Affaler un génois endraillé

Bonsoir,

A chaque fois que j'affale mon génois, sauf par petit temps, (et que je suis seul à la manoeuvre), il tombe partiellement par dessus bord ; avez-vous des "trucs" pour éviter cet inconvénient ?

Merci d'avance.

Tiama

L'équipage
08 sept. 2011
08 sept. 201108 sept. 2011
0

Se mettre quasi bout au vent et filets dans les filières.
Si pilote, affaler pendant un virement vent debout automatique et filet

08 sept. 2011
0

Bonsoir,
Je vois deux options, soit tu met ton bateau au près serré et tu laisse tomber le génois sur le passavant, soit tu fait deux tour de winch avec la drisse, tu ouvre le coinceur et tu va a l'avant en la tenant, tu t'assois et avec une main tu laisse filer la drisse doucement et avec l'autre tu ramène la voile sur le pont (technique utilisable aussi avec le spi)
Jérôme

08 sept. 201116 juin 2020
0

Je bordai le génois presqu'au maximum avant d'affaler . Avec le filet en plus des filières que tu peux voir sur la photo la voile restait à bord .
Çà date un peu depuis j'ai mis un génois sur enrouleur .

08 sept. 2011
0

le filet, une bonne solution
le mille- pattes à ferler, prêt dans la filière du bas

et puis affaler le plus face au vent ...

08 sept. 2011
0

"le mille- pattes à ferler" l'engin à éborgner tu veux dire ?
Lorsque je mettais la voile à bâbord ,j'utilisai l'écoute tribord pour saucissonner le génois et vis versa

08 sept. 2011
0

Avec un grand recouvrement du génois, je borde à fond en remontant face au vent, et j'affale face au vent : rare qu'il touche l'eau :pouce:

08 sept. 2011
0

Merci à tous pour vos réponses.

Il me vient une autre question : drisse de foc au pied du mat ou au cockpit ? Dans la 2e méthode proposée par Jérome, le fait d'avoir le winch de drisse sur le mat n'est-il pas plus simple ?

08 sept. 2011
0

pour affaler, le fait d'avoir le winch en pied de mat peut être plus facile mais pour envoyer la toile, le winch au cockpit est mieux....d'autres diront qu'en pied de mat c'est mieux.

08 sept. 2011
0

Deux accessoires: des zigs-zags dans les filières (plus pratique que les filets) et un cargue-foc (drisse fine mousquetonnée sur le point de drisse du foc ou du génois, filant vers une poulie au pied de l'étai et renvoyée au cockpit).
Lancer brièvement le bateau bout au vent, affaler et étouffer le foc en tirant rapidement le cargue, puis souquer l'écoute: presto, la bête est étalée contre les zigs-zags, tendue entre le point d'écoute et ses mousquetons serrés contre le point d'amure par le cargue bloqué; sans quitter le cockpit... j'ai longtemps utilisé ça à l'époque où j'avais des focs endraillés.

08 sept. 2011
0

Idem, a part que j'affale en virant de bord, sans choquer l'écoute. Le foc porte encore un peu au début de la manoeuvre, lorsque le haut de la voile descend, puis est pris à contre lorsqu'on arrive à mi-hauteur. Il se pose donc gentiment sur le pont.
Maintenant, j'utilise un emmagasineur sur mon génois et mon grand solent, mais je continue à utiliser cette technique sur le petit solent qui est endraillé sur l'étai.

09 sept. 2011
0

Bonjour,
Une autre solution consiste à envoyer une patte d'oie sous le vent du génois à l'aide de la drisse de spi par exemple, ensuite plus de risque de chalutage lors de l'affalage.
Jean-Charles

09 sept. 2011
0

Bonjour, des fois je le fais tomber plein vent arrière lorsqu'il est déventé par la GV il tombe tout seul au milieu du pont. Sinon je vais devant avec la drisse qui est au cockpit.

09 sept. 2011
0

tu bordes, tu te mets a contre et tu laches toute la drisse

09 sept. 2011
0

avec du vent, le foc ne va pas descendre et rester à fasseyer à mi hauteur: le cargue foc sert à l'étouffer rapidement en pied d'étai

09 sept. 2011
0

Affalage bout au vent, mais en choquant l'écoute car, sinon, la voile d'avant peut ne pas descendre toute seule: il faut généralement l'aider à descendre. Par forte brise, il peut même lui arriver de remonter toute seule le long de l'étai !
L'idée du cargue foc est bonne, mais cela fait encore une manoeuvre courante supplémentaire...

09 sept. 2011
0

J'ai essayé le cargue foc suite à un autre post. J'avoue que c'est bien pratique en solo. Le bout que j'ai installé revient au cockpit à la manière d'une manoeuvre d'enrouleur de génois, sur babord le long du rail de fargue.

09 sept. 2011
0

Merci à tous.

J'aime bien l'idée du cargue foc pour éviter de faire des acrobaties à l'avant, je vais essayer !

A bientôt

Tiama

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

dans le port de Pollenca aux Baléares

Après la pluie...

  • 4.5 (69)

dans le port de Pollenca aux Baléares

mars 2021