Aérogommage : le gelcoat part !

Bonsoir

j'ai fait aérogommer les oeuvres vives de mon voilier : le résultat est surprenant... et pas comparable au résultat obtenu sur mon précédent voilier.
L'artisan me dit que le gelcoat est très fin et poreux... et il arrive directement sur la fibre.
Il y a 3 couches d'antifouling, et peut-être un primaire genre VCTAR.

Qu'est ce que ça vous inspire svp ?
merci

L'équipage
08 juin 2016
08 juin 2016
0

gel coat de très mauvaise qualité ,mesurer l'humidité relative avant tout traitement ..
alain

08 juin 201616 juin 2020
4

les 2 premières, je dirais un gros plan d'un détail de la cathédrale de Rouen par Monet ?

08 juin 2016
0

Peut être gérer la pression si c'est possible car l'objectif initial se transforme en tout autre chose .Avec un rabot aussi on peut nettoyer de l'antifouling ..

08 juin 2016
0

je crois que l'artisan s'est fait surprendre par l'état du gelcoat et certaines couches très dures (peut être primaire epoxy ?).

@alain : si bien sec, tu penses qu'il faut repartir en primaire epoxy bicomposant (pistolet) ou tartinage de gelcoat... et bonjour les h de MO :-(

pas simple parce que je suis à 10000kms du boat

08 juin 2016
0

Quel était le but de l'intervention ?nettoyage de l'antifool ,ou décapage total de caréne jusqu'au polyester . Quand on voit le resultat sur l''aileron avant le safran c'est du lourd . et c'est pas normal .Dans le cadre pur d'un carénage .

08 juin 2016
0

Le bateau a-t-il été traité contre l'osmose? On dirait qu'il est inexistant... n'est-ce pas simplement un primaire blanc directement sur la fibre? Vu ce qu'il en reste autant aller à la fibre partout,mesurer le taux d'humidité et s'il est faible, appliquer quelques belles couches de gelshield, ou mieux, une résine teinté ou tout autre primaire de bonne épaisseur...

09 juin 2016
1

"Aérogommage" ou "sablage silice"?
le résultat ressemble au second...
Ou le mec a eu la main lourde , ou le gelcoat était déjà moribond...
Le moment de faire un bon traitement époxy/anti osmose...
Apres vérification du niveau de l'humidité de la fibre, bien sur.

09 juin 2016
0

je crois que vu la fragilité du gel coat, la fibre doit être bien humide.

Un gel coat trop fin d'origine ? On en voit, doit qu'ils poncent pour peindre, ils tombent sur des bulles.

09 juin 2016
0

si l'humidité est en dessous de 5% un ponçage général tout remettre à niveau avec un gel coat spatulable (c'est plus facile à ponçer )
et traitement osmose classique ..
alain

1

Décape au mieux ce gelcoat et si la fibre est correcte, remplace cette daube par de l'epoxy. Je n'ai jamais aimé le gelcoat, c'est une façon économique de sortir une coque rapidement du moule sans avoir besoin de retravaillé dessus. Avec le temps, ça se craquelle, devient poreux ou farineux. Ca va uniquement si vous achetez un bateau neuf tous les 5 ans.

09 juin 2016
0

merci de vos contributions
apparemment le GRP était protégé par un primaire très dur et noir (ça me fait penser à du VCTAR par ex).
Le taux d'humidité est OK, et c'est déjà une bonne nouvelle !

j'attends le chiffrage pour la reprise à l'enduit + primaire epoxy, certainement type gelshied.

@Alain : pourquoi préconises tu du gelcoat à la spatule ?
Du primaire epoxy au rouleau (plusieurs couches) me semble plus protecteur et moins de MO ??

@+

29 oct. 2016
0

si tout le gel coat n'est pas enlevé ,autrement époxy en enduit ,ponçage et primaire avant anti fooling .
alain

09 juin 2016
0

Pour moi, mastic époxy bien tiré pour éviter trop de poncage + primaire epoxy, surtout pas de gel coat. ( trop dure à poncer, et aucun intérêt technique )

09 juin 2016
0

l'époxy à poncer c'est pas la joie ,évidement c'est mieux .mais il faut repartir sur la fibre et enlever tout le gel coat restant
alain

09 juin 2016
0

Si tu es sur la fibre ( sèche !!! ) résine d'imprégnation , ponçage, reimprégnation ,primaire, enduit epoxy, ponçage, primaire époxy ( 3/4 couches) et tu es parti pour 30 ans perso j'ai choisi les produits Nautix

10 juin 2016
0

Merci
C'est bien sec : ouf !
Ils me proposent de fignoler la préparation puis reprises à l'enduit puis primaire epoxy

