Ais, radar, carto....

Avec une carto électronnique, un AIS, un sondeur, les fichiers GRIB, etc... Est-ce toujours utile de garder son vieux radar?
Qu'en pensez-vous?
(rapport service rendu/emmerdements/fiabilité)

L'équipage
22 juil. 2012
23 juil. 2012
0

Oui car l'AIS n'est pas toujours actif et parce que les petits bateaux n'en on pas.

23 juil. 2012
0

Je pourrais aussi ajouter que les radars peuvent indiquer des "grains"/orages.

23 juil. 2012
0

Sauf que pour cela il faudrait que le radar soit en fonction en permanence ou presque ... et la conso électrique ?
L'autre point c'est qu'il faudrait que lesdits petits canots soient visibles au radar, sans erreur. Est-ce vraiment le cas ?

27 juil. 2012
0

par mer calme, on voit les bouées des casiers, etc etc

bizarre effet, par brouillard on voit cinq petites echos en ligne, on ralentit, on se rapproche tout doucement et hop cinq oiseaux qui se reposaient qui sortent du brouillard :)

23 juil. 2012
0

Pour un utilisateur du radar la question de son utilité ne se pose pas, tant cet appareil est irremplaçable en surveillance et navigation, particulièrement de nuit ou en conditions dégradées. L'AIS ne peut informer que de la position de ceux qui émettent. Ce ne peut ètre l'équivalent d'un radar. En outre une navigation sérieuse repose sur le croisement permanent d'informations d'au moins deux sources.
De jour la veille visuelle ne consomme rien.
De nuit, au large, un tour d'horizon radar régulier puis une mise en attente donne une consommation faible.
Les petits éléments sont bien identifiables.
Dans un coin pécheurs amateurs avec un brouillard complet
on distinguait parfaitement toutes les petites embarcations
qui faute de radar ne pouvaient pas se voir entre elles.
Dans les coins de grande pèche un gros tonnage passant de nuit au milieu de toute une flottille donne un spectacle radar impressionnant.

27 juil. 2012
0

+1

personellement comme importance pour le hauturier je mets le radar tout de suite après le gps, en côtier il y a le sondeur avant :)

27 juil. 2012
0

Il y a 30 ans je suis monté dans des conditions de brouillard dense aux Scilly, sans radar, sans GPS mais avec un Super Navitech et un sondeur. Nous avons entendu des moteurs de bateaux toute la nuit en écarquillant les yeux pour prévenir un abordage. Bonjour le stress.
Fin Juin je suis monté en Irlande depuis la Bretagne avec les mêmes conditions de visibilité. Le radar et le transpondeur AIS ont tourné sans arrêt. Nous étions tous cool. Pendant mes quarts je me disais que la technique a vraiment amélioré la sécurité.
Et la détection des grains au radar n'est pas la moindre de ses utilisations, sous spi la nuit par exemple...

27 juil. 201227 juil. 2012
0

ça dépend du lieu et type de navigation, si tu as un gros tube cathodique, et que tu sorts à la journée dans des mers cool, je comprend que tu veuilles retirer ce truc affreux.

pour mon compte j'utilise de temps en temps le radar en mouillage forain comme surveillance nocturne d'approchement dans des zones peu recommandable soit a cause des fonds louches ou de voisins louches. la fonction alarme avec zone d’évitement couplet à la veille du radar qui se met en route toute les 5 min conso tres faible.

mon radar est le plus basic du marché le furuno 1623 et j'en suis très content.

mais bon j'accorde à tous que c'est un luxe que je me parces qu’il est la.

27 juil. 2012
0

J'ai l'AIS et un Radar, mais au final je n'utilise presque jamais le Radar.

Je ne dis pas qu'il ne sert à rien, mais s'il tombe en panne je n'en installerais pas un nouveau. Dans les défauts principaux:
- Coûte cher
- Consomme trop d'énergie pour être toujours en marche
- Ajoute un poids non négligeable dans les hauts
- Image difficile à interpréter. Il faut presque une personne dédié au suivi de l'image (et pourtant il est en overlay sur ma carto ce qui simplifie considérablement l'utilisation)

Au final tous les bateaux dangereux possèdent unAIS (notamment les cargots qui circulent à 25knts) Certes il reste encore quelques petit pécheur qui ne l'ont pas, mais ils sont de plus en plus rares et la nuit ils sont éclairé comme des sapins de Noël.

