Affichages de vitesse

Mph ou Nds?

Je m'explique,

Je ne comprend pas pourquoi sur certains GPS ou Loch-speedo on peut choisir l'affichage de la vitesse en Noeuds,(Nds) Mille par heure (Mph) ou Kilomètre heure (km/h).
Là ou je m'interroge, c'est quel est l'intérêt d'avoir un affichage Nds et Mph puisque les 2 sont censés indiquer la même chose en unité de vitesse?
Un noeud de vitesse n'est-il pas un mille par heure?
Entre les noeuds et les km/h je dis pas, puisque qu'un noeud est égal à 1,852 km/h, donc ca peut être intéressant d'avoir la possibilité des 2 affichage sur un loch ou un gps, mais autrement je persiste : 1 noeud = 1 mille par heure, c'est la même unité de mesure! Alors pourquoi l'afficher en 2 façon différentes?

Merci d'avance de vos idées et avis sur la question! :-)

L'équipage
30 avr. 2007
30 avr. 2007
0

mph
mesures anglaise ou américaine, je ne sais plus mais le mille est différent du mile ;-)

30 avr. 2007
0

Comme dit Batelier :
Na pas confondre le mile par heure et le mille par heure.
Le premier sert à traverser les plaines du far-west, le second les océans.
Le premier est bien rabougri par rapport au second, puisqu'il ne fait que 1600 et quelques mètres (si jeune m'abuse).

Ouala ouala ;-)

30 avr. 2007
0

Donc si je comprend bien
ce que tu veux dire Batelier, c'est que l'affichage est possible alors en :

-Noeuds (Nds) donc milles marins par heure
-Miles terrestres (Mph)
-Kilomètre par heure (Km/h)

Il est vrai que les milles marins et les miles terrestres ne sont pas les même!

Ceci expliquerait donc cela! ;-)

30 avr. 2007
0

le mile
est égal plus ou moins à 1,6km (en gros)

c'est donc point la même chose...

30 avr. 2007
0

Il y a 1000 Emiles !
Ne pas confondre le mile (terrestre), et le mille (nautique)!

C'est peut-être de là que vient la distinction. ;-)

30 avr. 2007
0

Précisions :
1 mile = 1,609 344 km
1 mille = 1,852 km

30 avr. 2007
0

Okayyyy
Donc ca revient a ce que disait notre ami le Batelier! :-)

Merci pour vos lumière! ;-)

30 avr. 2007
0

pour une fois
on est tous d'accord (:&gt)

30 avr. 2007
0

c'est rare!
ça s'arrose :alavotre:

30 avr. 2007
0

C'est pas normal ça...
:tesur:

Héo file du mauvais coton ! :mdr: :mdr: :mdr:

:topla:

30 avr. 2007
0

allez pour le fun
pourquoi le mille marin fait les 1854 m environ de longueur ????

30 avr. 2007
30 avr. 2007
0

d'accord avec vous...
...mais pas vraiment quand même ! :-D

Le mille marin à 1 852 mètres est une moyenne sous nos latitudes.

Car il est plus grand sur l'équateur et plus petit aux pôles.

La Terre étant "applatie" au niveau des pôles et légèrement "enflée" vers l'équateur, la projection de l'angle de 1 minute du centre de la terre vers la surface du globe n'aura pas la même "interception" suivant où il est projeté.

D'ailleurs sur les cartes "grand routier" la taille du mille (plusieurs pour pouvoir comparer) n'est pas la même en haut ou en bas de la carte.

J'avoue avoir moi même été confusionné sur un site MTO ou la vitesse était était donnée MPH que je prenais pour des Nds...
;-)

30 avr. 2007
0

En anglais
C'est vrai que pour nous (francophone) il peut y avoir confusion. Pour des appareils configuré en langue anglaise il faut prendre leur logique:
NM = nautical mile = 1.852 m
M = mile (donc terrestre)= 1.609 m

Pour Duf : ce que tu dis est erronné. Comme pour la mesure du mètre il y a un étalon dont la longueur à une température donnée est 1 m (c'est une convention) le NM est toujours de 1852m parce qu'il est défini comme la mesure d'une minute de grand arc à une lattitude donnée. Peut-être 45° mais je ne suis plus sûr.

