Aide pour installation de panneaux solaires

Je recherche quelqu'un de compétent en électricité et installation de panneaux solaires qui serait assez pédagogue et patient pour expliquer au nullissime que je suis comment et quoi installer comme panneaux solaires sur mon voilier.
Ma configuration est la suivante : je possède sur un coffre (dont sans alimentation) dans le Golfe du Morbihan un ETAP 26 i. Je voudrais un panneau solaire sur mat, sur balcon arrière de sorte de maintenir en charge mes batteries pour m'assurer du démarrage du sail drive quand je viens dessus et accessoirement avoir une petite recharge/réserve d'énergie au mouillage. Pas de frigo, juste des instruments classique VHF et ordi portable de nav, voir pilote auto.
D'avance merci

L'équipage
14 déc. 2019
14 déc. 2019
0

un 50w fixé sur le panneau de descente avec un régulateur devrait étaler largement
attention on branche d'abord le régul à la batterie et le panneau après .
.alain


14 déc. 2019
0

bonjour, l'ETAP 26 i n'a pas de pataras l'emplacement sur le balcon arrière est le plus judicieux. le câblage sera facilement passé entre le panneau et la batterie (via les fonds) ce qui est important c'est de bien choisir l'endroit ou on fait entrer le fil au niveau du tableau arrière (penser à la longueur et à la rigidité du connecteur). la réserve d' électricité est directement lié à la capacité de la batterie. il ne faut pas hésiter à en mettre une deuxième, donc une moteur rechargée par l'alternateur et une service rechargée par le panneau. on pourra éventuellement coupler les deux en cas de besoin. mettre un MMPT près de la batterie. attention au poids des supports qui sera plus élevé que le poids du panneau. la puissance du panneau dépend des habitudes de navigation. si seulement le Week end on charge toute la semaine et on puise pendant 48 h c'est un calcul à faire à partir des hypothèse de consommation. si plusieurs jours en mouillage forain avec ordinateur et éclairage ou navigation non stop pendant 48 h faire les calculs. cordialement.


14 déc. 2019
0

Bonsoir

Si tu es près de Vannes un vendeur de batteries commercialise un kit avec un support réglable sur le balcon arrière pour un prix correct (je n'ai aucun intérêt)
www.leboncoin.fr[...]15.htm/


15 déc. 2019
0

Je monte une configuration très proche, le plus simple possible. Tous les avis des pros que j'ai eus (y compris au Nautic chez Pochon et Victron hier) pour un panneau simple pour une batterie sont de ne ne PAS mettre un régulateur MPPT (je suppose que c'est ce que flaneur veut dire par MMPT) mais un PWM (d'ailleurs mois cher). Tension insuffisante pour lancer un MPPT selon eux....

Mais je suis pas un pro, et je crois ce qu'on me dit.


matelot@19001:Les MPPT ont besoin de 4 v au dessus de la tension de la batterie pour démarrer. C'est sûr qu'avec un panneau de 32 cellules ce peut être juste. Perso j'ai des panneaux de 60 W et 64 cellules, donc pas de problème avec le MPPT. Mais pour des petits panneaux pas sûr que le jeu en vaille la chandelle, surtout si la puissance nominale du panneau est bien en dessous de celle du MPPT le rendement de conversion doit s'en ressentir.·le 15 déc. 2019 17:19
15 déc. 2019
0

En fait, si le panneau fait moins de 120w, a moins de 36 cellules, le mppt ne sera pas utile.
Le mppt est utile pour les panneaux conséquents, les panneaux en série, en parallèle. Pour les petites installations, le gain est trop minime pour l'écart de prix.


15 déc. 2019
0

Merci à Juliusse et Matelot pour ces précisions. Je comptais mettre 100W donc je comprends que la PWM est plus approprié, je vais regarder le nombre de cellules donc.


matelot@19001:Si tu mets un régulateur PWM, alors un panneau de 32 cellules est bien. L'excès de tension ne servira à rien, tu n'optimisera pas la puissance fournie. Je teste des panneaux de 30 cellules sur ma batterie LiFePO4 : cela donne même par temps nuageux, la tension moyenne en charge étant plus basse qu'avec une batterie plomb. Donc avec 32 cellules (environ 1 v de plus) sur du plomb c'est bien.·le 15 déc. 2019 18:32
matelot@19001:"n'optimiseras"·le 15 déc. 2019 18:34
15 déc. 2019
0

je ne partage pas l'avis sur les régulateur MPPT,

un mppt démarrera quelques soit la tension du panneau, mais avant de produire de l'énergie cherchera le meilleur équilibre entre tension et courant débité par le panneau, ce qui entrainera temporairement une petite perte de production, mais qui se récupèrera une fois que le panneau produira.

le MPPT fonctionne comme un convertisseur DC-DC, si vous mettez 5v en entrée pouvez obtenir 12v en sortie, du moment que vous l'alimentez avec suffisamment de courant ! ( couple tension courant entrée ~= à couple tension courant sortie)

à contrario, un PWM pour débiter du courant doit avoir en entrée une tension en provenance du panneau supérieur à la tension de batterie +1,2V mini, lié à la technologie utilisée.
le PWM ne fonctionne pas comme un DC-DC mais comme un réducteur de tension. ( courant d'entrée = courant de sortie) donc perte de puissance = à la baisse de tension.

on trouve des PWM à 6 € et des MPPT à 20€ faites votre choix.

pour l'étap 26 et la question du départ, il manque des éléments de choix, mais un panneau 70 à 100W fera très bien l'affaire,

ps: EL NAVEGANTE si tu passe faire un tour sur ton bateau passe moi un MP, j'ai du matos d'avance pour faire une démo


matelot@19001:Pour les MPPT à 20 € je ne sais pas, mais la doc technique des MPPT Victron indique bien un différentiel de 4 V pour démarrer. Les convertisseurs des MPPT sont des "step-down", ils abaissent la tension mais ne l'élèvent pas.·le 15 déc. 2019 18:46
Elect:
  • Un PWM à 6EU...! c'est un simple on/off, autrement dit, il déconnecte les panneaux aussitôt une tension X atteinte pour les reconnecter lorsque la tension descend en dessous d'un certain seuil.... rien à voir avec un PWM qui peut assurer une charge complète en trois étapes.
  • Il y a MPPT et MPPT, pour 20 bals je préfère un bon PWM, dans les petites puissances et suivant la température un PWM peut égaler un MPPT....dixit Victron.
  • Comment fonctionne nos MPPT… ! Buck convertisseur pour ceux qui connaisse (abaisseur de tension): En deux mots le MPP (Maximum Power Point) d’une courbe tension/courant est trouvée en appliquant (Loi de Jacobi) le principe de l’égalité entre la résistance de sortie de la source (Panneau) à la résistance d’entré de la charge (régulateur) ce qui correspond aussi au MPT (Maximum Power Transfer) de l’ensemble panneau/régulateur. La résistance du panneau peut changer continuellement à cause des nuages, ombres portées etc…c’est donc au régulateur de s’adapter en faisant varier sa propre résistance pour s’accorder continuellement au panneau et en extraire le max…ceci à l’aide d’un convertisseur DC-DC et un switch on/off ce qui change le « Duty-Cycle » (pour les spécialistes)…
·le 15 déc. 2019 21:22
17 déc. 201917 déc. 2019
0

Pour maintenir ma batterie en forme (bateau en bois et pompe de cale qui travaillait quelque fois en mon absence ;) )
J'avais pris un kit comme ça,peut être la puissance en dessous 30, mais même moi qui suis une buse en électricité je l'avais installé tout seul §!

Je le sortait pour le mettre en place en mon absence et le rangeait pour naviguer
:)

www.wattuneed.com[...]05.html


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bricolage d'hiver : apprendre le nœud de cabestan sur une bitte d'amarrage improvisée 😂😂😂

Bricolages d'hiver

  • 4.5 (100)

Bricolage d'hiver : apprendre le nœud de cabestan sur une bitte d'amarrage improvisée 😂😂😂

février 2020