Bien sur un radar ajoute un niveau de confiance par nuit/brouillard, mais la vraie question est: avec cet argent vaut il mieux acheter une balise perso, une perche IOR, un transpondeur AIS, etc ... ou bien une nouvelle antenne radar ?

Question à tous ce qui ont l'AIS et un Radar.
- combien de fois par an en arrivant au port dite vous: "heureusement que j'avais un radar"
- s'il tombait en panne, en achèteriez vous un nouveau, ou au contraire le remplaceriez vous par autre chose ?

27 juil. 201227 juil. 2012
0

il m'est arrivé une fois de dire merci au radar.

De nuit, sans lune et ciel couvert, sur un outremer55 au lrage du Portugal, nous marchions fort (je n'ai plus la vitesse en tête, mais à plus de 10nds c'est sure), un écho radar en route de colision, nous avons beau regarder devant on ne voit rien, plus on approche, plus on ne voit rien... 500 avant la colision, bien que l'on ne voit rien on modifie notre route un peu. En passant dans le travers de cet echo radar, on voit une masse de bateau de pêche tous feux éteins. Ils devaient pêcher dans un endroit interdit, nous n'avions pas l'AIS, mais ce bateau l'aurait arrêter comme il l'avait fait avec ses feux.

En réponse à ta question, il m'est arrivé une fois de ma dire "heureusement que j'avais un radar". Si il n'avait pas été allumer, je ne sais pas comment cela se serait finit...

Sur mon bateau, ou je fais du côtier, je n'en ai pas, et n'en achèterais pas. Pour du semi hauturier, j'aurais AIS et radar.

27 juil. 2012
0

Moi j'ai une petite question dans l'utilité du radar. Comment se fait-il qu'on demande aux plaisanciers d'équiper leur bato d'un réflecteur radar alors que la plupart des voiliers sont équipé d'un mat alu????
Ça serait-y que le radar est trop bête pour interpréter l'écho d'un mat mais il connait une saucisse de 50cm sur un pataras.
Ça me laisse comme la fosse(sceptique)
Qui peut m'expliquer ça???

Cdlt

27 juil. 2012
0

Pas les mêmes informations donc pas le même usage.
Permets moi d'être étonné d'une telle question.
jj

27 juil. 2012
0

Merci au radar il y a 2 mois pour trouver une bouée d' atterrissage qui n' etait pas a l'endroit indiqué par la carte, ni la carto, dans un brouillard a couper au couteau...

Je pense que les 5 bateaux non équipé de radar qui m'ont suivi le remercie également :topla:

cela dit je n'ai pas encore l'AIS.... Donc je ne peux pas comparer....

27 juil. 2012
0

@okilebo, il y a eu des tests sur les réflecteurs radar...
Edifiant par leur inefficacité !!
Mais bon, ça rassure !

27 juil. 2012
0

dialogue assez surrealiste!si l'on navigue vraiment on ne se pose pas la question de l'utilitè d'un radar . maintenant si c'est pour faire quelques petites croisieres l'etè en mediterranèe ,du sens marin et un bon sondeur font deja des merveilles(trop peu de gens utilisent les lignes de sonde qui donnent de preçieuses informations de positionnement ) pour faire de la route en securitè comme les pros si l'on veut etre zen et ne pas voir ce que l'on a envi de voir il faut du materiel serieux et fiable et savoir s'en servir!bien sur le pire est rarement sur mais en cas de coup dure et beaucoup de problemes à gerer vous appreçierez le plooting serieux du radar qui qui vous indiquera la route exacte du cargo qui cette nuit la vous croise d'un peu trop pres! un ais c'est bien s'il sagit d'un materiel de qualitè couplè à un lecteur d'une certaine taille et surtout bien montè(quand on a vraiment besoin de ce materiel =mauvais temps, brouillard,fatigue! les conditions ne sont pas les memes que lorsque l'on s'amuse au port) il faut aussi savoir que la position gps peut etre fortement degradèe ou bloquèe(ac7 no acquising)ça m'est arrivè 2 fois cette annèe, une fois au large de la norvege en juin et une nuit entre21h et 04h en juin =seuil de precision plus que limite sur les 2 gps et lecteurs à 80 nautiques au large de l'ile d'yeu d'autres bateaux contactès sur le 16 avaient le meme soucis , meme soucis il y a quelques annèes lors d'une entrè de nuit à sein le radar m'a permis de continuer mon entrèe dans de bonnes conditions cordialement

