Affaler spi Asy

Bonjour, sur la vidéo d'arrivée d'Armel Le Cléac'h sur la Solitaire du Figaro on voit qu'il largue le point d'amure en grand certainement avec un mousqueton à largage rapide je recherche des infos sur le type de mousqueton et le montage, merci pour vos réponses car il est très difficile de trouver des infos sur les réglages, manoeuvres et astuces des Figaristes.

L'équipage
10 sept. 2020
10 sept. 2020
0

Un petit lien vers cette vidéo ?

Parce que je n'ai rien trouvé à part des interviews ou l'arrivée au moteur.

Il va à l'avant ? Ou bien il largue du cockpit ?


10 sept. 2020
2

pour ouvrir un mousqueton à distance : mousqueton ouvrable sous charge, avec une olive métallique (parfois longuement façonnée par le n°1 pour être la plus efficace possible) qui passe à l'intèrieur du mousqueton actionnée par un bout à distance
C'est courant sur les gros bateaux pour larguer le bras du spi symétrique
Luc


10 sept. 2020
0

Voir les mousquetons Nodus Factory à Sarzeau
Cdlt
JM


Solent:j'allais le dire ;-)·le 10 sept. 18:33
10 sept. 2020
0

voici le lien , l'affalage du spy en fin de vidéo
www.facebook.com[...]/watch/


10 sept. 2020
10 sept. 2020
0

merci ,j'avais vu aussi les mousquetons Nodus , certainement la solution .


10 sept. 2020
0

Je ne connaissais pas Nodus Factory, super intéressant !
Le lien


10 sept. 2020
0

Pour ma part je pensais plus au Wichard largable sous charge :
www.h2r-equipements.com[...]il.html

luc


billou:c'est en effet les mousquetons que nous avons sur le bateau , mais jamais essayé en largage sous charge ,à voir sur une prochaine sortie , le Nodus Factory me semble tout de même plus approprié .·le 11 sept. 09:27
11 sept. 2020
4

Bonjour,
Sur mon bateau, la commande d'ouverture du mousqueton est reliée via une garcette de 1,5 m, au balcon.
Lors de l'affalage, je choque l'amure et le mousqueton s'ouvre, le spi part sous la GV. Cest sûr et sans souci.

Jean-Charles


Calypso2:idem comme methode·le 11 sept. 20:36
11 sept. 2020
0
11 sept. 2020
0

Cette technique s'appelle à l'australienne, je l'ai toujours pratiquée en croiseur, pas en dériveur, je l'ai enseigné à mes stagiaires dans un "célèbre" "école de voile", les autres moniteurs ont été étonné!!!, ils n'avaient appris que d'une façon, plus dangereuse.


Calypso2:dans l'édition de 72 les Glenans expliquait dejà cette methode ;larguer le point d'amure en premier ,tu en es sans doute l'initiateur ,bravo ·le 12 sept. 08:31
viking35:FAUX. L'affalage à l'australienne consiste à larguer brutalement la drisse de spi tout en gardant le bras et l'écoute bordés. De cet façon, le spi "flotte" au dessus de l'eau. Biensûr, il ne faut pas que les équipiers soient manchots pour le ramener. L'erreur consiste à freiner la drisse, dans ce cas là le chalutage est assuré.

A n'utiliser que s'il y a un peu de vent.·le 12 sept. 17:22


Calypso2:Merci Viking on a appris quelque chose ·le 12 sept. 17:50
viking35:Et cela s'appelle "à l'australienne" car c'est l'équipe australienne pour l'Admiral's cup 1967 ou 68 , qui l'a utilisé la première. ·le 12 sept. 17:58
11 sept. 2020
0

Bonsoir,

J'ai toujours pratiqué cette méthode, en équipage comme en solo, mais cette année, je me suis retrouvé face à un nouveau problème :

Auparavant, je rentrais le soi dans la descente, par dessous la bôme, la drisse à la traîne, mais depuis que j'ai installé une casquette rigide, je galère à chaque affalage en solo, surtout si plus de 15 nds de vent réel.

Que me suggèrent les spécialistes de l'affalage en solo?

Gorlann


ED850:Moi, je fais toujours ça. Je me mets bien vent arrière, largue le bras en ouvrant le mousqueton, le spi est déventé derrière la GV, je prends tranquillement la drisse que je laisse filer d'une main en rentrant le spi dans le cockpit de l'autre. Ca le fait bien.·le 11 sept. 22:38
Scotland:Oui, mais ed850, on se demande ici comment ouvrir le mousqueton de loin...·le 11 sept. 22:54
matelot@19001:Gorlann, il te faut acheter une chaussette 😊·le 12 sept. 18:41
Quizas:ben je ne savais pas qu'il y avait une autre solution que de larguer le bras ou l'amure en solo, je vais essayer de larguer drisse, amure et écoute en même temps et je fais un retour·le 12 sept. 21:24
ric56:larguer les trois en solo, bonjour le chalut·le 12 sept. 21:28
Scotland:Non, ça devient du consommable !·le 12 sept. 21:40
12 sept. 2020
0

merci pour vos retours , notre méthode pour affaler l'asy en équipage réduit est de mettre l'amure et la drisse à l'eau de se mettre vent arrière de tenir l'écoute de choquer l'amure de ramener toute la bordure jusqu'au point d'amure et de choquer la drisse en maintenant le spy plaqué contre la GV . cette méthode marche très bien dans du temps maniable mais devient compliqué dans la brise forte , le fait de larguer en grand l'amure est certainement une très bonne solution , nous allons donc mettre tous vos conseils en pratique lors de nos prochains entrainements.


