur mon vieux petit voilier, je fais de la voile basique avec très peu d'instruments, et c'est mon plaisir, mais je ne vais pas (encore) très loin ...

20 déc. 2010
0

ais radar nasa
c'est génial! mais pas un radar! Le fait d'être indépendant de l'ordi me sécurise ;-)

20 déc. 2010
0

Indispensable
Indispensable la nuit à proximité ou dans les rails. Des situations délicates avec AIS m'ont convaincu permettant d'anticiper car avec des pétroliers qui ressemblent à des arbres de noël il est bien difficile de voir leurs feux donc leur direction.

20 déc. 2010
0

Beaucoup plus que .....
les pétroliers, ce sont surtout les paquebots qui ressemblent à des "arbres de Noël" !

20 déc. 2010
0

position de l'antenne AIS
quelle est la position optimale d'une antenne AIS ? EST-il vrai quelle ne doit pas être à proximité de l'antenne VHF?
Merci

20 déc. 2010
0

Soit l'antenne de la VHF et un coupleur ad hoc
ou une antenne dédiée sur le portique, ou le balcon, suffisamment éloignée (2 m)de celle du GPS, Navtex.

Voir les réponses que j'ai eu pour mon installation.

www.hisse-et-oh.com[...]dex.php

23 jan. 2011
0

Si si, moi !
C'est un avertisseur de radar (celui que les autres bateaux ont allumé...) qui se règle en distance avec une alarme auditive.

J'ai failli en acheter un il y a longtemps.

Tu en es content ?

21 déc. 2010
0

Merveille
Personne connait le Merveille ?

23 jan. 2011
0

Merveille
J'en ai eu un, il y a longtemps que je l'ai bazardé par dessus bord !!! (en fait je l'ai donné avec joie).
Il a faillit me rendre cardiaque lors d'une traversée du golfe de Gascogne. Temps à grains, orageux ... et cette engeance qui n'arrêtait pas de sonner dés que je descendais 3 minutes et me faisait jaillir de ma boite, le coeur à 180 pour ...rien :-(
Un peu plus loin j'ai longé en pleine océans des GROS et RIEN ... le grand silence ??? Soit la "merveille" ne marchait pas, soit les gros avaient coupé le radar ... mais à l'orage suivant, j'ai eu droit au carillon ... sans un bateau à l'horizon ...

;-) ;-) ;-)

21 déc. 201016 juin 2020
0

AIS au large....
est devenu indispensable, il apporte une sécurité indéniable, et re-apprend, à mon avis, la prudence, car grâce à lui on se rappelle soudain que l'on n'est vraiment pas tout seul sur l'eau!..
Pour les AIS recepteurs:
-l'avantage d'un AIS boite noire couplée à l'ordinateur est sa grande portée (voir l'exemple ci joint d'une copie d'écran que j'ai faite en mer rouge , les cargos ayant des antennes AIS trés hautes sur l'eau leur portée sont assez incroyable!)
-l'avantage d'un AIS avec écran est son autonomie de veille (pas nécessaire d'avoir l'ordi allumé) son inconvénient est une portée plus limitée ...sachant que les porte-conteneurs se déplacent à 25 nds, 32 Mns de portée peut finalement sembler plus limité!
je ne crois pas dans les VHF/AIS du fait de leur faible lisibilité, dans les zones a fort trafic commercial, une vue d'ensemble du plan d'eau me semble indispensable et quand les cargos s'y bousculent, pouvoir lire les routes de collision diverses, semble primordial.
d'autre part, si l'on voyage au long cours, l'AIS Émetteur/récepteur me semble (expérience acquise) plus que conseillé,
n'espérez pas voir des AIS sur les bateaux de pêche! quel que soit l'océan ou la mer sur lequel j'ai utilisé AIS (à peu prés partout) je ne peux que constater que 99,9% des pêcheurs croisé n'avaient pas d'AIS actif! du plus petit au plus gros!.. :-)

21 déc. 2010
0

Bien....
Bien moi j'ai acheté celui-là:www.jgtech.com[...]der.pdf
Pas encore installé ;émeteur récepteur et un bon rapport prix/qualité

21 déc. 2010
0

comar
bjr Katt,
quel logiciel est fournit pour la lecture AIS sur le PC avec ton boitier?

21 déc. 2010
0

je comprends (encore mal)

l'utilisation de AIS actuellement ,je dis bien actuellement.

1/ seul les bateaux de peches et de passagers en sont équipé , et les autres comment on les repere?
2/ de nuit sans brouillard s'il y a des nateaux que l'on voit bien c'est bien les gros bateaux poits besoins d'AIS pour celà, par contre non petits bateaux pas forcement .

