AIS

Tout d'abord je vous souhaite la meilleure annee possible pour vous meme et votre entourage.

Maintenant quelques questions et reflexions sur AIS.

1- Qu'en est-il de la proposition Peio-Bino d'import massif d'appareil AIS chinois ? Quelles sont les demarches a effectuer ?

2- Y aura(ai)-t-il une traduction en Francais de la documentation de service-installation de la machine ?

3- Existe-t-il un SAV en Francais pour depatouiller toutes les betises qui bien sur arriveront ?

Tout ca pour dire que mon anglais, qui est deja torture, reste basique et absolument pas technique.

Apres lecture (!!) des docs proposees et titees du site ad-hoc, je me fais quelques reflexions que je soumet a votre sagacite :

  • Cet appareil (SR 260) est un emetteur transpondeur AIS sans interface. ScanNav nous fournira(rait) l'interface graphique. Hors le merveilleux ScanNav point de salut ? Il va raler big boss Marc et nous traiter d'esclavagistes.

La partie transpondeur du systeme SR 260 renvoie, apres reception, le code d'identification de notre propre navire et les elements AIS associes :
Dans cette emission figure le code MMSI de notre embarcation. Il faut donc faire une emande de code aupres de l'ANFR. Cet organisme le fournira-t-il pour ce type de materiel qui ne semble pas homologue CE ? L'astuce semble etre d'utiliser le code MMSI (unique pour tous equipements SMDSM du bateau) lie a une VHF ASN ou une balise SARSAT-COSPAS. Sans un de ces materiels, point de salut. Me tromperais-je ?
La partie transpondeur repond a une attaque AIS, donc VHF. Rien a voir avec un transpondeur radar type Activecho ou detecteur radar type Merveille. Vrai ou Faux ? En cas de vrai, cela signifie qu'un pechou ou un voileux avec radar en service pourrait nous voir sans nous identifier. Il nous voit s'il fait bien attention a ce petit echo que nous sommes car il n'y a pas d'alarme ni d'emission de notre part sur bande radar.

En conclusion provisoire, je constate que AIS+transpondeurAIS sont efficaces. Pas encore beaucoup dans nos eaux dans la mesure ou peu de systemes sont embarques. Il deviendra plus efficace avec le temps, chez nous, au fur et a mesure de l'oblgation d'equipement des differents types de navire-bateaux. Voir l'interet pour les stations cotieres et semaphores quant-a l'identification des engins sur zone. Le probleme sera different et l'interet de la chose amoindri dans des pays exotique et avec des navires voulant tricher (si si ca existe).
Ce systeme n'est pas la panacee, c'est une nouvelle aide a la navigation. Rien a voir avec le radar classique. C'est un systeme d'identification-localisation locales reconnu internationalement et appele a se developpe quantitativement.

Mon commentaire a moi : interessant dans nos eaux Europennes (et americaines du nord) dans la mesure ou les obligations d'emport se multiplient. Deja nos gros agressurs(?) doivent etre equipes, ce qui diminue la veille radar anti-collision vis-a-vis d'eux seuls. Les petits sont toujours problemes. (economie tres discutable sur le radar).

Aide a la navigation surement. Element de plus pour la veille-connaissance de l'environnement. Independance vis a vis des zones cachees par le relief (cf radar), liaisons VHF, integration SMDSM. Surement pas remplacement electronique de la vigilance-mefiance d'une bonne vieille veille traditionnelle. Je crois donc pouvoir etre interesse.

Excusez la longueur de la diatribe. J'attends les commentaires techniques et les avis, mais ne tapez pas sur la tete.

Bonne Annee
I

L'équipage
08 jan. 2006
09 jan. 2006
0

AIS
Automatic Identification System
Reference International Maritime Organization
ref T1/8.02
et encore SN/Circ.227 du 06 January 2003 qui defini (je crois) les protocoles.
Bref un systeme VHF (donc local) qui envoie des donnees recuperables d'identification, vitesse, direction Etc..
I

09 jan. 2006
0

ben, j'avoue
que je trouve qu'il y a déjà assez de trucs obligatoires sur nos malheureux bateaux... Je tremble à l'idée qu"un de nos technocrates trouve le gadget séduisant et ne se rende compte qu'il n'aurait un semblant d'efficacité qu'à condition d'être strictement obligatoire pour tous... Et allez... un bidule obligatoire consommateur d'électricité de plus !!!
Bonne année quand même !

09 jan. 2006
0

euh...
C'est la meme chose que l'ASN en Francais?

10 jan. 2006
0

Klein Familie
Si le Klein Familie avait eu l'AIS peut-être le maltais aurait-il su qu'un pêcheur était là et il ne l'aurait pas abordé : les alarmes se seraient déclanchées automatiquement. C'est du moins la théorie, la sinistre réalité étant sans doute quil ne faisait pas la veille.

