AIS et NMEA 0183

Dites moi si j'ai suffisamment bien compris ou si je vais faire péter la baraque :

J'ai un AIS tout neuf à brancher, il parle le NMEA moderne et l'ancien (c'est comme le grec avec le NMEA, on a le choix).

Ma centrale, mon pilote et j'imagine tout le reste parle une langue morte : le NMEA 0183.

Derrière la VHF avec ASN, j'ai trouvé les fils (dessus, il y a des étiquettes marqué GPS+ et GPS-).
Ces fils, si j'ai bien déroulé le fil d'Ariane en faisant ma petite séance de spéléo aujourd'hui, viennent du calculateur du pilote où que y'a marqué NMEA 1 (4 fils, 2 in et 2 out, seuls deux sont utilisés par la VHF) - j'ai par ailleurs la même chose sur un port NMEA 2 du susnommé pilote, en fait, je ne sais pas lequel court jusqu'à la VHF, mais après tout, on s'en fiche un peu.

Dans le NMEA, il y a du Tx et du Rx, du signal et de la masse. Les deux fils qui vont à la VHF sont bien repérés, les deux autres... je sais pas qui est + et qui est -...

Ma question :
Mon AIS, comme ma VHF, sont récepteurs du NMEA, non ?
La VHF a besoin du GPS, l'AIS de la vitesse et du cap, mais ils sont récepteurs, j'ai bon ?

Donc mon AIS, je peux le brancher sur les mêmes fils que la VHF (je précise que je me fiche que l'AIS cause à ma centrale de navigation, je ne le lui demanderai jamais, donc c'est juste l'acquisition qui m'intéresse... d'ailleurs en écrivant ce post, j'en viens à me demander si ça a réellement une utilité, vu que la vitesse et le cap sont donnés... par le GPS du bord, et que mon AIS a déjà un GPS embarqué, mais passons sur ce détail) ?

Pitié, dites-moi que j'ai bon !..

L'équipage
01 juin 2020
01 juin 2020
0

Bonjour, tu devrais trouver les réponses à tes questions dans la notice du nouvel AIS.
Généralement, pour un AIS indépendant, il faut connecter une antenne VHF et il y a un GPS intégré avec soit une antenne intégrée soit une antenne externe.
Certains modèles d’AIS acceptent de fonctionner avec les données d’un GPS externe, il y a alors à un choix d’entrée à sélectionner dans le menu de l’AIS.
On peut brancher deux appareils en parallèle pour la réception nmea 0183 mais ça ne marche pas toujours, le signal est plus faible et les phrases nmea ne sont pas toujours compatibles (d’où la norme nmea 2000 avec le même protocole).
Le nmea 2000 ou 0183 est habituellement utilisé pour transmettre et visualiser les données AIS avec un écran suffisamment grand.


LaJoliette:Pas de problème normalement à alimenter deux récepteurs NMEA avec un émetteur du point de vue électrique, il y a vraiment de la marge. La compatibilité des phrases est un autre problème.·le 08 juin 12:08
01 juin 2020
0

Bonjour,
Le notice dit qu'il faut brancher le NMEA, sans vraiment plus de précisions.
L'AIS a un splitter et là, je sais où il faut brancher les câbles d'antenne et vers la VHF, il accepte un GPS externe mais dispose de son propre GPS interne que je vais utiliser.
Il dispose aussi d'un routeur WiFi qui me permettra de voir les traces sur une tablette (je me doutais que je serais emm€¤!é avec ces foutus bus NMEA que je déteste cordialement, d'où le WiFi).

Le seul hic, c'est ce foutu NMEA du bateau dont les deux fils (de Tx je présume) ne sont pas repérés.

Je sens que je vais le brancher au 12V et puis basta, on verra bien ce que ça sort...
Et on avisera plus tard pour récupérer le reste des data par le WiFi.