Sur les cartes, c'est la projection de Mercator qui fait le le NM semble plus grand plus au Nord. Mais il est toujours de 1.852m.

30 avr. 2007
0

et encore
pour ceux qui vont se balader du côté de la Scandinavie, il arrive que la météo locale donne la vitesse du vent en mps (mètre par seconde).

A bord je me suis fait un tableau Beaufort avec les échelles de vitesse du vent en NMph (noeuds), km/h et en mps. Quand on est fatigué cela aide ....

Je n'ai encore jamais eu besoin du Mph.

30 avr. 2007
0

et encore
pour ceux qui vont se balader du côté de la Scandinavie, il arrive que la météo locale donne la vitesse du vent en mps (mètre par seconde).

A bord je me suis fait un tableau Beaufort avec les échelles de vitesse du vent en NMph (noeuds), km/h et en mps. Quand on est fatigué cela aide ....

Je n'ai encore jamais eu besoin du Mph.

30 avr. 2007
0

Pour les forces de vent
J'ai également un de ces petit anémomètres à main dont les vitesses sont notées dans un petit tableau au dos du bidule dans les 3 unités que cite Micmarin. ;-)
C'est bien pratique!!

Cordialement

30 avr. 2007
0

et en plus
la plus belle unité , celle inventée par l'amiral Baufort (un copain de Richter)

30 avr. 2007
0

moi je ne suis pas d'accord les matelots !!
non je déconne !

jacques est joueur :-D

01 mai 2007
0

Désolé Micmarin...
...je ne dis pas que des conneries, ci-dessous un C/C trouvé dans le site donné plus haut "wikipedia"

"
L'usage en navigation a toujours été d'utiliser le mille comme équivalent de la minute d'arc de grand cercle. Cette définition donne une mesure en mètres qui dépend du point où on se trouve sur la terre (~1861 mètres aux pôles et ~1842 mètres à l'équateur), et même de la direction considérée (1842 mètres dans une direction nord-sud et 1855 mètres dans une direction est-ouest à l'équateur), mais dans des proportions en général négligeables par rapport à la précision des moyens de navigation.
"

Bien qu'à mon avis c'est l'inverse : le mille fait 1842 m aux pôles qui sont plus près du centre de la terre que l'équateur où il fait 1861 m.

Ce n'est pas grand chose, environ un pour cent, mais si tu passes de 0° à 3° N (180 milles théoriques) la distance réelle parcourue sera plus grande qu'entre 87° et 90° N (si tu arrives à naviguer là haut...).

01 mai 2007
0

ce que j'avais
retenu ,
était bien la minute d'arc à l'équateur,

wikipédia est une bonne source mais alimentée par les internautes sans controle scientifique et je pense effectivement qu'il y une coquille entre la mesure équateur et pôles

;-)

01 mai 2007
0

Michel...
Tu disait quoi il y a 1/2 journée, exactement ?
:tesur:
:heu:

:mdr: :mdr: :mdr:

01 mai 2007
0

Mais vous êtes tous fadas!
Un mile fait 5280 pieds. Rien à voir avec des metres. Rien de plus simple. :-D

01 mai 2007
0

mille et mètres
la controverse Micmarin - Duf sur la valeur du mille en mètre n'existe pas à mon avis.

Le mètre est une unité de longueur définie par un bout de feraille, le mille est une unité d'angle. Donc dire qu'un mille vaut 1852 (+/- 10) mètres est une commodité pratique qui n'a pas de véritable sens physique. C'est comparer des carottes et de pommes de terre ;-)

Le mille (unité anglulaire) est une unité qui s'impose quand la position de deux points est aussi répérée par un angle, comme c'est le cas en marine par les latitude - longitude. Le mille ne mesure pas une longueur.

Le mètre est une unité logique pour mesurer une longueur, et pas un angle .

Les deux sont fondamentalement incompatibles, voici une preuve rigolote:

Quand je prends un ascenseur dans une tour verticale de 185.2 mètres de haut, j'ai parcouru 185.2 mètres mais 0 (zéro) mille puisque ma longitude - latitude n'a pas changée :-D ... Et non pas 0.1 mille comme une analyse au 1er degré pourrait le laisser supposer .

