Age gréement

Le gréement de mon bateau a probablement l'age du bateau (environ 17 ans), qui a peu navigué et passé régulièrement 6 mois au sec. Il est fait avec un cable qui semble en parfait état, pas le moindre gendarme. Dans tous les cas, je vais changer l'étai à cause de l'enrouleur qui peut masquer un problème. Pour les autres haubans avez vous une idée ?

L'équipage
26 mai 2004
26 mai 2004
0

c est pas bien
mais les haubans de takari sont d origine ( 1974 ), je sais, c est pas tres bien, mais ils sont nikel, pas d oxydation, pas de gendarme.

Les pataras et etai sont changés, visiblement, ce sont ces cables qui morphlent le plus

26 mai 2004
0

on dit qu'il faut changer tous les 10 ans
mais c'est surtout les vendeurs de gréement qui disent ça....

amicalement

26 mai 2004
0

20 ans
je venais de demander à notre assureur car j'avais aussi entendu des 10 ans, il a dit mais non controler si en bon état 20 ans c'est possible

26 mai 2004
0

le plus gros risque
est au niveau des sertissages, là ou l'humidité et le sel restent coincés petit à petit la corrosion s'installe et ...on devine la suite.

cela étant mon gréement dormant est de 1976 ! et sur mon ancien bato c'est carrément pire...1968!!!
et le nouveau proprio n'envisage pas de le refaire

26 mai 2004
0

ben, c' est a qui perd gagne ?
j ai demande a un chantier de controler le gréement dormant, et de dégripper le volant de pataras, pour le pataras, c est degrippé, pour le reste du gréement, no problems, apres 20 ans de bons et loyaux services, si je demate, je vous paie l' apéro!!! :-) :-) :-) ;-)

26 mai 2004
0

CATHERINE !!!!!!
AU SECOURS !

Donne moi vite l'adresse de ton assureur !!!!

Le mien a refusé d'assurer mon grément de plus de 10 ans (le bateau est de 91) et du coup, j'ai l'impression de naviguer avec une épée de Spar Damoclès (ou Damoclès de chez Spar ?) au dessus de la tête !

26 mai 2004
0

Surveillez le point faible
c'est à dire les sertissages, c'est là qu'apparaissent les premiers signes de faiblesse: micro fissures au ras du sertissage.
Voir aussi l'usure des cadènes.

26 mai 2004
0

je joue plus
en l'espace de quelques mois j'ai vue 2 haubans qui avait cassés.sur le premier c'est le ridoir qui avait cassé au niveau du filetage ,sur le deuxieme c'est le cable qui etait sectionné net au sertissage ridoir et qui a entrainner le demattage.dans les 2 cas c'etait indetectable.par mesure de securite j'ai changer le mien et par la meme occasion j'ai vue qu'il n'y avait pas que ça. jeu dans les fixations de barre de fleche, barres de fleche a changer,tout les rea cassés,feu de mouillage a changer,enrouleur a reparer...le bato a 20 ans est entretenue et tout avait l'air nickel. :-(

27 mai 2004
0

Greement :age:35ans

Mon greement est d'origine 1968.Mais il n'y a aucun sertissage tous les cables sont fait avec cosse et épissure.

27 mai 2004
0

Alors c'est pas prés de lacher
Parole de bosco

27 mai 2004
0

freja
je t'ai envoyé un mail
DELTA LLOYD
assureur spécialiste voile !

27 mai 2004
0

grément ancien
bien que takari(salut takari!)et jp n'aient pas complètement tord,tous les mats que je connai qui sont descendu avaient de vieux haubans,(+de20ans)Probable qu'il y aie aussi,encore une histoire de pépètes là dessous pour inciter les gens à changer!! mais je viens de changer les miens cette année.Il semblaient biens, à voir de plus près, certains sertissages devenaient coupants,mais sans amorce de fissure.Par sécu j'ai presque tout changé(sauf le pataras qui est double,les deux ne vont quand meme pas pèter en meme temps!!!et j'ai plus trop de sous!)j'ai aussi du changer les barres de flèche qui étaient pourries de corrosion à l'intérieur,invisible sans démontage.Alors pour moi,françois,si tu ne change rien au grément une sérieuse vérif s'impose.Je peux te dire que j'ai pris gros de vent la semaine dernière et j'étais bien tranquille dans ma tete avec un bon grément.
cordialement

27 mai 2004
0

A propos du pataras !
Malicieux je viens de lire que ton pataras était grippé .J'ai le meme probleme et je ne trouve pas d'idée .Comment a fait le chantier .Comme des brutes en forçant dessus ou ont-il une solution miracle ?