27 juil. 2012
0

Je pense que c'est complémentaire. Très récemment dans un brouillard très dense je suis rentré à Port Joinville en évitant tous les voiliers qui y rentrais grâce au radar et le traceur, l'ais ne m'aurais servi à rien dans ce cas. Léo

27 juil. 2012
0

Sauf erreur, je constate que les fan du radar n'ont pas encore l'AIS.

Quand au radar pour découvrir la cote, il est évidement qu'un bon traceur fait le travail mille fois mieux. Bien évidemment quand on décide d'utiliser de l’électronique il faut qu'elle fonctionne, perdre la réception sur un GPS est un problème grave qui nécessite une recherche de panne et une correction sérieuse.

Maintenant il y a 10 ans et donc avant les traceurs le radar était indispensable oui, mais pour revenir à la question initiale, sur un bateau de plaisance je pense qu'il vaut mieux un bon traceur et un AIS, qu'un radar.

27 juil. 2012
0

je crois que cela dépend beaucoup de l'endroit où l'on navigue

dans beaucoup d'endroits où la cartographie n'est pas correcte, ou forcément pas à jour car barres de fleuves etc, le radar amha est très, très utile. Si on navigue dans des zones à brouillard on n'en parle même pas, nous avons fait trois quatre atterrissages par visibilité nulle dans des endroits où la cartographie était tout aussi nulle..
Après chacun s'organise comme il veut mais en mon cas tout mon prochain bateau en aura un.

J'ai l'ais aussi, et effectivement est un très bon complément du radar. Cela dit, un radar coûtant x fois plus qu'un ais, et bien c'est le radar que je choisirais.

A la solution "bon traceur + ais", sur des routes avec des cartes "comme ci comme ça", je préfère carte papier et radar, et de loin

cordialement

28 juil. 2012
0
  • 1 bien d' accord avec roberto !!

:topla:

28 juil. 2012
0

J'ai navigué dans toutes les configurations y compris avec juste un sondeur. Je prends tout, sans regret pour le bon vieux temps, pour la redondance des informations.
Il y a réguliérement des cas critiques (orage, grain, brouillard, fatigue, plastique, mauvais contact, corrosion où l'un des instruments ne fonctionne plus même temporairement et seul le croisement des informations permet de rester zen.

28 juil. 2012
0

Il est évidement que tout équipement peut tomber en panne, c'est vrai pour le traceur, le radar, mais aussi le moteur, et même les voiles ou le gréement. Aussi tôt qu'on choisi de s'appuyer sur une techno, il faut d'une part en maîtriser parfaitement le fonctionnement, et d'autre part être certain qu'elle ne vas pas vous lâcher dans un moment critique. Je vois régulièrement des installations électriques bricoler avec lesquelles je ne prendrais jamais la mer :-(

Pour en revenir à la question initiale du Radar. Je suis d'accord avec Roberto, si je devais naviguer dans une zone ou les cartes sont fausses, ou dans un endroit ou le brouillard est presque permanent, alors je prendrais ceinture et bretelle (Radar, AIS, Traceur, photo satellite, etc ...). Par contre sur la zone Europe de l'ouest et pour ma part une zone de nav qui va principalement de l'Espagne à l'Irlande alors je préfère mettre l'argent du radar ailleurs, ceci dit j'en ai un qui était installé sur le bateau à l'achat, et je n'ai pas encore choisi de le démonter.

Enfin il reste des goûts personnels et des habitudes d'usage. Pour ma part je préfère de loin OpenCPN aux cartes papiers, par contre je n'aime pas mon traceur Raymarine (C80) que je trouve trop lent pour préparer la navigation. Par contre j'utilise systématiquement les guides du type Imray pour l’atterrissage, ils fournissent des informations que je n'ai pas encore trouvé sous forme électronique. Au final mes cartes papiers et mon rapporteur Breton restent toujours au fond de la table à cartes, elles sont la au cas ou, mais je ne pense pas m'en être servi en nav dans les 5 dernières années.