Donc avec ou sans AIS on est tenu de faire une veil visuelle ,

a mon avis le seul probleme que l'on peut rencontrer aujourd'hui c'est le brouillard et le seul appareil qui nous permet de voir tout le monde gros et petits (et encore je ne croie pas) c'est le radar.

le jour ou tout le monde aura son AIS recepteur/emetteur alors oui mais pour l'instant :gadjet

21 déc. 2010
0

plein ,plein
de fautes :-(

21 déc. 2010
0

"pour l'instant :gadjet"
Bjr Calypso,
dire que l'AIS n'est qu'un "gadget" et un avis bien tranché mais qui n'engage que toi! :)
ne connaissant pas ton genre de nav., il est fort possible que dans ton cas ce soit inutile, mais lors de longues navigations en équipage réduit, je te t'affirmer que c'est loin d'en être un! et si jamais tu n'y a goûté, je te conseille de le faire dès que tu en auras l'occasion, peut-être réviseras-tu ton jugement?!
de toute évidence, si l' AIS est si largement utilisé et apprécié, et même rendu obligatoire à certaines categories de navires c'est que sûrement, il ne représente pas que des inconvénients!
:-D

21 déc. 2010
0

tropiques64
tout à fait d'accord avec toi ,nos avis n'engage que nous,toi comme moi.

notre ami demande des avis je donne donc mon avis tout simplement et en toute honneteté .

je croie que chacun d'entre nous a sa façon de naviguer .

perso un appareil de reperage des autres bateaux qui ne repérent qu'une certaine categorie ,reparable d'aiileurs par excellence et qui oblige donc la veille visuel n'est qu'un gadget .

Et m^me celà peu etre aussi un danger car il peut apporter une fausse sécurité ,et insidieusement la veille visuelle sera petit à petit negligé,espacé,voir absente pendant trop longtemps ...et on c etrouve en face d'un chalutier pirate,d'un plaisancier...etc

josé

21 déc. 2010
0

Non mais
Si personne s'y met petit a petit ben faudra s'attendre a ce que ca devienne obligatoire (on en a parlé sur un autre sujet...).
Je suis pret a parié que si cela devient obligatoire, les prix vont doubler ou presque, et ils nous imposeront un changement de materiel pour des "normes" et autres "homologations"... autrefois la vhf etait un gadjet, personne n'imaginerai s'en passer aujourd'hui.

23 déc. 2010
0

Ce que tu oublies....
la nuit les gros paquebots ou ferry tu as beaucoup de mal à savoir ou est l'avant et l'arrière ils ont tellement de lumière! et meme les bateaux usines, quand tu as de la grosse houle ou les lumières des bateaux moyen disparaissent tu es content d'avoir l'AIS, quand tu a un ferry qui déboule à 40nd! et toi à 5nd tu as peux de temps pour réfléchir en Méditerannée je met mon alarme à 10m, cela te permet d'appeler le bateau par son nom et de dire merci au capitaine quand il se déroute après l'avoir appelé!!!
J'ai une vhf ais connectée à l'ordi on peut aussi l'utiliser sans ordi.
Mais cela n'empèche pas la VEILLE VISUELLE
et le bon COMPAS DE RELEVEMENT si le gisement ne bouge pas = route de collision et dans ce cas t'appelle "Dupond tu m'as vu ??? "

23 déc. 2010
0

=&gt UGO : moi?
Nos sommes d'accord...

21 déc. 2010
0

Au salon 2009
J'avais pris à Benoit (DM à l'époque:) une VHF AIS Navicom RT 650, et c'est un excellent investissement: je renvoie le signal sur un eeePC+open CPN, ça marche sans aucun soucis.

Les pécheurs français (en Med) ont l'air de s'y mettre, en Espagne, il y a des réemetteurs et on peut voir le traffic jusqu'à Gib, impressionnant !

Je comprend moins l’intérêt des boitiers dédies AIS: avec une VHF AIS enregistrée et N° MMSI, on est dispensé de la grosse boite de fusées ;-)

21 déc. 2010
0

je viens d'acheter
une VHF ASN AIS Navicom RT 650 en promo à Cherbourg Plaisance pour 329€............
ça ne vaut pas le coup d'acheter un boitier séparé à qui il faut rajouter une antenne c'est du moins mon humble avis....