On ne peut donc pas se servir du mille pour mesurer une altitude.

Mais ... "... En 1929, la première Conférence hydrographique internationale extraordinaire, réunie à Monaco, a fixé la valeur du mille marin à 1 852 mètres exactement (valeur arrondie très proche de la longueur moyenne d'un arc de méridien d'une minute) ..."

Donc le mille peut servir à mesurer aussi une longueur comme le mètre, et avec une correspondance fixée arbitrairement à 1852 mètres quel que soit le point où on se trouve sur terre ou la lune ;-)

01 mai 2007
0

pas d'accord Robert !
le mille n'est absolument pas une unité d'angle comme tu le dis ci-dessus.

le mille est bien une unité de longueur; c'est la longueur développée de l'arc formé par un angle d'une amplitude de 1 minute (voila l'unité d'angle) au niveau de l'équateur. soit 1852 mètres.

que la terre soit bombée ou plate.
ou alors prendre aussi en compte la différence de périmètre du globe suivant l'heure de marée :-D

(le mètre-étalon est donné par une fréquence bien particulière que je vais re-chercher)

jacques

01 mai 2007
0

Etdans une autre dimension...
cela donne quoi?

01 mai 2007
0

Attention !
Le mètre vient aussi en ligne droite (si j'ose m'exprimer ainsi) de la circonférence terrestre :
Le mètre fut défini pour la première fois en 1791 par l'Académie des sciences comme étant la dix-millionième partie d'un quart de méridien terrestre (d'où il vient que la Terre a une circonférence de 40 000 km).

On n'est pas sortis de l'auberge...

01 mai 2007
0

il faut consiréer qu'une unité de mesure n'a de sens que par
l'instrument de mesure qui va avec

en marine on est passé du sextant (angle) au loch et GPS ( distance) et pour tout arranger on a considéré que le niveau des mers était une constante universelle ce qui est loin d'être le cas

il me semble qu'il vaut mieux actuellement considérer que le mille est une mesure de distance et très accessoirement une mesure d'angle au niveau 0 des mers

en aèro, toutes les distances sont en milles par rapport au sol et les vitesses en noeuds sans tenir compte de l'altitude donc de la pente de montée et de descente

ainsi quand tu t'annonces à 5 milles des installations et que tu es à 5000 pieds; la distance qui te reste à faire est &gt 5 milles et tout le monde admetla chose

c'est aussi une approximation bien arrangeante

amicalement

01 mai 2007
0

pani pwoblem jj
bien sûr le mille est une unité de longueur ... mais c'est de façon indirecte, l'invariant de sa définition étant un angle. C'est bien tout le problème dans sa définition : son invariant n'est pas lui-même (le mille) mais autre chose (la minute d'arc). Le mille lui-même est la combinaison d'un invariant (angle) et d'une variable non constante (le rayon de la terre)

On comprend bien la logique historique et même encore actuelle: le mille est plus cohérent que le mètre dès lors qu'on définit les points distants par leurs coordonnées logitude-latitudes, qui sont des angles aussi.

Donc il a fallu trancher arbitrairement et fixer 1852 mètres.

Le mètre lui-même est basé sur un invariant direct (sans intermédiaire) et très constant: soit historiquement un bout de ferraille à 20° (ça me rappelle la communale ;-) ), soit maintenant la longueur d'onde d'une radiation atomique précisément connue , stable et invariable. Soit encore la distance parcourue par la lumière en un temps défini. Dans cette dernière définition moderne du mètre intervient donc aussi le temps, mais le temps est une variable aussi très bien définie par la période d'oscillation de cette même radiation atomique.

