AIS, pourquoi en reception seulement ?

Bonjour,

En lisant les posts, les blogs, en voyant les commandes groupées de VHF AIS, il me semble qu'une grande majorité des plaisanciers s'equipent en AIS mais en reception uniquement.

Bien sur c'est moins cher, mais si tout le monde fait pareil, le systeme tombe a l'eau.

Il me semble que les petits bateaux moins visibles en mer et au radar, moins bruyants que les gros et ne suivant pas les routes classiques représentent autant de danger que les cargos qu'il est difficile de ne pas voir quand on sort le nez pendant les quarts ?

L'équipage
02 avr. 2012
02 avr. 2012
0

Pourquoi en réception seulement... Je crois que tu donnes la réponse : moins cher.

Il est vrai que le prix des transpondeurs est encore excessif. Quelqu'un sait pourquoi puiqu'il ne s'agit "que" de transmettre un petit paquet de données en VHF ???

Mon rève : Un GPS-traceur-VHF-ASN-AIS(E/R) le tout dans la même boîte et pour un prix raisonnable.

02 avr. 201202 avr. 2012
0

Pourquoi ?
Outre le coût, il y a aussi une limitation technique découlant de la méthode de fonctionnement du système.
Pour émettre, un transpondeur doit d'abord vérifier qu'il dispose d'une fenêtre d'émission libre, si ce n'est pas le cas, il attend prendra une fenêtre d'émission suivante et ainsi de suite.
En classe A (navires de commerce et professionnels pour simplifier), la recherche des fenêtre se fait jusqu'à plusieurs fois par minute à haute vitesse. En classe B (petits navires et plaisance), l'intervalle peut être beaucoup plus long voire infini dans des zones très fréquentées.
Donc, en schématisant, plus il y a d'émetteurs AIS dans une zone, moins les cibles seront actualisées et moins elles sont visibles.
Si tous les plaisanciers avaient un transpondeur AIS, il y a des zones où la bande d'émission serait tellement saturée que cela ne servirait strictement à rien.

04 avr. 2012
0

La limite est environ 2250 bateaux sur une zone de 35 milles. 350 classe A (gros bateaux) et 1900 classe B (petits).

04 avr. 2012
0

dans un fil récent, j'ai mis en doute, avec point d'interrogation, un certains nombres de ces points.

Je suis un peu perplexe devant les affirmations de Brufan.
Les deux fréquences de l'AIS sont divisées en 2250 petits intervalles de temps chaque minute. Chaque émission occupe un intervalle. Au pire, les bateaux rapides qui virent émettent toutes les 2 secondes (6 s en ligne droite). Il faudrait donc au pire 75 cargos en virement, ou 225 allant tout droit (sur une fréquence) sur une dizaine de milles pour saturer le système...

Les bateaux de plaisance émettent toutes les 30 secondes. Même vers la Trinité le 15 Aout, il faudrait alors 1125 bateaux pour saturer le système. C'est beaucoup...

04 avr. 2012
0

.
Les AIS de classe A affichent une puissance de12,5W :
Toutes les 3 minutes au mouillage ou amarré, toutes les douze secondes jusqu'à 14 noeuds, toutes les 4 secondes jusqu'à 14 noeuds avec changement de cap, toutes les 6 secondes de 14 à 23 noeuds, toutes les deux secondes de 14 à 23 avec changement de cap, toutes les 3 secondes à plus de 23 noeuds et toutes les 2 secondes à plus de 23 avec changement de cap.

Les AIS de classe B affichent une puissance de 3W :
Toutes les 3 minutes à moins de 2 noeuds, toutes les 30 secondes entre 2 et 14, toutes les 15 secondes entre 14 et 23 et toutes les 6 secondes à plus de 23.

.

05 avr. 2012
0

C'est plus compliqué que ça.

C'est statistique,principe ethernet. Même s'il y a 50% de pertes de paquets suite à saturation, en moyenne le cargo qui vire emet toutes les 2 secondes, vous ne serez averti que toutes les 4 secondes. C'est encore largement acceptable pour éviter une collision.