LaJoliette:Non l'AIS n'accepte pas de GPS externe, il doit obligatoirement avoir son GPS dédié.Ce qu'il accepte c'est une ANTENNE externe ce qui est différent, l'antenne n'est pas le GPS·le 08 juin 12:06
Chalkis:Ça dépend des AIS, le mien prend les données du GPS interne + celles d’un GPS externe, par défaut.Il faut modifier les préférences pour n’en utiliser qu’un seul, soit l’interne, soit l’externe.Il s’agit d’un classe A.·le 08 juin 13:57
01 juin 2020
0

Si l'AIS est raccordé à une antenne VHF et a son propre GPS, le nmea ne sert qu'à afficher les informations AIS des bateaux alentour sur un écran d'ordinateur, de tablette ou d'écran multifonctions. Le nmea fait doublon avec le WIFI et peut ne pas être raccordé. Il faut généralement choisir entre câble et wifi selon les goûts de chacun.
Pour le nmea de l'AIS, les câbles "out" sont à relier à l'entrée d'un autre appareil uniquement si besoin. Les câbles "in" de l'AIS si ils existent ne sont pas utilisés si l'AIS a son propre GPS.
Il faut éviter d'avoir plusieurs GPS qui envoient des données sur le même réseau (WIFI ou NMEA), on en choisit un préférentiel, on désactive (sur la sortie réseau) les autres (on les aura en réserve en cas de panne)


roc:Les cables "in" ne servent probablement pas à l'AIS lui-même puisqu'il dispose de sont propre GPS (c'est ce que je dis plus haut), mais j'aimerais tout de même bien récupérer tout ce qui passe par le NMEA grâce au WiFi.·le 01 juin 11:39
01 juin 2020
0

ROC, c'est quel modèle d'AIS ?


roc:C'est un em-trak 924·le 01 juin 11:35
01 juin 2020
0

Je n’ai pas regardé la documentation mais il est possible que l’entrée nmea « in » de l’AIS serve à récupérer des données de navigation et à les transmettre en WIFI, comme le fait un multiplexeur.


roc:C'est le cas, si j'ai bien compris la notice.Bon, on verra ça dans un deuxième temps... Je vais me plonger dans les docs de mon chartplotter et de mon pilote...·le 01 juin 14:38
01 juin 2020
1

"l'AIS de la vitesse et du cap, mais ils sont récepteurs, j'ai bon ?"
Non, l'AIS n'a besoin de rien puisqu'il a son propre GPS.
Tu peux éventuellement utiliser le signal GPS de l'AIS pour l'envoyer à la VHF, mais il faut le prendre sur la sortie 4800 Bds de l'AIS, et non sur le sortie 38400 bds.
Pour le reste j'ai du mal à décoder tes questions ...


01 juin 202001 juin 2020
0

Reprenons, avec des clarifications.

J'ai une centrale de navigation qui a un GPS, un anémo, donne le cap et la vitesse (et d'autres trucs inutiles ici), et qui cause NMEA 0183.
Deux fils du bus NMEA sont branchés à ma VHF (pour l'ASN).

J'ai par ailleurs un AIS avec GPS intégré, qui va donc se débrouiller tout seul pour sa fonction AIS.

Cet AIS est aussi un point d'accès WiFi.
J'ai lu ici et dans la doc (il me semble) que par le WiFi, je serais capable de récupérer les trames NMEA sur une tablette ou autre machin pour faire joujou avec des logiciels idoines.

Si j'ai bien compris que mon AIS se débrouillerait très bien tout seul, ça m'arrangerait de profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de cet AIS + point d'accès WiFi.

Or, si j'ai deux fils NMEA bien repérés (ceux qui vont à la VHF), j'en ai deux autres qui ne le sont pas (pour rappel, le bus NMEA 0183, c'est deux fils in - et in +, deux fils out - et out +).

Mais je suppute très fort que ces deux fils ne serviraient de toutes façons à rien dans mon cas car :

  • Les deux fils qui arrivent à la VHF transmettent le signal NMEA (et c'est de ça que j'ai besoin pour abreuver mon AIS/WiFi d'informations)
  • De fait, les deux autres (non repérés) serviraient (conditionnel) à transmettre des infos de l'AIS vers la centrale/le pilote, ce dont je me fiche.

Comme je ne suis pas certain à 100% de ce que je raconte ci-dessus, je vous demande humblement si j'ai bon ou pas...