21 déc. 2010
0

bruno
j'ai un ais"radar" autonome avec son écran, j"en suis assez content et je préfère ne pas etre tributaire d'un pc qui consomme et plante parfois mebon chacun fait comme il veut, comme il aime

21 déc. 2010
0

Mouais,
On peut Paul et Mickey, mébon un eeePC se branche sur le 12V, consomme au max 1A et n'a jamais planté.

J'ai quand même à bord le PC multimedia en réserve...

Et au budget 2011, il est prévu un vrai radar, pour naviguer dans le vrai brouillard ;-)

ps: t'as un pitin d'avatar maintenant!

21 déc. 2010
0

bruno
après le Neptune 99, d'où l'avatar, je vais demander un eepc au père noël bouygues lors de mon renouvellement de clef 3g! :reflechi:
mais je crois que la vraie conversion va être d'acheter un E/R ais en plus mais budget aie aie

21 déc. 2010
0

j'étais parti sur une VHF+AIS RO4800
mais j'ai une RO4700, et pour la changer, il faut payer pour virer le MMSI...
conclusion, ça coûte moins cher un boîtier séparé, et puis on a AIS ET VHF, et pas VHF OU AIS; même si on n'est pas tj au micro, ça fait un peu bidouille ces équipements de sécu
si qqu'un sait comment virer mon MMSI de la 4700, je suis preneur, j'ai pas un grand bateau ni portique, alors ajouter des antennes, ça va devenir Pleumeur Bodou sur le bato + câblage, je préfèrerais la VHF+AIS, même si c'est pas top
merci si qqu'un a la gomme qui faut pour effacer ce N° ;-)
à+
JL.C

21 déc. 2010
0

on a le bato qu'on peut
et il est vrai que la veille reste primordiale, et l'électronique une aide préventive à ne pas aller se mettre ds la gueule du loup par un tps de chien par exple, en solo
maintenant, p'tijaune, j'ai pas tt compris
JL.C

21 déc. 2010
0

Il me semble
Que se poser la question ( à quoi sert l'AIS) vaut bien de se poser la question " à quoi ça sert de naviguer sur des petits bateaux merdiques"

Soyez vigilant malgré tout, et sur le pont!

21 déc. 2010
0

Désolé
c'est l'heure de l'apéro peut etre..
je voulais dire que tout aide est precieuse et j'adore les petites merveilles electronique.

21 déc. 2010
0

je vote pour
Je viens de lire les differentes reponses et je pense effectivement que l'utilite de l'AIS depend surtout de la zone de navigation.
Pour ma part je suis tres satisfait du mien. Je viens de traverser le Golfe du Mexique entre le Texas et la Floride, et j'ai vraiment apprecie cet outil. J'ai juste un recepteur connecte au PC. Je peux donc voir sur mon logiciel de nav les bateaux qui m'entourent. Lorsqu'on appercoit un bateau, un petit coup d'oeil sur les infos AIS nous donne son cap, sa vitesse, sa distance avec nous, ce qui nous permet rapidement de juger le risque. Je trouve que c'est encore plus vrai de nuit ou il est difficile d'apprecier les distances.
Evidement, si les pecheurs ne l'allument pas, c'est une autre histoire...mais ici je n'ai pas rencontre un bateau (disons plus de 20m) qui n'etait pas equipe.
Mon recepteur ne m'a coute que 150 euros et je trouve que ca les vaut bien.

Erwan

22 déc. 2010
0

en revenant d'Irlande
en 2009, traversée, avec ma femme, de la Manche de nuit dans mer très formée, arrivée dans les rails avant le levé du jour, j'ai particulièrement apprécié les infos de l'AIS sur PC avec MAxSea et n'ai pas regretté d'avoir fait l'acquisition du module de visualisation sur mon PC.
C'est un vrai élément de sécurité.

22 déc. 2010
0

AIS & Radar
Après avoir naviguer (Tour de Sardaigne) sur un bateau équipé des deux, voici mon retour :

Faiblesse principale de l'AIS : ne détecte pas tout les bateaux et ne détecte pas le reste (côte, balises, etc.

Radar : vois (presque) tout : bateaux, bouées, côtes, entrée de port par brouillard. mais coûte plus cher et consomme plus.

Bref pour moi il n'y a pas photo : si l'AIS est moins cher, il est aussi bien moins utile en terme de sécurité.

Nous avons utilisé l'AIS au début par curiosité (on a le nom des navires leurs taille etc, bref plein d'infos pas vraiment utiles) mais vite laissé éteint car grosso modo, sur une traversée il ne 'vois' qu'un bateau sur trois environ comparé au radar qui lui est une précieux aide pour sécuriser notre veille visuelle (qui reste dans tout les cas nécessaire - ne rien voir sur l'écran du radar peut simplement signifier qu'il est en panne!).