12 sept. 202012 sept. 2020
0

Pour amener mon asy en solo, je viens au grand largue (très grand) et je choque exagérément l'écoute. La bordure devient très molle. Je suis l'écoute d'une main et je ramène la bordure sur le pont. Je la saisis au milieu, je tire en larguant la drisse et je fais descendre tout en gavant le sac. A la fin, mes trois points sont les derniers à rentrer, prêt à renvoyer.
Mais comme Billou, je crains que cette méthode ne rencontre une limite avec la force du vent, mais je ne l'ai pas encore vécue.
Edit: sur un asy, le point d'amure est souvent muni d'un cordage destiné à un bout-dehors ou à le faire monter. Si ce cordage est frappé sur le pont à l'aide d'un taquet, c'est plus facile à larguer qu'un mousqueton.


12 sept. 2020
0

autre astuce supplémentaire: si la gv est à bordure libre, utiliser la contre écoute comme bout d'affalage .
en partant du point d'écoute la contre écoute passe entre la bôme et la bordure et à l'affalage on peut se positionner directement dans la descente et la bôme fait avaleur de spi

Luc


13 sept. 2020
0

pour mon asymétrique j'ai une chaussette , le top meme en solitaire


Solent:Surtout en solitaire 😉·le 15 sept. 15:51
14 sept. 2020
0

Question aux experts du spi asymétrique :
Quelle différence entre larguer l'amure en grand et avoir un mousqueton à largage sous charge au niveau de l'amure ?


matelot@19001:Je ne suis pas expert, mais il me semble que cela dépend de la configuration du plan de pont. Perso j'ai l'habitude de larguer en grand, mais attention ça tire très fort et ça peut être dangereux, ma compagne s'était sérieusement blessée à la main quand l'amure était partie d'un coup.·le 14 sept. 14:29
matelot@19001:Je ne suis pas expert, mais il me semble que cela dépend de la configuration du plan de pont. Perso j'ai l'habitude de larguer en grand, mais attention ça tire très fort et ça peut être dangereux, ma compagne s'était sérieusement blessée à la main quand l'amure était partie d'un coup.·le 14 sept. 14:29
moana29s:Il y a moins de risque que ça "foire" avec un mousqueton à largage sous charge au point d'amure. Le spi ne risque pas de se regonfler si largage insuffisant ou bout qui coince ou mauvaise allure. Comme dit au dessus, pas de risque de se blesser avec le bout. Ma méthode, un petit bout très fin de 1,5 à 2 m relié avec beaucoup de mou au balcon et au système de largage rapide du mousqueton. Du cockpit je lâche le bout de réglage du point d'amure, le petit bout fin ouvre le mousqueton et il n'y a plus qu'à affaler. Avec ou sans chaussette la manoeuvre initiale est la même. What else😉·le 14 sept. 18:11
Dr Feelgood:Je dirais que ça dépend surtout de l'amure. Sur du travers la pression de l'amure est énorme. Beaucoup moins si on est abattu. En Fig ils font toujours route alors que nous on a le choix de faciliter la manoeuvres en abattant une chouille·le 14 sept. 18:18
Surprisedespertuis:Choquer un peu d'écoute pour que le spi se dévente partiellement permet de choquer l'amure sans difficulté particulière . Comme en spi symétrique, pour choquer le bras, il est préférable de choquer partiellement l'écoute. Ensuite tout récupérer par l'écoute avant le barber.·le 14 sept. 21:13
tangnard:Merci pour les précisions.·le 15 sept. 15:15
14 sept. 2020
1

Sinon empanner en laissant le spi dans le génois, du coup tu as tout ton temps pour affaler le spi dans le capot avant.


16 sept. 2020
0

peut-être qu'un mousqueton largage rapide c'est pas mal tout compte fait !


roc:Bah, une fois qu'ils sont bout au vent, il bouge plus trop, le spi ! :o)·le 16 sept. 17:49
jdmuys:surtout, ils sont juste à côté des cailloux à Sausalito (je crois que je reconnais précisément l'endroit). Jolie vue d'Alcatraz au début de la vidéo d'ailleurs ;-)·le 16 sept. 19:40
Solent:Ils sont même dessus on dirait !·le 16 sept. 21:35

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer