aidez moi!

je cherche un bateau pour naviguer en solo ou equipage reduit en manche,j'etais assez attiré par un attalia,un first 30E ou 32,j'ai vu un 30ES et un X95 je ne sais pas quoi choisir,parlez moi de votre experience,merçi

L'équipage
17 sept. 2008
17 sept. 2008
0

Le Jeanneau Symphonie
j'en ai acquis un en décembre dernier, j'ai navigué 4 mois en Med cet été et je pars pour une transat d'ici un mois une fois les bricoles terminées. Je ne regrette pas ce choix, bon marcheur a toutes les allures, ecxellent au prés, le grand tirant d'eau (2mts) ne m'a jamais handicapé, trés vivable a 3 puis trés maniable en solo.
Photos de la monture sur wandering.chionis.over-blog.fr
Si tu veux voir a quoi ca ressemble je suis au sec a Martigues.

17 sept. 2008
0

Pas de souci
La plupart des voiliers jusqu'a une dizaine de metres ne pose pas de problème en solo. C'est l'équipement qu'il faut adapter : pilote,prise de ris auto ou semi au cokpit et un peu d'entrainement pour les maneuvres de port. J'ai fait 8000 milles entre baléares, canaries, maroc, corse et tunisie en solitaire sans problème avec un First 32 ainsi équipé.

Maurice

17 sept. 2008
0

preçision
estce qu'un course croisiere comme le30ES ou le X95 ne serait pas trop "pointu" en croisiere en solo avec son gréement 7/8 et bastaques?et estce que ce genre de bateau n'est pas plus honereux?

17 sept. 2008
0

Déjà
entre 30 et 32 pieds, il y a suffisamment de différence pour que la longueur deviennent un critère de choix.

17 sept. 2008
0

Aille aille aille !
oh la vilaine faute: pour que la longueur devienne…

Lorenzo, au coin !

17 sept. 2008
0

La question de base à se poser...
Tu ne nous dis rien de ton expérience ni de tes moyens physiques!
Si l'expérience et les moyens physiques sont limités, mieux vaut rechercher un modèle typé croisière et pas trop toilé.
Au dessus de 9m environ, le problème en solitaire ne se pose pas tellement en navigation mais pour les prises de ponton et départs dès qu'il y a un peu de vent et de courant. Il y a aussi la question des prises de ris.
Je pratique avec un Ecume de Mer en Manche, précisément, en solitaire depuis 10 ans. Malgré mes septante et mes moyens physiques limités, je parviens à maîtriser la situations, mais je dois avouer que les conditions météo sont vite une limite que j'évite de dépasser.
J'estime être capable de contrôler jusqu'à 9m, je ne dirai peut être pas la même chose dans quelques années.

18 sept. 2008
0

Attalia
L'Attalia ne pose aucun problème à un solitaire. Il ne se traîne pas (un peu moins rapide qu'un First 32), a une barre très douce, passe bien dans le clapot.
Ces aménagements restent d'actualité avec un bon volume et des rangements suffisants. Peut-être un peu délicat en manoeuvres de port. La marche arrière demande un minimum d'anticipation (le mien est motorisé avec un Yanmar 2GM qui était donné pour 15 chevaux).

18 sept. 2008
0

C'est pour de la croisière ?
Alors pour de la croisière solo, il te faut un bateau avec une BONNE STABILITÉ DE ROUTE !! (et si possible assez lourd)

C'est un truc essentiel, même si tu penses l'équiper du top du top au niveau pilote auto.

Évite donc les lest étroits et profonds et les gréements trop pointus (genre 7/8 à bastaques etc...) et les bateaux trop légers.

En croisière solo, un bon marcheur lourd et stable de route ira en moyenne plus vite qu'une bête de régate que le marin lambda ne pourra pas régler correctement tout le temps (à moins d'être un pro, d'en "vouloir" et passer son temps à matosser et régler des voiles au p'tit poil).

Et il n'y a pas que la vitesse, il y a le confort.
Et le confort sur un bateau, ce n'est pas l'épaisseur des coussins, la couleur des rideaux ou le nombre de toilettes. C'est avant tout le comportement à la mer.
Une coque moderne de régate qui tape et gite est déjà éprouvante en équipage, alors en solo...