28 juil. 2012
0

Le radar il faut l'essayer dans de mauvaise conditions de visi, après ça on ne peut plus s'en passer dès que c'est mauvais, la carto électronique ça permet d'aller dans des coins tordus mais avec prudence sans celà on ne le ferait pas ou peu, l'AIS c'est bien mais on peut s'en passer quand on a un radar et pas inversement.

28 juil. 2012
0

Donc, vrai sujet!

Merci de vos post

Loïc

30 juil. 201216 juin 2020
0

A propos de mauvaise condition voici un exemple concret qui n'est pas du tout en faveur du radar. Les photos on été prise ce dimanche matin à la sortie de Lorient sous une pluie d'Orage avec une visibilité de 50 à 100m.

Sur la première la pluie est tellement dense que le radar met du bleu partout, il qu'il est donc impossible de repérer un bateau. Les réglages du mode pluie, sensibilité, zoom et autres ne change pas grand chose à la situation. Dans tous les cas on ne voit ni les voiliers qui sont autour (et il y en avait pas mal) ni les tourelles du chenal. Sur la deuxième il pleut toujours à flo mais la visibilité est de nouveau correcte, il y a moins de bleu, mais on ne voit toujours pas ce qu'on devrait voir.

A noter que dans les deux cas, d'une part les tourelles de sortie du port de Lorient pas plus que les bouées ne sont visibles sur le radar. Pire le bateau qui rentre et qui est très net sur l'AIS n'est pas visible au radar (petit losange gris/rouge qui vient vers le bateau sur la deuxième photo). D'accord c'est un bateau plat et très bas sur l'eau (voir troisième photo) mais ne pas le voir sur le radar relative l’intérêt de l'outil, non ?

Alors quand on dit que le radar est un outil de mauvais temps, je dis ATTENTION. Son interprétation n'est pas simple. Les personnes travaillent sur les gros cargo nous disent régulièrement que par gros temps, ils ne voient pas nos voiliers car il se confondent avec les vagues, alors pourquoi penser que les radars de nos voiliers sont meilleurs.

Je n'ai pas encore été sur un voilier ou par mauvais temps, le radar nous donnaient les informations dont nous avions besoin. Certes par beau temps on voit bien et assez loin, mais ce n'est pas vraiment dans ces conditions qu'on espère l'utiliser. N'est il pas ?

31 juil. 2012
0

Le radar est règlé sur 12 M.... il faut adapter son réglage au besoin.
Ici en pilotage 1M et adapter le gain en permanence. Avec un bon réglage on verrai absolument tout.

31 juil. 2012
0

Rien n'est indispensable. cependant, chaque fois que je n'ai pas de radar, je le regrette. Je m'y suis mis voici 2 ans mais j'ai passé de nombreuses heures à apprendre à m'en servir. D'abord de jour et avec une bonne visibilité. Puis de nuit. Maintenant je suis très à l'aise avec visibilité zéro aussi bien au large que pour rentrer ou sortir du port. J'utilise aussi l'AIS. Les deux sont utiles et complémentaires.

31 juil. 2012
0

Sur la deuxième il est sur 6M et même en réduisant il n'est pas simple d'avoir un résultat intéressant.
Ceci dit je ne dis pas qu'il est impossible d'avoir un résultat, mais simplement que c'est loin d’être simple, que ça demande un opérateur compétant à temps plein devant la bête à faire de l'adaptation permanente. Pour en revenir à la question de départ, l'investissement pour la plaisance est il viable ?

31 juil. 2012
0

bonjour un radar serieux et en etat doit avoir des filtres pluie et vagues qui fonctionnent, l'accord du gain doit etre parfaitement reglè ainsi que l'accord ,apres il est sure que l'habitude et la pratique sont determinants ,un radar vous annonce aussi de l'arrivèe d'un nuage de pluie neige ou greles generateurs de grains.concernant les cargos les radars n'ont rien à voir avec les petits modeles plaisance; par experience je peux vous dire qu'un voilier polyester muni d'un reflecteur se voit tres bien(si la veille est assurèe correctement)par beau temps des mouettes ou des dauphins sont discernables!maintenant par mauvais temps dans une zone peu frequentèe vers 3h du matin le marin de veille peut aussi etre un peu moins attentif ou le reglage des alarmes moins pointues en raison des vagues parasites cordialement

31 juil. 2012
0

Je suis bien concient que les radars des cargos sont bien meilleurs que ceux des navires de plaisances. En plus d'une manière générale, les opérateurs de passerelles sont mieux formés que nous à leur utilisation. Quoique comme CaptainWat le rappele à 3h du mat et fonction du pavillon la veille peut être plus que relative.