Il faut largement plus que 1125 bateaux pour saturer le système au point de le rendre inutilisable. Le point à ne pas oublier, c'est plus le bateau avec lequel on risque la collision est proche, plus son signal émis sera reçu fort , et donc on a plus de chance de capter son signal dans le bruit ambiant.

02 avr. 2012
0

Pourquoi uniquement en réception? aussi a cause des batteries, pour les voiliers c'est important.

04 avr. 2012
0

bonjour ,
je ne pense pas qu'une emission de quelques milisecondes toutes les minutes soit significatives sur les batteries au vu de la securité que cela apporte mais evidement si il y a saturation ça ne sert a rien ,si on veut dormir en mer sans faire la veille il faut activer l'alarme du radar , le merveille,l'ais et avoir un copain de quart
déja quand on se leve le matin on commence a prendre des risques
c'est les accidents domestiques qui sont les plus nombreux ...
alain

04 avr. 2012
0

Oui Alain et c'est aussi dans son lit qu'on meurt le plus. Pour moi aussi, l'AIS émetteur; question de prix. Déjà actuellement en été saturation dans les baies et les estuaires. Et puis... BIG BROTHER... ça compte aussi.

04 avr. 2012
0

.
Il est certain que l'utilisation de l'AIS est appelée à se développer (mise à jour des gros systèmes de navigation) et à se démocratiser (coûts peu élevés pour la pêche et la plaisance).
.

04 avr. 2012
0

Il y a une autre raison que personne ne cite : quand on se traîne tout le monde le sait :mdr:

04 avr. 2012
0

Il me semblait que les autorités ont decidé de bloquer le développement des transpondeurs AIS pour la plaisance. Pour éviter la saturation.

04 avr. 2012
0

Nous avons choisi l'AIS "récepteur seulement" pour capter les gros, les rapides et les gros rapides, le tout dans le brouillard. Ceux pour qui c'est obligatoire d'émettre. Ce n'est pas la détection des autres plaisanciers à voile qui nous préoccupe (faut dire que notre Skol est en alu ...)

05 avr. 201205 avr. 2012
0

Après avoir utiliser l'AIS en mode réception pendant 3ans avec une VHF-RT650, suite à un changement de bateau j'ai acheté un éméteur pour cette année. (Modèle AIT-2000 cout ~550€ avec antenne 20cm).

La saturation réseau reste un soucis très théorique, en fait même si l'AIS était obligatoire pour tout les engins de plus 3m le réseau fonctionnerait encore.

Par contre c'est vrai que les logiciels de visualisation AIS ne sont pas forcement prévu pour visualiser 1000 cibles. OpenCPN qui évolue constamment fait un bien meilleur travail que mon C80/Raymarine sur la présentation des cibles à risque. Il semble évident que les modèles de visualisation de l'AIS devront encore évoluer pour supporter des centaines de cibles, avoir la même icone pour un bateau qui va à 4knt et un qui fonce à 20knt c'est pas forcement une bonne idée. A noter que le nouveau mode de représentation de l'AIS sur OpenCPN est très intuitif, avec une ligne pointillée entre la cible dangereuse et votre bateau.

Il n'en reste pas moins qu'indépendant du modèle l'AIS c'est absolument génial. Un récepteur c'est super, un transpondeur c'est rassurant. Pour la nav de nuit, dans le brouillard ou traverser le rail, le transpondeur est utile, mais sinon c'est vrai que ça n'est absolument pas indispensable. Même en mode réception simple si tu as un doute sur un cargot tu fait un appel VHF, comme tu as son nom c'est facile, par contre pour traverser le rail de nuit, c'est vraiment rassurant de savoir que les gros cargots connaissent en permanence votre position, route et cap.