01 mai 2007
0

ça dépend ...
de quelle dimension tu parles, l'écumeur ;-)

Sur nos bateaux au dessus d'une certaine taille, le spacio-temporel se contracte selon la loi d'Einstein bien connue: y a plein de petits vieux avec des jeunes minettes ;-)

01 mai 2007
0

exactement
tu répond toi même à ton intervention de fin de fil
;-)

ça arrange tout le monde,

01 mai 2007
0

Le MPH...
C'est bien évidemment le "mile per hour" que l'on trouve sur les compteurs de voitures dans les pays à mesures anglo saxonnes, notamment GB et USA. L'Australie, quant à elle, a adopté les km.
Les GPS étant destinées à être utilisés partour, sur les mers comme à terre fournissent les informations de vitesse et distance dans les unités les plus souvent utilisées.
Dès que l'on pass en fluvial, on compte en kmh. En ce qui concerne la position, c'est moins gênant car de toute manière, la route est balisée par les rives du cours d'eau!

01 mai 2007
0

voilà la réponse
qu'il fallait faire!

01 mai 2007
0

quand je dis le mille fait...
...telle ou telle longueur...
;-)
c'est pour éviter d'écrire :
"la projection d'un angle d'une minute du centre de la terre à sa surface interceptera un arc de cercle qui sera d'une longueur plus grande ...etc..."
;-)
D'ailleurs dans mon exemple de 0° à 3° N il s'agit bien d'angle.

Le mille nautique ne mesure pas vraiment une distance, mais un déplacement angulaire, Robert a raison.

01 mai 2007
0

hé hé hé
le mille est aussi utilisé en aviation: or , pour un aeronef volant a 10000m la minute d'arc est plus longue de 1/600 environ! donc de quel mille parle-t-on dans ce cas!

hé hé hé...

01 mai 2007
0

en aéronautique
le mille est le mille de 1852 m,

il reste invariable partout sur mer et dans les airs

la vitesse est noeuds... héritage des premiers navigateurs aéronautique qui étaient aussi et d'abord des navigateurs marins,

d'ailleurs la navigation de nuit ou de jours sur traversées océanique ou saharienne se faisaient au sextant,

il y a encore une quinzaine d'année la formation de pilote de ligne à air france comportait encore un volet navigation astronomique, d'ailleurs le 747 possèdait (peut être plus sur les derniers livrés) une espèce de petite lucarne (toute petite) dans le plafond du cockpit pour pouvoir faire des visées astro....

c'était la minute aéro de goudspide

01 mai 2007
0

Merci Goudspide
pour ces précisions qui sont fort intéressantes et qui confirment ce que je pensais! Les aviateurs raisonnent comme les marins! Tiens d'ailleurs, j'ai souvent entendu ces termes sur un bateau comme on en entend dans les films sur les aviateurs à savoir : "engin à onze heure" déterminant ainsi la position d'un objet en se rapportant au cadran d'une horloge. Tout comme un aviateur et un marin peuvent également donner un azimut en se référant aux même cadran.
Mais bien sûr on ne parle ici plus de distance précises propres à nos habitudes "terriennes" mais bien à un espaces sans repères visuels propres comme la pleine mer... ou le ciel! ;-)

En tout les cas je trouve toutes les contributions aussi intéressantes les unes que les autres et j'en apprend bcp à vos coté! :-)

Cordialement

01 mai 2007
0

un avion qui vole ...
... à 600 Nds aura parcouru un angle de 10° en une heure par rapport au centre de la terre...

01 mai 2007
0

et alors
le mille à été inventé ou du moins établis comme référence à une époque où on imaginait pas voler à cette altitude et cette vitesse,

il est devenu une valeur conventionnelle, comme l'altitude en pied, la pression en hectopascal (avant millimètre de mercure, ensuite millebar)

ce sont des conventions internationnale,

dans le même genre il ya encore qqes années les réfrences d'altitude zéro géodesique n'étaient pas les même entre la france et des pays limitrophes....

donc par convention aujourd'hui mais par calcul de l'époque le mille est ce qui a été décrit plus haut,

amicalement

01 mai 2007
0

Ce qui
explique aussi que le Mach augmente avec l'altitude...

01 mai 2007
0

Pour mettre tout le monde d'accord.
Le mille [u]était[/u] une unité définie par la distance parcourue à l'équateur lorsque l'observateur se déplaçait d'une minute d'angle.