(c'est casse-pied qu'il n'y ait plus de binettes)


Chalkis:Le fonctionnement du nmea 0183 est assez différent du nmea 2000.On ne peut pas vraiment parler de bus avec le nmea 0183 (contrairement au nmea 2000), les appareils sont reliés les uns autres, indépendamment le plus souvent.Il faudrait connaître les informations qui arrivent sur ta VHF avec les fils nmea 0183, le plus probable, c’est la position GPS dont elle a besoin. Les informations de vent, profondeur, vitesse surface etc... ne sont peut-être pas transmises sur les fils qui arrivent à la VHF (elle n’en a pas besoin).Le plus simple, en nmea 0183 est de connecter directement sur l’AIS girouette, sondeur et loch et de laisser le montage VHF actuel qui fonctionne.En nmea 2000 ce serait différent car il y a une dorsale sur laquelle si connecte chaque appareil.·le 01 juin 18:09
matelot@19001:La vhf n'a aucune information à donner vers l'AIS. Donc les deux fils NMEA IN de l'AIS peuvent être connectés à ta centrale, ainsi tu pourras récupérer les données vent, car à part ça je ne vois rien d'autre que l'AIS n'ait pas déjà, et les multiplexer avec le WiFi.·le 01 juin 19:07
roc:Ah ben voilà : le nmea 0183 n'est pas un bus (je croyais).Maintenant que je sais que ce n'est pas un bus, je comprends (beaucoup) mieux.Question idiote qui n'appelle pas réellement de réponse : qu'est-ce qui leur a pris d'inventer une m¤§de pareille ? Oui, je sais, dans un souci de standardisation, au milieu de tous les systèmes propriétaires, ils ont pris le seatalk, lui ont tiré sur les bretelles et ça a fait le 0183.Mais bon, déjà pendant mes études j'aimais pas les bus, là, un bus pas bus, ça dépasse tout.:binette boudeuse:Bon, ben pour avoir le vent réel et le vent apparent sur ma tablette, y'a du chemin à parcourir...:binette désabusée:·le 01 juin 19:21
yantho:BonsoirSelon la doc des em-trak récents l'AIS peut recevoir (et traiter) des VHF ASN capables la phrase NMEA émise lors des alarmes (MOB, SOS etc..). Encore faut-il que la VHF concernée le fasse et que l'auteur de la question soit intéressé, donc les deux "in" de l'AIS servent surtout à multiplexer, les deux "in" sont renvoyés vers les deux "out" avec multiplexage.Tout cela est écrit clairement (avec schéma ) dans la doc..·le 01 juin 19:24
01 juin 2020
0

BONJOUR
je suis dans le même cas que toi
en fait j'ai branché la sortie nmea 1083 de mon st60+ vers l'ais digital équipement ST300
qui est le point wifi sur mon ipad j'affiche dans mon logiciel Navionics les cible AIS et aussi le sondeur mais pas la girouette j'aimerai afficher l'ensemble des instruments raymarine
sur le st3000 je ne peux choisir que la vitesse du NMEA
C'est trés compliqué tout ça.
voilà mon experience
bernard


01 juin 2020
1

Mais je suppute très fort que ces deux fils ne serviraient de toutes façons à rien dans mon cas
d'ailleurs en écrivant ce post, j'en viens à me demander si ça a réellement une utilité, vu que la vitesse et le cap sont donnés... par le GPS du bord, et que mon AIS a déjà un GPS embarqué, mais passons sur ce détail) ?

J'avoue admirer ceux qui tentent de répondre car franchement - et sans vouloir être désagréable - la question posée n'est pas claire et on ne sait pas quel est l'objectif recherché.
D'autant que les informations sur le matériel sont parcimonieuses et données après coup...

Résumons :

  • Il y a une VHF alimentée en data GPS par le pilote.
  • Il y a un récepteur AIS doté d'un GPS interne qui émet en WiFi.
  • Il y a une centrale de nav' qui récupère notamment les data vent.

Si sur la tablette on ne veut qu'afficher via le WiFi les data AIS et GPS, le problème de connexion filaire ne se pose pas, il "suffit" de régler l'AIS en émetteur WiFi...

