Affalage asymétrique sur First 21.7

Bonjour à tous,

cela fait quelques semaines que j'ai un
spi asymétrique sur mon First 21.7 .
La semaine dernière le tangonnet de Bénéteau
est finalement arrivé.
Jusqu'à présent j'empannais en passant
l'asy en drapeau (devant le guidant).
Et pour l'affalage je le récuperais
sur le pont, ma compagne lachant
la drisse.

J'imagine que je vais pouvoir le passer
entre le guidant et l'étai maintenant.
Pour l'affalage que conseillez-vous?
Lacher le point d'armure et recuperer
le spi sous la grand-voile par l'écoute?
Vous avez des conseils sur le cap a tenir
(ex. grand-largue pour deventer le spi)?

L'équipage
19 nov. 2008
19 nov. 2008
0

Vaguonnet ?
Tangonnet c'est vague.
Serait-ce un bout-hors ?

19 nov. 2008
0

Bout-dehors
Oui c'est un bout-dehors.

19 nov. 2008
0

Amha
L'empannage par l'avant est tellement pratique que je ne vois pas l'intérêt de se compliquer la vie.

Pour lancer comme pour affaler, pour moi, c'est depuis le cockpit par dessous la bôme au grand largue.

19 nov. 2008
0

Pareil, en gardant le foc
pour éviter l'enroulement autour de l'étai (tu roules ensuite)

19 nov. 2008
0

Enroulement ?
J'enroule avant. Je n'ai jamais eu la moindre tentative d'enroulement du spi autours de l'étai.

Sur mon Yôôôt, la voile d'avant à en revanche tendance à aspirer le spi dans son mouvement d'enroulement.

Mais c'est un gréement en tête alors que le 21.7, non.

Il faut essayer.

19 nov. 2008
0

Empanner et affaler
Pour empanner tout dépend de la longueur du bout dehors.
Si celui-çi est suffisamment long, tu peux empanner entre le guindant et l'étai. Sinon tu continue comme avant. Faut essayer les deux méthodes.
Pour l'affalage, c'est comme d'hab, tu largue la bosse d'amure du cokpit, et tu rentre ton spi classiquement.

20 nov. 2008
0

En solo sans pilote
Ok, je vais essayer les nouvelles manouevres
ce weekend si le temps permet (je suis basé
à Vigo en Galice). Ma femme
prend la barre de ces cas là et j'occupe
du spi.

Quelqu'un arrive à faire cela en solo
sans pilote automatique (par petit temps)
ou cela relève de l'inconcience?

20 nov. 2008
0

Mais, stan...
...un spi lancé sous la bôme ne peut pas s'enrouler autours de l'étai :reflechi: :
- Dans un premier temps il pendouille façon limace, plaqué derrière la GV (situation éminemment stable et "relax" comme a pu le constater Goudspide...qui prenait lâchement des photos :-) ).
Dans un deuxième temps la mise en place du point d'amure (sur le bout hors pour les spi asy et sur le tangon pour les psi "sy") grâce à la bosse d'amure ou au bras a comme conséquence immédiate d'ouvrir le plan de voilure exposé au vent (c'est d'ailleurs pour cela que la manœuvre s'effectue au grand largue et pas par vent arrière)ce qui écarte automatiquement le spi de l'étai.
En revanche, avec un peu de voile d'avant déroulée, le gonflage de la voile se fait moins bien et ça merdouille parfois (enfin sur mon "bolide" à moi depuis qu'il a un enrouleur. RAS avec des voiles endraillées).

20 nov. 2008
0

Oribeule mi steack.
En effet, pour empanner sous la bôme, il faudrait faire passer le spi (ça va encore) puis le mât (là je m'dégonfle...).

Pour les enpannages en solo, je vois encore moins l'utilité de dérouler la voile d'avant.
Spi asy : tu largues purement et simplement l'écoute et le spi s'écarte vers l'avant sans aucun risque de cocotier puis tu reprends l'écoute opposée.

Spi sy (avec tangon symétrique) tu gardes la bulle de ton spi gonflée, tu décroches le tangon du mât, tu crochette ce qui était l'écoute avec le crochet du tangon qui était sur le mât, tu décroche ce qui était le bras du tangon, tu crochette sur le mât le crochet du tangon qui retenait le bras épicétou. Aucun risuqe de faire des cocotiers puisque la bulle est très éloignée de l'étai.

Tout ce que tu risques en déroulant la voile d'avant c'est au contraire de dégonfler la bulle.

Bien sûr, tout celà ne vaut que sur des unités de taille raisonnables sur lesquelles la manipulation du tangon est accessible aux sous Hulks.

AMHA

20 nov. 2008
0

Oui,
mais petit temps, petit bateau, petit spi, petits soucis...

En affalant sous la bôme, tu restes près de la barre branchée sur le pilote élastique, et, avec soit le pied en arrière sur la barre (attention au roulis), soit la barre bien calée entre les fesses (attention au tangage !), la drisse entre les dents et la bosse d'amure où tu peux, avec les deux mains libres tu ramène gentiment la toile en vrac dans la descente...

Je rigole, mais c'est à peu près comme ça que je fais, sans que ce soit une méthode figée ; j'aime bien improviser parfois !