Comme l'a dit Goudspide, cette définition peu pratique a été modifiée en la rapportant à 1852 mètres par la convention de Monaco de 1929, pas un de plus, pas un de moins.
C'est bien une unité de mesure de distance (pas angulaire).

Pour vous en convaincre, visitez le site du Bureau Internationnal des Poids et Mesures, à cette adresse :
www.bipm.org[...]e8.html

01 mai 2007
0

En aviation ...
C'est un cas où la définition du mille "minute d'arc" est pratique car elle de dépend pas de l'altitude relative des terrains !

D'ailleurs, un truc qui peut intéresser les voileux curieux ... en avion comme la densité de l'air diminue avec l'altitude, la portance des ailes (voilure) et l'indication de vitesse relative (loch) suivent la même loi: pour avoir une portance des ailes constante, quand on vole plus haut il faut aller plus vite, et le tube de pitot qui mesure la vitesse (loch) indique une valeur vitesse également constante bien que la vitesse sol soit plus grande au fur et à mesure que l'on vole plus haut !

De quoi y perdre son latin pour faire une nav efficace :reflechi:

01 mai 2007
0

le mille reste invariable...
...en mesure d'angle !

Le mille sert à mesurer un déplacement en deux dimensions, latitude et longitude par rapport au centre de la terre.
Le mille n'est pas fait pour mesurer une distance le long d'une règle.

;-)

01 mai 2007
0

ouf
commençait a douter moi....
pfffftt
:scie:

01 mai 2007
0

Excellent Roc!
Voila une adresse que je vais mettre immédiatement dans mes favoris! :pouce:

Décidémment je ne pensais pas en apprendre autant en lançant ce sujet! :-)

Merci à tous pour ces précieuses contributions!

Cordialement

01 mai 2007
0

pas sur du tout
au centre de la terre, 600 milles parcourus par un corps en 1 heure fait un nombre infini de degrés angulaires alors qu'à une altitude de 1000 km, ces mêmes 600 milles représentent bien moins de 10 ° et bien moins qu'à la surface du globe

en fait la valeur angulaire de l'arc fixe en longueur dépend de la distance par rapport au centre de rotation

facile à vérifier avec un compas sur une feuille de papelard en traçant deux rayons

on voit bien que la longueur augmente quand on s'éloigne du centre et que pour une longueur d'arc donnée, l'angle diminue quand on s'éloigne du centre

enfin c'est ce qui me semble sans vouloir entamer aucune polémique actuelle sur le centre et ses caractéristiques

amicalement

01 mai 2007
0

tu as raison jp
comme ceux faisant réference à une vitesse angulaire ou déplacement angulaire,

mais c'est plus simple et plus rationnel que ça,

au début de la navigation (faut rechercher) les anglo ont pris comme mesure moyenne la valeur 'un degré d'arc au niveau de l'équateur comme valeur du mille

pas la fameuse convention de monaco cette valeur à été conventionné à 1852m en 1929 pour taire toutes polémiques sur la valeur , car personnes n'était d'accord sur le rayon de la terre de l'endroit où mesurer la minute d'arc,

en résumé, en un mot comme en mille ?, mile ?, milles ??, miles ???? enfin vous m'avez compris....

;-)

01 mai 2007
0

c'est pour tout ça...
c'est pour tout ça...et à cause de toutes ces discutions que l'ont a développé notre propre système de mesure dans le bàtiment.

c'est le Viron.

on mesure tout en Viron.

plus de discussions.

exemple:
on dit 2 mètres environ,
3 mètres environ
10 mètres...environ.
20 centimètres ...environ

pour les devis, l'unité monétaire est la Louche.

exemple: 5000 euros...à la louche

jacques, faut pas se laisser emmerder !

:-D :-D :-D

01 mai 2007
0

oups !
ces discuSSions, pardon !

01 mai 2007
0

excellent jj
et tellement vrai !!!!!

:alavotre:

01 mai 2007
0

Si j'ai bien compris
Comme les eaux noires vont être interdites on pourra plus calculer notre vitesse avec l'aide de l'équipier du balcon avant. Donc je résume.