Par contre, si on veut également faire transiter via le Wifi de l'AIS les data (vent) de la centrale, il suffit de connecter sur l'AIS les deux sorties NMEA de la centrale en 4800 bds, TX sur RX et RX sur TX (en cas d'inversion rien de grave, ça ne marchera pas, c'est tout). Éventuellement, brancher également le Gnd, à vérifier...


02 juin 2020
0

Tu as assez bien résumé la situation, et je vais compléter, après enquête et lecture de docs (j'ai acheté le bateau il n'y a que quelques mois, le confinement fait que je suis à la bourre pour le préparer pour cet été) :

  • Toute l'électronique est Raymarine
  • Le pilote est un ST6000 avec une centrale S3G.
  • J'ai un chartplotter RC435 qui reçoit le signal du GPS via Seatalk et l'envoie sur le NMEA (je ne vois pas ce qu'il peut envoyer d'autre). En tous cas c'est ce que dit la notice (à moins que j'aie sauté une page, ce qui n'est pas impossible). J'imagine que le signal GPS est aussi envoyé par Seatalk au lock/speedo (ST60), et à la lecture de la doc, je me rends compte que j'ai sans doute un souci au capteur du lock, parce que je n'ai jamais lu que la vitesse fond (et si je ne démarre pas le plotter, je n'ai rien du tout). Je trouve ce montage un peu tordu, ça serait plus simple si le GPS fournissait directement à tous les équipements.
  • Si j'ai bien vu, le NMEA du plotter va au S3G (mais c'est difficile d'être sûr dans le plat de spaghettis dans le coffre derrière la barre), et s'en va du second port du S3G vers la VHF (ça, c'est certain, les fils sont très reconnaissables).
  • La VHF est une Ray54E.
  • L'anémo est un ST60. Je ne sais pas si du Seatalk part de l'anémo pour aller au pilote (ça pourrait être intéressant pour le faire travailler en mode vent, mais lors de ma séance de spéléo dans le coffre, je ne me suis pas vraiment intéressé au Seatalk).

Chalkis:J'ai été dans la même situation que toi quand j'ai acheté mon bateau, récemment.Mélange d'appareils d'âge différents, des fils dans tous les sens.J'ai choisi d'installer un bus nmea 2000.J'y ai relié les appareils compatibles directement (via un T pour chaque appareil).Pour les appareils nmea 0183, je les ai connectés sur un multiplexeur, une entrée différente pour chaque appareil, et le multiplexeur est relié au bus nmea 2000 via un un T (il émet également en WIFI).Résultat: Toutes les appareils communiquent entr'eux, le plotter affiche l'AIS bien sûr mais aussi les sondes, la vitesse surface, le vent vrai et apparent ainsi que les angles correspondants etc...Toutes les données s'affichent également sur le PC du bord par câble USB ainsi que sur l'iPad par WIFI.Ce n'est absolument pas indispensable mais c'est plaisant.J'aurais pu faire exactement la même chose en nmea 0183 (je l'avais fait sur mon ancien bateau) mais le nmea 0183 est parfois capricieux (tous les appareils n'utilisent pas la même norme) et ce sera un jeu d'enfant d'ajouter un nouvel appareil.·le 02 juin 08:45
07 juin 202016 juin 2020
0

Tout cela est bien confus...
Une vingtaine de post sans le moindre schéma...
A l'achat d'un bateau d'occasion établir un schéma est la première chose à faire tant sur les courants forts que sur les courants faibles. Même si je reconnais que c'est fastidieux, c'est indispensable car comment dépanner sans schéma, moi je ne sais pas faire.

Un exemple est joint.
Une fois un schéma établi et proposé nous pourrons savoir de quoi nous parlons et proposer une solution, sans ça ce n'est que du verbiage et une perte de temps...
Enfin, je dis ça je dis rien, selon l'expression consacrée


07 juin 2020
0

Bon je vois à peut prêt ton installation. certains trucs:
RC 435 ne prends pas l'ais pour infos.
Rc 435 recoit l'antenne GPS via un cable coaxial relié par une prise BNC à visser derrière l'instrument
RC 435 ne peut être connecté au s3 raymarine que par nmea 0183
St60 (anemo, st 6002 etc) est connecté au s3 via une branche seatalk.
VHF est recepteur nmea 0183 en 4800 bauds pour position vhf.