Bref je ne vois pas vraiment son intérêt tant que tout ce qui flotte n'est pas équipé d'un emmetteur (il peut même donner une fausse impression de maitriser son environnement avec ces infos détaillés)

22 déc. 2010
0

Je pense
qu'il faut arrêter de comparer avec un radar ...

Ce n'est absolument pas la même chose, ok ça ne détecte que les bateaux munis d'un émetteur AIS.
C'est donc de toute évidence moins performant.

MAIS :
- ça coûte de 150 (black box) à 400 roros, entre le dixième et le quart du moins cher des radars.
- ça ne consomme rien
- ça ne crée aucun fardage supplémentaire si splitter sur l'antenne VHF
- c'est pratiquement insensible aux conditions météo
- ça s'installe en deux heures avec un tournevis et sans connaissances, sans câbler dans le mât, percer le pont etc.

Il faut le voir comme une AIDE à la navigation et rien d'autre. Ca ne dispense absolument pas de la veille visuelle !

Quant a l'argument "ben oui mais ça peut créer un sentiment de sécurité illusoire et diminuer la vigilance de l'équipage ..." Le skipper est un adulte responsable en principe, non ?
Ok c'est totalement inutile et gadget lors de sorties à la journée par beau temps.
C'est à mon avis un gros plus en sécurité pour un investissement faible pour tous ceux qui naviguent un peu au large et la nuit sur plusieurs jours, et je n'envisage plus de m'en passer après l'avoir testé sur 2000 m.
;-)

23 déc. 2010
0

Et le radar
Il donne quoi comme sentiment de securité???

23 déc. 2010
0

.
Une choses que le radar ne peut pas faire, il ne peut voir un bateau dans l'ombre d'un autre ou d'une pointe. Ce qui parfois peu être un problème.

Ce sont clairement des équipements totalement différent qui apporte des choses différente. ils améliorent l'anticollision tous les 2 et pour moi je les considère plutôt comme complémentaire.

L'idéal étant d'avoir toutes les infos superposé (carto gps, ais, radar)

23 déc. 2010
0

Quasi indispensable.
Je me souviens lors d’une nuit brumeuse être passé très très près de la catastrophe.
Eh bien cette nuit là un AIS m’aurait permis de repérer « l’adversaire » et de faire une route en conséquence.

Alors que l’AIS ne soit pas la panacée universelle, j’en conviens, mais de là à le qualifier de gadget, certainement pas.

Quand à le comparer avec le radar, il faut considérer qu’il y aussi sur l’eau des petits bateaux sur lesquels un radar n’a pas sa place, et pour eux l’AIS c’est une vrai bénédiction.
Sur mon canote l’AIS (récepteur) voisine avec le détecteur de radar mer-veille. De cette façon, avec l’AIS je vois les bateaux équipés d’émetteur AIS en pouvant les localiser et connaître leur route et leur vitesse. Avec le Mer-veille, je vois les bateaux ayant un radar en fonctionnement sans pouvoir les localiser de manière très précise (mais c’est mieux que rien), je sais simplement que l’adversaire rôde dans le coin dans une direction approximative.

Idéalement, et à mon avis,sur un bateau non équipé de radar il faudrait :
Un émetteur/récepteur AIS : On voit et on est vu par les bateaux équipés d’AIS.
Un détecteur de radar actif type « Activ’écho » ou autre : On voit (sans localisation précise) et on est pratiquement sûr d’être vu par les bateaux ayant un radar en fonctionnement mais qui n’auraient pas d’AIS ou qu’ils l’auraient désactivé.
;-)

21 jan. 2011
0

complément du radar
Rien ne vaut un radar.
Mais si vous n'avez pas le budget, prenez au moins L'AIS.
Et si vous avez le budget prenez les 2:
-Si vous repérez une cible au radar, les informations véhiculées par l'AIS peuvent être parfois trés utiles.
-de plus, parfois, un danger peut en cacher un autre (sur le radar), l'AIS vous permettra de visualiser une cible derriere un obstacle (rocher, ile, cargo, etc...)puisque cela passe par des fréquences VHF.