Petite histoire :
Retour de Puerto de la Selva vers Leucate (à la louche 30 milles en ligne droite avec le cap Bear à passer) à plusieurs bateaux dont 2 solos (moi avec mon Karaté et un pote avec un Sun Fast 32 de location). Les 2 solos décident de faire route commune.
Le temps est à la tramontane : au moins 25/30 noeuds dans le pif.
Moi : GV 2 ris , petit bout de génois, régulateur d'allure, SOG 6 noeuds à 45°/50° du vent réel, une tasse de café dans une main, musique à bord et juste sortir la tête toutes les 5mn pour surveiller... cool... J'ai même pu cuisiner.

Mon pote : GV 2 ris, solent, se fait tremper au rappel avec un bateau qui n'arrête pas de partir au lof (il aurait fallu 5 personnes au rappel), un pilote (top du top) incapable de tenir le bateau. Il jette l'éponge après 2 heures de ce régime (perso, j'aurais craqué avant), affale le solent et continue péniblement au moteur + GV avec une SOG inférieure à 3 noeuds.

Je suis arrivé + de 2 heures avant lui et sans appui moteur.

Je ne dis pas que le SF 32 est un mauvais bateau (bien au contraire, et je me suis beaucoup amusé sur un autre en régate), mais il faut savoir ce que l'on veut...Et ne pas se tromper de monture car on risque des sous et surtout de finir dégouté.

0

AMHA
l'équipement de base, tels retours au cockpit etc.. dépend essentiellement de tes capacités physiques et de ton budget.

La seule chose absolument indispensable est un bon pilote et la source d'énergie pour le maintenir en marche.

hormis cela beaucoup de bateaux de 27 à 65 pieds peuvent être agréables en solitaire, en revanche, l'équipage réduit a parfois besoin d'un confort que 27 ne donne pas, mais à partir de 32, faudrait être difficile

il y a une forte différence entre l'attalia et les autres que tu cites. Les autres sont orientés performances, donc je suppose que tu veux le faire un brin sportif. Cependant, en manche, gare aux entrées de ports et seuils de souilles. Un fort TE n'est pas toujours idéal.

19 sept. 2008
0

apres reflexion
je pense ecarter les deux courses croisiere qui sont certainement plus difficiles à mener et plus couteux à l'entretien.l'attalia je ne le connait pas.les first ,ils me plaisent d'autant que j'ai eu l'occasion de naviguer sur certains d'entre eux,mais voila je suis indecis...

19 sept. 2008
0

n'hésite plus
achète le mien, il revient de grand voyage et est gerable en solo ou en famille, très marin
;-)

19 sept. 200816 juin 2020
0

Le first 32
c'est à mon avis celui qui semble répondre à ton programme.
J'en ai eu un que je viens de vendre 30 000 €.
J'y avais rajouté une jupe. Avec son PTE et des béquilles je l'ai posé partout de l'île d'yeu à Salcombes.
Bon marcheur, autant qu'un GTE, en dessous de 20 noeuds, il suffit de limiter la gite au dessus des 25 noeuds pour ne pas perdre de trop de cap.
Mais franchement, quel est le pourcentage de navigation au dessus de 25 noeuds où le cap est primordiale ?
La cabine arrière est petite, mais elle existe, pas sur le symphonie (dont les cadènes des haubans peuvent laisser des surprises).
Le moteur était un Yanmar 2 GM de 18 CV entretenu qui n'a posé aucun problème.
L'expertise avait révélé un début d'osmose, mais d'après l'expert, il n'y a plus sur le marché de bateau des années 80 non osmosés. Tant que ça ne se voit pas à l'oeil nu et que le bateau n'est pas hiverné à flot, ce n'est pas un problème. Il a encore plusieurs années de tranquilité avant de devoir traiter.
Il y en a encore beaucoup à vendre, et les prix sont à la baisse. A ce prix, le mien était très équipé.

randonneur980.over-blog.com[...]

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Calme Norvège

Souvenir d'été

  • 4.5 (97)

Calme Norvège

novembre 2021