05 avr. 2012
0

c'est bien aussi le transpondeur pour rassurer les parents, les amis

voir le suivi en quasi continu de PapyBoom pendant son aller-retour au Portugal ...

05 avr. 201216 juin 2020
0

AIS trou Bretagne SUD. A noter qu'il y a un gros trou sur la retranscription sur Internet de l'AIS sur la Bretagne SUD. Il faudrait qu'une bonne ame du coté de Belle Ile ou Quiberon installe un récepteur sur son toit et pousse les positions sur Internet.

Marine Traffic subventionne la couverture des zones noirs www.marinetraffic.com[...]spxmais faut il encore avoir une liaison ADSL et une maison bien située. Belle Ile ou Quiberon serait parfait. Je suis malheureusement sur Vannes/Séné et donc un peu trop enfoncé dans le golfe du Morbihan pour avoir une bonne couverture.

05 avr. 2012
0

Moi, je n'ai toujours pas compris comment marine traffic se finance ?? :reflechi:

05 avr. 2012
0

Revente des données AIS à divers opérateurs ?

05 avr. 2012
0

Non c'est écrit dans leur FAQ c'est un projet universitaire qui dépend de l'universite Aegean www3.aegean.gr[...]_en.htm
Ceci dit ils pourraient revendre leur info, à des flottes commerciales, mais ça imposerait de garantir la qualité de service, ce qu'il ne font pas.
C'est un projet OpenSource au meme titre que OpenCPN, zyGrib, ou BlueWater racing. Malheuresement la Bretagne Sud est dans un trou de converture

05 avr. 201205 avr. 2012
0

Et si on veut tout simplement ne pas etre vu...pour moi l'AIS est un gros plus de nuit, quand tu vois un cargo vert sur rouge, un petit coup d'oeil sur l'ecran et on sait tout de suite si il y a risque ou pas. Mais je ne suis pas sur que le cargo changerait sa route en me voyant sur son ecran...Donc recepteur c'est moins chere, et a mon avis suffisant pour un voilier.

05 avr. 2012
0

AIS L'illusion ou la fin du rêve !
.
.
.
.
.

Voir et être vu .

Moi aussi j'ai remplacé ma superbe VHF DSC avec un boitier en alu et tout qui marchait bien par une cochonnerie tout en plastoc dont en plus le trou ne fait pas la même dimension (RO 4800) .

Grâce à Opencpn, j'ai pu suivre la trajectoire de tous les navires à passagers que j'avais sous les yeux ainsi que les vedettes de la SNSM quand elles sortaient pour prendre l'air à moins qu'il n'y ait une vie à sauver .

J'ai aussi pu visualiser des cargos divers qui naviguaient en pères peinards dans les environs à 30 ou 40 milles nautiques .

Je n'ai jamais pu voir les dizaines de bateaux de pêches que j'avais sous les yeux en sortant dans le cockpit .

Pas plus que les vedettes de la douane et autres bateaux militaires .

Pour finir je me suis dit : je suis un kong . Une fois de plus j'ai cru à la solution miracle .

Celle qui me ferait économiser l'achat et l'installation d'un radar efficace (si ça existe) .

Voir sur un écran les bateaux que j'ai sous les yeux ne me sert à rien .

L'AIS ne sera utile pour nous pov plaisanciers que lorsqu'on verra [b]tous[/b) les bateaux environnants .

Il y a quand même quelques points chauds où ça peut être utile .

06 avr. 2012
0

comme déjà dit,
sur les gros, on a du mal à voir ou à détecter les voiliers, mm au radar, donc mm qd on voit pas l'écho, voir le petit triangle d'un transpondeur ais, ça nous permet de réagir ...
et de sortir ses jumelles si on est aussi soi-mm un voileux ...
voilà, plus cher mais très très utile pour ètre vu ...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la tempête sur Toulouse, on a pu sortir la voile de notre drakkar !

Après la pluie...

  • 4.5 (176)

Après la tempête sur Toulouse, on a pu sortir la voile de notre drakkar !

mars 2021