Le mille est une mesure d'angle mais aussi une mesure rectiligne,(vraisemblablement un angle plat);
Plus on va haut plus on va vite, sauf que trop haut le tube de pitot manque d'air; et qu'on sait plus trop à quelle vitesse on avance. Et que pour être précis faut naviguer à l'équateur.

Que le mille ne varie pas bien qu'au centre de la terre il y a infiniment de degrés alors que à 1000Km d'altitude il fait moins de 10°

Mais alors si 1852 c'est mille 1,852m c'est quoi?

01 mai 2007
0

Nan !
1852, c'est pas l'an Mil !

En 1852, c'est la proclamation du second empire.

Vers l'an Mil, Leif Ericson, chef Viking, atteint les côtes de l'actuelle Terre-Neuve et y fonde une colonie à L'Anse aux Meadows.

C'est pas pareil du tout ! :non:

02 mai 2007
0

tu te gourres
à 1000 km d'altitude il doit faire bien plus froid que 10°

:oups:

:jelaferme:

01 mai 2007
0

bin
c'est un milième de mille

;-)

01 mai 2007
0

Donc
Un=1,852

01 mai 2007
0

et même...
et même...
...qu'au plus je pédale moins vite; au moins j'avance rapidement.

a ce propos il est bon tout de même de rappeller à ce stade de nos élucubrations que les inventeurs du système métrique sont en fait Adam et Eve:
un jour Adam dit à Eve:
&lt&lt- l'y mettre, l'y mettre! &gt&gt
ce à quoi Eve répondit:
&lt&lt- m'y l'y mettre ? &gt&gt
puis elle le sentit mettre.

jacques, oui bon, je sais c'est naze ! :-D

02 mai 2007
0

hors sujet!!!
non mais! c'est un fil technique sérieux!

il me semble sentir un léger désaccord entre les tenants du vieux mille et les tenants de la conference de 1929..
ainsi donc selon les tenants du vieux mille, une ariane 5 en montée aurait une vitesse nulle en mille a l'heure??? mais pas en noeuds?

hé hé hé..

vous avez le bonjour d'Emile..

02 mai 2007
0

on parle bien ici...
...du mille nautique ?

Ou "nautical mille" pour les anglo ?

Donc restons sur l'eau et ne parlons pas des adaptations qui ont été faites de cette projection d'angle sur la surface du globe terrestre.

Bonne nuit à tous.

02 mai 2007
0

Duf
Mille se passe aisement de "nautique"

le mille est forcément nautique et se prononce a la francaise, ce que je me tue a repeter a mes copains anglo saxons

le mile se prononce maile (je suis pas fort en fonetiq) est vulgaire et terrien
:-p

02 mai 2007
0

Dans la Marine Nationale, on ne prononce que le mot Nautique

Exemple, on est à 30 nautiques.

J'ai un copain qui est très en colère quand il lit dans la presse "Nautique mille".

02 mai 2007
0

on pourrait croire
que tout ça est de l'encuchage de moules (si si , du verbe encucher, bien connu des ostréiculteurs) mais il y a des cas ou c'est trés important de savoir:
ainsi un parachutiste qui saute et s'aperçoit qu'il a oublié son parachute, doit choisir impérativement la vieille définition du mille (angulaire) car ainsi il arrivera au sol a vitesse nulle en mille par heure.. alors qu'avec la conférence de 1929, il se fracasse à 0,1 mille par seconde!

02 mai 2007
0

ha bon ?

t'as déjà essayé de marcher en bottes dans la vase ? Un coup à gauche, un coup à droite. Raté. Il faut arracher la botte. Sans compter quand il faut revenir d'un pas en arrière pour récupérer la botte restée collée.

Sinon, sans vase et avec un marnage de 4 mètres, ça fait à peine 24 mètre de plus pour faire le tour de la terre.

03 mai 2007
0

le parachutiste n'avait qu'à...
... choisir le parachute ascensionnel :-D

Ainsi tiré par un bateau il ne l'aurait pas oublié, mais si vraiment il ne voulait pas s'encombrer, il aurait pu chausser des skis.

Il se serait donc déplacer en noeuds dans une activité nautique.