Pour ma part je crois beaucoup à l'AIS, mais il faudrait que ce système soit obligatoire - au moins pour sa partie émission - pour tous ceux qui vont au-delà de la bande côtière, professionnels comme plaisanciers (tant pis si je choque certains avec l'aspect gendarmesque de cette obligation). Actuellement ce n'est le cas ni pour les petits navires marchands ni pour les pêcheurs ni bien sûr pour les plaisanciers.

12 jan. 2006
0

AIS
Completement d'accord sur la necessite ABSOLUE d'une veille attentive avec ou sans AIS pour une transmanche ou autre. Le pb de la veille sur gros cul me parait relever davantage d'une question de fric, cout de l'homme, que de l'intervention de l'electronique.
Trait de chalut dans le rail?. . . je n'en sais rien mais possible. No comment. Par contre je pense que l'on peut ajouter toutes les alarmes possibles en cabine sur un pechou, si le(s) gar(s) est(sont) sur le pont au tri ou a ramasser le chalut, dans un boucan d'enfer sous le vent et la flotte, avec la VHF qui geule pour entendre les copains, Ca ne sert a rien car encore il n'y a personne en veille la non plus et je crois ce cas bcp plus frequent que sur les gros sans insulter personne. La encore le cout d'un homme est eleve.

Zone prohibee. . . donc tricherie, voir plus haut. Quoiqu'il en soit, l'amelioration des phares, freinages etc de nos voitures n'empechent pas les accidents c'est sur. D'un autre cote vu la frequentation des routes, rouler avec un tombereau sur autoroute parait debile. Le tombereau peut rouler, sur, mais l'autoroute existe et on ne le supprimera pas pour laisser vivre les pilotes de tombereaux. Les rails de separation de traffic existent car necessaires comme le trafic maritime.

Pour revenir a l'interet de l'AIS, en complement du radar avec suivi anti-collision (tres cher et gourmands en place et energie) Il permet de connaitre les caracteristiques du bateau repere et donne l'identification permettant de le contacter en phonie VHF.
C'est indeniablement un plus avec l'avantage d'etre peu ou prou a notre portee energetique et finaciere(?) sans etre obligatoire.

De toute facon ca ne change rien a la qualite de veille necessaire a toute nav, ca me parait un plus, seulement un plus.

Bonne nav
I

10 jan. 2006
0

AIS
Pour luc
Non ce n'est pas de l'ASN. C'est en etant tres schematique un systeme emetteur-recepteur quand il est complet, un peu comparable a ce qui se fait en bande radar mais la en VHF.
La grande difference, hors donc la bande de frequence, c'est qu'un radar emet et recoit un echo de son emission. Ici l'emtteur AIS envoie ses donnees et basta. C'est envoye en l'air sans retour. lebateau qui emet recevra l'eùission d'un autre bateau s'il y en a un comme lui equipe dan sa zone de propagation.
Le systeme complet emet systematique et obligatoirement pour certains. Il recoit les emissions de ses cllegues qui sont dans les memes conditions que lui.

Pour nous et le SR 260, la mecanique est plus legere. C'est essentiellement un recepteur qui n'emet que sur stimulation d'un autre par son transpondeur.

Exemple: Nous seul au milieu de la mare, sans reception il n'y a pas d'emission du transponndeur. Par contre un gros cul avec obligation d'emport (nav a passager par ex) emt en permanence meme quand tout seul.

Quant-a voir ce systeme obligatoire sur nos freles esquifs sans electricite je ne le vois pas encore arriver immediatement, le transpondeur radar n'est pas encore obligatoire ni le systeme Merveille, qui seraient ceratinement bcp plus sollicites, mais moins complet au niveau du renseignement.

Si c'est pas clair, je recommence differemment.
I

10 jan. 2006
0

AIS
Bien d'accord, mais en plaisance il existe encore du monde qui navigue sans feu pour economie de batterie alors quant a imposer un systeme elctronique. . . qui pourrait passer pour un mouchard, il y en a qui vont vomir
I

12 jan. 2006
0

y'a au moins
deux autres fils sur le même sujet, dont www.hisse-et-oh.com[...]dex.php :litjournal::scie:

12 jan. 2006
0

AIS
L'AIS a deux fonctions
Dune part son émetteur signale votre position, route, vitesse ainsique votre identité,
d'autre part son récepteur, associé soit à un radar soit à un lecteur de carte, soit encore à un écran dédié, vous donne les mêmes informations concernant les navires qui vous entourent.
Il y a donc deux problématiques différentes selon que l'on s'intéresse à l'une ou l'autre de ces deux fonctions, c'est à dire se signaler ou savoir ce qui se passe.

A priori cet équipement ne devrait être ni super cher (un récepteur avec écran est déjà disponible sur le marché de la plaisance pour environ 400 euros) ni être super gourmand en consommation électrique (le plus gourmand est sans doute l'émetteur VHF).
En aucun cas l'AIS ne saurait remplacer la veille optique permanente qui est indispensable (et obligatoire)mais il est, sans aucun doute, un plus considérable en matière de sécurité maritime.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Peinards dans les Hébrides

Souvenir d'été

  • 4.5 (30)

Peinards dans les Hébrides

novembre 2021