07 juin 2020
0

@Voyager : ça semble être exactement cela. Ca me semblait au départ tellement tordu que je conçois que ma description fut confuse. Je persiste à dire que c'est tordu, voire merdeux. J'ai dans l'idée que je vais faire évoluer la chose, reste à savoir en changeant quoi, pour tout passer sur un seul standard. Je me laisse le temps de la réflexion, c'est trop tard pour changer en profondeur le système avant l'été (j'ai déjà suffisamment de taf sans rajouter ça).
Donc cet été, ça sera AIS via WiFi sur la tablette sans rien de plus (à part la carto de la tablette).

@LaJoliette : moi non plus je n'aime pas ne pas connaître les différents schémas d'une installation, et encore moins sur un bateau : courant fort 220 et 12V, instruments, fluides divers.
Mais je t'explique ma situation : je suis allé chercher la bateau en Italie fin février, il était au port début mars. Sur ce, confinement. J'ai pas eu le temps de dépiauter tous les cheminements de tous les fils et tous les tuyaux, je découvre au fur et à mesure. Parce que si l'emplacement de la pompe à cale ou du sélecteur de batteries et bien indiqué sur le manuel du propriétaire, la couleur des fils ne l'est pas. Pour te dire : en fait, je ne suis même pas sûr que l'anémo ST60 soit relié au pilote. C'est une des inconnues à lever à la liste des "to do" de cette semaine.


08 juin 2020
0

Je vais essayer d'établir un schéma avec les éléments que tu as fourni sur ce que devrait être ton système (Mais pas sur ce qu'il est) mais j'aurais besoin de savoir si
tes informations sondeur et loch sont fournies par deux afficheurs ST60 séparés ou par un afficheur tridata.


08 juin 202016 juin 2020
0

Voilà à quoi pourrait ressembler votre configuration sachant que:
Le RC 485 n'a pas de sortie Seatalk donc toutes les informations GPS passent via le NMEA du S3G
Le S3G peut fonctionner en mode vent puisque le ST60 y est relié par le bus Seatalk
La VHF est reliée directement au RC435
L'entrée NMEA du ST6000 n'est pas utilisée et n'a pas besoin de l'être
L'em-trak 924 (Port 2 4800) peut être reliée à la sortie du NMEA 4800 du S3G pour récupérer les informations seatalk via wifi
Le RC435 est incapable d'exploiter les données AIS qui ne pourront l'être que via wifi sur une tablette (Étanche je vous le souhaite...) et que les infos GPS sont déjà présentes sur le système via le GPS intégré au RC435
Avec un schéma ça va mieux non?


08 juin 2020
0

@LaJoliette : ne te tracasse pas à essayer de me faire un schéma : grosso-modo c'est celui qu'a indiqué Vergoyer.

Pour info, j'ai 3 afficheurs ST60 : lock speedo, anémo, et sondeur. Je ne sais pas si le lock sait faire autre chose que de donner la vitesse/fond, je ne suis pas arrivé à lui faire afficher autre chose (et oeuf corse, il faut alors que le RC 435 soit allumé) : pas de vitesse/surface, pas de lock total ou partiel. Je ne sais pas s'il y a un défaut de sonde, ou pas de sonde, ou un câble débranché (celui de l'antenne de la VHF était presque totalement dévissé), ou je ne sais quelle autre emmbrouille. Je suis en Méd, c'est pas trop gênant, mais je n'aime pas les trucs qui marchent à moitié (ou a minima, je veux savoir pourquoi ça ne marcha qu'à moitié).

Cet après-midi, je vais au bateau pour installer l'AIS, je vais essayer de voir ce qu'il y a derrière les trois ST60.
Je vais aussi vérifier si le pilote reçoit le signal de l'anémo.


LaJoliette:Le schéma est posté...·le 08 juin 12:23
LaJoliette:Le loch ne peut donner par principe que la vitesse surface·le 08 juin 12:24
roc:Merci ! Je pars tout de suite avec le tournevis cruciforme entre les dents, je vous raconte ce soir !·le 08 juin 13:39

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un soleil gros comme ça

Après la pluie...

  • 4.5 (34)

un soleil gros comme ça

mars 2021