Le mien un Raymarine plutot récent (2006) et sans doute assez représentatif des capacités des radars installés sur nos bateaux. J'ai bien les filtres vagues et pluie, mais le résultat reste assez moyen, même avec toute petite échelle de zoom. Le fait qu'il soit sur le mat en cas grosse houle n'est sans doute pas idéal, mais la aussi c'est la configuration la plus classique. A noter que le fait qu'il soit en overlay sur la carto simplifie beaucoup l'utilisation, avec un écran indépendant l'interprétation est encore plus compliquée pour l'opérateur lamda.

Quand la mer est calme, je vois parfaitement le moindre petit objet flottant, et la validation de suivi automatique d'echo fonctionne parfaitement sur toutes les cibles. Mais c'est pas vraiment dans ce cas la que j'en ai besoin. En cas de brouillard, le fonctionnement reste bon, mais par grosse pluie ou grosse mer, la c'est une autre histoire.

Conseil: demandez à vos amis qui sont équipé d'un radar, de vous repérer les cibles qui sont autour de vous lors d'une grosse averse d'orage et la vous pourrez juger par vous même de l'efficacité réelle de matériel en question. Pour ma part, je ne suis pas satisfait de mon radar, mais je sais m'en servir. je connais pas mal de navigateur qui ont un radar, mais qui sont incapable de l'utiliser, et ce même par beau temps.

31 juil. 2012
0

en effet la veille c'est au autre sujet....mais pour rejoindre les dire de fulup:
2 cas de route à risque cet été en pleine nuit avec 2 tankers:

un premier cargo en route de collision avec nous ( j'ai un émetteur AIS et deux réflecteurs dans les barre de fleche ) n'a jamais daigné répondre à mes appels sur 16....
le deuxième (un petit porte containers )cas parfaitement identique 2h plus tard:
c'est lui qu'il m'a appelé à la VHF en m'annonçant qu'il virait de 15° tribord et que je n'avais pas à m'inquiéter....

pour revenir au sujet les 2 sont complémentaires.
en med pour ma part mon seul soucis c'est la nuit les pécheurs espagnols qui coupent leur AIS...et leur éclairage qui est parfois "symbolique".
les gros étant éclairés comme des sapins de noel on les voit de loin.
et le brouillard est vraiment très rare...
c'est sur qu'en manche entre les cailliux le brouillard et le traffic....c'est une autre mayonnaise !! :whaou: :heu:

31 juil. 2012
0

un petit truc avec l'AIS, si on envoie un message DSC vers le MMSI du navire, et quand ils répondent on appelle en phonie "ship xyz de sailing yacht under sail" , voilà là c'est enregistré dans leurs boîte noire, donc amha ils ont moins de tentation de faire les malins

cela dit, tous les cargos que j'ai appélés ont été plus que corrects

una fois j'ai été ridicule: je vois bien le rouge d'un cargo à tribord, avec les deux blancs en accord, relèvement constant, il devient très proche je descends pour contrôler tout radar ais etc, il est toujours là, donc je l'appelle en DSC: je suis le voilier sur votre avant babord, vous devriez voir mon vert, vous voulez que je manoeuvre (pour faire gentil garçon)?
Il me repond "oui je vous ai vu, on est vert contre vert, pas nécéssaire"
Là grosse doute, je rajoute "mais je vois votre rouge"
Il dit "si cela ne vous dérange pas est-ce que je peux garder mon cap et vitesse ?"
Moi "bien sûr, je vais manoeuvrer"

Je sors et on était bien vert contre vert, il passait tout tranquille, en effet il avait modifié son cap pendant que j'étais dedans.
J'étais tenté de l'appeler pour demander pardon, mais ce sera la prochaine :)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

punaise..!! c’est pas bien grand.. ilot de punaise au sud de Union island 🏝

Souvenir d'été

  • 4.5 (138)

punaise..!! c’est pas bien grand.. ilot de punaise au sud de Union island 🏝

novembre 2021