28 mai 2004
0

tout n'est pas visible ....
l'année dernière j'ai un bas hauban qui m'a laché par un petit 4 sur mer calme.

il a laché au niveau du sertissage et en examinant le hauban dans sa section je me suis aperçu que les torons intérieurs avait déjà cassé depuis des lustres.
rien à l'extérieur ne laissait présager une détérioration quelconque.
le gréément avait probablement 20 ans.

du coup j'ai tout changé ...

28 mai 2004
0

changer tout
je viens de changer tout mon dormant, qui avait 27 ans
4 heures à 2 pour démonter et tout repéré
4 heures à 2 pour tout remonter

il suffit d'un peu d'organisation et de finalement peu d'argent

28 mai 2004
0

pataras grippé
pour Hakuna Matata,j'ai eu le problème de ridoir grippé,j'ai bombé du WD40 2xpar jour pendant 3j,puis chauffé avec un bec butane(1à2mn),un petit coup sec de" brutal", avec une cale de bronze,et c'est venu doucement le 1er jour,encore du WD40les 2j suivants et j'ai pu débloquer le ridoir.Pour info c'était sur un bateau ami,car sur le mien je les manipule tous les 6mois avec WD40 et il n'ont jamais grippé.

28 mai 2004
0

comment vérifier ?
Moi aussi, je me pose la question du remplacement ou non de mon gréement dormant, qui a un âge indéfini.
De toute façon, pourquoi le remplacer à 10 ans plutôt qu'à 8 ou à 15 ? Ce chiffre est un peu trop rond pour être honnête, AMHA.
Comme le point faible est le sertissage, je me suis demandé qui pourrait éventuellement contrôler tous mes sertissages. Il existe de nos jours une foule de procédés et d'appareils pour le "contrôle non destructif", ultrasons, rayons X, etc.
Un de vous aurait-il une expérience dans ce domaine ?

28 mai 2004
0

et le Mat !
Il n'y a pas que le haubannage qui est susceptible de lacher: Ca m'est arrivé il y a 3 ans sur un First 375 en route vers les Açores. Un dématage propre et net sans rupture de haubans. L'ensemble du gréement avait 15 ans et, souvent controlé ne présentait aucun signe suspect. En fait le mat qui avait perdu tout son nerf du fait de son âge s'est écroulé sur lui-même après avoir dépassé sa limite élastique (dixit "Technique Gréement" à La Trinité), consécutif à 2 jours de près dans les vagues.
Le haubannage de ce type de bateau "tout latéral", est très convenable les premières années; mais avec le temps, l'absence de bas-haubans arrières, voire de bastaques, autorise un "pompage" très préjudiciable à la tenue du mat. Depuis, sur les conseils des professionnels, le nouveau mat est équipé de bastaques d'appoint très utiles dans la brise et les vagues. En temps normal elles sont ramenées sur l'avant par un système de palan sur le travers du mat.
Pour revenir à cette souplesse du mat, effectivement je l'avais constatée, mais diluée par les ans et l'habitude je n'avais pas pris la mesure du problème. Bon j'avais du mal à raidir l'étai avant en tirant sur le pataras, en fait c'est la tête de mat qui descendait... mais encore une fois l'habitude... Avec le nouveau mat c'est le jour et la nuit, sans parler du gain en performance et en cap.
Voilà pour l'anecdote. Bonne nav à tous!

29 mai 2004
0

suif
Pour ma par je demonte,nettoye et regraisse mes ridoirs tous les deux ans avec du suif(seule graisse sure pour l'inox).vendu par pain de la grosseur d'un paquet de beurre.

31 mai 2004
0

Si je comprends bien tous les pb proviennent des sertissages

A lire vos avis tous les malheurs des greements proviennent des sertissages ,donc à éviter.Une bonne cosse avec une épissure pas de soucis durant des années

31 mai 2004
0

Epissure
Une épissure sur cable métallique, ça doit certainement exister mais je ne sais pas si on trouve beaucoup de monde sachant le faire.

Je croyais que la solution traditionnelle était une cosse et un sertissage des deux brins dans un cylindre de métal.

MichelR

31 mai 2004
0

sertssages
d'après ce que m'a dit mon gréeur,tu as raison,ce serait le sertissage qui martyrise le cable à l'écrasement.Par contre il semblerait qu' on ne peux pas aisément effectuer le montage sur cosses avec ce cable,(trop raide)il préconnise alors du cable souple style galva,à la mode des années 70/80.le jeu en vaux-t-il la chandelle,c'est une autre histoire,car il faudrait alors changer touts les points d'attache au mat.Le sertissage c'est quand meme pas si mal que ça,vu le nb de navires qui en sont équipés et le peux qui ont des avaries de ce coté là(il faut voir l'age et comment a été mené le ship!).Pour moi surveiller est la bonne solution,ce que font régulièrement ceux qui font des traversées.
à+ jacquot