J'attends le devis et le détail du process

17 juin 2016
0

qqs news : on partirait sur nettoyage au karcher HP pour faire éclater les dernieres petites bulles et rincer le tout
puis 2 couches de gelshield puis reprise des imperfections à l'interfill puis 2 couches de gelshield puis antifouling

28 oct. 2016
0

NON, surtout pas de karcher ! il y a beaucoup trop de pression, 90..100...120 bars; voilà la cause de microfissures dans le gelcoat de plus en plus fréquentes..désolé d'être aussi ferme, mais la plupart des pro qui font de l'entretien de gelcoat sont contre le karcher

22 juin 2016
0

les news ne sont pas bonnes : il y aurait des zones humides, donc ça pose pb...
Pas facile de se faire une idée (je ne suis pas sur place) et avec la météo apparemment très humide en ce moment en bzh.

Partant du principe que je n'ai pas le budget ni le temps pour un traitement en France (séchage long), que me conseillez vous d'appliquer comme traitement pour mettre à l'eau, sachant que, comme on peut le voir sur les photos, le polyester est parfois apparent... donc à protéger qd même.

pas simple tt ça

22 juin 2016
1

rien ,plâtrer un jambe de bois c'est pas bon .
donc mise à l'eau comme ça et direction un stationnement à terre
pour séchage et traitement
alain

22 juin 2016
0

il est déjà à terre
je sens la saison qui me passe sous le nez
après 2 années de privation...
ça fait chier

je me surprends à penser que je le remets à l'eau pour l'été et je file ensuite à Madère pour ce gros chantier : ça sera moins cher et ça sèchera mieux ;-)

22 juin 2016
0

c'est pas sur que les produits soient mois chers qu'en france
c'est une île porto santo .c'est le mieux pour stationner longtemps
alain

23 juin 2016
0

merci alain

je me demande s'il n'existe pas des solutions pour accélerer le séchage sur ces zones incriminées.

par ex (même bateau) :

sagapo.one2many.com[...]ier.htm

23 juin 2016
0

Perso j'ai souvent fait des patchs pour faire de la mise sous vide, cela accélère l'évaporation bien plus que le chauffage.
J'ai peur que le chauffage fasse une attraction de l'humidité ambiante.
Si jamais tu procède en mixant les deux techniques, comme sur ton lien, il faut impérativement maintenir le vide durant le refroidissement de la coque, donc n'enlever le patch que coque à température ambiante.
La taille des patchs est fonction du coté pratique sur la coque et la capacité de la pompe à vide (pour que cela ne prennent pas trop de temps)...

25 juin 2016
0

c'est vrai que ça semble compliqué...
ça donne envie de partir comme ça et de mettre le canote à sécher dans des contrées plus chaudes

25 juin 2016
0

Raisonnement partiellement faux car en général les contrées plus chaudes ont également bien souvent un taux d'humidité de l'air qui n'aide pas pour le séchage.
Surtout si ce sont des iles, ou si on est proche de la cote...
Sauf à aller dans les coins à désert...

25 juin 2016
0

je ne pense pas que l'aire de carénage de porto santo soit un endroit sec c'est au sud de l'île donc .....par contre c'est venté ..
pourquoi ne pas utiliser une lampe à souder sur bouteille de gaz pour finir le travail d'élimination des parties humides avec un grattoir de peintre ,il y a eu un tuto sur le forum à ce sujet ..traitement y compris

alain

25 juin 2016
0

hello
je pensais au chantier sous l'aéroport de madère
pas loin de Quinto do lorde

j'ai lu le fil avec "curatif osmose pour novices", et c'est tentant.

idéalement, il faudrait un système hotvac, mais je ne crois pas que ça se loue??

26 juin 2016
0

tu auras besoin d'un horaire pour pouvoir travailler ,et les résidus de carburant ?
mon voilier tous les ans passe deux mois à terre au gapeau ,je suis obligé d'enlever la capote les crjstals sont attaqués par le kérosène
de avions qui décollent à l'aéroport de hyères on les voit passer au dessus .
alain

01 juil. 2016
2

Bon... Ça ne sèche pas
Ça va se terminer par 2 couches de PO et AF en attendant un traitement sous des cieux plus cléments....

02 juil. 2016
0

AF comme antifouling, PO comme quoi, mon bon rv56 ?