20 nov. 2008
0

inconscience non, risque oui
en solo, tout est toujours plus facile en déroulant le génois de qq tours (si génois enrouleur, of course) : le spi ne risque pas de s'enrouler autour de l'étai;
sans pilote ça doit être plus chaud (stabilité au portant...) mais faisable vu que la manoeuvre doit être très rapide sur un 21.7, vu la taille modeste du spi

20 nov. 2008
0

of course
mais tu n'empanne pas en lançant ton spi sous la bome j'imagine, ou alors la figure doit être jolie, il faut faire des photos
je parlais de cette solution pour les empannages en solo (mais inutile si tu peux envoyer un équiper à l'avant vérifier que tout passe bien)

20 nov. 2008
0

affalage au vent
en régate on affale généralement les asymetriques au vent, c'est le meilleur moyen pour de ne pas chaluter, ni l'accrocher dans les chandeliers.

20 nov. 2008
0

longueur?
""Pour empanner tout dépend de la longueur du bout dehors.
Si celui-çi est suffisamment long, tu peux empanner entre le guindant et l'étai. Sinon tu continue comme avant. Faut essayer les deux méthodes. ""
Pour on bateau de 20 pieds quelle est la longueur suffisante?
merci

20 nov. 2008
0

Plus c'est long,
plus c'est bon... :-)

Je ne sais pas quelle serait la longueur idéale pour ton bateau, je serai tenté de dire la longueur maxi compatible avec le système de fixation et de retenue que tu a envisagé.

Je peux te dire par contre que sur mon bateau (6.50 m),la longueur du bout dehors doit approcher les 2.40m.

Voir aussi le lien suivant qui montre bien la technique d'empannage, ainsi que l'affalage du spi au vent, qui comme l'as dit Francois est une autre technique d'affalage comme alternative à l'affalage classique sous le vent. Mais cette methode implique forcément, à mon avis, d'avoir renvoyer ou derouler le foc préalablement.

Dans "rechercher" tu tape "open 7.50"

20 nov. 2008
0

fait ch....
ce site pas moyen de faire marcher ces s£¨%µ¨£µ%%µ de plugin avec Firefox !!! :-(

20 nov. 2008
0

oui huumm,
je viens de vérifier, le lien est ok.

20 nov. 2008
0

en solo ...
Bonjour,
pour ma part j'ai testé en solo et approuvé ce que j'avait trouvé sur le net ici:
sun2k.free.fr[...]rana-v/
il faut juste faire gaffe au passage des barres de fleche ....

20 nov. 2008
0

ça marche vous ?
le lien sailingnews.tv ?

chez moi pas moyen de voir une video...

20 nov. 2008
0

et la chaussette !!
Ca marche et cela donne du confort dans les manoeuvres en solo.
Je vais même jusqu'à avaler le spi avec la chaussette pour empanner et relancer sur l'autre bord.
Pas bon en régate mais en croisière c'est différent.

21 nov. 2008
0

Et les chaussons!
Faut pas exagérer, sur un 21 pieds, la chaussette, c'est une complication pour rien.

En revanche, dérouler le génois pour envoyer et amener me parait la solution la plus simple et la moins risquée, que ce soit en solo ou en équipage.

21 nov. 2008
0

sinon astuce

pour ceux qui aime bien empanner en faisant passer la voile devant, pour que la contre écoute ne passe pas sous le bateau placé au bout du tangon une petite latte légèrement incliné vers le haut. La contre écoute viendra se pauser dessus

sinon sur un 21.7 gaffe une personne sur l'avant déséquilibre beaucoup le bateau et ton safran peu décrocher plus facilement, enfin dans le petit temps ça ne devrai pas pauser de problème

22 nov. 2008
0

Bien vu !
Bonjour,
Bien vu la petite latte, pour éviter à l'écoute de passer sous la coque, mais quelle longueur ?
Merci (peut etre une photo)
Alain

22 nov. 2008
0

dsl
cherché mais poa trouver de tof

sinon en longueur on va dire dans les 40 pe 50 cm
doit dépendre un peu du bateau et de la voile j'avais vu ça sur des plutôt gros genre 35/40 pieds

22 nov. 2008
0

Merci pour ces précisions
Merci, je vais essayer car l'écoute qui tombe sous la coque c'est ma hantise.
Alain

23 nov. 2008
0

latte
Vue sur les bateaux du vendée globe environ 60 cm

24 nov. 2008
0

Longueur de drisse du point d'armure de l'asy
Merci pour les infos.
J'ai une autre question à propos
de la drisse du point d'armure de l'asymétrique.
Pour pouvoir récuperer le spi sous la grand-voile
elle doit être assez longue pour ne pas être
obligé à décrocher le spi sur le pont.
Quelles sont vos mesures?

Le minimum serait 2 fois la distance
du taquet que retient cette drisse à la poulie
du bout-dehors mais un marge supplémentaire
est sans doute nécessaire.

24 nov. 2008
0

Longueur bosse d'amure
2 X (longueur taquet =&gt poulie d'amure + 1m)

Chez moi, "ça le fait".
:-)

24 nov. 2008
0

spi assymetrique
sur les monotypes de regate genre 747 ODl'empannage se fait entre le guindant et l'etai,un equipier tirant le point a la main pour le faire passer.
pour l'affalage tu peux le faire sous le vent ou au vent l'important etant de bien etre vent arriere
bon courage

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bergen , sous le soleil

Souvenir d'été

  • 4.5 (67)

Bergen , sous le soleil

novembre 2021