31 mai 2004
0

épissure
j'en ai vu réaliser,sur cable métalique,bonjour le boulot!!et il vaut mieux que se soit un pro qui joue à ça! Michelr,les cylindres de métal que tu évoques ce serait pas ce qu'on appelle les manchons Tallurit?si c'est ce dont tu veux parler,les manchons sont en cuivre,pour les Tallurit,au moins.
jacquot

31 mai 2004
0

Ce n'est pas si difficile
Le plus dur c'est de la faire belle. en tous cas je n'en ai jamais vu une lacher, belle ou pas.
Le 15 juin j'anime un atelier de matelotage à Marseille; s'il y a des amateurs pour apprendre, ils sont les bienvenus.

31 mai 2004
0

gaines suite
tu as bien raison,gébé,sans parler que le jour ou tu les enlèves,il y a un sacré boulot pour nettoyer cet aglomérat noir qui s'incruste dans le hauban,c'est fastidieux et sale!!aussi j'ai fait comme toi...

31 mai 2004
0

Tallurit
Jacquot

maintenant que tu le dis, ça me revient c'est bien du Tallurit et ça ressemble beaucoup à du cuivre. C'est ce qu'il y avait sur mon vieux Corsaire, je les ai surveillé pendant 25 ans et je changeais ce qui donnait des signes de faiblesses.

MichelR

31 mai 2004
0

Vieillissement du gréement...
A part les gendarmes, visibles avec un contrôle périodique, le problème vient du câble en inox au niveau du sertissage.
Précisons : le ridoir est rigide, le câble est souple. A l'endroit précis de la liaison, le câble subit des contraintes mécaniques au cours desquelles l'inox cristallise et devient cassant comme du verre. Ce qui explique des démâtages même par vent faible.
On recommande de changer le gréement dormant tous les 7 ans ou tous les dix ans, ce qui n'a guère de sens car on devrait plutôt parler de nombre de milles parcourus.
Sur un bateau ancien, même si le haubannage parait intact, la sagesse commande de changer l'ensemble. C'est une dépense, certes, mais on navigue ensuite plus tranquille. Il faut avoir démâté une fois dans des conditions difficiles pour ne pas tergiverser!

31 mai 2004
0

sertissages
Un pro m'avait expliqué,cette cristallisatin de l'inox.Il semble que c'est tout aussi valable pour les embouts sertis.Quand il vieillissent et commencent à cristalliser,et avant de présenter des micro fissures,le méplat du sertissage coté cable deviendrait coupant.Sur mon ship j'ai installé des échelons de mat,ce qui me permet de grimper très souvent les vérifier.Je ne peux garantir qu'il y ait cause à effet,mais l'an dernier,en plus de voiles neuves(+5m2 sur l'ensemble) j'ai rajouté 250kg de plomb entre les varangues pour augmenter l'inertie du navire,car je trouvais qu'il manquait de puissance au près.Hormis une petite paresse dans le petit temps le résultat est tout àfait probant,il est nettement plus puissant et confortable dans la brise.Et l'an dernier tous les sertissages étaient bons,à la fin de l'été aussi,par contre,à la fin de l'automne,4 présentaient un rebord coupant.J'en ai déduit que les modifs avaient du accélérer leur vieillissement,c'est pourquoi j'ai tout remis à neuf.Me voilà tranquille,au moins de ce coté!
jacquot

01 juin 2004
0

Vieillisement du métal...suite.
Seule une radiographie du sertissage permet de détecter la fatigue du métal au sertissage. Difficile et coûteux!
J'ai vu cette cassure sur un Melody, par force 3, au ras du sertissage. Gréement inspecté tous les ans soigneusement au cours des travaux d'hiver.
Les conséquences d'un démâtage peuvent être tragiques : chute sur un équipier, impossibilité de faire route.
Il y a 20 ans, j'ai démâté entre Aurigny et La Hague : force 4, à 12 milles de Cherbourg, un hors-bord dont l'hélice déjauge et propulse le bateau à 1,5/2N, renverse proche qui allait nous envoyer, non manoeuvrants, dans le raz Blanchard et pas de VHF.
Ceux qui connaissent le coin comprendront l'angoisse.
Heureusement, des plaisanciers proches, ont pu donner l'alerte. Sinon, où serions nous?
C'était une rupture du mât, au niveau des barres de flèche, là où il travaille le plus, sans rupture des haubans.
Alors depuis : précautions, précautions, VHF et in-board.
Amicalement à tous.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la tempête sur Toulouse, on a pu sortir la voile de notre drakkar !

Après la pluie...

  • 4.5 (120)

Après la tempête sur Toulouse, on a pu sortir la voile de notre drakkar !

mars 2021