23 déc. 2010
0

AIS
Nous avons à bord un AIS émetteur-récepteur, un radar et deux paires de jumelles. Nous naviguons en couple. A notre avis l'association AIS+radar est un plus et permet d'anticiper le déplacement d'autres navires eux-mêmes équipés de ce matériel. Un autre atout avec un AIS émetteur est que nous sommes repérés par les navires qui disposent d'un AIS même s'ils utilisent la touche silence pour ne pas eux,être situés (cas des pêcheurs par exemple). De toute façon ce n'est qu'une aide à la navigation, mais qui peu grandement faciliter parfois la veille visuelle quand les conditions de navigation sont excécrables. Mais un équipier à la veille reste toujours un élément de sécurité incontournable.

23 déc. 2010
0

position du radar
Je me permets de poser une question qui me turlupine depuis que j'ai vu les premières photos de votre bateau :
- le radar est positionné sur un matereau, quelle est la hauteur du radar au dessus de la mer,
- cela ne pose t'il pas de problème par mer trés formée (disparition intermittente du signal ???). Merci. :-)

23 déc. 2010
0

Pour Nrs
Le radar est un Furuno M1852,l'aérien se trouve à 4 m au-dessus de la mer, ce qui limite un peu la portée maximale théorique donnée à 36 milles mais ce n'est pas le plus important pour un voilier. Jusqu'à maintenant nous n'avons pas eu de perte de signal même par mer formée. L'embase de la platine est articulée ce qui permet lors de long bord de près d'incliner plus ou moins l'aérien de manière à ce qu'il reste dans un plan le plus horizontal possible,(si l'on peut dire quand ça chahute).

23 déc. 2010
0

Merci
de votre réponse, je pense que la limitation de portée maximale n'est pas vraiment un problême, surtout que je lorgne vers un radar "broadband" qui semble moins pertinent passé les 16/18 milles ... :-)

21 jan. 2011
0

ce qui est embêtant
C'est la grande quantité de bateaux déjà équipés et qui se concentrent dans le même bassin. Si vous naviguez du côté de l'estuaire de Vilaine vous aurez une multitude de cargos au mouillage devant la Baule et dans l'estuaire de la Loire plus un gros paquet entre la presqu"'île de Quiberon et Piriac avec surtout beaucoup de plaisanciers dans cette zonz là.
On doit vite arriver à saturation et ce n'est qu'un début.
c'est pourtant intéressant pour la sécurité mais si ça devient comme la VHF en août qu'il faut couper pour avoir le calme alors ça n'en vaut pas la peine.

22 jan. 2011
0

tout ce qui permet
de voir ou d'être vu est bon à prendre : partant de là, si tu as le budget, l'AIS est une bonne option, et même si possible un émetteur/transmetteur.
Connaître le nom d'un cargo est très utile pour l'appeler; être vu par ce cargo de façon claire aussi;(l'écho radar d'un voilier peut passer inaperçu dans une mer un peu formée).

23 jan. 2011
0

oui mais !
Plus on passe de temps sur les cartes et/ou les écrans et moins on en passe à regarder la mer. C'est pourtant ça l'essentiel non ?
C'est bien de se signaler aux autres par l'AIS mais s'il y a trop de monde, le gars qui bosse pour la pêche ou le commerce, perdra vite l'envie de regarder son écran le long des côtes et il reprendra sa veille visuelle s'il la faisait avant.
Ce qui était bien c'était de voir le nom du cargo qui venait pour nous couper en deux, on pouvait alors l'appeler pour qu'il se déroute un peu. Mais ça marchait trop bien, maintenant le nom apparaît de moins en moins souvent.

23 jan. 2011
0

je ne pense pas qu'il faille veiller sur écran...
si on est dehors, c'est qd même mieux
par contre comme tt système de sécurité, il permet d'alerter ce qu'on n'a pas vu, ce qui surgit à 20 ou 40 knts alors qu'on se prépare une bouffe ou même entrain de pousser une petite sieste ds le cockpitt
ce matin, j'ai essayé mon AIS au cap de la Hève, en voiture je précise car bateau au sec; c'est dingue l'info qu'on a, des bateaux qui filent à 20 knts et se déroutent d'un cp pour passer à 90 ou 180° de route initiale...
c'est cool, nom, vitesse, cap, direction... de quoi anticiper de la même façon qu'au radar, sauf que s'il n'y a pas de transpondeur, pas de trace.
je ne regrette pas, ça facilitera les traversées des rails
pas mal de bateaux ne renseignent pas leur identitié, peut-être pêcheurs incognitos ou plaisanciers...
à+
JL.C

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Dun Loaghaire aout 2017 , heureux d'être arrivés!

Après la pluie...

  • 4.5 (129)

Dun Loaghaire aout 2017 , heureux d'être arrivés!

mars 2021