Maintenant la vitesse de descente d'un avion n'est-elle pas donnée en pied par minute (ou par seconde)...???
Cela mesurer par l'altimètre couplé à un chronomètre...???

J'aimerai savoir, merci ! :-D

03 mai 2007
0

J'ai trouvé ça...
...dans un site de planeur !

reseau.xplane.free.fr[...]es.html

"Vous êtes à 80 Kts en finale, vous affichez un taux de descente de 400 ft/ minutes, vous serez sur de rester sur le plan de descente à 3° ou 5% jusqu'au touché des roues."

Merci ! :-D la vitesse de descente est bien en pied / minute

03 mai 2007
0

merci bonne vitesse...
...donc un déplacement vertical ne se mesure pas en Nds (ou Knts).

Donc un parachutiste ne se déplace pas en noeuds !

Et le noeud est bien la vitesse de déplacement de quelque chose par rapport au centre de la terre...

Le noeud est bien 1 mille à l'heure...

le mille est bien la projection de ...

Donc le noeud est bien une mesure de vitesse de déplacement angulaire par rapport au centre de la terre.

Bref, mon papa il était radio-naviguant dans les années 40 (au sextant...) sur les avions, et moi électricien sur avion dans les 70, et si j'avoue avoir oublié pas mal de chose, il me reste quelques notions...

c'était ma minute "mise au point" !

03 mai 2007
0

bonne vitesse, tu nous dis...
..."cet appareil s'appelle un variomètre et n'est pas un altimètre couplé à un baromètre"

Sais-tu qu'un altimètre n'est jamais qu'un baromètre très précis...???

:reflechi:

Au fait, c'est comment le cablage pour allumer 2 ampoules séparément avec 2 fils et quelques diodes ?
:-D

03 mai 2007
0

je ne cherche personne...
...seulement la vérité ! ;-)

Je trouve que l'on arrive à dire parfois trop de co....ies sur un forum.

Le problème est que certains les croient ! :reflechi:

Sur ce je reprends la route, limitée à 130 Km/h

A +

03 mai 2007
0

merci pour le schéma...
... mais comme nous sommes sur un sujet de vitesse :
Toulouse Montpellier 240 Km en 2 heures pratiquement sur la même latitude mais en devant suivre le bitume, ça fait combien en milles et quelle est la vitesse moyenne en Nds ?

Latitude de départ et d'arrivée 43°33' (il est intéressant de voir que Toulouse est sur la même latitude que Montpellier)
longitude départ : 1°27'
longt arrivée : 3°57'
considérant qu'il a fallu piquer au sud par 43°09' N et 2°59' E, ça complique un peu le calcul

Vous connaissez le rayon de la Terre et avez quelques tables trigo (en mémoire dans les calculettes...).

CQFD ? qu'avec des angles on trouve des distances ! :reflechi:

03 mai 2007
0

pour info
la vitesse de monté ou descente est en pied/minute comme tu vien de le dire, c'est la norme internationnale

on trouve encore beaucoup de matos même neuf en metres / secondes

cet appareil s'appelle un variomètre et n'est pas un altimètre couplé à un baromètre

mais un appareil qui mesure un différentielle de pression entre la pression "ambiante qui varie avec le changement d'altitude" et une pression "filtré" qui en fait ralentit la variation de pression ( ce fait a travers une bonbonne appelée bouteille isostatique) et c'est cette variation de différence qui est transcrit en vitesse de montée ou descente

c'était ma minute aéro...

03 mai 2007
0

pardon
pas un baromètre couplé à un chronomètre

oui l'atimètre est un baromètre sensible

étrangement on dit qu'un parachutiste descend à telle vitesse en km/h

un parapentiste parle de taux de monté en m/s

peut être parceque le parachutiste ne peut remonter ou alors il va trop vite, un taux de chute de 100m/s par exemple

le schéma je le prépare ;-)

mais je ne t'apprendrais rien si t'es élec, tu me cherche ???

:mdr:

03 mai 2007
0

je t'ai mis le schéma
sur l'autre fil ;-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Ouff! bientôt rentré à Bonifacio......

Souvenir d'été

  • 4.5 (99)

Ouff! bientôt rentré à Bonifacio......

novembre 2021