02 juil. 2016
0

Primaire polyuréthane de Nautix

En tous cas 2.ans ni 8000 à perdre

02 juil. 2016
0

le primaire po ça sert à quoi ??????
alain

04 juil. 2016
0

à protéger les œuvres vives là où le gelcoat est parti lors de la aerogommage.
Et ça s'enlèvera pas trop mal lors d'un prochain traitement dans les règles

04 juil. 2016
0

l'ancien gel cot qui est parti ne protégeait rien du tout ,il était poreux
si le bato ne reste pas à l'eau à la limite ne ne mettrais rien du tout.
ou du suif ,facile à enlever et un peu antifouling pour deux mois maxi ça devrait le faire.
alain

05 juil. 2016
0

Je pense plutôt faire ce traitement complet dans 1 ou 2 ans

À 250 ou 300 €/m2, il faut attendre de remplir la chaussette !

05 juil. 2016
0

1 ou 2 ans, si reste au sec et séchage, OK!
Si tu bricole et que tu reste à l'eau durant ce temps, tu vas t'en mordre les doigts car tu vas réellement faire pire en pourrissant rapidement ta coque par manque de protection adéquate.
"Fritz the cat" t'a donné les liens avec les recettes qui fonctionnent de façon sur...
Le choix est tien! Et on assume les conséquences de ces choix, tôt ou tard!!!
.........
Mon conseil;
- Virer le reste du gelcoat (qui de toute façon ne vaut plus rien à priori).
- Nettoyage au karcher HP pour bien rincer le tout.
- Mise sous vide de l'ensemble de la coque mis à nue.
- 5-10 ou 15 jours après (en fonction de la surface, de la quantité d'eau dans la coque, et de la puissance de la pompe à vide disponible), et tu peux faire une barrière époxy de qualité sur une coque sèche....

A toi de voir.
:reflechi: :reflechi: :reflechi: :reflechi: :reflechi: :reflechi:

05 juil. 2016
0

Tu as raison, mais il faut cette pompe à vide...

J'ai par ailleurs assez envie de tester le concept du séchage à la lampe à souder

05 juil. 2016
0

une pompe à vide ,ça se loue ..en une semaine c'est fait ..
le séchage au chalumeau butane ça marche aussi mais après il faut passer la pommade ...avant de commencer à traiter
tout va dépendre de l'état de surface.
on trouve des époxy très valables à des prix défiant toute concurence
par exemple les peinture de sols de parkings ,ça résiste à tout .
et c'est des prix dit industriels
alain

06 juil. 2016
0

Bonjour Alain
Tu penses à la location du système hotvac ?
Parce qu'avec la pompe, il faut aussi le patch et tout la plomberie ?

28 oct. 2016
0

Bonjour ça c'est du déterrage de sujet .

je fais de l'aéro/hydrogommage depuis 2009; plus de 100 bateaux traités. cela m'est arrivé 3 fois de tomber sur des gelcoat très fragiles et je ne pense pas que le sableur ai eu la main lourde, mais tout simplement que le gel coat est très fatigué, dû à l'age du bateau certainement. mais pourtant ce n'est pas le cas sur tous les vieux bateaux ( + de 30 ans)
dans le dernier cas qui s'est produit en juillet ou août 2016 si j'ai bonne mémoire, j'ai arrêté d'aérogommer au bout de quelques cm² effectués pour prévenir le client. et j'ai pris un racloir pour constater que les micro trous étaient déjà présents sous les couches d'antifouling; ce qui me disculpe, et ce qui je pense doit être pareil sur les bateaux qui ont ce type de problème au sablage.
La meilleure solution ( vu avec des pro du traitement de surface)pour résoudre ce problème est une couche d'enduit époxy, la moins bonne est plusieurs couches de primaire époxy. en tous cas le bateau ne va pas couler !

Je ne veux pas être trop long mais je tiens à expliquer brièvement 2 malentendus pour ceux que ça intéresse en message privé ou par mail; sur de fausses idées propagées par des gens qui prêchent pour leur paroisse; concernant l'hydrogommage, qui en fait n'adoucit pas grand chose in fine parce que pour que ça marche il faut augmenter la pression de projection; et aussi la faible dureté du quartz (sable), réellement plus faible ( cherchez les tableaux comparatifs d'abrasifs sur le net, vous verrez que ce que je dis est vrai) que des garnet et autres abrasifs soit disant recyclables.
Par contre ce qui est vrai c'est que le sable n'a que comme défaut qu'il ne peut légalement n'être utilisé qu'en sablage humide (hydrogommage).

28 oct. 2016
0

Ton post m'intéresse car je veux retirer les couches d'antifouling de mon bateau et je suis plutôt partisan d'un hydrogommage que je pense moins agressif. J'ai vu le résultat d'un aérogommage et j'ai trouvé que la surface était assez irrégulière. C'est peut être normale ou pas , je ne sais pas.
Mais pour moi il est nécessaire de reponser la surface ensuite ...

Quels sont vos retours d'expérience entre Hydro et aéro gommage ?

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Perdu à Paris

Après la pluie...

  • 4.5 (104)

Perdu à Paris

mars 2021